• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Maroc ; Joyeux anniversaire Majesté

Maroc ; Joyeux anniversaire Majesté

Pourquoi nous célébrons cet anniversaire ? Parce que nous ne pouvons pas être des ingrats car ceux qui connaissent notre pays savent que Mohammed VI a transformé le Maroc en un vaste chantier, parcourant le pays de long et en large, initiant des projets de développement, en assurant personnellement le suivi et l’exécution : infrastructures, énergies renouvelables assainissement et réhabilitations urbaines et a mené dès le début de son règne une lutte contre la corruption et le trafic de drogue.

Le pays a recouvré ses capacités d’investissement perdu dans les années 80 et 90.Plus de deux millions de marocains ont été tiré du seuil de pauvreté. Le taux d’analphabétisme qui était de plus de 50% au moment de l’accession de Mohamed V au trône est passé sous la barre de 30%. La lutte contre la pauvreté et la consécration des droits de la femme avec le nouveau code de la famille « Moudawana ». Cette réforme voulue et imposée par le Roi aurait pu être beaucoup plus audacieuse sans les réticences de certains milieux conservateurs notamment islamistes.

La réconciliation des marocains avec leur passé récent avec l’Instance Equité et Réconciliation. La couverture médicale est en phase d’être réalisée pour tous. A l’accession au trône du roi, le pays comptait 300 km d’autoroute, 1800 km actuellement couvrent les principales villes du pays desservant le pays du nord au sud, d’est en ouest. Les plans d’électrification et d’adduction en eau potable sont passés de 50% à près de 100% actuellement. Ces chiffres sont facilement vérifiables sur le net. Le pays est doté d’un cap et de plans sectoriels en cours de réalisation dans les infrastructures, l’industrie, l’agriculture, l’énergie avec le plan solaire et le tourisme. Consacrant l’équivalent de 30 % de son PIB à l’investissement depuis des années, le pays s’est équipé en routes , autoroutes, ports aéroports et infrastructures diverses.Toutes les conditions sont donc réunis pour que l’investissement privé seul à même de lutter contre le chômage suit.

Sur le plan politique, les réformes constitutionnelles inities par le Roi qui étaient regardées avec scepticisme par certains et présentées de manière caricaturale sont des avancées notables sur le chemin de la démocratisation du pays. A cet effet, je rappelle ci-après les avancées de la nouvelle constitution dont j’ai déjà fait état dans un précédent article. La constitution de 1996 approuvée sous le règne de feu Hassan II, consacrait une sorte de monarchie exécutive dont l’essentiel du pouvoir était aux mains du Roi. De ce fait le premier ministre disposait de pouvoirs limités. La nouvelle constitution institue un chef de gouvernement qui doit être nommé « au sein du parti politique arrivé en tête des élections des membres de la Chambre des Représentants (article 49).Il n’est plus « responsable » devant le Roi. Il dirige un gouvernement dont les attributions sont explicitées (article 92) à savoir entre autres l’examen des projets de loi et des décrets qui ne sont plus soumis au conseil des ministres présidé par le Roi (article 92). Ce dernier conseil se consacre essentiellement aux orientations générales de la politique de l’état et à des délibérations concernant les réformes et les lois constitutionnelles essentiellement (article 49).Le chef du gouvernement peut faire dissoudre la chambre des représentant et nomme aux hautes fonctions civiles et pour des fonctions sécuritaires sensibles, il propose des nominations en conseil des ministres.

Ces attributions qui n’existaient dans la constitution de 1996 permettent au chef du gouvernement élu, de remplir ses fonctions, d’engager la responsabilité de son gouvernement devant la chambre des représentants seule habilitée par une motion de censure à faire tomber le gouvernement. Ce pouvoir était exercé aussi dans l’ancienne constitution par la chambre des conseillers élue au suffrage indirect ce qui était une aberration. Le Roi pouvait aussi mettre « fin aux fonctions du gouvernement à son initiative » (article 24). Cette disposition disparaît dans la nouvelle constitution.

Par ailleurs la personne du Roi n’est plus sacrée comme dans l’ancienne constitution mais elle reste « inviolable et doit être respectée ». C’est la terminologie utilisée par la constitution espagnole. Le champ religieux islamique est défini avec précision. La seule autorité habilitée à prononcer « des fatwas est le conseil des Oulémas présidé par le Roi » (artcle41). De ce fait et du statut de Amir Al Mouminine (Commandeur des Croyants) du Roi, toute dérive ou surenchère islamiste est exclue. Le chef du gouvernement n’a de part la constitution, aucune attribution en matière religieuse. Il ne peut pas non plus intervenir en matière « de droit de la famille et de l’état civil » qui sont du domaine du conseil des ministres présidé par le Roi (article 49). Il doit se consacrer exclusivement au développement économique et social du pays pour lequel il est élu.

Il n’y a pas de démocratie sans démocrates, c’est bien connu. Les réformes constitutionnelles ne vont permettre au pays de sauter le pas vers une véritable monarchie parlementaire que si le personnel politique fait sa mue. Or, le bilan de la gestion notamment des communes et des villes par les partis politiques n'est pas reluisant.. En effet les rapports de la Cour des Comptes et ceux de l’inspection territoriale du ministère de l’intérieur ont montré sous de mauvais jours, des conseillers communaux alliant l’incompétence, la mauvaise gestion à la corruption. La presse marocaine rapporte dans le détail des affaires de corruption ainsi que toutes sortes de marchandages à l’occasion des élections. Cet état de choses du à la cupidité de certains conseillers a été rendu possible par le fait que les partis politiques ne sont pas très regardant sur leurs candidats. D'ailleurs, une fois élus, ces candidats ne sont plus encadrés par les partis politiques et ne rendent aucun compte à ces mêmes partis.

Pendant des années, le Roi s’est « substitué » à des responsables communaux ou provinciaux pour sillonner de pays en long et en large et à longueur d’année visitant les moindres recoins pour faire élaborer des projets, les mettre en chantier et en suivre l’exécution (réhabilitation urbaine, lutte contre la précarité et l’habitat insalubre, assainissement etc..). Si des villes et des communes urbaines et rurales sont en chantiers actuellement et si le paysage urbain de nombreuses agglomérations marocaines a changé, ce n’est certainement pas et souvent du fait des élus locaux. Le meilleur exemple est le développement au pas de charge des régions du Nord et de l’Oriental du Maroc notamment.

En matière économique et sociale il faut aussi signaler que des insuffisances subsistent. Je ne vais pas en faire un état exhaustif mais citer les plus importantes à mon sens et qui concernent, des questions liées à la justice, l’enseignement, et la santé. La résorption de ces insuffisances conditionne à mon sens l’atténuation ou la disparition de toutes les autres, notamment les précarités dont souffrent de larges couches de la population du pays. Mais ces insuffisances ne sont-elles pas d’abord et avant tout des attributions gouvernementales comme je les ai explicités dans ma description des attributions du nouveau chef du gouvernement auxquels j’invite les lecteurs à se référer. ? En tant qu’arbitre entre les institutions, le Souverain n’a cessé dans ses différents discours de pointer ces insuffisance et de les rappeler dans un langage souvent cru à l’attention du gouvernement et du pouvoirs législatifs notamment le laxisme dans la gestion des affaires publiques, l'irresponsabilité, le manque d'initiative et d'anticipation pour faire face aux disparités sociales et territoriales et à la lutte contre la précarité.

Pour cela donc et pour bien d’autres choses dont je ne peux faire état dans ce simple article de presse notamment en matière de politique étrangère avec la main tendue à l’Algérie, la politique africaine et la préservation de la stabilité du pays des mouvements désastreux de ce funeste printemps arabe, nous disons joyeux anniversaire à notre Souverain.

.-S.


Moyenne des avis sur cet article :  1.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 août 12:29

    En plus, il est pas comme les Iraniens ou les Yéménites !

    Lui, il a choisi le bon camp,l’axe du bien qui se bat contre le terrorisme pour apporter la démocratie... etc. etc.


    • foufouille foufouille 21 août 12:52

      Espérons que ça va durer et que ton roi vivras 120 ans.

      Et aussi que les autres pays feront la même chose.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 août 13:05

        @foufouille

        eh oh doucement !
        on fait partie des autres pays !
        tu veux nous fourguer un roi ?


      • foufouille foufouille 21 août 13:11

        @Séraphin Lampion

        c’est pour ses efforts de moderniser son pays et les autres autour.

        nous, on a 99% de WC.


      • McGurk McGurk 21 août 13:39

        Oui, vive le monarque qui nous balance tous ses immigrés qui ne connaissent rien à la France mais qui veulent continuer à vivre comme au bled, ainsi que ses fanatiques religieux qui veulent transformer notre pays en zone de non-droit !


        • foufouille foufouille 21 août 13:59

          @McGurk

          non car avec un pays moderne, des routes, etc, ils ne voudront plus venir chez nous.


        • Decouz 21 août 14:18

          @McGurk
          Justement la politique marocaine a été de freiner les mouvements fondamentalistes, en s’appuyant entre autre sur les confréries, que ces fondamentalistes détestent, celles-ci représentant un islam spirituel.
          Quant à « balancer » des immigrés, vous êtes sans doute au courant que le Maroc a fait un effort important pour former des informaticiens, dont le pays avait besoin, mais qui préfèrent aller en France, qui est en déficit de ce même personnel.


        • Decouz 21 août 14:36

          @Decouz
          Autrement dit, le fondamentalisme ne vient pas du Maroc, mais il est lié, avec d’autres causes plus politiques, au wahhabisme saoudien, qu’il ait des implantations ailleurs, qu’il cherche à se répandre en profitant des situation, cela n’incrimine pas particulièrement le Maroc, dont certaines mesures islamiques rigoureuses comme l’interdiction pour les non-musulmans de pénétrer dans les mosquées, ainsi que la préservation de la monarchie et des structures traditionnelles doivent beaucoup à...Lyautey.


        • McGurk McGurk 21 août 15:31

          @foufouille

          La preuve que ça ne fonctionne pas aussi bien que décrit dans le texte étant donné le nombre de types qui débarqueront prochainement de cette zone et sans désir pour une partie d’adhérer à nos idéaux.


        • McGurk McGurk 21 août 15:37

          @Decouz

          Il y a plus de huit millions de chômeurs qui rêveraient d’avoir le droit à une formation et un avenir dont les gouvernements se foutent complètement. Cela ne couvrirait peut-être pas tous les besoins mais on aurait pas forcément besoin d’autant de personnes supplémentaires qui, je le rappelle, seront également une charge supplémentaire pour la société.

          Quant aux « confréries », on voit bien ce que ça donne en Egypte et les conséquences dramatiques sur les pays. D’autant que ce ne serait pas la première fois qu’un gars formé dans ses pays viendrait chez nous propager des comportements anormaux et la haine « du blanc » voire de la France (cf. l’imam de Brest et ce n’en est qu’un parmi des milliers).

          On a d’ailleurs pas eu voix au chapitre encore une fois, nous, citoyens, sur notre avenir et un sujet aussi important que l’immigration de masse.


        • foufouille foufouille 21 août 15:41

          @McGurk

          c’est récent ce que fait ce roi. ils ont encore 25% de logements sans WC.

          pour les informaticiens, ils ne font que des stages et repartent ensuite.


        • Bionic Beaver 21 août 16:16

          @Decouz

          Wahhabite ou pas, l’islam est une nécrose des sociétés et des cerveaux.

          Signé popov qui est censuré par l’auteur.


        • McGurk McGurk 21 août 17:29

          @foufouille

          Des esclaves de plus quoi...


        • foufouille foufouille 21 août 17:40

          @McGurk

          oui et non car c’est bien pour le CV et ensuite ils seront bien payés dans leur pays.

          ça reste des fils de bourgeois vu le prix de l’école.


        • Decouz 21 août 18:35

          @Bionic Beaver

          "Ce qui nous importera pour l’instant, c’est de souligner ces appels de rationalité. De ceux-ci, on trouve toute une gamme. L’invocation de la certitude métaphysique, comme on l’a vu, mais aussi l’élucidation universelle qui pointe sur le divin. Et puis la confiance faite aux arguments de la rai­son dans d’innombrables passages où la vérité s’efforce d’emporter la conviction de ses adversaires. Et puis encore le sens commun....
          Qu’est-ce que la sagesse ? Elle consiste, dit un vieux dicton arabe, en trois éléments : l’élocution des Arabes, l’adresse manuelle des Chinois, la raison des Hellènes. Encore la raison ! Déjà les Hellènes ? Si loin que les Chi­nois…

          "

          https://iqbal.hypotheses.org/2022#html


        • Decouz 21 août 18:46

          @Decouz

          "Rien ne doit combattre la raison que la raison et opposer à la raison la certitude de sa foi est un non-sens, ce n’est pas là un acte de foi. Le Coran appelle le croyant à penser alors que les religions l’appellent au suivisme. Aussi, la raison ne doit-elle pas combattre la foi, mais s’employer à déconstruire la Religion. Cela ne signifie pas qu’il faille la détruire, mais qu’il s’avère nécessaire de la rationaliser, en expurger le légendaire, l’archaïque, l’historique, le politique et la ritualisation du croire afin de reconstruire du sens à la foi, prioriser la verticalité par rapport à l’horizontalité.

          "

          https://www.lescahiersdelislam.fr/author/Dr-Moreno-Al-Ajami/


        • leypanou 21 août 20:13

          @foufouille
          pour les informaticiens, ils ne font que des stages et repartent ensuite 

           : tu aimes bien raconter n’importe quoi.

          Je connais personnellement 2 marocains, l’un a fini ses études à l’UPMC en informatique et il travaille maintenant, l’autre, il est arrivé déjà formé en informatique et il travaille aussi ; il a même fait venir sa femme et ses 2 enfants.

          Le salaire qu’il aurait eu au Maroc n’a rien à avoir avec ce qu’il gagne ici : il a préféré venir ici.

          Il y a un autre, algérien, pareil : en Algérie, il aurait gagné 700€/mois, d’après ce que j’ai compris, il a préféré venir ici.

          Ne parle pas de chose que tu ne connais pas.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 août 20:17

          @leypanou

          Ils ne veulent pas développer leur pays ?


        • leypanou 21 août 20:31

          @Aita Pea Pea
          j’ai compris que des centaines de polytechniciens marocains sont rentrés. Le type que je connais, c’est un technicien (ingénieur), il avait dit que là-bas, c’est la mafia pour avoir des postes, ici c’est plus ouvert.

          J’ai toujours dit que le mieux pour ces gens (qui ont de réelles compétences et ne sont pas kick-boxers ou magasiniers ou vigiles) et pour leur pays-est de rentrer dans leur pays se bagarrer et chasser l’oligarchie locale car sinon, leur pays restera toujours arriéré.

          C’est la solution de facilité de profiter de ce qu’il y a ici.


        • foufouille foufouille 22 août 08:44

          @leypanou

          trois = centre du monde = tous.


        • Bionic Beaver 21 août 16:21

          @Mohamed Takadoum

          Vive le roy !


          • alexis42 alexis42 21 août 20:57

            « Par ailleurs la personne du Roi n’est plus sacrée »

            En regardant le journal télévisé hier soir, sur la 1ère chaîne marocaine, j’ai entendu TROIS fois en moins d’une minute : « Sa Majesté le Roi Mohammed VI. »

            Il est vachement majestueux !


            • Agafia Agafia 22 août 01:47

              @alexis42

              Une syllabe de plus et on est tout de suite plus proche de la réalité : Sale Majesté le roi Momo ^^


            • troletbuse troletbuse 21 août 22:37

              Pas bien de piquer les articles que RototoParkingson voulait écrire


              • karibo karibo 21 août 23:10

                Bonsoir a tous .Et : euh, on a le droit de s’ en taper le coquillard de l’ anniversaire de ce loukoum ,,, ???

                Dont les enclaves nous envahissent avec sont teuch !!!


                • ETTORE ETTORE 23 août 12:35

                  bah...on lui laissera un jour comme  :

                  La journée des femmes

                  La journée des chats

                  La journée non fumeur

                  La journée sans macron

                  La journée......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès