• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Usul, le YouTubeur marxiste, annonce se lancer dans le porno

Usul, le YouTubeur marxiste, annonce se lancer dans le porno

Le célèbre YouTubeur marxiste Usul, collaborateur de Mediapart, a récemment créé un certain émoi lorsque des vidéos pornographiques le mettant en scène ont été mises en lumière. Alors même qu'il cache son visage, il est reconnu à cause de ses grains de beauté par des internautes qui l'accusent de s'être filmé au cours d'une relation sexuelle tarifée et de contribuer à véhiculer une image dégradante des femmes. Il s'agit en réalité d'une vidéo tournée avec sa compagne, OllyPlum, que le couple a décidé de mettre en ligne. OllyPlum met les choses au clair le 19 février : « Les gens pensent que je suis une prostituée qu’il a payée pour tourner des vidéos sur Pornhub, alors que je suis juste sa meuf ». Usul renchérit en annonçant sa volonté de s'investir durablement dans le porno : « Ce n'est qu'un début les enfants. Va falloir vous habituer. Je suis en train d'essayer ça. C'est un milieu qui m'intéresse. J'ai pas du tout honte de ce que je fais  ».

Dans un long entretien avec Le Tag parfait, le 19 février 2018, Usul assume et explique son choix de s'investir de plus en plus dans le porno.

Usul se met en scène sur Pornhub avec sa copine OllyPlum, qui s'était révélée il y a déjà quelque temps par son activité de camgirl. Alors qu'elle avait un peu disparu, elle est réapparue fin 2017 pour des lives tendres et sexy avec un partenaire masculin, chose inédite jusqu’alors. Le 16 février, la rumeur enflamme Twitter et l'on découvre que le vidéaste Usul, actuellement en embauche chez Médiapart, se cachait derrière ce corps anonyme à la cam.

OllyPlum explique que la présence d'Usul a fait exploser son audience :

O : En gros j’ai toujours streamé avec moins de 300 personnes sur ma room et le soir où j’ai commencé à le sucer en cam, on a atteint les 3 600 personnes dans la soirée. Je n’avais jamais vu autant de public sur ma room. On était en première position sur la home, je n’avais jamais atteint une telle audience, sauf peut-être une fois toute seule au début. (...) On s’est dit alors que les gens voulaient voir ça. En plus, on s’est éclaté. (...) Ce premier essai nous a quand même bien motivés, on a fait deux vidéos dans la semaine pour mettre sur Pornhub.

Elle explique également comment s'est passé sa première vidéo X avec Usul :

O. : J’étais en live, en train de me masturber sur le canapé et toi, tu es venu t’asseoir à côté de moi. C’est ça ?

U. : Je sais plus… J’étais en face non ? Derrière la caméra.

O. : Oui, c’est ça, tu étais en train de me regarder et ça t’a excité. Du coup, je t’ai proposé discrètement si tu voulais venir.

Le public de OllyPlum était aux anges :

O. : Mes viewers habitués étaient fous. Ils m’ont envoyé plein de messages pour me dire qu’ils avaient adoré, qu’il fallait que je fasse ça plus souvent. C’est comme s’ils attendaient depuis deux ans de me voir sucer une bite et là, c’était enfin la concrétisation d’un fantasme.

Maintenant que Usul n'a plus à se cacher, il envisage de montrer son visage sur les vidéos et de parler. Le couple envisage aussi de se faire filmer par un tiers.

Usul aspire à faire du porno fidèle à sa ligne marxiste :

U. : On peut faire du porno sans que ce soit dégradant, dans la complicité et la tendresse. Au-delà du résultat, c’est aussi le contexte, la manière de produire compte beaucoup et signifie quelque chose : le faire à deux, être maître de ce qu’on fait, pouvoir l’uploader ou le supprimer. Je suis marxiste et je crois que les conditions de production comptent beaucoup, on ne produit pas la même chose quand on est maître de son travail, plutôt que quand on est subordonné. L’idée, c’est d’expérimenter ce qu’on peut réaliser quand on n’est pas subordonné. Même si bon, on a tous les vieux schémas du porno mainstream, parce qu’on en a regardé. On peut avoir tendance à imiter, même sans faire exprès.

Usul entend tester, tenter de nouvelles expériences, comme "une séance de baise pendant les règles" ; "l’idée, c’est d’expérimenter", dit-il.

Même si Pornhub, comme YouTube, est "une multinationale, inquiétante à bien des égard", Usul s'en contente : "on fait avec les outils qu’on a". Comme il le note : "Pour Pornhub, la rémunération se fait davantage sur la quantité que sur la qualité, donc c’est un autre défi. C’est une nouvelle science à apprendre aussi pour faire des vues et se faire repérer, avec les mots-clés, enfin les tags à mettre."

Usul explique que le porno se combine bien avec son activité de militant politique :

U : Je suis habituellement dans la polémique permanente, dans le militantisme, les revendications, c’est assez épuisant. J’aime bien avoir cette oasis à côté, c’est du plaisir, du laisser-aller, on n’est pas dans le conflit, c’est juste de l’amour, du partage. Des choses positives.

Voir son corps en vidéo lui a aussi permis de mieux l'accepter : "Je me trouve mieux aujourd’hui", déclare-t-il.

Usul entend banaliser la pratique du porno :

U. : Le mouvement de fond de tout ça, c’est de décloisonner, de banaliser dans le bon sens du terme ce travail, que ce soit considéré. J’ai vu que la CGT avait défendu une personne qui subissait des insultes quand son passé porno avait resurgi. Ce sont des premiers pas. Comment arrête-t-on de considérer ces gens comme des pestiférés ? C’est en construisant des ponts qu’on peut arriver à plus de tolérance, même si pour l’instant, c’est pas gagné.

Usul face à ses contradictions

Lorsque la vérité éclata, de nombreux internautes s'empressèrent d'aller visionner les vidéos d'OllyPlum et Usul sur Pornhub, et d'y laisser leurs commentaires :

Dès le 20 février, des YouTubeurs ne se sont pas privés d'interroger les contradictions d'Usul. Car, comment se revendiquer du socialisme ou du communisme et alimenter l'industrie pornographique, comble du capitalisme ?

Même la réalisatrice Ovidie déplore, au vu de leur bord politique, que les deux jeunes gens aient choisi de publier leurs vidéos sur Pornhub, plateforme qui a recours à de nombreux montages fiscaux.

Le 20 février encore, dans un live du Raptor Dissident, on n'a pas manqué d'ironiser sur les vidéos porno d'Usul. Une question brûlante s'est notamment posée : l'éjaculation faciale, pratiquée par Usul sur Pornhub, est-elle compatible avec le féminisme dont il se revendique ? N'est-ce pas là une pratique dégradande pour les femmes ?

Si le Raptor a taclé Usul avec humour et sans insultes, d'autres représentants de la fachosphère y sont allés beaucoup plus durement, comme le militant d'extrême droite Henry de Lesquen, ancien président de Radio Courtoisie :

Le 29 janvier 2018, Usul publiait pour Mediapart une vidéo intitulée "Usul : comment séduire après #BalanceTonPorc ?", où il se mettait déjà en scène (mais habillé cette fois-ci) avec sa copine OllyPlum :

"Les hommes sont soumis à beaucoup d’injonctions de la part de ce fameux patriarcat dénoncé de partout. Ces injonctions, ils les vivent quotidiennement et particulièrement dans les rapports de séduction. Lorsqu’un mouvement politique de fond, le féminisme, entend les en libérer, ils se retrouvent encore plus paniqués et plus fragilisés, les bras ballants, hagards, perdus… S’ils ne peuvent plus être des porcs, que doivent-ils tenter de devenir ? La question est ouverte mais effrayante car la masculinité, c’est fragile. Dans cet épisode, Usul et Cotentin en font la douloureuse expérience…"


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • kalachnikov kalachnikov 22 février 18:36

    @ Robert Bibeau

    Camarade, si tu ne t’alignes pas et ne mets pas en ligne ta propre sextape avec la momie de Lénine, je crains que l’obédience à toi tout seul dont tu es le lider maximo ne tire le rideau et rejoigne les limbes de l’Histoire.

    #mameufkiffelateub, voilà qui va régler son compte à la baisse tendancielle du taux de profit - sieg heil


    • Christ Roi Christ Roi 22 février 20:28

      Je trouve l’attitude de ce monsieur totalement cohérente : depuis le début, il fait la pute pour youtube, puis sur mediapart, donc pour finir il fait la pute tout court, c’est plus simple. Ce milieu répugnant des journalistes officiels n’en est pas à cela près. ce youtubeur déglingué n’est pas le pire, suivez mon regard.


    • Gatling Gatling 22 février 20:44

      @Christ Roi
      son émission vidéo-ludique sur JVC (Jésus Vidéo Christ) était vraiment super

      c’est son émission spermatique qui pose problème sur l’internet politique classique  smiley smiley smiley

    • kalachnikov kalachnikov 22 février 23:29

      @ kelenborn

      Y’a un précédent, une certaine Céline Bara (ou Barra ?), actrice x spécialisée dans le fist fucking, avait fondé un parti politique, le MAL, et s’était présentée (ou a essayé) à des élections.

      Pour être plus sérieux, dans certain mythe, il est dit que la fin du monde surviendra lorsque le serpent, ligoté sous les eaux, sera délivré. Ce serpent serait la libido qui fut domptée, canalisée, dominée, orientée, asservie, châtrée, circoncise, déviée, pervertie, édulcorée, bafouée, foulée aux pieds, défigurée, etc.


    • Paul Leleu 23 février 11:55

      @kalachnikov


      effectivement, le porno est une arme de destruction politique... dont les américains tiennent concrètement les ficelles (comme par hasard). Ca a pris son envol à la fin des années 1970, début des années 1980, comme beaucoup d’autres choses : à partir de cette époque, la gaudriole ou l’exploration de soi ont cédé la place à un porno autoritaire, fait d’injonctions à la performance et de déconsidération de tout aspect humain. Le mouvement hippie, puis le libéralisme des 80’s ont été la plate-forme d’envol du porno. 

      Ce jeune couple de blogueurs est emblématique : contrairement à ce qu’ils croient, ils sont en fait parfaitement inféodés au système. Ils ont mis leur intimité en ligne. Ils se sont violés eux-mêmes. Ils se sont détruits. Et cela coïncide avec la fin de leurs velléités de résistance politique. L’exposition de son intimité en public correspond ontologiquement au viol

      Le porno est un fascisme : c’est du chantage au plaisir et à la sexualité. Si tu te soumets pas, c’est que tu es un mauvais coucheur (dans tous les sens du terme). Donc, il faut absolument te soumettre. Et d’ailleurs, on assèche les autres oasis de sociabilité. 

      Dans de nombreuses guerres, le viol est utilisé comme arme pour destructurer les populations civiles et les soumettre. C’est exactement la fonction du porno dans nos classes moyennes occidentales. Détruire l’intimité des gens. Et donc détruire toute possibilité de résistance

      Pour info, le porno vient du grec pornè, qui signifie tout simplement prostitution, c’est à dire se vendre. Ce qui correspond lexicalement à la corruption des élites et à l’esclavage du peuple. 

    • Le421 Le421 23 février 20:35

      @kelenborn
      Je confirme... Resté très « pipi-caca ».

      Normalement, ça passe avec la puberté.
      Normalement.

       smiley


    • kalachnikov kalachnikov 23 février 21:25

      @ Paul Leleu

      Je ne crois pas. C’est un énième fourvoiement. L’âme, au-dedans, la seule intimité, cherche à se manifester mais du fait de certaines difficultés psychiques et de la singularité des personnalités en question (les croyances qui peuplent leurs cervelles), ça agonise dans le marigot que l’npeut constater.

      A la fin, quand l’âme, éternelle, se sera délivrée chez l’un, puis chez tous les autres, il n’y aura plus de porno, de morale, de communisme ou de politique, formes historiques hautement désopilantes qui n’auront plus lieu d’être.


    • Paul Leleu 24 février 11:37

      @kalachnikov


      oui, certes... mais je ne parlais pas à si long terme... 

      (si toutefois (l’immortalité de) l’âme existe... car à mes yeux, là où j’en suis, je me dis surtout que la nature passera « à autre chose »... ni plus ni moins). 

    • Gatling Gatling 22 février 18:56

      je connais USUL depuis son passage sur jeuxvidéo.com où il animait une vidéo chaque semaine avec son ami Florian.

      je me sens une grande responsabilité dans sa dérive  smiley

      • nenecologue nenecologue 23 février 12:15

        @Gatling
        bah , déjà sur JVC on avait vu qu’il avait le bout rouge ...


      • Gatling Gatling 23 février 22:49

        @nenecologue
        c’est dur mais juste !



      • #CVN68-Sulphur-Sooce Shawford 22 février 18:57

        Dans le genre, serais pas étonné de voir passer un jour sur ago.tv la sextape de Fufuroncle et la Figue ! smiley ^^


        • Emohtaryp Emohtaryp 23 février 13:50

          @Shawford

          Oh, nooon, pas ça..... smiley

        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 février 19:01

          Merci qui ? Merci Karl et Friedrich !


          • Buzzcocks 22 février 20:54

            Il s’en passe des choses dans le monde quand même... c’est dingue.


            • Gatling Gatling 22 février 21:02

              @Buzzcocks
              Je signale votre post comme étant très intéressant ! ***


            • Montdragon Montdragon 22 février 20:54

              Vous imaginez la sex tape de Verdi et Mélu ??
              Horreur !!


              • Gatling Gatling 22 février 21:04

                @Montdragon
                Et la mienne avec béa mon ex ....  !   :-I

                OH non ....  smiley

              • paul22 22 février 21:37

                @Montdragon
                Vous imaginez la sex tape de Tom Aldrin et Néant ?? Horreur triple XL § !!


              • Gatling Gatling 22 février 23:02

                @Montdragon

                Thom Aldrin n’est pas méchant son père a marché sur la Lune. Néant est une de mes copines, quand elle passe en France, elle passe à la maison. On se fait des petits plats entre amis. Vous êtes une bande de connards sionistes ! 
                Vive l’Ukraine libérée du joug US. Vive la Corée réunifiée !  smiley

              • mmbbb 23 février 12:20

                @Montdragon Verdi qui passe le plis clair de son temps a se dresser contre le liberalisme , vend ses bouquins via Amazaon IL se prostitue ce grand ideologue Par ailleurs il n aime pas trop la controverse il m a banni Une pute sur tout la ligne.


              • jjwaDal jjwaDal 23 février 11:53

                Choisir de parler de gens qui sucent et se font sucer la bite sur webcam plutôt (au hasard) que de tout ceux qui ont trimé pendant dix ans d’études pour soigner un cancer, un décollement de rétine ou un psoriasis est un choix que j’espère anodin (sans réel espoir quand même).
                Mangeur de bananes, carottes, panais, concombre et jamais ni enculé, ni sucé. Aucun avenir donc...
                 smiley


                • Habana Habana 23 février 12:23

                  Usul, attention si tu recules !!!


                  • Saint Rata de l'himalaya Ratatouille 23 février 15:52

                     maintenant c’est un yentuber


                    • theoletna theoletna 23 février 15:59

                      Savoir si une éjac’ faciale c’est féministe ou pas, c’est hors-sujet.

                      Usul est une personnalité connue de la sphère Youtube, fréquentée majoritairement pas des ados en quête d’eux-même, d’informations et de divertissement.
                      Par sa renommée et son poste chez médiapart, où il commet régulièrement des chroniques par lesquelles il prétend nous instruire et nous éduquer, Usul s’érige (mwarf) naturellement en exemple de réussite, à suivre et à copier.
                      Se montrer dans du porno et vouloir le banaliser, c’est encourager implicitement son audimat à faire de même :
                      « Fais comme moi, baise ta meuf en vidéo et met-le sur internet. Regarde, c’est ce que je fais et je suis chroniqueur chez mediapart »

                      Et tout ça une telle désinvolture ; comment peut-on avoir un sens moral aussi distordu ?!

                      A une époque pas si lointaine, n’importe quel journal de n’importe quel bord politique l’aurait déjà foutu dehors un coup de pied au cul.


                      • Le421 Le421 24 février 09:02

                        @theoletna
                        La génération Hanouna dans toute sa splendeur.
                        Jusqu’où s’arrêteront-il ?? (Coluche)


                      • Novae Novae 23 février 17:37

                        Muad’Dib est tombé bien bas ... smiley


                        • zygzornifle zygzornifle 27 février 16:55

                          @Novae


                           le dormeur doit se réveiller c’est l’heure du porno en clair ....

                          et il utilise pas le meme genre de vers , il sort de la pisse et non de l’épice ....

                        • Le421 Le421 23 février 20:36

                          Et le champion des commentaires idiots et inutiles est...
                          (roulement de tambour)...


                          • Homphilo 24 février 01:21

                            faites l amour et pas la guerre.je prefere le cul à la place du CUL.ot employé par les occidentaux pour justifier leur guerre et leurs embargots.et puis tous les politiques en bouffent du sexe...mais chuttt.secret d état


                            • arthes arthes 24 février 06:20

                              Et on pourrait pas passer le lien en direct de la video ???

                              Parce que c est cela que je trouve interessant a commenter...Usul a t il une petite bite ? Est ce qu il bande mou ? Baise t il sa cops durant la video, et comment ? ou c est juste une fellation ? 
                              Vu la troche de binoclard malingre mou et boutonneux, ca a pas l air d une epee...Mais des fois, on sait pas...
                              Usul est il un bon coup ???
                              Les francaises (et les francais) on le droit de savoir !!!


                              • kalachnikov kalachnikov 24 février 11:10

                                @ arthes

                                Comme la plupart ici, je suis allé voir. Rien que du classique et du gentillet. Une pipe en POV, ’ma première fois avec mon copain devant la cam’, ’je me masturbe pendant que mon coloc prend sa douche’ (cette dernière m’a amusé)*. Il faut noter ce point : la camera est fixée sur la girl et juste elle.

                                A ce que j’ai lu, Usul est un flemmard qui se fait 10 000 boules par mois par souscription (le truc à la mode que pratique tous les parasites, Dieudionné, Soral, le petit virement mensuel à glisser entre abonnement edf et mobile, une petite somme dérisoire mais les petites rivières font les grands fleuves, etc), 10 000 boules, donc, à jacter jeux vidéo et donner son avis sur la politique. Bref, un jeune homme bien moderne, une réussite occidentale : flemmard, hygiène limite, sapé comme l’as de pique, les 3/4 du temps dépouillé, vivant la nuit plutôt que le jour, avec le réveil qui sonne à 4 heures de l’après-midi. En tant que marxiste de posture, il n’a pas encore compris, de la même façon que tous ces branleurs qui traînent à longueur de temps sur Agoravox à baver sur le système, que leur loisir révolution d’opérette est justement possible du fait des massacres qu’on fait au Moyen Orient et ailleurs, etc. C’est grâce à ça qu’ils ont leur prise internet, non pas la liberté d’expression mais la possibilité de chouiner dans le désert, et le beefteck dans l’assiette sans en foutre lourd tout en se prenant de façon hilarante pour des types achevés de l’humanité.

                                Elle, c’est une camgirl qui s’expose sur Chaturbate. Le ressort de Chaturbate, vu la concurrence, c’est la compétition, faut être dans le mieux disant question exhib. Faut faire parler de soi, exploser les limites, etc.

                                Et bref, je pense qu’on est dans une opération commerciale qui ou relève du marketing ou se monnayera plus tard. Et le maître mot est coming out. Autrement dit ’je suis ce héros qui se fait libre sous vos yeux’, en attendant peut-être le chapeau qui dira ’aidez-moi à continuer à être libre sous vos yeux’.

                                Les réactions de la populace sont contrastées et assez marrantes. Faire le buzz, en bien comme en mal, c’est un peu le but. Les impuissants haineux voient la fille moche, ce qui n’est pas tout à fait exact objectivement ; folle parce qu’elle se scarifie (elle a une allure un peu goth et il ne faut pas oublier qu’elle est dans un trip représentation, elle donne à voir un personnage). Les identitaires sont outrés parce qu’il baise une demi japonaise demi algérienne (et sauf erreur concernant ses origines). Evidemment, une autre part défend les héros qui se mettent à nu, le Usul en rajoute une louche en enfourchant la bécane de la victimisation et c’est logique car là est le vivier où des poissons bien cons pourront mettre la main à la poche.

                                *En quoi c’est marrant ? Ben, on est en pleine mise en scène dont le but est que le visionneur s’identifie, ça peut être ta voisine, ta coloc, ta frangine, etc. Et donc, il ne s’agit pas d’un petit chatouillis de clito en loucedé la main dans la culotte avec la peur d’être gaulée ; non la fille est à oilpé cuisse grandes ouvertes avec son toy, tout poitrail dehors. de façon très impromptue, donc, pendant que le coloc a la délicatesse de prendre innocemment sa douche jusque la survenue de l’orgasme (j’avoue, je n’ai pas zyeuté jusqu’au bout).


                              • arthes arthes 24 février 11:44

                                @kalachnikov
                                En conclusion , c est, sans surprise un « no life » ...Et tout ce que tu dis par ailleurs me donne ce sentiment...No life et le petit frisson du 1/4 d heure de gloire Warhol...Grace au buzz.


                                Et yen a qui « y croivent » que c est trop cool ou too shoked !!

                                La nebuleuse « under controle » est balaize.





                              • #CVN68-Sulphur-Sooce Shawford 24 février 11:57

                                @kalachnikov

                                C’est la lutte des... glaces... sans tain ! ^^


                              • kalachnikov kalachnikov 24 février 12:09

                                @ arthes

                                Plus justement, je crois, trouver un expédient qui permette de survivre dans ce monde en chute libre. Etant donné que tout est faux, tous les coups sont permis et puisque tout se vaut, rien ne vaut. L’Esprit est fini ; on manie encore les concepts du passé, toutes les grandes idées, par défaut pace que devenus stériles on n’a rien su inventer. Mais devant il n’y a plus rien, juste l’ombre qui va nous avaler peu à peu.

                                Je dois admettre que dans un accès de lucidité supérieure Nietzsche a parfaitement saisi les conséquences de la mort de dieu et l’avènement du nihilisme.

                                Cela semble déprimant mais c’est en fait un moment idéal pour devenir. Pourquoi continuer à obéir, par exemple, vu qu’on ne va nulle part, que tout n’est plus qu’une sordide mécanique qui part en vrac ? Il n’y a qu’une seule raison, en fait : servilité.



                              • arthes arthes 24 février 19:05

                                @kalachnikov
                                « Beds are burning »




                              • bonnes idées 24 février 11:32

                                En tant que marxiste de posture, il n’a pas encore compris, de la même façon que tous ces branleurs qui traînent à longueur de temps sur Agoravox à baver sur le système, que leur loisir révolution d’opérette est justement possible du fait des massacres qu’on fait au Moyen Orient et ailleurs, etc. C’est grâce à ça qu’ils ont leur prise internet, non pas la liberté d’expression mais la possibilité de chouiner dans le désert, et le beefteck dans l’assiette sans en foutre lourd tout en se prenant de façon hilarante pour des types achevés de l’humanité.

                                Elle est bien bonne celle là de phrase. Rien à ajouter.


                                • jesaispas jesaispas 25 février 15:29

                                  @bonnes idées
                                  bonjour
                                  il manque la conclusion du coup le ’Rien a ajouter’, nous coupe la chique

                                  Sur ce bon weekend, je dois faire partie des branleurs mais préfère pas mentionner mon salaire je vais me faire insulter ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Shawn

Shawn

Carnivore.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès