• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 7 mai 2017 : Marine Le Pen entre à l’Elysée

7 mai 2017 : Marine Le Pen entre à l’Elysée

Normalement, le second tour des élections présidentielles de 2017 devrait avoir lieu le dimanche 7 mai 2017. Mais pour l'instant, la date n'est pas encore officielle.

Pour ceux et celles qui souhaitent le changement, ils ne seront certainement pas déçus. 2017 sera l'année de toutes les surprises, peut-être de quelques bonheurs, mais aussi de mauvaises annonces si la situation économique ne s'arrangera.

Bien entendu, l'arrivée à l'Elysée de la présidente du Front National ne pourra se concrétiser, que si François Hollande persiste et signe dans la politique qu'il conduit depuis son élection en 2012. 

Et dans ce cas très particulier, une surprise sera de taille : celle de la victoire du Front National dont la consécration finale pourrait bien être l'arrivée de Marine le Pen à la présidence de la République. Les militants et les sympathisants du FN y croient et même, à l'heure d'aujourd'hui, ils en sont persuadés. Quant aux autres citoyens, à droite ou à gauche, comme dans la grande masse des sans-opinions à l'heure actuelle, ils observent, commentent, s'étonnent, ne cachent pas leurs craintes et leurs angoisses face à la montée en puissance du Parti fondé voici 42 ans par Jean-Marie le Pen. Il faut dire que le petit mouvement politique qui a vu le jour le 5 octobre 1972, a fait un long chemin depuis, avec des hauts et des bas, mais dans une ligne politique souvent critiquée, mais toujours égale à elle-même. Il faut dire aussi qu'il est très rare qu'un parti de petite envergure aille aussi loin : dans la plupart des cas, au bout de quelques années, sa survie est très faible et, quand bien même il parvient à traverser le temps, son impact sur les citoyens reste extrêmement fragile.

Alors, revenons au 7 mai 2017 (si cette date des élections est confirmée) et examinons ce qu'il risque de se passer.

Malgré les protestations de plus en plus nombreuses contre le président Hollande et les demandes répétées de sa démission, le chef de l'Etat s'accroche au pouvoir. Il compte bien aller jusqu'à la fin de son mandat, contre vents et marées certes, et sauf une révolution populaire qui l'y contraindrait, il est clair qu'il ne démissionnera pas. N'ayant pas l'intention de changer sa ligne politique, la fin de la présidence risque de plonger la France dans un véritable chaos, avec toutes les conséquences qui en résulteront.

En 2017, les citoyens dans une grande majorité, vont exclure la gauche du pouvoir. Mais, pour autant, ils n'auront guère envie de le confier à l'UMP, que ce soit à Nicolas Sarkozy, François Fillon ou Alain Juppé, même si ce dernier reste le plus populaires des trois candidats potentiels.

C'est alors que par pure conviction, volonté de changement ou simplement par dépit, qu'un grand nombre d'électeurs va se tourner vers Marine le Pen qui, à l'heure d'aujourd'hui, n'attend que cette opportunité, pour couronner sa carrière politique.

Ainsi, le Front National va pouvoir s'imposer largement, mais hélas avec un énorme bémol non négligeable, celui qui lie fortement ce parti à l'extrême droite.

La France va basculer alors dans l'inconnu, et peut-être dans le chaos le plus douloureux, attisant les luttes d'une part, entre les idéologies politiques ou religieuses et d'autre part entre les nombreuses communautés présentes aujourd'hui sur le sol français ; car, il ne faut oublier que notre Pays n'est plus la « république une et indivisible » conçue par nos aînés, mais un nation où fleurit largement le communautarisme.

Elue présidente de la France, Marine le Pen ne changera en rien le paysage de la France, que ce soit à l'échelon économique ou social. Et même, si elle est animée par un volonté de changement qu'elle prétend incarner, elle n'y parviendra pas du fait qu'elle sera contestée à la fois par toute la gauche et par la droite traditionnelle.

Au final, le vote en faveur du Front National est purement idéologique. Il ne conduira nulle part, si ce n'est au désordre et peut-être même au cataclysme politique.

La seule solution actuelle serait la démission amiable de François Hollande, avec la nomination d'un gouvernement provisoire possédant les pleins pouvoirs de la même manière que le général de Gaulle les obtint du Parlement, quand il arriva au gouvernement en 1958.

Ce gouvernement permettrait d'assainir les institutions, avec pour projet la mise en place d'une nouvelle constitution par une Assemblée constituante.

Par contre, si le président Hollande ne démissionne pas, il reste deux alternatives : sa destitution par le Parlement, ou dans le cas extrême, un départ forcé du chef de l'Etat par la voie populaire.

Alors, pourquoi ne pas épurer dès maintenant un système politique désuet et corrompu ?

Cela éviterait à la France et aux Français de perdre encore deux ans et demi avant les prochaines élections présidentielles, d'autant plus que ces élections n'apporteront aucun amélioration à la situation de notre Pays, quel que soit le candidat élu, y compris évidemment Madame Le Pen.

Il m'arrive parfois d'imaginer que les citoyens de France se réveillent et, comme individus responsables, prennent une fois pour toutes leur destinée en mains, au lieu de le confier à n'importe qui. Mais dans les faits, mon rêve reste utopique, les Français n'ayant pas la volonté de faire changer le cours des choses, préférant la facilité à l'effort ou au combat. Cette attitude n'est pas nouvelle : elle dure depuis plusieurs décennies et s'est amplifiée avec le temps. Et sans aucun doute, c'est la raison pour laquelle la France est tombée si bas.

Marine le Pen, élue présidente de la République ? Ce serait du jamais vu, compte tenu qu'elle serait la première femme française à devenir chef de l'Etat.

Certains seront tentés de voter pour elle et il est à penser qu'ils seront très nombreux. En évidence, c'est un pari risqué, comme la majorité des défis, surtout quand la candidate donne l'impression de vouloir piloter à vue. Mais le changement politique a toujours fait rêver les Français, ce qui est très bon pour leur moral.

C'est ainsi que Giscard d'Estaing, puis Mitterrand, comme Chirac et Sarkozy ont enflammé les électeur quand ils furent élus pour la première fois. En 2012, ce fut le tour de François Hollande qui déchaîna les passions. Et toujours à l'arrivée, la même déception pour les électeurs. Marine Le Pen l'a compris ; et à sour tour, elle profite des ardeurs populaires dont elle profite, un enthousiame qui la conduira au pouvoir suprême, ce qui est au final pour elle, la seule chose qui compte.

Le temps s'écoule. Les pauvres restent pauvres. Les riches restent riches. Et les ambitieux sont toujours ambitieux. Les électeurs espèrent. Et le rêve passe ...

Pierre Reynaud

Essayiste-historien – Auteur de Révoltez-vous !


Moyenne des avis sur cet article :  2.05/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • confiture 14 novembre 2014 16:46

    Vous avez la chance de pouvoir observer la Belgique comme cela vous aurez une idée de ce que peut faire marine, pour le moment aucune différence avec les libéraux.


    • Shanan Khairi Shanan Khairi 14 novembre 2014 22:29

      Le cas de la Belgique n’est pas transposable à la France :
      1/ L’extrême-droite est multiple et la N-VA a un programme économique néo-libéral opposé à celui, protectionniste et interventionniste, du FN.
      2/ La Belgique est un système parlementaire au mode de scrutin proportionnel. C’est ce qui a permis à la N-VA d’accéder au pouvoir au travers d’une coalition. Mais ce pouvoir, elle n’en détient qu’une petite partie. Le système français est présidentiel au mode de scrutin majoritaire. C’est donc du tout ou rien.
      Par ailleurs, il y a évidemment de grandes différences avec les gouvernements précédents auxquels ont participé les libéraux, qui sont au pouvoir fédéral sans discontinuer depuis vingt ans. Pour rappel, une manifestation syndicale regroupant 120.000 personnes (à rapporter à notre population) dans les rues de Bruxelles n’avait pas eut lieu depuis 1986.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 novembre 2014 09:47


      REPUBLICAINS  vous devrez FOURBIR VOS ARMES OU VOUS EXILER  !!!!


    • raymond 15 novembre 2014 19:42

      Oui Shanan, mais les premières mesures tombent, la déduction fiscale des titres service passe de 30% à 10% , les intermittents perdent une allocation de 400 euros etc etc (à venir)


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 décembre 2014 10:52


      si ca arrive ce sera pour 6 mois maxi...................debout la république NO PASARAN

      NI HITLER NI FRANCO NI LA « MARINE » comme le FOC...QUI PREND TOUS LES VENTS !!!!!!!!!!!!! FOC  : FRANCAIS OBLIGATOIREMENT CONS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 14 novembre 2014 17:04

      L’Auteur nous prévient : «  »Au final, le vote en faveur du Front National est purement idéologique. Il ne conduira nulle part, si ce n’est au désordre et peut-être même au cataclysme politique.«  »

      Cette conclusion, vous l’entendrez de la bouche de beaucoup de Français mais si vous posez la question à tous ces Français «  » Pourquoi vous êtes allergiques au Front National et pourquoi vous voulez qu’il soit « nul » avant même que les élections aient lieu, personne ne donnera une réponse cohérente à la hauteur de sa diabolisation !

      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/la-republique-dans-tous-ses-etats-159421

      Vous pensez qu’il faut en rajouter...


      • César Castique César Castique 14 novembre 2014 17:06

        « Alors, pourquoi ne pas épurer dès maintenant un système politique désuet et corrompu ? »


        Et vous verriez qui de presque unanimement plébiscité à la tête du « gouvernement provisoire possédant les pleins pouvoirs » ? Eric Zemmour ? Paul Bocuse ? Efa Choly ? Michel Drucker ? Omar Sy ? Jacques Cheminade ? Laurent Gerra ? 

        Le général Christophe de Saint-Chamas peut-être...

        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 novembre 2014 09:51


          laissons les petainistes frimer ..................et faire briller leurs médailles !!!!!!!!!!!!!:CA N ARRIVERA JAMAIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • Gnostic GNOSTIC 14 novembre 2014 17:13

           

          Ça dépendra à quel niveau les merdias mettront le curseur

           

          https://www.facebook.com/video.php?v=10204569192140196&fref=n



          • Gavroche Gavroche 14 novembre 2014 18:22

            « La France va basculer alors dans l’inconnu, et peut-être dans le chaos le plus douloureux, attisant les luttes d’une part, entre les idéologies politiques ou religieuses et d’autre part entre les nombreuses communautés présentes aujourd’hui sur le sol français ; car, il ne faut oublier que notre Pays n’est plus la « république une et indivisible » conçue par nos aînés, mais un nation où fleurit largement le communautarisme. »

            Non sans blague ! Vous êtes sérieux là ? smiley


            • Taharqa 15 novembre 2014 10:53

              La famille Le Pen et le FN, c’est la division à l’extérieur du parti (entre Français de « souche » et Français « récent ») et la division à l’intérieur du FN entre gaullistes et pétainistes ! De plus, Marine Le Pen ne disposerait peut-être pas de majorité à l’assemblée une fois élue. Alors certainement, Le Pen au pouvoir entrainerait le désordre.
               
              Ceci dit, le collabo Hollande au pouvoir nous entraine dans la mort par étouffement germano-américain. La seule solution, c’est le basculement vers la 6ème république


            • confiture 14 novembre 2014 19:56

              « 

              7 mai 2017 : Marine Le Pen entre à l’Elysée » vous pouvez toujours cauchemarder

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 novembre 2014 20:28

                La dissidence se mesure à la censure dont un Mouvement fait l’objet de la part des médias...
                L’UPR est censurée dans les médias dominants depuis 7 ans.


                « Nouvelle Donne » et ’Nous citoyens« euro-atlantistes pur jus, sont passés dans des dizaines de médias dès le lendemain de leur création...

                 »Le Parti de la réconciliation", a eu les honneurs :
                - chez Morandini
                - Médiapart
                - Le Parisien
                - Le Figaro
                - Le Soir
                - Marianne
                - Le Monde
                - 20’
                - L’Obs
                - Huffington post
                - France TV info
                - Europe 1
                - RTL
                - L’Internaute...

                Tant qu’ils ne demandent pas la sortie de l’ UE, de l’euro, de l’ OTAN par l’article 50, ils peuvent raconter toutes les salades qu’ils veulent... 

                • Shanan Khairi Shanan Khairi 14 novembre 2014 22:42

                  Faut pas raconter n’importe quoi. Le chef de votre UPR est passé chez Ruquier dans ONPC (si ça n’est pas du mainstream je me coupe une main). Des représentants ont également été reçu sur iTélé, TVSud, de multiples radio FM,... Et Marianne a consacré un article à ce parti.
                  Pour un microparti ne représentant quasi personne et dont le programme tient en deux propositions, que voulez vous de plus ? Le 20h ?


                • GrandGuignol GrandGuignol 15 novembre 2014 01:28

                  Shanan Khairi

                  Pour en savoir un peu plus et vous rendre compte que l’UPR a un Vrai programme pas comme tous ces clowns UMPSFN :

                  Programme de l’UPR

                  Pourquoi c’est si important de sortir de l’UE :

                  Qui gouverne la France

                  Et un peu d’Histoire de France pour bien comprendre le fond de l’histoire...

                  Histoire de France

                  Après on reparle de ce parti et de ses propositions que vous ne connaissez visiblement pas.

                  Mais aurez vous seulement le courage et la patience de vous informer ?

                  C’est à votre disposition, servi sur un plateau.

                  Ps : Si on laissait s’exprimer Asselineau au 20h et sur d’autres médias mainstream, si on lui laisse le temps d’exposer son programme, si on lui permet de démontrer l’urgence de Sortir de cette UE démoniaque sans le couper ou l’agresser comme chez Ruquier ( des bouchers les « journalistes »), Alors je vous promet qu’une adhésion massive, autant des partisans de la gauche que de la droite, ferai jour et pourrai bien déstabiliser toute la clique Européistes et laisser le FN sur le bord de la route...


                • GrandGuignol GrandGuignol 15 novembre 2014 01:35

                  Petit problème avec les liens ....Désolé.

                  Programme de l’UPR

                  Qui gouverne la France et l’Europe


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 novembre 2014 07:10

                  Shanan,
                  L’émission de Ruquier n’est pas une émission ni politique ni d’information.
                  C’est une émission de divertissement de la pensée unique, enregistrée le jeudi, et charcutée de tout ce qui dépasse, pour être présentée le samedi.
                  60% des interventions d’ Asselineau sont passées à la trappe !


                  Lors de l’élection partielle dans le Lot, FR3 a refusé à Asselineau de participer au débat, alors que l’UPR présentait un candidat.

                  L’article de Marianne était d’une perfidie exemplaire.


                  Après dépôt de plainte auprès du CSA, Asselineau a eu droit à 5 minutes chez Bourdin.

                  L’UPR a obtenu plus de voix aux élections européennes que le NPA, Asselineau devrait passer dans les médias dominants aussi souvent que Besancenot, non ?


                  Quant au programme, il n’est pas en 2 points, mais en 20 points, et la vidéo dure 5 heures :

                  Quand vous aurez le temps, vous nous expliquerez pourquoi seule l’ UPR a un compteur des adhésions en temps réel, et aucun autre Parti, alors qu’ils perdent des plumes tant et plus...

                • doslu doslu 15 novembre 2014 11:25

                  « L’UPR est censurée dans les médias dominants depuis 7 ans »

                  On ne peut censurer quelque-chose qui n’existe pas


                • GrandGuignol GrandGuignol 15 novembre 2014 16:43

                  « On ne peut censurer quelque-chose qui n’existe pas »

                  Mais si avec une formule magique : « ABRACADABRA » !!

                  C’’est clair que l’UPR existe et je dirais même plus, elle démoutonne le mougeon (Mi mouton mi pigeon 100% français) et rend sa liberté aux pigeons...


                • Veniza Veniza 14 novembre 2014 22:53

                  Vous avez malheureusement raison, c’est le scénario le plus probable aujourd’hui. Mais il y a encore un peu de temps d’ici là, et tout peut changer.
                  Hollande fait le pari que Chirac avait fait, les français ne voteront pas le FN, mais cette fois-ci il se trompe. Marine fait une meilleure candidate que son père, elle passe mieux.
                  Si l’UMP choisit Sarkozy comme candidat elle se tire une balle dans le pied : Hollande a assez de balles juridiques dans son arsenal pour le descendre et c’est ce qu’il fera, juste avant les élections pour ne pas laisser à l’UMP le temps de se retourner. Juppé est trop vieux, il a 69 ans et en aura 72 en 2017, partir pour un mandat de 5 ans soit 77 ans, les gens ne le voteront pas.
                  Alors qui ?


                  • Fergus Fergus 15 novembre 2014 16:07

                    Bonjour, Veniza.

                    « c’est le scénario le plus probable aujourd’hui ».

                    Non, la seule petite chance pour Le Pen de gagner en 2017 est d’être opposée à Sarkozy et de bénéficier, de ce fait, d’un grand nombre de voix venues de la gauche pour barrer la route à ce Parrain magouilleur, vulgaire et méprisant.

                    Dans tous les autres cas, Le Pen sera assez largement battue, les électeurs de gauche préférant l’abstention.


                  • Gnostic GNOSTIC 14 novembre 2014 23:48

                    Le problème n’est pas là

                    La vraie question c’est : Comment libérer la France du colonialisme américain (certains diront USraélien en ajoutant un 51ème état)

                     

                    Il faut éliminer les collabos (genre young leaders etc)


                    • Fergus Fergus 15 novembre 2014 16:11

                      Bonjour, Constant.

                      Si Le Pen gagne, c’est la crise de régime assurée. Et pour cause : elle n’aura au mieux que quelques dizaines de députés et sera dès lors placée en situation de cohabitation, privée de la presque totalité des pouvoirs !


                    • alinea alinea 15 novembre 2014 19:32

                      Eh jojo !! elle ne sera jamais élue la Le Pen !! toi qui es matheux... calcule !


                    • alinea alinea 15 novembre 2014 20:33

                      J’ai plussé pour dire « coucou » ; y’en a qu’ont moinssé derrière ; manquent de poésie les gars !!
                      Non, rien ne revient, je suis au fond du trou, mais je respire encore !! increvable la bête !


                    • devphil30 devphil30 15 novembre 2014 07:36

                      "Au final, le vote en faveur du Front National est purement idéologique. Il ne conduira nulle part, si ce n’est au désordre et peut-être même au cataclysme politique."

                      C’est vrai et la France sera ingouvernable car le FN n’aura pas la majorité à l’assemblé nationale.

                      Nous aurions alors une présidente fraichement élué avec une cohabitation de 5 ans ce qui pourrait tempérer ses ardeurs devant composé avec un gouvernement pour le coup quand très à droite.

                      Le scoop serait Sarkozy en premier ministre de Marine Lepen.... smiley je corrige très vite le smiley en smiley

                      "La seule solution actuelle serait la démission amiable de François Hollande, avec la nomination d’un gouvernement provisoire possédant les pleins pouvoirs de la même manière que le général de Gaulle les obtint du Parlement, quand il arriva au gouvernement en 1958."

                      C’est totalement faux , une démission pour raison de sondages ou de politique n’a pas a avoir lieu et nous ne sommes pas dans la situation de 1958 avec la guerre d’Algérie.

                      Philippe


                      • Fergus Fergus 15 novembre 2014 16:15

                        Bonjour, Devphil.

                        Entièrement d’accord : nul ne peut contraindre Hollande à quitter la fonction qu’il occupe.

                        A noter qu’il n’est ni plus ni moins efficace que son prédécesseur : un hypo-actif inefficace a remplacé un hyper-actif tout aussi calamiteux.

                        Il reste à croiser les doigts pour qu’en 2017, ce ne soit ni Hollande, ni Sarkozy, ni Le Pen !


                      • zygzornifle zygzornifle 15 novembre 2014 08:18

                        C’est pas que je crois en elle mais de voire la gueule du candidat PS ou UMP battu et Hollande faire la passassions de pouvoir vaudra bien cette prise de risque ....


                        • zygzornifle zygzornifle 15 novembre 2014 08:23

                          C’est pas que je croie en elle (on a vu les autres à l’oeuvre pendant 40 ans) mais rien que de voir la déconfiture du candidat de gauche ou de droite battu et la passassions du pouvoir par Hollande j’en prend le risque et j’en salive a l’avance ......


                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 novembre 2014 09:55

                            *
                            PASSATION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!pas passion ou passassions

                            IL FAUT CHOISIR MAIS PAS LES 2 SVP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                            • SEPH SEPH 15 novembre 2014 09:56

                               La Lepen est championne en démagogie, c’est une escroquerie, voir la vidéo :

                              http://www.alterinfo.net/Ce-que-Alain-Soral-ne-dit-pas_a107935.html


                              • legrind legrind 15 novembre 2014 10:00

                                Sans le soutien de François Asselineau et son UPR c’est impossible voyons ! smiley

                                Sérieusement depuis environ 30 ans notre pays est en proie à un processus d’ensauvagement comme dit Alain Finkielkraut, les écoles sont protégés comme des banques.. Tous les français qui le peuvent se barrent dans la France périphérique, les chouchous de la gauche-terra nova risquent de mettre l’ambiance dés les résultats du 1er tour. Ça sera intéressant.. perso je vais prendre des cours de tirs. 

                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 novembre 2014 10:10

                                  Legrind,
                                  Vous devriez vous faire sponsoriser par la Maison Blanche, « son choc des civilisations » et sa théorie des blocs inconciliables...Faire ça gratos, c’est vraiment du dévouement à la cause de l’ Empire ! Surtout quand on prêtant combattre la mondialisation..., dont la théorie des blocs est l’expression.


                                  Lisez donc le dernier discours de Poutine, sur la coopération entre les pays, plutôt que l’affrontement.


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 novembre 2014 08:20

                                    Legrind
                                    Le modèle social français n’est sûrement pas un sujet clivant, on fait pas plus consensuel !


                                  • soi même 15 novembre 2014 13:30

                                    Jamais deux sans trois, Sarkozy, Hollande , Le Pen, il faut bien cela pour réveillez les cons qui dort !


                                    • Yohan Yohan 15 novembre 2014 13:34

                                      Hollande n’a pas l’intention de démissionner, ce qui prouve que l’intérêt de la France passe après sa pomme. Lui il voulait son joujou extra crac boum hue, être calife à la place du calife, mettre celles qu’il n’a pas encore eu dans son lit, et terminer sa vie de petit notable provincial avec son portrait placardé toutes les mairies.
                                      Hollande ne s’est jamais intéressé qu’à lui même, toutes les ex et ses ex compagnons le disent. On en peut rien attendre d’un mec comme ça, encore moins qu’il pense à l’intérêt de son pays...Il va continuer son travail de démolition, en espérant être sauvé par la sainte patronne des pieds nickelés.


                                      • Fergus Fergus 15 novembre 2014 16:17

                                        Bonjour, Yohan.

                                        « Hollande ne s’est jamais intéressé qu’à lui même ».

                                        C’est vrai. Et avec un petit effort, il arriverait presque au niveau de Sarkozy, champion toutes catégories en la matière !


                                      • Blé 15 novembre 2014 13:57

                                        7 mai 2017 : Marine Le Pen entre à l’ Elysée, dites vous !

                                        Vous dites la même chose que l’ U M P, le P.S., l’ U D I.

                                        Le F N , chiffon rouge qui sert à tous ces partis de gouvernement qui nous gouvernent depuis trente ans sans avoir aucun pouvoir sauf celui que la finance et la commission européenne leur donnent. Pour ces partis (ou ces clans ?) en faisant peur en utilisant le F N se dispensent de proposer une vraie démocratie en protégeant l’intérêt général et les biens communs (l’eau, lair, la terre, etc...)
                                        Les français n’intéressent pas les « zélites » politiques et médiatiques, beaucoup trop occupées qu’elles sont à leurs affaires (leur train de vie est scandaleux) ainsi qu’ à leur carrière.

                                        Se révolter serait peut-être utile mais les forces de l’ordre ne défendent pas les causes justes, (la famille du jeune Rémi Fraisse en sait quelque chose) elles sont au service de la classe dominante. Les français ne sont pas encore prêt à se révolter, il faudra sans doute une étincelle quelque part qui allumera un incendie mais où et quand, pour le moment cela reste qu’une hypothèse.


                                        • Le p’tit Charles 15 novembre 2014 14:03

                                          Elle rentrera peut être dans l’histoire de la politique, mais nous nous rentrerons dans la poubelle de l’histoire ?


                                          • christian pène 15 novembre 2014 16:00

                                            c’est une probabilité désormais élevée du fait de Hollande , Sarkozy et de leurs bandes de voyous qui pillent le Trésor public et trichent à qui mieux mieux.....mais Mitterrand avait triché, Chirac avait triché.....impunément par la faute du conseil constitutionnel....

                                            Sarkozy finira-t-il sa carrière en prison ? que nous révélera-t-on des turpitudes de Hollande ? plus clean ? allons donc ......


                                            • christian pène 15 novembre 2014 16:02

                                              Au FN, Florian PHILIPPOT doit être considéré comme un vrai problème , particulièrement préoccupant pour le PEUPLE , ou CONTRE LE PEUPLE.....


                                              • GrandGuignol GrandGuignol 15 novembre 2014 16:28

                                                Au FN c’est de tous les dirigeants qu’il faut se méfier..lol


                                              • MR MERLIN MR MERLIN 15 novembre 2014 16:38

                                                Plus on tape sur le FN plus on conforte le système en place, mais la créature sensé servir de défouloir pourrai gagné, 

                                                alors on commence à avoir peur et c’est la panique ; Affligeant.
                                                Mais qui se soucie de la France dans toute cette kermesse ?

                                                • GrandGuignol GrandGuignol 15 novembre 2014 20:23

                                                  « Mais qui se soucie de la France dans toute cette kermesse ? »

                                                  L’UPR ! pour ne pas le nommer...Seul parti de France à vouloir que la France redevienne la France.


                                                • doctorix doctorix 16 novembre 2014 01:23

                                                  Les Français commencent à comprendre qu’il n’y a rien à attendre de l’UMP ni de Hollande.

                                                  MLP est une grosse farce démagogique et vulgaire, et cela les Français le comprennent aussi.
                                                  Ils vont commencer à comprendre qu’il n’y a qu’un candidat sérieux, avec un projet, une culture politique et une véritable volonté de servir.
                                                  Un seul qui veuille et qui puisse nous débarrasser de nos trois boulets : l’Europe, l’Euro et l’OTAN.
                                                  Les Français en ont assez de ce théâtre permanent de grand guignol qu’est devenue la scène politique. Ils veulent admirer leur président, ils veulent que la France rayonne comme du temps du grand Charles. Ils ne supportent plus la mainmise américaine sur nos vies.
                                                  Ils choisiront donc Asselineau.
                                                  Non pas comme un pis-aller comme en 2002, mais comme une espérance.



                                                  • smilodon smilodon 16 novembre 2014 13:00

                                                    @ l’auteur : Beau texte, mais erreur dans les 2 dernières lignes. Les pauvres le sont de plus en plus, et les riches de plus en plus !.... Le « fossé » se creuse !.... Par contre, effectivement, le vote de Hollande était « par défaut », celui de « Marine » sera par « dépit » !..... Ce vote ne sera pas la faute des électeurs !... Ce sera la faute des « éligibles » !..... Quand le choix ne sera plus qu’entre peste, choléra, ou maladie inconnue, on choisira la « maladie (encore) inconnue » !.... De toute manière, chacun sent bien qu’il faut changer les choses en profondeur !... Imposer les retraités, leur augmenter la CSG, réduire les remboursements de la sécu, augmenter les mutuelles, punir les familles « riches », ponctionner et diviser toujours plus, forcément, y’a un moment ou les « électeurs », en auront marre !.....Si pour cette belle idée qu’était « l’europe » au départ (plus de guerres entre pays), on doit se faire la guerre entre « populations » d’un même pays, forcément que « marine » va y arriver !... Elle y court même !..... Avec la « révolution » qui s’ensuivra !..... Mais ici, en France, on ne change rien sans douleurs !...... Alors, allons-y !...... En 1789 ils chantaient « ça ira », en 2017 on chantera « inch’allah » !.....Adishatz.


                                                    • smilodon smilodon 16 novembre 2014 14:41

                                                      Si je me présente, vous voterez pour moi ??... Non !... Alors votez MARINE !!... Adishatz.


                                                      • smilodon smilodon 16 novembre 2014 15:01

                                                        Et si on se présentait TOUS ???... On a le droit ou pas de faire « sa liste » ??..... Allez, voilà une bonne idée !.... 40 millions de « candidats » !..... Ca aurait de la gueule quand même !... Une « gueule » de démocratie !..... Chaque électeur serait son propre « candidat » !... Pour rigoler !.... On le fait ??..... Adishatz.


                                                        • GrandGuignol GrandGuignol 16 novembre 2014 16:05

                                                          smilodon

                                                          Tant qu’a faire rejoignez ceux qui ont compris que tous ces partis bouffons nous mènent au carnage, rejoignez ceux qui veulent retrouvez un sens à leur vie, ceux qui ne veulent pas se résigner à voter pour du flan, du piment ou de la haine, ceux qui ont compris que laisser le pouvoir de la France dans des mains malfaisantes ne résoudra pas nos problèmes, ceux qui votent pour un parti qui veux éliminer la corruption en rendant inéligible à vie ceux qui auraient subis des condamnations judiciaires, ceux qui veulent que le peuple français se réveille et prenne le pouvoir.

                                                          Il n’y a pas de fatalité...Il y a l’UPR !

                                                          Programme de l’UPR

                                                          A lire ou à visionner, étapes par étapes ou en une grosse rasade (3 heures en tout) et se faire une idée claire de la situation et des propositions toutes plus appropriées à la situation actuelle de notre pays et de son peuple, que celles diffusées massivement dans le poste de la TV-lobotomie et autres merdias du dimanche.


                                                        • Bonneteau 16 novembre 2014 21:45

                                                          Parti populiste qui défend coût que coûte les notaires : ça passe comme une lettre à la poste...

                                                          http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/notaires-la-fin-d-un-regne-159306


                                                          • Moïse 27 mai 2015 09:14

                                                            « DIEU DO NNE AU BUCHE !!! », éructe la foule manipulée se délectant d’une mise à mort public.
                                                            Les temps (ne) changent (pas).
                                                            L’humain reste l’humain, la paresse d’esprit reste la paresse d’esprit.
                                                            Il est tellement plus simple de penser comme la majorité dans un pays où elle fait loi, faisant fie des minorités dérangeantes.
                                                            Le « cas » Dieudonné, est une réponse extrême, parmi tant d’autre, à un pouvoir éculé, voire d’un autre temps, mais qui s’accroche telle une tique dont la survie ne dépend que de son hôte.
                                                            Il est devenu l’étendard de la propagande d’un gouvernement élitiste, qui a besoin de détourner les haines et les rancoeures pour subsister, voire se légitimer encore.
                                                            Et nous, moutons crétins habitués dés les plus jeune âge à regarder là où il est bienséant, (nos grands écrans plats), réclamons sa tête comme pour abjurer notre stupidité aux yeux de la Déesse Marianne.
                                                            Dieudoné est dangereux ? Ben oui et alors ?

                                                            L’impérialisme américains aussi. Et pourtant nous ne réclamons pas la tête d’Obama et des présidents de ses fonds de pensions qui détiennent notre eau potable au travers de Véolia.

                                                            Monsieur Sarkozy et son « le travail rend libre » (Arbeit marcht frei, souvenez vous de vos cours d’histoires...), est plébiscité comme un sauveur par la petite bourgeoisie consommatrice franchouillarde.

                                                            Monsieur Hollande et sa soumission à la finance mondiale a bien été élu par la « majorité » que je sache. Et même si tout le monde veux le renvoyer dans sa Normandie natale, qui descend dans la rue pour demander sa tête ?

                                                            La mafia Le Pen qui nous promet des temps meilleurs alors que sa base idéologique n’attend que d’avoir les mains libres pour « nettoyer » la France ne choque pas la masse ouvrière désœuvrée, et de tout temps exploitée.

                                                            Mais Dieudonné et sa quenelle (nazie inversée) çà oui. C’est une honte. Une insulte à la liberté des droits de l’homme !

                                                            A problèmes extrêmes, réponses extrêmes.
                                                            Nous vivons des temps agités qui donnent naissance à des agitateurs publics.

                                                            Allez donc vous rediffuser les sketches de Coluche et demandez vous ce qui lui serait arrivé s’il était encore des nôtres aujourd’hui.

                                                            Dieudonné, en libre penseur, exprime tout haut et sans détours ce que nos énarques cachent sous les tapis de l’Élisée depuis 40 ans avec nos consentements ignares.
                                                            Il a choisi une voie provocatrice pour le faire. Force est de constater qu’il a eu raison aux vues des réactions.

                                                            Même si je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il dis, je trouve que soit il est inconscient au point de mettre sa famille en danger face à une plèbe stupide de tout temps, soit il a un courage digne des plus illustres révolutionnaires.
                                                            Je laisse à chacun le libre arbitre de choisir son point de vue.

                                                            Et là le mouton railleur va encore me dire que je défends l’indéfendable....
                                                            A chacun son interprétation...
                                                            En attendant, je vais comme vous tous, courber sagement (qui a dit « lâchement » ? ) l’échine en remplissant ma déclaration d’impôts pour les bienséantes Finances Publics et pester (qui a dit « lâchement » ? ) sur la toile contre les taxes imposables, sans pour autant faire naitre de haines collectives. (Forcément, on ne nous a pas dit de regarder à cette endroit là...)


                                                            • Moïse 27 mai 2015 09:19

                                                              @Moïse

                                                              A l’attention des Modérateurs, il y a comme un soucis technique.
                                                              J’ai commenté l’article « Dieudonné ou l’outrage à Racha » et mon post se retrouve sur cet artcile qui n’a absolument rien à voire.
                                                              Vu que je ne peux pas le supprimer, vous est il possible de le faire ?
                                                              Merci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès