• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Islam, Judaïsme et Occident : l’échantillonnage médiatique au JT de (...)

Islam, Judaïsme et Occident : l’échantillonnage médiatique au JT de France 2 au service de la théorie du choc des civilisations ?

Nous sommes le jeudi 20 juin 2008, il est 20 heures piles et, sur France 2, David Pujadas annonce les titres du JT du soir :

 « Dans l’actualité ce soir :

1- [Premier bilan] Un tournevis sur l’immigration : Brice Hortefeux présentait son bilan aujourd’hui, en un an le nombre de reconduites à la frontière a augmenté de 31 % ;

2- [Fermetures annoncées] Altadis – ex-Seita – va fermer deux usines de tabac sur huit celle de Metz et la fabrique de cigares de Strasbourg vieille de deux siècles, inquiétude des salariés, plus de 1 000 emplois sont supprimés ;

3- [Interdit aux hommes] Deux affaires relancent le débat sur la mixité et le communautarisme, dans l’Isère un créneau horaire est réservé aux femmes à la piscine, près de Paris un tournoi de basket finalement annulé était interdit aux hommes ;

4- [Un nazi démasqué] A l’étranger un ancien nazi croate piégé par l’Euro 2008, il a été filmé et reconnu au milieu des supporters, Zagreb réclame son extradition ;

5- [Particules mortelles] Une première grande étude sanitaire sur l’impact de la pollution de l’air dans neuf grandes villes de France, cette étude établit un lien entre la présence de particules nocives et le nombre de décès ;

6- [L’année des méduses] Enfin, une page Environnement, avec l’invasion des méduses, le phénomène s’amplifie dans toutes les mers du monde, éléments d’explication à la fin de ce journal. »

Ainsi commence donc le JT du jour ou les dirigeants européens se sont réunis à Bruxelles pour essayer de digérer ensemble la claque irlandaise à leur bien-aimé Traité de Lisbonne : une rapide exposition récapitulative des informations que la rédaction du journal avait triées parmi des centaines d’autres et choisies pour mettre à la une, dans un ordre bien précis et des formulations soigneusement travaillées, évidemment selon des critères qu’un consommateur ordinaire d’information n’est pas supposé connaître. Naturellement. Aux dernières nouvelles, on n’enseigne pas encore les stratégies de communication au grand public. Pourtant, disséquer le contenu d’un JT n’est pas une tâche herculéenne, bien qu’elle reste à première vue « étrange », voire absurde. Car, face à un média de masse quelconque, l’attitude habituelle est celle d’analyser les informations qu’il présente, et non la manière par laquelle elles se font présenter. On se concentre sur le fond, au point d’en oublier la forme, que nous concevons comme évidente, ou c’est plutôt ainsi qu’on a toujours aimé la concevoir. C’est justement parce qu’elle a été longtemps mise aux oubliettes que cette forme paraît plus que jamais mystérieuse, quoique certains pourraient pressentir dans la remise en question de ce qu’ils ont depuis longtemps indexé dans la colonne de l’évidence l’expression d’un ridicule désir fantasmatique à voir du mystère là où il n’y en a pas. Ou plutôt, là où on préfère de toutes nos forces qu’il n’y en ait pas...

Nous sommes alors à un jour où le rêve européen prend les allures d’un interminable cauchemar de ratifications que l’on souhaite à tout prix être taillées sur la mesure des politiques gladiateurs de l’arène européenne, qui n’attendent que des « Oui Oui à vos ordres ! » de la part de leurs peuples, habitants d’un continent qui occupe dans le monde une place plus grande que celle qu’il occupe dans les têtes de ses citoyens. C’est normal, aujourd’hui l’Europe, comme beaucoup d’autres exploits architecturaux contemporains, se bâtit à l’envers : on l’impose dans le monde, et puis on verra pour les Européens, de toute façon ils finiront tôt ou tard par accepter ce que leurs dirigeants ont décidé qu’il soit « bon » pour eux. Dans un jour aussi terrible pour le Traité de Lisbonne, la réunion de Bruxelles n’est apparemment pas une information qui mérite de figurer à la une des titres du JT. En tout cas, c’est ce qu’a décidé la rédaction. Une omission qui ne semble pas dénudée de « bon sens », puisqu’il ne serait pas « gentil » de désenchanter davantage une opinion publique exaspérée par Bruxelles en continuant à la marteler dès le résumé des titres par les informations en rapport avec les mésaventures de l’« European Dream ». Le lexique qu’on avait choisi de mettre en avant étant : immigration, fermeture, inquiétude, mixité, communautarisme, nazi, mortelles, nocives, décès, invasion. Un vrai cocktail Molotov de péjoration présentant des informations visiblement différentes, mais qui demeurent homogènes, cohérentes et développant des sujets en rapport direct ou indirect avec la construction européenne : l’immigration, les crises sociales, le communautarisme, le nazisme, les crises de l’environnement. Loin de là, si on visionne bien l’exposé des six titres, on verra aussi que toutes les informations mises en avant s’articulent autour d’un dualisme capital : celui de l’intrus/exclus. En effet, le flash des titres, bien qu’étalé sur six points majeurs, présente en réalité un seul squelette communicationnel : « L’exclusion de ce qui est intrus ». La notion d’intrus est indéniablement constante dans toutes les informations, mais à chaque fois l’intrus, ainsi que la description de son exclusion, changent de forme. Démonstration :

Intrusion

Exclusion

Nuage lexical amplificateur et/ou densifiant

Immigrés clandestins

Reconduites aux frontières

Tourne vice

Augmenté de 31%

Salariés qui ne sont plus les bienvenues chez leurs patrons

Fermeture d’usines/Suppression d’emplois

Inquiétude

Veille de deux siècles

Plus de mille emplois

Evènement/service interdit aux hommes, réservé aux femmes d’une communauté pour le moment indéterminée

Annulation

Communautarisme

Ancien Nazi

Extradition

Démasqué

Filmé

Reconnu

Particules mortelles/nocives

Pollution de l’air

implicite : si on parle de quelque chose de mortel c’est qu’on doit la combattre

Première grande étude

Neuf grandes villes

Lien avec nombre de décès

Invasion par des méduses

Imagée : méduse extraite par un sceau, traitement médical

Phénomène s’amplifie

Toutes les mers du monde

  Et voilà. Une sorte d’unité contextuelle entre toutes les informations classifiées comme « importantes » vient de se dégager par elle-même. L’essentialité du traitement de l’information du « Non irlandais » (le « Non » étant aussi un intrus dans la cour des « Oui oui ») étant à la fois évidente et lassante à souligner, c’est donc bien volontiers qu’on ne l’annoncera pas dès le commencement. L’attention du téléspectateur est ainsi sollicitée et préparée pour être plus réceptive aux infos figurant « à la première page » du JT - celles traitées dans le tableau ci-dessus - et dont l’importance lui a été suggérée par le fait qu’elles ait été choisies pour figurer dans le « menu général ». Bien sûr, le téléspectateur qui est en train de regarder le JT n’est pas en mesure d’agir activement vis-à-vis du contenu médiatique qui lui est véhiculé. Il est passif, et se contente de recevoir les informations qui iraient subir dans son cerveau le traitement tabulateur inconscient décrit en haut et basé sur le couple notionnel élémentaire d’« intrus-exclus ». D’ailleurs, heureusement que toutes ces informations étaient triées de sorte que leur digestion mentale puisse s’effectuer facilement, en mobilisant un seul critère de classification subconsciente (!). Pur hasard dites-vous ? Le hasard c’est quand on ignore les lois de la nature, disait Newton...

Ce qui est intéressant dans les six titres, c’est que l’un d’eux, à la différence des autres, « relance » un débat particulier, faisons pour le moment abstraction de sa nature. La question qui se pose est : est-ce la seule information susceptible de « relancer » un débat quelconque ? Evidemment que non, toutes les autres informations évoquent elles aussi des « débats » spécifiques à chacune d’elles. Toutefois, on a plutôt préféré mettre l’accent sur un seul débat, celui relatif au « communautarisme », et qui selon le troisième titre évoque une polémique dont les héros principaux sont les « hommes » et les « femmes ». Innocente correspondance à connotation sexuelle avec l’affaire du mariage annulé « pour motif de non-virginité » toujours présente dans l’esprit de chacun... Il est facile alors de lire entre les lignes pour s’apercevoir dans quelle continuité logique de l’actualité s’inscrit alors ce débat « relancé ». Jusqu’à ce stade, la formulation, prudente, n’identifie pas explicitement la communauté à l’origine des « deux affaires », mais elle suggère par l’expression « relancer le débat sur le communautarisme », à quiconque qui a eu connaissance de l’affaire du mariage annulé, la possibilité que cette communauté soit la communauté musulmane. Mais pour le moment, suspense. On décale le « relancement de la polémique » au milieu du journal. Les Français étant de nature des consommateurs gourmands de polémiques, surtout celles qui touchent aux mœurs libérales (qu’on amalgame souvent avec les principes laïcs), ils sauront attendre le développement de cette information. Le moment venu, on ne tarde pas à assouvir leur gourmandise par des mots bien choisis comme « On va s’y arrêter assez longuement »...

La question qui se pose est pourquoi l’information était présentée sur un plateau d’actualité ou tous les plats crient par la même voix « attention à l’intrus ! » ? « Ce qui attire l’attention à cette occasion » - pour reprendre les termes de David Pujadas -, c’est que la veille, le mercredi 19 juin, une délégation d’académiciens égyptiens de l’université d’Al Azhar, rendait visite en France, au CAPE[1] là ou elle avait donné une conférence ayant pour thème « Les enjeux et les exigences du dialogue entre les religions - Les rapports entre l’islam et l’Occident  »[2]. Malgré son caractère visiblement important, la conférence n’a bénéficié d’aucun coup de projecteur médiatique de la part du JT de Pujadas, les projecteurs étant occupés par analyser au microscope les perspectives de conflits entre les musulmans et la France et non les horizons d’entente et de cohabitation pacifique. Pourquoi la rédaction du JT de France 2 avait elle choisi de reprendre uniquement l’information qui sent le « choc des civilisations » et omis d’aller voir ce qui s’est passé à la conférence du CAPE, même pas pour relativiser un peu l’air conflictuel qui se dégage de son dossier sur le "communautarisme" ?

Paradoxalement, le JT d’hier évoquait dans son grand format la manipulation de jeunes enfants par les talibans, qui leur lavent le cerveau pour les entraîner à se faire exploser dans des attentats suicides. Alors que celui d’aujourd’hui parlait des efforts qu’entreprend un rabbin pour améliorer l’entente de la communauté juive avec les autres communautés religieuses, essentiellement musulmane, tout en relatant les agressions que subissent parfois des rabbins de la part des jeunes issus des quartiers musulmans. Ainsi, en trois jours de suite, le JT de 20 heures de France 2 avait présenté l’islam sous un gigantesque prisme péjoratif : « menaces contre la laïcité et les valeurs républicaines », « usage du discours fondamentaliste pour manipuler des enfants par les talibans », et « agressions antisémites » contre un rabbin qui fait tout pour que les gens de différentes confessions s’entendent mieux, un rabbin dont "la modernité a parfois eu du mal à passer", et qui milite pour "l’ouverture envers les autres communauté de la cité". Admirons le contraste ainsi dressé, dans les JT de jeudi et samedi, entre une communauté musulmane qui "se replie sur elle-même", et une communauté juive qui "milite pour s’ouvrir aux autres".

En passant dans l’indifférence totale la visite de mercredi de toute une délégation d’académiciens spécialistes en islamologie et qui viennent, eux aussi, dans une mission d’ouverture et de dialogue, et en s’attardant deux jours après sur les efforts d’un rabbin de banlieues, dont "la modernité a souvent eu du mal à passer", dans le dialogue interreligieux, et ce tout en continuant à agiter dans le subconscient des téléspectateurs le spectre de la « menace islamiste », n’y aurait-il pas eu de la part du JT de France 2 un traitement préférentiel, volontaire ou involontaire, du sujet du dialogue entre les religions, qui privilégie l’évocation des efforts entrepris par des juifs sur les efforts entrepris par les musulmans ? Un rabbin de banlieue (sans vouloir être rabaissant) est-il plus visible que toute une délégation de théologiens d’Al Azhar, qui a d’ailleurs pendant sa visite eu l’occasion de rencontrer plusieurs dirigeants politiques et religieux français, y compris le Grand Rabbin de France ? Et face à la constatation d’un traitement médiatique disproportionné pareil, ne pourrait-on pas avoir l’impression qu’il y ait quelque part une certaine dérive médiatique de l’audiovisuel public qui constitue à présenter les musulmans comme responsables de tous les maux de la démocratie occidentale, reprenant ainsi la fameuse thèse de Samuel Huntington sur le choc des civilisations, et cultivant une sorte de sanctuarisme occidental qui se présente d’une part comme l’incarnation suprême de la perfection démocratique, et d’une autre part comme une victime sans cesse menacée par l’« invasion des méduses » de l’islam, « phénomène qui est en train de s’amplifier » dans tout l’Occident, pour ainsi reprendre la terminologie du titre relatif à la page « Environnement » ? D’ailleurs, une telle politique médiatique des « deux poids deux mesures », qui d’une part décrit les musulmans comme des démons partisans de communautarisme et les juifs comme des anges partisans d’ouverture, n’est-elle pas un facteur qui, justement, favorise davantage les replis communautaires et identitaires, les conflits interculturels et interreligieux, vu que vraisemblablement l’audiovisuel « laïc » ne traite pas de manière égale les questions relatives aux différentes religions du pays ?

Il serait peut-être excessif d’essayer de faire porter au constat des analyses plus qu’il n’en peut supporter, mais on peut facilement palper les brèches de malentendus que de telles dérives - invisibles à l’œil nu du simple observateur - des médias de masse peuvent ouvrir dans une opinion publique toujours domptée à être constamment dressée contre tout ce qui est d’origine islamique. D’ailleurs peut-être bien que l’on devrait se poser la question : à qui profitent de telles acrobaties et de tels remodelages de l’opinion publique occidentale ? Peut-être bien à ceux, qui comme M. Bush, préparent dans les coulisses politiques internationales de nouvelles « croisades » qui n’osent pas dire leur nom... Du moins, pour le moment...

Il y a là une autre polémique qui s’élève derrière la polémique, celle des critères sur lesquels sont triées les informations que l’on met dans un JT du soir. Parce qu’il ne faut pas l’oublier : en décidant de ce qui doit être appelé « actualité du jour », les médias de masse décident des sujets sur lesquels doit se focaliser l’opinion publique. Une lumière de plus braquée sur un événement est une lumière de moins braquée sur un autre. Il y a là encore une nécessité morale de trouver un équilibre entre les deux. Car continuer à mettre sous le microscope médiatique les braises des conflits et passer au second plan (volontairement ou involontairement) tout ce qui se rapporte à l’apaisement ne peut que conditionner davantage l’opinion publique à être hostile à l’égard de l’autre, et donc inconsciemment favorable à tout ce qui peut être entrepris contre lui. Cet autre « reconduit aux frontières », cet autre qui suscite « l’inquiétude », cet autre « communautariste », « musulman », « sexiste », qui essaie de « récolter des fonds pour les territoires palestiniens », cet autre qui comme « les méduses qui envahissent toutes les mers du monde » ou « les particules mortelles » polluant l’air, menace de nous envahir par ses coutumes et valeurs « nocives » et peut-être - pourquoi pas tant qu’on y est - de nous ramener à une ère ou les « nazis » régnaient sur l’Europe.

 

Et voilà que le lexique des titres de l’actualité se révèle parfaitement adapté à cet esprit d’accusation et de montrer à l’index, comme par hasard... Etranges concordances...


[1] Centre d’accueil de la presse étrangère

[2] http://www.capefrance.com/fr/conferences/2008/6/1565.html

 

Documents joints à cet article

Islam, Judaïsme et Occident : l'échantillonnage médiatique au JT de France 2 au service de la théorie du choc des civilisations ? Islam, Judaïsme et Occident : l'échantillonnage médiatique au JT de France 2 au service de la théorie du choc des civilisations ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Pie 3,14 7 juillet 2008 13:59

    L’air du temps est sécuritaire , les JT qui sont structurellement anxiogènes ( simplification des faits, reportages très brefs, recherche d’expressions "coup de poing") sont devenus en quelques années des officines de la peur.
    Depuis 2001 leur meilleur client ressemble à un barbu islamique . Votre article met bien en évidence cet inconscient journalistique qui suinte la trouille et l’exclusion .


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 juillet 2008 08:24

      @L’Auteur : grille intéressante. Impossible a décortiquer sur un blog. Je vais refléchir. Que proposez-vous ?

      http://nouvellesociete.org/5170.html


      Pierre JC Allard


    • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 7 juillet 2008 14:15

      Le "Tourne Vice" est-il bien pour bricoler ou devons-nous préférer le Tournevis avec lequel il est possible de donner un "Tour de vis" ? A quand l’invention du "Tourne Vertu" ?
      Tous les téléspectateurs analphabètes du JT de 20 H doivent-ils nous imposer leur "analyse" ? Est-ce là l’avenir d’Agoravox ?


      • el bourrico 7 juillet 2008 15:00

        Et ce n’est pas uniquement dans les JT, c’est partout, ça s’ancre dans l’inconscient, ça porte un nom, la propagande. Goebbels serait aux anges.
        Les appareils médiatiques sont aliénés et répètent la propagande gouvernementale, les gens en sont en partie responsables car par paresse, ils préfèrent le 20h00 à la presse écrite, entrainant le déclin de cette dernière. Déclin accéléré par le fait que dans un spasme de survie, celle ci se vends à son tour aux marchands de canons et autres fortunés qui eux, ont le vrai pouvoir, celui de l’argent.

        Et ici ce n’est pas mieux, je déplore régulièrement la participation de certains, participation en général desctructrice de certains esprits obtus, prisonniers de leurs certitudes, aveugles, plein d’un mépris et d’une arrogance sans nom envers ceux qui osent remettre leur point de vue en question. Des graines fascisantes en vérité, voilà le genre de phénomène qui est la cible première de la propagande, c’est a dire en fait, ceux qui en redemandent. Pourquoi ? Sans doute parce que c’est plus rassurant ainsi, il y a moins de questions à se poser, surtout des questions compliquées, car en général, ces gens ont un profond mépris pour ce qui ose réfléchir et leur demander d’en faire autant, afin d’argumenter par exemple. En étant incapables, ces individus n’ont d’autres choix que de détourner l’attaque sur les personnes, ou des sujets annexes, on fabrique des expressions toutes faites telles "les islamobobos", des trucs sans queues ni tête, des fourres tout, mais jamais, ô non jamais, de réponses argumentées. La loi du plus fort, de la plus grande gueule, celle de ceux qui agissent sans réfléchir, ils me font rire ces braillards, ils se reconnaitront, moi en tout cas, je les reconnais facilement.


        • jam4ever 7 juillet 2008 15:43

          - Les ratonnades organisées de palestiniens par de gentils colons juifs israeliens n’existent pas !

          - Les spoliations de terres et le declassement des terrains appartenant a des israeliens non juif en terre agricole (pour les empecher de construire legalement) n’existent pas !

          - Les bombardements depuis des chars, helicopteres dans des centres villes ne tuent que des terroristes (forcément islamiste car les palestiniens non bien évidemment pas le droit de simplement vouloir une liberté autre ...) ! (meme les enfants .. si si les rapports de Tsahal le disent ...)

          Bien sur que parmis la population musulmane il existe une infime minorité de terroristes qui se servent d’une religion pour justifier des prises de positions et des actes politiques, parfois meurtrier.

          Simplement on a :
          La surmédiatisation systématique des histoires qui arrivent quotidiennement comme celle du fameux "rudy" (juif et victime innocente (sa famille, le CRIF, et tous les médias l’ont immédiatement clamé haut et fort), délinquant notoire violent et lui meme inculpé pour coup et blessure (dit quelques jours plus tard dans de tout petits encarts dans les faits divers))
          Le systématisme de l’islamophobie de l’autre, transformant n’importe quel petit délinquant ayant une origine "arabe", ou "noir" en un fervant represant de l’islam dans son ensemble et le montrant comme un futur terrorisme en puissance ...

          Bref plusieurs articles traitent déja de l’obscurentismes de certains groupes utilisant la religions pour fanatiser des groupes a des fins pas tres avouables (pouvoir politique et argent), et ce dans toutes les communautés !!
           

          Bien évidement avant d’etre traité d’imam dangereux, d’intégriste musulman, voire d’aporte du terrorisme, par cette meme clic qui systématise ces qualificatifs a l’encontre des personnes ayant un avis contraire aux leurs, je précise que je suis un bon petit athé avec un casier vierge, et la conscience tranquil ...

          PS : Vous remarquerez que ces memes accusateurs ("espece d’islamiste ...") ne se justifie eux jamais
          quand a leurs religions, car en effet leur détracteurs n’utilisent pas d’arguments aussi pitoyables !!


          • armand armand 8 juillet 2008 00:11

            jam4ever :

            Vous avez du retard sur la réalité du petit Rudy, absolument pas la grosse brute délinquent notoire que vous dépeignez.

            Parler des réprésailles brutales des Israëliens ne sert à rien si vous ne tenez pas compte des (nombreux) attentats terroristes, et de ceux qui, plus nombreux encore, ont pu être évités.


          • morice morice 7 juillet 2008 16:08

            regardez France2.. Mettez sur votre téléviseur PUJADAS, qui fréquente le même Club parisien que les ténors de la politique. Prenez un Playmobil, posez le sur votre téléviseur. A chaque fois que c’est Pujadas, passez de l’un à l’autre. Etonnant, non ?


            • Martin D 7 juillet 2008 16:58

              c’est à la mode de montrer un ennemi au citoyen occidental en ce moment...pour l’instant, c’est le musulman sous toutes ces formes (barbu, pas barbu, intégré, pas intégré, etc....)...

              il y quelques mois sur france3, ils étaient en direct avec un haut représentant des chrétiens egyptiens, les maronites...le reportage montrait que les gentils maronites étaient attaqués par des mechants musulmans, et quand le reportage a finit, le journaliste de france 3 pose la question au haut representant chrétiens pour savoir comment ils vivaient leurs situations de stigmatisés...et là, il s’en prends à france3 en disant que le reportage est malhonnete, que tout est agravé et surenchérit...

              en gros, il dit qu’en voyant ce reportage il a l’impression que les maronites ne peuvent pas sortir de chez eux...comme par hasard, il y a eu rupture de faisceaux hertzien....

              si france3 agit ainsi, comment agit france2 et tf1 ???


              • armand armand 8 juillet 2008 00:07

                Martin,
                Crétin !
                Les chrétiens égyptiens sont des COPTES, les maronites sont LIBANAIS.
                Et tu n’entendras jamais un représentant des Coptes se plaindre ouvertement des pogromes lancés contre eux de peur d’en provoquer d’autres.


              • Nobody knows me Nobody knows me 8 juillet 2008 13:36

                Allons armand, vous voyez bien que les journaux disent n’importe quoi !! Martin n’a fait que citer l’article...

                Je me souviens par exemple avoir revu un passage de JT de TF1 nous servant une retraite en Angleterre 20 ans plus tard donc à 81 ans ! Sont pas fort ces anglais hein ?
                Tiens petit exemple d’actualité propagandiste : le NON "catastrophique, égoïste, profiteur" des irlandais.
                Quelle bande de cons hein ?
                Hop, un petit dernier avant de partir ? Vous pouvez pas partir sur une jambe !
                Je vous laisse vous poiler un bon coup.

                Allez bonne journée


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 7 juillet 2008 22:21

                Comme les démocraties sont démoniaques ! Et comme elles ont déjà perdu, puisque leurs valeurs ne sauraient s’imposer, et comment le feraient-elles, face à la critique de leurs propres sécrétions initialement nommées Droits de l’homme et Liberté d’expression.
                Courbons l’échine au nom de la tolérance.
                Bandons-nous les yeux et prions que Raël tous nous veuille absoudre, Allah surtout.

                Ben oui, je suis une affreuse islamophobe. Je mérite le fouet, la pendaison.

                J’ai en effet l’outrecuidance de critiquer les religions, surtout l’islam par les temps qui pleuvent.

                Or comme chacun sait, l’islam est une race. Je suis donc une sale raciste et bientôt l’ONU me condamnera.

                Amen.


                • Nobody knows me Nobody knows me 8 juillet 2008 13:28

                  Ah ben faut choisir hein, alors c’est soit islamophobe raciste nazi, soit islamophile crypto-marxiste terroriste.C’est pas moi, c’est le journal qu’a dit !!
                   smiley


                • fonzibrain fonzibrain 8 juillet 2008 00:30

                  super analyse intelligente



                  de toute facon il n’est plus à demontrer le poid des média ,à la fois pour abrutir,vendre du temps de cerveau disponible,et manipuler,souvenez vous l’agression du petit vieux avant l’election ou le pen a fait 20%.





                  LES RECETTES SONT LES MEMES

                  quoique améliorées,nous sommes dans une dictature scientifique,
                  les francais et les hollanais ont dit non au traité
                  un nouveau traité(le m^me en fait) est voté à l’assemblé,super à quoi ca sert de voter si ca sert à rien

                  l’exemple le plus criant est le non irlandais,là,carrement les dirigeant ont NIE le resultat


                  A QUOI CA SERT DE VOTER SI LE RESULTAT NEST PAS APPLIQUE

                  BUSH A PERDU LES ELECTION MAIS A EU LE POUVOIR

                  LE HAMAS A GAGNE DESELECTION ET ILS N ONT PAS PU EXERCER LE POUVOIR POURTANT LEGITIME


                  L AKP EST EN PASSE DE SE FAIRE INTERDIRE ALORS QU IL AGAGNE LES ELECTION





                  SERIEUX SI ON VOTE MAIS QUE CA N A PAS D UTILITE

                  C EST COMME SI ON ETAIT INTERDIT DE VOTE


                  ET UN SYSTEME OU LE PEUPLE NEST PAS ECOUTE EST UNE DICTATURE


                  L EUROPE EST UNE DICTATURE EN DEVENIR

                  LA PREUVE ON N EN VEUT PAS MAIS ELLE SE FAIT


                  POURQUOI ????????????????????????


                  • Belle lurette 8 juillet 2008 07:43

                    à l’auteur :
                    je n’ai pas compris cette phrase, et à mon sens elle demande un peu plus d’explication surtout après la polémique incroyable qui a été faite sur la virginité ces derniers temps.

                    "Les Français étant de nature des consommateurs gourmands de polémiques, surtout celles qui touchent aux mœurs libérales (qu’on amalgame souvent avec les principes laïcs)..."

                    Article très bien fait. cela fait bien longtemps que les médias sont anxiogènes. mais ces derniers temps c’est devenu plus pernicieux, et vous le decrivez très bien comme sur le communautarisme. nous devenons complètement paranoiaque sur la peur de l’intrusion, il n’y a qu’à voir ce qui se passe sur agoravox, les articles sur la religion se multiplient et les insultes aussi.

                    Si l’on veux mener les peuples a une guerre on ne s’y prendrait pas autrement. Le pape en rajoute des couches, le parlement europeen également.


                    • Nobody knows me Nobody knows me 8 juillet 2008 13:23

                      Les Français étant de nature des consommateurs gourmands de polémiques

                      Je pense plutôt qu’on a carrément créé le besoin. Nous ne sommes pas consommateurs par nature. Il a fallu dévier sérieusement notre mode de pensée pour en arriver là. En voyant Bowling for Columbine et son passage sur la culture de la peur aux Etats-Unis, je me foutais de leurs gueules. Maintenant le style de medias pourris alarmistes, chocs, et surtout superficiels au possible est bien ancré chez nous.


                    • USA 613 8 juillet 2008 10:34

                      Désolé je ne me suis pas relu faute de temps

                      Un peu plus haut je lis l’intervention d’un certain Florentin Piffard.
                      Son intervention a été cachée par Agoravox.
                      Pourquoi ?
                      Lui écrit répétitivement que "le terrorisme islamique n’existe pas" au lecteur de répéter après lui. J’en conlcus qu’il se moque et interpelle ainsi ses lecteurs.
                      C’en est inquiétant pour avoir fait sa blague il obtient une avalanche de notations négatives
                      Serait-ce que le site est principalement visité par des Islamistes ? des Musulmans ou des Islamophiles qui sont en forte expansion en Europe du fait des conversions (l’Eglise d’Europe et certains Européens de s’en inquiéter - je ne sais plus si j’ai lu cela en Europe ou aux USA. Dans les deux cas le constat en a été fait.) Et ce quelle que soit leurs origines ? 
                      Que nous faut-il en conclure ?
                      Que sur tous les continents les types qui se font exploser au milieu de la foule qu’elles soient américaines, européennes, proche-orientales, moyen-orientales, asiatiques, afrique du Nord et Afrique tout court...... enfin quel que soit le continent tous ces morts et tous ces infirmes ne le seraient pas du fait de Musulmans (car c’est bien de Musulmans qu’il s’agit) se sont faits explosés au milieu de populations actives allant au travail ou ayant une activité quelconque que certains se réclamant d’un CERTAIN Islam car on dit d’eux qu’ils ont détourné la lecture de l’Islam.

                      Les faits parlent d’eux mêmes et ce n’est pas faire acte d’islamophobie que de pointer du doigt CES Musulmans qui tuent mais qui meurtrissent bien des familles quelles soient de l’un de ces continents mais aussi quelle que soit la religion car les Musulmans EUX MEMES (cf. l’Algérie, le Maroc, l’Irak, le Pakistan, l’Afghanistan, etc...) sont les premières vioctimes en nombre. Même les lieux de culte chiite ou sunnites ne sont pas épargnés. Des oeuvres d’art centenaires et millénaires (les Bhuddas) ont ainsi détruites par des Musulmans irrespectueux de la croyance de l’Autre.

                      Ce sont des faits malheureux, lamentables mais symptomatiques d’une certaine mentalité de certains Musulmans au XXI° siècle et c’est bien dommage.

                      Les Arabes ont apporté beaucoup au monde intellectuel les chiffres, l’algèbre et bien d’autres sciences.
                      L’Islam a généré bien des malheurs au Musulmans eux mêmes. Le nationalisme politique et l’Islam ont donné une pulsion négative à l’Islam. Aux penseurs et aux masses musulmanes de rétablir les choses pour qu’eux ne souffrent pas de réactions NORMALES et LEGITIMES suite aux agressions subies... une islamophobie REACTIONNELLE n’est rien de plus normale et ne peut être empêchée. Il faut commencer par faire cesser cet Islamisme dévastateur DANS LE MONDE y compris dans le monde musulman quelle que soit son rite.

                      Il y a DES problèmes au sein de l’enseignement de l’Islam dans le monde depuis qu’un empire s’est effondré, l’empire ottoman. Les intriqgues anglaises et françaises associées à la naissance d’un mouvement devenu célèbre grâce au petit fils du fondateur de ce mouvement ... le petit fils Tariq Ramadan dont il a été démontré de nombreuses fois et par Sakozy lui même qu’il n’était pas franc le petit Tariq. Le mouvement en question les "Frères Musulmans" et ce mouvement sème encore bien le malheur dans le monde musulman et dans le monde. Car ce qui obsède CES Musulmans c’est l’hégémonie sur le MONDE. Mêmes principes que tout régime totalitaire... Les Nazis avaient leur formule "Deutschland über alles" (L’Allemagne par dessus tout) Il en va de même de CES Musulmans pour eux la terre entière est une terre de conquètes (Dar El Harb) tant qu’elle n’est pas islamisée (Dar El Islam). Alors AUX MUSULMANS EUX MEMES de mettre les leurs hors de LEURS nuire. Car ces violences du fait de Noirs, d’Arabes, de Caucasians (blancs) se réclamant de l’Islam pour commettre des actes barbares quel que soit le continent ne feront pas naître l’islamophilie. Le thé au nana (à la menthe), les pâtisseries orientales, les plats, les musiques, les danses orientales dont du ventre, les tenues bouffantes et les ballets dignes des milles et une nuit sont bien plus islamophile... un certain Malek Chebel a écrit sur le Kama Sutra à l’intention des Musulmans et sur ce qu’a été l’Islam a une certaine époque. Qui ne rêve de ces palais d’Orient avec des femmes superbes aux tenues toutes aguichantes et aux danses ennivantres ? Aux Musulmans de s’élever contre cette régression que d’AUTRES Musulmans leurs imposent. L’Islam est dans une mauvaise passe aux Musulmans de redresser la barre. Malek Chebel n’est pas le seul, Medweddeb en est un autre que les autres non listés me pardonnent ils sont trop nombreux pour être tous listés certains sont des penseurs, d’autres des politiques mais il y a aussi toute cette masse anonyme... ces révoltés musulmans sans nom à qui la parole manque. Merci pour eux car ceux qui s’expriment et ceux que l’on entend ce ne sont que les extrémistes et eux pénalisent la masse musulmane que je salue ici. Salam Aleikum. Shalom Aleichem. Pacem. Peace. Paix ou La Paix à vous tous ou la Paix soit sur vous


                      • Nobody knows me Nobody knows me 8 juillet 2008 13:10

                        Serait-ce que le site est principalement visité par des Islamistes ? des Musulmans ou des Islamophiles qui sont en forte expansion en Europe du fait des conversions (l’Eglise d’Europe et certains Européens de s’en inquiéter - je ne sais plus si j’ai lu cela en Europe ou aux USA.

                        Diantre !! Serait-ce contagieux alors ? Y a-t-il des moyens de se protéger ??

                        Concernant la propagande actuelle, regardez FoxNews et admirez la campagne de dénigrement d’Obama par ces abrutis de journaleux. Lancement de rumeur, il serait musulman, il s’habille en musulman, .... Ridicule.
                        Ce sont ces mêmes journalistes de merde qui font passer qu’une "vague d’islamisation arrive en Europe".
                        Pour une bonne tranche de rigolade, voyons comment fonctionnent certains de nos chers républicains si appeurés par les musulmans : ici.

                        Quant aux musulmans meurtriers, barbares et sanguinaires, je vous renvoies aux dernières nouvelles sur les pratiques de torture de l’armée US, bien protestant lui.

                        TOUT EST FAIT DANS LES MEDIAS POUR CROIRE A UN CHOC DES CIVILISATIONS !!


                      • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 8 juillet 2008 13:03

                        @ l’auteur :

                        Excellente démonstration de la coïncidence sémantique des sujets traités dans un JT. J’espère que vous proposerez d’autres démonstrations de ce bourrage de crâne permanent qui s’est introduit dans tous les médias.

                        Quant au tourne -vice en tant que nuage lexical amplificateur, il tombe pile-poil là où ça fait mal : en avez-vous fait exprès ?

                        Au plaisir de vous lire.

                        Renaud Delaporte


                        • ZEN ZEN 8 juillet 2008 13:39

                          Télévision : de l’info sans infos

                          La nouvelle censure

                          Le principe de base de la censure moderne consiste à noyer les informations essentielles dans un déluge d’informations insignifiantes diffusées par une multitude de médias au contenu semblable. Cela permet à la nouvelle censure d’avoir toutes les apparences de la pluralité et de la démocratie.
                          Cette stratégie de la diversion s’applique en premier lieu au journal télévisé, principale source d’information du public.

                          De l’info sans infos...

                          Depuis le début des années 90, les journaux télévisés ne contiennent quasiment plus d’information. On continue d’appeler "journal télévisé" ce qui devrait en réalité être appelé un "magazine".
                          Un J.T. moyen contient au maximum 2 à 3 minutes d’information. Le reste est constitué de reportages anecdotiques, de faits divers, de micro-trottoirs et de reality-shows sur la vie quotidienne.

                          ...et une censure sans censeurs

                          Toute la subtilité de la censure moderne réside dans l’absence de censeurs. Ceux-ci ont été efficacement remplacés par la "loi du marché" et la "loi de l’audience". Par le simple jeu de conditions économiques habilement crées, les chaines n’ont plus les moyens de financer le travail d’enquête du vrai journalisme, alors que dans le même temps, le reality-show et les micro-trottoirs font plus d’audience avec un coût de production réduit.
                          Même les évènements importants sont traités sous un angle "magazine", par le petit bout de la lorgnette. Ainsi, un sommet international donnera lieu à une interview du chef-cuistot chargé du repas, à des images de limousines officielles et de salutations devant un batiment, mais aucune information ni analyse à propos des sujets débattus par les chefs d’états. De même, un attentat sera traité par des micro-trottoirs sur les lieux du drame, avec les impressions et témoignages des passants, ou une interview d’un secouriste ou d’un policier.
                          A ces
                          insignifiances s’ajouteront le sport, les faits-divers, les reportages pitoresques sur les villages de la France profonde, sans oublier les pubs déguisées pour les produits culturels faisant l’objet d’une campagne de promotion (spectacles, films, livres, disques...).

                           

                          Information destructurée pour mémorisation minimale

                          Tous les psychologues et spécialistes des neurosciences savent que la mémorisation des informations par le cerveau se fait d’autant mieux que ces informations sont présentées de façon structurée et hiérarchisée.
                          La structuration et la hiérarchisation de l’information sont aussi des principes de base enseignés à tous les étudiants en journalisme.
                          Or depuis 10 ans, les journaux télévisés font exactement le contraire, en enchainant dans le désordre des sujets hétéroclites et d’importance inégale (un fait divers, un peu de politique, du sport, un sujet social, un autre fait divers, puis à nouveau de la politique, etc) , comme si le but recherché était d’obtenir la plus mauvaise mémorisation possible des informations par le public. Une population amnésique est en effet beaucoup plus facile à manipuler...

                          © Syti.net, 1998

                          -Spécificités du journalisme télévisé



                          • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 8 juillet 2008 13:59

                            Parti, le Smiley.

                            Zen, je vous plusse.



                          • Martin D 9 juillet 2008 14:41

                            @ Zen,

                            j’ai lu il y a 2 ans un livre d’Ignacio RAMONET expliquant comment il était possible de manipuler la population grace aux grands médias...

                            lorsque vous dites que c’est récent (10 ans) c’est faux, selon cet ecrivain, cela fait depuis que le journalisme existe que c’est ainsi...pour cela, il a expliqué par exple comment la presse fut utilisé pour diaboliser les juifs, ou encore comment preparer la population americaine pour accepter la guerre à l’Irak en 1991, etc....

                            ce qui arrive en ce moment, c’est qu’il à bcp de critiques envers l’islam de manière régulière et sur le long terme, et ceci dans un seul but, preparer la population occidental à faire la guerre aux musulmans...

                            les evangelistes en sont convaincus car ils disent que les chrétiens devront se battre contre leurs ennemis, ils ont considérés que l’ennemi des chrétiens était les musulmans, allez savoir pourquoi ?


                          • HELIOS HELIOS 12 juillet 2008 12:42

                            Tres bon l’article, je trouve qu’il en manque beaucoup d’articles comme celui ci, helas il est plus difficile a lire que certains autres....

                            Pour le reste, l’angelisme global dont vous venez de faire preuve, face a l’Islam est consternant.
                            je ne veux pas dire par là que les musulmans ne veulent pas la paix, evidement qu’il la veulent la paix, d’ailleurs qui ne la voudrait pas ?

                            Seulement, comme cet article le demontre parfaitement c’est au mots qu’il faut s’attacher, et "la paix" qui est demandée par la majorité des musulmans c’est "leur paix" dans un contexte d’islamie global.
                            Il est normal de faire preuve ce tolerance quand on est en etat d’inferiorité, parce que justement c’est faire appel a la bienveillance de ceux qui sont plus puissants. Par contre la puissance n’oblige en rien a la moderation, la tolerance, rien, bien au contraire elle entraine obligatoirement la maitrise de la deviance et de la concurrence. J’en veux pour preuve les mutiples exemples que nous montrent les sociétés musulmanes, de la plus integriste comme l’arabie saoudite aux plus ouvertes comme la jordanie et le maroc. Où sont les tolerances envers les plus faibles lorsqu’il s’agit d’acheter un roti de porc, de ne pas porter de foulard ou de construire une eglise ? Cela n’existe pas, même si on trouve un marchand de porc au marché de Casablanca. et ces 3 exemples sonty pris au premier degres, mais que dire du respect et de l’egalité des sexes, de la sexualité etc...

                            Il n’est pas question de stigmatiser la population arabo musulmane ou les autres groupes ethniques musulmans. La valeur humaine de chacun d’entre eux est identique a la notre mais force est de constater qu’il y a une vraie confrontation de modèle thélogique (vu de notre coté), ou modèle de societé global (vi de leur coté, puisque la politique est la spiritualité personnelles ne se separent pas).

                            Dire aujourd’hui qu’il n’y a pas de confrontation de civilisation est une profonde erreur qui fait marcher le modèle occidental que nous avons developpé, dans le noir a coté d’un monde respectable en soi s’il on nie les valeurs universelles des droits de l’homme. Volontairement, probablement pour de vils intérêts economiques ou de pouvoirs, nous courrons a la catastrophe car notre liberté permet d’introduire au coeur de notre système les germes qui tentent de le detruire.

                            Il serait urgent qu’on se reveille, l’islam n’est pas le boudhisme, l’islam n’est tolerant qu’avec ceux qui sont plus puissants que lui et pire, et cela fait mal au fond humaniste que mes parents m’ont inculqué, au valeurs humaines que je porte, mais... l’islam est porté par une ethnie privilegiée, un peu comme le nazisme etait porté par la race aryenne (attention, je ne dis pas que les arabes sont nazi, pas de raccourci svp !) donc l’islam est porté par le peuple arabe. Alors, voyez vous même si tous les arabes ne sont pas musulman (je n’ai pas rencontré d’arabe non-musulman ou autres qu’athée selon leur présentation) chaque fois que je vois un arabe, je sais qu’il porte en lui avec ses desirs de paix (je le repète) son desir d’etendre son modèle au depend du mien. Et ça, je ne peux le tolerer, au minimum chez moi.

                            Voila, j’ai été un peu long, je ne veux pas blesser tous les amis arabes et musulmans qui me lirons, ceux qui me connaissent bien savent egalement mes valeurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires