• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > #Les médias sont à nous

#Les médias sont à nous

La première poussée des Gilets jaunes en se concentrant sur l’Élysée, point focal des ressentiments provoqués par la présidence Macron, a permis de mettre à nu l’opposition entre les gens de bien et ceux de rien. Pour la première fois l’oligarchie, dépossédée de l’initiative, a été contrainte à la réaction. Bien que désordonnée, elle fut assez viscérale et vit l’univocité de tout le corps médiatico-politique, ne rendant ainsi, et malgré elle, la classe possédante et sa cour que plus visible.

La bête est sortie du bois et le voile d’Isis s’est déchirée, une part significative de la population française est en train d’ingurgiter de la pilule rouge par palanquées entières. Bienvenue en politique, ce pur rapport de force. Tous les bots des rédactions vont s’employer à le refermer et chercher à imposer leur réalité.

RT, anciennement Russia Today, fait office de Radio Londres et les Facebook et Twitter de la Silicon Valley de lieux d’impression de pamphlets « clandestins ». On mesure la précarité de la situation à laisser toute sa représentation médiatique à ses adversaires politiques ou à des organes étrangers – aussi précieux soient-ils – pouvant avoir des agendas qui leurs soient propres.

Mais si les médias sont massivement subventionnés, ne serions-nous pas légitimes, en tant que citoyens, à avoir un droit de regard sur leurs lignes éditoriales ?

C’est un peu comme si vous invitiez un ami à manger à votre table et qu’il y employait tout son temps et son talent à vous cracher à la figure ou à ignorer jusqu’à votre présence sans se priver pour autant des mets qui lui sont offerts.

C’est une évidence pour les médias publics. C’en est une aussi pour tous ceux, et ils constituent la majorité du genre, qui reçoivent des subventions. La majorité des oligarques qui ont monopolisé le débat public ont originellement assis leur pouvoir par l’intermédiation de l’Etat. Or, qui est l’Etat ?

Le proverbe dit qu’il vaut mieux s’adresser à Dieu plutôt qu’à ses saints. C’est donc une adresse aux oligarques qui ont pris le contrôle de ce pays. Votre obligé, l’auteur d’un livre de campagne intitulé Révolution est aujourd’hui « impuissanté ». Il ne lui reste plus que la fuite en avant dans la violence. Le peuple est bien une réalité tangible. On avait pu le croire éparpillé en isolats individualisés, dépossédé de sa force productive, dépendant pour sa subsistance d’une technostructure sur laquelle il n’a d’autre contrôle que celui d’en consommer les produits. Et pourtant, le fait qu’il soit capable par sa volonté de réinvestir le champ politique signifie que l’addition de ces isolats constitue plus que la somme de ses parties. C’est la mise en échec de cette réalité néo-libérale, qui n’a de nouveau que le ravalement de façade qu’on a bien voulu lui faire subir. Le calcul économique formel ne s’applique qu’imparfaitement à la réalité humaine et naturelle, celle-ci y est irréductible, à moins de mourir à son être. Nous en avons la liberté, mais pour quelle raison devrions-nous le faire ? Il serait bon, dans l’intérêt de tous, de le réaliser au plus vite, car à l’hubris succède la némésis.

Enfin, aux apprentis Machiavel, celui-ci a écrit : “en un mot, je le répète, il [le prince] doit avoir des égards pour les grands, mais évité d’être haï par le peuple.” Ainsi, si certains peuvent socialement se considérer plus grands que d’autres, dans le regard que chacun porte sur ce monde réside une part d’infinité. Le système politique idéal serait celui qui permettrait de la faire advenir.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • pipiou 12 janvier 18:08

    Ben si l’auteur a rencontré le « Peuple », il a bien de la chance.

    Mais comme beaucoup ont des visions en ce moment...


    • Daniel0 13 janvier 19:25

      Salut les vieux ! Bravo, c’est aussi beau qu’un tract de Lutte Ouvrière, vraiment 3 x oligarchie dans un article c’est honorable, lol.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

J P Frances


Voir ses articles







Palmarès