• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Trafic autour des interdits artificiels

Trafic autour des interdits artificiels

Il est reconnu que les matière végétales illicites sont d’origine tropicale et même équatoriale et c’est pour cette raison qu’elles sont tellement meilleures en principes actifs. Il n’est donc pas surprenant que les filières qui les diffuse chez nous soient originaires de là-bas, jusqu’au bout de la chaine constituée donc en majeure partie de noirs et d’arabes. Il est probable aussi que ces substances suivent les traces des filières qui ont fait la réputation de la route des épices, et qu’elles s’alignent bêtement sur des prix semblables, voire même supérieurs uniquement du simple fait de l’interdit.

Il n’y a rien à voir entre les modes de production du haschich et du safran. Le premier est le pollen débordant d’une plante rustique qui est récolté à l’heure de canicule par brossage comme le font les abeilles. Deux rangées de cent plants peut produire cent grammes de matière et l’on peut renouveler la même quantité la semaine suivante. Le second se récolte à la pince à épiler étamine par étamine et une par une, et entre l’aurore et le lever du soleil, c’est-à-dire moins d’une heure par jour. Le premier, ultra commun, qui circule par centaines de tonnes est à 10,000 euros le kilo, alors que le second qui représente une production mondiale égale à 300 tonnes est à 8,000 euros ? Il est à noter d’ailleurs que chacune pousse très bien par nos latitudes, ce qui justifie aucune exportation ni trafic, eux même entièrement motivée par nos stupides interdits législatifs.

Faites tomber l’interdit qui pèse sur la première, qui constitue à lui seul l’unique vraie raison de sa rareté artificielle sur le marché, et donc de son prix sujet à spéculation législative, et subitement sa valeur tombe à presque rien, ruinant ainsi tous les trafiquants, et tout rentrerait enfin dans l’ordre.

Nos législateurs, en perpétrant cette ignominie favorisent ces trafics honteux et coûteux qui rongent notre société par la base et encouragent tous les trafics les plus lamentables. Cela ne grandit pas que le portefeuille de mafias locales et de trafiquants en bout de chaine, et constitue parfois le seul moyen pour ces pays de se reconstituer une économie moyenne. Ce n’est pas le meilleur moyen de payer la dette envers les pays en déficit commercial favorisé par nos lois prohibitives et généré par le vol manifeste et nos pillages honteux de matières premières à bas prix. Pire, c’est la revanche des pays lésés qui vient ruiner notre jeunesse, laquelle n’est nullement responsable de ces états de faits. Cela sonne d’autant plus faux au moment où la Californie, pays à l’origine de toutes nos modes depuis la dernière guerre, légalise aujourd’hui comme de nombreux pays européens l’ont déjà fait.

Cela permettrait de vider les prisons de jeunes désœuvrés par une politique en dessous de tout et d’y coller tous nos politicards véreux qui y mériteraient bien leur place ! Il y a urgence parce que la cocaïne coupée aux pires dangereux poisons, qui arrive sur le marché, fait encore plus de mal à la France qu’une petite plante naturelle que Dieu nous fit, juste pour rire à souhait le soir venu, et pour zéro balle, quand elle pousse très bien à nos balcons...

Jeter l’opprobre sur la petite plante naturelle et le petit banlieusard déjà victime ne sert qu’à occulter la responsabilité bien plus sournoise et dangereuse de notre organe législateur au pouvoir, sur les épaules duquel pèse toute la misère de milliers de familles obligées. La liberté des êtres et des plantes est la première chose à libéraliser avant le profit légalisé des systèmes de filières économiques et machiavéliques. Notre civilisation entièrement trompée et usurpée par une économie soutenue par des agences de notation toutes menteuses, se voit également volée de la réputation chroniquement déclarée dangereuse et interdite d’une substance, non anodine, mais sans danger aucun. Se refuser d’ouvrir les yeux sur cette injustice bassement humaine c’est cautionner les guerres dont se repaissent les gouvernants voraces pour lesquels nous votons à notre grand damne.

Il ne manque plus, dans la palette des nouvelles lois pour nous sauver de cette crise, que de légaliser les maisons closes et le jeu en ligne, c’est-à-dire en deux mots, libéraliser le sexe et le vice. Encourager le citoyen à légalement vendre sa femme et claquer l’argent au casino ne me semble pas en soi, la méthode la plus honnête pour relancer la consommation si ce n’est, de chair humaine et de vents d’espoirs perdus. Ne faut-il pas être gravement vicieux jusqu’à la moelle pour oser ainsi tendre un tapis rouge aux mafias mondiales et ouvrir la porte aux dernières griffes les plus pointues des maitres de ce monde venimeux. S’il faut passer par toutes ces étapes ruineuses pour assurer le paradis de quelque privilégiés en haut de l’échelle et pour ce faire, contaminer l’ensemble de la population, en rien ceci ne correspond à l’image du paradis sur terre si celui-ci est entièrement appuyé sur la ruine du petit peuple d’en bas.

La liberté d’interdire n’a plus de sens quand elle ne consiste qu’à interdire la liberté. Ce principe est bien représenté par un serpent qui se mord sa propre queue, voire pire, qui s’introduit la tête dans son sale orifice anal. Il serait temps d’ouvrir les yeux, hommes de pouvoir...

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • ddacoudre ddacoudre 1er avril 2010 11:46

    bonjour lisa

    nous savons bien que le crime n’est que social, les deux drogues qui ont tué le plus sont en vente libre l’alcool et le tabac. c’est comme cela la stupidité n’est pas le propre des moins instruits.

    cordialement. à+


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 14:53

      Bonjour DD,

      c’est vrai que l’on peut être profondément instruit au point d’avoir assimilé l’ensemble des livres d’histoire des bibliothèques de toutes les écoles et universités, mais pas intelligent au point d’ignorer qu’elle a été écrite par les gagnants. Le progrès remédie à cela, les ficelles dans le dos de nos gouvernants sont devenues invisibles et l’on peut apercevoir juste le fil de l’oreillette reliée au coach...

      Cordialement a+.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 16:34

      Comme chez toi DD, je me suis fait manger mon chapeau :

      Il est reconnu que les matière végétales illicites sont d’origine tropicale et même équatoriale et c’est pour cette raison qu’elles sont tellement meilleures en principes actifs. Il n’est donc pas surprenant que les filières qui les diffuse chez nous soient originaires de là bas, jusqu’au bout de la chaine constituée donc en majeure partie de noirs et d’arabes. Il est probable aussi que ces substances suivent les traces des filières qui ont fait la réputation de la route des épices, et qu’elles s’alignent bêtement sur des prix semblables, voire même supérieurs uniquement du simple fait de l’interdit.

      @ la modération, Il est possible que cela soit dû à un affichage en gras comme l’était le dernier mot : interdit.


    • Francis JL 1er avril 2010 11:55

      Bonjour Lisa Sion 2, ce point de vue de la légalisation des drogues dites douces se défend d’autant mieux que l’on constate le silence assourdissant des libéraux sur ce sujet :

      Les libéraux à la sauce d’un certain lucilio, curieusement ne réclament jamais la légalisation des drogues !

      Les dealers qui ont organisé hier à Bobigny des attentats terroristes contre des bus, en représailles pour se venger d’une opération de police, sont à n’en pas douter des sympathisants des thèses libérales que propage depuis un certain temps et à un rythme effréné un certain lucilio.

      Le plus révoltant dans cette affaire, c’est que cette armée de délinquants terroristes potentiels, peut désormais être instrumentalisés pour créer des troubles majeurs, sortes de mini guerres civiles localisées et mise en oeuvre délibérément pour servir une politique de répression ou de reélection !


      • Francis JL 1er avril 2010 13:19

        Ce n’est pas à Bobigny mais à Tremblay en France que se sont passés ces événements.

        J’en profite pour ajouter que si je dis que ces dealers sont par nécessité des sympathisants des thèses libérales, cela n’est pas contradictoire avec les faits mais découle d’une contradiction dans lesdites thèses : en effet, si les dealers ne sauraient soutenir une interdiction dont le corollaire est une répression popssible à leur égard, en revanche ils ne peuvent pas non plus réclamer une libéralisation qui ruinerait leur commerce !

        C’est pourquoi le rapport dealer-pouvoir publics est du type libéraux- pouvoir UMP : « je t’aime, moi non plus » !


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 15:12

        Bonjour JL,

        " en effet, si les dealers ne sauraient soutenir une interdiction dont le corollaire est une répression possible à leur égard, en revanche ils ne peuvent pas non plus réclamer une libéralisation qui ruinerait leur commerce ... ...C’est pourquoi le rapport dealer-pouvoir publics est du type libéraux- pouvoir UMP : « je t’aime, moi non plus  » c’est ce genre d’éclairage qui justifie à lui seul l’intérêt de mon moyen coup de gueule. " ce point de vue de la légalisation des drogues dites douces se défend d’autant mieux que l’on constate le silence assourdissant des libéraux sur ce sujet « en effet, les réseaux commerciaux mondiaux constituent une passerelle de choix pour la partie immergée de l’iceberg, comme le réseau diplomatique l’essentiel de la meilleure et pure matière, consommée par les élites impunies. Quant à lucilio, je vais me pencher sur sa production. » Le plus révoltant dans cette affaire, c’est que cette armée de délinquants terroristes potentiels, peut désormais être instrumentalisés pour créer des troubles majeurs, sortes de mini guerres civiles localisées et mise en œuvre délibérément pour servir une politique de répression ou de réélection " en effet, ils représentent la base des thèmes récurrents que sont le terrorisme et l’immigration, thème repris sous forme d’étendards de campagne...

        Cordialement ; a+.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 avril 2010 08:50

        Bonjour JL,

        les libéraux sont contre la liberté comme les actionnaires qui foutent rien. Prochain article : légalisation des maisons closes. Là, je suis sur qu’il va être d’accord...


      • Francis JL 2 avril 2010 09:29

        Bonjour Lisa Sion2, post mal placé ? Voilà qui démontre que ces gens n’ont aucun bon sens. Péripate est tombé dans le panneau comme un perdreau de l’année !  smiley


      • majik 1er avril 2010 13:41

        la plupart des dealers sont des auvergnats, gnagna


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 15:14

          sans blagues, ces traces vertes au coeur du Roquefort... ? c’en est ?


        • Deneb Deneb 1er avril 2010 14:24

          Le chanvre, diabolisé au début du siècle passé pour laisser place nette aux fibres synthétiques, fut jadis une culture majeure et un matériau stratégique. On en fabriquait les cordages des navires, entre autres.

          L’ivresse cannabique fut bien connue dans nos régions. Mais quand l’entreprise Dupond de Nemours a commercialisé le nylon, pour assurer un avenir économique à son nouveau matériau, ils ont fait du lobbying anti-chanvre auprès du sénat américain, qui a abouti en 1937 à Marihuana Tax Act.

          Récemment on a trouvé des vertus etonnantes au chanvre, comme ses propriétés anti-cancereuses, Malheureusement, son effet psychotrope n’est pas utilisé en psychiatrie, il est pourtant des plus interessants. Curieusement, le THC, la substance active du chanvre est similaire aux antidepresseurs dans le sens où son effet se fasse rarement sentir dés le 1er joint. Il faut, en effet, que les recepteurs dans les synapses s’habituent à la mollecule, un peu comme les sérotoninergiques style Fluoxetine (Prozac), qu’il faut prendre régulièrement pendant plusieurs semaines pour bénéficier enfin de l’effet antidepresseur.

          La diabolisation de cette plante miraculeuse est une des plus grosses arnaques que les pouvoirs de pratiquement tous les pays ont infligés à leur peuples. A rapprocher avec l’édifiante histoire du plomb dans l’essence.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 15:26

            « Récemment on a trouvé des vertus étonnantes au chanvre, comme ses propriétés anti-cancéreuses » Mince, légaliser n’est pas seulement susceptible d’obliger l’Etat à adopter une attitude loyale dans ses échanges avec certains pays et continents, mais aussi remet en question l’ensemble de la recherche sur les remèdes au cancer. en effet, après un siècle de recherche dans cette voie, les remèdes, il a décuplé, passant de 3.5 à 30 % de cas. la cause du cancer pourrait donc être donc dû à l’interdiction l’absence et de cette plante aux nombreuses vertus thérapeutiques...

            Merci pour cet aspect médical du sujet. a+.


          • Deneb Deneb 1er avril 2010 15:56

            En plus ça fait exactement un an (1er avril 2009) que le Prof. Velasco de l’université de Madrid a publié dans une prestigieuse revue médicale le résultat de ses recherches, où il prouve que le THC fait regresser les tumeurs de cerveau chez les rats.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 16:37

            « En plus ça fait exactement un an (1er avril 2009) que le Prof. Velasco de l’université de Madrid » ce serait ennuyeux qu’il s’agisse d’un gag de 1er avril.. ; lequel n’a peut-être pas cours en Espagne. C’est comme ces textes affiché à la date du 30 février...


          • Deneb Deneb 1er avril 2010 17:50

            Par bonheur, ce n’est pas un poisson d’avril, comme vous le dites très justement, en Espagne il n y en a pas.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 19:39

            Deneb,

            David Servan Schreiber : http://www.guerir.org/Members/david_servan_schreiber/anticancer-1 qui tient un blog où je vais lui soumettre mes écrits. Il est passé chez Ruquier samedi soir avec son sujet. J’aimeais bien voir une émission avec lui et l’urgentiste patrick Pelloux.


          • Deneb Deneb 2 avril 2010 06:13

            J’ai lu « Guerir ». Ma femme en est fan. Moi, ça me laisse un peu perplexe. Sur les 10 techniques qu’il propose, deux sont pertinentes , le reste je trouve que c’est du freudisme réchauffé, donc purement culturel.


          • Mmarvinbear mmarvin 2 avril 2010 19:33

            « L’ivresse cannabique fut bien connue dans nos régions. » : Bin voyons. il est vrai qu’en France, personne s’est jamais saoulé au gros rouge qui tache... C’était pas plutot ça l’ivresse de ta jeunesse ?

            "Le chanvre, diabolisé au début du siècle passé pour laisser place nette aux fibres synthétiques, fut jadis une culture majeure et un matériau stratégique.«  : La encore c’est du n’importe quoi. Les cordes synthétiques sont apparues en 1950. Si le besoin en cordage a rapidement décru, c’est en raison de l’abandon de la marine à la voile au profit du moteur diesel.

            Et si le chanvre a rapidement laissé place au nylon, c’est parce que le nylon est deux fois plus résistant à section identique.

             »Mais quand l’entreprise Dupond de Nemours a commercialisé le nylon, pour assurer un avenir économique à son nouveau matériau, ils ont fait du lobbying anti-chanvre auprès du sénat américain, qui a abouti en 1937 à Marihuana Tax Act.«  : En fait, le MTA a surtout servi d’excuse pour lutter contre l’immigration massive de travailleurs mexicains qui cassaient les prix sur les champs lors de la grande Dépression.

             »Malheureusement, son effet psychotrope n’est pas utilisé en psychiatrie, il est pourtant des plus interessants." : C’est vrai que ça doit être marrant à regarder, un dingue sous beuh...


          • Mmarvinbear mmarvin 2 avril 2010 19:37

            « L’ivresse cannabique fut bien connue dans nos régions. » : En fait tu dois confondre. Il existe plusieurs espèces de cannabis. l’espèce européenne contient très peu de THC (0,5 % je crois). Les espèces asiatiques et africaines sont elles bien pourvues en principes actifs. Le sous-genre afghan étant lui cultivé uniquement pour le THC car il est très peu fibreux.


          • Deneb Deneb 1er avril 2010 14:27

            « ...libéraliser le sexe et le vice... »

            Il faut voter qui, là ?


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 15:28

              Tu vas au casino, tu mises tout sur le sept, et une fille t’attend au bar pour te pomper ton gain...


            • Deneb Deneb 1er avril 2010 15:51

              J’aurais tout même sauté l’episode casino pour me concentrer sur le pompage.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 16:41

              « J’aurais tout même sauté l’épisode casino » ce qui intéresse cette fille n’est pas ta pomme, mais ta bourse et te pépins, dits pépines ou pipines avec l’accent...


            • Deneb Deneb 1er avril 2010 17:47

              Qu’en savez vous ? Il y a des vicieuses...


            • Mmarvinbear mmarvin 2 avril 2010 19:34

              " Tu vas au casino, tu mises tout sur le sept, et une fille t’attend au bar pour te pomper ton gain..." : On appelle ça aussi le mariage...


            • webrunner webrunner 1er avril 2010 15:16

              Excellent, comme d’habitude.


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 16:44

                merci webrunner. a+.


              • Daniel Roux Daniel Roux 1er avril 2010 15:35

                Un article intelligent fait toujours plaisir à ceux qui le lisent et fait honneur à son média.

                Merci à Lisa Sion 2, à sa maman, Sion 0 et à son papa, Sion 1.

                Réduire la liberté de tous sous prétexte d’excès de quelques uns est la marque du paternalisme, de la stupide arrogance des élites forcément majeures envers un peuple forcément mineur.

                Le paradoxe est que les tenants du tout répressif défendent la liberté du loup dans la bergerie, alors que les tenants de la liberté définissent sous quelles conditions le loup peut égorger les brebis.

                Ainsi va le monde.


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 16:55

                  « Un article intelligent fait toujours plaisir à ceux qui le lisent et fait honneur à son média. » c’est pourtant simple, il suffit d’écrire la digestion de tout ce qu’on a lu et le traduire en lisible, c’est à dire vulgariser le message. La difficulté consiste à dire les choses graves et profondes sans mettre le doigt dedans la substance décrite où mène l’histoire.

                  0+1=2, l’élève dépasse un jour le maitre, et à 2 on est 4 fois X fort. Ma force est encore amplifiée par les commentaires qui prolongent et enrichissent le fil. Merci Daniel Roux.


                • Sarko - enterite 1er avril 2010 19:01

                  Très bon article mais soyons encore un peu patient certaines élus (Daniel vaillant, Stéphane Gatignon par ex) demande fortement un légalisation encadré du cannabis...et de plus en novembre 2010 en Californie les américains vont se prononcer pour la légalisation du cannabis ainsi que dans 14 autres états par la suite.
                  Vu la somme certaine et conséquente que cela représente nos élus de la ripoublique à soif de billet vont très certainement revoir leur grande idéologie dite de santé public et oublier la nocivité (comme les clopes, la bibine et les médicaments) pour s’en mettre plein les fouilles. Vous allez voir comment ils vont tous retourner leurs vestes.

                  Je suis pour la légalisation du cannabis de façon contrôlé au sens surtout routier. C’est à dire que n’importe qui peut fumer son petit pet ’ tranquille chez lui ou au coffee mais au volant on doit le considérer ça de façon « légalement répréhensible » comme l’alcool avec un taux SCIENTIFIQUE (pas une estimation à la tête du client). Un taux égale pour tous.

                  Sinon au premier accident ça donnerai directement raison au prohibitionniste mettant en avant avec toute les caméras et micros du PAF que le cannabis si cannabis ça...et puis ce n’est pas une invention c’est un fait scientifique les réflexes sont vraiment diminués comme avec l’alcool mais a un niveau différent c’est tout.
                  Je pense que l’ensemble des gens qui veulent une légalisation ne peuvent que être d’accord avec moi car cela c’est une question de bon sens personne n’a envie un jour entendre se dire que son mari ou sa femme et ses enfants sont morts dans un accident de voiture car le mec en face était complétement bourré ou stone.

                  Je suis fumeur et pour la légalisation mais faut rester responsable sinon on donne raison aux prohibitionnistes !


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 19:40

                    Sans doute les discussions ont lieu en vue d’une future légalisation, et il n’est pas impossible qu’elle soit annoncée un 1er avril...heu pardon, je veux dire, qu’elle soit annoncée pour désamorcée la crise sociale à venir...la prohibition est d’ailleurs encore largement soutenue et utilisée comme propagande dans des faits divers sans suivi d’info.


                  • Le péripate Le péripate 1er avril 2010 19:36

                    Je me demande si la libéralisation de la culture du cannabis réduirait réellement son prix à « presque rien ». La vigne est aussi une de ces plantes folles qui poussent sans avoir besoin de beaucoup de soin. Pourtant, l’exigence d’une production de qualité, le prix de la main d’œuvre ou celui de la mécanisation font que la moindre piquette a quand même un prix. Allez savoir si dans ces conditions le cannabis français ne serait pas même plus cher que le marocain.

                    Ceci ne concerne pas bien sûr la production artisanale pour usage privé.


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 19:47

                      Connaissez vous le phénomène du vin de garage : http://www.idealwine.net/blog/tag/vins-de-garage/ Avec l’accord des viticulteurs, des particuliers récoltent les grappes oubliées et laissées parce que non matures. Ils les cueillent ou les ramassent puisque même trop vertes elles doivent être séparées du cep, et avec ces résidus font de façon artisanales des vins qui surclassent certains concours. Je fais pareil avec mon pied tellement soigné par mes soins qu’il en devient surnaturel.


                    • Le péripate Le péripate 1er avril 2010 19:56

                      Pas du tout et c’est même une surprise. Mais effectivement ça parait faisable, aux problèmes légaux, encore une fois.... smiley


                    • Le péripate Le péripate 1er avril 2010 19:57

                      ...aux problèmes légaux près, etc...


                    • brieli67 1er avril 2010 21:07

                      http://www.journaldunet.com/economie/magazine/dirigeants/patrons-autodidactes/1-jean-luc-thunevin-chateau-valendraud.shtml

                      Laaaaaaa Sion qui tombe dans tous les panneaux
                      faut voir le blog de ce bonhomme : http://www.thunevinblog.com/

                      en fait curieusement ses produits viniques vins font bien Parker !
                      concentration par osmose-inverse
                       http://www.michaelpaetzold.com/equilibre-organo.html

                      cf mes sorties : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-vin-rose-voit-rouge-56953
                      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/ne-plus-se-faire-avoir-sur-les-31545

                      pour la série houblons & chanvres : http://www.erowid.org/plants/cannabis/cannabis.shtml
                      http://www.cannabisculture.com/v2/comment/reply/3839
                      pour booster la verdure, on peut lire

                      Phyto Estrogens

                      Some people use birth control pills to raise the estrogen level in their plants. This is a personal choice, but it is not mine. These pills are synthetic and cause a lot of trouble for women and generally I have a certain disdain for them.
                      Menstrual blood, however, is a good source of estrogen and is as organic as the donor. Decreasing other fertilizer levels before introducing blood will reduce the possibility of the blood feeding unwanted organisms in your system. Ultimately, I can say that there is a part of me in every plant I have ever grown.

                      It is annoying that some, usually young, square men think this is disgusting. Get real. They prefer using bone and blood meal which they know nothing about, other than that it came from a dead animal who had a miserable life and ate less organically than most of the women you know.

                      Such backwards attitudes aside, menstrual blood is not plant based and is arguably a secondary source to phyto-estrogen. Blue Cohosh is a herb which contains plant estrogens, and I also use this in my flowering formulas. It can easily be introduced in the form of tea, or you can even grow your Kombucha on it.


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 22:47

                      Pas de problèmes légaux, ils ne sont pas destinés à la vente mais à usage strictement privé. Rien n’empêche pourtant de les soumettre à l’examen dans les salons où ils ont obtenu des prix de reconnaissance. Mais il faut être vendangeur pour de grands crus pour avoir le droit de picorer et arriver à de tels résultats.


                    • brieli67 1er avril 2010 23:19

                      Mame LS ;; on prend les liens svp ? 


                      sur les vins dits de garage ?

                      Faux sur les raisins laissés dans les vignes etc... à chaque champ est attribué un nombre de ceps, un nombre de kilos de raisins , de litres de vins....

                      Tout ce qui est au-dessus du quota doit être détruit... 

                      Ces vins de « garage » seraient donc à partir de raisins de quotas non épuisés par le producteur viticulteur lors des vendanges classiques.
                      Thévenin gagne des « prix » vend et vend tres tres cher ses micro-fermentations sophistiquées de petits volumes... C’est si difficile a comprendre ?

                    • Francis JL 2 avril 2010 08:20

                      « Je me demande si la libéralisation de la culture du cannabis réduirait réellement son prix à »presque rien« . » (péripate)

                      péripate nous donne là un exemple magnifique de l’hypocrisie et de la bêtise des libéraux !

                      En effet, est-ce que la question qu’il se pose a un sens dans l’idéologie libérale ? Non, et tout son commentaire est absurde en ce qu’il est la négation même de toutes ses thèses !
                       
                      Je n’ai pas assez de mots pour dire ici l’énormité de la bêtise de ces gens !

                      Simplement que les libéraux sont des imbéciles qui ne voient même pas les contradictions où les mène cette idéologie grotesque, mensongère et prédatrice.


                    • stef stef 1er avril 2010 20:09
                      La drogue illégale est un des piliers de l’économie, pas de légalisation en vue donc.

                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 22:54

                        Quand les principaux piliers de l’économie s’écroulent, l’intervention est obligatoire comme celle de la fin de la prohibition, dans la période de gestation de la dernière guerre. Il faut un jour desserrer l’étau et redonner des droits qui survivent à la guerre proche, mais qui est suivie d’autre interdictions comme le chanvre en 1955.


                      • Sarko - enterite 1er avril 2010 21:14

                        Certes un pilier de l’économie mais pourtant les choses change la preuve en est au états unis, les politicards veulent récupérer l’argent du marché noir du cannabis sachant que l’on parle ici de milliards de dollar je pense qu’ils vont vite changer d’opinion idem en France quand l’on voit le déficit public abyssale de 1500 milliards + le « hors bilan » soit 2400 milliards d’euro qui augmentent de 15 000 e toute les 10 sec a cause des intérêts je pense que si ils peuvent tirer quelque millions d’euro sur notre dos il ne se priveront pas au moment venu...

                        PS : compteur de la dette française a voir : http://cluaran.free.fr/dette.html


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 23:06

                          Quand l’État décide de desserrer l’étau des interdictions qui débordent et pousse le peuple à se révolter, il agit parfois trop tard et la guerre est néanmoins inéluctable. Un exemple, il a fallu qu’un continent de plastique se forme pour que soit décidée de donner raison à l’écologie. Il ne se forme pas en un jour dans les océans et toute décision ou loi qui n’intervient qu’en réaction est déjà trop tardive. Ce sont tous ces interdits qui sont à l’origine du chômage de masse et s’il faut relancer l’économie, rien de mieux que des légalisations. Mais l’Etat est bien plus tenté par les maisons closes soutenues par un sondage bidon, et le jeu en ligne pas d’actualité et objet d’aucune plainte que d’autres revendiquées par + de 30% des français, consommateurs épisodiques et coutumiers.



                          • Le péripate Le péripate 1er avril 2010 21:57

                            Dans certaines vallées de la Savoie on appelle l’alambic la « Marraine ». Il est monté sur une remorque tirée par un tracteur ou un autre poussif engin.
                            Quand la Marraine est dans la vallée, la présence d’un inconnu juste attablé au resto est connu de tous.
                            Quand il sera parti la Marraine fumera.



                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er avril 2010 23:49

                            Vous êtes un cas Brieli,

                            « Ces vins de »garage " seraient donc à partir de raisins de quotas non épuisés par le producteur viticulteur lors des vendanges classiques. " Vous êtes obligé de pratiquer le conditionnel parce que rien n’est consigné sur le papier dans ce domaine. Les accords tacites sont passés entre les vendangeurs locaux et les exploitants, souvent copains. Même si le principe a fait parler de lui et connait des stars du système comme Thévenin, il est néanmoins confidentiel et échappe à la loi tant que ce vin n’est pas commercialisé. Les pratiquants de ce principe l’ont fait savoir parce qu’ils produisaient du vin parfois meilleur que les exploitants pour qui ils travaillaient. Je fais pareil avec mon plant que je choie tellement qu’il est bien meilleur que tout ce qui circule, et tellement moins cher...


                            • apopi apopi 1er avril 2010 23:56

                              Bonjour les bobos alors tout le monde est pour les « drogues douces », la bonne blague, quand un de vos proche se sera enroulé autour d’un platane ou aura envoyé deux ou trois gosses directement chez St Pierre à cause de cette saloperie vous changerez peut être d’avis.
                              En attendant les contrôles, des automobilistes surtout, vont s’intensifier, il vous reste des points ?
                              Trop cool....


                              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 avril 2010 00:14

                                Bonjour le zozo,

                                votre affirmation sans aucun argument possible est difficile à contester sans ouvrir dix mille pages du net. Peut être celle ci suffira : http://www.dailymotion.com/video/x1vfyt_gerard-miller-analyse-sarkozy_news&nbsp ; à partir de la 5.45. je vous propose une autre vue du problème. Avez vous une idée de la raison pour laquelle il n’y a pas de suivi et de dépistage routier sur les usages médicamenteux, qui représentent bien plus d’usagers que les simples usagers de cana ? rien que trois millions de psychotropes quotidiens et près de neuf millions d’épisodiques...

                                Je n’ai pas l’habitude de parler de moi, mais je puis affirmer avoir fumé toute ma vie, toujours roulé en voiture et jamais rempli un constat amiable. Je vous laisse méditer là dessus.


                              • Sarko - enterite 2 avril 2010 09:13

                                @ apopi

                                Si tu avais lu attentivement tous les post tu aurais pu voir que l’on milite pour la légalisation encadrée SURTOUT sur la route comme l’alcool on est pas con, on connait les effets et le fait que la consommation n’est pas compatible avec la conduite.

                                Alors ton petit effet de style pour essayer de rendre ton texte ironique quand a nos points de permis est tout simplement un torche cul sans nom. Tu ne sais même pas de quoi tu parles, mais bon rien ne m’étonne tu es comme tout les prohib’, tu brasses de l’air pour rien...

                                Quand aux contrôles routiers désolé de te faire redescendre ton petit nuage bleu comme l’UMP mais il n’ont pas tendance à se généraliser car ils posent plus de problèmes juridiques qu’ils n’en règlent...sinon tu ne crois pas qu’ils l’aurait déjà généralisé en parallèle avec l’alcool depuis 2007 que c’est sorti ?

                                Allez bises et la prochaine fois réfléchis un peu avant de parler pour rien

                                A + apopi pipo


                                • Mmarvinbear mmarvin 2 avril 2010 19:22

                                  C’est n’importe quoi ce texte !

                                  Pourquoi comparer la culture du cannabis avec celle du safran ? Quelle est la raison ? Ces deux végétaux n’ont rien à voir ! Pourquoi comparer une épice avec une drogue ?

                                  "Faites tomber l’interdit qui pèse sur la première, qui constitue à lui seul l’unique vraie raison de sa rareté artificielle sur le marché, et donc de son prix sujet à spéculation législative, et subitement sa valeur tombe à presque rien, ruinant ainsi tous les trafiquants, et tout rentrerait enfin dans l’ordre.«  : C’est un faux argument ! Le prix n’est pas seulement fixé en fonction de l’offre, mais aussi de la demande !

                                  Légaliser le cannabis ne fera pas automatiquement baisser les prix. Cela rendra juste sa disponibilité plus facile. Les trafiquants deviendront juste des revendeurs légaux, et l’argent continuera d’aller dans leurs poches.

                                   » Il y a urgence parce que la cocaïne coupée aux pires dangereux poisons, qui arrive sur le marché, fait encore plus de mal à la France qu’une petite plante naturelle que Dieu nous fit, juste pour rire à souhait le soir venu, et pour zéro balle, quand elle pousse très bien à nos balcons...«  : tu devrais soutenir ce point de vue face à la famille du gamin de 13 ans qui s’est fait écrasé la semaine dernière à Marseille je crois... Le conducteur avait fumé un oinj bien inoffensif avant de prendre le volant. Je suis sûr qu’ils apprécieront tes arguments.

                                  Et puis soit dit en passant, la cocaïne aussi, est issue d’une plante bien naturelle...

                                   »Il ne manque plus, dans la palette des nouvelles lois pour nous sauver de cette crise, que de légaliser les maisons closes et le jeu en ligne, c’est-à-dire en deux mots, libéraliser le sexe et le vice." : Si tu fumais moins, tu saurais que le jeu en ligne est depuis longtemps autorisé. Quand aux maisons closes, je suis pour, sous certaines conditions.

                                  Mais bon c’est pas mon truc.

                                  Y’a vraiment que les hétéros qui ont besoin de payer pour tirer leur coup...


                                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 avril 2010 19:53

                                    C’est n’importe quoi ce texte que 80 % des votants adoptent. Ca fait office de sondage gratuit à respecter monsieur.

                                    « Pourquoi comparer la culture du cannabis avec celle du safran ? » et pourquoi pas , Hein, ça aussi c’est interdit chez vous ? comparer le mode de production, les quantités produites et les prix pratiqués permet de trouver la faille uniquement constituée par les interdits artificiels générés par les législateurs véreux incompétents et inconscients. 

                                    " Quelle est la raison ? Ces deux végétaux n’ont rien à voir ! Pourquoi comparer une épice avec une drogue  ? la drogue n’est pas une substance mais une dose . http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pour-en-finir-avec-la-drogue-57579 « 

                                     » Légaliser le cannabis ne fera pas automatiquement baisser les prix.« Bien sur puisque l’État taxera ce commerce devenu légal, par contre cela cessera les trafics en tous genre sur une production localisable et cela désamorcera la course idiote à la cocaïne frelatée à 80 % voire plus : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/exhibition-prohibition-68331.

                                     » tu devrais soutenir ce point de vue face à la famille du gamin de 13 ans... « voir lien sur apipo.

                                     » Y’a vraiment que les hétéros qui ont besoin de payer pour tirer leur coup..." dans la palette des ignominies lues sur le site, celle ci vaut la palme dehors... mmarvin gay !


                                  • Mmarvinbear mmarvin 2 avril 2010 21:34

                                    "C’est n’importe quoi ce texte que 80 % des votants adoptent. Ca fait office de sondage gratuit à respecter monsieur.«  : En quoi devrais-je respecter un »sondage« qui ne respecte aucune règle du genre ?

                                    Un sondage sérieux se fait sur une base facilement évaluable pour extrapoler les résultats d’un petit groupe à l’ensemble. 1000 personnes sont un minimum. Répartis de façon équitable en fonction du sexe et de l’age, ainsi que des composantes sociales et économiques. Ce n’est franchement pas le cas ici : 24 votes au moment ou ces lignes sont écrites...

                                     »et pourquoi pas , Hein, ça aussi c’est interdit chez vous ?« 
                                     : Du tout. il est tout simplement idiot de comparer deux choses qui ne sont pas comparables. Il aurait été plus intelligent de comparer les prix du cannab’ entre deux pays de niveau égal dont l’un autorise et l’autre non la vente de H.

                                    Mais c’est peut-être une notion qui vous passe au dessus de la tête...

                                     »la drogue n’est pas une substance mais une dose«  : C’est dire à quel point vous n’y connaissez rien...

                                    la drogue est, je cite : » un composé chimique, biochimique ou naturel, capable d’altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales.« 

                                    Un gramme de coke dans les naseaux n’est donc pour vous pas une drogue, cela le devient à deux grammes ?

                                     »Bien sur puisque l’État taxera ce commerce devenu légal, par contre cela cessera les trafics en tous genre« 
                                     : En plus, tu ne connais rien à l’humain...

                                    Il est évident qu’en cas de légalisation, l’ Etat prendra sa part. Et que crois-tu qu’il va se passer ? Les trafics cesseront ? Que nenni ! L’importation de cannab’ vendu à la sauvette, détaxé, fera concurrence. Les réseaux sont déjà en place. pourquoi s’en priver ???

                                     »voir lien sur apipo«  :
                                    Tu n’as pas trouvé d’autre argument, hein...

                                    Je réitère mon défi : va soutenir ton point de vue auprès des parents du gamin écrasé. Tu m’en diras des nouvelles...

                                     »dans la palette des ignominies lues sur le site, celle ci vaut la palme
                                    dehors..." : j’ai touché un point sensible on dirait...


                                  • Mmarvinbear mmarvin 2 avril 2010 23:12

                                    Ca vexe de ne pas savoir quoi argumenter, hein ?

                                    En être réduit à me replier les posts uniquement parce que cela dérange ton petit confort intellectuel, je trouve cela assez humilliant pour toi.

                                    D’autant plus que le lecteur peut quand même facilement se rendre compte qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat dans ce que j’écris.

                                    Passe encore si je te traitais de ... de ... ou de ... , encore je le comprendrais, mais tu es tombé dans le piège de la « censure » facile pour cacher tes torts.

                                    Continue à me replier, je ne romprai pas !

                                    Monsieur le censeur, bonsoir...


                                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 3 avril 2010 15:49

                                    Ce qui me gène, c’est le ton employé, le manque de discussion autour des bons arguments, la répétition d’apriori et phrases toutes faites, l’usage d’un cas particulier, d’un fait divers, pour fixer et appuyer une loi généraliste d’interdiction qui concerne tout le monde, et l’injure faite aux hétéros. C’est comme si je disais qu’il fallait interdire l’homosexualité à cause de la prolifération du sida...

                                    Je suis pas contre l’interdiction des homos, la preuve, gérard Miller, à partir de la 5.45 mn :http://www.dailymotion.com/video/x1vfyt_gerard-miller-analyse-sarkozy_news&nbsp


                                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 avril 2010 01:10

                                    Faut que je « te » dise, tu es le soldat idéal pour le pouvoir en place. Tu es déterminé dans une conviction éperdue, comme les soumis à une idéologie, sans expérience personnelle, que des appels à témoins, sans arguments discutables, que des « Légaliser le cannabis ne fera pas automatiquement baisser les prix » que tu ne propose même pas au conditionnel, c’est à dire, sans savoir, et tu ne le fais même pas pour toi « .Quand aux maisons closes, je suis pour, sous certaines conditions...Mais bon c’est pas mon truc. »

                                    « C’est un faux argument ! Le prix n’est pas seulement fixé en fonction de l’offre, mais aussi de la demande ! » Dans mon petit village, j’ai un dealer de coke. Pourtant, c’est après moi que courent les justiciers du bled et les autorités, tout simplement parce que je plante. Ils le savent parce que je l’ai chanté sur les toits. Ils m’ont même envoyé l’hélico pour faire des photos alors que l’autre qui vient de se payer un petite voiture neuve de sport...personne ne s’y frotte ! Les gens comme moi qui plantent, ne rentrent dans aucun commerce puisqu’ils je font pour eux et ne sont donc inclus dans aucun trafic. Ils sont donc des entraves à la loi du grand marché et ne rentrent pas non plus dans la case offre ou demande. Pourquoi donc sont ils les plus poursuivis ?

                                    « Continue à me replier, je ne romprai pas ! » Ce sont des soldats comme toi dont a besoin l’État, enfin, le http://www.nouvelordremondial.cc/cat/sarkozy/&nbsp ; pour installer jusqu’au fond des villages la démocrature en place. Rompez !


                                  • illuminato 3 avril 2010 11:20

                                    depis 35 ans que je pratique l’herbe,je n’ai jamais eu d« accident,
                                    pas d’infraction,pas de proces verbal et la grande majorité de mes amis pratiquants (hors alcolo dépendants) sont dans le meme cas....
                                    on essai de nous faire croire que » bon allez c’est comme l’alcool"
                                    mais ce n’est pas vrai du tout,cest substances sont opposées :
                                    l’alcool est un désinhibant et un destructeur de perception,
                                    l’herbe c’est exactement le contraire,c’est un amplificateur de sensations
                                    a la sensation d’etre à une vitesse élevée et la sensation de nécessité de prudence
                                     se fait ressentir encore plus, parfois jusqu’a la parano.
                                    je voudrais bien connaitre les modalités du protocole de comptage qui permet
                                    de dire que le cannabis est accidentogene,ne l’étant pas pour les accidents domestiques(ça a déja fait l’objet d’une étude états- unienne ) et connaissant moi meme les éffets tels ,que l’on est obligé de détecté des nanos substances pour en prouver la présence telement c’est indétectable autrement
                                    (notament dans le comportement ).
                                    pour moi le cannabis accidentogene au volant est une IMPOSTURE,
                                    études diligentés pour soutenir la politique d’un état policier,
                                    entretenir l’insécutité électorale, et satisfaire les différents et puissants lobbys alergiques
                                    à la présence de cette substance sur leurs plates bandes ,
                                    sans compter l’argent que ça rapporte grace à la prohibition
                                     dont les banques ont eu telement besoin ces derniers temps...
                                    Imposture...nous sommes dirigés par des pillards et des bandits qui vivent de la prohibition..


                                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 avril 2010 01:27

                                      Bonsoir,

                                      « l’alcool est un désinhibant et un destructeur de perception,
                                      l’herbe c’est exactement le contraire, c’est un amplificateur de sensation
                                      s » Voilà le genre d’argument qui sent l’expérience et qui, à lui seul mérite de figurer en tête du fil. C’est bien dans ce but que j’avais demandé dix fois à avx de permettre à l’auteur de classer les coms plutôt que les replier. Malgré tout, Seuls ceux qui n’y connaissent rien mettent tout dans le même panier.

                                      « je voudrais bien connaitre les modalités du protocole de comptage qui permet
                                      de dire que le cannabis est accidentogène
                                      , » j’ajouterai bien qu’aucun comptage dépistage n’est programmé pour les médocs, sachant que rien que les psychotropes, les plus dangereux puisque donnés aux dépressifs, représentent 3.5 millions d’usagers quotidiens et 8.9 millions de réguliers...

                                      Je pense qu’il est bien de finir là dessus : " nous sommes dirigés par des pillards et des bandits qui vivent de la prohibition... Merci illuminato et atous

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès