• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Comprendre l’intervention russe à l’ère des Etats-Machines

Comprendre l’intervention russe à l’ère des Etats-Machines

JPEG

 

 0) En 2019, lorsque la France fut impactée par les gilets jaunes, j’avais rédigé un essai sur l’état du monde et son histoire récente en mettant au centre la thèse d’un choc des mythes contemporains orchestré par les Etats-Machines. Cet essai (disponible pour un éditeur) garde son actualité car il décrit les enjeux contemporains et les ressorts sociaux et politiques de sociétés organisées par des Etats-Machine dont la puissance est légitimée aux yeux des populations par l’élaboration de mythes contemporains véhiculés par les médias. Cet essai à une intention philosophique ; il ne s’agit pas de raconter les événements mais d’expliquer pourquoi ils arrivent et ce qu’ils signifient en termes de machines, système sociaux, propagations idéologiques et mythiques. L’état du monde montre que les ressentiments historiques sont manipulés par les régimes et la question fondamentale reste celle de la Technique. Les divisions en deux classes ne sont plus opérantes pour comprendre le monde.

 

 1) Sommes-nous entrés dans un nouveau monde après l’invasion russe en Ukraine et la menace nucléaire lancée par Vladimir Poutine ? En réalité, nous étions déjà dans une nouvelle époque mais nous ne le savions pas avant que deux événements ne le dévoilent, la pandémie de Covid et la guerre en Ukraine. Certes, la pandémie n’était pas prévisible mais en revanche, les événements en Russie s’inscrivent dans une continuité historique remontant à une dizaine d’années. Il est difficile d’apprécier les ressorts de l’histoire mais on ne peut éviter de considérer la pandémie de 2020 comme un élément ayant amplifié les velléités de la Russie, à l’instar de la crise économique de 1930 qui en Europe fut un facteur en faveur de l’arrivée au pouvoir des nazis. Lorsqu’il y a une crise, les circonstances font pencher la résolution de cette crise dans un sens ou dans l’autre. Krisis en grec, jugement et décision. Les observateurs de la géopolitique viennent de constater que le jugement de Poutine s’est traduit par une déficience anticipative sur la résistance ukrainienne et la réponse du bloc Otan et Europe. La crise initiale a engendré une seconde crise de plus grande intensité, élargie bien au-delà de la zone d’influence russe élargie à l’Ukraine.

 

 2) Les pays actuels ayant une position dominante ont réussi à utiliser les ressorts de la technique et de l’économie mais bien qu’organisés par des Etats très puissants, ils n’ont pas les mêmes orientations pour l’avenir parce que ils n’ont pas la même histoire. On ne le dit pas assez mais tous les horizons et finalités suivies par les entités socio-politiques sont déterminés pour l’essentiel par le passé. Ce qui se joue actuellement au risque de produire des effets sidérants s’explique par les mémoires des peuples et des nations. L’Ukraine a mal vécu l’annexion soviétique, surtout après l’expropriation des paysans ukrainiens par le pouvoir stalinien. Khrouchtchev cru bon de s’excuser en offrant à l’Ukraine le territoire de la Crimée, sans tenir compte des réalités historiques. L’éclatement de l’Empire soviétique en 1991 a pour ainsi dire remis les compteurs de l’histoire à zéro mais quelques vieux démons sont revenus alors que le bloc occidental semblait devenu amnésique et privé d’enjeu messianique. L’Europe s’est cherchée une mission et maintenant, la crise russe a engendré une cohésion inédite et un infléchissement de la doctrine. L’Europe n’avait rien à proposer mais actuellement, elle s’est trouvé une mission et s’apprête même à livrer des armes à l’Ukraine, fait sans précédent dans l’histoire récente de l’union européenne. Il n’est pas certain que cet épisode soit à l’avantage des peuples. Les industries de l’armement peuvent se réjouir.

 

 3) Les événements actuels ont quelque peu mis dans l’embarras les formations politiques ayant affiché des sympathies pour le président russe non pas parce qu’elles apprécient ses valeurs mais parce que la Russie identitaire marque une défiance à l’égard de l’Europe et de la dilution cosmopolite des cultures. Marine le Pen, Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon se sont servis de la Russie comme en d’autre temps, l’Union soviétique fut érigée en paradigme par le parti communiste jusqu’à l’époque de Georges Marchais. En 2005, lors du vote sur le traité européen, on retrouvait les mêmes, les insoumis et le front national uni dans un même combat contre le TCE. Que ce soit en politique intérieure ou à l’international, il y a vraisemblablement un dialogue de sourd entre deux camps, les pro-occidentaux internationalistes européistes, et les pro-russes nationalistes alliés pour cette cause aux internationalistes de la gauche anticapitaliste devenue anti-européenne, ce qui est d’une incohérence évidente. Il y avait une compréhension douteuse entre Trump et Poutine, deux bagarreurs face à face. Biden et Poutine ne se comprennent pas ; le dialogue est devenu impossible.

 

 4) L’Europe a laissé pourrir une situation à laquelle elle a contribué. Il n’est pas certain qu’une issue honorable soit en vue pour les deux parties mais c’est la seule issue si l’on veut éviter le désastre. L’Europe a maintenu l’Otan comme un bras armé des Etats-Unis tout en constituant une bureaucratie permettant aux dignitaires sortis des écoles militaire de faire carrière. C’est le propre des Etats-machines que de jouer sur les agences de toutes nature et les ensembles bureaucratiques qui n’ont cessé de se renforcer et finissent par devenir des machines de Luhmann se souciant de leur fonctionnement bien plus que de leur utilité. Le maintien de l’Otan a créé les conditions pour une réplique de la guerre froide avec une Russie non plus communiste mais post-tsariste.

 

 5) L’attaque russe est sans doute un aboutissement, voire une solution finale au sens métaphysique décidée après presque deux décennies de coexistence ambivalente entre deux ensembles hérités de la guerre froide et qui auraient dû s’entendre. Cela n’a pas été le cas. Deux bloc, les Etats-Unis, son bras armée de l’Otan et ses alliances européennes d’un côté, la Russie, ses républiques satellites et ses alliés objectifs, surtout la Biélorussie, territoire tactique. Et au milieu, une zone disputée, avec le Donbass ukrainien, la Crimée annexée sans reconnaissance internationale et surtout une dissension idéologique émanée de Kiev. La décennie précédant l’attaque russe répond au concept de mésentente duplice et volontaire, d’amicale dissension entre camps ennemis. La paranoïa rationnelle du président Poutine a accentué la mésentente et l’inimitié à l’égard du bloc occidental. La politique selon Carl Schmitt consiste à établir qui est ami et ennemi. Nous sommes dans cette conjoncture. La fin de la guerre froide et l’ascension de la Chine auraient dû rapprocher les deux blocs. Ce ne fut pas le cas. D’un côté, l’Otan est restée opérationnelle en respectant la règle selon laquelle une armée défensive ne peut pas combattre si elle ne conserve pas son potentiel offensif. Même cas de figure pour la Russie traversée par un ressentiment historique et dont l’armement récent répond à une intention de revanche traversant le président Poutine et quelques-uns de ses complices en haut lieu, non sans quelque appui de l’opinion russe (mais pour combien de temps ?)

 

 6) La guerre de l’information est devenue décisive. Les Etats-Machines ont besoin de justifier quelques opérations exécutées en dehors des « clous ». Les Etats-Unis dénoncèrent la production d’armes de destruction massive de type chimique ou biologique par l’Irak de Saddam Hussein. Il se raconte en Occident, sur d’improbables webzines dit « alternatifs » pour ne pas dire complotistes, que Fauci et ses « copains » auraient financé des laboratoires dédiés aux armes biologiques situés sur le territoire ukrainien, ce qui justifierait la neutralisation de ces bâtiments par l’intervention russe. Chose qui n’a pas été annoncé officiellement parce qu’elle n’existe pas et a été fabriquée de toutes pièces par des influenceurs du Web. En revanche, dans l’autre camp, l’Ukraine est désignée comme un repère de nazis, corrompus et drogués. L’interdiction des médias russes sur le Web s’inscrit dans le prolongement de la guerre vers la diffusion des « stories » à visée propagandiste, afin de justifier un camp en discréditant l’adversaire. Les gouvernants savent qu’un conflit se joue aussi sur la scène de l’opinion publique. Ce point est sensible du côté russe, un peu moins du côté occidental.

 

 7) La pandémie H1N1 a constitué une répétition sans frais de ce qui allait se passer avec le Covid et la frénésie des machines de santé et leur détermination sans faille pour la vaccination généralisée. Le monde a peur. Le GIEC fait peur aux gens en agitant les catastrophes climatiques, tout aussi incertaines que les armes imaginaires. Le monde va mal mais n’a-t-il pas été rendu maladif par les stratégies du chaos et de la peur ?

 

 Pour éclairer la situation actuelle, deux extraits de mon essai sur les Etats-Machine avec comme second rôle à l’époque la question ukrainienne et une courte apparition du réseau Swift. Ces détails traduisent les prémices de ce qui se passe en mars 2022

 

 A) Depuis le traité de Lisbonne, l’Europe a modifié son positionnement et sa manière de se regarder, en se considérant comme un acteur habilité à jouer sur la scène internationale, dans un monde devenu peu à peu multipolaire. Ainsi, lors de la crise géorgienne de 2008 portant sur l’Ossétie du sud et l’Abkhazie, l’UE dépêcha un émissaire français, Nicolas Sarkozy, pour négocier un plan de paix avec le président russe Dimitri Medvedev. L’UE est intervenue diplomatiquement au Caucase dans une crise somme toute mineure dans une zone ne relevant pas de son influence légitime. En revanche, la crise ukrainienne de 2013 concerne la « sphère de respiration » européenne alors confrontée à la « sphère russe ». L’Ukraine est un pays hybride, parlant l’ukrainien et catholique dans la partie occidentale incluant Kiev, russophone et orthodoxe dans la partie orientale comprenant la région industrielle du Donbass. Ce pays s’est trouvé face à une alternative, pénétrer dans la bulle européenne ou rester dans la bulle russe. Un traité de coopération avec l’UE fut négocié. La ratification prévue le 28 novembre 2013 fut refusée par le président russophile Ianoukovytch. Les habitants de Kiev ont alors occupé la place Maidan. François Hollande intervint et Angela Merkel obtint de Poutine la tenue d’une réunion avec un groupe de contact composé de diplomates européens. Ces événements marquent une nouvelle étape dans le fonctionnement de l’Union européenne qui affiche sa « respiration géopolitique » au-delà de son territoire avec de surcroît des sanctions économiques infligées à Moscou après le rattachement de la Crimée à la Russie. Ces événements façonnent aussi l’émergence d’une opinion publique dirigée contre les élites eurocrates dont nombre de décisions se prennent à l’écart des peuples que l’on ne consulte pas lorsqu’il faut accueillir des nouveaux pays ou alors passer des alliances et des accords avec d’autres pays. Les accords de coopération avec l’Ukraine n’ont été soumis qu’à une seule consultation populaire initiée par une pétition aux Pays-Bas. Le référendum néerlandais de 2016, à valeur consultative, se solda par 60% de non aux accords entre Ukraine et Europe.

 

 B) L’hégémonie du dollar est entamée par un euro assez stable présent dans les échanges mais à un niveau modeste. Le yen s’efface très lentement et la livre se maintient. Le yuan reste sous-évalué, mais remonte face au dollar depuis 2006, suite aux pressions américaines. Il remonte aussi face à l’euro. Le yuan est amené à prendre une position importante et devenir une monnaie internationale à très long terme. C’est l’un des objectifs visés par les autorités chinoises. Depuis 2012, les entreprises habilitées à faire du commerce international peuvent effectuer des règlements en yuan qui devient en 2015 la cinquième monnaie pour les paiements internationaux dont 80% restent libellés en dollars, livres et euros. Il a dépassé le franc suisse et talonne le yen. Les premières obligations chinoises libellées en yen ont été proposées sur le marché international. Enfin, le réseau Swift utilisé pour sécuriser les transactions financières internationales s’apprête à intégrer le yuan dans son système. Les appareils financiers peuvent aussi être utilisés à des fins non pas économiques mais politiques. Il se dit que les Etats-Unis auraient tenté de sortir la Russie et l’Iran du réseau Swift qui sécurise et gère la majorité des transactions internationales. Officiellement les Etats-Unis veulent que l’Iran change de régime, reprenant ses vieux réflexes de nation vouée à propager l’universelle démocratie après 1945 et la doctrine Truman. Mais le contexte n’est plus le même. Le jeu n’est plus vraiment visible, il se joue dans les canalisations numériques et les centres qui les contrôlent. On ne verra pas des avions dans le ciel comme à Pearl Harbor ou des troupes envahir la Corée. Les opérations hostiles se font à travers la toile numérique permettant non seulement des transactions économiques et des sanctions mais aussi l’influence de l’opinion publique directement chez le client possédant un écran relié et par ailleurs électeur au moment décisif du scrutin.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.39/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • sylvain sylvain 1er mars 16:23

    Certes, la pandémie n’était pas prévisible


    elle a pourtant été anticipé depuis 20 ans, sous la forme de plusieurs « big event » , dont le dernier est l’event 201 .On peut se dire que nos dirigeants ont été drolement prudent .

    Mais en y réflechssant, on voit qu’aucune pandémie n’avait jamais été traité de cette manière là, c’est totalement nouveau .On en tire les conclusions qu’on veut


    • charlyposte charlyposte 2 mars 16:19

      @sylvain
      Bien vu smiley


    • sylvain sylvain 1er mars 16:30

      Marine le Pen, Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon se sont servis de la Russie comme en d’autre temps, l’Union soviétique fut érigée en paradigme par le parti communiste jusqu’à l’époque de Georges Marchais.


      Je sais pas trop pour lepen ou zemmour, mais a seule chose que j’ai entendu meluche dire sur la russie et l’ukraine, c’est que la provocation venait en premier lieu de l’OTAN, qui adoptait une position intenable pour les russes .Vous appellez ça « ériger en paradigme » ?? vous ne faites ici que relayer le boulot des grands medias, qui ostracisent ainsi leurs adversaires politiques sans même aborder les thèmes qui les font exister 


      • sylvain sylvain 1er mars 16:33

        on retrouvait les mêmes, les insoumis et le front national uni dans un même combat contre le TCE.


        Il y avait le peuple français avec eux aussi .En face, tous les grands merdias, tous les oligarques .Ils ont perdus, mais c’est pas grave, ils ont gagnés quand même


        • sylvain sylvain 1er mars 16:41

          de la gauche anticapitaliste devenue anti-européenne, ce qui est d’une incohérence évidente. Il y avait une compréhension douteuse entre Trump et Poutine, deux bagarreurs face à face. Biden et Poutine ne se comprennent pas ; le dialogue est devenu impossible.


          J’en conclus que l’UE doit être anti capitaliste .Un commentaire qui me laisse sans voix .

          Pour le reste, si vous croyez que tout ça se joue entre poutine et biden... essayez de vous renseiner sur le financement par l’USAID et soros de groupes comme pora ! en 2003-2004 en ukraine .Des gens comme poutine ou biden sont largement capable de mettre leurs personnalités dans un petit coin leur tête, sinon ils ne seraient pas là .

          C’est simplement que trump ne faisait pas partie de la mafia qui a organisée tout ce bordel, et qu’en bon opportuniste il a joué ses cartes avec poutine


          • roman_garev 1er mars 17:42

            «  la Crimée annexée sans reconnaissance internationale »

            Voilà, ces mots-clé.

            Depuis que la soi-disant « communauté internationale » (en fait une bande criminelle dirigée par le gangster yankee) a reconnu Kosovo (arraché de la Serbie par cette même bande qui a dépécé l’Yougoslavie dans ces propres buts) sans aucun référendum, et puis a refusé de reconnaiître la Crimée qui a organisé le référendum en bonne et due forme (ses résultats n’avaient jamais été contestés) et ensuite s’est proclamée indépendante sans un coup de fusil (contrairement à ce même Kossovo), le peuple russe a decidé d’envoyer f...re cette « communauté » devenue elle-même illégitime et surtout injuste (ce qui est de loin trop important pour les Russes, ne vous en déplaise), de prendre son sort dans ses mains, et advienne que pourra.

            De sorte que « le dictateur » (ha-ha-ha) Poutine n’a executé en 2022 que ce que le peuple le pressait de faire depuis 2014. Il résistait (mais tout en se préparant à l’inévitable) durant 8 ans.

            Oui, je comprends, que des paroles telles que « la volonté du peuple » ne vous feront que rire, mais c’est votre affaire à vous.


            • Octave Lebel Octave Lebel 1er mars 17:57

              Pauvre Mélenchon, certains font finir par en faire un martyr.

              Le commentaire du café du commerce et ses clichés et à-priori, même avec le style journalistique standard, cela reste le café du commerce.

              « Les événements actuels ont quelque peu mis dans l’embarras les formations politiques ……..Marine le Pen, Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon se sont servis de la Russie comme en d’autre temps, l’Union soviétique fut érigée en paradigme par le parti communiste jusqu’à l’époque de Georges Marchais. »

              http://bernard-gensane.over-blog.com/2022/02/les-medias-francais-melenchon-et-poutine.html

               

               


              • Lynwec 1er mars 18:16

                « Il y avait une compréhension douteuse entre Trump et Poutine » peut-on lire...

                L’auteur est donc dans l’entourage direct de ces deux hommes politiques pour émettre pareil jugement ? Voila qui est intéressant, on aimerait en savoir un peu plus sur ce que l’avenir nous réserve...

                « En revanche, dans l’autre camp, l’Ukraine est désignée comme un repère de nazis, corrompus et drogués »

                La page Fesses de bouc suivante serait donc un montage grossier ? BHL avait raison quand il affirmait n’avoir pas vu de nazis, lui qui connaissait Botul ne pourrait être trompé aussi facilement... ???

                https://www.facebook.com/media/set/?set=a.654388861292736.1073741827.161681187230175&type=3

                Donc pas de labos dites-vous... ( Fauci n’a d’ailleurs bien évidemment pas fait bosser les spécialistes à Wuhan, tout est du pur complotisme...). Les USA ont parachuté un médiocre artiste, joueur de piano à queue (oui, oui, c’est bien de celle-là qu’on parle) à la tête de l’Ukraine par pur hasard, et surement pas avec de mauvaises intentions vis à vis de la Russie... Le dit joueur possède un compte offshore bien garni, juste paiement de ses prestations artistiques, très probablement, personne ne suspecterait une quelconque corruption...

                Par ailleurs, huit ans de bombardements du Donbass avec la complicité bienveillante des « grandes démocraties » donneuses de leçons, ce n’était vraiment qu’un mauvais moment à passer, pas de quoi mener à une guerre, enfin....

                Si les Russes ne peuvent même pas tolérer des missiles nucléaires à 800 km de Moscou, où va le monde ? Quel manque de flexibilité !!!


                • Mellipheme Mellipheme 1er mars 18:31

                  Quand les intellos digressent au café du commerce, on est en droit de préférer les « brèves de comptoir » populaires. Par exemple :

                  Il faut pas trop parler le matin sinon l’après-midi on sait plus quoi dire.

                   smiley


                  • microf 1er mars 22:53

                    La Russie et l’Ukraine, Je vous raconte toute la vérité

                    https://youtu.be/_HrSPyBvePw


                    • Taverne Taverne 2 mars 10:29

                      @microf

                      « Je vous raconte toute la vérité » : aveu de manipulation des esprits car la vérité ne se « raconte pas ».

                      Pour illustrer la crédibilité de l’auteur du message de propagande, j’en cite un autre de son cru :

                      microf 28 février 22:10  : « Je me suis renseigné, je sais que le « Mozart de la politique » á savoir le Président Poutine en très peu de temps a relevé la Russie au top niveau. »

                      Voilà encore un beau conte : celui du Mozart Poutine qui a enrichi la Russie et l’a placée au top niveau.


                    • Taverne Taverne 2 mars 11:35

                      @Satanas

                      Les faits ? Quels faits ? Le PIB russe en chute libre et les milliards de Poutine et de ses amis mafieux ? Oui, ce sont des faits incontestables. Poutine et sa bande sont les vampires de leur peuple.


                    • microf 2 mars 13:20

                      @Taverne

                      Voilá vos frères les vrais vampires que le P. Boulad qui n´est pas un Russe dénoncent, dementez si ce qu´il dit est faux.


                      https://youtu.be/wD0Ln-kxnE8 ( la colère du P. Boulad )Ecoutons le Père
                      Boulad :

                      "Il y a dans les lectures d’aujourd’hui, une colère... une colère contre
                      le Mal qui ravage le monde. Et cette colère est la mienne.

                      « L »Occident a du sang sur les mains. L’Occident a du sang sur les
                      mains. L’Occident s’est trahi, vendu, sali, pour de l’Argent, du
                      Pétrole, du Gaz, des Dollars, des Euros. Cette situation au
                      Proche-Orient, depuis déjà bientôt trente ans, avec l’anéantissement de
                      l’Irak, avec UN MILLION DE MORTS. Cette guerre en Syrie, actuellement,
                      avec PLUS DE 100 000 morts. Et la Libye, 80 000 morts. Et le Soudan, 2
                      MILLIONS DE MORTS. Et ce que nous connaissons ici en Egypte, et ce que
                      nous vivons... et les videos que nous recevons... on voit des gens qu’on
                      égorge, des enfants brûlés, sacrifiés... CA ME MET EN COLERE.. CA ME
                      FAIT PLEURER... Non ! Non ! Il faut avoir le courage de dire NON ! De
                      protester. De taper sur la table. De descendre dans la rue, comme l’ont
                      fait les Egyptiens.
                      "Mais malheureusement, toutes ces atrocités sont l’oeuvre du PACTE
                      ATLANTIQUE... Amérique... France... Angleterre, en particulier.
                      Pourquoi ? Pour de l’Argent, du gaz naturel, du pétrole, des dollars,
                      des euros... MAUDIT SOIT L’ARGENT ! MAUDIT SOIT LE PETROLE ! Un bébé, un
                      enfant, frais comme une rose, frais comme une fleur, écrasé, massacré,
                      défiguré. Et des familles entières sur les routes. Plusieurs centaines
                      de milliers de Syriens en Egypte, un million de Syriens au Liban, des
                      centaines de milliers vers l’Irak, vers la Turquie, et plusieurs
                      millions qui demandent à entrer en Suède. Une Syrie écrasée.
                      "L’Occident a perdu son Âme. Il l’a vendue au diable, sacrifiée à ces
                      Mammons qui s’appellent l’Argent, le Pouvoir, la Puissance, la
                      Cupidité... et j’ajoute... quand une Civilisation perd son Âme, elle n’a
                      plus qu’à disparaître, qu’à s’éteindre, qu’à s’écrouler... et c’est ce
                      qui se passe sous nos yeux. Un Français me disait, d’un air désabusé, LA
                      FRANCE EST MORIBONDE. LA FRANCE EST MORTE. J’en dirai autant de
                      l’Amérique, et d’un certain nombre de pays QUI SOUTIENNENT LE TERRORISME
                      DANS LE MONDE et NOTAMMENT DANS NOS REGIONS. C’est DEGOÛTANT !
                      ECOEURANT... ce qui se passe."

                      "Ca, c’est la violence... ça, c’est la guerre... c’est le sang. Mais
                      l’Occident et toutes les sociétés de consommation sont menacées d’un
                      autre mal... plus pernicieux, plus insidieux, plus profond. LE PLAISIR.
                      LA JOUISSANCE.

                      Hier encore un jeune Égyptien qui a vécu en Italie et qui est
                      actuellement en RFA et qui est encore accroché á ces principes que nous
                      avons tâchés d´inculquer á ces jeunes ici, amis qui me dit , lá bas, tout
                      est permis, on rencontre une fille et au bout d´une heure, cela finit au
                      lit, aucun problème, on a une autre et une 3e et ca va et c´est la valse
                      du plaisir, mes chers amis, il ne faut que vous sachiez qu´une chose,
                      c´est que la civilisation Romaine qui pendant 1000 ans a subsisté, qui a
                      crée des monuments, qui a été un chet d´oeuvre de la civilisation, elle
                      est morte de corruption intérieure, c´est de dedans que cela ce passe,
                      ca s´éffrrite, ca tombe en ruine, ca tombe en poussière. Une
                      civilisation il ne faut croire que ca dure toujours. L´Europe que sera
                      t-elle dans 20-30 ans ?. Vous allez me dire la Tour Eiffel, l´Arc de
                      Triomphe, et tous les monuments, vous avez écoutez ce que dit Malachi ?
                      ( prophète de l´ancien Testament ), vous avez écoutez ce que dit Jésus
                      dans les lectures d´aujourd´hui, il ne restera pas pierre sur pierre.
                      Les monuments extérieures zéro, ils sont le fruits d´une culture, d´une
                      civilisation de valeurs humaines, spirituelles, et quand ces valeurs
                      s´écroulent, c´est fini, lá encore je reprends mon texte, ce magnifique 
                      édifice de la civilisation Occidentale s´éffondrera de lui même.
                      Lorsque l´être humain n´est plus au centre d´une civilisation, cette
                      civilisation si prospère qu´elle paraisse est condamnée á disparaitre,
                      et je vois venir, l´écroulement de l´Occident. Vous allez me dire vous
                      êtes pessimiste, quand le ver est dans le fruit, quand c´est pourri du
                      dedans, quand les valeurs morales n´ont plus d´existence, quand on vend
                      des êtres humains pour du pétrole, du gaz, des dollars et des Euros,
                      c´est fini, c´est fini, alors, il faut une un réveil, il faut une
                      révolte, une revolution, il faut crier, il faut descendre dans la rue,
                      pas seulement pour pour un changement de régime politique, cae ce n´est
                      pas au niveau politioque que cela ce joue, mais c´est au niveau du
                      COEUR, de l être humain, de dedans, et le combat je le joue chaque jour
                      avec moi même, et chacun de nous aussi, c´est dans ce combat intérieur
                      que l´avenir ce prépare, mais aussi il ya l´obligation de parler, de
                      dénoncer, et lá, je retrouve la 2e, lecture d´aujourd´hui, la lettre de
                      Saint Paul aux Théssaloniciens, Il dit travaillez ne vous endormez pas
                      dans la paresse, l´oisiveté.
                      La farniente, la TV, ah on est dans un fauteuil comme ca pendant des
                      heures á zapper, mais qu´est ce que tu fais lá dedans pendant ce temps
                      des gens crèvent, Euch... tout va bien, oui tout va bien, la colère du
                      Seigneur , je la comprends aujourd´hui parcequ´on avoulu faire de Jésus
                      un petit Jésus en chocolat, bonbon, sympathique, Rose, gentil, on a
                      éliminé la colère de Jésus, eh bien, cette colère va se déclarer un
                      jour, il s´agit lá du dernier jour du Seigneur, elle éclatera comme ce
                      matin nous avons eu la fgoudre deux fois pendant mon sermon dans cette
                      Église, PAM, je me dis cela tombe bien, ca correspond á ce que je dis.
                      oui Jésus nous dis dans l´ Évangile des gens ce marieront, auront des
                      enfants, construiront des maisons, cultiveront des champs, puis un jour,
                      le jour du Seigneur viendra et HUMMM..., ne nous endormons pas mes chers
                      amis, soyons vigilants, ne perdons pas une seule seconde de notre vie,
                      car cette seconde, elle appartient aux autres. Pas un mot á perdre car
                      ce mot pourrait dénoncer la justice et changer une situation. le mot
                      travailler ne signifie pas simplement travailler vec ces mains, c´est
                      occuper au maximun sa vie et son temps, maximiser cette vie pour que par
                      elle, quelque chose se transforme, l´hmanité accède á ce qu´elle doit
                      devenir, il est grand temps de se révolter que la revolution politique
                      que nous avons faites, devienne une révolution spirituelle et que nous
                      ayons pour ambition, de créer un monde HUMAIN avant que le jour du
                      Seigneur arrive et détruise cet univers, AMEN".

                    • Aruna 2 mars 13:47

                      @microf
                      Bonjour Microf et merci de ce commentaire du Père Boulad.
                      Aruna


                    • microf 2 mars 14:58

                      @Aruna

                      Bonjour et merci aussi d´avoir apprécié.


                    • DACH 2 mars 00:24

                      Le 31 janvier 2022, le président de l’association d’officiers de l’armée russe, d’active, de réserve, en retraite, le général équivalent 5 étoiles Léonid IVASHOF a publié un texte où il demande la démission du commandant en chef V Poutine, parce que son projet d’invasion de l’Ukraine mènera à défaite militaire et il demande aux officiers de ne pas obéir aux ordres qui leur seront donnés. Des officiers ont démissionné pour ne pas avoir à participer à cette invasion. Plusieurs sources confirment cette information dont celle en russe par le journal moscovite qui a publié son intervention. On comprend les prévisions américaines confirmées par les observations satellites.



                      • eau-mission eau-pression 2 mars 09:09

                        @DACH

                        Poutine s’en fout. ll a bien vu qu’on a gagné la guerre contre le covid sans les soignants non-vaxx.


                      • microf 2 mars 13:34

                        Conflit en Ukraine : les Tchétchènes arrivent


                        Même si tous les soldats Russes démissionnaient, voilá ceux qui vont les remplacer « les Kadyrovtsy »

                        .

                        Je n´aimerais pas être á la place des nazis en ukraine, car lá oú ceux-ci passent, l´herbe trépasse.

                      • charlyposte charlyposte 2 mars 16:22

                        @DACH
                        Et Macron c’est pour quand ??? ça urge pourtant grave, grave à donf smiley


                      • roman_garev 2 mars 09:30

                        Monsieur l’auteur veut comprendre l’intervention russe ?

                        Eh bien, je lui donne la traduction d’un court message d’aujourd’hui sur un des forums russes d’un Russe tout à fait ordinaire :

                        Le 2 mai 2014, j’ai regardé les diffusions en direct d’Odessa. Comment ils ont brûlé les gens. Et j’ai été le plus frappé quand ils sont entrés dans le bâtiment et ont erré parmi les cadavres de personnes brûlées, à la recherche de passeports russes, et donc personne n’a vomi à la vue de cadavres carbonisés et généralement de morts. C’étaient des habitants ordinaires, des jeunes pour la plupart, pas des militaires, pas des policiers, pas des pompiers, pas ceux qui étaient plus ou moins habitués à un tel spectacle, non, c’étaient des gens ordinaires. Et ils ont marché calmement comme ça, et ont même plaisanté. Depuis lors, je crois qu’ils ne sont qu’une sorte de non-humains irréels. Et ils méritent pleinement et complètement ce cauchemar et cette horreur qui a lieu et aura lieu. Et maintenant j’ai le sentiment d’une juste rétribution accomplie. Et j’espère vraiment qu’il n’y aura pas d’accord de paix. J’espère vraiment...

                        La majorité écrasante des Russes pense de même.

                        Est-ce compris maintenant, Monsieur l’auteur ?


                        • Taverne Taverne 2 mars 10:23

                          @roman_garev

                          Relevons deux éléments de langage du propagandiste de base :

                          « court message d’aujourd’hui sur un des forums russes d’un Russe tout à fait ordinaire » : l’argument fallacieux du témoignage d’un type tout à fait ordinaire alors que les témoignages sont fabriqués le plus souvent par la propagande de guerre.

                          « La majorité écrasante des Russes pense de même. » Penser à la place du peuple russe !

                          Et bien entendu, le CV : « Cet auteur n’a pas encore renseigné sa description ».

                          Avec des commentaires de ce niveau-là, l’auteur n’a plus besoin de poubelle...


                        • roman_garev 2 mars 10:52

                          @Taverne
                          Ah bon. Vous n’avez pas encore dit que le fait d’avoir brûlé des dizaines de personnes en Odessa, tout en les empêchant de se sauver des fenêtres ou les fusillant bel et bien dans les fenêtres, est de même non vérifié. J’attends cette déclaration de votre part.
                          En attendant, voici un autre avis en réponse au message ci-dessus :

                          Je regardais aussi des streams. C’était l’horreur. Mais ce qui s’est passé le 2 mai pourrait encore se produire sans l’intention évidente de brûler les gens, et le comportement de ceux qui y sont entrés en s’étirant s’explique par le choc. Mais le 3 mai, des images avec des photos de « poulets grillés » et la légende « bon colorade [surnom des Russes] est colorade fri » ont commencé à se promener sur les forums. Après cela, j’ai réalisé que ce n’étaient pas des gens qui vivaient là-bas, mais des animaux.

                          Ces opinions-là n’ont pas besoin de vérification quelconque, ce n’est qu’une opinion. Mais que direz-vou de ceci  :

                          Le niveau de confiance des Russes dans le président Vladimir Poutine a augmenté de 11 points de pourcentage au cours de la semaine, selon un sondage de la Fondation d’opinion publique.

                          Les sociologues ont mené une étude du 25 au 27 février après que la Russie a reconnu l’indépendance de la LPR et de la RPD, 71 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles faisaient plutôt confiance à Poutine, tandis que le 20 février, cette opinion était partagée par 60 %.


                        • roman_garev 2 mars 10:58

                          @roman_garev
                          Cette hausse de confiance qui demeurait au niveau assez bas (car 60 % est bien trop bas pour Poutine, en comparaison aux années précédentes) est expliqueé justement par l’absence de la reconnaissance des républiques du Donbass par la Russie attendue depuis 8 ans et des actions actives pour les sauver.


                        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 mars 12:12

                          @Satanas,
                            Libérer le Donbass ou le mettre sous la tutelle d’une autre idéologie ?
                            Le cerveau est câblé pour obéir pas pour aimer la liberté. 


                        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 mars 12:20

                          @Taverne,
                          Salut Paul,
                           Quand on est libertaire, on ne va jamais vivre dans une régime autoritaire.
                           Le commentaire au sujet « CV », bien d’accord.
                           Je n’ai jamais compris qu’Avox n’oblige pas d’introduire un CV descriptif lors de l’inscription sur le site.
                            C’est ce que j’ai fait avant d’écrire la première ligne sur mon site et sur Avox. 
                            


                        • roman_garev 2 mars 15:51

                          @Réflexions du Miroir
                          Ha-ha-ha. Absolument faux.
                          C’est plutôt l’idéologie du Donbass qui était génocidé et s’est battu durant 8 ans, qui « risque » prédominer en Russie.
                          De tels « connaisseurs » ne pigeant asolument rien en la matière, sont à plaindre.


                        • charlyposte charlyposte 2 mars 16:24

                          @Réflexions du Miroir
                          Tu peux commander une puce directionnelle sur Amazon smiley


                        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 mars 10:24

                          Bonne analyse.

                          Quel sont les fautifs : le sédentarisme, le nationalisme, la possession de territoires.

                          Les lois naturelles en dehors des hommes, n’en ont aucun besoin.

                          Les animaux font de la transhumance en fonction du climat.

                          Les hommes n’ont pas encore compris et ont besoin de machines pour importer ce qu’ils ne peuvent produire au moindre coût localement et revendre à d’autres ce qu’ils ont en trop. 


                          • charlyposte charlyposte 2 mars 16:29

                            @Réflexions du Miroir
                            J’imagine déjà l’esclavage des robots smiley sachant que la retraite pour eux ...c’est la casse et le recyclage ! hum, triste fin pour des bosseurs volontaires smiley


                          • DACH 2 mars 11:51

                            Question : faut-il être pour le libre choix du peuple ukrainien de choisir son destin , avec cette préférence affirmée pour l’ouest et faire chambre à part de la sainte Russie, ou partisan de l’invasion de l’Ukraine pour imposer un joug russe à la population qui, en tout cas pour l’instant, n’en veut absolument pas ? Et étonnement que beaucoup d’ukrainiens parlent bien le Français avec une culture française affirmée. On n’entend pas beaucoup les russes qui manifestent puisque arrêtés. La liberté à la V Poutine.....


                            • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 2 mars 12:07

                              @DACH,
                               Il y a une autre solution : s’expatrier et trouver mieux ailleurs.


                            • DACH 2 mars 13:43

                              @Réflexions du Miroir=Concrètement ? En souhaitant que vous ne vous arrêtiez pas aux 3 premières lettres.


                            • charlyposte charlyposte 2 mars 16:25

                              @Réflexions du Miroir
                              Une île flottante !!! smiley


                            • Lugsama Lugsama 2 mars 13:01

                              La grande vadrouille version russe.

                              Le « joueur d’échec » qui se révèle un stratège en bois maintenant obligé de massacré le « peuple frère » pour avancer, la logistique qui ridiculise l’armée russe pour longtemps.. 

                              Bravo au peuple ukrainien pour son courage et sa résiliance.. triste temps.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité