• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Désinformation

Désinformation

Les plus intelligents et réfléchis décrivent une stratégie en direction des électeurs potentiels de droite ; les aveugles réagissent de manière "primaire" en éructant du AU SCANDALE ... TUEZ-LE ! Essayons pour ce qui nous concerne de rester calmes et d'examiner de très près la fameuse phrase qui fait le buzz.

Donnons d’abord en intégralité les propos qui scandalisent :

"Il y a des comportements, qui n'ont pas leur place dans notre pays, non pas parce qu'ils sont étrangers, mais parce que nous ne les jugeons pas conformes à notre vision du monde, à celle, en particulier de la dignité de la femme et de l'homme. Contrairement à ce que dit l'idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas [c’est le petit bout isolé, qui fait buzz]. Celles qui défendent l'humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient. Celles qui défendent la liberté, l'égalité et la fraternité nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique. En tout état de cause, nous devons protéger notre civilisation."

 

Claude Guéant, n'est pas un imbécile même s’il ne dispose pas d’une empathie naturelle et s'il prononce ce réquisitoire en faveur de notre civilisation ce n'est pas innocent. Ceux qui semblent y percevoir une opération de séduction vis à vis d'un électorat de droite parfois désarçonné ont sans doute raison. Comment reprocher à un homme de droite, soutenant un bientôt candidat de droite, d'essayer de rallier des électeurs potentiels de droite ? Reprocherait-on à François Hollande ou Jean-Luc Mélenchon de draguer à gauche ? A l’aube d'une campagne électorale on ne va tout de même pas reprocher aux "acteurs engagés" d’essayer de mobiliser leurs potentialités. La droite prévoit donc d'aller attaquer la gauche sur les valeurs. La tactique est discutable mais elle appartient à l'UMP ; il faut dépasser une vision uniquement sectaire pour mieux apprécier les réalités. Un journaliste sur BFM TV indiquait d’ailleurs avec humour ce que l'on pouvait faire dire en isolant des propos :

"Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. [...] Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures. [...] "

 

 Jules Ferry

Cela dit, allons plus loin. Le propos pris dans son ensemble ne mérite absolument pas le courroux des aboyeurs assermentés. Il faudrait qu'ils indiquent clairement ce qui les mortifie : les droits de l'homme et de la femme ? La liberté ? L'égalité ? La fraternité ? Sont-ils donc d'accord avec "la tyrannie", la "haine sociale ou ethnique" ? Plus sérieusement comment des commentateurs responsables peuvent ainsi se contenter d'un petit morceau de citation habilement ciselé ["pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas"], pour faire raisonner le tocsin ? Qu'ils aient pu être abusés par une première retranscription tronquée et rapide, passe encore, mais qu'ils persistent dans l'erreur frise la malhonnêteté. Comme il est vraisemblable qu'il ne s'agit pas d'incompétence ; il s’agit donc tout simplement d’une désinformation volontaire et très bien organisée.

 

De quand date le concept de "civilisation" ? "Disons que le terme est devenu un concept-clé à l'époque des Lumières. Pour Condorcet, c'est le passage de l'état de barbarie à celui de citoyen, une humanité en progrès. Le romantisme allemand préfèrera - tout comme les anthropologues, d'ailleurs ! - la notion de "culture", qui ne comporte pas l'idée d'une norme. Par la suite civilisation et culture sont assimilées dans la confusion la plus totale. On parle par exemple de "civilisation des steppes", alors que ça n'a strictement aucun sens."

l'anthropologue Maurice Godelier dans Le Point

Le Blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • xray 7 février 2012 15:28


    Monsieur GU
    ÉANT Claude ? 

    Selon vous, une civilisation, c’est quoi ? 

    Un vandalisme institutionnel
     
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/18/un-vandalisme-institutionnel.html 



    • easy easy 7 février 2012 20:30

      Toutes les langues ne se valent pas.
      Selon quel critère ?
      Celui de la perfidie.
      Et la langue française est reine.

      Avec le mot devoir, les français peuvent tirer sur l’élastique de son sens et de son enveloppe pour établir son droit à tuer n’importe qui, n’importe où

      Du mot devoir le français permet de passer au mot droit et réciproquement.
      Pareil avec le mot défendre que nous savons très bien tirélastiquer jusqu’à ce qu’il rejoigne le mot attaque.
      Pareil avec les mots sécurité et protection, bien entendu.

      Je crois que cet élasticisme vient en droite ligne de notre devise idéaliste.
      Liberté, égalité, fraternité nous obligent trop à n’agir que selon quelque principe humaniste.
      Nous aurions comme devise « Qui s’y frotte s’y pique » ou « Nous devons régner » nous n’aurions pas été obligés de déguiser toutes nos agressivités sous des voiles archangistes.

      Nous étions coincés pour guillotiner quelqu’un sous la devise Liberté, Egalité, Fraternité.
      Il nous fallait forcément développer l’art de tuer tout en ayant l’air de caresser. Et nous avons développé l’élasticisme. Il n’y a pas que la peinture et la sculpture qui se sont retrouvées mises en boîte par nos Picasso et autres Buren. Les mots aussi ont morflé sous la férule de nos virtuoses du verbe.


      Tiens, Rimbaud et le coquelicot sur la chemise blanche du soldat endormi. C’est joli non ?




      Ce talent à conjuguer le principe de l’élimination vaut à toutes les échelles, tant d’un couple, que d’une famille, que d’un immeuble que d’un quartier, que d’une ville, que d’une ville, que d’une région, que d’un pays, que d’un continent, que de la Planète

      Bien entendu, Kipling aussi, avec l’anglais, savait exploiter l’élasticité des acceptions, tout comme Jules Ferry. Les Anglais ne sont évidemment pas à la traîne sur ce plan du classement. Les Allemands non plus qui savent très bien affirmer que « Arbeit macht frei ». Mais les Français sont fichtrement doués et se situent certainement dans le peloton de tête des élastistes du sens.

      Au point qu’il n’y a plus de sophisme en France. Chaque mot voulant dire ce qu’on veut, on peut pondre n’importe quel slogan, pourvu qu’il comporte une figure de style, il fait florès ; Avec « Sous les pavés la plage » on peut incendier la cité. Avec « Travailler plus pour gagner plus » on peut mener les gens où l’on veut.




      Mais tout ça n’est rien ou sans danger pour quiconque si l’on ne considère pas à la suite le rapport des forces.
      C’est une chose de dire qu’on a le devoir d’éliminer son voisin de palier et de le faire enfermer en invoquant sa sécurité, c’est autre chose d’en avoir les moyens.

      Cette réédition par Claude Guéant des assertions de Jules Ferry, considérée dans le périmètre seulement interne, national, ouvre en grand la porte à toutes les éliminations puisqu’il suffit de faire glisser le sens du mot civilisation vers coutume, culture, religion, moeur, manière, comportement et on se retrouve avec des manières de respirer, d’écrire ou de manger qui valent moins que d’autres.

      Considérée dans un périmètre extra national, l’assertion de Guéant ne peut que pousser tous les autres pays à la méfiance et à l’armement.
      Il vient de lancer le genre de cercle vicieux qui ne s’éteint que par épuisement des parties (Cf la vraie première guerre mondiale qu’a été la guerre de Sept ans)


      Ce moment-ci ressemble au moment où Isabelle Eberhardt avait, à 20 ans, décidé de foutre le camp d’ici pour aller vivre dans le désert. C’était juste avant que ne démarre la guerre de 14-18 où Rudyard Kipling s’était montré tellement emballé à l’idée que son fils la fasse (il n’a pas survécu 48h à son arrivée dans les tranchées)

      Et en dépit des protestations que l’assertion de Guéant a provoquée, elle est clairement passée comme une lettre à la poste. Il est loin, très loin d’être désavoué par la masse. Cela grâce à l’élasticité des sens qui permet à ceux qui l’ont entendue, de la comprendre de la manière qui les arrange.

      Vraiment, faire de qu’on veut des Français grâce au français est très facile


      • easy easy 8 février 2012 14:20

        Vous confirmez ce que j’ai dit il y a quelques semaines, nous sommes devenus chiffristes en même temps que matérialistes.

        Celui qui ne sait pas pondre des 1 0 1 0 1 0 n’existe pas 

        IO or not OI


      • cassandre4 cassandre4 7 février 2012 22:03

        Dire que je n’aime pas Guéant, est un doux euphémisme, (j’aimerais voir sa tête au bout d’une pique, en compagnie de Sarkö, Fion, et tous son staf de traitres).

         Mais, oui les races existent (ce qui ne veut pas dire que l’une d’elle est « élue » où supérieur à une autre !)

         Non, les civilisations ne se valent pas, ( technologiquement, moralement,spirituellement, il existe différents stades d’évolution entre elles) et il est tous simplement idiot de le nier.

         Alors, stigmatiser, où diaboliser un individu (uniquement parce qu’il ne pense pas comme vous), vous rabaisse au rang de prédateur tous simplement, et ni la race, ni la civilisation à laquelle vous appartenez, où n’appartenez pas, ne sont des facteurs déterminant dans ce cas !

         Ce n’est que mon avis !


        • easy easy 7 février 2012 22:30

          Vous illustrez parfaitement mon propos

          «  »« Non, les civilisations ne se valent pas, ( technologiquement, moralement, spirituellement, il existe différents stades d’évolution entre elles) »«  »"

          Une fois cette assertion acceptée par des gens comme vous, il suffira de remplacer le mot civilisation par un autre puis un autre et en deux coups de cuillère à pot, vous allez avoir des voisins de palier qui diront que votre voiture ne vaut pas les autres car moins technologique (ce qui sera vrai), que votre chien ne vaut pas les autres car pas de pédigrée (ce qui sera vrai) et que vos enfants ne valent pas les autres parce que myopes et marchant les pieds en dedans (ce qui sera vrai), que vous ne valez pas les autres parce que vous découchez (ce qui sera vrai) que votre mère ne vaut pas les autres parce que kelptomane et perdant la tête (ce qui sera vrai). 

          Et encore ai-je considéré là uniquement des critères objectifs.


        • jak2pad 8 février 2012 02:03

          quand vous relisez votre première phrase, vous ne vous sentez pas un peu bizarre ?

          et encore, c’est probablement la plus intéressante de tout ce que vous avez écrit.

        • Lefumiste Lefumiste 7 février 2012 22:50

          Tout à fait d’accord avec vous.
          Je reposte un com que j’ai laissé sur l’article de C’est Nabum.

          A mon humble avis, nous sommes plus dans de le domaine la manipulation que face à des soi-disant « dérapages »...

          Mr Gueant, qui doit avoir une certaine expérience du monde politique, aurait « dérapé » lors d’une de ses interventions ! J’y vois plutôt une sorte de suicide médiatique au bénéfice de la droite en général, et du président de la république en particulier.

          Les médias s’empressent de reprendre cette intervention, de la tourner, la retourner, d’en débattre, etc. En gros, d’en faire une actualité, ou tout du moins un thème d’actualité. Et d’un coup comme par magie, à 3 mois des élections, ce thème de « civilisation » est balancé comme un morceau de viande à des clébards affamés. Car bien sur, le débat ne s’arrêterra pas à l’étude stricte des civilisation (notion qui reste tout de même assez flou pour la majorité d’entre nous). Les dérives, amalgames, contre sens, etc seront inévitables, et ces chers messieurs de l’Ump le savent parfaitement, et comptent bien s’en servir.

          En gros : on a envoyé ClauClau au casse pipe. Résultat : les médias reprennent ce thème sur lequel l’ump a plus d’atouts, et apparaît pour beaucoup de français comme plus efficace.

          En gros, se servir des médias qui sont devenus très prévisibles dans leur traitement de l’info. Bref, rien de nouveau.



          • appoline appoline 8 février 2012 12:44

            N’importe quelle phrase sortie de son contexte peut avoir une signification différente. Les journalistes commencent à nous fatiguer d’ergoter ainsi, sur du rien et surtout de ne pas faire leur travail d’information. Il faut bien qu’ils trouvent quelques thèmes sur lesquels s’acharner puisqu’ils ne sont pas foutu d’aller chercher une information digne de ce nom. Non, ils agissent comme des charognards, je n’ai pas d’autre terme.


            Faites votre travail, messieurs et mesdames les journalistes au lieu de vouloir trouver la merde là où elle ne se trouve pas. Mouillez vos chemises et affûter vos crayons plutôt que de baver vos âneries qui n’ont pas pour but d’informer mais de démolir. L’histoire sera reconnaître vos erreurs, vos infamies et votre manque de professionnalisme.

          • fabdolette fabdolette 8 février 2012 10:59

            Le verbe valoir renvoie à une vision pécuniaire. Une vision qui assimile donc l’homme, puisque constructeur de la civilisation, à une quantité d’argent. A partir de là, évidemment, guéant ne traite donc plus de personnes mais d’économie, donc son discours qui se veut humaniste n’est plus que billevesées de marchand de tapis esclavagiste.


            • kssard kssard 8 février 2012 11:12
              Ce n’est pas non plus Benoit XVI qui désavouerait Guéant, lui qui dans son discours de Ratisbone le 12 sept 2006 citait à dessein  une partie du dialogue que le docte empereur byzantin Manuel II Paléologue :
               « Montre-moi donc ce que Mahomet a apporté de nouveau, et tu y trouveras seulement des choses mauvaises et inhumaines, comme son mandat de diffuser par l’épée la foi qu’il prêchait ». 

              C’est sans doute tout cela qui fait l’identité nationale... 

              A j’oubliais, la Turquie qui n’a pas sa place dans l’Europe car ses racines sont catholiques. ça vient aussi de l’UMP. 

              Je commence à avoir un peu honte d’être Français. C’est grave ??? 

              • mortelune mortelune 8 février 2012 11:31

                Guéant est raciste et il ne l’a jamais caché... De plus il est odieux et ça seuls les aveugles et les sourds ne peuvent pas le savoir. Mettez lui un titre de noblesse et il deviendra pire que tout. Notre civilisation n’a rien à lui devoir et les autres n’ont pas de leçon à recevoir.


                • mortelune mortelune 8 février 2012 11:40

                  « pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas  »

                  Guéant veut-il dire que notre civilisation est moins bonne que d’autres ? Donnez des exemples monsieur Guéant... 
                  Donnez une valeur à toutes choses, voilà le discourt avisé d’un esclave à la botte des richissimes financiers mondialistes.
                  A moins qu’il prépare un début de campagne de propagande contre l’Iran et ainsi justifier l’intervention militaire Otanisienne.

                  • Mariedes 8 février 2012 12:40

                    C. Guéant dit : « Celles qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité nous paraissent supérieures ... »

                    C’est de nous qu’il parle là ???? Foutaises !!!!!

                    Ne vous laissez pas enfumer par l’énoncé de nos vertus et leurs classifications dans le grand tableau d’honneur des civilisations humaines.

                    Depuis quand sommes nous égaux, frères et libres ?

                    Bla, bla, bah !


                    • PtitLudo PtitLudo 8 février 2012 13:00

                      En tout cas on voit bien sur quel terrain l’UMP veut emmener la campagne électorale, après c’est logique dans le sens où au jour d’aujourd’hui la candidate du FN n’est pas sûre d’avoir ses 500 signatures.

                      La gauche ne doit pas tomber dans le piège, surtout face aux journalistes qui essaieront de l’emmener sur ce terrain, comme ce fût le cas en 2002 sur le terrain de l’insécurité.

                      A ces provocations, il faut répondre sur le chômage, l’économie, là où le bilan de la droite au pouvoir est calamiteux.


                      • Parsimperi Parsimperi 9 février 2012 14:51

                        Les politiques mentent et manipulent, certes, mais c’est leur métier, non ?! Tandis que les journalistes, eux, devraient rester objectifs et pourtant, pour soutenir le système, ils font parfois pire que les politiques.
                        Un événement : les Bobards d’Or, remet d’ailleurs aux journalistes les plus habiles à désinformer un prix, un Bobard d’Or.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->