• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Mali : c’est au peuple souverain de décider, pas à Macron et son (...)

Mali : c’est au peuple souverain de décider, pas à Macron et son régime de Francafrique

Après des mois de manifestations pacifiques, réprimés de façon sanglante - on parle de plusieurs dizaines de morts sans même parler des blessés rien que dans la première quinzaine de juillet - avec le soutien complce du gouvernement Macron, la marionette mise en place par le gouvernement français, IBK, est tombée. 
Alors que des manifestants investissaient la place de l'indépendance, des militaires ont arreté Keita et son premier ministre, déclarant par la suite s'organiser pour impulser rapidement de nouvelles élections. Le régime Macron qui a soutenu et reconnu les dernières mascarades électorales, qui n'a jamais dénoncé le régime de corruption pourtant flagrant, s'est immédiatement mis à vociférer pour défendre son poulain. Depuis 2013 l'armée française est déployée via l'opération Barkhane et Serval dans la zone depuis le Mali. Sous prétexte de combat contre le terrorisme. En la matière les résultats sont pourtant très mince, et les maliens ne cessent de pleurer leurs morts dans les massacres de civils et les embuscades contre des forces maliennes. 

le point sur la situation avec IC


Les militants du PRCF aux côtes du peuple malien et des communistes du parti SADI – Une première réaction du PRCF – 18 août 2020

Une première réaction du PRCF – Paris / 18 août 2020 – À l’heure qu’il est, nous ne saurions dire encore si la mutinerie des soldats cantonnés près de Bamako se veut une aide au peuple insurgé contre le régime fini, néocolonial, illégitime et corrompu du “président” IBK (à la manière de ce qui s’est passé au Portugal en avril 1974, où le mouvement des soldats était progressiste) ou une nouvelle manière pour la classe dirigeante discréditée et pour ses protecteurs de la Françafrique de voler sa victoire au peuple malien, qui a déjà perdu vingt des siens du fait de la répression, et de préserver le régime néo-colonial.

En attendant l’analyse officielle du Parti SADI, extrêmement actif dans le mouvement populaire, sur la nature de la mutinerie, le PRCF appelle les travailleurs maliens vivant en France à être très à l’écoute des mots d’ordre hautement responsables de SADI et de son dirigeant, le docteur Oumar Mariko : ils ont fait la preuve de leur sagesse politique et de leur dévouement total à la classe laborieuse, à l’indépendance du Mali, à la solidarité des peuples africains, et ils n’ont jamais confondu le peuple français avec la politique néo-coloniale des gouvernements impérialistes successifs.

Le PRCF appelle les communistes et les progressistes de France, ainsi que les émigrés maliens vivant en France, à percer à jour et à dénoncer les inévitables manœuvres que Macron et les profiteurs capitalistes de la Françafrique ne manqueront pas de déployer pour voler leur victoire aux travailleurs maliens et pour duper les travailleurs français. 

Le PRCF souhaite la victoire de la révolution populaire et patriotique malienne, le rapatriement immédiat des troupes françaises qui ne doivent en aucune manière être utilisées pour défendre IBK, la pleine autodétermination du peuple malien frère. C’est au nouveau pouvoir révolutionnaire issu du peuple insurgé qu’il reviendra de définir la juste manière de combattre les forces terroristes, séparatistes et intégristes qui sévissent au Nord du pays suite à la déstabilisation de la Libye par Sarkozy et Cie. 

Le PRCF demande à chaque citoyen français de méditer la manière scandaleusement partiale dont les médias français aux mains de la Macronie et du capital traitent l’insurrection populaire malienne (totalement ignorée ou méprisée), de même qu’ils ignorent la grève générale en Bolivie. Ces mêmes médias exaltent au contraire la pseudo-insurrection populaire qui pousse au coup d’État euro-atlantique en Biélorussie, ce pays dont le “tort” est d’avoir maintenu et développé la grande industrie nationalisée héritée de l’URSS.

Le PRCF demande aux forces ouvrières et démocratiques françaises de mettre en place une grande action de solidarité avec le peuple malien en général, en concertation étroite avec les organisateurs de l’insurrection populaire malienne, notamment avec le parti SADI, membre du M5-RFP (Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques)


Le point sur la situation avec les réseaux sociaux

Alors qu’une nouvelle manifestation populaire pour obtenir la démission de IBK était menée en dépit de la sanglante répression intervenue début juillet et causant des dizaines de morts et de blessés, le chef du régime installé par Paris et son premier ministre ont été arrêtés par des militaire à la suite d’une mutinerie dans l’une des principales bases militaires à proximité de Bamako.
Les manifestants avaient décidé de camper sur la place de l’Indépendance, en compagnie de Oumar Mariko.

La coalition qui organise au Mali les manifestations de masse appelant à la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta a déclaré que la détention de celui-ci par des soldats mutins n’était « pas un coup d’État militaire mais une insurrection populaire ». « IBK [le président malien] ne voulait pas écouter son peuple. Nous avons même proposé une alternative mais il a répondu par des meurtres », a déclaré à Reuters Nouhoum Togo, porte-parole de la coalition M5-RFP

 

quelques réactions syndicales et politiques en France

Le régime Macron qui occupe de fait militairement le Sahel et le Mali s’est immédiatement fait très menaçant :

On ne manquera pas d’observer le deux poids de mesure caractéristiques de la position impérialiste et néocoloniale du régime Macron qui prétend soutenir des manifestations d’opposants à Minsk, mais qui impose par la force une marionnette à la tête du Mali en y soutenant tant les élections bidons que la répression sanglante des manifestations populaires.

Les USA si prompts à soutenir les coups d’Etat de la Paz à Minsk ou Kiev, prétendent également interdire au peuple malien de décider souverainement de son avenir.

Syndicaliste ou personnalité de gauche, plusieurs voix se sont cependant exprimées outre celle du PRCF pour défendre la paix et la souveraineté du peuple Malien.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/mali-les-militants-du-prcf-aux-cotes-du-peuple-malien-et-des-communistes-du-parti-sadi-une-premiere-reaction-du-prcf-18-aout-2020/


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Parrhesia Parrhesia 21 août 11:17

    La dernière référence de cet article nous montre un post de Jean-Luc Mélenchon qui nous dit :

    >>> Les Maliens écrivent eux-mêmes leur histoire ! <<<

     

    Lorsque l’on a compris que les Américains eux-mêmes, non plus que les Français, ne sont même plus maîtres de leur destin, écrire que les Maliens écrivent eux-mêmes leur histoire donne quand-même à rire jaune.

    Quand à cette nouvelle remise en cause de la France-Afrique de de Gaulle, que l’on nous permette de faire remarquer modestement que sous son influence la paix, même imparfaite, et le progrès social, même imparfait, régnaient majoritairement, du moins sur les parties francophone qui avaient suivi le Général.

    Aujourd’hui, la situation de l’Afrique a évolué de la façon suivante :

    a) La tentative de mondialisation communiste y a échoué comme ailleurs !

    b) Elle y est supplantée par la tentative de mondialisation du capitalisme financiarisé qui a pris le pas sur le communisme !

    c) Les deux sont en train de se faire ridiculiser par le « raminagrobisme » des chinois qui eux, vont finalement rafler les mises, leurs politiques n’étant jamais dénuées de l’intelligence et de la patience minimales qui fait tant défaut, désormais, à l’ex-Occident.


    • Parrhesia Parrhesia 21 août 11:21

      @Parrhesia
      Merci de lire : « qui font tant défaut à l’ex-Occident ! »


    • binary 21 août 11:20

      Peuple souverain ? Avez vous une idée du nombre d ethnies différentes qui vivent depuis des millénaires sur ce territoire que l on a appelé Mali ?


      • Parrhesia Parrhesia 21 août 11:29

        @binary
        Certainement pas ! La plupart de ceux qui s’épanchent sur le sujet n’ ont jamais véritablement vécu en Afrique, ou alors ils n’y ont vécu que dans le respect de leurs idées préconçues, de leurs intérêts financiers et de leurs religions politiques !!! 

        Merci pour cette observation d’importance primordiale.


      • Aaltar Aaltar 21 août 11:35

        b) Elle y est supplantée par la tentative de mondialisation du capitalisme financiarisé qui a pris le pas sur le communisme !

        En réalité non, si tu regardes bien, le communisme est revenu en faisant du capitalisme financiarisé puisque la Chine asservit maintenant l’Afrique par la (possession de la) dette.


        • Parrhesia Parrhesia 21 août 12:08

          @Aaltar
          Bonjour.
          C’est également vrai !

          Néanmoins, il semble bien que pour le moment, les États-Unis aient acquis en Afrique francophone un ascendant sur l’ex-Union Soviétique, même s’ils s’y prennent comme des « cow-boys » !
          Ne serait-ce que via l’émergence du symbolique Ouattara en Côte-d’Ivoire, qui était pourtant devenue pays leader africain dans et hors de l’Afrique francophone sous l’influence de la France-Afrique.
          Parallèlement, l’influence de la Russie au Mali, qui conjointement avec la France avait pourtant, jusque-là, évité le pire, semble bien se réduire avec l’accroissement des difficultés maliennes... entre autres...


        • Odin Odin 21 août 17:10

          Bonjour,

          « le PRCF appelle les travailleurs maliens vivant en France à »

          demander aux camarades maires PCF, dont Patrice Bessac maire PCF de Montreuil, où il y a près de 10.000 maliens, une aide pour la re-migration afin d’aider leurs concitoyens sur place pour relever le pays et chasser les djihadistes pour que les militaires français puissent partir de ce pays où ils sont détestés smiley 


          • foufouille foufouille 21 août 17:34

            avec ses 14000 soldats pour tout le pays ............


            • cétacose2 21 août 18:40

              La France n’a rien à foutre au Mali et ses militaires seraient beaucoup plus utiles pour assainir nos banlieues pourries par la racaille Par contre les trop nombreux maliens qui encombrent notre territoire devraient aller défendre leur pays Comme seule aide matérielle que nous pourrions leur accorder ce serait de leur fournir des gros chaudrons pour bouffer tous les blancs qui viennent déstabiliser leur pays ...


              • Le421 Le421 21 août 18:55

                Voui, voui, voui !!

                Bien sûr.

                Sauf que le pécore français à 31 de QI (le « citoyen » de base), ne veut pas de centrale nucléaire (près de chez lui), ne veut pas d’éolienne (prés de chez lui), ne veut pas de solaire chinois, mais par contre, il veut que le smartphone ait quatre barres à la réception.

                Et je vais rire parce que les bagnoles électriques sponsorisées par l’argent public tournent au nucléaire.

                Et pas celui qui est fourni par les mines de Bessines sur Gartempe, non, par le minerai venant du Niger.

                Et le Mali était l’élément stabilisateur (avec Barkhane) du secteur...

                Donc, les zozos, va falloir apprendre à se priver du doudou et revenir à la machine à écrire Brother.

                Je dis ça, mais je suis, vous le savez, un illuminé de gauchiste.

                Sauf qu’à force de conneries, on finit souvent par avoir raison.


                • titi 21 août 21:43

                  @Le421

                  « Sauf qu’à force de conneries, on finit souvent par avoir raison.  »
                  Je vous vois plus comme une horloge en panne.
                  Les horloges en panne donnent la bonne heure 2 fois par jour.
                  Mais elles disent n’importe quoi tout le reste du temps.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité