• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Blanquer pris la main dans le sac d’une manip d’Etat visant les (...)

Blanquer pris la main dans le sac d’une manip d’Etat visant les syndicats lycéens ! #BlanquerDemission

BLANQUER : UN “ÉDUCATEUR DE LA NATION” ou un FRANC CORRUPTEUR DE LA JEUNESSE ?

L’enquête menée par Médiapart et Libération établit que, sur fonds d’État, le ministre Blanquer a créé de toutes pièces et financé sans compter sur fonds d’État un syndicat jaune appelé “Avenir lycéen”. Si cette information s’avère exacte, l’ensemble des organisations progressistes de jeunesse, des syndicats enseignants, lycéens et ouvriers qu’humilient et tentent de discréditer de semblables méthodes, doivent réclamer la démission immédiate de Blanquer dont l’attitude corruptrice à l’égard de la jeunesse soulève l’écœurement tant elle est indigne des fonctions qui lui sont confiées.

À CONTRE-RÉFORMES DESTRUCTIVES, MÉTHODES MALHONNÊTES !

Le fond de l’affaire n’est pas seulement éthique, il est aussi politique : chargé par Macron d’aligner l’Éducation nationale sur les normes régressives de la RFA (où le bac national n’existe pas et où l’apprentissage patronal domine dans le second degré) et sur celles du monde anglo-saxon (où l’entrée à l’université se fait sur dossier et sur la base de droits d’inscription exorbitants écartant les jeunes de milieu populaire), Blanquer a littéralement cassé le lycée à la française en cassant le groupe classe, en démantelant et en privant de sens l’enseignement des disciplines, en affaiblissant les concours de l’enseignement public, en précarisant comme jamais les professeurs et leur statut, en liquidant le bac national anonyme premier grade universitaire et en laissant Parcoursup – c’est-à-dire en fait, les présidences d’université – organiser à leur guise le tri scolaire et social entre les candidats à l’inscription sur la base d’un pseudo-bac délivré localement, inégalitaire et socialement dévalué. 

Tout cela a été entrepris avec le plein concours de la ministre LREM des universités dont les réformes néolibérales et liberticides sont en train de liquider ce qui subsistait de l’Université et de la Recherche publique à la française tout en tentant de rendre de facto illégales les luttes étudiantes (énormes sanctions prévues contre les étudiants en lutte occupant un amphi : NOS GOUVERNANTS ONT PEUR D’UN NOUVEAU 1968 !). 

Le but final de ces contre-réformes d’orientation maastrichtienne et clairement anti-républicaine est de substituer à l’Éducation nationale transformée en garderie un système éducatif totalement éclaté, ne délivrant plus des diplômes de valeur nationale à durée indéterminée, mais des “compétences” rechargeables et payantes : ce qui permettrait au patronat de dynamiter les qualifications nationales et à travers elles, les grilles salariales de branche de dizaines de millions de travailleurs.

LA GESTION BLANQUER DE L’ÉCOLE, OU LE MÉPRIS DE FER pour la SANTÉ et pour la DIGNITÉ DES MAÎTRES et des ÉLÈVES

Par ailleurs comment tolérer encore la présence au ministère de l’Éducation nationale d’un personnage qui a si mal et si IRRESPONSABLEMENT géré la crise sanitaire en laissant les professeurs et les lycées affronter l’épidémie dans des conditions désastreuses pour la santé et pour l’enseignement lui-même ? 

Comment laisser rue de Grenelle un ministre (…) qui par ailleurs, a tout fait pour réduire à rien l’hommage à Samuel Paty, l’enseignant qu’avait d’abord odieusement sermonné sa hiérarchie (scandaleusement, l’institution a initialement préféré “dialoguer” avec des fanatiques !) et qui, de manière très générale, ne manifeste que mépris envers les enseignants et pour le climat scolaire général au risque que ne s’installe un décrochage lycéen de masse nuisible à l’immense majorité des lycéens désireux de travailler dans des conditions décentes, d’apprendre, de s’ouvrir aux “lumières” et de réussir leurs études ?

BLANQUER DÉMISSION ! ENSEMBLE BALAYONS LES CONTRE-RÉFORMES SCOLAIRES et toutes celles et ceux qui les orchestrent !

Certes, la démission de Blanquer ne réglerait rien par elle-même, tant est grand le nombre d’arrivistes malfaisants dont disposent Macron et l’oligarchie capitaliste pour dissoudre l’Éducation nationale et l’université à la française dans l’acide d’une “construction” européenne entièrement tournée vers le profit capitaliste. Mais du moins l’exigence unitaire montant de partout, écoles, collèges et lycées, facs, parents d’élèves, syndicats ouvriers, lycéens et enseignants, BLANQUER DÉMISSION, BLANQUER AU CHOMEDU !, s’accompagnant des mots d’ordre “RETRAIT TOTAL DES CONTRE-RÉFORMES DU LYCÉE, DU BAC et de l’UNIVERSITÉ”, RETRAIT DES LOIS LIBERTICIDES !, montrerait que le monde enseignant et le monde lycéen sont prêts, bravant la répression et le découragement, à exiger avec le monde ouvrier une ÉDUCATION NATIONALE DE QUALITÉ POUR TOUS !


L’affaire en 8 questions :

  • L’ensemble des organisations lycéennes est opposé à la réforme du BAC détruisant le diplôme national. Des actions très suivies sont organisées partout en France, des centaines de lycées sont bloqués par les lycéens.
  • le ministre Blanquer enrage d’avoir la totalité des corps intermédiaires représentant l’Éducation Nationale, syndicats lycéens et principaux syndicats enseignants, principales fédérations de parents d’élèves, opposés à cette réforme, issue des directives de l’Union Européenne.
  • le 22 décembre 2018, regroupant une dizaine de lycéens, est créé avenir lycéen, une organisation dirigée par un jeune homme qui est aujourd’hui encore un cadre des “jeunes avec Macron.
  • cette organisation affiche sa proximité avec le gouvernement, ses membres posant même avec le ministre Blanquer.
  • Médiapart révèle que le ministère Blanquer lui a attribué une subvention de 65 000 euros, somme qui aurait été dépensée “en bouteilles de champagne, chambres d’hôtel à 300 euros et autres régalades”. Une rallonge de 30 000 € leur a été attribuée en 2020
  • Libération révèle que l’organisation a germé rue de Grenelle” (là où se situent les bureaux du ministère de l’Éducation), “dans l’entourage proche de Jean-Michel Blanquer, pour servir la communication du ministre et surtout rompre tout dialogue avec les syndicats lycéens”. “Sachant que les syndicats comme l’UNL et le MNL prenaient de plus en plus d’influence dans les médias (contre la réforme du bac, NDLR), forcément pour le ministère c’était embêtant”, témoigne l’ancien porte-parole d'”Avenir lycéen” auprès de France Bleu Orléans.
  • Des anciens élus au CAVL témoignent à Libération comment des communiqués ont été complètement réécrits par les rectorats pour appeler à la levée des blocus devant les lycées, lors des mobilisations contre la réforme du Bac.
  • En guise de défense, l’organisation “Avenir lycéen” publie un communiqué argumentant ainsi : “Nous laisserons le ministère agir dans les prochains jours (nous l’espérons” pour pouvoir démentir…”)

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/blanquer-pris-la-main-dans-le-sac-dune-manip-detat-visant-les-syndicats-lyceens-demission-de-ce-ministre-arrogant-incapable-et-destructeur/

Communiqué commun des Jeunes pour la Renaissance Communiste en France et de la Commission Éducation du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) – 21.11.2020


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 24 novembre 2020 14:51

    Le Canard Réfractaire en fait un excellent compte-rendu.

    En Macronnie, on ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.


    • Le421 Le421 25 novembre 2020 09:27

      @Clocel
      Pourquoi se gêneraient-ils, ils ont les pleins pouvoirs et personne ne dit rien et ne peut rien dire sans être traité de gauchiste râleur et complotiste...


    • HELIOS HELIOS 25 novembre 2020 10:37

      @Le421
      ... et rajoutons au passage que l’UE (pas « l’Europe », mais bien l’UE) espère effectivement une dérive « à l’anglo saxonne » de l’enseignement et nos ministres et autres representants des français (pas proportionnels, vous pensez bien...) ne vont pas avoir un sursaut de souveraineté, n’est-ce pas....


    • zygzornifle zygzornifle 24 novembre 2020 18:40

      La main dans le sac de Macron , ha le coquin ....


      • lcm1789 24 novembre 2020 20:34

        Merci pour cette article sur une affaire qui a très peu d’écho dans la Presse

        Blanquer demission
        Il y en a ras le bol des mensonges
        Sur le nombres d’élèves par classes et le nombre réel d’heure de cours

        Sur la chute vertigineuse du niveau des élèves suite aux ordres donnés aux enseignants par les hierarchies pour suivre la politique éducative de l’UE (stratégie de Lisbonne )
        Sur la casse du Lycée et du Bac et en particulier sur l’explosion des inégalités et la casse de l’enseignement des maths (alors qu’en France nous étions les meilleurs du monde dans ce domaine !)
        Sur le nombre de grévistes
        Et maintenant sur les ravages du Covid dans les établissements scolaires

        Et maintenant on manipule des lycéens pour monter un syndicat jaune en cheville avec les jeunes avec Macron !

        Vraiment à côté Trump est un petit joueur

        Blanquer démission blanquer doit partir...


        • lcm1789 24 novembre 2020 20:36

          On connait les éléments de langages : extreme gauche islamogauchiste tout ça 

          c’est simple tous les opposants à la macronie sont extrèmes et devraient être interdits ou molestés sans caméra...

          C’est simple le monde de la macronie


          • Le421 Le421 25 novembre 2020 09:33

            @lcm1789
            Le seul moyen, c’est de les frapper au porte-monnaie. Freiner des quatre fers et bloquer l’économie du pays par de la mauvaise volonté acheteuse.
            De toute façon, en ce moment, c’est pas difficile à faire, et c’est un bon entraînement pour la suite...
            Avec un pays coulé au fond de la mare, il sera bien dur d’invoquer la seule excuse du coronavirus en 2022.
            Ceci dit, on va mettre une loi « sécurité globale » dans les mains de l’extrême droite (qui n’en demandait pas tant !!), et je pense que ça va être encore pire.
            Et ne dites pas « impossible », ce n’est pas français.
            Surtout quand il s’agit de faire des conneries.
            Ce que je sais, c’est que revisiter toutes ces lois liberticides seraient les douze travaux d’Hercule pour une gauche élue en 2022.
            Ce qui n’arrivera pas, je le sais bien.
            Mais je ne changerais pas pour autant, il me reste une conscience.
            Mettre mes descendants sous un régime dictatorial maquillé, non merci !!


          • HELIOS HELIOS 25 novembre 2020 11:06

            @Le421

            = = = Mettre mes descendants sous un régime dictatorial maquillé, non merci !! = = =

            ... vos descendants ne s’apercevront de rien, ils ne sauront même pas lire une page et comprendre ce qui est ecrit !

            ... Quand a l’extrème droite, outre que vous faites un fantasme, elle n’a pas de place en France, vous pretez des positions « extrèmes » a ceux qui souhaitent que notre pays soit le refuge contre l’arbitraire, le collectivisme, la contrainte, l’asservissement et qui valorisent la reconnaissance de notre histoire, de notre modèle social... bref vous etes comme les islamistes qui veulent imposer un cadre à notre vie qui ne nous correspond pas.

            La loi « sécurité globale » est inutile, vous le savez bien, vous pouvez mettre toutes les lois que vous voulez, cela ne changera rien si d’une part vous valorisez ceux qui ne les respectent pas, au nom d’une illusoire liberté, et que surtout, vous ne condamnez pas, vous ne faites pas exécuter les peines de ceux qui transgressent ces lois.

            Commencez par examiner ce que proposent les candidats a l’organisation de notre avenir et vous verrez bien que ceux qui pratiquent ce que vous rejetez sont déjà au pouvoir. Arretez de mettre des etiquettes que vous ne comprenez pas, qu’on vous interdit parce que la couleur vous semble inacceptable apres les avoir écouté... ce qui est inacceptable c’est de brader notre pays.

            Asseyez vous dans votre fauteuil et reflechissez sur ce que veut dire le mot « souveraineté »... vous etes souverain dans votre maisonnée, vous devriez etre souverain dans votre pays, c’est a dire que c’est votre choix (de la majorité) qui compte.
            Blanquer cherche a vous supprimer votre souveraineté, evidement pas directement, ça ne passe pas, mais indirectement en faisant les petits français de demain des purs imbéciles, des benis oui-oui et des larves prêtes a tout accepter car ils n’auront aucun esprit critique si par hasard ils comprennent ce qu’il se passe.

            Alors, aujourd’hui, ce qui defendent notre souveraineté que vous pensez etre d’extrème droite, sont les seuls qui pourraient etre capables de nous faire resister aux attaques exterieures et ce ne sont pas que les terroristes musulmans qui attaquent notre pays et ses valeurs, mais des gens bien sous tout rapport que vous avez envoyé aux commandes de notre pays et qui s’appuient sur des fonctionnaires « dévoués » dans les bureaux de Bruxelles... et pas que,... nos « amis » allemands, comme d’ailleurs nos « amis » turcs (dont la population n’est pas responsable, pfff) et je ne parle pas de nos « amis » américains....

            Regardez simplement ce que disent les etrangers à la France et votez pour ceux qu’ils rejetent, vous serez sur de faire un bon choix !


          • Le421 Le421 25 novembre 2020 13:41

            @HELIOS
            Je vous répondrais par une simple locution latine :
            Cui bono.
            A qui profite le crime ?
            A qui profite ce bordel organisé, y compris au niveau des « frontières ».
            A la gauche ?
            Répondre à cette question ouvre les yeux, les grandes théories restent souvent dépassées...


          • BA 24 novembre 2020 22:43

            Rolex, Bentley, bateau … le luxueux patrimoine d’Eric Dupond-Moretti rendu public.


            Ce mardi 24 novembre, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a dévoilé les déclarations d’intérêts et de patrimoine des membres du gouvernement de Jean Castex. Outre sa rémunération d’avocat, le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti dispose de plusieurs biens luxueux.


            Peu adepte de ce qu’il surnomme la “transpercence”, Eric Dupond-Moretti craignait que son patrimoine et ses revenus soient dévoilés au grand public. Devenu ministre de la Justice en juillet dernier, la star des prétoires a pourtant dû se soumettre à cette obligation issue des lois pour la confiance dans la vie politique de 2013, à l’instar de l’ensemble des membres du gouvernement Castex. Si ses honoraires d’avocat, 70.000 euros net par mois avaient déjà “fuité” dans les médias, la publication de ses déclarations sur le site de la HATVP, ce mardi 24 novembre, recèle plusieurs autres détails croustillants.


            A commencer par son patrimoine XXL, qui en fait l’un des ministres les plus riches du gouvernement.


            Outre sa maison de 300 mètres carrés à Nice, acquise pour 1,55 million d’euros en 2018, et ses 3,5 hectares de vignes à Collioure (Pyrénées-Orientales), Eric Dupond-Moretti possède un appartement de 200m2 à Paris, acheté 1,8 millions d’euros en 2010, et qui vaut désormais 2,8 millions d’euros.


            Le ministre de la Justice détient également la moitié des parts d’un autre appartement de 107 m2 dans la capitale, achetées 587.000 euros en 2019, ainsi que 50% d’un pied-à-terre de 40m2 en Italie (acheté en indivision), et une maison dans les Hauts-de-France, la région dont il est originaire.


            Amateur de véhicules à moteur, le garde des Sceaux se “déclare” propriétaire d’une Bentley, une voiture de luxe estimée à 83.000 euros, ainsi que d’une moto Harley-Davidson, d’une valeur de 24.000 euros.


            Il possède également son propre bateau, acheté d’occasion pour un peu moins de 30.000 euros en 2014.


            Autre signe d’une carrière réussie, le ténor du barreau soigne son horlogerie. A 59 ans, Eric Dupond-Moretti porte alternativement une montre Rolex Daytona, estimée à 13.000 euros, et un modèle de la prestigieuse manufacture horlogère suisse F.P. Journe, d’une valeur de 25.000 euros.


            Par ailleurs, le ministre de la Justice domicilie l’essentiel de ses avoirs bancaires, 470.000 euros environ, sur des comptes courants et des assurances vie au Crédit du Nord.


            Enfin, sa déclaration à la HATVP mentionne qu’il possède une somme de 12.000 euros en espèces.


            Pour se constituer un patrimoine aussi rutilant, Eric Dupond-Moretti a appliqué une recette bien connue des businessmen : ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier ! En marge de ses copieux revenus d’avocats (il dispose de la pleine propriété de son cabinet, dont la valeur est proche de 1,5 million d’euros), “Acquitator” a acheté des parts du bistrot de son fils, à Lille. Il a aussi fait fructifier son énorme célébrité en se produisant au théâtre, l’une de ses nombreuses passions.


            Le succès de son spectacle “Dupond-Moretti à la barre”, joué à la Madeleine, lui a rapporté environ 180.000 euros en 2019, cachets et droits d’auteurs cumulés.


            Enfin, “EDM” a signé un juteux contrat avec l’éditeur Michel Lafon en 2014. La vente de ses livres, souvent des succès, lui a permis d’encaisser près de 12.000 euros par an, en moyenne, entre 2014 et 2019.


            https://www.capital.fr/economie-politique/rolex-bentley-bateau-le-luxueux-patrimoine-deric-dupond-moretti-rendu-public-1386794


            • Le421 Le421 25 novembre 2020 09:40

              @BA
              Je vais vous étonner, en tant que « gauchiste à la con », mais si ce patrimoine a été gagné par ses réussites au barreau et sans détourner de l’argent public, il n’y a strictement rien à redire.
              Ce qui est condamnable, c’est par exemple une DRH de chez Danone, qui organise une charrette, enfin, un plan social si vous préférez, et qui revends ses actions dès le cours monté. On appelle cela un délit d’initié.
              Et l’impétrante se retrouve ministre chez Macron...
              Faut dire que la petite fête à Las Vegas, elle y était !!
              Donc, elle sait des choses, ce qui la rends intouchable.
              Et les brebis « Bêêêêê Bêêêêê !! »...

              Et oui, contrairement à ce que vous pensez, un « sale gauchiste » n’a pas la haine systématique de ceux qui ont gagné du pognon en bossant...


            • HELIOS HELIOS 25 novembre 2020 11:12

              @Le421

              Je vous plusse, une réaction que nous devrions tous comprendre et partager.


            • Le421 Le421 25 novembre 2020 13:43

              @HELIOS
              Comme quoi...  smiley


            • titi 25 novembre 2020 11:07

              @L’auteur

              C’est sûr que se faire doubler sur son terrain à savoir la manipulation des syndicats étudiants, ça doit pas faire plaisir au PRCF.

              Si tout le monde se met à manipuler les étudiants à la place des partis de gauche, où va-t-on ma pauvre dame ?

              Les traditions se perdent !


              • simir simir 25 novembre 2020 13:12

                @titi
                « C’est sûr que se faire doubler sur son terrain à savoir la manipulation des syndicats étudiants »
                Faut relire l’article titi.
                Ce n’est pas une manipulation mais carrément une création avec une dotation financière considérable.
                Lecture superficielle donc et connaissance à minima du mouvement étudiant qui est loin d’"être manipule par le PRCF ou LFI
                En effet il vous aura sans doute échappé que :

                1) un certain infantilisme idéologique petit-bourgeois, caractérisée par une absence de réflexion sérieuse sur l’organisation du mouvement au profit d’une posture rebelle sans grande portée règne dans ce milieu étudiant

                2) des dégradations de locaux,ont lieu lors de mouvements dans les facs bloquées, alors que les étudiants qui reprennent symboliquement en main leur université devraient au contraire la préserver, s’en occuper, comme la chose qui appartient à tous, et faire le constat des dégradations dues au gouvernement.

                Renseignez vous un peu sur les nombreuses tendances à l’UNEF et bien malin celui qui pourrait dire qui tire les ficelles !



              • Le421 Le421 25 novembre 2020 13:45

                @simir
                titi se contente de tirer sur tout ce qui ressemble à du rouge.
                Analyser est souvent au-delà de ses possibilités...  smiley


              • titi 25 novembre 2020 15:19

                @simir

                « qui est loin d’ »être manipule par le PRCF ou LFI« 
                Inutile de vous fatiguer.
                J’ai connu les mouvements »étudiants" au moment de la loi Devaquet.

                Donc quand vous me dites que les syndicats étudiants ne sont pas manipulés, je vous suis gré, car vous œuvrez pour ma santé.
                En effet il parait que rire a un effet bénéfique sur celle-ci.


              • titi 25 novembre 2020 15:21

                @Le421

                « titi se contente de tirer sur tout ce qui ressemble à du rouge. »
                Je tire simplement sur les énormités que je vois passer.

                Et là je suis servi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité