• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Interdiction d’un concert de soutien aux Faucheurs volontaires en (...)

Interdiction d’un concert de soutien aux Faucheurs volontaires en Ariège

Ce concert devait avoir lieu le 26 mai à La Bastide-de-Sérou, il n'a pas été autorisé par le maire au vu des risques de troubles à l'ordre public suite aux menaces de la Fédération des chasseurs, de l'ASPAP et de la FDSEA proférées le 5 mai dernier à La Bastide-de-Sérou (09).

Ce jour-là, la salle des fêtes où se réunissaient plusieurs associations écologistes « pour établir un état des lieux de l'environnement en Ariège » était assiégée par environ quatre cents personnes (et non mille cinq cents). Alors que la contre-manifestation était annoncée depuis deux jours et que plus d'une centaine de CRS et gendarmes gardait ce village de 1200 habitants depuis le matin avec les grilles mobiles adéquates. La préfète a laissé passer un tracteur, un camion de tronc d'arbre et sa grue mobile pour entasser les grumes empêchant l'accès à la réunion pour le plus grand nombre.

Un nombre certain de ces contre-manifestants en étaient déjà à 2 grammes à Midi. Quelques-uns, munis de couteaux, auraient crevé les pneus de voitures portant le sigle anti OGM dans une petite rue adjacente si des habitants n'étaient pas intervenus en descendants de leurs appartements. Plus loin, d'autres agressaient physiquement « les pelluts » (poilus en occitan) traitant les femmes qui les accompagnaient de « salopes ».

Voilà ce qui peut se passer à la marge quand de grandes organisations veulent interdire la liberté d'expression à ceux qui ne pensent pas comme eux.

« On veut montrer à ces donneurs de leçons qu'on n'a pas besoin d'eux parce que nous sommes aussi concernés par l'environnement », Rémi Toulis, secrétaire général de la FDSEA. « C'est une provocation qu'on ne peut accepter » dira Sébastien Wyon, un des portes paroles de la Confédération paysanne au sujet de la présence d'une association qui défend la réintroduction de l'ours. Mais il y a plus grave dans la dérive des abords du ruisseau l'Arize ce jour là.

« Nous, on parle ruralité et ces gens-là méprisent ça. Donc, les voir se réunir chez nous, c'est inacceptable ! Aujourd'hui, on ne traverse pas la rivière, mais la prochaine fois, on la traversera la rivière », Philippe Lacube, porte-parole de l'Association pour la sauvegarde du patrimoine Ariège-Pyrénnèes. « Nous, les Ariègeois, on veut un territoire vivant quand eux veulent le mettre sous cloche. Et ça, on ne va pas le laisser faire. On sera sur leur chemin ... On franchira la rivière ! », Jean-Luc Fernandez, Président de la Fédération de chasse.

Ces messieurs sont donc prêts à franchir le Rubicon.

 

Les écologistes sont eux aussi chez eux et même si certains sont venus il y a quarante, trente ou vingt ans de Normandie, des Charentes ou de la banlieue ils sont maintenant ariégeois.

Parmi eux des médecins, charpentiers, artisans constructeurs, maraîchers, agriculteurs, infirmiers, aide-soignants, etc. Des agriculteurs font appel à eux pour construire des hangars ou des cabanes pour les estives entre autres. Faire une liste ne rime strictement à rien car tout ceci constitue un tissu social vivant qui fonctionne très bien en Ariège notamment. Certains sont poilus d'autres non, dans le Gard on les appelle « les rapportés ».

Les agriculteurs se sentent incompris et mal à l'aise. Ils ont peur de la réduction des subventions de la PAC. Ils ont peur de devenir des ouvriers agricoles des banques et de la chimie derrière la façade de chef d'entreprise. Mais si le syndicat des financiers du crime économique ne voit plus son intérêt dans l'ouverture facile du robinet de monnaie électronique, maintenant qu'il a racheté presque toutes les lucratives industries européennes, il va réduire le débit. Et alors heureusement que certains territoires ont su développer ou conserver une petite paysannerie avec ses travailleurs du bois et du métal. C'est sûr que le mal nommé niveau de vie ne sera plus le même. La nouvelle génération de zadistes l'a bien compris et veut vivre bien et modestement en bonne intelligence avec la nature. Leurs assemblées générales sont pondérées et constructives, pas de spectacle ni d'applaudissements. C'est un mouvement autonome à la fois organisé et diffus. Le 10 avril dernier, une quarantaine de personnes ont occupés la chambre d'agriculture local de Ploermel 56 et la permanence du député en marche afin que le Morbihan « accueil des projets ruraux expérimentaux comme ceux qui se pratiquent sur la ZAD de NNDL ».

La plupart des écologistes reconnaît que la chasse est indispensable à la régulation du gibier. Les différentes associations doivent se parler réellement et non sous l'égide de la préfète comme cela s'est finalement passée ce 5 mai en Ariège. En juillet 2006, le Président du Conseil général, Augustin Bonrepeau, avait supprimé les subventions au festival de films Résistances suite au débat sur l'ours, alors même que les anti-ours de l'Aspap avaient pu s'y exprimer. L'excellent responsable du Festival, Marc Saracino, avait répondu au Président : « En supprimant les subventions du festival Résistances vous participez directement à la censure des seuls débats libres et ouverts organisés en Ariège ». Marc Saracino avait alors jeté l'éponge. Le festival est aujourd'hui globalement politiquement correct face aux inquisitions.

La Fédération nationale de la chasse est-elle instrumentalisée ?

Son Président, Willy Schraen, à l'oreille du Président Macron, une sorte de mire du roi. Il a notamment obtenu que la chasse change de ministre de tutelle de Hulot à Lecornu. Et il était la vedette, une semaine avant les incidents de la Bastide-de-Sérou, de l'Assemblée générale des chasseurs de l'Ariège à Saverdun. La députée FI Bénédicte Taurine y avait été copieusement huée. C'est après cette AG que la contre-manifestation a été peaufinée. Un des résultats c'est donc que le concert de soutien aux faucheurs volontaires n'a pas été autorisé. Si le maire a pris la décision, c'est la préfète, commissaire politique du gouvernement, qui lui a demandé.

Les faucheurs volontaires ont de plus en plus d'audience dans l'opinion, notamment avec leurs actions contre l'utilisation du glyphosate. Ils ont lancé une campagne d'analyses d'urine pour voir à quel point les utilisateurs sont intoxiqués. Que des agriculteurs fassent ces analyses serait un grand pas en avant. Les écolos sont inquiets aussi pour leur santé. S'écouter, se rencontrer sinon il va y avoir des troubles partout et des interdictions de se réunir, des couvre-feux ? N'y-a-t-il pas déjà des provocations sous faux-drapeaux (bâtiments incendiés à la mine de Salau, miradors de chasse abattus à Mercus) ?

Pour rester dans une sociale démocratie ne faudrait-il pas une loi pour imposer aux organisateurs de toute réunion publique d'au moins inviter « la partie adverse » par courrier ?

Pour le moment c'est chaud patate !

Joan Petit que dança 
Per lo rei de França 
Amb lo pè
Amb la camba
Amb la cuèissa
Amb lo dit…
…Amb lo cuol…

https://gazette-ariegeoise.fr/video-contre-manifestation-fdc-09-aspap-fdsea-a-bastide-de-serou-5-mai-2018/

http://www.chasse-nature-occitanie.fr/ariege/

https://www.ladepeche.fr/article/2018/04/29/2788969-chasseurs-de-l-ariege-jour-de-colere-a-saverdun.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • cassini 24 mai 13:44

    Les écologistes sont infirmiers, artisans, agriculteurs bio, pacifiques, etc.

    Les autres sont avinés, viandards, beaufs, violents, etc.
    Et Agoravox toujours aussi drôle jour après jour. 

    • nono le simplet nono le simplet 24 mai 13:55

      @cassini
      même si on ne doit pas en faire une généralité il y a quand plus de beaufs chez les chasseurs ou les pronucléaires que que chez les écolos smiley


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 24 mai 14:01

      @nono le simplet

      il y a quand plus de beaufs chez les chasseurs ou les pronucléaires que que chez les écolos

      Si c’est le tchekiste, nono le simplet qui le dit, c’est que ça doit être vrai ! Il a l’expérience...


    • cassini 24 mai 14:02

      @nono le simplet


      Beaucoup moins qu’on ne croit chez les chasseurs, activité assez répandue pour drainer nombre de gens tout à fait présentables. Il m’en coûte de le dire, car j’ai horreur de cette activité. Cabu a un peu déformé le panorama. 

      En revanche la corrélation : pronucléaires/beaufs m’échappe complètement. 

    • foufouille foufouille 24 mai 14:02

      @nono le simplet

      il y a beaucoup plus de timbrés chez les écolos. les personnes sans délire sont une minorité comme ceux avec des bases en sciences.


    • nono le simplet nono le simplet 24 mai 15:15

      @foufouille

      chez les écolos. les personnes sans délire sont une minorité comme ceux avec des bases en sciences.
      par rapport aux chasseurs ?

    • nono le simplet nono le simplet 24 mai 15:18

      @Robert Lavigue

      té, Robert ! je te croyais disparu !
      tu parles d’écologie maintenant ? smiley

    • nono le simplet nono le simplet 24 mai 15:20

      @cassini

      En revanche la corrélation : pronucléaires/beaufs m’échappe complètement. 
      c’était un peu pour te taquiner ... te voir prendre la défense des chasseurs par haine des écolos ça me fait rire d’autant plus que tu dis avoir horreur de la chasse smiley

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 24 mai 16:27

      @nono le simplet

      tu parles d’écologie maintenant ?

      Non, moi mon truc c’est plutôt Blut und Erde !
      Mais quand je vois un margoulin comme toi prendre la posture d’un arbitre des élégances citoyenne, ça me fait tout doucement marrer... T’as un bel avenir ici... C’est un peu l’EPHAD des anciens de Rue89.

      A propos, c’est sympa d’avoir fait un tour chez le Melon de la Loire, ça lui donnera le sentiment d’avoir un autre lecteur que l’azimutée belge.


    • foufouille foufouille 24 mai 16:33

      @nono le simplet

      chez les chasseurs, il y a beaucoup de gros con suivant les endroits, c’est variable.
      chez les écolos, c’est général.


    • Aristide Aristide 24 mai 17:35

      @nono le simplet


      même si on ne doit pas en faire une généralité il y a quand plus de beaufs chez les chasseurs ou les pronucléaires que que chez les écolos 

      C’est ben vrai çà. Les arabes sont des voleurs, les italiens des truqueurs, les français des veaux qui votent mal, les turcs eux sont forts ...


       

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 24 mai 17:39

      @Aristide

      et le margoulin citoyen diffuse la vraie vérité !


    • nono le simplet nono le simplet 24 mai 19:20

      @Robert Lavigue

       smiley
      je vois avec soulagement que ta mauvaise foi est intacte, me voilà rassuré sur ta santé

    • nono le simplet nono le simplet 24 mai 19:23

      @foufouille

      chez les écolos, c’est général
      fine et objective analyse, je n’en attendais pas moins de toi
       smiley

    • foufouille foufouille 24 mai 19:42

      @nono le simplet

      tu as une autre option : les écolos barjots sont sur représenté ici ou ailleurs. mais j’ai un gros doute vu le nombre de frappadingue.
      ça doit être l’heure de ta cure de radiation naturelle bonne pour la santé.


    • Dzan 25 mai 12:05
      @Robert Lavigue
      Ce ne sont pas des chasseurs, mais des porteurs de flingues. Point barre.

    • Alren Alren 25 mai 13:25
      @cassini

      La chasse de certaines espèces est une nécessité.
      Les chevreuils et les cervidés en général dévorent, dans les forêts, les jeunes plantations d’arbres et il faut entourer chacune d’un grillage coûteux en temps de main d’œuvre notamment.
      Les sangliers ravagent les cultures limitrophes des forêts.
      En revanche, lâcher des faisans d’élevage pour les mitrailler comme au ball-trap est une monstruosité de bêtise et devrait être interdite.

      Les agriculteurs de la FDSEA qui veulent empêcher par la force leurs adversaires de s’exprimer sont de fachos. Mais ils ne représentent qu’une minorité de la profession, une minorité violente et oui, volontiers alcoolique.
      Et les autres qui votent FNSEA et politiquement à droite quand ce n’est pas FN, espèrent que la voie productiviste à coups de pesticides mortifères qu’ils pratiquent au détriment de leur propre santé et celle de leurs proches, sera maintenue car ils croient ne rien savoir faire d’autre.

      Alors que la conversion en bio est facile, rémunératrice, valorisante. Elle demande seulement une petite formation.

    • foufouille foufouille 25 mai 13:56

      @Alren

      FDSEA = Départemental
      FNSEA = National
      c’est le même syndicat qui est majoritaire.


    • foufouille foufouille 24 mai 14:00
      « le Morbihan « accueil des projets ruraux expérimentaux comme ceux qui se pratiquent sur la ZAD de NNDL ». »
      bien évidement gratuitement = écolo = race supérieure.


      • Alain Dussort Alain Dussort 24 mai 14:15

        Tous ceux qui occupent une terre payent une taxe d’une façon ou d’une autre. Je n’ai pas voulu alourdir l’article mais nombre « d’écolos » dont je parle ne revendiquent pas ce label : pour eux leur démarche est une question de bon sens. D’autre part, nombre de chasseurs vont réagir à cette instrumentalisation. Les plaintes et vivent réactions après les incidents du 5 mai ont obligé la FNSEA et la Conf. « à ne pas soutenir les excès » ....


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 mai 21:04

          @Alain Dussort

          pour eux leur démarche est une question de bon sens.

          Le bon sens, c’est de comprendre d’où vient l’argent de la PAC et où il va ?
          La France paye chaque année plus de 20 milliards d’euros au budget européen.
          Sur cette somme, il revient 14 milliards d’euros, pour la PAC et diverses sommes aux Régions et à la Culture.

          Quand vous voyez un panneau avec le sigle européen, ce sont nos impôts qui sont allés prendre l’air à Bruxelles, et qui reviennent avec le panneau bleu aux étoiles d’or, pour faire croire que l’ Europe sert à quelque chose de positif, et faire croire surtout que c’est un cadeau ! Nada, ce sont nos impôts qui reviennent , enfin, une partie de nos impôts !

          Où va l’argent de la PAC ? Essentiellement à l’agriculture et à l’élevage intensif, productiviste et industriel : c’est la définition même de la PAC, qui n’a pas changé depuis 1962.

          Sortis de l’Union européenne, la même somme pourrait servir directement une PAC française, en changeant d’objectifs : produire de l’alimentation saine pour toute la population, protéger les sols, protéger la santé des Français et des agriculteurs.

          Et pas seulement une poignée de bobos qui préfèrent se trouver un coin tranquille pour cultiver leurs poireaux, sans penser à résoudre le problème pour l’ensemble des Français.

          Cf le Programme de l’ UPR à partir du chapitre 115 du programme législatif.

        • arioul arioul 24 mai 16:48

          Putain un concert pour revendiquer , on aura tout vu en France , et pourquoi pas un ballet en tutu , tant qu’on y est. C’est çà les progressistes , droit de l’hommiste etc... Tu m’étonnes qu’ils se fassent massacrer par les chasseurs , eux au moins ils en ont dans le pantalon et heureusement qu’il reste des types comme çà en France , c’est rassurant et pas des lavettes pleurnicheuses qui s’excusent meme de vivre. La vrai France c’est Depardieu et pas le Maire de Bègles qui a chié dans son froc en velours.


          • Robert Lavigue Robert Lavigue 24 mai 17:56

            @arioul

            Putain un concert pour revendiquer , on aura tout vu en France.

            Ça permet d’aérer quelques parasites subventionnés...
            Le public, lui, aura apporté sa contribution à la lutte. Dans les salons, poser son cul sur une chaise ou dans un pré est un acte de révoltitude !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 mai 20:43
            L’auteur semble oublier que l’agriculture et l’environnement ne font plus partie des compétences des Etats, mais de la Commission européenne.

            Il s’agit de favoriser les lobbies agricoles, agro- alimentaires, agrochimiques, grandes surfaces alimentaires, toussa, toussa... Bruxelles s’occupe de gaver les multinationales, elle se fiche bien des paysans français, de l’écologie et de l’environnement...

            Les problèmes s’amplifient au lieu de se résoudre et les écolos (politiques) sont les idiots utiles du système qu’ils perpétuent. Ils sont européistes jusqu’au trognon, ils ne comprennent rien aux problèmes des paysans français, ils n’expliquent pas le rôle de Bruxelles, et finissent pas opposer les citoyens entre eux. 

            Les lois doivent être votées en France, avec l’accord des citoyens français.
            Sans sortie de l’ UE, aucun des problèmes soulevés par les écologistes ne peut trouver de solution.

            • Alain Dussort Alain Dussort 25 mai 11:29

              @Fifi Brind_acier
              Non, double Fi, je ne l’oublie pas puisque pour moi c’est le syndicat financier qui tient les manettes. Les ajustements de subventions et donc de revenus dépendent aussi des résistances sociales. Le Président Macron peut encore intervenir selon moi sur la Pac mais avec des contreparties. La police anti-contestataires dans les zones rurales par exemple ?

              Les « quatre poireaux » dont tu parles te manqueront peut-être un jour.
              Sinon merci pour tes informations complémentaires.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 mai 19:07

              @Alain Dussort

              dépendent aussi des résistances sociales

              Vous êtes un doux rêveur..., l’ UE est une dictature qui ne dit pas son nom.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 mai 06:53

              @Alain Dussort

              Macron peut encore intervenir selon moi sur la Pac mais avec des contreparties.
              Vous dites cela parce que vous ne connaissez pas la répartition des compétences au sein de l’ UE. Ce qui est normal, à part l’UPR, aucun Parti politique n’explique ce qu’il y a exactement écrit dans les Traités et comment on nous prend pour des truffes.

              Les compétences exclusives, tout le monde comprend, c’est la Commission qui décide dans ces domaines.

              Les compétences partagées, là, c’est l’arnaque, elles ne sont pas partagées du tout. C’est là qu’on trouve l’agriculture, l’environnement, et la défense du consommateur. Un gouvernement demande quelque chose dans ces domaines, et c’est la Commission qui décide.

              En clair, elle détient le pouvoir en dernier ressort, donc c’est elle qui a la main, et plus les gouvernements. Ce n’est pas seulement un transfert de compétences, c’est un transfert de souveraineté et la fin de la démocratie : les gouvernements appliquent ce que décident des Instances extérieures non élues, et pas ce que souhaitent les électeurs.

              Et comme la Commission passe 90% de son temps avec les lobbies, genre Monsanto, FNSEA, lobbies de la grande distribution, de l’agro chimie etc, devinez ce qui se passe ....

               "(...) Parmi eux, on retrouve en particulier la fédération Business Europe – qui regroupe 40 organisations patronales, dont le Medef –, le Transatlantic Business Council représentant plus de 70 multinationales européennes et états-unienne, l’association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), le conseil européen de l’industrie chimique (CEFIC), le syndicat européen de l’industrie pharmaceutique (EFPIA), Food and Drink Europe – le lobby de l’alimentation et des boissons en Europe –, la Chambre de commerce des États-Unis et Digital Europe – comprenant tous les grands noms de l’informatique comme Apple, Blackberry, IBM et Microsoft.

              Si nous sortions de l’ UE, nous pourrions interdire les lobbies, à mon avis, on ne s’en porterait pas plus mal...

            • Ar zen Ar zen 26 mai 07:42

              @Fifi Brind_acier

              Effectivement, cette formulation des « compétences partagées » est un sommet de langue de bois ou de manipulation ! Il est écrit ceci : 
              "Les compétences partagées (article 4 du TFUE) : l’UE et les pays de l’UE sont habilités à légiférer et à adopter des actes contraignants. Cependant, les pays de l’UE ne peuvent exercer leur compétence que dans la mesure où l’UE n’a pas exercé ou a décidé de ne pas exercer la sienne. La compétence partagée entre l’UE et les pays de l’UE s’applique aux domaines suivants : l’agriculture...... en fait partie.

              C’est bien l’Union européenne qui commande, les Chefs d’Etat s’écrasent et se taisent !

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 mai 19:20

              @Ar zen
              C’est plus grave que cela, non seulement les gouvernements ne disent pas la vérité sur les Traités, mais à chaque manif d’agriculteurs, ils font croire qu’ils vont faire quelque chose, qu’ils disposent du pouvoir de changer les choses... !!


            • Parrhesia Parrhesia 25 mai 10:23
              Il est effectivement beaucoup plus facile d’interdire les manifestations publiques, quelles qu’elles soient, que d’y assurer l’ordre républicain !!!
              Lamentable !!!

              • Dzan 25 mai 12:07
                @Parrhesia
                C’est vrai qu’à Marseille, il y en a des chasseurs...à la Kalash !

              • Où est-il l’été ? 25 mai 22:13

                Pour un état des lieux, ça va être compliqué !)J’aurai bien aimé savoir le nom des groupes mais pas ici.Pour se d’étendre un peu :(

                Qu’on soit gay ou qu’on soit queer,

                On revient mettre le foin, Y faut pas mollir,

                à La Bastide de Ducon (séronnais), là on va bien rire !

                Il paraît qu’un tas de crétins a du mal à jouir

                Appel national à toutes les cochonnes,

                Les crevardes, les mal-baisées qui ne se croient pas bonnes

                Viens comme t’aime bien, fête du boudin, la carcasse sonne

                Les paysans qui ont le cafard

                « Une pipe est ça repart ! »

                vroom vroom 4X4

                Au gps dans son potager,

                pov’païsus perdu au radar

                Mangez du gland ! Quand le gros con devient méchants,

                Ou donnez-leur des sous, des dessous casher

                Qu’ils aillent en Asie baiser des gosses pas chers...

                Allez les filles, quand faut y aller, y faut y aller ! Peuchère !

                On ne va pas laisser les enfants se faire passer dessus

                Alors qu’il suffit de bouger son q !

                Sauvons l’homme, qui a vu l’homme,

                Qui a vu l’homme, qui a vu l’homme,

                Qui a vu l’homme qui n’a pas vu de femme,

                mais qui qui qui qui, qui a vu l’ours,

                Sauvez l’homme ET l’ours !

                Et la femme de nous tous !

                Brunes, blondes, châtains et rousses

                à la rescousse si quand qu’on le secoue : qu’ça mouse !

                On se trémousse sous les secousses de tous !

                Y’a pas à dire les filles, faut que ça taille du balourd

                Purgez-leur les, videz-leur les, égouttez-les gros lourds !

                Car ils nous crient : « on a marre d’not’ bétail ! » ayayaille !

                J’en vois certaines qui braillent et au moins une qui baille...

                Quand tous ces glands se foutent pas en l’air, c’est qui deviendraient méchants !

                Certes l’ours nous broutent et les toxiques nous font la nique et puis l’intox qui a la trique,

                Toute la clique, prout, en détox ! sortez les, prout, gazs ! faut que ça pète, prout, tous en détox !

                Une lotion défoliante et les peluts auront moins de lentes !

                Rasez-les, rasez-les, rasez-les, gratis !

                Épilez les, épilez les et pillez les pubis !

                Non à la dissémination et, en même temps, aux morpions !

                Quand dans mon champs, je met de la merde en boîte

                Il y a des mécontents et ça ça m’épate

                Avec mes potes, on dépote de la merde en vrac,

                On est tous bien content, ça c’est vraiment bath !

                Bien contents que nos bébés y marchent à trois pattes,

                On ramasse de la merde dans des boites,

                On les ouvre pour nos bêtes dans des boîtes,

                On récolte de la merde qu’on remet dans des boites,

                Qu’on vend à des gros par camions dans des boites,

                On s’en fout car on nous la fout

                Comme un pov’diable par les quatre bouts

                 Hors-sol de sa boîte !


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 mai 22:38

                  @Où est-il l’été ?

                  Sur quatre accords en power cords et distorsion...ça le fait.


                • Où est-il l’été ? 28 mai 19:35
                  @Alta Pea Pea
                  Tant mieux, je ne m’attendais pas à du luth non plus...ça s’écoute ?)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès