• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > TRUMP à l’ONU : vers la mondialisation des guerres, des ingérences et (...)

TRUMP à l’ONU : vers la mondialisation des guerres, des ingérences et de la fascisation

PNG

Servilement courtisé par l’ex-« Young Leader »* Macron, Trump a prononcé devant l’ONU un discours grossièrement provocateur, belliciste, voire franchement exterministe.

Lui qui a été élu par une minorité d’Américains, il s’arroge le « droit » d’appeler au renversement du président ouvrier vénézuélien Maduro. Le but affiché est d’éradiquer la gauche latino-américaine du Brésil à la Bolivie. On se souvient aussi de l’engagement de Trump à durcir le blocus anti-cubain et à rayer la fragile normalisation diplomatique engagée par Raul Castro et par Obama.

L’homme dont le pays emprisonne des centaines de milliers de jeunes Noirs et tolère l’existence provocatrice du Ku-Klux-Klan se permet de menacer le président syrien d’un jugement pour crime contre l’humanité. En attendant, l’armée syrienne aidée par la Russie finit de nettoyer le territoire national du monstrueux Daesch installé par les pétromonarchies liées à Washington.

S’agissant de l’Iran, Trump veut résilier l’accord sur le nucléaire iranien en traitant un pays hautement civilisé de plusieurs millions d’habitants en « Etat-voyou ».

Pire que tout, Trump annonce qu’il est prêt, s’il sent les USA menacés, à raser la Corée du Nord, c’est-à-dire 25 millions d’êtres humains. Menace à ne pas prendre à la légère s’agissant du seul pays qui a commis le monstrueux crime contre l’humanité d’Hiroshima. Monstrueuse bêtise de la part du chef de l’impérialisme américain qui, au début des années cinquante, a déjà ravagé la Corée du nord et rasé Pyongyang, qui a tué des millions d’hommes au Vietnam ou en Irak et qui, dans la réalité, harcèle la Corée du Nord sur ses frontières depuis plus de soixante ans alors que la RDPC n’a jamais menacé le territoire états-unien !

Pas un mot évidemment dans ce discours délirant d’agressivité, sur le réchauffement climatique et sur la répudiation américaine de l’Accord de Paris alors que des cyclones terrifiants, dont la violence est très vraisemblablement liée au réchauffement des océans, ne cessent de ravager les Antilles… et les côtes méridionales des USA…

Plus que jamais, l’exterminisme est le stade suprême de l’impérialisme, en entendant par là que le maintien du capitalisme – aujourd’hui piloté par un personnage ouvertement raciste, homophobe, climato-sceptique, misogyne et fascisant – est incompatible à terme avec la survie même de l’humanité, voire avec la sauvegarde du vivant.

Plus que jamais la fausse gauche et des faux communistes qui renvoie sans cesse dos à dos Maduro et l’oligarchie vassale de Washington, l’impérialisme américain et la RPDC harcelée depuis des décennies par l’US Army armée jusqu’aux dents, Daesch et l’Etat syrien historiquement constitué, sont indignes de leur référence hypocrite constante à Jaurès : ce dernier savait en effet que « le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ».

Plus que jamais, les militants franchement communistes, les syndicalistes de lutte, les patriotes républicains et les vrais progressistes sont appelés à faire le lien, dans les manifs prochaines contre la casse sociale, entre l’euro-austérité, la politique euro-atlantique de guerre et leur mortifère source commune : le capitalisme et l’impérialisme.

Comme le député Villani et le premier ministre Philippe, Macron est un ancien “Young leader”, c’est-à-dire qu’il fut un jeune politicien distingué par les autorités états-uniennes et subventionné par elles comme avant lui tant de ministres LR et « socialistes ». Un bienfait n’est jamais perdu…

Déclaration de la commission internationale du PRCF. 19.09.2017

https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/trump-a-lonu-vers-mondialisation-guerres-ingerences-de-fascisation/


Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 21 septembre 10:45

    Le chien aboie et montre ses crocs, on verra combien de temps le grillage qui le retient résistera ......


    • Vraidrapo 21 septembre 19:17

      Ces Grands messes de l’ONU c’est vraiment du n’importe quoi. IL suffit d’être habilité à prendre la parole et n’importe quel dictateur pourri jusqu’à la moelle peut venir insulter son voisin qui l’écoute, ou ne l’écoute pas, imperturbablement !


      • Laurent 47 21 septembre 19:31

        J’ai une idée qu’elle est bonne !
        Ce guignol devrait se teindre en brun, se faire une petite mèche qui lui tombe sur le front, et se laisser pousser une petite moustache, pour ressembler à son idole !
        Les nazis américains peuvent défiler en toute impunité dans les rues de New-York ou de Washington, en uniforme de la waffen SS, en arborant le brassard à croix gammée, on les laisse faire s’ils ne troublent pas l’ordre public ( ce qui ne risque pas d’arriver, étant-donné que tous les blancs, partisans du Ku Klux Klan sont d’accord avec eux ).
        Mais ce qu’il dit avec violence et arrogance lui est soufflé par le Pentagone, car il ne faut pas oublier qu’aux Etats-Unis, un président a tout intérêt à obéir aux véritables dirigeants du pays, c’est-à-dire aux lobbies de l’armement, de la finance, et de la communauté juive !
        Dans ce pays de détraqués, un président n’est qu’un vulgaire porte-voix, et a moins de liberté de décision qu’Emmanuel Macron !
        Si Donald Trump veut continuer à vivre, il a tout intérêt à leur obéir, sinon c’est pan-pan-cul-cul ! ( du genre petite balade à Dallas en voiture décapotable ).
        Après tout, il ne serait que le cinquième à passer à la casserole !
        Ce qui est grave, c’est que les Etats-Unis se sont pris une branlée au Vietnam, sur terre et dans les airs ( un chasseur vietnamien abattu pour quatre chasseurs américains ), et ce n’était qu’un petit pays, même s’il était aidé par la Chine et l’URSS.
        Ils ont apparemment la mémoire courte !
        Alors, s’ils se frottent à la Russie, ils risquent d’avoir quelques surprises, et la géographie des Etats-Unis risque d’être légèrement modifiée !
        Mais il n’est pas interdit d’essayer...de préférence en se servant des européens comme chair à canon ( courageux, mais pas téméraires ! On envoie les esclaves d’abord ! ).


        • JP94 21 septembre 23:25

          Le problème n’est pas seulement que Trump ose parler ainsi, c’est aussi que l’ONU n’ait même pas coupé le micro - comme si un président US pouvait bafouer les (soi-disant) valeurs de l’ONU et aussi l’absence, à ma connaissance, de réaction des autres états...


          Donc sous prétexte que le Corée a fait un effet de missile - évidemment pour signifier qu’elle se défendrait , la menace étant côté US ..les agressions de ce pays qui n’a jamais connu l’Occupation sur son sol mais qui agresse ou occupe tous les autres le prouve amplement ) il faudrait « finir le boulot » entrepris lors de la Guerre de Corée.

          Mais aussi, est-ce que le vrai pouvoir américain n’a pas lâché Trump dans l’arène non pas pour le tester - ils le connaissent et c’est leur jouet - mais pour tester le monde ? 
          Car Trump ,qui a été élu par le rejet de Clinton la va-t-en guerre et du système,centrait son programme sur l’intéreur.
          Curieusement, on nous le montre à présent à l’extérieur, et puis n’a-t-il pas été bien formaté après une séance de rééducation dans le « tank »... 
          Un homme seul ne décide pas.
          Mais on passe de la figure d’un Obama gentil et voulant le bien de la planète - tout en battant des records en matière de guerres et meurtres de Noirsn de renvois à la frontière , à un Trump, « méchant » mais piloté pas le même système. 

          Le danger pour moi ne se réduit pas à Trump lui-même mais est davantage le fait de ceux qui le mettent sur la scène pour dire tout haut ce qu’eux-mêmes fomentent tout bas....

          • leypanou 22 septembre 15:15

            @JP94
            un coup d’état a eu lieu aux states et Trump n’a plus le pouvoir : c’est le deep state qui dirige maintenant et dit ce qu’on lui dicte. Et il ne peut choisir que sur les seules propositions qu’on lui présente.
            Il est même possible que Rex Tillerson quitte son poste.


          • keiser keiser 22 septembre 16:28

            @JP94

            Je pense que c’est le moment d’écouter le discours de ce malade mental :

            https://www.youtube.com/watch?v=y15gXSCbhnI

            Et je vous invite tous ...
            A entendrre les délires de cette personne néfaste qui pratique le mensonge dans toutes sa splendeur .
            Ce personnage, fait abstraction de toutes les avancées qui font de ce monde un espace plus cohérent.
            La guerre comme seul moyen de communication
            Donald Trump est une personne dangereuse.
            Et je vous invite à la réflexion ...
             


          • Homphilo 22 septembre 07:52

            on a vu l orientation macron dés son élection entre l attitude differente entre Poutine qu il menaçait et Trump son ami ??? on ne peut plus clair etre ami d un psychopate dangereux pour la planete


            • keiser keiser 22 septembre 10:06

              Ah quand même, pas un mot dans la presse.
              Comme si son discours était normal et qu’il n’y ai rien d’alarmant dans sa teneur.
              Ce type est un fou furieux et personne ne s’en alarme.
              Le lendemain de sa virulente diatribe, je suis tombé sur une émission à propos d’un autre fou nommé Hitler.
              Et ben le discours d’Hitler a pratiquement la même teneur et ils emploient tous les deus des ingrédients d’une étrange similitude .
              C’est absolument effrayant et maintenant on ne peut plus dire que l’on ne savait pas ou que l’on n’y croyait pas.
              Ce taré veut la guerre il le dit et il l’aura et personne pour contrarier ses projets, c’est hallucinant.
               


              • Lugsama Lugsama 22 septembre 10:09

                Merci pour cette tranche de rire, le plus drôle c’est quand on nous sort que la Corée du Nord n’a jamais menacé les USA, celle la fallait la sortir quand même smiley

                Dieu à repris Coluche parce qu’avec Internet on n’en a plus besoin..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès