• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’heure endettée …

L’heure endettée …

JPEG

Les limites d’une consultation populaire.

Au royaume des hypocrites, les couche-tard sont rois. C'est en effet ce qu’il faut conclure de cette curieuse consultation qui vise à savoir qui de l’heure d’hiver ou bien de sa consœur d’été emportera l’adhésion de la majorité. Comme le temps c’est de l’argent, ce sont naturellement les considérations mercantiles qui curieusement associées à celles des jouisseurs de l’instant qui vont l’emporter.

Il est permis d’affirmer que cette farce relève de la plus formidable démagogie. La société dans sa majorité pensant d’abord à son confort, ses loisirs et son désir de traîner le soir sur les terrasses des cafés ou bien à un barbecue avec des amis, pour pencher massivement vers la solution la plus aguichante.

L’heure d’été et ses deux heures d’écart avec le soleil a reçu la plupart des suffrages d’adultes qui font fi des rythmes de sommeil des enfants, des contraintes des agriculteurs bien trop peu nombreux pour faire pencher la balance, des chrono-biologistes qui se désolent ou des spécialistes du sommeil qui en ont des insomnies. Mais tous ceux-là sont si peu face à la cohorte des égoïstes de tous poils qui aiment mettre les pendules à la seule heure de leur bon plaisir.

Faut-il avoir perdu le sens du bien général pour ainsi lancer un sondage totalement faussé par la somme des intérêts particuliers. Gouverner c’est agir pour le bien de tous, même si parfois, il convient d’aller à rebours des désirs. Il y a pourtant belle lurette que ce sens essentiel de la gestion d’une nation a été perdu au profit de l’art de flatter les groupes de pressions, la majorité silencieuse ou bien les penchants les plus bas.

Vous voulez des apéros qui n’en finissent pas, vous désirez flâner le soir à la sortie du boulot, vous avez envie de jouir pleinement de la lumière solaire et vous allez mettre votre santé à rude épreuve. Imaginez un peu ce que sera l’heure d’été en plein hiver. Une belle absurdité qui vous forcera à vous faire violence le matin pour vous tirer du lit en pleine nuit…

Vous vous êtes émancipés de la nature, des saisons, des rythmes biologiques. Vous êtes des humains augmentés, sans cesse dans la seule réalisation de vos envies. Qu’importe si la Planète doit se plier à vos envies absurdes de fraises en plein hiver, de voyages sans cesse plus lointains, de confort au détriment des ressources naturelles. Vous avez supplanté le créateur, votre petite personne est bien plus précieuse que la marche naturelle du monde.

Alors c’est désormais au soleil de se plier à votre orgueil démesuré. Les horloges du temps vont renoncer définitivement à se caler sur la société des loisirs. Les médecins s’arracheront les cheveux quand ils déploreront les effets délétères de cette folie. Vous allez une fois encore réduire votre temps de sommeil, torturant votre santé pour jouir plus longtemps encore, le soir en oubliant qu’il convient de se lever le matin.

Les canailles qui vous ont demandé votre avis savaient parfaitement que vous alliez effectuer ce choix, en dépit des conséquences, des évidences, des réalités circadiennes. Ils vont récupérer à leur profit ce que vous prendrez quelque temps pour une décision agréable, une formidable nouvelle, ce sentiment illusoire d’être en été toute l’année. Mais dieu que vous pouvez être stupides en ne réfléchissant pas plus loin que le bout de votre nez.

Il est bien trop tard pour infléchir le cours de l’histoire. La civilisation a fait le choix terrible de se couper de la nature, de mettre la planète en coupe réglée, de se penser supérieure et émancipée de toutes contraintes naturelles. C’est donc à l’heure d’été que vous célébrerez la nuit des temps, celle de l’embrasement général, quand les ténèbres vous priveront définitivement de vos cent vingt minutes volées à la raison.

Colériquement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • ZXSpect ZXSpect 1er avril 13:01

    « Faut-il avoir perdu le sens du bien général pour ainsi lancer un sondage totalement faussé par la somme des intérêts particuliers. Gouverner c’est agir pour le bien de tous, même si parfois, il convient d’aller à rebours des désirs. »


    Gouverner « à rebours » du vote majoritaire !… la démocratie, selon C’est Nabum, est bien loin du R.I.C.



    « Mais dieu que vous pouvez être stupides en ne réfléchissant pas plus loin que le bout de votre nez. »


    Ah, C’est Nabum, que le peuple est bête !



    Démocratiquement vôtre


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 avril 07:58

      @ZXSpect

      Votre haine vous aveugle


    • Venceslas Venceslas 2 avril 16:57

      @ZXSpect
      Sauf que ce n’est pas vraiment un vote, mais un sondage électronique dont tout le monde n’était pas au courant. Cela fausse les données de manière considérable.


    • finael finael 1er avril 13:51

      Du moment que les gens sont des urbains à 80%, il y a belle lurette qu’ils ont perdu le sens du jour et de la nuit. De toutes façons en ville on ne voit guère le ciel et pas du tout les étoiles.

      J’ai fait le même constat que vous en ce qui concerne ledit sondage et c’est la même opinion que celle de mes voisins.

      tout est tellement artificialisé.


      • zendragon zendragon 1er avril 14:19

        @finael
        Le découpage du temps est à la base souvent artificialisé de toute façon, non ?
         
        « Artificiel » ou « naturel » ? :
        Découpage du temps en heures, minutes, secondes ;
        Découpage du temps en mois, en semaines ;
        Fuseaux horaires ;
        Date 0 d’un calendrier (les Chinois vivent en quelle année actuellement ?) ...
         
        Il n’y a peut-être que le temps d’une rotation de la Terre autour du Soleil qui soit « naturel » et pareil pour tous les habitants de la planète ? (les « mois lunaires » aussi ?)



      • Julien S 1er avril 14:32

        Je préfère l’heure d’été, qui ne m’empêche pas de dormir. J’en suis désolé pour l’auteur.

        .

        C’est au soleil de se plier à cet orgueil démesuré

        Quel poète vous faites. Vos arguments sont très persuasifs.

        .

        Attendons le jugement sagace de Rosemar sur cette question. 


        • C'est Nabum C’est Nabum 2 avril 07:59

          @Julien S

          Vous préférez et cela vous honore car vous employer le verbe qui convient

          Les choix politiques ne devraient pas sen faire en terme de préférence mais d’utilité


        • Venceslas Venceslas 2 avril 16:57

          @Julien S
          Il y a des enfants que cela empêche de dormir, et personne ne leur demande leur avis.


        • nono le simplet nono le simplet 1er avril 15:15

          la solution est de raccourcir la durée des heures de jour pendant l’hiver de 10 mn, comme ça on gagnerait une bonne heure de soleil en plus ... fastoche ...


          • C'est Nabum C’est Nabum 2 avril 08:01

            @nono le simplet

            Bravo et notre dernière heure prendra un gros retard


          • sweach 1er avril 16:07

            L’heure d’été et ses deux heures d’écart avec le soleil a reçu la plupart des suffrages d’adultes qui font fi des rythmes de sommeil des enfants, des contraintes des agriculteurs bien trop peu nombreux pour faire pencher la balance, des chrono-biologistes qui se désolent ou des spécialistes du sommeil qui en ont des insomnies.

            Vous devriez changer votre postula, car peut importe le chiffre qu’indique l’aiguille sur une montre, celle-ci n’a aucun impact sur nos rythme de vie.


            Ce qui est important c’est l’heure à laquelle on fait quoi par rapport au soleil.

            Aller au travail avant le lever du soleil ou bien sortir du travail après le coucher du soleil montre à qu’elle point on est déphasé.


            Si on préfère l’heure d’été c’est justement pour qu’on est une parti des rayons du soleil où on puisse vaquer à nos occupations sans devoir les consacrer à notre employeur.

            Si vous voulez respecter le rythme solaire, cela vous oblige a avoir fait la moitier de vos activités quand le soleil est au zénith.


            Aujourd’hui plus personne ne veut que le zénith soit la moitier de notre journée de travail car notre société a rajouté des activités sociales après, on pourrait garder l’heure solaire, mais à ce moment là on devrait faire des journée de travail de 6H à 15H et faire le repas du midi à 10H

            Ca revient au même que de faire 8H — 17H avec le repas à 12H en GMT+2

            Au final peut importe le chiffre choisie, c’est à nous à avoir des rythmes en adéquation avec le soleil et le fait de changer d’heure en ce sens était un problème, (le changement pas l’heure smiley)


            • nono le simplet nono le simplet 1er avril 17:57

              @sweach
              cela vous oblige a avoir fait la moitier de vos activités quand le soleil est au zénith.

              quand le soleil est au zénith et s’il reste de la place pas trop cher je prends un billet


            • C'est Nabum C’est Nabum 2 avril 08:01

              @sweach

              Je suis un béotien ordinaire


            • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 1er avril 16:41

              Et dire qu’il suffirait d’être logique, et de l’être quasi ’ simplissimement ’

               

              L’ heure

               

              Quel est ce concept ?

              Une barrière, une condition, une règle, une obligation, une sanction, même...

              Bah si.

              Elle répond à quoi ?

              À quels besoins, quels diktats, quelles nécessités ?

                

              Non mais ce sont-là 2 véritables questions.

              Une autre question, pour commencer la réflexion.

              Depuis combien de temps nos organismes, qui ont été conditionnés, tout au long de notre évolution de 45 000 ans de cultivateurs-éleveurs, pas moins, ont-ils été contraints par des ’ obligations ’ de ne plus dormir quand le soleil se couche et de s’éveiller quand le soleil se lève ?

                

              La simplicité ?

              La planification.

              Mais si, cessez d’êtres les sots qu’ils continuent à vous conditionner à êtres.

               

              Prenons le solstice d’été comme base.

              ( et ce dans chaque pays, puisque selon les latitudes ET longitudes, ils diffèrent. )

              Établissons tout simplement comme 12h la moitié de la JOURnée.

              Autrement dit ?

              Prenons la durée totale du jour du solstice d’été ( le 21 juin, de mémoire ), et à la moitié de cette durée, décrétons qu’il est midi.

              Ainsi, personne n’est ’ lésé ’.

              Les lèves-tard peuvent se lever à midi ( et davantage si le coeur leur en dit... ) et les couche tôt pourront aussi...

              Et n’invoquez pas les ’ nécessités ’ d’harmonisations industrielles ’ et autres billevesées, il y a trèèèès longtemps que la technologie nous permet d’être en temps réel n’importe où sur la planète, et même ’ en dehors ’.

               


              • C'est Nabum C’est Nabum 2 avril 08:02

                @seul le contenu compte...

                Le temps sur le grill


                Qui décrochera le temps suspendu ?

                Faut-il une minute de silence pour honorer un temps mort ?

                Quand la nuit des temps a-t-elle vu le jour ?

                Pourquoi gagner son temps à le perdre ?

                Le temps partagé est-il un sujet de division ?


                Peut-on broyer du noir le plus clair de son temps ?

                Le temps qui court finira-t-il par se perdre ?

                Connait-on le temps qui nous est imparti ?

                Le temps qui s’écoule est-il recyclable ?


                Comment vivre de l’air du temps sans argent ?

                Peut-on être en vacances à plein temps ?

                Quand le temps joue contre lui-même, finit-il par se perdre ?

                Faut-il prendre des mesures pour obtenir une unité de temps ?


                Le bon vieux temps vous a-t-il laissé de mauvais souvenirs ?

                Le calendrier est-il comptable du temps qui passe ?

                Quel délit commettre pour arrêter le temps ?

                Un grain de sable suffit-il à détraquer le temps ?


                Comment tuer le temps sans perdre une seconde ?

                Quand le temps est venu, reviendra-t-il ?

                À sa dernière heure, le temps aura-t-il conscience de sa fin ?

                La course contre la montre est-elle compatible avec la marche du temps ?


                Le temps béni accédera-t-il à l’éternité ?

                Comment remonter un temps faible ?

                Pour occuper son temps, faut-il le mettre au pas ?

                A-t-on vraiment mesuré la portée du temps ?


                Doit-on octroyer une minute de silence en hommage au temps mort ?

                Quel prêtre est en mesure de consacrer le temps ?

                L’échelle du temps nous mène-t-elle au ciel ?

                Prend-on assez de précautions en gravissant la marche du temps ?

                Peut-on prendre la mesure du temps ?


                Dans la nuit des temps, que faisait-on du plus clair de son temps ?

                Est-ce que tromper le temps est un motif de rupture avec lui ?

                Peut-on se payer du bon temps à crédit ?

                Pourquoi le temps présent n’est-il jamais un cadeau ?

                Où va le temps qui passe  ?


                Un temps fixé vous donne-t-il accès à l’éternité ?

                Aurons-nous le temps de terminer sur un dernier soupir ?

                La mort vous accordera-t-elle un temps de repos ?

                Pour défier le temps faut-il être un trompe-la-mort ?

                Est-ce que la fin détend  ?



                Intemporellement vôtre


              • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 1er avril 16:59

                Ah le ’ hochet ’ ...

                 

                Oyez-oyez citoyens !

                La ’ commission ’ ( je vous rappelle à toute fin utile que AUCUN eurodéputé ne PEUT initier quelques proposition législatives européenne que ce soit... ) vous offre la possibilité de vous exprimer à propos d’un sujet MAJEUR qui concerne votre santé !

                 

                Je vous reformule ça  ?

                La commission est enfin perçue pour ce qu’elle est.

                Arbitraire, autoritaire, inique et trop rarement sociale.

                 

                Du coup, il lui fallait une distraction, à ’ proposer ’ aux euro-citoyens, pendant qu’elle continue sa politique libérale.

                Quoi de mieux qu’un ’ truc ’ qui implique chaque individu, mais qui n’aurait quasiment aucune incidence sur les ’ rentabilités ’.

                C’est pas du win-win, mais du All-win.

                Un peu comme la ’ culture d’entreprise ’ ( dont cette ’ proposition de la ’ commission ’ reprend les rouages... )

                Impliquer le ’ client ’ à se servir de la marque, à s’approprier les ’ produits ’, ce qui fait qu’une fois ’ habitué ’, il sera conditionné et reviendra de lui-même acheter les nouveaux modèles.

                Que le ’ modèle économique ’ soit une saloperie sans nom, le client s’en foutra...

                Que le pillage de ses acquis et biens sociaux soit la finalité, il s’en foutra tout autant...

                ( oups, j’ai dérapé, désolé... quoique...

                 

                Bon sinon, encore une fois.

                Ne vous abstenez pas d’élire le maximum d’eurodéputés qui ne sont pas de libéraux.

                Parce que si vous vous abstenez, eux auront d’autant moins de difficultés à conserver une majorité au parlement européen.

                Et avant de pouvoir élire des dirigeants municipaux, puis nationaux qui ne seront pas des libéraux, il faut déjà commencer par leur bloquer le plus possible toute possibilité de continuer à dépecer les économies réelles des pays membres de la monnaie unique.

                Oui, nous savons...

                La ’ commission ’ passera outre.

                Et c’est le but, la forcer à montre son visage ’ 49-3 ’.

                Afin que aux prochaines échéances, les électeurs commencent à réfléchir au lieu de ’ réagir ’.

                 


                • juluch juluch 1er avril 17:20

                  le changement d’heure devrait disparaître en 2020....normalement.


                  • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 1er avril 17:33

                    @juluch
                     
                    Bah non...
                     
                    Mais tu peux peut-être nous citer l’abrogation du décret prévoyant cette disparition ?
                     
                    Parce que pour le moment, il ’y a qu’un autre ’ hochet ’ qui sera à son tour agité devant les yeux des n’enfants crédules pour tenter de ’ faire croire ’ que la majorité actuelle à l’assemblée fait quelque chose de ’ bien ’ pour la population.
                     
                    Tu nous dit si tu as compris le concept, hein ?
                      



                  • C'est Nabum C’est Nabum 2 avril 08:02

                    @juluch

                    En effet mais dans quel non sens ?


                  • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 2 avril 16:38

                    @juluch
                     
                    Donc tu ne sais pas qu’il faut l’unanimité ?
                    Et tu ne sais pas non plus que 3 pays ont d’ores et déjà annoncé qu’ils ne voteraient pas pour ( pas leurs électeurs, hein, leur ’ eurodéputés ’, et ces 3 pays ne vont pas changer de ’ tendance ’ en mai, ça devrait même se ’ renforcer ’ chez eux.
                     
                    Mais si c’est ton barbier de séville qui te le dit...
                    Tu nous diras lorsque tu auras compris ce qu’est ce hochet et comment les médias te l’agite sous le nez, pendant que d’autres lois un peu plus ’ libérales ’ sont en passe de défoncer un peu plus le peu d’acquis sociaux qu’il reste.
                      


                  • Julien S 1er avril 17:48

                    Si j’étais jeune et que je lusse un article de cette qualité je m’écrierais avec indignation "place aux jeunes !)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès