• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Yémen : Macron arme la stratégie de la famine !

Yémen : Macron arme la stratégie de la famine !

Finalement le cargo saoudien qui devait venir embarquer son chargement d’obus et de canons automoteurs CAESAR, livrés par la France, n’a pas pu s’arrêter au Havre. La mobilisation des dockers, celles des associations de défense de la paix l’aura empêché.

Il demeure que le régime Macron, loin de l’image qu’il voudrait se donner de défenseur des droits de l’homme – une image qui a volé en éclat dans le monde à la vue de la sanglante répression des manifestations des gilets jaunes – et l’un des principaux pourvoyeurs d’armes des petro monarchies absolue du golfe.

 

JPEG
 

Soldats français, de la force Wagram, tirant avec un canon Ceasar – Al Quim, Iral, 16 Mai 2018. (U.S. Army photo par Spc. Zakia Gray)

D’ailleurs, un autre cargo saoudien le Bahri Tabuk se trouve en se moment à quai au port de Marseille à Fos sur Mer. Le gouvernement et l’armateur refusent de dire s’il est là pour charger des obus, indiquant qu’il doit charger des générateurs électriques… mais rien ne permet de le vérifier. Et ce n’est pas les convocations par la DGSI des journalistes enquêtant sur ce livraisons d’armes qui vont aider à le savoir.

Heureusement, la CGT Docker de Fos a indiqué que ” fidèle à leur histoire et valeurs de paix (…) les dockers ne chargeront aucune arme, aucune munition “

Les armes données par Macron alimentent la guerre terrible qui ravage le Yemen.

C’est ce que confirment les enquêtes indépendantes, notamment celle publiée par France Culture. Jugez plutôt :

Au total, 30 % des raids aériens analysés ont visé des objectifs civils. 

enquête indépendante Disclose

Les sites civils font partie des objectifs de la coalition militaire engagée dans la guerre au Yémen.

C’est ce que démontre l’analyse des 19 278 bombardements recensés au Yémen entre le 26 mars 2015 (début de la guerre) et le 28 février 2019. 

Disclose, dont la cellule investigation de Radio France est partenaire, s’est appuyé sur le travail du Yémen data project qui rassemble des données non officielles sur les bombardements au Yémen. Ces éléments proviennent de sources ouvertes qui ont été recoupées à l’aide d’information recueillies par l’ONG britannique Acled (Armed Conflict Location and Event). À cela s’ajoutent les données publiques de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’IPC (Integrated Food Security Phase Classification.

Octobre 2015 – hôpital de MSF bombardé à Haydan par la coalition saoudienne soutenue par Macron

Fermes, marchés, silo à grain et à farine, réserve de fruits et de légumes, boulangeries, usines d’embouteillage, bateaux de pêche ou réservoir d’eau potable : 1 140 bombardements ont ciblé la production agricole et l’approvisionnement en nourriture du pays. Un chiffre qui fait du secteur alimentaire la troisième cible la plus visée par les frappes de la coalition, derrière les objectifs militaires (4 250 bombardements) et les zones d’habitation (1 883).

De quoi s’interroger sur la mise en place d’une véritable stratégie de la famine au Yémen

“Affamer les civils peut constituer un crime de guerre”

Les infrastructures civiles visées sont indispensables à la survie des 28 millions de Yéménites. Selon l’ONU, 80 % de la population a besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

En 2019, l’ONU estime que 16 millions de Yéménites n’ont pas accès à l’eau potable. Une situation qui a entraîné une épidémie de choléra

Une résolution onusienne adoptée le 24 mai 2018 affirme qu’”affamer les civils comme méthode de guerre peut constituer un crime de guerre”. 

Lors d’une précédente enquête diffusée en février 2019, la cellule investigation de Radio France avait déjà recueilli des témoignages de membres d’ONG confirmant que les bombes ne les épargnaient pas.

Nos hôpitaux sont signalés à la coalition avec leurs coordonnées GPS ainsi que tous nos mouvements sur le terrain, cela n’a pas empêché une ambulance de se faire bombarder en 2016 faisant ainsi plusieurs morts, témoigne Caroline Séguin qui travaille à Médecins sans frontières dans une vingtaine d’hôpitaux au Yémen. À six reprises, nos hôpitaux ont été bombardés depuis 2015 faisant 27 morts et 40 blessés auprès de nos patients et de notre personnel médical. Un centre de traitement du choléra a été bombardé par la coalition. Nous sommes devenus une cible comme une autre.

Une situation confirmée par un rapport d’un groupe d’experts du Conseil des droits de l’homme des Nations unies rendu public en août 2018.

Une “stratégie de la famine” visible également sur mer, avec un acheminement ralenti de l’aide humanitaire pour cause de blocus maritime.

Un constat qui pose la question de l’éventuelle responsabilité de la France dans la mesure où la note de la Direction du renseignement militaire révélée par Disclose, dont la cellule investigation de Radio France est partenaire, montre la participation de bateaux de fabrication française à ce blocus, ainsi que l’utilisation d’armes françaises dans les bombardements.

https://www.franceculture.fr/geopolitique/yemen-la-strategie-de-la-famine

Ce qui est certain c’est que le régime Macron démontre sa duplicité et son hypocrisie, poussant des hauts cris lorsque l’armée syrienne combat, sur son sol les djihadistes comprenant plusieurs centaines de ressortissants français dont des commanditaires des attentats ayant frappé ces dernières années, et imposant un embargo contre Damas, mais livrant des armes aux régimes fondamentalistes islamistes du Golfe qui mettent le Yémen a feu et à sang et y condamne la population à la famine.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/yemen-macron-arme-la-strategie-de-la-famine/


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • phan 31 mai 10:41
    Le journaliste Michel Despratx, qui travaille pour le site d’investigations Disclose, a été convoqué au sujet de son enquête journalistique sur l’usage d’armes françaises vendues à l’Arabie saoudite. Ces armes auraient été utilisées contre des « zones civiles yéménites », selon des révélations de Disclose. Le gouvernement a démenti ces informations. 
    Selon de récentes révélations de Disclose, les livraisons d’armement français vers l’Arabie saoudite continuent. 

    • sirocco sirocco 31 mai 14:13

      @phan

      Disclose a notamment révélé des photos de navires militaires français, vendus aux sauvages saoudiens, qui contribuent à affamer sévèrement le peuple yéménite en participant au blocus alimentaire et médical mis en place devant le port d’Hodeida, en parfaite connaissance de Macron évidemment.


    • zygzornifle zygzornifle 31 mai 12:48

      indiquant qu’il doit charger des générateurs électriques


      Des gégènes comme pendant la guerre d’Algérie époque nos braves et beaux militaires accrochaient des pinces crocos aux testicules « de l’ennemi » pour envoyer du courant afin de lorturer ces pauvres bougres qui ne faisaient que défendre leur pays et leur liberté contre l’occupant mangeur de cochon ....


      • zygzornifle zygzornifle 31 mai 12:50
        “Affamer les civils peut constituer un crime de guerre”

        Quand on voit la queue aux resto du cœur ou a la croix rouge on se dit que beaucoup de Français sont l’ennemi de Macron ....


        • Cadoudal Cadoudal 31 mai 12:58

          @zygzornifle

          Gilles Boyer, eurodéputé macroniste : « Un maire qui sera réélu sans l’apport de LREM sera un ennemi du Président »

          https://twitter.com/lazgougeon/status/1134351228304003072?ref_src=twsrc%5Etfw

          Le fait de diffuser l’enregistrement de telles images est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

          lol...

          http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/bussy-saint-georges-l-agression-filmee-d-une-ado-reste-un-mystere-pour-la-police-30-05-2019-8083146.php#xtor=AD-1481423553
          https://twitter.com/trotmanagement/status/1133788996855848961?ref_src=twsrc%5Etfw


        • sls0 sls0 31 mai 16:32

          @Cadoudal
          Ca rien à voir avec l’article.
          Même pas de chaine à vélo, ils sont plus cools qu’à mon époque les jeunes de maintenant.


        • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 31 mai 13:42

          C’est un génocide réalisé par le régime le plus barbare de la planète et promu par un pays en voie de fascisation avancée dirigé par un psychopathe.

          Si aujourd’hui des journalistes risquent la prison pour dire la vérité, demain de hauts dirigeants pourraient passer devant un tribunal international sur des crimes de guerre qu’ils ont commis ou aidé à commettre.


          • Olivier 31 mai 18:17

            Le régime saoudien est bestial sur à peu prés tous les plans : féroce dictature théocratique d’un clan qui possède le pays à titre personnel, décapitations, lapidations, financement de groupes terroristes, invasion d’un pays étranger avec comme arrière-plan l’hostilité envers les chiites. Il y aurait beaucoup pas à dire pour nos donneurs de leçons des médias, mais les juteux chèques des monarchies pétrolières leur ont mis le sens éthique en sourdine...


            • Drougeok Drougeok 31 mai 23:59

              Décidément Macron est un pervers dans l’âme. C’est psychopathe, cynique et sadique au plus haut point. Il jouit de la douleur qu’il répand dans ceux qui lui sont proches, et qui se sauvent l’un après l’autre, dans le peuple de France qui manifeste depuis six mois malgré les meurtrissures qu’il lui inflige, et à l’étranger, chez des pauvres gens sans défense, pour assouvir les desseins rothschildiens. C’est le bourreau veule et soumis, il sera bien récompenser. Voyez dans toutes les photos comme il garde toujours le sourire du bonheur. Il finira bien par trouver du répondant, et ce jour là il paiera.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès