• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Soutenons la révolution émancipatrice des iraniennes

Soutenons la révolution émancipatrice des iraniennes

Depuis quelques mois, de nombreuses iraniennes manifestent quotidiennement contre le port obligatoire du voile en sortant têtes nues ou en brandissant leur hijab. Portons les voix de ces héroïnes qui surmontent les humiliations, les insultes, la violence et l’emprisonnement pour faire avancer la cause des femmes en Iran et dans le monde.

Le 25 mars dernier, la cour criminelle de la Province de Téhéran, a condamné Maryam Shariatmadari à une peine d’un an d’emprisonnement pour incitation à la corruption. L’image de cette étudiante poussée violemment du promontoire sur lequel elle brandissait son hijab, a mis en lumière le courage dont font preuve les femmes qui luttent pour leurs libertés au sein de la République islamique d’Iran. En exerçant une forme de désobéissance civile, Maryam Shariatmadari avait alors rejoint un puissant mouvement d’émancipation des femmes symbolisé par la lutte contre les dispositions de l’article 638 du Code pénal iranien qui sanctionnent les femmes qui apparaissent en public sans le voile islamique, d’une peine de prison de dix jours à deux mois ou d’une amende.

En plus d’être profondément discriminatoires à l’égard des femmes, les dispositions de la législation iranienne qui imposent le port du voile violent tout un ensemble de libertés fondamentales au titre du droit international tels que les libertés d'expression, de pensée, d'opinion, de religion, ainsi que le droit au respect de la vie privée. En recourant à la violence, aux humiliations et aux arrestations afin d’obliger les femmes à couvrir leurs cheveux, les autorités iraniennes portent également atteinte à la dignité des femmes et se rendent responsables de traitements cruels, inhumains et dégradants, au sens du droit international.

Maryam Sharatmadari n’est pas la première femme à avoir subi les foudres de la justice iranienne pour avoir demandé le droit de s’habiller comme elle l’entend. Le 7 mars 2018, Norges Hosseini, une étudiante en sociologie de 32 ans avait été condamnée à une peine de 24 mois d’emprisonnement pour avoir, selon les juges, incité le peuple à la corruption par le simple fait d’avoir ôté son voile en public.

Pour l’heure, Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne des deux femmes, a fait appel de ces décisions et représentera bientôt Shaparak Shajarizadeh, une autre femme inculpée d'« incitation à la corruption et à la prostitution » pour avoir manifesté contre le voile obligatoire. Shaparak Shajarizadeh a été soumise à la torture dans le centre de détention de Vozara à Téhéran et s’est vue injecter, contre sa volonté, une substance inconnue à plusieurs reprises. Sa propre mère a été détenue et frappée pendant une trentaine d'heures pour avoir cherché à obtenir des informations sur le lieu où se trouvait sa fille.

Pour Magdalena Mughrabi, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International, « les autorités iraniennes ont pris des mesures extrêmement rétrogrades dans le cadre de la persécution persistante qu'elles exercent contre les femmes qui osent dénoncer ouvertement le port obligatoire du voile. De nombreuses femmes risquent ainsi d'être indument emprisonnées et cela sert pour les autres d'avertissement effrayant visant à les dissuader de s'exprimer alors que leurs droits sont violés ».

Depuis décembre 2017, dans la seule ville de Téhéran, plus de 35 femmes ont été violemment arrêtées et détenues dans des prisons où la torture et le viol collectif sont monnaie courante.
Baptisées les "Girls of Revolution Street", ces iraniennes ont suivi l'exemple de Vida Movahed, la première femme à avoir publiquement manifesté son opposition au voile obligatoire. L'image iconique de cette iranienne brandissant un hijab blanc au bout d’un bâton sur une armoire électrique de l’avenue Enghelab, surnommée la rue de la Révolution, a fait depuis le tour du monde.

Ces dernières semaines, les autorités iraniennes, y compris le chef du parquet iranien et le haut responsable du tribunal révolutionnaire de Téhéran, ont insulté ces manifestantes en les qualifiant d'« imbéciles », de femmes « infantiles », « mauvaises », « perverties », « malfaisantes », et les accusant d'association avec des « ennemis étrangers ». Le porte-parole du pouvoir judiciaire, Gholam-Hossein Mohseni-Ejei, est allé jusqu’à déclarer que les femmes qui protestent contre le port obligatoire du hijab « agissent sous l'influence de drogues synthétiques » ou suivent les instructions de « groupes criminels organisés ».

En dépit de cet environnement hostile, chaque mercredi des femmes répondent à l’appel du mouvement My Stealthy Freedom, fondé par la journaliste iranienne Masih Alinejad, en envoyant leurs vidéos et photos d’elles marchant têtes nues dans des lieux publics. Si certaines reçoivent des encouragements, d’autres sont insultées et parfois même menacées physiquement. En lançant récemment le hashtag #WalkingUnveiled (marchons dévoilées), Masih Alinejad a décidé d’étendre le mouvement à tous les jours de la semaine. Désormais, pas une journée ne passe, au royaume des Ayatollahs, sans qu’une iranienne ose se dévoiler en public, s’exposant ainsi à la furieuse répression de la police religieuse chargée de maintenir l’ordre sur ce petit enfer pour femmes.

Si d’un œil admiratif, nous observons ces résistantes contemporaines se battre pour leur émancipation, n’oublions pas combien le fait de braver la loi en ôtant son voile en public peut être dangereux pour elles. Comment ne pas évoquer le cas de Marzieh Ibrahimi qui, il y a quatre ans, subit une attaque à l’acide de la part d’un bassidji ? Celui-ci avait alors répondu à l’appel de l’Imam d’Isfahan Yousef Tabatabai Nejad, de punir les femmes qui ne portaient pas le hijab. Sur ordre de cet imam, 15 femmes furent vitriolées ; la plupart perdirent un œil et l’une d’entre elles mourut. Il y a quelques semaines, nous sont parvenus les cris et les pleurs d’une jeune femme battue par la police des mœurs, parce que jugée « mal voilée ». Selon l’une de ses amies présentes, elle fut mise à terre avant qu’un des policiers ne lui piétine les quelques mèches de cheveux que son voile ne recouvrait pas.

Pour le grand philosophe iranien Daryush Shayegan, disparu le 22 mars dernier, la civilisation occidentale est devenue partie intégrante de la civilisation planétaire : « Il faut admettre que sans la séparation indispensable de la foi et du savoir nous n’aurons jamais une société libre des atavismes ancestraux. Le malaise du monde islamique provient de la non-compréhension ou de la non-assimilation d’un phénomène historique majeur : l’avènement de la modernité ; Dès lors, tout jugement à son égard a toujours revêtu une dimension morale et débouche sur un rejet ». Lors de son dernier discours, l’Ayatollah Khamenei n'a-t-il pas déclaré que « les femmes occidentales dénudées et décadentes sont sans pudeur, à l’opposé des musulmanes voilées » ? Le guide suprême n’est que l’un des nombreux porte-paroles de ces antioccidentaux déconnectés de la marche de l’histoire. Comme le décrit si bien Cioran, ceux-ci vivent dans l’illusion collective d’un retour aux mythes fondateurs du commencement.

A l’heure ou « l’idolâtrie des commencement » étend chaque jour un peu plus son voile sur notre civilisation, les figures éclatantes de ces résistantes nous permettent de répondre aux ténèbres par la lumière. Portons les voix de ces iraniennes qui, au péril de leur vie, font avancer la cause des femmes en Iran. Cette lutte émancipatrice doit pouvoir raisonner bien au-delà du Moyen-Orient, car elle représente un enjeu vital pour celles et ceux qui souhaitent défendre le caractère universel du principe d’égalité entre les femmes et les hommes.

Portons la mémoire d’Homa Darabi qui, le 21 février 1994, s'immola sur l'une des places les plus fréquentées de Téhéran, la place Tajrish, après avoir déchiré le tchador qu'elle portait et s'être aspergée d'essence, en criant « Mort À la tyrannie ! Vive la liberté ! Vive l'Iran ! ». Un mois plus tôt, sur cette même place, une jeune femme de 16 ans avait été tuée par des gardiens de la Révolution, parce qu’elle avait osé porter du rouge à lèvres.

Témoignons devant les générations futures que des iraniennes se sont battues, dans l’indifférence de la communauté internationale, afin que jamais plus une femme ne soit arrêtée, battue, traitée de pute ou attaquée à l’acide pour avoir simplement choisi de ne pas revêtir l’instrument de son asservissement. 

Avant qu’elles ne soient recouvertes par les prêches rageurs des Ayatollahs, hâtons-nous d’amplifier ces voix qui s’élèvent par-delà les frontières de la Perse éternelle.


Moyenne des avis sur cet article :  1.81/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

157 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 9 mai 11:23

    Ah nouvel article de l’empire..bien pour une certaine parité, sur avox seulement, car ailleurs il n’y en a aucune sauf exceptions comme toujours

     smiley


    • PiXels PiXels 9 mai 11:40

      @Hecetuye howahkan

      « il n’y en a aucune sauf exceptions comme toujours »

      Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement... 
      Bon là j’avoue que (exceptionnellement et à la fois comme toujours) je reste pour le moins dubitatif.
      Alors je vais me contenter de « penser printemps ».

    • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 9 mai 13:38

      @PiXels

      Salut, moi ce que je vois ici est encore et toujours la même chose exprimée si justement être autre par Étienne de la Boétie...vers 1550...mêmes causes, mêmes effets..

      Mais ils ne font guère mieux ceux d’aujourd’hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelques jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux

      on ne le voit pas mais on revit le même moment sans arrêt, encore et encore et encore et encore ....à l’infini , plus un jours 


    • Christ Roi Christ Roi 9 mai 18:53

      Je voudrais dire à l’auteur au nom des femmes iraniennes, qu’elles vous emmerdent ! Les colonies , c’est fini. Que l’auteur s’occupe de son derrière et de sa femme et les vaches seront bien gardées  smiley 


    • Thucydide Thucydide 13 mai 11:26

      @Hecetuye howahkan

      et comme d’habitude on nous « révèle » des populations brimées par un pouvoir détestable qui doit justement être combattu par l’Occident une fois de plus au nom des droits de l’Homme.La rengaine commence à s’user.Et quid des femmes sahoudiennes, émiraties, israéliennes kadosh, yéménites ?Anton Struve sort de son chapeau une cause humanitaire dénonciatrice de la République iranienne au moment où les intérêts du dollar sont menacés par l’Iran et ses puissants alliés (trop dangereux pour être combattus) et où sa défense passe par la création d’un ennemi à abattre.

      Anton Struve est un troll bien qu’il ne soit pas Russe smiley

    • Gauche Normale Gauche Normale 13 mai 12:03

      @Thucydide
      L’Iran a récemment adossé son économie au dollar.


    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 13 mai 12:50

      @Gauche Normale

      L’Iran a récemment adossé son économie au dollar.

      Vous faites sans doute référence à cet article des Echos du 10/04/2018

      Mais vous oubliez que :

      L’Iran annonce l’interdiction du dollar américain pour les importations commerciales


    • Pere Plexe Pere Plexe 9 mai 12:50

      Grace au nouveau copain de notre Manu présidentiel, Donald Trump maître du monde, les modérés iraniens sont discrédités.

      Les plus rétrogrades ont le vent en poupe.

      Pas franchement une bonne nouvelle pour les Iraniennes.
      Ni pour le reste de la population de ce pays du reste.

      • Odin Odin 9 mai 13:26

        J’espère que l’auteur n’a aucune connaissance de la géopolitique actuelle pour sortir en ce moment même un tel article, ou alors c’est fait sciemment pour jeter encore plus de l’huile sur le feu afin de préparer l’inconscient collectif pour de prochaines opérations militaires contre ce pays riche en gaz et pétrole et non aligné sur le système économique et monétaire basé sur le $.

        Ce n’est pas aux occidentaux d’imposer leur mode de vie en Iran mais aux seuls iraniens de choisir par les urnes. Il faut donner du temps à ce peuple intelligent d’opérer les changements nécessaires pour une égalité hommes femmes

        Il eut été préférable que l’auteur nous fasse un article sur la vie des femmes chez les wahhabistes ou de la pratique de la mutilation génitale féminine par ces pratiques moyenâgeuses que sont l’excision et l’infibulation.


        • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 9 mai 13:42

          @Odin

          Hello

          au moyen age Européen il n’y avait pas de telles pratiques me semble t’il..si je puis me permettre de dire cela

          cette expression ne me semble pas juste...après ,entre autres nombreux livres , la lecture des livres de Régine Pernoud sur le sujet..

          je te salue..


        • Odin Odin 9 mai 14:20

          @Hecetuye howahkan
          Hello,

          Merci pour cette remarque. Je remplace donc moyenâgeuses par bestiales.
          Je te salue moi aussi.

        • Doume65 9 mai 17:13

          @Odin
          « Ce n’est pas aux occidentaux d’imposer leur mode de vie en Iran mais aux seuls iraniens de choisir par les urnes »
          C’est en plus contre-productif. Je suis heureux de savoir que des femmes osent chercher à s’émanciper du joug religieux en Iran (ce qui pourrait peut-être un jour donner des idées aux femmes saoudiennes), mais c’est à elles (et à leurs hommes) de mener leur combat. Toute tentative ou intervention occidentale ne peut être qu’insupportable pour les religieux et aboutir qu’à leur raidissement. Bref, c’est mettre en danger ces femmes courageuses.


        • Gauche Normale Gauche Normale 9 mai 17:21

          @Doume65
          Oui, les iraniens s’émanciperont eux-mêmes. Une intervention extérieure comme semblent le souhaiter Trump et Israël serait catastrophique et souderait une partie des iraniens autour de l’ayatollah. À éviter.


        • banban 10 mai 12:05

          @Hecetuye howahkan
          Au haut moyen-age en occident , toute les villes avait leur bain publics....mixte très souvent. Même pour nos société occidentale c’était Woodstock à coté. 


          François Villon ou est tu ? les ignorants chie sur ton monde.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mai 12:36

          @banban Bonjour. Conseil de lecture : « Je, François Villon » , de Jean Teule .


        • banban 10 mai 12:47

          @Aita Pea Pea
          merci



        • gueule de bois 10 mai 13:11

          @Odin
          Ce n’est pas aux occidentaux d’imposer leur mode de vie en Iran mais aux seuls iraniens de choisir par les urnes.
          pas mieux !


        • Citoyen de base 13 mai 10:53
          @Odin

          Très bien dit.  smiley

        • mmbbb 13 mai 11:45

          @Odin Il est étonnant nous francais , autorisions par une institution supreme le conseil d etat, le port du burkini , et que cet auteur veuille s engager a une campagne de defense de la femme Il y eut une femme ecrivain d origine iranienne vivant en france et s offusquant de notre mollesse et l acceptation non seulement par cette institution mais encore par les gauchistes les libertaires ( Artcile Alinea dans ce media ) de ce vetement qui n est pas neutre Que cet auteur commence le combat en France et laisse les femmes iranniennes C ’est completement illogique et absurde .


        • antiireac 9 mai 14:36

          C’est aux iraniens de décider d’ajuster leurs coutumes en fonction de leurs désiratas et pas aux occidentaux.


          • sls0 sls0 9 mai 16:03

            Dans un article de Bloomberg qui ne s’intéresse qu’au financier, il y avait une analyse de la résistance technique de l’Iran fasse à l’ouverture de son marché.

            Il était indiqué que l’Iran était bien lôtie coté études supérieures avec une majorité de femmes.
            La femme est brimée mais a un accès facile aux études supérieures.

            Autre indicateur de la prise en compte de la femme c’est la transition démographique. C’est enfin elle qui décide de ses grosses.
            Ben la transition a eu lien après la révolution iranienne.

            Il y a des discours, la propagande et il y a les chiffres. Désolé, je fait plus confiance aux chiffres.

            Comme chez leurs voisins en Arabie Saoudite on entend pas les femmes, ce doit être un pays exemplaire coté droit de la femme.

            Nota : pour que la femme décide de ses grossesses ça implique un bon niveau d’étude et qu’elle ait droit à la parole.

            • sls0 sls0 9 mai 16:13

              @sls0
              Merci quand même à l’auteur de traduire les articles d’Open Society pour l’Iran.


            • Gauche Normale Gauche Normale 9 mai 17:19

              Bon, sans grande surprise vu le site et les complotistes qui y pullulent, votre article se fait descendre.


              Il n’empêche, les Iraniennes ont le droit de s’émanciper du port du voile obligatoire.

              Merci pour votre article. Et vivement la chute du régime rétrograde des mollahs.

              • Gauche Normale Gauche Normale 9 mai 17:25

                @Gauche Normale
                Les Saoudiennes ont montré la voie récemment : pendant des années, elles se sont filmées en train de conduire et elles ont obtenu gain de cause.


                Aussi, une femme s’était montrée en robe (tenue interdite). Elle a été arrêtée pour cela mais ne sera finalement pas poursuivie : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1046041/code-vestimentaire-royaume-moyen-orient-femme-vetement

              • antiireac 9 mai 17:29

                @Gauche Normale
                Le peuple iranien est très religieux c’est son droit ,

                ce n est pas aux occidentaux de leur dire ce qui est bon où ce qui n’est pas bon.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 mai 19:28

                @Gauche Normale
                « Gauche normale », ça doit vouloir dire « Gauche Terra Nova », non ? « Laissez tomber les classes populaires et occupez-vous des femmes, des minorités, des migrants et des homos ! »


                En clair, ce n’est plus la Gauche, mais une annexe des Démocrates néocons américains .. !

              • Et hop ! Et hop ! 9 mai 19:42

                @Gauche Impéraliste : 


                De quel droit vous voulez imposer vos standards capitalistes et vos préjugés petits-bourgeois à un autre peuple ? L’impérialisme est le stase suprême du capitalisme, comme disait l’autre.

              • Jonas 9 mai 19:42

                @antiireac


                Mais tous les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes sont religieux à 97%. Et tous les arabo-musulmans et musulmans non arabes qui fuient leur pays ,viennent se réfugiés en Occident, auquel il posent des problèmes économiques , sociaux , politiques et d’adaptation. 

                Leur présence dans les pays Occidentaux à favoriser la montée des parties extrémistes ,et fascistes. par la faute des élites aveugles qui pensent que tous les peuples ont les mêmes valeurs ,et que tous les hommes ( genre humain) sont nés , élevés et éduqués de la même manière , dans les respect de l’être humain et même des animaux.

                 La question que vous devriez , vous poser est la suivante. Pourquoi ces habitants religieux venant de ces pays  ne vont-ils pas émigrer dans un des 57 pays de religion musulmane où les moeurs , coutumes , traditions, de pensées religieuses sont identiques ? Où tous les 100 ou 150 mètres , se trouve une mosquée . Où les appels a la prière sont automatiques et synchronisés. 

                Savez-vous , que 3,5 millions d’Iraniens vivent aux EtatsUnis , 5,2 millions de Libanais au Brésil, 2,5 à 3 millions d’Algériens en France , 3 millions de Turcs en Allemagne etc pour ne donner que ces chiffres. 

                Au Japon, au Vietnam, au Cambodge , en Corée du Nord comme de Sud, en Pologne, en Hongrie , en République Tchèque etc on ne parle pas d’arabo-musulmans ou de musulmans non arabes , parce qu’il y a peu et ce qui se passe dans ces pays ils s’en fichent et non aucun désir de les recevoir. Vu la réussite des pays occidentaux dans l’assimilation de ces nouveaux venus , avec leurs valises de préjugés et d’obscurantisme. 

                Moi, Jonas, j’ai toujours dit et écrit, je suis contre les interventions occidentales dans les pays arabo-musulmans , ce sont les pays musulmans qui doivent s’en occuper et pour l’humanitaire c’est l’ONU qui doit s’en charger. Le budget de l’ONU , est porté par 10 pays occidentaux et le Japon à plus de 60%, sur 193 pays. Le plus gros contributeur du monde musulman est l’Arabie saoudite avec une quote-part de moins de 4%.
                Les Etats-Unis à eux seuls c’est 22% de la globalité. Et ceux qui profitent le plus de la générosité occidentale , ce sont comme par hasard les pays Arabo-musulmans et musulmans non arabes. C’EST CE QUE L’ON DEVRAIT ENSEIGNER AUX ENFANTS DANS LES ECOLES PRIMAIRES , POUR LEUR OUVRIR LES YEUX SUR LA REALITE.






              • antiireac 9 mai 19:52

                @Jonas
                Je plusse ton post tant il est convainquant.


              • Gauche Normale Gauche Normale 9 mai 22:24

                @antiireac et Cie


                Ne vous en déplaise, vous pouvez voir des complots sionistes partout si ça vous chante, les Iraniennes ont le droit de vivre libres, ce qui n’est nullement un principe « occidental » (il reste tant de progrès à faire dans ces pays) mais universel.

                Et non, je ne suis pas impérialiste : je ne soutiens ni l’impérialisme US, ni l’impérialisme russe, ni l’impérialisme iranien. Solidarité entre les peuples !

              • Gauche Normale Gauche Normale 9 mai 22:28

                Oui, fifi, c’est aussi Terra Nova qui a poussé les jeunes iraniennes et les saoudiennes à relever la tête pour conquérir leurs libertés.


                En Iran, régulièrement, des ouvriers font grève, notamment pour des salaires impayés (parfois depuis 1 an !). La lutte des travailleurs est internationale.

              • Garibaldi2 10 mai 04:10

                @Jonas

                Savez-vous que tous les Libanais ne sont pas des musulmans ? D’où viennent les chiffres que vous citez ?


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 08:03

                @Gauche Normale

                Occupez-vous donc des 11 millions de Français qui sont sans emploi, de sortir la France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, et laissez les autres peuples s’occuper de leurs affaires !

                L’Internationalisme, c’est d’avoir des accords de coopération entre pays souverains.

                Pas de vivre dans une colonie de l’ Empire américain, en donnant des leçons « de liberté et de démocratie » à la terre entière, qui finissent toujours par des guerres d’ingérence, dans des pays qui n’ont déclaré la guerre à personne.



              • vesjem vesjem 10 mai 08:49

                @Fifi Brind_acier
                j’ai lu un article assassin sur l’upr, qui serait infiltré par les franmacs
                que peux-tu nous en dire ? (fake ou non ?)


              • vesjem vesjem 10 mai 08:53

                @Gauche Normale
                gôgôche anormale, tu sembles n’avoir pas compris grand chose sur ce qui se déroule actuellement sur la scène internationale ;
                révise ou approfondis le sujet puis reviens sur de bonnes bases


              • vesjem vesjem 10 mai 09:02

                @Jonas

                « Moi, Jonas, j’ai toujours dit et écrit, je suis contre les interventions occidentales dans les pays arabo-musulmans »

                Mais tu as l’innocente inculture de tout ramener aux fameux « genre humain » et aux « fascismes », ces mots mille fois prononcés par des gusgus gôgôches universalistes de tous poils, faisant abstraction de la réalité


              • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 10 mai 11:14

                @Gauche Normale

                Vous êtes un pitre ou un tartuffe.
                Vous n’êtes pas impérialiste, mais arborez le drapeau de la Syrie coloniale (mandat français) qui est aussi le drapeau de l’ASL, pseudo organisation rebelle financée par l’Arabie Saoudite et l’Occident colonial, allié des djihadistes (Al Nosra and Cie), qui fait la guerre au Syriens pour le compte des sus nommés. et aux Krdes pour le compte d’Erdogan.

                Un bon gros pitre 
                Non, un tartufe cynique à la sauce bhl.

              • Gauche Normale Gauche Normale 10 mai 12:22

                @TARTOQUETSCHES
                Le drapeau des opposants syriens est celui de l’indépendance de 1946 qui a été dessiné contre les projets du mandat de diviser la Syrie en États fantoches. Le drapeau du régime représente le moment où la Syrie a abandonné sa souveraineté à l’Égypte pendant la République Arabe Unie.


                @ fifi

                Le fait qu’il y ait des pauvres en France n’empêche pas d’être solidaire avec les travailleurs iraniens fauchés par la clique parasitaire au pouvoir.

              • Gauche Normale Gauche Normale 10 mai 12:34

                @Gauche Normale
                Et il faudra m’expliquer en quoi soutenir les Iraniennes en lutte pour leur liberté (celle de ne pas porter le voile si elles ne le désirent pas) consisterait à vouloir/soutenir une intervention militaire extérieure. L’internationalisme consiste à ne surtout pas reconnaître la moindre souveraineté aux oppresseurs.


              • Gauche Normale Gauche Normale 10 mai 13:05

                @Gauche Normale
                C’est quoi la gauche de fifi, celle de la Farce Insoumise avec « Le Média » qui invite FA ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Anton Struve

Anton Struve
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès