• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dominique de Villepin votera-t-il pour Emmanuel Macron ?

Dominique de Villepin votera-t-il pour Emmanuel Macron ?

« Parier sur l’idée qu’il n’y a pas d’alternative à Emmanuel Macron est une faute politique. » (Dominique de Villepin, le 25 juin 2019 sur BFM-TV).

Il y a cinq ans, le 20 avril 2017, quelques heures avant le premier tour de l’élection présidentielle, l’ancien Premier Ministre Dominique de Villepin était sorti du bois et avait annoncé son soutien in extremis au candidat Emmanuel Macron au détriment de son successeur à Matignon, François Fillon. Il partageait avec Emmanuel Macron des relations amicales et un diagnostic politique sensiblement identique : il faut gouverner à droite et à gauche en même temps. Est-ce que pour 2022, celui qui a ouvert une galerie d’art à Hongkong pour exposer les œuvres du grand peintre Zao Wou-Ki, dont il est l’ami de la veuve, aura le même raisonnement ? Pas sûr.

En ce moment, on peut revoir sur les écrans Dominique de Villepin. Écrivain, diplomate, haut fonctionnaire, homme d’État, Dominique de Villepin s’est retiré de la vie politique après avoir échoué à recueillir les 500 parrainages en 2012 et est devenu un confortable avocat international, considéré même comme un proche du Président chinois Xi Jinping, pour sa passion de la Chine qu’il dispute avec Jean-Pierre Raffarin. Mais ses interventions médiatiques sont évidemment pour commenter la guerre en Ukraine. Figure mythique du refus aux Américains de la guerre en Irak, l’ancien Ministre des Affaires étrangères a une parole qui vaut son pesant de cacahuètes dans ce monde interdépendant : comment préserver à la fois son indépendance et la protection effective de son peuple ?

En tout cas, sur franceinfo le 13 mars 2022, il n’a pas ménagé l’actuel Président de la République à l’issue du Conseil Européen de l’avant-veille à Versailles : « Le message adressé par Versailles, aussi sympathique que soit ce rassemblement et aussi grave qu’il ait été, n’est pas forcément un message de circonstance. ». Il pensait même que c’était une erreur : « Durcir ne suffit pas. Il faut dans le même élan renforcer notre main en matière de négociations. Je crains que nous soyons à contretemps et à contre-signal. (…) Dans ces circonstances-là, on fait sobre ! On affiche une détermination qui ne va pas de pair avec des dîners de famille ou des banquets ! ».

En attaquant sur les dîners, Dominique de Villepin a fait dans la démagogie et dans le commentaire stérile. En effet, lorsqu’on réunit des dirigeants européens plusieurs jours, il faut bien qu’ils déjeunent et dînent ensemble et on peut se douter que ce n’est pas au MacDo de la zone commerciale. Cela n’interfère en rien avec la pertinence ou pas des décisions prises et question luxe, on est très loin du faste quasi-monarchique imposé par François Mitterrand dans le but d’en mettre plein la vue lors du sommet du G7 à Versailles le 9 juin 1982.

Continuant dans la critique frontale contre Emmanuel Macron, Dominique de Villepin a ajouté : « La politique étrangère est devenu pour trop de pays en Europe et en Occident un exercice de politique intérieure. Il faut retrouver la dimension mondiale de notre diplomatie. Nos diplomates doivent aller vers le monde et ne pas se cantonner à Paris ou dans des réunions, aussi sympathiques soient-elles. ». Cette dernière phrase est typiquement creuse et sans intérêt, et on imagine bien que ce n’est pas au nombre de missions à l’étranger ou au nombre de réunions forcément élevé dans un pays à réunionite qu’on juge la pertinence d’une politique.

En revanche, cela donne un signe sur l’intention de voir favorablement ou défavorablement la candidature d’Emmanuel Macron. Y aurait-il de la déception dans l’air ? Déjà le 29 avril 2018 sur BFM-TV, il disait effectivement : « On a maintenant un an de pratique de la Présidence Macron et nous constatons une situation de surchauffe, à la fois diplomatique et militaire. Surchauffe diplomatique parce que la France est présente sur tous les fronts, le Président multiplie les rencontres, les discours, les voyages. ». Il proposait alors : « Il faudrait rajouter un organe, une institution, qui peut être une sorte de Conseil national de sécurité, soit en liaison avec les deux ministères [Affaires étrangères et Armées], soit auprès du Président de la République [pour donner] un temps d’avance par rapport aux crises qui se multiplient et aux tensions qui s’ajutent les unes aux autres. ». Un conseil dont il refuserait la présidence si éventuellement on le lui proposait car sa suggestion était bien sûr désintéressée.

_yartiDDVF02

La perception de la vie politique chez Dominique de Villepin aurait-elle changé pour l’élection de 2022 ? En tout cas, il semble maintenant rejeter la politique du "en même temps". Sur BFM-TV le 25 juin 2019, l’ancien Premier Ministre argumentait devant Jean-Jacques Bourdin en donnant les raisons d’avoir un parti Les Républicains fort pour rompre le clivage mortifère de 2017 entre « un hypercentre, un extrême centre » et « un mouvement populiste qui risque de faire la synthèse entre l’extrême droite et l’extrême gauche ».

Fustigeant alors les dizaines voire centaines de maires LR qui ont annoncé leur soutien à Emmanuel Macron (dès juin 2019), Dominique de Villepin a regretté ces ralliements : « Le risque pour eux [élus LR], c’est la perte de sang-froid, c’est de céder aux sirènes de l’entourage du Président de la République qui cherche à débaucher les uns et les autres. Ça, c’est mortel, la lâcheté est toujours mortelle. ». Une déclaration qui ne manquait pas de sel provenant de cet ancien haut responsable LR qui avait rallié Emmanuel Macron dès 2017 !

En 2022, Dominique de Villepin votera donc peut-être pour la candidate LR Valérie Pécresse… mais cette fois-ci, peut-être que c’est elle-même qui rejetterait un tel soutien. En effet, Valérie Pécresse a confié dans son livre "Et c’est cela qui changea tout" (coécrit avec la journaliste Marion Van Renterghem et publié le 14 novembre 2019 chez Robert Laffont) pourquoi elle s’était fabriqué une carapace épaisse pour résister aux duretés de la vie politique, surtout lorsqu’on est une femme.

Sur France Inter le 12 novembre 2019, elle a expliqué que Dominique de Villepin avait été son "recruteur" pour travailler à l’Élysée, au cabinet du Président de la République Jacques Chirac à la fin des années 1990. L’entretien de recrutement (racontée dans le livre) semble correspondre à un autre entretien de recrutement, cette fois-ci raconté dans la bande dessinée "Quai d’Orsay".

Valérie Pécresse s’est vu notifier qu’elle était la favorite au poste car elle était une femme, mais son interlocuteur a poursuivi : « Vous, vous ne ferez jamais de politique, parce que vous êtes une femme normale : vous avez un mari, des enfants. En politique, il n’y a pas de femmes normales, il n’y a que des névrosées ! (…) Pensez-vous vraiment être faite pour cette vie-là ? ». Le diagnostic s’est avéré faux : Valérie Pécresse s’est émancipée, élue députée, ministre qui comptait entre 2007 et 2012, elle a été élue présidente du conseil régional d’Île-de-France et est aujourd’hui la candidate du parti de Jacques Chirac à l’élection présidentielle. Pas sûr que cette réussite incontestable du parcours de la "femme normale" aidera dans le choix de Dominique de Villepin à choisir la bonne personne dans quelques jours…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (27 mars 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Dominique de Villepin votera-t-il pour Emmanuel Macron ?
Quai d’Orsay.
Cassandre ?
Mais où est donc Dominique de Villepin ?
Assurancetourix ?
République solidaire et le revenu universel.
Les moulins de l’UMP.
Le gaullisme politique.

_yartiDDVF03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.06/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • charlyposte charlyposte 30 mars 10:05

    A quoi peut bien servir un isoloir si tout est dit sur la place du marché ! smiley


    • charlyposte charlyposte 30 mars 10:19

      @chapoutier
      Imagine un monde occidental qui aime tout sauf la vérité ! smiley


    • Louis Louis 30 mars 10:05

      Il est fini ton MACRON ragotocommunication

      Les merdias ont viré leur cuti et comme par magie parlent tous de la scandaleuse affaire Mc Kinsey sauf TOI !

      ils passenr meme en boucle dupont gnan gnan qui parle de ça !

      Qu’est-ce que signifie ce revirement ????

      Macron ne plairait plus à ses maitres ?

      Qui va sortir du chapeau ?

       smiley

      D’ici que les merdias nous parlent de Jean Mi en plus !


      • charlyposte charlyposte 30 mars 10:14

        @Louis
        J’imagine bientôt la bouteille d’eau plate augmentée de 100% smiley un vrai sujet zappé pour le moment smiley


      • chantecler chantecler 30 mars 10:17

        @charlyposte
        Faudra la diluer .


      • amiaplacidus amiaplacidus 30 mars 11:13

        @Louis

        Effectivement, il faut voter McKinsey, parce qu’il vaut mieux voter pour le représentant direct des donneurs d’ordres que pour un quelconque sous-fifre du genre Macron.


      • Fergus Fergus 30 mars 11:36

        Bonjour, Louis

        Ne prenez pas vos désirs pour des réalités : en l’absence d’un autre candidat estampillé néolibéral pur sucre  excepté la médiocre Pécresse —, personne d’autre que Macron ne va « sortir du chapeau ».

        Et les recours aussi excessifs que coûteux aux conseils du cabinet McKinsey  choquants en termes d’influence sur la gouvernance mais pas illégaux — ne devraient pas y changer grand chose. 


      • charlyposte charlyposte 30 mars 12:10

        @Fergus
        Selon moi Macron n’a pas d’avenir en me posant deux questions primordiale : aura t’il un jour des enfants ??? qui remplacera Jean Mi ???


      • troletbuse troletbuse 30 mars 13:33

        @Louis
        Y’a même le Canard qui a sorti un article sur la politique de santé avec une réunion du Verzux avec McKinsey.
        Fergus aurait pu nous en parler, lui qui achète le Canard mais il a fait comme pour les restos clandestins. Motus et bouche cousue.  smiley
        https://crowdbunker.com/v/2QOgEvClQjE


      • confiture 30 mars 17:03

        @Fergus
        «  choquants en termes d’influence sur la gouvernance mais pas illégaux »
        il faut donc rendre cela illégal, l’etat dispose d’une armée de fonctionnaire de haut niveau, utilisont les non ?


      • Fergus Fergus 30 mars 18:59

        Bonsoir, confiture

        Non, il ne faut pas rendre le recours aux consultants « illégal ». Ce serait à mon avis aussi absurde que vouloir supprimer les lobbies.
        Ce qu’il faut, c’est encadrer ce recours pour éviter les abus, notamment en rédigeant des cahiers des charges très rigoureux en lieu et place des sortes de « cartes blanches » trop souvent délivrées par les gouvernants, par les élus des collectivités et même par les patrons des grandes boîtes publiques et privées qui, eux aussi, font trop souvent appel à des cabinets.
        Ce qu’il faut surtout, c’est que les décisions de gouvernance ne soient pas systématiquement dictées par les préconisations de ces cabinets. Celles-ci doivent rester ce qu’elles n’auraient pas dû cesser d’être : des outils d’aide à la décision ! 


      • Clocel Clocel 30 mars 10:15

        Villepin... Villepin !?

        Cet échantillon de la racaille d’en haut qui a fortement contribué à brader nos autoroutes ?

        Heureusement qu’il ne se présente pas, les français sont bien assez cons pour voter pour lui...


        • charlyposte charlyposte 30 mars 10:24

          @Clocel
          On se demande si l’autoroute n’est pas plutôt au service des camionneurs smiley l’automobiliste est donc une victime collatérale hors champs !!! smiley


        • Clocel Clocel 30 mars 10:42

          @charlyposte

          La France est un pays fabless, un pays ou le camion de chinoiseries croise quotidiennement le camion des poubelles...

          Je te laisse imaginer le scénario lorsque la diplomatie sera en chaleur...

          Mais votez, votez, qu’on voit enfin l’odieux visage des « démocraties » lorsqu’il n’y a plus de grain à moudre...


        • Séraphin Lampion Kaa 30 mars 10:24

          Pour qui votera Line Renaud ?


          • chantecler chantecler 30 mars 10:25

            @Kaa
            Aux mains des russes ?


          • charlyposte charlyposte 30 mars 10:26

            @Kaa
            Pour Bachelot ? smiley


          • troletbuse troletbuse 30 mars 13:28

            @Kaa
            Et pour qui aurait voté Jean-Paul Belmondo ?
            Ca me turlupine gravement !  smiley


          • bernard29 bernard29 30 mars 11:27

            j’ai vu deux interviews récents de De Villepin : ce n’est que du vent, et c’est la raison pour laquelle il est si véhément afin de donner un peu de conviction à ses logorrhées.  De fait il ne dit rien.


            • charlyposte charlyposte 30 mars 12:17

              @bernard29
              Il a sûrement un bouquin à vendre !!! smiley


            • Fergus Fergus 30 mars 11:30

              Bonjour à tous

              Que Villepin soutienne ou pas Pécresse ou Macron ne changera strictement rien à l’issue du vote.

              Même l’influence de Sarkozy est devenue proche de zéro en termes électoraux. 


              • charlyposte charlyposte 30 mars 12:15

                @Fergus
                J’ai même un instant imaginé qu’hollandouille pouvait soutenir Macron smiley c’est dire qu’en politique tout est possible dans ce monde vérolé jusqu’à l’os smiley


              • troletbuse troletbuse 30 mars 13:29

                @charlyposte
                Mais voyons, la finance est son ennemie !  smiley


              • VDob 30 mars 11:59

                Attention, Rakoto, y a Manu qui va jouir.


                • Samson Samson 30 mars 14:10

                  « Écrivain, diplomate, haut fonctionnaire, homme d’État, Dominique de Villepin ... »

                  Tout est dit : Dominique de Villepin est un diplomate et haut fonctionnaire au service de la République, de l’état et de ses citoyens, quand Maîtresse Jean-Migitte et son hargneux roquet - pâles communicants d’une start-up au bord du dépôt de bilan n’ont jamais compétence que pour nous enfumer en s’offrant les conseils du cabinet Mc Kinsey pour se payer de mots aux frais du contribuable.

                  L’erreur est humaine, mais il ne devrait à mon avis pas une deuxième fois confondre torchons et serviettes ! smiley


                  • Samson Samson 31 mars 12:51

                    @Samson
                    « ... Maîtresse Jean-Migitte et son hargneux roquet - pâles communicants d’une start-up au bord du dépôt de bilan — n’ont jamais compétence que pour nous enfumer ... »

                    On conviendra qu’en matière de manipulations et d’enfumages, ils assurent plutôt bien !
                    Pour les curieux, je suis tombé sur ces deux analyses sémiotiques de Charles de Mercy, la première de sa « Lettre aux Français » annonçant sa candidature le 3 mars 2022, la deuxième de son discours de victoire en 2017.

                    Instructif !


                  • zygzornifle zygzornifle 30 mars 14:53

                    On s’en tape du mannequin décrépi des 3 suisses que le nain Sarko voulait pendre a un crochet de boucher .....



                      • Octave Lebel Octave Lebel 30 mars 19:35

                        C’’est ce qu’on appelle, la tournée des « potes et popotes » ? 


                        • Gasty Gasty 30 mars 19:46

                          @ Rakoto

                          Pif le chien votera-t-il pour Emmanuel Macron ?

                          Aidez-moi Rakoto, j’en dors plus la nuit.


                          • Samson Samson 30 mars 22:13

                            « Pif le chien votera-t-il pour Emmanuel Macron ? »

                            Pas directement ! Pour mieux disperser les suffrages du premier tour, son vote ira à Fabien Roussel, une manière comme une autre de soutenir la candidature de notre très immature et narcissique petit Monarc ! smiley


                            • phan 30 mars 22:23
                              Macron détient-il de l’argent dans un paradis fiscal  ? Les soupçons des journalistes Jean-Baptiste Rivoire et Gauthier Mesnier sèment le trouble sur le patrimoine de Macron.

                              • monde indien monde indien 31 mars 10:33

                                Réveille-toi Rokoto !

                                Voter Macron ou soutenir Villepin c ’ est juste aller contre la communauté humaine . Libéralisme n ’ a jamais signifié liberté , il s ’ agit juste du libre-marché . La liberté n ’ est rien sans l ’ égalité et la fraternité . Elles ne sont pas antinomiques comme semble le prétendre le libéralisme . Le libre-marché c ’ est juste le chacun-pour-soi , l ’ homme un loup pour l ’ homme .. ce genre de c. ... mais il est le désastre pour lla communauté humaine .

                                La fraternité ce n ’ est pas donner une obole au miséreux assis sur le trottoir et aller s ’ asseoir chez soi devant une assiette de foie-gras .

                                La démocratie n ’ est pas comme le croyaient les grecs anciens une affaire de « pouvoir » du peuple . La démocratie c ’ est , comme l ’ affirment tous les indiens d ’ Amérique  du nord comme du sud , c ’ est le bien-être pour tous . Bon , j ’ arrête . http://mondeindien.centerblog.net/


                                • zygzornifle zygzornifle 31 mars 13:00

                                  Et le Jupé, l’ancien déserteur parti se faire polir le crane au sirop d’érable par les Canadiens avant de reprendre du service en Macronnerie, on veut tout savoir, tonton Rakoto dis nous tout sur le Jupé qu’on jubile un bon coup ....


                                  • « La France est un bloc et on ne trie pas » Macron hier.


                                    L’homme du Pass, celui qui a créé l’apartheid en France, qui « emmerde » des millions de Français, qui jette les travailleurs non-vaccinés à la rue.


                                    • chantecler chantecler 3 avril 10:30

                                      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                      Il y a une coquille :
                                      en vrai :
                                      « La France est un bloc et on ne rit pas » . 

                                      Par ailleurs j’ai ouï dire que des millions d’Européens défilent en ce moment dans les capitales européennes pour réclamer du gaz russe .
                                      Au départ quelques dizaines de milliers de manifestants seulement .(selon les polices)

                                      Puis von der leyen aurait déclaré :
                                      « Si vous n’arrêtez pas vos conneries nous faisons sauter l’immeuble de la commission européenne... »
                                      A la suite de quoi , une heure après , des millions de gens ont pris d’assaut les transports en commun pour se joindre aux manifs .

                                      Réponse de von der leyen : puisque c’est ça nous arrêtons tous les transports en commun en attendant de les privatiser puis nous exigerons un passe citoyen européen , à ceux qui voudront voyager .

                                      Du coup les marchands de bicyclettes sont pris d’assaut .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité