• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Adieu Delevoye

Adieu Delevoye

Le Haut-Commissaire à la réforme des retraires s'en va sous les projecteurs de ses "oublis".

Acteur majeur de la réforme des retraites voulue par E. Macron, Jean-Paul Delevoye démissionne à la suite des révélations par la presse de ses nombreuses omissions dans sa déclaration d’intérêt auprès de la Haute Autorité de la Transparence de la Vie Publique.

 

Au passage on se demande à quoi sert cette Haute Autorité mis à part être un dépôt d’archives des déclarations rendues obligatoires par la loi. Visiblement elle n’exerce aucun contrôle sur le contenu des déclarations et leur véracité ; donc elle ne sert à rien sinon à faire illusion que les politiciens seraient tous honnêtes !

 

Toutefois, faut-il qu’une autorité quelconque vienne dire à un politicien blanchi sous le harnais comme JP Delevoye ce qu’il doit déclarer ? À qui peut-on faire croire que JP Delevoye, le Premier ministre et le président de la République pourraient être ignorants de la loi ? Le soutien qu’E. Macron continue d’apporter à son ancien ministre montre combien il aime naviguer dans l’à‑peu‑près réglementaire ; rappelons-nous les affaires Kholer, Benalla, Ferrand, et d’autres qu’il peine désormais à cacher et qui, un jour, terniront forcément son image de promoteur d’une « République exemplaire ». Dans le cas de JP Delevoye, E. Macron aurait pu se contenter d’enregistrer la démission et s’abstenir de tout commentaire.

 

On peut concevoir que cette affaire ne dissolve pas les liens de sympathie ou d’amitié qui unissent les deux hommes, mais ici il ne s’agit pas de cela. Ce dont il s’agit ici c’est de la probité d’un gouvernant, qui plus est d’un gouvernant qui proposait aux citoyens de faire des sacrifices. En outre, comment des gens qui gagnent peu d’argent, qui peinent à boucler les fins de mois peuvent-ils comprendre un tel cumul de rémunérations ?

 

Quant aux mandats bénévoles chacun sait qu’ils créent des liens au sein de réseau et que souvent ils amènent des cadeaux et autres avantages.

 

Or l’article 23 de la Constitution est clair : « Les fonctions de membre du gouvernement "sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat parlementaire, de toute fonction de représentation professionnelle à caractère national et de tout emploi public ou de toute activité professionnelle". » Et, depuis la loi de transparence de la vie politique de 2013 tout ministre doit déclarer ses responsabilités présentes et passées, si celles-ci sont susceptibles de présenter un risque de conflits d’intérêts et d’influencer sa prise de décisions futures. Elle oblige même à déclarer ses activités rémunérées actuelles ou exercées dans les cinq ans avant la déclaration d’intérêts. À part être au conseil d’administration d’un club de belote, il n’y a guère d’activités qui ne soient pas visées par le contenu de la loi.

 

Déclarer ses activités, a fortiori ses rémunérations, relève du bon sens et de l’honnêteté la plus élémentaire. À charge de la Haute Autorité de mesurer le degré d’incompatibilité entre ces activités, passées ou présentes, et la fonction attribuée. Notons que ce n’est, séparation des pouvoirs oblige, ni au Premier ministre ni au président de la République d’apprécier cette compatibilité.

 

Peut-on admettre les propos de Edouard Philippe qui estimait samedi « « "que la bonne foi de Jean-Paul Delevoye [était] totale""Il a fait une erreur, il l’a corrigée, il l’a reconnue. Il ne cherche absolument pas à dissimuler quoi que ce soit" », car relevons deux choses : si la presse n’avait pas révélé les faits la magouille continuait, et qu’il ne suffit pas de rembourser pour effacer la faute. Force est ici de reconnaître qu’en 2017 François Bayrou et les deux autres ministres issues du MODEM ont fait montre de plus d’intégrité en démissionnant immédiatement dès lors que la presse avait fait état de soupçons quant à l’utilisation des « assistants parlementaires européens ». Le fait que JP Delevoye, contrairement à ce qui se fait dans les pays nordiques, n’est pas immédiatement démissionné contredit fortement les propos, sur Europe 1 lundi 16 décembre, de Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d’État aux Transports, pour qui « Jean-Paul Delevoye était quelqu’un d’extrêmement responsable, extrêmement engagé pour l’intérêt général ».

 

L’appréciation de la valeur « responsabilité » par les membres de ce gouvernement, y compris le président de la République, est bien à la dimension de l’inculture politique, historique et sociale des membres de La République en Marche. N’a-t-on pas entendu un de ses députés pleurnicher que l’opposition et les médias instrumentalisent cet « évènement malheureux » ? La presse, une fois encore et heureusement pour la démocratie, a mis en évidence une faute commise par un homme politique ; elle n’a fait que cela et c’est son rôle. L’opposition s’est emparée de l’évènement ce qui est naturel (politiquement parlant) et si ce député avait ne serait-ce qu’une once de culture historique et politique il saurait que depuis la nuit des temps il en est ainsi et c’est heureux sinon nous serions dans une dictature. Qu’il se penche sur un livre d’histoire et il apprendra ce que fut l’affaire des décorations : « le scandale des décorations est un scandale politico-financier de trafic de décorations qui éclaboussa le président de la République Jules Grévy et le contraignit à la démission le décembre 1887. »

 

Comment ne pas être en colère face à l’attitude de JP Delevoye et face à la désinvolture des membres du gouvernement et des parlementaires LREM. Dans d’autre pays que le nôtre le président aurait exigé la démission du gouvernement et, peut-être, dissout l’Assemblée nationale. En France, nouveau monde oblige, on continue comme dans l’ancien à bafouer les principes démocratiques et républicains et à mépriser les citoyens.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • jmdest62 jmdest62 17 décembre 2019 08:33

    @jmdest62
    Lui c’est pas un casque ...c’est une armure qu’il lui faut !!!
    Pour Gilou Le Gendre , Menteur = homme politique responsable
    Gilou est président des Maronistes de l’AN et proche de Richard Ferrand
    En même temps smiley 

    c’est un ancien journaleux ......ceci explique cela
    @+


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 décembre 2019 18:57

    tiens ?

    je ne comprends pas !

    monsieur le premier ministre lui a pourtant accordé tout l’appui qu’il a pu

    peut-il peu ?

    il devrait démissionner, lui aussi devant tant d’avanies


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 11:34

      @Séraphin Lampion
      La question que je me pose concerne la soudaine curiosité des médias presstitués, un peu comme dans l’affaire Fillon.
      .
      S’ils avaient gratté un peu plus loin sous le vernis et les lambris dorés, ils auraient découvert de nombreux Députés qui faisaient la même chose que Fillon... , mais leur curiosité s’est arrêté sur Fillon.
      .
      Il se dit qu’Édouard Philippe, pote à Juppé « droit dans ses bottes », ne s’entendait pas avec Delevoye... Maintenant que Delevoye avait balayé le terrain, bien discuté avec les « partenaires sociaux », il était peut-être temps qu’il laisse la place aux gens sérieux ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 18:34

      @Séraphin Lampion

      Le Monde vient de révéler :
      "... selon les informations du Monde, cette situation de cumul de mandats était connue du secrétariat général du gouvernement (SGG) – un poste occupé par l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel Marc Guillaume –, rattaché au premier ministre, dès 2017, et avait fait l’objet d’une décision validée par Matignon, sans qu’il y en ait toutefois de trace écrite.

      .
      L’UPR appelle à la démission d’Edouard Philippe et de Marc Guillaume.


    • Jason Jason 16 décembre 2019 19:26
      Tels ces insectes qui, au cours de leur croissance se défont de leur exosquelette, beaucoup de gens en politique ont du mal à faire leur mue.

      Le pli était pris depuis si longtemps que ce monsieur n’a pas eu le temps, mentalement, de s’apercevoir que les temps avaient changé. Tout préoccupé à oeuvrer à changer la vie des autres, il a tout simplement « oublié » de changer la sienne. Il a franchi trop de lignes et a voulu les ignorer : la vérité le rattrape.

      Ca commence à faire beaucoup de casseroles pour ce gouvernement qui se veut exemplaire.

      Mais, qu’on se rassure, les mots de solidarité, de transparence, d’égalité, de probité, de justice sociale, d’exemplarité, continueront à fleurir de plus belle les discours ambiants. Comme si, parler des choses qui existent peu pouvait nous rassurer... Il faut bien que les incantations servent à quelque chose. Avec, de temps en temps des chutes spectaculaires.

      O tempora ! o mores ! 

      • Aimable 16 décembre 2019 19:39

        Ce Delevoye , pour avoir autant attendu , je me demande a quel niveau de malhonnêteté il se serait considéré comme malhonnête , un sacré casse tête pour nos politiques ce ou commence la malhonnêteté .


        • CLOJAC CLOJAC 16 décembre 2019 22:38

          @Aimable

          «  Ce Delevoye , pour avoir autant attendu , je me demande a quel niveau de malhonnêteté il se serait considéré comme malhonnête »

          Bon débarras, mais si la France n’était pas une ripouxblique bananière, cela ne devrait pas interrompre les investigations et les poursuites éventuelles.


        • troletbuse troletbuse 16 décembre 2019 19:44

          Sans rapport avec l’article mais

          Micron a trouvé un autre copain qui devrait remplacer Nenalla

          https://damocles.co/yassine-belattar-macron/


          • troletbuse troletbuse 16 décembre 2019 19:47

            C’est la justice qui devrait signer le 14eme mandat. Le mandat d’arrêt.

            Mais sous la Micronie, faut pas rever, les truands sont protégés..


            • ETTORE ETTORE 16 décembre 2019 19:51

              Eh bien.....1.2.3....Pouf !!!!

              Encore un fusible qui saute dans le boitier de l’Elysée.

              MACRON ELEC...la seule boîte qui embauche ses électriciens, sans être au courant de leur CV.

              La bêtise régnante dans ce gouverne..MENT, me fait penser à la BD des Dalton.

              Sérieux....j’en arrive à croire qu’il va finir par se trouver des casseroles lui même, pour se virer ....tout seul ! ( c’est quand même con, que son « formateur », ne lui ait pas appris le maniement du scooter)

              Pour le DELEVOY.....nul de chez nul ce gars, même pas foutu d’attendre Noêl pour faire l’étoile .....filante !

              Faut dire que dans la crèche dorée de l’Elysée, toutes les places étaient prises.

              de l’âne à l’enfant jesus !


              • Fergus Fergus 16 décembre 2019 19:52

                Bonjour, Latouille


                « on se demande à quoi sert cette Haute Autorité mis à part être un dépôt d’archives des déclarations rendues obligatoires par la loi. Visiblement elle n’exerce aucun contrôle sur le contenu des déclarations et leur véracité » 


                Pas d’accord !

                Certes, il n’est pas dans le rôle de la HATVP de mener des enquêtes. Elle n’en a d’ailleurs pas les moyens. Mais son rôle n’en est pas moins primordial car il expose tous ceux qui se sont soustrait à une déclaration sincère à de gros ennuis dès lors que des journalistes d’investigation mettent à jour des manquements à l’obligation de déclaration. Il appartient en effet à la HATVP de saisir la Justice s’il y a eu manifestement faute. Ce qui devrait être logiquement le cas dans l’Affaire Delevoye.


                • Trelawney Trelawney 17 décembre 2019 07:28

                  @Fergus
                   Il appartient en effet à la HATVP de saisir la Justice s’il y a eu manifestement faute. Ce qui devrait être logiquement le cas dans l’Affaire Delevoye.
                  Vendredi des supporters du Red Star accueille la ministre des sports en lui lançant de l’eau et en lui demandant pas trés poliment de partir. La justice est saisie, les supporters sont arrêtés et déjà mis en examen.
                  Pour Delevoye qui collectionne des mandants pour une bagatelle de 30000 euros par mois hors salaire de ministre, on attend toujours et je crains que l’on va attendre longtemps


                • troletbuse troletbuse 17 décembre 2019 07:43

                  @Fergus
                  Oui, encore un truc pour caser les copains et coquins.


                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 décembre 2019 09:42

                  @Fergus

                  Ooooh ! .... Pas d’accord ! ..... 
                   

                  M D R

                  Faux-cul...... aaaaaaah !


                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 décembre 2019 09:48
                  Un peuple qui élit des corrompus, des imposteurs, des crapules ,des menteurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice.

                   smiley


                • Eric F Eric F 17 décembre 2019 09:51

                  @Fergus
                  Non, la Haute Autorité ne sert à rien si elle ne contrôle pas et se contente d’enregistrer, en attendant qu’éventuellement la presse ou l’opposition trouve un problème. Elle est discréditée et devrait être dissoute. Car pourquoi avoir créé une entité spécifique, il y a au sein de nos institution la Cour de Comptes qui peut désigner des membres chargés de contrôler l’aspect fiscal et les « conflits d’intérêt » des membres du gouvernement et autres délégués interministériels.
                  Et il faudrait rappeler à tout postulant aux responsabilités que les projecteurs sont allumés, et que s’ils ne sont pas clean ça se saura inévitablement. ça calmera l’appétit de certains (il y aura peut être des problèmes de recrutement, faute de candidats smiley
                  Concernant Delevoye, on voit en boucle une de ses interventions en 2010 où il exprimait des exigences de transparence et intégrité, il a été son propre procureur par anticipation. Dommage du reste, car selon tous les syndicats, au moins il connaissait les dossiers et était accessible au dialogue, alors qu’on voit la cacophonie des autres membres du gouvernement par exemple sur l’âge pivot ou encore l’indexation des pensions.


                • foufouille foufouille 17 décembre 2019 10:25

                  @Fergus

                  c’est le procureur qui le fait si il veut en ripoucratie.

                  note que tous les ripoublicains de son parti l’ont soutenu.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 11:46

                  @Fergus
                  de gros ennuis dès lors que des journalistes d’investigation mettent à jour des manquements à l’obligation de déclaration.

                  M’enfin Fergus, 6 personnes dans cette Commission, pour que ce soit les journalistes qui fassent le boulot ?? Elle fait double emploi. Qu’on donne directement cette mission au Canard Enchaîné ou à Mediapart !


                • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 16 décembre 2019 21:17

                   Obligé de battre en retraite, la batterie de casserole au derrière, et hop ,voici notre sympathique Jean Paul Il Levoy...de garage . On le voyait venir  smiley


                  • Jean S 20 décembre 2019 04:38

                    @Armand Griffard de la Sourdière

                    Monsieur Armand de la Sourdière bonjour,

                    Ne vous réjouissez pas trop vite. En Belgique après avoir vendu les francophones à vil prix au flamingants de la NVA, Michel et Renders comme des rats ont fuit à l’Europe, à des postes bien rémunérés qui feraient pâlir de jalousie bien des politicards de France. Ils sont plébiscités par votre président.

                    Depuis des décennies les ratés véreux de la politique belge vont s’enrichir à l’Europe et continuent la pollution ploutocrate massive !

                    Eh oui Monsieur ces gens là sont des armes de destruction massives !


                  • exocet exocet 16 décembre 2019 22:11

                    les 13 mandats de JPD, les 13 desserts de Noel...

                    Plus sa retraite confortable, plus sa paie de Ministre

                    Pour le goinfre en question c’était Noel tous les jours

                    .

                    Vraiment, après ce 17 ieme départ d’un membre du gouvernement, on pourrait penser que le Président Macron ne sait pas tellement s’entourer...


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 11:50

                      @exocet
                      14 mandats. Le 14e était à 6000 euros par mois.

                      C’est normal, la paperasse, c’était sa femme qui s’en occupait, elle doit avoir aussi « des allergies administratives »..., maladie très répandue semble-t-il.


                    • ung do 16 décembre 2019 22:46

                      _ le vrai problème de l’affaire delevoye , c’est ça

                      https://www.lefigaro.fr/politique/conflit-d-interets-le-depute-olivier-marleix-saisit-la-hatvp-sur-la-reforme-des-retraites-20191215

                      Quelle est la nature des liens entre le fonds de pension américain BlackRock et la réforme des retraites ? 

                      la nature des liens entre les lobbbys de l’assurance privée et Delevoye ? en est -il le représentant officieux désigné par ces lobbys pour mener la réforme à leur bénéfice ; c’est comme si le représentant des « renards » est nommé pour gérer le poulailler 


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 11:53

                        @ung do
                        Cherchez pas, Macron a reçu en Juillet les PDG des fonds de pension, dont Larry Fink PDG de BlackRock. Pas besoin de Delevoye, Macron est branché en direct.


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 décembre 2019 22:48

                        Le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, qui a jeté l’éponge ce lundi, est le 12eme ministre démissionnaire - et le 16e partant - depuis le début de la présidence Macron en mai 2017.

                        .

                        A quand la démission de E. MACRON ?


                        • McGurk McGurk 17 décembre 2019 02:06

                          @eau-du-robinet

                          Jamais.

                          C’est bien la seule certitude qu’on puisse avoir...


                        • Eric F Eric F 17 décembre 2019 09:57

                          @McGurk
                          On ne doit jamais dire « jamais »...
                          il n’est pas totalement exclu que des conflits d’intérêts soient un jour mis en lumière sur le financement du mouvement et de la campagne de Macron, son patrimoine, ses soutiens...


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 11:59

                          @Eric F
                          Ce jour là, c’est que les milliardaires qui soutiennent Macron auront trouvé une autre marionnette, les mouches changeront d’âne...


                        • McGurk McGurk 17 décembre 2019 14:28

                          @Eric F

                          Des conflits qui seront étouffés par les gouvernements successifs et qui protègeront leurs pairs de toutes les manières possibles, en en sacrifiant un au passage à la foule en colère pour crever l’abcès. Rappelez-vous de Cahuzac, ministre-fraudeur, donné en pâture à la justice alors que tout le gouvernement Hollande (mais aussi Sarkozy/Macron) était pourri jusqu’à la moelle à copuler avec les grandes entreprises et le monde de la finance (les « ennemis jurés »).

                          Et puis, même si c’était le cas, ils seront trop vieux pour passer en jugement car il faudra attendre des décennies (tribunaux engorgés, procédures interminables suivies d’appels et cassation, etc.). Cette même justice qui est directe avec les manifestants à les envoyer en tôle et leur interdire de manifester mesure antidémocratique et anticonstitutionnelle.

                          Dans l’hypothèse folle où ça le serait, ils auront le droit à une armée d’avocats triés sur le volet car ces gens « auront des droits » qu’on nous brandira devant le nez sous prétexte d’égalité. Et une représentation telle ne peut aboutir qu’à gagner un procès ou bien un non-lieu. Pas d’avocaillon lambda évidemment...

                          Au lieu d’être directement trainés devant un tribunal militaire pour haute trahison envers le peuple et les intérêts du pays j’aurais bien ajouté une exécution militaire mais les Français assimilent hélas maintenant la peine de mort à la torture.


                        • McGurk McGurk 17 décembre 2019 02:06

                          J’ai bien ri sur le « bénévolat » du gars en question.

                          Encore, il aurait participé à une association dans le domaine de l’ESS ou bien à une fondation pour nourrir/vêtir les pauvres en Afrique, j’aurais largement salué l’effort. Mais là, c’est plus les comités de direction d’entreprises et assimilé.

                          On ne va pas me faire croire que, avec l’ancien travail qu’il avait au gouvernement, il pouvait en même temps avoir sa propre vie et siéger à une tonne d’organismes différents...à moins de ne pas dormir.

                          Quant au mot « bénévolat », on ne participe pas à ce genre de choses sans en attendre de quelconques bénéfices. Surtout pas pour des entreprises gagnant gros, à moins d’être le Père Noël réincarné.

                          La presse est aussi amusante en parlant « d’oublis répétitifs ». Ils n’osent même pas dire « saloperies en séries » ou « abus de confiance » pour ne pas froisser papa Macron qui les tient dans le creux de sa main.


                          • Michel DROUET Michel DROUET 17 décembre 2019 07:29

                            @McGurk
                            Saloperies, abus de confiance, ignominies, me semblent effectivement des qualificatifs appropriés pour quelqu’un qui n’avait que le mot « justice » à la bouche pour nous vendre la camelote régressive de la retraite à points.
                            Ce serait bien qu’il soit condamné à des travaux d’intérêt général, aux restaurants du coeur par exemple. Il réaliserait peut-être ce qu’est le véritable bénévolat et la vraie pauvreté.


                          • Sébastien A. 17 décembre 2019 09:48

                            @Mc Gurk
                            Quant au mot « bénévolat », on ne participe pas à ce genre de choses sans en attendre de quelconques bénéfices.


                            La contrepartie du bénévolat dans des Conseils d’Administration s’appelle « jeton de présence » qui peuvent être forts rémunérateurs... D’où le peu d’empressement à déclarer ses participations à ces diverses instances. Je suis d’ailleurs étonné qu’aucun journal n’ait fait le lien...


                          • Eric F Eric F 17 décembre 2019 10:07

                            @kimonovert
                            Il y a en effet la double démarche, de la part des célébrités politiques de cultiver une clientèle, et de la part des sponsors de ces fonds de s’assurer la bienveillance de politiciens potentiellement influents.
                            Les hauts gouvernants ont toujours des amis intimes dans les hautes affaires, qui leur prêtent à l’occasion une résidence ou un yacht, ou leur glissent une enveloppe. Tout à fait sincère et désinterressé de part et d’autre.


                          • McGurk McGurk 17 décembre 2019 14:29

                            @Michel DROUET

                            La seule chose qu’ils méritent est d’aller casser des cailloux à vie dans la cour d’une prison de haute sécurité. Et encore, nous devrons leur payer le logement, les vêtements et la bouffe.


                          • McGurk McGurk 17 décembre 2019 14:29

                            @Sébastien A.

                            Pour ça, il faudrait qu’ils remontent aux fondamentaux de leur profession...le journalisme...


                          • McGurk McGurk 17 décembre 2019 14:33

                            @kimonovert

                            Je ne vois pas l’intérêt d’ « enrichir un CV » lorsqu’on est parfaitement introduit et qu’en plus on a un niveau de vie infiniment supérieur au Français de base qui peine à payer ses charges.

                            Pour ma part, j’y verrais plutôt des clubs de relations très fermés réfléchissant (et le mot est discutable j’en conviens) au prochain tour de force à jouer au gens pour les enferment dans la servitude et les impôts. A comment détourner l’argent public pour droguer les entreprises encore plus.

                            Sinon, à quoi sert un gars du gouvernement dans un directoire ? A rien. Un haut fonctionnaire reste dans la fonction publique à moins de l’abandonner définitivement. Hors, chez nous, le public et le privé sont des notions plus que relatives...avec les scandales et catastrophes qui y sont liés.


                          • McGurk McGurk 17 décembre 2019 14:34

                            @McGurk

                            *enfermer


                          • McGurk McGurk 17 décembre 2019 17:51

                            @McGurk

                            Or*

                            Désolé, le correcteur orthographique est une vraie plaie...


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 18:43

                            @kimonovert
                            Un haut fonctionnaire _ et la majorité des politiciens sont ou ont été fonctionnaires des ministères régaliens


                            C’est faux, parmi les membres du gouvernement, nombreux sont ceuX qui viennent de la société civile. Le passage se fait entre la haute fonction publique et le privé, ça s’appelle le pantouflage. Mais de nombreux politiques n’ont jamais fait l’ ENA :

                            •  Jean Monnet n’était pas « énarque » : c’est pourtant lui qui est considéré comme l’un des principaux « pères de l’Europe ».
                            • Robert Schuman n’était pas « énarque »  : c’est pourtant lui qui est censé avoir conçu et rédigé la fameuse « Déclaration Schuman » du 9 mai 1950 donnant le coup d’envoi à la construction européenne. Comme nous avons déjà eu maintes fois l’occasion de l’expliquer, cette « Déclaration » a été conçue à la demande du Secrétaire d’Etat américain de l’époque, Dean Acheson, et il est désormais prouvé de façon irréfutable, depuis la déclassification des documents Secret Défense américains opérée à l’été 2000, que Robert Schuman était un agent d’influence de la CIA (cf. le dossier mis en ligne sur le site de l’UPR).
                            • Georges Pompidou n’était pas « énarque » : c’est pourtant lui qui a décidé, au Sommet de La Haye de décembre 1969, de remettre en route le processus d’intégration européenne que Charles de Gaulle avait voulu arrêter et avait de facto interrompu avec la « crise de la chaise vide » de 1965-1966. Lors de ce sommet de 1969, à peine élu à l’Elysée et alors que de Gaulle vivait encore, Georges Pompidou accepta le principe de faire entrer la Grande Bretagne dans le Marché Commun, ce qui était l’objectif stratégique fondamental poursuivi par les Anglo-Saxons (cf. le dossier mis en ligne sur le site de l’UPR).
                            • Raymond Barre n’était pas « énarque » : c’est pourtant lui, ancien Commissaire européen à Bruxelles, qui fut nommé Premier ministre en 1976 par Valéry Giscard d’Estaing pour préparer les premières élections au Parlement européen de 1979 et pour faire avancer constamment la soumission de la France au principe d’une Europe intégrée.
                            • François Mitterrand n’était pas « énarque »  : c’est pourtant le président de la République qui a négocié, signé puis fait ratifier par les Français le traité de Maastricht en septembre 1992. Au regard de l’Histoire, c’est cet ancien avocat, décoré de la francisque par Philippe Pétain, qui porte la responsabilité n°1 d’avoir fait entrer la France dans le processus mortel d’une Europe fédérale.
                            • M. Roland Dumas n’est pas « énarque » : c’est pourtant lui qui a été le ministre français des affaires étrangères qui a négocié puis signé le traité de Maastricht.
                            • M. Jacques Delors n’est pas « énarque » : c’est pourtant lui qui a été – et reste – l’un des principaux inspirateurs de la construction européenne en France. Président de la Commission européenne de 1985 à 1995, il a joué un rôle de tout premier plan dans la signature de l’Acte Unique de 1986 puis dans la préparation du traité de Maastricht de 1992 ... suite

                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 18:45

                            @kimonovert
                            Suite...

                            • Pierre Bérégovoy n’était pas « énarque »  : c’est pourtant lui qui a procédé à la libéralisation générale des mouvements de capitaux lorsqu’il était ministre de l’économie et des finances, et qui a donné son aval aux aspects économiques, commerciaux, financiers et monétaires du traité de Maastricht. Toutes ces décisions furent capitales et nous en payons de plus en plus les conséquences vingt ans après. [notons au passage qu’à cette époque, j’étais certes déjà « énarque » mais chef de bureau Asie-Océanie à Bercy et donc à des années lumière d’avoir quelque responsabilité que ce soit sur ces sujets décisifs !]
                              Plus près de nous :
                            • M. Nicolas Sarkozy , Président de la République, n’était pas « énarque ». C’est pourtant lui qui a été le principal responsable de la forfaiture du traité de Lisbonne, consistant à faire ratifier, sous un autre nom et avec quelques modifications cosmétiques, la Constitution européenne que 55% des Français avaient rejetée par référendum.
                            • M. François Fillon, ancien Premier ministre, n’est pas « énarque ». Il est co-responsable du traité de Lisbonne, de même que M. Bernard Kouchner (à l’époque ministre des affaires étrangères), non « énarque »,
                            • M. Thierry Breton, ministre des finances de 2005 à 2007, n’était pas « énarque »,
                            • Mme Christine Lagarde, ministre des finances de 2007 à 2011, n’était pas « énarque » (elle a raté le concours),
                            • M. François Baroin, ministre des finances de 2011 à 2012, n’était pas « énarque ».
                            • M. Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre, n’est pas énarque.

                          • Michel DROUET Michel DROUET 17 décembre 2019 20:36

                            @McGurk
                            Je crois que si je croisais Delevoye dans la rue, je ne pourrais pas m’empêcher de l’insulter.


                          • troletbuse troletbuse 17 décembre 2019 07:32

                            Le parti maffieux salue le courage de l’escroc.

                            On voit qu’ils n’ont jamais rien foutu aux études à part glander. Ils ne connaissent même pas la définition des mots.

                            https://www.lepoint.fr/politique/demission-de-delevoye-la-majorite-salue-son-courage-la-gauche-veut-le-retrait-de-la-reforme-16-12-2019-2353417_20.php


                            • troletbuse troletbuse 17 décembre 2019 07:42

                              Un gouvernement d’escrocs

                              https://www.lepoint.fr/politique/impots-60-des-ministres-du-gouvernement-redresses-en-2018—29-05-2019-2315890_20.php

                              Ca ne fait pas beaucoup de bruit dans la putasserie journalistique


                              • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2019 09:02

                                J’aimerai connaitre le montant de son chèque de départ car ces mecs la ne partent pas avec le calendrier 2020 de l’Élysée et un jeton de caddie .....


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 12:02

                                  @kimonovert
                                  Fifi, c’est pas moi, c’est Fillon, ne mélangeons pas les torchons et les serviettes....


                                • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2019 09:05

                                  Il était également bénévole dans la bande a Bonnot ....


                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 décembre 2019 09:37

                                    Il y a quelque chose de psychiatrique chez Macron, LREM et le gouvernement à donner des leçons à tout le monde .
                                    Et de ne pas respecter les règles qu’ils ont imposées

                                    .

                                     smiley


                                    • Eric F Eric F 17 décembre 2019 10:11

                                      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                      ce serait du domaine de la psychiatrie s’ils étaient sincères dans leurs exhortations, mais ils ne sont pas dupes de leurs propres déclarations, ce sont des tartufferies.


                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 décembre 2019 12:08

                                      @kimonovert

                                      Va changer ta couche bouffon !


                                    • foufouille foufouille 17 décembre 2019 10:27

                                      ce sont des pauvres malheureux avec des hôtels **** à 30 balles la nuit mais vraiment trop cher pour eux.


                                      • lala rhetorique lala rhetorique 17 décembre 2019 10:38

                                        Il en a eu des compliments des gouvernants, quand il a annoncé sa démission ; à croire que pour plaire à la haute sphère, il faut être voleur et félon.... Si tu es honnête, ça n’intéresse personne !


                                        • Gael 17 décembre 2019 10:48

                                          DELEVOYE voulait démissionner depuis le printemps car il s’opposait au gouvernement qui voulait maintenir l’âge de la retraite jusqu’à 64 ans et les points. DELEVOYE voulait 62 ans avec une retraite à points.


                                          • JL JL 17 décembre 2019 11:06

                                            @Gael
                                             
                                             L’âge pivot fait un peu surabondant dans le cadre d’une retraite à points.
                                             
                                            Une meilleure solution serait une surcôte progressive avec l’âge de liquidation.
                                             
                                            Je m’explique : l’âge de départ à un double impact sur l’équilibre du système : d’une part, via la durée des cotisations, d’autre part via la durée de perception des pensions ; on peut dire qu’un an en vaut deux.
                                             
                                            Suggestion : au lieu d’une décôte en deçà, les points acquis au delà de 62 ans pourraient être abondés tous les ans d’un pourcentage significatif. C’est d’ailleurs techniquement plus concevable, puisqu’il n’y aurait pas de phénomène de rétroaction.
                                             
                                             Il reste quand même que le véritable fond du problème des retraites ce n’est pas l’âge de départ mais l’emploi des jeunes.
                                             
                                             La quadrature du cercle c’est : comment assure l’emploi des jeunes et en même temps limiter le coût de la retraite. Notre société n’a pas trouvé mieux que de sacrifier sa jeunesse en attendant son insertion tardive dans le monde du travail.
                                             
                                             Je n’aime pas ça.
                                             


                                          • Gael 17 décembre 2019 11:43

                                            @JL

                                            Il faudrait soumettre vos idées au gouvernement qui a mon avis n’a rien à foutre de ce que pense le peuple. Mon avis à moi est que la réforme passera qu’on le veuille ou pas, le gouvernement a des moyens implacables pour faire passer toutes les réformes contre le peuple


                                          • redcap 17 décembre 2019 19:48

                                            @JL
                                            « l’emploi des jeunes » + et des chômeurs


                                          • JL JL 18 décembre 2019 09:29

                                            @redcap
                                             
                                             à la réflexion, je pense que pénaliser les départs avant l’âge pivot ou valoriser après serait une faute : vu le taux exorbitant du chômage, il ne faut pas inciter artificiellement et avec une usine à gaz, les séniors à différer leur départ en retraite pour des raisons fiscales.
                                             
                                            Une autre faute a été commise par la désocialisation de heures supplémentaires : si une telle mesure peut se concevoir dans une retraite à points, en revanche elle est inique dans le systèmes actuels, et n’a aucune légitimité économique sinon celle de satisfaire le patronat aux dépens des équilibres budgétaires des caisses de retraites.
                                             Qui veut noyer son chien ...
                                             
                                            Un système économique c’est comme un bâtiment dont un célèbre architecte aurait dit : « Simplifiez, simplifiez, il en restera toujours quelque chose. »
                                             

                                            35 heures et heures sup’

                                          • Gael 17 décembre 2019 11:03

                                            Et puis la loi est ficelée, il avait fini le boulot. Et les médias en lien avec le gouvernement lui ont trouvé des casseroles pour le dégager à la fin de son travail.


                                            • Gael 17 décembre 2019 11:45

                                              Un commentaire intéressant d’un commentateur de ce site

                                              Macron a invité Larry Fink patron de l’américain BlackRock dans des entretiens à huis clos. Il nomme Jean-François Cirelli, boss de BlackRock France dans une commission pour favoriser les privatisations.

                                              Ce dernier milite pour le recours aux fonds spéculatifs pour les retraites.


                                              • ZEN ZEN 17 décembre 2019 11:52

                                                Simple inadvertance, voyons...

                                                Les gens sont jaloux.


                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 20:58

                                                  @ZEN
                                                  Quand c’est un pauvre, c’est un fraudeur, quand c’est un riche, c’est une erreur.
                                                  .
                                                  Dessin : « Quand un pauvre vole un riche, ça s’appelle un délit. Quand un riche vole les pauvres, ça s’appelle un système économique. »



                                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 décembre 2019 12:07

                                                  ce sont des tartufferies.

                                                  Même si Mister Macron surconsomme l’art du théâtre avec un conseillé permanent à l’Élysée....(selon certains écrits).

                                                  Je ne crois pas que l’hypocrisie poussée à l’extrême puisse être une méthode de gouvernance permanente, satisfaisant ceux qui la subisse. (Ministres, élus, et autres militants, citoyens.... ) . Par contre les opportunistes policiers adorent ce genre d’atmosphère glauque qui leur va comme un gant . 

                                                   

                                                  Cela dit : Il ne faut pas oublier le nombre impressionnant de Franc-mac et autres Zélotes impliqués dans l’état et le gouvernement actuel . 

                                                  La France était elle vraiment entre les mains de ceux qui sont à l’origine.de son prestige ?

                                                  Quand t’as été mis en place par des ombres, tiré du chapeau comme par magie , le sort en est scellé .



                                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 18:51

                                                    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                                    le nombre impressionnant de Franc-mac


                                                    Vous datez un peu, ils ont été remplacé depuis longtemps par les Young Leaders...
                                                    Liste complète des Young Leaders français depuis 1981.


                                                  • Tall Tall 17 décembre 2019 13:07

                                                    Le lobby le + puissant à l’UE est celui de la finance : banques, assurances .. etc

                                                    Le 2e est celui des énergies : pétrole, gaz, charbon ...

                                                    Leur influence est énorme.

                                                    Qui veut rester dans l’UE doit le savoir.


                                                    • Tall Tall 17 décembre 2019 13:09

                                                      Delevoye n’était qu’un politique à leur service. Comme Macron et bien d’autres.


                                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 18:56

                                                      @Tall
                                                      Qui veut rester dans l’UE doit le savoir.


                                                      Les européistes ne veulent pas savoir !
                                                      Ils veulent « attaquer l’Europe de l’intérieur ».
                                                      .
                                                      C’est à dire se confronter au patronat français + le patronat européen, dont le patronat allemand + le grand patronat international. Une paille.
                                                      .
                                                      Ils croient que c’est plus facile que d’attaquer le Médef tout seul...
                                                      On ne peut pas leur greffer un cerveau, c’est dommage. 


                                                    • Eric F Eric F 17 décembre 2019 21:29

                                                      @Tall
                                                      « Le 2e [lobby] est celui des énergies : pétrole, gaz, charbon ... »
                                                      Celui-là n’a plus d’influence, la nouvelle commission veut réduire encore plus rapidement la baisse des énergies carbonés (ceci dit, c’est incantatoire, puisque la consommation mondiale de combustibles carbonés continue de croître, malgré les effets d’annonce de réduction de 40% -voire 55% selon la commission-, totalement surréalistes).


                                                    • Tall Tall 17 décembre 2019 21:41

                                                      @Eric F

                                                      ceci dit, c’est incantatoire

                                                      Purement incantatoire .. Charles Michel le belge est bien connu pour ça ..
                                                      Nommé ministre à 24 ans, il a dit, yeux dans la caméra, que s’il devait apprendre que son père ( Louis Michel ) avait eu un rôle dans sa nomination, il démissionnerait illico.
                                                      Or, il doit toute sa carrière à son père, du début à la fin ( son arrivée dans l’UE ).


                                                    • Tall Tall 18 décembre 2019 08:55

                                                      @kimonovert

                                                      Le fils qui fait procès au père d’être adultérin

                                                      Où ça ?
                                                      C’est l’entente cordiale.



                                                    • zygzornifle zygzornifle 18 décembre 2019 09:25

                                                      Il était membre d’honneur aux chiens d’aveugles c’est pour cela qu’il ne delevoie rien du tout ....



                                                        • André Martin 18 décembre 2019 17:08

                                                          On n’a pas fini de découvrir les entourloupes qu’ils essaient de nous dissimuler. Par exemple : au-delà de 120.000 € de salaire annuel le taux de cotisation serait limité à 2,8% ... sans acquisition de points. Il s’agit a priori d’un petit geste de solidarité. Sauf que, actuellement les cadres à haut salaire cotisent à l’AGIRC jusqu’à 26 400 € mensuels (8 fois le plafond de la Sécurité Sociale). Avec la réforme, ils contribueront énormément moins au financement collectif des retraites. Autant d’argent économisé pour souscrire individuellement à des fonds de retraites par capitalisation ... avec les incitations financières de la loi Pacte (financées par le contribuable !). Comme très bien expliqué dans Loi Pacte : quelle réforme de l’épargne retraite ?


                                                          • troletbuse troletbuse 18 décembre 2019 19:09

                                                            Le remplaçant du Devoye, le Pietre à ski, a aussi des trous de mémoire. Normal c’est un LREM. 

                                                            https://www.europe1.fr/politique/selon-rene-dosiere-la-declaration-dinterets-de-laurent-pietraszewski-nest-pas-claire-a-100-3938137

                                                            Le mouton Berger a quitté la manif, mort de trouille ou hué ?

                                                            http://www.leparisien.fr/economie/greve-du-17-decembre-laurent-berger-un-petit-tour-dans-le-cortege-cfdt-et-puis-s-en-va-17-12-2019-8219640.php

                                                            On voit bien le coup fourré qu’il a monté avec Micron : on met un age pivot à 64 ans. Ensuite, on le retire et tout le reste passe

                                                            https://actu.orange.fr/politique/reforme-des-retraites-une-amelioration-possible-autour-de-l-age-pivot-envisagee-par-emmanuel-macron-magic-CNT000001mcgfZ.html



                                                              • lloreen 22 décembre 2019 15:16

                                                                "Acteur majeur de la réforme des retraites voulue par E. Macron,

                                                                ".

                                                                Macron n’est qu’un exécutant.Ses commanditaires sont les escrocs de la dette, la dynastie des Rothschild et du syndicat international du crime bancaire organisé.

                                                                Macron, Hollande et Sarkozy sont leurs larbins. Rappelez-vous l’agent de la CIA Sarkozy qui a volé l’or des français et contré leur vote contre l’adoption du traité de Lisbonne le 29 mai 2005.Tous ces acteurs sont nommés par les Bilderberger lors de leurs réunions annuelles et cooptés par les commanditaires.


                                                                • exocet exocet 23 décembre 2019 18:41

                                                                  Adieu, Monsieur le Ministre Jean-Paul de Bonnefoye !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès