• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Soutenons la révolution émancipatrice des iraniennes

Soutenons la révolution émancipatrice des iraniennes

Depuis quelques mois, de nombreuses iraniennes manifestent quotidiennement contre le port obligatoire du voile en sortant têtes nues ou en brandissant leur hijab. Portons les voix de ces héroïnes qui surmontent les humiliations, les insultes, la violence et l’emprisonnement pour faire avancer la cause des femmes en Iran et dans le monde.

Le 25 mars dernier, la cour criminelle de la Province de Téhéran, a condamné Maryam Shariatmadari à une peine d’un an d’emprisonnement pour incitation à la corruption. L’image de cette étudiante poussée violemment du promontoire sur lequel elle brandissait son hijab, a mis en lumière le courage dont font preuve les femmes qui luttent pour leurs libertés au sein de la République islamique d’Iran. En exerçant une forme de désobéissance civile, Maryam Shariatmadari avait alors rejoint un puissant mouvement d’émancipation des femmes symbolisé par la lutte contre les dispositions de l’article 638 du Code pénal iranien qui sanctionnent les femmes qui apparaissent en public sans le voile islamique, d’une peine de prison de dix jours à deux mois ou d’une amende.

En plus d’être profondément discriminatoires à l’égard des femmes, les dispositions de la législation iranienne qui imposent le port du voile violent tout un ensemble de libertés fondamentales au titre du droit international tels que les libertés d'expression, de pensée, d'opinion, de religion, ainsi que le droit au respect de la vie privée. En recourant à la violence, aux humiliations et aux arrestations afin d’obliger les femmes à couvrir leurs cheveux, les autorités iraniennes portent également atteinte à la dignité des femmes et se rendent responsables de traitements cruels, inhumains et dégradants, au sens du droit international.

Maryam Sharatmadari n’est pas la première femme à avoir subi les foudres de la justice iranienne pour avoir demandé le droit de s’habiller comme elle l’entend. Le 7 mars 2018, Norges Hosseini, une étudiante en sociologie de 32 ans avait été condamnée à une peine de 24 mois d’emprisonnement pour avoir, selon les juges, incité le peuple à la corruption par le simple fait d’avoir ôté son voile en public.

Pour l’heure, Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne des deux femmes, a fait appel de ces décisions et représentera bientôt Shaparak Shajarizadeh, une autre femme inculpée d'« incitation à la corruption et à la prostitution » pour avoir manifesté contre le voile obligatoire. Shaparak Shajarizadeh a été soumise à la torture dans le centre de détention de Vozara à Téhéran et s’est vue injecter, contre sa volonté, une substance inconnue à plusieurs reprises. Sa propre mère a été détenue et frappée pendant une trentaine d'heures pour avoir cherché à obtenir des informations sur le lieu où se trouvait sa fille.

Pour Magdalena Mughrabi, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International, « les autorités iraniennes ont pris des mesures extrêmement rétrogrades dans le cadre de la persécution persistante qu'elles exercent contre les femmes qui osent dénoncer ouvertement le port obligatoire du voile. De nombreuses femmes risquent ainsi d'être indument emprisonnées et cela sert pour les autres d'avertissement effrayant visant à les dissuader de s'exprimer alors que leurs droits sont violés ».

Depuis décembre 2017, dans la seule ville de Téhéran, plus de 35 femmes ont été violemment arrêtées et détenues dans des prisons où la torture et le viol collectif sont monnaie courante.
Baptisées les "Girls of Revolution Street", ces iraniennes ont suivi l'exemple de Vida Movahed, la première femme à avoir publiquement manifesté son opposition au voile obligatoire. L'image iconique de cette iranienne brandissant un hijab blanc au bout d’un bâton sur une armoire électrique de l’avenue Enghelab, surnommée la rue de la Révolution, a fait depuis le tour du monde.

Ces dernières semaines, les autorités iraniennes, y compris le chef du parquet iranien et le haut responsable du tribunal révolutionnaire de Téhéran, ont insulté ces manifestantes en les qualifiant d'« imbéciles », de femmes « infantiles », « mauvaises », « perverties », « malfaisantes », et les accusant d'association avec des « ennemis étrangers ». Le porte-parole du pouvoir judiciaire, Gholam-Hossein Mohseni-Ejei, est allé jusqu’à déclarer que les femmes qui protestent contre le port obligatoire du hijab « agissent sous l'influence de drogues synthétiques » ou suivent les instructions de « groupes criminels organisés ».

En dépit de cet environnement hostile, chaque mercredi des femmes répondent à l’appel du mouvement My Stealthy Freedom, fondé par la journaliste iranienne Masih Alinejad, en envoyant leurs vidéos et photos d’elles marchant têtes nues dans des lieux publics. Si certaines reçoivent des encouragements, d’autres sont insultées et parfois même menacées physiquement. En lançant récemment le hashtag #WalkingUnveiled (marchons dévoilées), Masih Alinejad a décidé d’étendre le mouvement à tous les jours de la semaine. Désormais, pas une journée ne passe, au royaume des Ayatollahs, sans qu’une iranienne ose se dévoiler en public, s’exposant ainsi à la furieuse répression de la police religieuse chargée de maintenir l’ordre sur ce petit enfer pour femmes.

Si d’un œil admiratif, nous observons ces résistantes contemporaines se battre pour leur émancipation, n’oublions pas combien le fait de braver la loi en ôtant son voile en public peut être dangereux pour elles. Comment ne pas évoquer le cas de Marzieh Ibrahimi qui, il y a quatre ans, subit une attaque à l’acide de la part d’un bassidji ? Celui-ci avait alors répondu à l’appel de l’Imam d’Isfahan Yousef Tabatabai Nejad, de punir les femmes qui ne portaient pas le hijab. Sur ordre de cet imam, 15 femmes furent vitriolées ; la plupart perdirent un œil et l’une d’entre elles mourut. Il y a quelques semaines, nous sont parvenus les cris et les pleurs d’une jeune femme battue par la police des mœurs, parce que jugée « mal voilée ». Selon l’une de ses amies présentes, elle fut mise à terre avant qu’un des policiers ne lui piétine les quelques mèches de cheveux que son voile ne recouvrait pas.

Pour le grand philosophe iranien Daryush Shayegan, disparu le 22 mars dernier, la civilisation occidentale est devenue partie intégrante de la civilisation planétaire : « Il faut admettre que sans la séparation indispensable de la foi et du savoir nous n’aurons jamais une société libre des atavismes ancestraux. Le malaise du monde islamique provient de la non-compréhension ou de la non-assimilation d’un phénomène historique majeur : l’avènement de la modernité ; Dès lors, tout jugement à son égard a toujours revêtu une dimension morale et débouche sur un rejet ». Lors de son dernier discours, l’Ayatollah Khamenei n'a-t-il pas déclaré que « les femmes occidentales dénudées et décadentes sont sans pudeur, à l’opposé des musulmanes voilées » ? Le guide suprême n’est que l’un des nombreux porte-paroles de ces antioccidentaux déconnectés de la marche de l’histoire. Comme le décrit si bien Cioran, ceux-ci vivent dans l’illusion collective d’un retour aux mythes fondateurs du commencement.

A l’heure ou « l’idolâtrie des commencement » étend chaque jour un peu plus son voile sur notre civilisation, les figures éclatantes de ces résistantes nous permettent de répondre aux ténèbres par la lumière. Portons les voix de ces iraniennes qui, au péril de leur vie, font avancer la cause des femmes en Iran. Cette lutte émancipatrice doit pouvoir raisonner bien au-delà du Moyen-Orient, car elle représente un enjeu vital pour celles et ceux qui souhaitent défendre le caractère universel du principe d’égalité entre les femmes et les hommes.

Portons la mémoire d’Homa Darabi qui, le 21 février 1994, s'immola sur l'une des places les plus fréquentées de Téhéran, la place Tajrish, après avoir déchiré le tchador qu'elle portait et s'être aspergée d'essence, en criant « Mort À la tyrannie ! Vive la liberté ! Vive l'Iran ! ». Un mois plus tôt, sur cette même place, une jeune femme de 16 ans avait été tuée par des gardiens de la Révolution, parce qu’elle avait osé porter du rouge à lèvres.

Témoignons devant les générations futures que des iraniennes se sont battues, dans l’indifférence de la communauté internationale, afin que jamais plus une femme ne soit arrêtée, battue, traitée de pute ou attaquée à l’acide pour avoir simplement choisi de ne pas revêtir l’instrument de son asservissement. 

Avant qu’elles ne soient recouvertes par les prêches rageurs des Ayatollahs, hâtons-nous d’amplifier ces voix qui s’élèvent par-delà les frontières de la Perse éternelle.


Moyenne des avis sur cet article :  1.87/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan 9 mai 2018 11:23

    Ah nouvel article de l’empire..bien pour une certaine parité, sur avox seulement, car ailleurs il n’y en a aucune sauf exceptions comme toujours

     smiley


    • PiXels PiXels 9 mai 2018 11:40

      @Hecetuye howahkan

      « il n’y en a aucune sauf exceptions comme toujours »

      Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement... 
      Bon là j’avoue que (exceptionnellement et à la fois comme toujours) je reste pour le moins dubitatif.
      Alors je vais me contenter de « penser printemps ».

    • Hecetuye howahkan 9 mai 2018 13:38

      @PiXels

      Salut, moi ce que je vois ici est encore et toujours la même chose exprimée si justement être autre par Étienne de la Boétie...vers 1550...mêmes causes, mêmes effets..

      Mais ils ne font guère mieux ceux d’aujourd’hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelques jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux

      on ne le voit pas mais on revit le même moment sans arrêt, encore et encore et encore et encore ....à l’infini , plus un jours 


    • Christ Roi Christ Roi 9 mai 2018 18:53

      Je voudrais dire à l’auteur au nom des femmes iraniennes, qu’elles vous emmerdent ! Les colonies , c’est fini. Que l’auteur s’occupe de son derrière et de sa femme et les vaches seront bien gardées  smiley 


    • Thucydide Thucydide 13 mai 2018 11:26

      @Hecetuye howahkan

      et comme d’habitude on nous « révèle » des populations brimées par un pouvoir détestable qui doit justement être combattu par l’Occident une fois de plus au nom des droits de l’Homme.La rengaine commence à s’user.Et quid des femmes sahoudiennes, émiraties, israéliennes kadosh, yéménites ?Anton Struve sort de son chapeau une cause humanitaire dénonciatrice de la République iranienne au moment où les intérêts du dollar sont menacés par l’Iran et ses puissants alliés (trop dangereux pour être combattus) et où sa défense passe par la création d’un ennemi à abattre.

      Anton Struve est un troll bien qu’il ne soit pas Russe smiley

    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 13 mai 2018 12:50

      @Gauche Normale

      L’Iran a récemment adossé son économie au dollar.

      Vous faites sans doute référence à cet article des Echos du 10/04/2018

      Mais vous oubliez que :

      L’Iran annonce l’interdiction du dollar américain pour les importations commerciales


    • Pere Plexe Pere Plexe 9 mai 2018 12:50

      Grace au nouveau copain de notre Manu présidentiel, Donald Trump maître du monde, les modérés iraniens sont discrédités.

      Les plus rétrogrades ont le vent en poupe.

      Pas franchement une bonne nouvelle pour les Iraniennes.
      Ni pour le reste de la population de ce pays du reste.

      • Odin Odin 9 mai 2018 13:26

        J’espère que l’auteur n’a aucune connaissance de la géopolitique actuelle pour sortir en ce moment même un tel article, ou alors c’est fait sciemment pour jeter encore plus de l’huile sur le feu afin de préparer l’inconscient collectif pour de prochaines opérations militaires contre ce pays riche en gaz et pétrole et non aligné sur le système économique et monétaire basé sur le $.

        Ce n’est pas aux occidentaux d’imposer leur mode de vie en Iran mais aux seuls iraniens de choisir par les urnes. Il faut donner du temps à ce peuple intelligent d’opérer les changements nécessaires pour une égalité hommes femmes

        Il eut été préférable que l’auteur nous fasse un article sur la vie des femmes chez les wahhabistes ou de la pratique de la mutilation génitale féminine par ces pratiques moyenâgeuses que sont l’excision et l’infibulation.


        • Hecetuye howahkan 9 mai 2018 13:42

          @Odin

          Hello

          au moyen age Européen il n’y avait pas de telles pratiques me semble t’il..si je puis me permettre de dire cela

          cette expression ne me semble pas juste...après ,entre autres nombreux livres , la lecture des livres de Régine Pernoud sur le sujet..

          je te salue..


        • Odin Odin 9 mai 2018 14:20

          @Hecetuye howahkan
          Hello,

          Merci pour cette remarque. Je remplace donc moyenâgeuses par bestiales.
          Je te salue moi aussi.

        • Doume65 9 mai 2018 17:13

          @Odin
          « Ce n’est pas aux occidentaux d’imposer leur mode de vie en Iran mais aux seuls iraniens de choisir par les urnes »
          C’est en plus contre-productif. Je suis heureux de savoir que des femmes osent chercher à s’émanciper du joug religieux en Iran (ce qui pourrait peut-être un jour donner des idées aux femmes saoudiennes), mais c’est à elles (et à leurs hommes) de mener leur combat. Toute tentative ou intervention occidentale ne peut être qu’insupportable pour les religieux et aboutir qu’à leur raidissement. Bref, c’est mettre en danger ces femmes courageuses.


        • banban 10 mai 2018 12:05

          @Hecetuye howahkan
          Au haut moyen-age en occident , toute les villes avait leur bain publics....mixte très souvent. Même pour nos société occidentale c’était Woodstock à coté. 


          François Villon ou est tu ? les ignorants chie sur ton monde.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mai 2018 12:36

          @banban Bonjour. Conseil de lecture : « Je, François Villon » , de Jean Teule .


        • banban 10 mai 2018 12:47

          @Aita Pea Pea
          merci



        • gueule de bois 10 mai 2018 13:11

          @Odin
          Ce n’est pas aux occidentaux d’imposer leur mode de vie en Iran mais aux seuls iraniens de choisir par les urnes.
          pas mieux !


        • Citoyen de base 13 mai 2018 10:53
          @Odin

          Très bien dit.  smiley

        • mmbbb 13 mai 2018 11:45

          @Odin Il est étonnant nous francais , autorisions par une institution supreme le conseil d etat, le port du burkini , et que cet auteur veuille s engager a une campagne de defense de la femme Il y eut une femme ecrivain d origine iranienne vivant en france et s offusquant de notre mollesse et l acceptation non seulement par cette institution mais encore par les gauchistes les libertaires ( Artcile Alinea dans ce media ) de ce vetement qui n est pas neutre Que cet auteur commence le combat en France et laisse les femmes iranniennes C ’est completement illogique et absurde .


        • antiireac 9 mai 2018 14:36

          C’est aux iraniens de décider d’ajuster leurs coutumes en fonction de leurs désiratas et pas aux occidentaux.


          • sls0 sls0 9 mai 2018 16:03

            Dans un article de Bloomberg qui ne s’intéresse qu’au financier, il y avait une analyse de la résistance technique de l’Iran fasse à l’ouverture de son marché.

            Il était indiqué que l’Iran était bien lôtie coté études supérieures avec une majorité de femmes.
            La femme est brimée mais a un accès facile aux études supérieures.

            Autre indicateur de la prise en compte de la femme c’est la transition démographique. C’est enfin elle qui décide de ses grosses.
            Ben la transition a eu lien après la révolution iranienne.

            Il y a des discours, la propagande et il y a les chiffres. Désolé, je fait plus confiance aux chiffres.

            Comme chez leurs voisins en Arabie Saoudite on entend pas les femmes, ce doit être un pays exemplaire coté droit de la femme.

            Nota : pour que la femme décide de ses grossesses ça implique un bon niveau d’étude et qu’elle ait droit à la parole.

            • sls0 sls0 9 mai 2018 16:13

              @sls0
              Merci quand même à l’auteur de traduire les articles d’Open Society pour l’Iran.


            • Hecetuye howahkan 9 mai 2018 19:06

              sSalut

              dans certains commentaires

              il est toujours très intéressant de voir des gens vivant dans un pays totalement sous la coupe des usionistes , ou les femme se demandent si elles sont des femmes, les hommes des hommes et les enfants des enfants, qui sont dirigés donc par d’autres pays , par des personnes non élues , etc se poser en donneurs de leçons ...

              bien nous savons tout ici que ces articles sont justement écrits par ceux qui de loin et de prés possèdent et dirigent la France entre autre pays ..et qui veulent à tout prix embraser la planète, enfin en ce moment certaines ragions, parce que Donald Trump sur ordre de ces gens vient de rompre les accords sur le nucléaire Iranien , parce que le moyen orient doit s’embraser pour créer entre autre le grand I.... mais aussi pour vendre des armes

              à aucun moment le sort des femmes en Iran dont nous ne connaissons d’ailleurs strictement rien n’entre en ligne de compte ,sujet dont en réalité ici tout le monde se fou totalement...

              quelque soit leur sort d’ailleurs....personne ne songeant a faire quelque chose pour les hystériques françaises dépressives ,car là aussi tout le monde s’en fou

              d’ailleurs la vraie réalité sur cette planète est que tout le monde se fout de tout le monde , en réalité chacun ne s’intéressant que à son propre trou du cul.. smiley..tout en se prétendant à soi même que c’est par charité chrétienne ou autre

              voila la triste réalité de ce que nous sommes...

              et là non plus personne ne songe à s’aider cette fois ci non plus...car tout le monde se fout en fait de sa propre vie sans le savoir..mais ceci est un autre sujet , déjà que le premier ne sera ni perçu ni compris, il est inutile d’insister ...sauf exceptions bien sur..

              respect et robustesse


              • Hecetuye howahkan 9 mai 2018 19:08

                @Hecetuye howahkan

                PS : j’ai mis un mauvais émoticône, car je déteste ce stupide rieur

                je voulais mettre celui là  smiley et aussi smiley


              • vesjem vesjem 10 mai 2018 08:46

                @Hecetuye howahkan
                merci de bien recadrer le problème, pour l’abruti auteur de l’article, et pour les suiveurs imbéciles qui semblent ne rien comprendre à l’affaire


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 mai 2018 19:56

                @vesjem
                Si, si, ils savent très bien ce qu’ils font : « Régime change » en Iran, et mort au Hezbollah.


              • biquet biquet 13 mai 2018 15:25

                @Hecetuye howahkan
                Pauvre con, tu parles pour toi, arrêtes de généraliser ; en tant que con tu t’assumes et c’est très bien car beaucoup d’autres n’ont pas le courage de le faire.


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 mai 2018 19:22
                Foutaises ! 

                Avant de dénuder les femmes iraniennes, que les pays occidentaux habillent d’abord les leurs ! Et d’ailleurs celui qui a décidé de « cela » était d’abord passé par les USA et Paris, non ? Au temps du Sha d’Iran c’était autre chose... L’Occident manipule comme il peut !

                C’est la nation iranienne qui est depuis longtemps dans le collimateur des Etats terroristes occidentaux ! Au lieu de discuter de l’arsenal nucléaire de fin du monde que les Occidentaux ont produit, ils s’acharnent à faire chanter le peuple iranienne en lui disant clairement qu’il doit se révolter contre ses dirigeants ! CAR LES SANCTIONS ECONOMIQUES ONT CE BUT BIEN PRÉCIS !

                Vous savez quoi ? Le monde finira bien avec le nucléaire de merde occidental, qu’il y ait Big Bang d’une guerre ou pas car les milliers de carcasses impossible à démanteler, à enfouir et à « oublier »(centrales, armements, sous-marins...) sont là et seront toujours là comme un danger et comme une menace éternelle ! 

                Si j’étais un chef d’Etat, jamais je ne me donnerais à cette activité, jamais je ne déciderais la production de cette merde. La dissuasion nucléaire ? Foutaises, les pays nucléaires peuvent bien s’asseoir sur leur ogives car en l’état actuel de ce monde bâtard, personne ne s’inquiète !

                Qui a vraiment cru que la Corée allait lancer un missile contre les USA, et qui pense que les Visages Pales allaient refaire Hiroshima ? C’est juste une surenchère, un chantage politico-diplomatique pour occuper l’opinion mondiale alors que les vrais gagnants sont toujours ceux qui vivent sur le dos des populaces !!!


                • Hecetuye howahkan 9 mai 2018 19:29

                  @Mohammed MADJOUR

                  Salut,

                  tu dis : Qui a vraiment cru que la Corée allait lancer un missile contre les USA, et qui pense que les Visages Pales allaient refaire Hiroshima ? C’est juste une surenchère, un chantage politico-diplomatique pour occuper l’opinion mondiale alors que les vrais gagnants sont toujours ceux qui vivent sur le dos des populaces

                  en gros je te rejoins, sur tout et pas seulement sur le dernier paragraphe..

                  dont ceci : alors que les vrais gagnants sont toujours ceux qui vivent sur le dos des populaces !!!

                  certes mais si nous gardons cette attitude avant tout mentale de la dite compétition en lieu et place de la coopération et du partage , ce cercle infernal ne cessera pas...sauf avec la disparition de l’espèce humaine ..la vérité est donc ailleurs..et doit être révélée..


                • biquet biquet 13 mai 2018 15:30

                  @Mohammed MADJOUR
                  « Avant de dénuder les femmes iraniennes, que les pays occidentaux habillent d’abord les leurs ! »
                  L’avantage chez nous c’est que l’Etat ne dit pas aux femmes comment elles doivent s’habiller.


                • CHALOT CHALOT 9 mai 2018 23:07

                  Merci à l’auteur pour cet article
                  puis-je le diffuser avec votre signature


                  • Anton Struve Anton Struve 9 mai 2018 23:13

                    @CHALOT
                    Oui, vous pouvez.


                  • vesjem vesjem 10 mai 2018 08:25

                    @Anton Struve et chalot : 2 COLLABOS DE L’EMPIRE
                    chalot se révèle enfin sous son vrai jour, quant à l’autre guignol, il ne va pas critiquer les horreurs perpétrées par sa communauté


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 mai 2018 19:57

                    @CHALOT
                    Vous réalisez que c’est le discours des va-t-en guerre de Washington et de tel Aviv ?


                  • Garibaldi2 10 mai 2018 04:54

                    L’auteur nous avait déjà gratifié d’un inénarrable article sur le dernier livre de Jannette Bougrab : Lettre d’exil, La barbarie et nous.

                    Wikipedia indique que : ’’En avril 2015, à la suite de sa forte médiatisation après l’affaire de l’attentat contre Charlie Hebdo, elle est nommée par François Hollande au poste de chef du service d’action culturelle à l’ambassade de France en Finlande afin de « changer d’air après la violence et la méchanceté ». Un an plus tard, des salariés de l’institut français de Finlande écrivent au Quai d’Orsay pour se plaindre du comportement de Jeannette Bougrab, dont le management serait « brutal et aléatoire ». En 2017, elle est renouvelée en poste pour une année par arrêté du Premier ministre Edouard Philppe.

                    Bon, ceci étant dit, il n’est pas contestable qu’en virant le shah d’Iran, les iranien.ne.s n’ont pas été gagnant.es sur tous les tableaux. Avant ce départ, les iraniennes n’avaient pas obligation de porter le voile.

                    Le nombre d’étudiants en Iran est de 4,8 millions (population de 79 millions d’habitants) et la moitié des étudiants iraniens sont des femmes, ce qui est un bel exemple de l’avancée de leurs droits.

                    Mais ceci ne doit pas masquer que la religion est omniprésente dans ce pays, que la liberté de création est muselée, et que nombre d’autres libertés ne sont pas respectées. Pourtant l’Iran est loin derrière l’Arabie Saoudite en matière de répression des droits des femmes (sans parler des travailleurs immigrés !)

                    J’attends que l’auteur nous sorte le même article sur l’Arabie Saoudite, où les droits des femmes sont bafoués quotidiennement, mais aussi et surtout sur l’Inde, où il n’y a que 177.000.000 de Musulmans sur une population de 1,324 milliards, et où les crimes d’honneurs, les viols collectifs, les vitriolages, sont majoritairement le fait d’Hindouistes, qui représentent 80% de la population.

                     


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 mai 2018 08:14

                      @Garibaldi2
                      Merci pour votre commentaire qui remet les pendules à l’ heure !


                    • Garibaldi2 10 mai 2018 10:22

                      @Hecetuye howahkan

                      Le fait que la France soit allée coloniser une bonne partie de l’Afrique, et d’autres lointaines contrées, ne doit pas nous empêcher de dire certaines vérités, comme le fait qu’imposer un voile aux femmes bafoue leurs droits. Une injustice n’en rachète pas une autre.

                      Que nous soyons le 4ème ou 5ème marchand de canons au monde n’est pas pour me réjouir, surtout quand nous faisons du lèche-bottes aux Saoudiens pour caser nos chars Leclerc. Mais je m’occupe des femmes iraniennes comme je m’occupe des gamins palestiniens qui tombent sous les tirs des snippers israéliens.

                      Je me suis aussi occupé des Irakiens, en son temps, et je suis allé manifester contre l’intervention US, comme je l’avais fait contre la même intervention US au Viêt-Nam, même si nous avons été coupables de la guerre d’Indochine. Les malheurs et les combats des êtres humains sur l’ensemble de la planète ne me sont pas indifférents, comme les malheurs de la France n’ont pas laissé indifférents les Canadiens, les Australiens, et d’autres, lors de la seconde guerre mondiale.


                    • Hecetuye howahkan 10 mai 2018 10:36

                      @Garibaldi2

                      le voile de certaines femmes pas de toutes comme par hasard étant un des chevaux de bataille de l’empire...là ou il veut frapper seulement..

                      entre nous l’indignation à géométrie variable est une pitrerie pour moi

                      et si le fait que nous soyons un état criminel y compris aujourd’hui, voir Libye, Syrie etc sans compter ce que nous ne savons pas bien sur.. ne nous donne plus le droit de l’ouvrir à ce niveau de donner des conseils aux autres ...nous ne sommes pas en position morale pour ce faire...

                      laissons les femmes iraniennes si elles le veulent s’occuper de leurs problèmes,l’ interventionnisme occidental y’ en a raz la casquette pour rester poli..tout est faux semblant la dedans ..

                      ce qui est quasiment valable pour tous les pays sauf exceptions..mais à voir

                      nous devons en tant que groupe régler nos propres démons d’abord...ce qui n’est bien sur pas du tout fait

                       car le faux prétexte du foulards on en connaît bien les tenants et les aboutissants...détruire l’Iran et la Syrie comme ce fut fait avec l’Irak, la Libye , fait parti du plan mondialiste point barre ..

                      détruire l’Europe de l’UE à un certain niveau est également, en cours
                       ces soi disant s bon sentiments cachent une vérité tragique que Étienne de la Boetie à bien résumé il y a 500 ans

                      • Mais ils ne font guère mieux ceux d’aujourd’hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelques jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux

                    • Antoine 10 mai 2018 10:50

                      @Garibaldi2
                      On a amélioré le sort des femmes Afghanes à coup de bombes en 2002, des femmes irakiennes à coup de bombes en 2004, des femmes lybiennes, toujours à coup de bombes en 2011, et vous venez nous proposer d’améliorer celui des femmes iraniennes ?

                      Vous n’avez honte de rien ?

                    • Garibaldi2 11 mai 2018 04:08
                      @Hecetuye howahkan

                      Si, nous avons le droit de l’ouvrir quand nous nous sommes opposés à cet interventionnisme de ’’l’occident’’ contre des peuples qui ne nous menaçaient en rien. Au prétexte de ne pas faire le jeu des marchands de canons et des faucons US, nous ne pouvons pas toujours nous taire sur certains sujets de liberté individuelle.

                      Il fut une époque où il ne fallait pas critiquer l’URSS au risque d’être traité de tous les noms. On sait ce qu’il en est devenu de ce système, qui faute d’avoir fait à temps les réformes qui s’imposaient, est tombé entre les mains d’un Eltsine et celles des Chicago boys. Un Poutine à la place de Gorbatchev eut été préférable.

                    • Garibaldi2 11 mai 2018 04:20
                      @Antoine

                      Et vous, vous n’avez pas honte d’être resté au bistrot devant votre Ricard, pendant que d’autres, dont moi, manifestaient contre ces interventions ?

                    • Antoine 12 mai 2018 20:08

                      @Garibaldi2
                      Je vois, vous utilisez l’écriture inclusive, vous êtes donc une sorte de joyeux drill de chaos tout juste bon à finir payer par Soros.


                    • biquet biquet 13 mai 2018 15:36

                      @Garibaldi2
                      "et où les crimes d’honneurs, les viols collectifs, les vitriolages, sont majoritairement le fait d’Hindouistes,"
                      Il n’empêche que le millier de jeunes filles mineures violées à Telford, l’ont été par des musulmans pakistanais, pas un seul indouiste dans le lot, et pourtant ils sont nombreux en Grande Bretagne.


                    • Et hop ! Et hop ! 22 mai 2018 21:24

                      @Garibaldi2 «  Mais ceci ne doit pas masquer que la religion est omniprésente dans ce pays »


                      Dans nos pays, c’est la publicité commerciale qui est omniprésente, c’est une autre religion individualiste, narcissique, hédoniste ?


                    • UnLorrain 10 mai 2018 09:04

                      Grâce au foulard la tignasse ne crame pas sous le rayon du soleil,la filasse de keratine reste vivante malgré sa mort.


                      • Elisa 10 mai 2018 10:05

                        Que dire alors des femmes saoudiennes ? et de bien d’autres dans les pays influencés par le wahabisme ?

                        Allez vous promener dans les villes iraniennes, rencontrez les gens femmes ou hommes et vous verrez que le foulard iranien (on ne dit jamais voile pour le désigner) n’a que peu de rapport avec l’uniforme qui enferme de la tête aux pieds visage inclus des femmes saoudiennes ! Ce foulard ne cache pas la chevelure et n’empêche pas celles qui le portent d’accéder à toutes les professions même les plus importantes.

                        Oubliez les fables qui circulent en boucle sur les réseaux sociaux et informez- vous précisément sur la vie, la scolarité, le statut juridique et familial des iraniennes, mieux encore allez- y et renseignez-vous.


                        • zygzornifle zygzornifle 10 mai 2018 10:10

                          Pas une femen n’a été faire sautiller ses nichons la bas ....


                          • Giordano Bruno 10 mai 2018 10:18

                            Défendons la souveraineté des pays. Ne nous ingérons pas dans leur politique. Ne nous soumettons pas au calendrier des États-Unis.


                            • njama njama 10 mai 2018 17:17


                              @ l’auteur Anton Struve

                              Il aurait été intéressant de noter que la (soi-disant) révolution (revendication en fait) de ces iraniennes dépasse largement le seul cadre de l’Iran.
                              On trouve son pendant en Arabie Saoudite par exemple, ou en Afghanistan depuis l’intervention américaine depuis l’arrivée au pouvoir des talibans avec la bénédiction des américains.

                              Faudrait-il donc accabler seulement l’Iran sur cette cause qui relève de discussion théologiques plus larges sur la sunna

                              Est-ce que vous ne vous trompez pas de cible ?

                              Votre article sert la propagande de guerre des sionistes et de leurs alliés que la liberté des femmes

                              De l’Afghanistan à la Syrie : Droits des femmes, propagande de guerre et CIA
                              Par Julie Lévesque, 14 avril 2013
                              https://www.mondialisation.ca/de-lafghanistan-a-la-syrie-droits-des-femmes-propagande-de-guerre-et-cia/5331097


                              • antiireac 10 mai 2018 21:22

                                @njama
                                Evidemment si on se sert d’un torche cul comme Mondialisation.ca on peut tout prouver et son contraire .

                                A l’avenir choisissez des médias plus sérieux ça vaudra mieux pour votre argumentation.

                              • Christian Labrune Christian Labrune 10 mai 2018 21:37
                                Votre article sert plus la propagande de guerre des sionistes et de leurs alliés que la liberté des femmes.
                                ===========================================
                                @njama

                                Vive Israël, et feu à volonté sur le régime des mollahs comme sur toutes les formes possibles du totalitarisme islamiste !

                              • Garibaldi2 11 mai 2018 04:11
                                @Christian Labrune

                                Et vous partez quand sur le terrain pour faire feu ?

                              • Christian Labrune Christian Labrune 11 mai 2018 09:56
                                @Gauche Normale

                                Il me paraît que lorsqu’un état est menacé - et aucun de l’est plus actuellement qu’Israël depuis que le petit gros de Corée paraît avoir renoncé à vitrifier Washington-, c’est bien la moindre des choses qu’il se défende par tous les moyens dont il dispose et qu’il fasse passer ses intérêts avant ceux de puissances étrangères aux intentions explicitement génocidaires. Il se trouve cependant que la destruction du régime des mollahs ne peut être que profitable au peuple iranien et à tous les autres de la région qui sont eux aussi directement menacés par la folie des ayatollahs.

                                Ce qui est proprement criminel, c’est quand des états européens, pour assurer le bout de gras des entreprises qui se sont empressées, après les accords pourris de Vienne, de collaborer (au pire sens du terme) avec les islamo-nazis de Téhéran, s’assoient sur la misère des Iraniens soumis depuis près de quarante ans à une tyrannie abjecte en lui donnant, ce faisant, les moyens de perdurer. Ils travaillent par dessus le marché au malheur d’une Europe qui n’est pas moins menacée, à terme, qu’Israël. Des liquidités fournies au pouvoir des ayatollahs par la levée des sanctions, le peuple iranien n’aura jamais vu la couleur. Tout le fric aura servi à financer des entreprises hégémoniques dans la région, à engraisser les Gardiens de la révolution à la botte de Khamenei et à permettre un perfectionnement de missiles balistiques bientôt nucléarisés capables de frapper les capitales d’une Europe imbécile devenue, semble-t-il, résolument masochiste.

                              • Hecetuye howahkan 11 mai 2018 10:00

                                 Pourquoi Netanyahou et les Israéliens sont-ils horrifiés par le projet nucléaire iranien ? Très probablement, par projection. Israël fonctionne comme la brute régionale. Sa relation avec ses voisins est définie par la violence crue et les exactions. Il est naturel et humain pour les agresseurs de supposer que leurs victimes ont les mêmes penchants violents qu’eux-mêmes. Les Israéliens ont tendance à attribuer leurs propres traits violents aux Palestiniens, aux Iraniens et aux Musulmans en général. Cette tendance psychologique est appelée projection. C’est un cercle vicieux : plus vous êtes abusif, plus vous êtes hantés par l’idée que vos victimes peuvent être aussi malveillantes que vous l’avez été. »

                                Par Gilad Atzmon*

                                @Christian Labrune


                              • Crab2 10 mai 2018 20:12

                                Israël
                                - Iran

                                Que de blablabla dans les médias alors que nul ne peut ignorer que le ‘’ croissant chiite ‘’ avec les ‘’ Frères musulmans ‘’ sont, depuis la révolution islamo-fasciste de l’Iran, les pires ennemis non seulement d’Israël mais de tous les idéaux démocratiques.

                                Suite : en Janvier 2015 j’écrivais :

                                http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Isra%C3%ABl


                                • antiireac 10 mai 2018 21:09

                                  @Crab2
                                  L’Iran fait plutôt de la surenchère pour être bien vu du monde islamique qui majoritairement est anti Israélien.


                                • Hecetuye howahkan 11 mai 2018 10:00

                                   Pourquoi Netanyahou et les Israéliens sont-ils horrifiés par le projet nucléaire iranien ? Très probablement, par projection. Israël fonctionne comme la brute régionale. Sa relation avec ses voisins est définie par la violence crue et les exactions. Il est naturel et humain pour les agresseurs de supposer que leurs victimes ont les mêmes penchants violents qu’eux-mêmes. Les Israéliens ont tendance à attribuer leurs propres traits violents aux Palestiniens, aux Iraniens et aux Musulmans en général. Cette tendance psychologique est appelée projection. C’est un cercle vicieux : plus vous êtes abusif, plus vous êtes hantés par l’idée que vos victimes peuvent être aussi malveillantes que vous l’avez été. »

                                  Par Gilad Atzmon*

                                  @Crab2


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 mai 2018 20:12

                                  @Crab2

                                  Je crois bien que les Frères Musulmans sont plutôt sunnites, non ? Ils sont la face politique de l’ Islamisme, très appréciés des occidentaux ! Le pseudo Printemps arabe, ce sont eux ...Hollande les a reçus comme des Chefs d’Etats, alors que certains étaient fichés à Interpol.


                                • Christian Labrune Christian Labrune 10 mai 2018 21:34
                                  @Anton Struve

                                  Très bien, votre article, et il tombe au bon moment.

                                  Terrifiante, la majorité des commentaires, avant l’arrivée de quelques uns sur l’intelligence desquels on peut toujours compter : quand le régime des ayatollahs sera tombé, ce qui ne saurait tarder, à voir le nombre de Français qui ne disposent pas d’un cerveau, on pourrait craindre que l’islam le plus obscurantiste ne trouve rapidement ici un terreau où germer et croître.


                                  • sls0 sls0 12 mai 2018 00:02

                                    @Gauche Normale
                                    Qui se ressemble s’assemble, pour les néocons et leurs sbires c’est le cas aussi.


                                  • sls0 sls0 13 mai 2018 13:25

                                    @Gauche Normale
                                    Il n’en parle pas mais il la fait et avec efficacité.

                                    Si il en a parlé mais le coup des chiottes à choqué.
                                    C’est vrai qu’avec lui c’est pas dans la dentelles coté terroristes mais il est efficace.

                                  • sls0 sls0 13 mai 2018 17:15

                                    @Gauche Normale
                                    Tandis que nous on fournit des armes aux terroristes et pour nous remercier ils rasent gratis au Bataclan.

                                    En Syrie qui a aider à nettoyer l’EI ?
                                    J’ai entendu notre ministre des affaires étrangères dire qu’ils faisaient du bon boulot, je n’ai pas entendu la même chose de la part de Lavrov.
                                    Ce bon Hollande c’est vanté dans une interwiew d’avoir fournit des armes aux terroristes pendant l’embargo européen.
                                    Avec Poutine les terroristes on vu aussi des armes russes, ce sont celles qu’ils se sont pris sur la gueule.

                                    Vous pouvez envoyer toutes les slogans ou phrases de propagande que vous voulez. On est pas sur BFM ou TF1, ici on justifie, on apporte des preuves.
                                    Je n’ai même pas à apporter des preuves, ce que j’écris plus haut est de notoriété publique.



                                  • sls0 sls0 13 mai 2018 17:24

                                    @sls0
                                    Vraiment des nains ceux qui sont payés pour faire de la propagande de l’OTAN.

                                    Ils faut dire qu’en voyant la stratégie de l’OTAN, c’est pas des lumières à part dans les mensonges.
                                    Tout compte fait les sous-fifres collent au système.

                                    Gauche normale, pourquoi pas, appeler Hitler bisounours pourquoi pas pendant qu’on y est. On est plus à ça près.

                                  • agent ananas agent ananas 10 mai 2018 23:06

                                    Autre exercice de propagande/manip atlantiste.
                                    Avec le retrait US de l’accord nucléaire, le stratagème consiste a renforcer l’aile dure des mollahs ultra-conservateurs contre les réformistes menés par Rouhani.
                                    La répression risque donc de se durcir contre quelques jeunes iraniennes manipulées (ou non) par la NED, offrant à la propagande occidentale une occasion supplémentaire de salir l’Iran et ainsi justifier une possible attaque contre Téhéran.
                                    J’avais l’an dernier écris un com’ sur la condition féminine en Iran et il n’a pas pris une ride (sauf la dernière ligne).
                                    Bon, je retourne à ma partie d’échecs ...


                                    • Hijack Hijack 10 mai 2018 23:16
                                      T’ain la vache ! L’Iran est agressé par une puissance militaire ... et d’aucuns ne trouvent pas mieux que de parler du port du hijab ... 
                                      L’Iran a besoin que l’on dénonce les agresseurs de ce pays ... pas des us et coutumes de cette nation.

                                      • Garibaldi2 11 mai 2018 04:13
                                        @Hijack

                                        Dénoncer les 2 n’est pas contradictoire.

                                      • Hijack Hijack 13 mai 2018 13:06

                                        @Garibaldi2


                                        L’un est mortel grave, destructeur, voire génocidaire ... dont le responsable n’en est pas à ses débuts, mais agresse à tout va de manière récurrente les plus faibles ...
                                        .
                                        L’autre ... est juste un peu culcul ... emmerdant.
                                        .
                                        Non, les culpabilités ne sont pas les mêmes.
                                        De plus ... l’Iran pays souverain a le droit d’appliquer les lois qui lui conviennent.
                                        Que ceux qui sont spécialisés dans ce genre d’intrusions dans tel ou tel pays, sont généralement pour les agressions de ce dit pays ... n’est-il pas, Bhl ?

                                      • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 13 mai 2018 13:26
                                        Question de forme

                                        Il me vient une réflexion que la parution de cet article met brillamment en lumière et qui me taraude :
                                        Comment un article peut-il recueillir, le 13/05/2018 à 13h10, 4979 vues, « 840 J’aime », engendrer 122 réactions passionnées et avoir une note de 1,68/5 résultant de 40 votes ?

                                        Il faut que quelqu’un m’explique cette bizarrerie. Pour l’heure je vois plusieurs explications, n’ayant pas accès aux statistiques d’Avox, mais aucune ne me satisfait :
                                        • # les 4979 lecteurs de cet  article n’ont pas jugé bon de se connecter « Avox » (d’ailleurs ont-ils même un compte Avox ?) pour exprimer leur ressenti, ils ont préféré le faire via Facebook

                                        • # ceux qui « aiment » via Facebook, ne sont pas connectés sur Avox car comment laisseraient-ils passer une tellement mauvaise note

                                        • # peut-on à la fois être connecté FB et Avox et donc pouvoir écrire des commentaires ?

                                        • # ayant un peu l’habitude des statistiques visant le public en général un « J’aime » pour 8 lecteurs est un score fantastique

                                        • # lequel score met encore plus en évidence l’opposition manifeste des 40 votants (NB tous les connectés Avox ne votent pas systématiquement)

                                        Ok je n’ai pas les différents ratio de connectés par type de votes mais je suis vraiment intéressé d’avoir des chiffres supplémentaires ou d’autres infos sur ce sujet.

                                        • Xenozoid 13 mai 2018 13:54

                                          @Michael Gulaputih

                                          le site est automatisé sur google ad,et « autres »,tres lourds et plein de bugs,et des bots aussi,sans compter les multi-comptes,on arrive a des statistiques bidon(comme les sondages), une fois tout les 4 ans, un admin ose parlé de agora et comment ça va super,avec le site.ET juste pour mettre tout le monde d’accord , avec la mise en place un bloquage boutonneux.qui ressemble a des crises d’acné....
                                          les commentaire en modération,ne relève en aucun cas la barre de labrune....(lolo)
                                          enfin c’est de l’humour.
                                          Et la derniere boite qui était au command s’appellait ...trumpette !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                                          Cette société a été déclarée en liquidation judicaire cette année.


                                        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 13 mai 2018 16:09

                                          @Robert Lavigue

                                          @Xenozoid

                                          Merci pour vos éclaircissements respectifs !

                                        • Anton Struve Anton Struve 13 mai 2018 16:11

                                          @Michael Gulaputih
                                          L’article a été partagé sur la page Facebook du mouvement My Stealthy Freedom qui compte plus d’un million d’abonnés ainsi que sur celle de la page Nous Sommes Leurs Voix. Vous pouvez constater que l’article a aussi été retweeté massivement sur Twitter.

                                          J’en profite pour réagir aux nombreux commentaires qui font état d’une volonté de ma part d’instrumentaliser ce combat pour soutenir une intervention militaire en Iran.
                                          Je soutiens la cause des femmes et certainement pas l’interventionnisme gallo-ricain qui a fait des ravages en Irak et en Libye. Je suis persuadé qu’il est possible de soutenir une lutte émancipatrice sans passer forcément par les gouvernements. Il s’agit d’un soutien d’un peuple à un autre. Si vous suivez mon compte Twitter vous pourrez constater que je soutiens la cause des femmes dans le monde entier ; en Iran comme Arabie Saoudite.

                                        • Hijack Hijack 13 mai 2018 17:24

                                          @Anton Struve



                                          Trop facile ... au moment où une nation est en grand danger, par des fauteurs de guerre ... profiter de ces faiblesses pour accuser une nation à ce moment précis, n’a qu’un seul but !
                                          - Si c’est volontaire ... ça peut se comprendre si on est fan de Bhl et de ses destructions de pays, mais triste au plus haut point pour son auteur.
                                          - Si c’est juste par bêtise, par omission de données importantes, par suivisme zélé ... c’est triste de se mettre volontairement un bandeau dans les yeux.
                                          .
                                          L’Iran est une nation souveraine ... ils ont le droit de faire ce qu’ils veulent dans leur pays. Si c’est pour l’obligation de porter le voile par exemple ... c’est une bêtise de leur part, ce n’est pas une une prescription religieuse, à ne pas confondre avec habitudes, traditions ... (auparavant adoptées par les juifs et chrétiens). Donc, on peut ne pas apprécier telle ou telle obligation d’une nation, qu’elle soit musulmane ou inuite, mais l’humanité, la logique et l’intelligence demanderaient au minimum de contester ce qui nous déplait à tous moments, sauf un seul ... celui où la nation visée est dans l’œil du cyclone, comme l’est l’état Perse en ce moment. Je rappelle que l’Iran, n’a jamais agressé personne, de tout temps s’est seulement défendu.


                                        • Hijack Hijack 13 mai 2018 17:29

                                          Les iraniennes, ont surtout besoin que leur pays ne subisse pas de sanctions par l’Empire qui soumet le monde entier ou presque à ses bottes ... elles ont encore plus besoin que leur pays n’entre pas en guerre. Et, en ces moments de tensions, chercher la division dans le pays en question ... est grave.


                                        • Xenozoid 13 mai 2018 20:51

                                          @Xenozoid

                                          quand on voit des indiens fairent a fond dans le proselitisme on comprend mieux leur casino,,,domestication it is


                                        • Xenozoid 13 mai 2018 21:19

                                          @Xenozoid
                                          quand on regarde tout,, en fait il n’y’en a pas un pour relever les autres,et les leçons ne sont pas pleines quand elles sont bancales,surtout venant de la morale chétiene ou autre


                                        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 13 mai 2018 21:33

                                          @Anton Struve


                                          Merci d’avoir pris la peine d’éclairer ma lanterne !

                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 mai 2018 07:01

                                          @Anton Struve

                                          Je soutiens la cause des femmes et certainement pas l’interventionnisme gallo-ricain
                                          Alors, vous êtes l’idiot utile de l’ OTAN !

                                          "Dans un récent article du Guardian intitulé « Why NATO Must Defend Women’s Rights » (Pourquoi l’OTAN doit défendre les droits des femmes), le secrétaire général de l’agence, Jens Soltenberg, et la star de cinéma Angelina Jolie affirment que « l’OTAN a la responsabilité et l’occasion d’être un défenseur de premier plan des droits des femmes ». En outre, elle « peut devenir le chef de fil militaire mondial en matière de prévention et de réponse à la violence sexuelle lors des conflits ». Tous deux se sont engagés à identifier « les moyens par lesquels l’OTAN peut renforcer sa contribution à la protection et à la participation des femmes dans tous les aspects de la prévention et de la résolution des conflits ».

                                          Le meilleur moyen de défendre la cause des femmes, c’est que l’ OTAN cesse de leur balancer des bombes « démocratiques et féministes » sur la tête... !!

                                        • Aristide Aristide 14 mai 2018 12:07

                                          @Fifi Brind_acier
                                          c’est que l’ OTAN cesse de leur balancer des bombes « démocratiques et féministes » sur la tête... !! 


                                          Serait-ce donc que celles de Hassad ou Poutine soient inoffensives.

                                        • Étirév 13 mai 2018 17:58
                                          Les grandes Femmes antique dans l’ancienne Perse :
                                          DIANA SURNOM D’ARYANE
                                          Les Parsis remplacent souvent le mot A-Vesta par le mot Dîn qui signifie Loi en zend (Dîn fait Dîna et Diana), et l’expression Daena A-Vesta serait synonyme de Diana.
                                          Diana a donc signifié la Loi avant d’être le surnom d’une Déesse. (Comme la loi d’Israël, Ha-Thora, est devenue le surnom de la Déesse Hathor qui en fut l’auteur).
                                          La loi d’Ahoura, «  l’esprit Lumière de Diana », paraît constituer le fond du Vendidad.
                                          Diodore de Sicile assure que Diane était singulièrement honorée chez les Perses et que ces barbares célébraient encore de son temps, en son honneur, les mêmes mystères dont elle était l’objet chez les autres nations.
                                          Déjà le nom d’Aryana signifiait jour, lumière ; si on le décompose, on trouve que la terminaison ana signifie ancien et que c’est pour cela qu’elle représente la « lumière ancienne », la science primitive.
                                          Souvent le mot Aryane est remplacé par le mot Ariadné.
                                          Pourquoi ?
                                          J’ai dit que cette histoire allait nous réserver des surprises et que nous allions voir la lumière descendre du Nord. En effet, Ariadné est une corruption du nom de la Déesse celtique Arduina qui donna son nom aux Ardennes.
                                          Sa statue retrouvée nous la représente avec sa biche et son chien, comme la Diane des bords du Tibre. Arduina était la patronne des chasseurs chez les Eburons (pays de Liège). Elle avait dans le voisinage du Hélion (la Meuse) une chapelle où chacun des affiliés apportait le tribut marqué pour chaque pièce de venaison (Cailleux, Origine celtique, p. 152).
                                          Quand on a mis les Déesses dans le Ciel, Ariadné a été représentée par la Couronne boréale, appelée aussi couronne d’Ariadné.
                                          On sait que Diane était adorée à Bubaste dont elle était la grande Déesse.
                                          Et ceci prouverait que ce ne furent pas les Hindous d’abord qui furent Aryens, ce furent les Septentrionaux.
                                          La grande Déesse Nehal-Ennia, qui joue un si grand rôle en Occident, est aussi appelée Diana.
                                          La terre Occidentale était appelée le royaume de Nili, c’est-à-dire de Nehal.
                                          D’autres noms ont été rapprochés de celui d’Aryane, notamment celui d’Arthémise.
                                          M. Cailleux fait venir l’Arthémise persique de Herta-Misse, qui serait devenue Artaei. Et il ajoute : « Arthémis serait le nom de la Sibylle de Delphes, appelée aussi Daphné, nom donné aussi à Diane. Arthémis serait une variante du nom de la reine Arètès  ».
                                          On nous parle aussi de La fontaine d’Aréthuse où coulait la source sacrée, dans une île de la mer de Sicile (Ogygie). Ce serait encore le souvenir de la même Déesse.
                                          LES AMAZONES
                                          La mythologie nous dit qu’Euristée imposa pour neuvième travail à Hercule de lui apporter le baudrier de L’Amazone Hippolyte. Le héros traversa le Pont Euxin et alla chercher les Amazones dans un lieu nommé Témiscite (Thémis-Cité) sur les bords du Thermodon ou de la mer Caspienne ; c’est là, dans les pays qui séparaient la Perse du Caucase, qu’habitaient les Amazones.
                                          Diodore nous renseigne sur ces femmes guerrières, habitantes des rives du Thermodon, et nous parle de leur souveraine, la Reine Orythrie (Orythie ou Orythya), célèbre par sa valeur et sa vertu.
                                          « Sa gloire était grande, dit-il, elle soumettait les peuples les uns après les autres, faisait des hommes captifs des esclaves et les employait aux travaux les plus bas ».
                                          Ceci semble une appréciation partiale.
                                          Elle voulut venger ses sœurs qui avaient été insultées par Hercule et par Thésée.
                                          Les Amazones de Scythie n’étaient pas moins célèbres. Diodore de Sicile nous parle aussi des Amazones d’Afrique et nous dit qu’elles étaient plus anciennes que celles d’Asie qui subsistaient encore au temps du Siège de Troie.
                                          Ces anciennes Amazones régnaient dans une île appelée Hespérie, parce qu’elle est située au couchant du lac Tritonide. Ce lac était voisin de la montagne d’Atlas.

                                          • Xenozoid 13 mai 2018 20:43

                                            on devrait tous se masturber dans un tonneau,et dire au roi des cons qu’il y a tojours plus con


                                            • jjwaDal jjwaDal 13 mai 2018 21:13

                                              De quelle couleur cette révolution ? On le sait qu’ils sont « arriérés », la tendance de la femme moderne, c’est d’exhiber ses mamelles et de mettre bien en évidence la raie du cul, alors leur tradition moyennâgeuse pour s’habiller, c’est du lourd.
                                              Bon, blague à part, on sait que la seule religion qui passe aujourd’hui c’est le capitalisme et que pour avoir le droit de s’en prendre à son propre peuple (décapiter des ados rebelles toussa toussa...) il faut être un léche botte de l’empire.
                                              Ils aiment pas lècher les bottes ? Alors, ce sont des méchants, la preuve (jamais documentée pas nécessaire, on vous le dit) c’est la banalité des viols collectifs dans les prisons iraniennes, un peu comme en Syrie, sauf que là c’est pas Bachar qui vient, le nom change. En arabie saoudite, juste à côté ou dans l’enclave palestinienne en comparaison c’est nickel, preuve qu’ils sont dans le mauvais camp.
                                              Je suis optimiste. Dans moins d’un demi siècle elles pourront s’habiller comme des putes et personne n’y trouvera à redire. Faut juste un peu de temps, le temps de raser l’Iran comme on l’a fait pour l’Irak.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Anton Struve

Anton Struve
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès