• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le général Delawarde : « La France devrait s’éloigner de l’OTAN (...)

Le général Delawarde : « La France devrait s’éloigner de l’OTAN »

Le général (2S) Dominique Delawarde – Ancien chef « Situation-Renseignement-Guerre électronique 19 » à l’Etat-major interarmées de planification opérationnelle, a été « auditionné » durant une heure le 3 octobre 2019 par le rapporteur « défense » de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale sur l'OTAN. Dans cette audition, qui n'a pas été reprise dans les média officiels, le général Delawarde, qui ne souhaite pas divulguer ses réponses d'une manière précise, a cependant évoqué sur le site EVERIS « cinq actions menées en ignorant l'ONU, sous l'égide des USA, avec engagement de l'OTAN ou participation importante de pays membres de l'Alliance, qui ont toutes eu des conséquences désastreuses non seulement pour les pays concernés, mais aussi pour l'Union Européenne et pour la France ». Le général Delawarde fait la démonstration du danger que représente l'OTAN aujourd'hui pour la paix mondiale et évoque l'alliance OCS-BRICS qui permet de faire un poids décisif contre l'OTAN.

Le général Delawarde évoque « le bombardement du Kosovo en 1999 ; les fausses accusations contre l'Irak de détenir des armes de destructions massives en 2003 ; l'intervention de l'OTAN en 2011 au profit des insurgés dans l'affaire libyenne ; l'intervention en Syrie des U.S.A. en 2014 sans accord de l'ONU à la tête d'une coalition comprenant, une fois encore, plusieurs pays de l'OTAN et plusieurs pays arabes connus pour leur financement du terrorisme qu'ils disent pourtant combattre en Syrie et l'intervention le 14 avril 2018 sans accord de l'ONU sur des infrastructures syriennes supposées contenir des stocks de gaz ». Le général Delawarde, au vu de ces exemples, demande de se poser des questions sur le rôle de l'OTAN. La nouveauté, l'autorité française se pose des questions sur l'OTAN et écoute l'expert militaire.

« En réaction à cette première ingérence illégale de l'OTAN, la Russie et la Chine, trop faibles à l’époque pour réagir efficacement, mais humiliées (la Chine par le bombardement de son ambassade à Belgrade, la Russie par la défaite d’un allié fidèle et le mépris des occidentaux, agissant sans mandat de l’ONU) ont décidé de s’organiser et surtout de se réarmer. Dès le 15 juin 2001, ils créent l'OCS (Organisation de Coopération de Shanghai), avec une coopération économique et militaire visant à assurer la sécurité collective de ses Etats membres. Cette organisation s'est élargie et compte aujourd'hui huit membres dont quatre puissances nucléaires (Russie, Chine, Inde, Pakistan). Elle prône la multi-polarité et la non ingérence dans les affaires d'Etats souverains. Elle constitue clairement, bien qu’elle s’en défende, une opposition désormais ferme et puissante aux prétentions hégémoniques de la coalition occidentale et de l'OTAN » explique le général Delawarde sans oublier le rôle des BRICS qui « vise aussi à promouvoir la multi-polarité, la réforme de l’ONU pour la rendre plus représentative, mais surtout l’évolution de la gouvernance et des règles du jeu de l’économie mondiale pour les rendre plus justes ». « Un nombre croissant de pays se rallie, jour après jour, au camp OCS-BRICS, à la multi-polarité et à la non ingérence, c'est à dire à une opposition claire aux pratiques de l'OTAN agissant unilatéralement hors de tout mandat de l'ONU ».

Le général Delawarde, après avoir exposé divers points apportant les preuves des actions de l'OTAN sans tenir compte de l'ONU, arrive à la conclusion qu'il faille revoir le rôle de l'OTAN : « En conclusion, il paraît urgent, pour la représentation nationale, de se poser quelques questions. L'OTAN peut-elle et/ou doit-elle continuer de se substituer à l'ONU pour intervenir aujourd'hui, à sa guise, tous azimuts et sous tous prétextes, dans les affaires du monde ? Qu'y gagne la France et surtout qu'y perd-elle en terme de crédibilité et d'image d'un état « indépendant » et « souverain » dont la voix voudrait encore compter ? Doit-elle continuer de suivre aveuglément les USA lorsqu'ils ignorent et méprisent l'ONU et lorsqu'ils s'écartent de la légalité internationale ? Ne devrait-elle pas, au contraire, reprendre ses distances avec l'organisation militaire intégrée qui la lie trop souvent aux visions de quelques fous furieux de Washington, pour le pire et non pour le meilleur ? ».

Le général Delawarde, qui dit « n'avoir guère d'illusion sur une éventuelle reprise de son analyse sur six articles à venir sur le site IVERIS par des sites mainstream », explique qu'à la veille du sommet de l'OTAN à Londres les 3 et 4 décembre 2019 « l'OTAN est aujourd’hui en phase de réflexion en vue d’élaborer un nouveau concept stratégique qui devrait voir le jour en 2020 » et qu'« il ne fait guère de doute que ce nouveau concept devrait poursuivre l’élargissement du spectre des domaines et des zones d’intérêt de l’OTAN, et donc de ses interventions potentielles (Espace, Guerre de l’information, Afrique, Mer de Chine...) », précisant que « la menace chinoise qui n’était pas vraiment évoquée dans la dernière édition du concept (2010) devrait l’être bien davantage dans la version 2020 ».

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1175


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 octobre 2019 09:23

    Qu’y gagne la France à rester dans l’ OTAN ?

    Des vagues migratoires que la majorité des Français refuse, et des agités du salafisme qu’on ferait mieux de renvoyer à leurs créateurs, le Qatar et l’Arabie Saoudite... Et elle y perd sa crédibilité diplomatique & politique, une paille !

    Mais je vois arriver gros comme un éléphant dans le salon, le projet d’Europe fédérale de Macaron, avec son armée européenne...

    Sortir de l’ OTAN, oui, refiler le droit de véto de la France aux Nations Unies à Merkel ou à Bruxelles, niet !

    Il est inutile d’écrire dans un texte « indépendance et souveraineté » quand la France n’en n’a plus aucune. Sortir de l’ OTAN et rester dans l’ UE, c’est mieux, mais ce n’est pas la souveraineté pour autant.

    D’ailleurs Macron parle sans cesse « de souveraineté européenne », et pas de souveraineté française, sinon il se ferait traiter d’antisémite par Attali !!


    • Drugar Drugar 11 octobre 2019 09:52

      Bonjour,

      l’analyse du général Delawarde rejoins l’analyse faite par l’UPR depuis de nombreuses années ainsi que sa conclusion : il faut se retirer de l’OTAN.

      Cela rejoint également d’autre analyses, telle celle du sociologue américain Immanuel Wallerstein.

      L’Union Européenne étant étroitement imbriquée avec l’OTAN, il faut également sortir de l’UE afin de sortir totalement de l’OTAN (mais ce n’est pas la seul raison, loin s’en faut, de sortir de l’UE)


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 octobre 2019 10:36

        @Drugar
        La question mérite d’être posée.
        La sortie de l’ UE se fait par l’article 50 du TFUE.
        La sortie de l’OTAN se fait par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique nord.

        C’est évidemment mieux de sortir des deux, mais la sortie de l’ OTAN seulement doit être possible. La question, je crois, ne s’est jamais posée.
        De Gaulle a fait sortir la France du Commandement intégré de l’ OTAN, mais pas de l’OTAN complètement.

        Et depuis, les obsessions de l’ OTAN ont plutôt été de rajouter des pays... 
        La sortie de la Turquie de l’ OTAN va peut être se poser avec les agitations du Sultan et les Kurdes ??


      • Drugar Drugar 11 octobre 2019 11:00

        @Fifi Brind_acier

        Oui, la question mérite d’être posée. La sortie de l’OTAN se fait, comme vous le soulignez, par l’article 13 du traité de l’atlantique nord.
        Ce que je soulignais, c’est que pour se débarrasser totalement de l’influence de l’OTAN, il faut également sortir de l’UE, outre le fait de sortir de l’OTAN par l’article 13, car l’OTAN a une grande influence sur la politique militaire de l’UE

        Donc, une sortie juridique de l’OTAN seul est évidement possible, mais pour ne plus subir son influence néfaste, il est indispensable de quitter également l’UE.

        Une éventuelle sortie de la Turquie de l’OTAN pourrait servir d’exemple, au même titre que le Brexit pour l’UE.


      • Aimable 11 octobre 2019 11:14

        Il est évident qu’être dans l’OTAN et y côtoyer des états comme les USA et la Turquie , pays génocidaires , ce n’est pas très très rassurant , je suis de votre avis il vaut mieux la quitter avant qu’il ne nous arrive malheur .


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 octobre 2019 11:52

          @Aimable
          Jusqu’aux attaques commerciales de Trump, le sujet était tabou ! Trump trouve aussi que les pays européens ne payent pas assez la protection que l’ OTAN est censée leur fournir.

          Je dis « censée » car je ne vois pas quels pays menacent militairement les pays européens ? La Russie a suffisamment de place et de ressources naturelles pour n’avoir aucun besoin d’aller planter ses choux chez les autres, et la Chine fait du business. Ce qui l’intéresse, c’est la route de la soie.

          L’Europe constituait plutôt le porte avion des USA pour coller ses missiles et ses bases au plus près de la Russie, l’obsession des Américains depuis Mac Kinder et Bzrezinski ! L’échec de la Coalition occidentale en Syrie, grâce à l’intervention imprévue de la Russie, a rebattu, semble-t-il, les cartes géopolitiques. 


        • Coriosolite 11 octobre 2019 13:02

          @Fifi Brind_acier
          Bonjour,
          Quels pays menacent militairement les pays européens ? 
          Si vous pensez à une guerre « classique » avec invasion, bombardements etc., d’évidence il n’y a aujourd’hui aucune menace réelle en Europe.
          Mais la guerre n’est pas que militaire. Elle est aussi économique, culturelle, subversive etc.. Elle peut concerner nos approvisionnements, elle peut se tenir sur mer, loin de nos territoires, dans le cyber espace ou dans l’espace pour la maitrise des réseaux.
          Aujourd’hui pas de menaces militaires, certes, mais dans 20 ans ?
          En 1920 qui imaginait qu’un tribun de brasserie bavaroise parviendrait au pouvoir et entrainerait le monde dans un conflit dont je ne vous détaille pas les conséquences humaines et matérielles, vous les connaissez comme moi.
          Pour en revenir à l’OTAN, pas besoin d’être un spécialiste de stratégie militaire ni de géopolitique pour comprendre que cette structure n’a plus de raison d’être.
          Sinon pour servir des intérêts américains en s’inventant des missions en Afghanistan ou au Moyen orient, missions contraires à notre politique traditionnelle et à nos propres intérêts.
          Cependant il faut prendre en compte le tournant récent de la politique étrangère américaine, tournant durable ou provisoire l’avenir le dira.
          Il est assez clair que les USA se désengagent du moyen orient et souhaitent retirer progressivement leurs forces armées d’Europe occidentale. Pour des raisons de coût et parce que le centre utile de l’économie mondiale s’est déplacé en Asie Pacifique. C’est là-bas qu’il leur faut être si les USA veulent conserver leur rang de grande puissance et plus en Europe.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 octobre 2019 19:56

          @Coriosolite
          D’accord avec vous, mais je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas avoir d’armée.

          Je remets en cause l’utilité de l’ OTAN dans la soit disant défense des pays européens, car c’est la justification de Washington depuis la chute du mur de Berlin pour continuer à étendre son emprise : « nous vous protégeons ».

          Les pays européens qui sont entrés dans l’ UE depuis la fin de l’ URSS, sont d’abord entrés dans l’ OTAN, pour être bien sûr qu’ils seraient soumis aux intérêts américains ...


        • machin 11 octobre 2019 13:35

          Quitter l’OTAN...

          Puisse cela se faire.

          En plus de ne plus être du coté des scélérats, nous pourrions faire de belles économies....


          • ZXSpect ZXSpect 11 octobre 2019 14:28

            Qui est « Patrice Bravo » ?

            .

            « Patrice Bravo » diffuse, à l’identique sur AgoraVox, des articles du site Observateur Continental.

            .

            Sous le titre « Qui sommes-nous », l’Observateur Continental dit être un « un portail internet d’information indépendant et à but non lucratif lancé en avril 2019.

            Observateur Continental publie les dernières nouvelles et informations ainsi que des analyses sur tous les événements importants dans le monde. Une attention particulière est accordée aux contenus consacrés aux problèmes du continent eurasien, à la coopération de l’Atlantique à l’océan Pacifique, à l’intégration économique et à la sécurité de l’information.

            Ce portail a pour objectif principal de fournir à ses lecteurs francophones les informations pertinentes sur les activités de l’OCS (Organisation de coopération de Shanghai), du groupe des BRICS (union politique et économique de 5 pays : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et du grand partenariat eurasien entre l’Union économique eurasiatique (UEEA) et d’autres pays, dont l’Inde, l’Iran, le Pakistan et les pays membres de la CEI et même de l’UE.

            Observateur Continental est une plateforme dédiée aux chroniqueurs et analystes de divers pays du monde.

            Le portail est conçu avec un intérêt sincère pour tout ce qui se passe sur le continent eurasien. »

            .

            Mais qui est « Patrice Bravo » ?


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 08:39

              @kimonovert
              Se demander où est cette démonstration ?

              Le Général Delawarde a bien été auditionné le 3 octobre.

              "Ayant eu l’honneur d’être « auditionné » par le rapporteur « défense » de la commission des affaires étrangère de l’assemblée nationale sur un sujet traitant uniquement de l’OTAN, le 3 octobre dernier, j’ai effectué un long travail de préparation sur ce thème, en collaboration avec l’une des cofondatrices d’IVERIS (Institut de Veille et d’Etude des Relations Internationales et Stratégiques), spécialisée dans la relation transatlantique.(...)

              Les premiers articles sont prêts. Le premier de la série concerne les relations OTAN-ONU. Il est en ligne sur le site d’IVERIS sur le lien suivant.

              https://www.iveris.eu/list/tribunes_libres/446-evolution_des_relations_otanonu_consequences_pour_la_france

              Le second sera mis en ligne dans les 48 heures sur le même site et aura pour titre : »OTAN versus OCS : un bras de fer feutré mais bien réel » et pour sous titre « État des lieux et perspectives ».

              Ces articles peuvent être transférés ou repris par tous les sites internet d’information alternative que le sujet pourrait intéresser. Je n’ai en effet guère d’illusion sur leur éventuelle reprise par des sites mainstream ……

              Il faudra, comme c’est l’usage, mentionner la source (IVERIS)....


            • assouline assouline 13 octobre 2019 10:22

              @kimonovert

              Royal...


            • soi même 18 octobre 2019 14:04

              @ZXSpect, L’important que les informations soient sérieuses, et juste et reste objective, il est important où tous est dans l’immédiateté, il est nécessaire d’avoir des articles qui décante la ponctualité médiatique par des articles de fonds qui décortiquent les faits et montre la farce médiatique.


            • jef88 jef88 11 octobre 2019 14:45

              l’OTAN nous rend dépendants des USA !

              donc de la grôôôsse finance ! !

              cela ne gène pas Macron ......


              • révolQé révolQé 11 octobre 2019 14:54

                Qui nous a remis dans l’OTAN ? sarkollabo.

                Qui nous a foutu dans l’UE ? sarkollabo.

                Moi je dis qu’il y a du 7.62 qui se perd...


                • titi 11 octobre 2019 17:49

                  @révolQé
                  Regardons d’abord ce qui se passe chez nous .Qui a laissé entrer les loups dans la bergerie ?


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 octobre 2019 20:09

                  @titi
                  Qui a laissé entrer les loups dans la bergerie ?


                  Cela remonte à la 2e guerre mondiale. Nos z’élites étaient divisées, certaines attendaient la victoire de l’ Allemagne, d’autres celle de l’ URSS, d’autres sont partis à Londres, d’autres attendaient l’arrivée des Américains, et les plus malins mettaient leurs oeufs dans plusieurs paniers, on ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait ...

                  Ce sont les pro américains et de Gaulle, sans oublier Mitterrand ( décoré de la francisque par Pétain, mais pro américain en 1948 au Congrès européen de la Haye), qui ont créé la construction européenne.

                  Bien que l’Europe de de Gaulle se résumait à des accords commerciaux sans aucune institution supranationale. Mais il a perdu la partie, car les autres dirigeants de l’ Europe des 6, étaient euro atlantistes jusqu’au trognon.
                  « Les élites françaises de 1940 à 1944 » .


                • titi 12 octobre 2019 15:50

                  @Fifi Brind_acier
                  Merci pour le lien.


                • soi même 18 octobre 2019 14:32

                  @révolQé, Merci il est évidant que votre patriotisme est en berme au vue des événements au Levant.


                • Hijack Hijack 11 octobre 2019 19:45

                  OTAN en emporte le vent !

                   smiley

                  • lloreen 11 octobre 2019 20:15

                    OTAN:Organisation terroriste de l’Atlantique Nord.

                    Autrement dit le bras armé du syndicat international du crime organisé dont le plan fixé il y a deux cents ans est la mise en place de la tyrannie et du contrôle absolu..

                    Le tout a été décrit parfaitement par Orwell dans son livre 1984 et se met implacablement en place.


                    • Raymond75 11 octobre 2019 20:19

                      Il y a un maitre : les USA

                      et ses supplétifs : OTAN, Israël


                      • JC_Lavau JC_Lavau 11 octobre 2019 20:31

                        @Raymond75. Ou l’inverse.
                        Il a suffi à Barack Obama de promettre qu’il obéirait moins à israël que ses prédécesseurs, et Boum ! il a reçu le prix Nobel.


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 08:25

                        @Raymond75
                        Israël fait partie de fait de l’ OTAN grâce aux multiples accords passés.


                      • leondelyon 11 octobre 2019 22:14

                        OTAN, SUSPENDS TON VIOL !


                        • phan 12 octobre 2019 09:52
                          Après la seconde guerre mondiale, l’OTAN a organisé une armée de l’ombre avec l’aval des grandes démocraties. Son objectif, faire reculer le communisme. Son moyen : la terreur.
                          Retour sur un tabou des 30 glorieuses, le scandale des armées secrètes de l’OTAN. Les services secrets d’Italie, d’Allemagne, de Belgique, auraient utilisé des groupes terroristes d’extrême droite, avec la complicité d’hommes politiques, pour créer une stratégie de la tension.
                          A la lumière des récents attentats survenus en France, affaire Merah, hyper casher, attentats du 13 novembre et du 14 juillet, l’opération ’stay-behind’ se serait-elle éteinte à la fin des années 1980 ?
                          1950-1990, le scandale des armées secrètes de l’OTAN.
                          Reportage d’Emmanuel Amara, diffusion France 5, mai 2011.

                          L’Europe est complice des actions illégales et criminelles de l’OTAN.
                          Daniele Ganser : Historien suisse, spécialiste des relations internationales contemporaines, enseignant à l’Université de Bâle. Il est l’auteur de l’ouvrage de référence sur le stay-behind : Les Armées Secrètes de l’OTAN, et les Guerres illégales de l’OTAN.

                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 octobre 2019 14:35

                            Quittons l’Otan,...et comme je l’ai plusieurs fois mentionné sur ce site, que l’armée reprenne les rênes du pays qui part en complètement et gravement « en nouille » !


                            @° P@py


                            • lloreen 12 octobre 2019 16:06

                              "Quittons l’Otan,.

                              « 

                              On peut aussi peu »quitter l’Otan« qu’on peut »sortir de l’UE« . Ce sont des écrans de fumée dont la particularité est de permettre d’agiter les opinions pour une énième diversion.

                              Par contre il est possible de faire en sorte de faire la lumière sur les agissements de criminels qui se tapissent derrière toutes les organisations, les organismes, les institutions pour mieux les torpiller de l’intérieur et faire en sorte de faire rejaillir l’opprobre sur un bouc émissaire.Le dernier fait divers monté en épingle pour serrer encore un peu plus la vis en est un exemple supplémentaire.

                              Le meilleur rempart de ces criminels c’est le »secret défense".Tout est bon comme prétexte.

                              S’intéresse t-on de trop près aux agissements des criminels et les voilà qui s’y précipitent pour opposer une fin de non-recevoir.

                              Alors que le quidam est présumé coupable, ces criminels sont présumés innocents.

                              La solution toute simple est de faire la chasse aux truands, aux escrocs et aux criminels qui sévissent sous un masque de respectabilité.
                              Un exemple illustrant leurs pratiques est l’affaire Epstein qui a tendance à disparaître des mémoires avec la complicité des outils de communication comme youtube qui censure les vidéos dénonçant les membres du syndicat international du crime organisé qui sévit sous des appellations diverses aux quatre coins de la planète et dont les complices sont à la tête des états.
                              http://www.panamza.com/220819-epstein-integrale/


                              • assouline assouline 13 octobre 2019 09:50

                                Avec quel mandat de ll’ONU la Russie est-elle intervevue en Syrie ?


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 octobre 2019 19:59

                                  @assouline
                                  Avec quel mandat de ll’ONU la Russie est-elle intervevue en Syrie ?


                                  La Russie n’a rien eu a demander, car elle est intervenue en Syrie à la demande du Gouvernement syrien qui n’a déclaré la guerre à personne. Cela relève pas des Nations Unies.

                                  En cas de conflit du à une déclaration de guerre, il doit y avoir une phase de négociations, et si cela ne donne rien, un mandat de l’Onu est nécessaire pour envahir un pays.

                                  Ce sont ces procédures que les pays de la Coalition occidentale n’ont pas respectées, sauf pour la Libye, où la Chine et la Russie se sont faites rouler dans la farine.


                                • assouline assouline 13 octobre 2019 09:52

                                  Pourquoi faudrait-il un mandat de l’ONU pour chacune de ses interventions ?


                                  • assouline assouline 13 octobre 2019 10:13

                                    On s’entend d’abord dire que la France doit quitter l’OTAN... Et on nous explique dans la foulée que ça mettrait un terme aux « invasions salafistes en France » comme l’a déjà expliqué Asselineau... Et moi qui avait considéré la question de l’OTAN comme une question sérieuse...


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 octobre 2019 08:15

                                      @assouline
                                      ça mettrait un terme aux « invasions salafistes en France » comme l’a déjà expliqué Asselineau..

                                      Vous croyez à la génération spontanée ? ou bien au St Esprit... ?

                                      Vous pensez qu’une armée de plusieurs dizaines de milliers de combattants entrainés, sans pays d’origine comme le Califat, qui avait plus de chars que l’armée française, et qui disposait de 50 000 voitures blindées, a été créée par le St Esprit ?

                                      Elle a été créée par qui cette armée ? Et au service de qui ?
                                       « Qui a créé Daesh et Al Qaïda » ?

                                      La réponse est que ce sont les USA, qui dirigent aussi l’ OTAN.

                                      Donc le début des solutions contre les salafistes impose d’abord de couper les ponts avec leur commanditaire et de sortir de leur magouilles. Et sans doute aussi avec leurs pourvoyeurs, les dictatures du Golfe, à qui je renverrai volontiers les imams et autres salafistes, histoire de leur faire changer d’air et changer d’ère.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès