• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Exit Sarkozy, exit Juppé, exit Hollande. Macron peut-il contourner Valls et (...)

Exit Sarkozy, exit Juppé, exit Hollande. Macron peut-il contourner Valls et percer ?

Maintenant que l’échiquier politique s’est spectaculairement éclairci, quelle va être la ligne politique qui va départager les candidats restant ? Quelles seront les bases d’élimination ? Sans vouloir froisser les traditionnels « petits candidats » dont l’influence (la capacité de nuisance) pour passer au deuxième tour est à prendre en compte, qui va vraiment pouvoir porter le flambeau du renouveau politique et économique français ?

 

Fillon ? 

Il représente assez bien ce que l’on pourrait appeler la bonne droite balladuro-orléaniste des notables qui, tel un syndic de copropriété énervé, va couper dans presque toutes les dépenses. Mais en dehors de son fameux cri d’alarme sur « la France en faillite » lorsqu’il était Premier Ministre, Fillon est-il connu comme un bâtisseur d’empire, comme ayant encadré les banques, relancé l’enseignement, la recherche, l’industrie et les investissements ? Non. Le peuple n’a pas souvenir de grandes réformes ainsi que de grandes propositions portant son nom. Certes, il clame que pendant ses 5 années de chef de Gouvernement, il ne pouvait en réalité rien faire. Quoiqu’il puisse dire pendant la campagne, il est complice objectif de 5 des 20 années de déclin économique de la France. L’imagination au pouvoir ? Un avenir plein de rêves et d’espoirs ? Pas avec Fillon, ce grand admirateur du réactionnaire Poutine avec qui il partage nombre de valeurs et une opacité têtue des origines de sa fortune. (Sa société de « conseil » n’a aucun salarié autre que lui-même et brasse un énorme chiffre d’affaires aux clients très confidentiels).

Son actuel plan très détaillé de rigueur et de coupe budgétaire ne parle pas de la nécessaire réforme des banques. Fillon sait écrire. Il est de ceux qui a écrit le programme le plus volumineux et le plus détaillé. Le maintien de son silence sur cette thématique pendant toute la campagne risque de le faire apparaître complice des « banksters ». Tant qu’il refusera d’incorporer dans son programme l’interdiction des prêts à taux variables abusifs, tant qu’il refusera le rétablissement de la décision de justice du 8 Février 2013 confirmé que par le Conseil Constitutionnel le 29-12-2013 et à nouveau en Mars 2014 (TGI Nanterre) ordonnant le remboursement par les banques des intérêts illégitimes aux collectivités territoriales françaises arnaquées (120 à 145 milliards d’€ de cadeaux aux banques voyous), tant qu’il refusera d’encadrer (et de taxer) le système financier spéculatif en France et en Europe, tant qu’il refusera d’amender la loi Neïertz (socialiste) ayant confisqué le service public bancaire au seul profit des riches et des CDD, les « bouledogue de la République » que nous sommes ne lui lâcherons pas les basques. Il finira « balladuré », écharpé, comme Hollande et Juppé.

 

Valls ? 

Logiquement, il ne peut à la fois effectuer la nécessaire critique du bilan de Hollande et répéter sans cesse sa fidélité à Hollande. Si on fait une analyse cartésienne de sa situation, il est condamné à louanger publiquement un bilan qu’il a critiqué et continue lui-même de fustiger en privé. Une mortelle schizophrénie politique qui va lui conserver une partie des socialistes légitimistes, mais ne le protégera pas des socialistes frondeurs, du Front de Gauche et de l’extrême gauche. Valls va être mis en pièce avant même que les « Bouledogues de la République » n’aient levé une babine pour lui demander ce qu'il a fait ou compte faire pour enfin empêcher les « banksters » de nuire.

 

Marine Le Pen ? 

Mes racines « rad-soc-Franc-mac » (j’attends l’inévitable volée de pierres et insultes de certains internautes omniprésents) m’incite à attendre une « décantation » concernant à la fois son entourage et son programme qui ne tient pas debout économiquement (article argumenté disponible). Certes, nul n’est sans défaut. Mais tant qu’à renouveler la classe politique, renouvelons là complètement aussi au sein du FN avec une plus grande dose de « génération Marion ». Une génération plus proche de la nécessité de construire enfin une véritable Europe des peuples, des Nations (face aux ploutocrates de Bruxelles qui ont salit l’idéal européen avec leurs incompétences et impuissances tatillonnes). Avec un Euro dynamique enfin sorti de son étouffante chrysalide allemande (doublé de DTSL pour doper les grands projets d’investissement). Avec un service civique européen (militaire en option) permettant de faire connaitre 2 autres pays européen au cours des 6 mois à 2 ans de formation/assistance. Avec une diplomatie permettant enfin une fructueuse et confiante collaboration entre les pays d’Europe de l’Est. NB/ Honte à Bruxelles, (et à la France, entre autres bêtise) qui n’a pas dit un mot lorsque la première mesure du Parlement Ukrainien post Maïdan a consisté à retirer les droits linguistiques de la minorité russe. Auriez-vous imaginé que la Suisse, la Belgique, le Canada, etc., puisse faire de même ?). Fragilisé et rongé par une finance sans âme et des politiciens hypocrites, l'idéal Européen doit être rénové, relancé et renforcé. Au milieu des idéologies rances renaissantes, seule la jeunesse peut encore redonner un second souffle au projet européen qui nous a déjà valu 70 ans de paix continentale.

 

Mélenchon ? 

On ne peut qu'en attendre encore plus de haine de classe, encore plus d’impôts, encore plus d’étouffement administratif, encore plus de référence aux fausses solutions des années 70-80. Il va faire un carton à cette élection et va mortellement lessiver la planche socialiste. Avec lui, toutes les droites confondues n’auront même pas besoin de se manifester pour clouer au pilori le bilan de la Hollandie. Mais lorsque l’on voit l’état actuel du Venezuela ou d’autres pays que ce leader maximo français vénère, par delà son vivifiant spectacle télévisuel à la Georges Marchais, il n’offre à l’industrie privée créatrice d’emplois qu’une effrayante perspective…

 

Emmanuel Macron ? 

Il est objectivement parti à temps du gouvernement pour éviter le sort politique fermé et schizophrénique de Manuel Valls. Il a quitté Hollande et se présente parce qu’il ne pouvait agir suffisamment nous dit-il. Soit. Il a une connaissance des dossiers ministériels en friche qui n’attendent que lui pour être relancés. Soit. Il connait bien le système financier et bancaire pour en éviter les pièges. Soit. "Mais nous y en a être bouledogues peu patients. Nous y en a envie d’aller lui renifler les chaussettes de son programme encore incomplet" (qu’il dit n’avoir pas fini d’écrire). Si le programme de cet ex banquier ne se complète pas rapidement, ne rétablit par le service public bancaire, n’encadre pas et ne taxe pas la finance spéculative, ne met pas fin aux prêts toxiques, n’amende pas l’imbécile loi Neïertz, les chaussettes électorales d’Emanuel Macron vont grandement souffrir avec nos canines…

 

Conclusion :

Les candidats à la présidentielle (y compris les "petits") doivent TOUS revoir ou compléter leur copie programmatique.

Macron est le plus à même de renouveler complètement la classe politique puisque ne dépendant pas des partis ayant coulé le pays depuis 20 ans. Il est aussi le plus compétent pour arriver à imposer une réforme efficace gagnant-gagnant aux banques. Donc de facto le plus pertinent pour enfin relancer l’enseignement, la recherche, l’investissement et l’emploi en France. Mais nous devons être les plus nombreux possible à lui renifler avec délicate attention ses tendres mollets de novice politique, afin qu’il ne devienne pas aussi menteurs que les autres. Entre protéger ses chevilles ou nous envoyer le gigots des « banksters », cet homme incontestablement intelligent fera probablement le bon choix. Vigilence installé, débat ouvert, à vos crocs !


Moyenne des avis sur cet article :  1.55/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • devphil devphil 3 décembre 2016 08:38
    @Remy

    Macron ce nom me dit quelque chose ...

    C’est un banquier qui n’a jamais été élu qui invite tous les Français à travailler plus pour s’offrir un costume.
    C’est lui qui veux que tous les Français soient millionnaires.

    Un vaste programme pour celui qui a libéralisé les transports d’autocars en indiquant que cela allait créer des milliers d’emplois , c’est lui qui permet aux familles de ne plus se voir le WE pour cause de travail le dimanche ....

    En voilà une belle perspective de président 

    Je trouve pour le moins paradoxal qu’un auteur cofondateur des verts puissent encensé Macron qui permet avec les autocars de polluer pour le lobbys des sociétés privés qui une fois qu’elles auront étouffés les services publics de transport pourront avoir un bon retour sur investissement en augmentant leur tarif.

    Macron surtout pas ce petit arriviste , imbu de sa personne que les médias nous vantent comme le renouveau , l’autre politique etc .... argument marketing 

    Après l’argent , il veut le pouvoir pour mieux servir ses maitres banquiers 

    Philippe

    • Alpo47 Alpo47 3 décembre 2016 09:11

      @devphil

      Le vert est dans le fruit.


    • Fergus Fergus 3 décembre 2016 13:38

      Bonjour, devphil

      A la place des candidats à la présidentielle, je me méfierais de Macron. Les deux hypothèses probables sur l’issue de la primaire de gauche lui sont favorables :

      1) Si Montebourg l’emporte sur Valls, le centre va se trouver orphelin, entre un candidat marqué très à gauche à leurs yeux et un Fillon trop réactionnaire.

      2) Si Valls l’emporte sur Montebourg, de nombreux fidèles de Hollande haineux envers Valls rejoindront Macron.

      Dans les deux cas, cela offre à Macron des perspectives que l’on aurait tort de sous-estimer. D’autant plus que l’homme, s’il est très impopulaire aux yeux des électeurs de la gauche progressiste (Insoumis + aile gauche du PS) est en revanche très populaire du centre-gauche à la droite non réactionnaire.

      En définitive, ce qui aurait le plus de chance de plomber la candidature de Macron, c’est l’entrée en piste de Bayrou. Certes, celui-ci est usé, mais il prendrait des parts du marché électoral à Macron dans le marais centriste. 

      D’où une hypothèse que j’ai déjà avancée, celle d’un ticket commun Macron-Bayrou (l’un pour la présidence, l’autre pour Matignon, ou vice-versa) qui augmenterait considérablement les chances de ces deux-là de se qualifier pour le 2e tour, au détriment soit de Fillon soit de Le Pen.

      Ce serait une sacrée surprise, mais finalement pas tant que cela...


    • devphil devphil 3 décembre 2016 17:41

      @Fergus


      Je retiens vos arguments qui sont pleins de bons sens.

      Effectivement le centre se trouvent démunis.

      Mais pouvons nous aujourd’hui parler d’électeurs fidèles à leur conviction ? 

      Seule une frange dure des électeurs votent toujours pareils sans tenir compte des personnes ou programmes.

      Par contre une grande partie des électeurs votent par dépit , par opposition , par rejet.
      Ces accès de colère envers le monde politique peuvent conduire à un match non prévu par les sondages.

      Je reste perplexe sur la possibilité de Melenchon de passer le premier tour mais sais t’on jamais , l’année fû pleine de surprise

      Philippe 

    • izarn izarn 3 décembre 2016 21:24

      @Fergus
      Vous oubliez que lors de l’élection de Giscard, on avait a peu prés la meme chose :
      Une droite conservatrice pompidolienne, puis à gauche un PS dirigé par un homme de droite, Mitterrand, allié à des communistes trés proche du PCUS...
      Vous dites Macron+Mélenchon est impossible...Mélenchon encore plus à gauche que Marchais ?
      Macron n’est pas socialiste. Oui, mais vous croyez que Valls est socialiste ? Hollande est-il un socialiste dans les termes du programme commun de la gauche à l’époque ?
      Non, bien sur que non !
      Alors les « socialistes » qui disent : Berrk Macron n’est pas socialiste, c’est l’homme de la finance « qui n’a pas de visage »
      Oua hahaha !
      Laissez moi rire smiley


    • izarn izarn 3 décembre 2016 21:43

      @izarn
      En fait tout est jouable, parceque les Républicains sont loin de faire l’unanimité !
      Contre le FN, on tout aussi bien trouver Macron, ou Mélenchon...
      Que le FN ne soit pas au second tour serait extremement curieux car il fait partie des combines politiques du Système.
      Le changement de nom de l’UMP en « Républicain » est manifeste. Ce nom, préfigure à l’avance une bataille entre républicains et non républicains soit disant, le FN...C’est de la politique spectacle, la plus basique, style Bilderberg.
      Si Sarko est revenu, c’est qu’il savait qu’il serait probablement au second tour, et que face au FN, la partie serait gagnée. Soit disant. En éliminant le cas Trump. C’est le plan des « Républicains ». TINA. Thatcher. CQFD.
      Sauf que ce nom est une injure faite aux autres partis, centristes, « PS », FN, Verts, etc...
      Bref si tu votes pas Républicain, t’es un salaud. There is no alternative !
      Il y aurait donc des Républicains, des républicains, des staliniens, et des fascistes ?
      Ca sent bien l’organisation de la société selon Mein Kampf...
      J’adore le reductio ad hitlerum  smiley


    • 59jeannot 4 décembre 2016 07:58

      @devphil
      il y a 2 ans , personne le connaissait, Hollande étant carbonisé, l’oligarchie financière met en scène un nouveau poulain. En fait Hollande ne se représente pas justement car il n’a pas l’assentiment de la caste des riches et l’appoint de leurs millions qui sont réservés dorénavant à Macron


    • Tall Tall 3 décembre 2016 09:01

      Le « renouveau politique » proposé par un européïste, ex-banquier d’affaires ( 2012 ) de chez Rothschild smiley

       
      Pour le massacre social, Flllon aura effectivement de la concurrence là ...
       
      la fiche wiki de Macron
       
       


      • amiaplacidus amiaplacidus 3 décembre 2016 13:53

        @Tall

        Oui, mais vous savez, comme moi, que Macron a besoin d’une maman pour grandir, alors comme la République est une mère ...


      • Tall Tall 3 décembre 2016 14:04

        @amiaplacidus

         
        extrait wiki > Il a rencontré son épouse, de 24 ans son aînée
         
        oui ... mais attention aux jalousies alors ... ça peut faire mal


      • Alpo47 Alpo47 3 décembre 2016 09:09

        On nage dans l’irréalité ... L’auteur attend des programmes, mais pourquoi faire ?
        Aucun élu national ne respecte plus son programme. Nous avons déjà tous pu constater que les programmes ne sont qu’une liste d’idées cherchant à aller dans le sens des électeurs ... avant de faire ce que ces vrais mandants lui imposent. La plupart du temps le contraire.

        Alors, il est temps de se réveiller. Les élections ne sont qu’une vaste fumisterie qui ont pour objet de maintenir l’illusion de démocratie. Ensuite, les élus servent les intérêts des 1%.

        Oui, nous sommes bien revenus à une « guerre de classes » et elle est très mal engagée pour nous.


        • izarn izarn 3 décembre 2016 21:52

          @Alpo47
          Comment placer une bombe au Bilderberg ?
          Fillon=
          http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/30/qui-est-henri-de-castries-soutien-tres-proche-de-fillon-et-ame-damnee-de-bilderberg/
          Mais en votant Marine Le Pen, bien sur !
          Les ricains ont bien voté Trump !
          Je n’ai jamais vu Trump au Bilderberg...Déja, c’est un bon point !
          Courage camarades !
           smiley


        • manu manu 4 décembre 2016 23:27

          @izarn

          Trump est un candidat de droite avec un programme de droite.
          Le pen est une candidate d’extrême droite avec un programme de gauche et son parti n’a jamais gagné d’élection.


        • Etbendidon 3 décembre 2016 09:14

          Et oui, et oui, et oui MACRON vin blond est incontournable et sera l’élu

           smiley

          Certes, les vieux schnoques d’agoravox ne peuvent pas l’encaisser

          Il a toutes les qualités qu’ils n’ont pas :

          - Il est jeune et beau (d’après les mamies), bref il est trognon (ça rime avec on)

          - il est intelligent

          - Il est riche (il ne tapera pas dans la caisse une fois élu)

          - il n’est pas sectaire (qualité rare sur ce site)

          - il est brillant (ENA, banque etc.) Ses amis disent qu’avec lui il n’y a pas besoin d’allumer la lumière dans une pièce sombre 

           smiley

          - il possède un charisme galactique

          - il n’est pas vindicatif comme la ch’tite frappe groupie du lider maximo et son épée de Bolivar qui marche dans le ciel et pas méchant pour deux sous (l’imaginez-vous avec des moustaches à la hitler ?)

           smiley

          Si on ajoute que les banksters le soutiennent (argent nerf de la guerre), les bilderberg, les lobbies, les illuminati, les young leaders (il en est) les franc macs et les faux macs (surtout eux) et les jeunes diplomés, dynamiques et performants (pas ceux qui hantent les facs en histoire du marxiste pour les nuls, antifas le soir à défaut d’être LGBT)

           

          Bref, Moi je lui fais déjà de la lèche, il m’a promis le poste d’ambassadeur gogovoxien

           smiley


          • Fergus Fergus 3 décembre 2016 13:46

            Bonjour, Etbendidon

            Les premiers commentaires montrent que l’on se rassure comme on peut en passant d’ores et déjà Macron par pertes et profits.

            C’est méconnaître sa popularité bien réelle et son potentiel de séduction de l’électorat centriste au sens large (cf. mon post ci-dessus). Pour peu que Fillon se fasse enfermer à droite dans un profil par trop réactionnaire et que Valls paye sa coresponsabilité dans le bilan de Hollande, cela ouvrirait de réelles perspectives à Macron.

            Attention toutefois à la montée en puissance de Mélenchon que l’auteur condamne un peu vite en caricaturant son programme. Le leader des Insoumis a, en 2017, une carte à jouer.


          • izarn izarn 3 décembre 2016 21:55

            @Etbendidon
            Macron a un avantage : Celui de fiche le bordel...
            Comme Trump...


          • manu manu 4 décembre 2016 23:31

            @izarn
            Trump travaille pour lui même, macro il travaillait pour une banque.


          • Trelawney Trelawney 3 décembre 2016 09:23

            Monsieur l’auteur, vous me surprenez. Votre CV montre à l’évidence que vous avez un culture politique qui vous permet d’analyser l’offre politique des différents candidats.


            Monsieur Macron n’est rien d’autre qu’un « conseillé » ayant fréquenté les arcanes du pouvoir sans même avoir été membre d’un parti politique quelconque. Arrivé au « château », il s’est senti pousser des ailes et tel Icare veut s’approcher du soleil en pensant à tort que sa bonne tête compensera son programme politique qui est proche du néant
            En effet on peut critiquer le programme de Fillion, car le programme de Fillion existe, celui de lepen est à l’écriture mais il va sortir, Mélenchon itou, mais Macron : Rien nada woualou.

            Macron est un personnage qui ne portera jamais de pull à colle roulé, car la tête ne passe pas. Il a nommé son parti « En Marche » parce que ce sont ses initiales. Il est tellement creux politiquement et culturellement que les banquiers et financiers ce sont engouffrés dans la brèche pour lui écrire son programme, après tout n’ont ils pas fait la même chose avec Sarkozy et Hollande. Parce que la finance voit en lui un partenaire commercial, c’est pour cela qu’il a le soutient des médias. Et pas n’importe quel médias : la presse people où il s’étale sans aucune gène avec son épouse qui est une pub vivante pour les chirurgiens esthétiques. Presse people c’est ce qui le rapproche de Hollande (mise en scène de la naissance de ses enfants) et Sarkozy 

            Continuez de croire que c’est ce genre de personnage qui a les compétences pour diriger un pays et vous irez de déception en déception.

            Je ne cherche même pas à débattre de son programme parce qu’il n’en a pas

            • izarn izarn 3 décembre 2016 22:02

              @Trelawney
              En effet, si on ne sort pas de l’euro, inutile de débattre des programmes.
              Pas la peine de se fatiguer : C’est droit dans le mur...


            • izarn izarn 3 décembre 2016 22:04

              @izarn
              Ben tiens je me casse...Je vais voir un vieux film comique avec Pierre Richard...
              C’est mon truc ces temps-ci...


            • JL JL 3 décembre 2016 09:35

              Bonjour REMY Ronald,

               
              Vous dites que Mélenchon ’’n’offre à l’industrie privée créatrice d’emplois qu’une effrayante perspective…’’
               
              Vous voulez dire qu’il ne pratiquera pas cette ruineuse politique de l’offre, qu’il faudrait plutôt qualifier d’argent hélicoptère dont les dirigeants d’entreprises en font ce qu’ils veulent, et surtout pas créer des emplois ?

              Macron : ’’ Si le programme de cet ex banquier ne se complète pas rapidement, ne rétablit par le service public bancaire, n’encadre pas et ne taxe pas la finance spéculative,... ’’
               
               Certes (*), mais que faut-il attendre d’un ex banquier ? Qu’il ruine sa carrière de futur banquier ? Vous connaissez la fable de la grenouille et du scorpion ? Un banquier reste un banquier, quoi qu’il fasse.
               
              (*) ’’ Être gouverné par la finance organisé est pire que d’être sous la coupe du crime organisé ’’. (Roosevelt, cité de mémoire)

              • izarn izarn 3 décembre 2016 22:05

                @JL
                Mélenchon ’’n’offre à l’industrie privée créatrice d’emplois qu’une effrayante perspective…’’

                Si Mélenchon vous effraye, c’est qu’il doit avoir du talent, comme Trump ?
                 smiley


              • JL JL 3 décembre 2016 22:45

                @izarn
                 

                 vous avez tout faux et ne savez pas lire : je vote Mélenchon quand l’occasion se présente..

              • JL JL 4 décembre 2016 08:48

                @Izarn,

                 
                 c’est vraiment dommage, que vous ne répondiez pas pour cous expliquer.
                 
                 Si nous ne pouvons pas nous entendre ici, alors je vous le demande : comment Mélenchon pourrait-il faire pour nous réunir ?

              • rogal 3 décembre 2016 11:45

                Sur l’image : « On te surveille de prêt ». Lapsus ? Langage codé ?


                • fred.foyn 3 décembre 2016 12:54
                  Macron..encore une erreur de la nature...En politique c’est une habitude...

                  • Elliot Elliot 3 décembre 2016 19:35

                    Mes racines « rad-soc-Franc-mac »

                    Que ces racines - dont vous vous enorgueillissez apparemment - vous amènent à manifester une sympathie visible pour Marion Maréchal est assez surprenant mais bien dans l’air du temps où les extravagances de toute nature semblent diriger les interactions neuronales.
                    On jettera donc un voile sur les dogmes de la nièce de la Walkyrie qui - pour estimables qu’ils soient comme toutes les opinions - fleurent bon la réaction fleur-de-lysée, engagement qui paraît fort désuet. 
                    Cependant, comme on n’est jamais trop prudent, on ajoutera jusqu’à preuve du contraire car, après Beppe Grillo en Italie, l’avènement de Trump nous accoutume à l’irruption des clowns en politique. 
                    Il est vrai aussi qu’on peut se dire qu’après tout un clown chasse l’autre ( qui ne se considère pas comme un clown mais n’est au mieux qu’une marionnette ). 

                    • izarn izarn 3 décembre 2016 22:33

                      @Elliot
                      Tu veux les racine du copain de Fillon, Henri de Castries.

                      En 2008, il était le 10e patron français le plus payé avec 2,5 millions d’euros. En 2014, sa rémunération totale a été supérieure à 5,3 millions d’euros.

                      C’est le mec qui comprends les pauvres...Vous me direz et Trump ?

                      Oui mais Trump, lui, il fait de la télé réalité et raconte des blagues...C’est pas un larbin qui dirige une banque en s’en foutant plein les poches, c’est un vrai milliardaire.

                      Petit vidéo marrante de Trump. Faites la difference avec Fillon/de Castries :

                      https://youtu.be/bkGbzvyx5bk

                       smiley

                      Pourquoi on pas de milliardaires comme ça chez nous ?


                    • izarn izarn 3 décembre 2016 23:09

                      @izarn
                      L’affaire PanEurolife, ou système de blanchiment de la banque Worms (De la synarchie dans les années 30), filiale d’AXA, alors sous la direction de Bébear et de Castries.

                      http://www.leparisien.fr/faits-divers/paneurolife-ce-que-dit-le-rapport-secret-du-parquet-18-09-2009-643688.php

                      Paneurolife avait mis en place un système de transfert empêchant de retrouver la trace des versements initiaux en espèces des clients aux intermédiaires, et dès lors de connaître l’origine des fonds comme la destination finale des sommes versées
                      ...
                      Entre avril 2001 et juillet 2006, « 47 personnes physiques et 2 personnes morales (NDLR : Paneurolife et la banque Worms Licorne gestion) » ont été mises en examen, « la quasi-totalité d’entre elles du chef de blanchiment de capitaux aggravé ». Parmi elles, on compte seize responsables et directeurs régionaux de Paneurolife, dont le directeur général de la société luxembourgeoise et son adjoint (NDLR : qui seront incarcérés à la Santé pendant plusieurs semaines en 2001) ; cinq personnes ayant servi d’intermédiaires ; plusieurs responsables de la banque Worms et d’Axa ; trois responsables de Dexia ; et plusieurs investisseurs - l’un d’eux aurait notamment placé « 34,5 millions de dollars (…) de fonds d’origine frauduleuse ».
                      « si des opérations de perquisition et de saisie ont fini par avoir lieu au siège de la société Paneurolife, le 15 novembre 2005, la chambre du conseil de la cour d’appel du Grand-Duché de Luxembourg a (...) ordonné la restitution des documents saisis ». Le « magistrat instructeur ne pouvait donc pas, faute d’éléments factuels compris dans sa saisine, caractériser une quelconque infraction. »

                      Non lieu, preuves confisquée par le Luxembourg de Junker...
                      Junker, Gladio, Bilderberg...UE.

                      CQFD.

                      Nous sommes parmis des gens honnetes et sans reproches... smiley
                      Mais voyez vous on va fouiller chez Sarkosy, mais pas chez Bébéar...


                    • izarn izarn 3 décembre 2016 23:13

                      @izarn

                      L’information judiciaire avait été ouverte à Paris en février 2001 pour « vol, escroquerie et blanchiment de capitaux aggravé » à la suite d’une enquête préliminaire de plusieurs années portant sur des placements financiers proposés par PanEuroLife.

                      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/03/08/non-lieu-general-dans-l-affaire-paneurolife_1316136_3224.html#4sIGWRHb7wI7Hm1V.99


                    • zzz999 3 décembre 2016 20:35

                      Macron est le prototype même du bonimenteur que ce système pourri fabrique à la tonne depuis des décennies........merci mais non !


                      • Le421 Le421 3 décembre 2016 20:36

                        Heu, deux secondes, je réfléchis...
                        Voyons voir.
                        Valls, Macron, Fillon, Le Pen, c’est correct.
                        Et le mec qui en a marre de se faire « ramoner la taupinière » et qui a plein d’hémorroïdes, il fait quoi ?
                        Il part en Equateur ??

                        www.jlm2017.fr/

                        Je crois qu’il y en a qui vont avoir des surprises.
                        Je dis ça, je dis rien...


                        • egos 3 décembre 2016 22:47

                          Montebourg de la joue souvent chevalier de la tablée vigneronne,

                          un peu comme au temps du roi Arthur, 
                          dans la gesture de percevais.


                          • Anne63 3 décembre 2016 23:49

                            VALLS remplace Hollande pour 2017


                            • Anne63 4 décembre 2016 01:19

                              Durant l’émission en direct du 22 mai 2016, Alain Soral expliquait la probabilité d’un attentat en France durant l’été 2016, avec parmi ses conséquences la victoire du candidat sécuritaire de gauche Manuel Valls aux primaires socialistes

                              Soral, l’agent des services secrets (qui parle meme des attentats avant qu’ils aient lieu) nous dit que Valls va gagner la primaire. Souvent, quand Soral dit quelque chose, cela finit par arriver, non pas parce que c’est un devin mais parce qu’il a des amis dans tous les grands partis, dans tous les gouvernements et beaucoup d’amis israéliens. D’ailleurs, dans son émission du 22 mai, il parlait d’un attentat qui aurait lieu l’été et nous avons eu l’attentat de Nice. Bref, ces élections verront des droites dures et extremes s’affronter avec Valls, Fillon, Le Pen. C’est Israel, le CRIF, la finance, Rothschild (alias Bercy-bis) etc. qui décideront de qui l’emportera comme Goldman Sachs a décidé d’installer Trump. Bref, c’est le remake des années 30 et 40 : attentats, dictature, nazisme, rafles de musulmans, chaos...

                              Maintenant, il faut suivre l’actualité des faux dissidents pour savoir quand auront lieu de nouveaux vrais-faux attentats (dont peut-etre un bientot et sans doute d’autres d’ici à avril).


                              • zygzornifle zygzornifle 4 décembre 2016 15:13

                                percer quoi ? pour percer il faut être équipé .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires