• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le jaune Macron

Le jaune Macron

La situation sociopolitique s'enlise dans un débat irréaliste. Comment avons-nous pu élire un président qui ne connaissait pas les problèmes des citoyens. Ou les citoyens sont des ânes ou ils se font abuser.

 Je dirai les deux mon général. Il ressort de nombreuses analyses réalisées par le CVIPOF sur le baromètre des français que ceux-ci majoritairement souhaitent être dirigés par un chef d'entreprise ou un spécialiste.

Un dirigeant d'entreprise pour l'État c'est se choisir un dictateur car l'entreprise si je ne m'abuse est sous le seul diktat de son patron. Curieuse façon de concevoir la démocratie.

Quant au spécialiste, il a été élu et même un tout jeune plein de vigueur et d'arrogance, nous allions voir la vie en marche. Pour sûr nous voyons des citoyens en marche et ce n'est pas fini. Sauf qu'ils ne semblent pas marcher comme il le souhaitait.

Pourquoi ? Nous sommes en droit de nous poser la question. D'où retirons-nous nos financements, répondre à cette question c'est s'engager à faire une révolution, à condition de comprendre, puisque les états n'ont plus le droit d'émettre de la monnaie ( c'est-à-dire le peuple, car c'est lui qui a voté cet interdit) l'État doit émettre des obligations qu'achètent ceux qui ont de l'argent disponible ou des fonds, fonds de pension par exemple, cela signifie que ce sont les citoyens qui paient une partie de la retraite des américains avec leurs impôts et taxes pour payer les intérêts dus. Mais aussi tous les services que les citoyens commandent à l'État, c'est à dire à eux mêmes, en croyant que s'ils n'en paient pas cela ira mieux. Une telle pensée est de la folie pure.

C'est la porte ouverte à la servitude aux puissances financières sans recours. Si aujourd'hui c'est le cas via nos choix politiques passés, nous pouvons changer la donne en exigeant que la BCE puisse financer les choix politiques des citoyens et la solidarité humaine.

Faute de cela l'on nous invite à louer l'argent des riches déposé dans les banques ou investi dans mes entreprises. Car si les citoyens se plaignent des impôts et taxes avec un peu d'instruction ou de connaissances ils sauraient que chaque fois qu'une entreprise paie des impôts ou des taxes, trouve des financements pour investir, ce sont chaque citoyens qui règlent tout, absolument tout, même le revenu des patrons ou les dividendes des actionnaires chaque fois que les citoyens achètent un produit ou un service. Il n'y a aucune valeur d'une quelconque marchandise en dehors de ce que consomme l'homme pour avoir un niveau de vie correspondant à ce qu'il est capable de faire pour l'avoir, même en s'aidant des technologies qu'il a su mettre en oeuvre.

Alors sachez qu'il y a 68 millions de citoyens qui veulent accéder au bien être que produisent 28 millions d'entre eux qui travaillent, employés de l'État et des collectivités compris, et parmi ces 28 mls 6 mls sont des entrepreneurs ou artisans, et les autres 22 mls des citoyens qui reçoivent un salaire d'eux pour qui ils travaillent en louant leurs services. Ce sont donc des classes sociales même si l'on veut le nier. Pour autant les entrepreneurs, les artisans et les salariés sont des humains qui à ce titre achèteront toutes les consommations de l'entreprise ou de l'État.

 Celles de l'entreprise ils la régleront par les factures, celles de l'État ils la règleront par les impôts et taxes. Chacun peut donc comprendre que ceux qui paient le plus c'est la classe des salariés. Alors je veux bien que. l'on dise que tous les citoyens sont égaux en droit, mais certainement pas suivant leur statut social.

Comprenons donc que les réclamations des gilets jaunes c'est la classe sociale des salaries qui les financeront à hauteur de 10 fois plus que les entrepreneurs.

Il serait temps que l'impôt qui est un vestige de la monarchie soit remplacé par une facture détaillant le prix des services rendus suivant une répartition en fonction de la richesse de chacun.

Comprenons aussi que les riches le sont parce que l'on désire leur argent, sans cela certains en ont tant qu'ils ne peuvent le dépenser, alors nous les élisons pour qu'ils votent des lois obligeant ceux qui n'en ont pas de le leur emprunter contre intérêts, ce qui les rend plus riches encore.

Ai-je tort, d'après le nombre croissant des milliardaires je ne pense pas.

Pourtant au lieu d'affontet ce dilemme nous préférons nous battre autour de notre identité, refuser la solidarité humaine, faire des guerre archaïques de religions, vouloir épurer l'existence en croyant que c'est de là que viennent nos difficultés.

Vous pourrez si vous le souhaitez en lire plus sur mon blog ddacoudre over-blog.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • lala rhetorique lala rhetorique 2 avril 12:10

    Le grave de l’histoire c’est qu’il n’y a plus aucune réelle opposition à ces gouvernants félons. Soit ils ont été « cassés » (Fillon par exemple), soit ils se sont cassés eux-mêmes (Mélanchon, Marine Le Pen), soit ils n’existent qu’à travers les autres partis (Ecolos, Communistes ou ce qu’il en reste, etc). Car aucune opposition n’ose réellement sortir de l’Europe. Un peu comme une avocate me disait un jour, au sujet d’un chèque accepté sans signature par le Crédit Agricole « que voulez-vous madame, je ne peux pas vous épauler, pour ouvrir mon cabinet, j’ai eu un prêt de cette banque ». La seule opposition, devant ce vide sidéral, ce sont les gilets jaunes et une bonne partie du peuple qui, même s’il ne participe pas, par peur entre autres, aux défilés, sont tout à fait en accord avec les revendication des GJ.


    • arthes arthes 2 avril 12:54

      @lala rhetorique

      Et cette opposition des gilets jaunes est bien réelle, elle....Semaines après semaines, Cela explique peut être pourquoi elle garde la faveur d’une bonne partie du peuple. 

      Le paradoxe étant que si ce mvnt s’était doté d’un porte parole pour les européennes, il se serait « auto détruit » et aurait perdu sa dynamique de départ qui permet d’agréger une sympathie et reconnaissance autour de lui .
      Les opposants classiques faisant figure d’oligarques au service du système , d’ailleurs « on » va nous en resservir de la Marine, l’opposant idéal pour fédérer comme d’hab contre « la peste brune, Hitler au féminin » , mais ça en devient juste comique cette grosse ficelle.

      Macron aurait été inspiré de se servir de cette dynamique des GJ dès le départ pour prendre à coeur et à bras le corps l’exaspération et le desespoir des français, de manière à rassembler autour de lui et enfin asseoir sa légitimté de manière qualitative, alors qu’il a été élu, certes, mais par défaut et que s’il dispose de tous pouvoir c’est par ce jeu vicieux des législatives juste après l’lélection qui permet une majorité absolue.
      Oui, je veux croire qu’il aurait pu , grâce au peuple et aux GJ acquérir ce qui lui manque le plus : De la maturité.

      Mais, ce jeune homme,  est trop loin du peuple, et il s’entoure de personnes qui lui sont dévouées comme des esclaves « qui lui doivent tout » et tout autant inconscientes et insouciantes des réalités du terrain, la France est vue comme une entreprise à manager, avec des humains  « producteurs/consommateurs et forcément »idiots"..


    • ddacoudre ddacoudre 2 avril 19:03

      @lala rhetorique

      Bonjour Je vais ?crire un article pour expliquer pour quoi il n’y a plus d’opposition tous les ?v ?nements ont une histoire qui n’appara ?t que lorsque il y a eu une agr ?gation une liaison suffisante entre certains d’entre eux pour que leur effets de manifestes Nous ne sommes pas des devins et parfois nos anticipation ou visions d ?pendent du choix des evenements que nous juste apposons pour comprendre le v ?cu. Or les savoirs sont essentiels mais il ?chappent naturellement a la majorit ? des,entre nous. Cela a toujours ?t ? vrai dans toutes les societes, un tant ’ous avons r ?duit l’ ?cart entre les initi ?s et les ?lites par la scolarite. Aujourd’hui elle est devenu insuffisante pour savoir tout ce qu’il y a connaitre pour vivre dans la complexit ? du monde a laquelle ’ous avons tous contribue C’est un ab ?me qui se creuse. l’Europe n’est pas une difficult ?. La difficult ? provient que nous avons d ?velopp ? une Europe oligarchies entrepeneuriale et non une Europe des hommes. Une Europe financi ?re dont les peuples en ont ?t ? deposedes. Cordialement ddacoudre OverBlog


    • Le421 Le421 3 avril 13:57

      @lala rhetorique
      Encore la comparaison entre Mélenchon (avec un « e », ne mélanchons pas tout !!) et Marine Le Pen. Idiot et stérile. Deux mondes opposés avec une dynastie-PME familiale ou le seul idéal se situe sur le compte en banque, y compris aux Bahamas, et un politique avec la carrière que l’on connaît, notamment le fait qu’il a milité pour le « non » au TCE de 2005 et quitté son parti par conviction personnelle, sous la risée des gens vous y compris, peut-être et les jets de cacahuètes. On l’aime ou on ne l’aime pas, mais je ne pense pas que l’on puisse facilement le taxer de malhonnêteté politique. Le SMIC à 36€ ou la lutte contre l’IVG, le vote en faveur du secret des affaires à Bruxelles ou tout un tas de fadaises populistes, c’est pas de lui.
      Comparaison n’est pas raison.


    • covadonga*722 covadonga*722 2 avril 12:34

      Comment avons-nous pu élire un président qui ne connaissait pas les problèmes des citoyens. 

      démonstration que la démocratie et le suffrage universel sont a proscrires pour avoir une société et une civilisation viable ......


      • ddacoudre ddacoudre 2 avril 19:07

        @covadonga*72 Bonjour tu aurais tord de croire que c’est un ?ne, il appartient aux ?lite et a plus de savoirs que toi et moi reini sauf qu’il d ?fend un type de soci ?t ? lib ?rale capitalistique qui donne le pouvoir mon ?taire au nanti pour faire court.

        Cordialement ddacoudre OverBlog.


      • zygzornifle zygzornifle 2 avril 17:05

        Comment avons-nous pu élire un président qui ne connaissait pas les problèmes des citoyens.

        Bien sur que si , Macron connait tous les problèmes des citoyens, en long en large et en travers mais il s’en bat les c....s jusqu’au sang , il est le dépeceur , il est la pour faire ce que ses mentors , ceux qui l’ont mis en place et l’UE lui ont dictés et il le fait sans état d’âme, il n’est pas con le Macron , si vous tombez a la flotte ce capitaine de bateau ne vous balancera pas une bouée mais du lest en plomb ....


        • Esprit Critique 2 avril 17:14

          Jaune devant Macron derrière  !

          La France septique est en marche vers la Chienlitude absolue.


          • ddacoudre ddacoudre 2 avril 19:19

            @Esprit Critique

            Bonjour un point de vu juste, mais pas ecplicite. Tout ?v ?nement qui sp ?cule fini par exploser dans une bulle, les boursicoteur connaisse cela, le capitalisme aussi avec ses cucles. Celui des gilets jaunes est le cumul des.ebenement qui se sont construit depuis 1989 90, ou le patronat reuni a Davos n’a pas voulu tenir compte des observations de Bill Gates qui leur recommandait de ne pas d ?velopper un capitaliste triomphant sous peine de reconstruire une opposition. C’est ce qui se d ?roule en Europe et au USA la monte du fascisme a la place du communisme apr ?s la d ?bandade des socialistes du PS qui ont trahi le socialisme dans son combat contre l’exploitation de l’homme par l’homme. Cordialement ddacoudre OverBlog.


          • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 2 avril 17:34

             

            L’auteur se croit en démocratie ?

             

            ( du calme, les petits-fachnazeleux, ne me plussez pas, la suite ne va pas vous ’ plaire ’... )

             

            L’auteur ne sait-il donc pas que le système de gouvernance, en France, est ...

            P R É S I D E N T I E L 

             

            Et pas d’hier, tout de même...

            Depuis 1958..

            Et les 25 ’ réformes ’ de la constitution n’ont jamais été à l’avantage de la population...

             

            Je suis toujours sidéré, lorsque je lis quelqu’un qui s’imagine être en démocratie, en France...

             

            Comparer la direction d’une entreprise avec celle de l’état depuis 1958 ?

            Bah...

            C’est pareil.

             

            La seule fois ou il y a eut un semblant de différence, ce fut lorsqu’un idiot s’imagina pourvoir nationaliser une banque, alors que l’état avait perdu sa souveraineté monétaire 8 ans plus tôt...

            Qu’il s’imagina que les ’ marchés ’ allaient le laisser faire...

            Il a tenu moins de 2 ans...

             

            Non, reconsidérez ce que vous tenez comme factuel, le régime présidentiel n’est en rien démocratique.

            Même la monarchie constitutionnelle du royaume-fédéré est davantage démocratique que ne l’est notre système présidentiel...

            ( si si... quand une première ministre y tergiverse de trop, les ’ députés ’ ONT la possibilité de modifier les règles pour pouvoir prendre la main...

             

            Ici, tout ce que nous avons, c’est...

            Une motion de censure, pouvant ’ éventuellement ’ mener ( si la motion est menée à terme... lol ) à... non, pas une dissolution de l’assemblée, mais juste une destitution du gouvernement...

            Le ’ président ’ peut alors nommer un nouveau premier ministre, qui pourra renommer des ministres, qui continueront à perpétrer la politique de la rédaction, pardon, du président...

             

            Circulez, y’a rien à voir.

            Nan sérieux, commencez par cesser de qualifier l’actuelle gouvernance comme étant démocratique...

            Tout le reste y gagnera grandement en crédibilité.

             


            • ddacoudre ddacoudre 2 avril 19:23

              @seul le contenu compte.

              Bonjour mon ami pedant. N’aurais tu pas pu penser que je risquais d’en savoir plus que toi. Va visiter mon site😂😁😁😁 Cordialement ddacoudre OverBlog.


            • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 2 avril 19:51

              @ddacoudre
               
              Alors commence par cesser de désigner ce système de gouvernance comme une ’ démocratie ’.
              Tout d’abord, en leur faisant cette tromperie, tu les conforte dans leur mensonge présidentiel et ensuite ceux qui te lise peuvent ne rien comprendre, voire même, pour ’ certain ’ amalgamer tout et rien et finir par veauter facho, si tu vois ce que je veux dire.
              Nommons l’ennemi pour ce qu’il est, ce sera déjà un bon début...


            • ddacoudre ddacoudre 2 avril 23:06

              @seul le contenu compte... Re

              ’ous sommes dans une société démocratique. C’est à dire que mes citoyens peuvent choisir ce qu’im veulent designer pour mettre en œuvre leurs choix. En 1958 ils ont fait le choix d’une constitution et des modalités de son application. Les citoyens ont donc choisi un régime présidentiel, personnes ’e la imposé par la force. Que son usage démontre des lacunes et l’autocratie vers laquelle il peut conduire c’est une évidence. Sauf qu’il revient a rechercher qu’elles en sont les raisons. Et la nous voyons que si ce pouvoir été présidentiel les citoyens disposaient des moyens d’une opposition, même imparfaite en l’absence de proportionnalité. Pourtant par le droit d’association les citoyens peuvent se faire entendre,, porter ce qu’ils pensent et le manifester. Sauf qu’ils ont crû que l’adhésion à un parti, a un syndicat c’était une carte de consommateur que ceux qui les animaient aller obtenir ce qu ils souhaitaient sans leur mobilisation, qu’il suffisait de se gaver le ventre sans instruite la tête, qu’il suffisait d’être un noyau au lieu d’être un citoyens. Même si je suis pour la suppression du presidentialisme qui favorise l’autocratie, ce n’est pas lui qui est responsable de nos défaillances. Je t’invite à aller lire le dernier article sur mon blog, j’explique un peu cela. Cordialement. ddacoudre OverBlog


            • arthes arthes 3 avril 09:24

              @ddacoudre

              Mais notre système présidentiel de 1958 n est plus adapté a l esprit du temps, celui d une France qui pour evoluer et trouver sa place dans le chamboulement mondialiste necessite une adhésion par conviction du peuple qui la compose.

              Et non une adhésion par logique, croyance, résignation, peur,  sous la coupole d un système institutionnel qui s érige à l instar du « droit divin » afin de garantir pleins pouvoirs au monarque, les FO servant surtout à réprimer , mattraquer  , terroriser le peuple et protéger
              les institutions et le monarque.

              Ce que je trouve qui se dessine de plus moderne, frais et novateur, c est bien l impulsion venue de Gj, sans doute très innatendue et jamais pensee et imaginee dans sa forme et sa ténacité,  dans le calendrier présidentiel.

              Sans doute parce que l humain depuis longtemps n est plus dans les preocupations de nos experts, élites, autrement que sous forme statistique et d abstractions.

              .


            • acab2 3 avril 11:22

              @arthes

              « C’est à dire que mes citoyens peuvent choisir ce qu’im veulent designer pour mettre en œuvre leurs choix  »

              Les choix des eurolobyste, les suppôts de mercenaires des investisseurs stratégiques, vous voulez sans doute dire ?


            • arthes arthes 3 avril 15:26

              @acab2

              Non...Je vise juste à dire que nous ne sommes pas dans un système démocratique, mais dans un piège avec des mises en scène électorales qui ne servent qu’à donner des prérogatives à des élus , lesquels sont grassement payés pour assurer la bonne marche de ce système pourri, tenir en laisse le peuple (avec de bonnes paroles et de la corruption si besoin) et servir (avec où sans conscience) les intêrets de puissances financières hostiles, et actuellement, avec Macron « kimeleturbo » (mais ça, ça se lisait sur son visage et entre les lignes de ses discours creux avant les élections) , nous allons gaiement vers : privatiser la France en mode « go fast »...Le mvnt des GJ, c’est le seul grain de sable que je vois dans sa machine , c’est peut être pour cela qu’il veut activer les choses ? 
              Bon, il préfère faire comme si ça existait pas, faire comme si le peuple n’existait pas , enfin, si, comme un troupeau dont il faut calmer les « mauvais éléments », alors le berger lache ses chiens les plus enragés. 

              Les autres partis font partie de ce système mafieux, pourri et de menteurs qui, désormais s’assument avec un beau cynisme.

              Donc, j’estime que c’est au peuple de définir le cadre, la structure dans laquelle il veut vivre, et non le contraire.
              Et ça passe par foutre en l’air le système antidémocratique actuel..
              Et ça passe pas par les urnes.


            • ddacoudre ddacoudre 3 avril 16:58

              @arthes

              Bonjour Tu as parfaitement raison, il y a longtemps j’ai écrit sur ce site, humain ne survivra pas à une comptabilisation de l’existence. La vie n’est pas faite pour retirer des humains leur poids en monnaie. Si nous avons besoins d’outils de mesure pour nous réaliser, c’est autre chose que de s’en servir pour peser la vie humaine ou la planète en valeur or ou dollars comme le font les usa dont nous suivons le modèle en elisant leur fans. La Vie République est obsolète car il est devenu impossible de la réformer pour l’adapter aux besoins monétaire des peupliers pour faire face au défis à venir dont nous savons qu’ils aurons produit leur nb effets avant que ’ousayons pu nous organiser pour y faire face.

              Cordialement ddacoudre OverBlog


            • arthes arthes 4 avril 12:10

              @ddacoudre

              Priviet,

              C’est p’t^’être la gouvernance Macron qui ne survivra pas à la comptabilisation de l’existence , ce qui sonnerait « en même temps » le glas de l’actuel système présidentiel, la chute prématurée de l’un produisant la chute de l’autre.

              D’où , je pense en toute logique, la position de Macron ( et son équipe) qui se radicalise et se durcit de plus en plus envers les GJ, lesquels sont le grain de sable « qualitatif » de l’existence qu’aucun expert semble t il n’a vu voir venir , pensé et imaginé (c’est trop humain pour des cerveaux/machines) et qui peut faire trembler le système sur ses bases, 

              La légitimité de Macron ne tenant donc qu’à un mic mac comptable particulièrement difficile à avaler et dont personne n’est dupe reste quantitatiive et se fiche de savoir qu’il y ait ou non une véritable conviction d’hadésion ,Et se fiche ausi de savoir e qui se passe dans la tête de ceux qui ont voté blanc ainsi que les abstentionnistes (quant ils ne sont pas méprisés) seuls les légalistes peuvent accepter cela, de bon gré ou de mauvais gré , dans l’optique de repasser aux urnes dans le cadre d’un système antidémocratique qui leur convient après tout.

              C’est ça, l’ancien monde, mais, à mon sens, ce qui aurait du alerter et être analysé plus profondément, c’est le fait que tous les partis tradi ainsi que les syndicats aient subi une hémorragie spectaculaire avant l’élection présidentielle, avec Macron, on a fait du vieux avec du neuf en fin de compte ..Alors son bouquin « Révolution »...Peut être , oui, pas comme il le pensait....Quoique, on peut toujours se demander si, lorsqu’il assène : « Qu’ils viennent me chercher » qu’en quelque part, en son fort intérieur, un secret désir morbide d’autodestruction l’anime ?


            • ticotico ticotico 2 avril 23:07

              @l’auteur

              Une précision : salariés et entrepreneurs ne sont pas si différents que ça. Ce n’est pas le statut qui compte, mais la taille. L’immense majorité des entrepreneurs en France sont des petits. Leur problème n’est pas la longueur de leur prochain yacht, mais plutôt les commandes et la trésorerie pour assurer les salaires.

              L’uberisation galopante camoufle aussi le statut de précaire en celui de travailleur indépendant (auto entrepreneur en langage macronien).

              Ne nous trompons pas d’ennemi...


              • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 3 avril 13:33

                @ticotico
                 
                Tout à fait d’accord avec toi, avec un bémol de taille.
                 
                Dans toutes les activités du tertiaire d’au moins 6 salariés, l’employeur ne fait déjà plus que de la gestion, et son salaire-revenu cumulés dépassent les 55 K€ sans se fatiguer.
                 
                La ’ fable ’ du patron ’ travailleur ’ a été démystifiée depuis les années 90, et le ratio 1/6 ne fait que diminuer, avec des gains de productivité en hausse et des salaires stagnants, pendant que les prix augmentent.
                 
                Dans l’industrie ’ lourde ’ ( avec des ’ machines ’, du stock de matières premières ET de produits manufacturés ), le ratio monte à 18... comme c’est étrange, au vu des ’ libéralisations ’ du nombre d’employés contraignant à avoir une représentation syndicale ( 20 salariés ). Là aussi le ratio est en baisse, mais pas pour les mêmes raisons que dans le tertiaire. Là c’est parce que la désindustrialisation ( alias ’ délocalisation ’ ) favorise le transfert des industries lourdes dans des pays socialement et fiscalement plus ’ avantageux ’ pour ceux qui rachètent ces mêmes industries, et que les nouvelles règles du travail ’ incitent ’ aux petites structures, quitte à en avoir 2 en changeant de département de l’autre côté de la nationale, pour finir par mettre en concurrence les exonérations fiscales des collectivités en feignant des difficultés...
                 
                MAIS oui, toujours OUI, l’ennemi est bien toujours le même.
                C’est celui qui exige une croissance des bénéfices et se contrefout de toute considération autre, préférant revendre/dépecer/fermer une activité rentable, parce que ’ pas assez ’ rentable...
                 
                À quand un ’ logo ’ consommateur permettant d’identifier facilement ceux qui ne sont pas sous la coupe des financiers ?
                Perso, le thé et les infusions, j’en offre chaque mois.
                https://boutique.fraliberthe.fr/
                Et quand on me demande combien on me doit, je leur réponds de leur en acheter et de les offrir.
                Bon ok, j’avais commencé par leur faire faire des tests en aveugle, histoire de les ’ déconditionner ’ des ’ marques ’.

                 


              • ddacoudre ddacoudre 3 avril 17:31

                @ticotico

                Bonjour Je ne me trompes pas d’ennemis les employeurs qui travaille seul comme 1 millions d’entre eux, ne sont pas mieux loti que les salariés.maos ceux qui emploient ai mois un salarié sont concernés car il doivent vendre leur travail et toutes leur char de fonctionnement. Cela ne va pas en faire des milliardaires, puisqu’ils vont seulement y rêver tandis que les grande entreprises qui sont au nombre de 500 emploi autant de salariés que les autres réunis, mais c’est surtout que beaucoup de petites et moyennes sont des sous-traitants des grandes avec lesquelles il n’y a pas de aricomparaisons possibles. Est ce les écharpes rouges qui défilent contre les gilets jaunes comprennent qu’il ne sont pas mieux loti qu’eux, et ce sont pourtant eux qui sont les premiers soutient des entreprises qui les exploitent eux qui en retour exploitent leurs salariés. Les employeurs ne sont pas les ennemis, ils sont nécessaires comme entrepreneurs, innovateurs, mais cela ne leur confère pas le droit d’exploiter et tromper les autres pour s’enrichir. Pourtant le plus grave c’est quand nous formons des salariés dans nos écoles de commerce pour se faire. Cordialement ddacoudre OverBlog


              • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 3 avril 18:00

                @ddacoudre
                 
                Si tu évoques les 900 000 auto-entrepreneurs, c’est même pire que tout.
                Eux sont carrément imposés à 50% de leur CA, en échange d’une couverture sociale minable.
                T’imagine si les ceusses du cac-40 étaient imposées à 50% de leurs CA ?
                On rembourserait la dette en... 5 ans...
                ( non mais c’est juste un délire, hein, on sait qu’il faut leur laisser de quoi continuer à produire, c’est juste qu’il faudrait ’ limiter ’ un peu leur voracité... )
                Je suis assez bien placé pour te parler de l’évolution de l’emploi dans les TPE-PME.
                Et le constat qui s’impose ( et ce même si AUCUN organisme public ni privé ne publiera ce genre de statistiques ) est que les contrat en CDI valent désormais moins qu’un CDD dans les TPE.
                Leurs turn-over avec des contrats pourtant qualifiés et même parfois bien payés ne dépassent plus les 6 mois, tels des saisonniers.
                On constate des périodes de non-emploi de plusieurs mois entre 2 contrats en CDD, de la sous-traitance de ’ auto-entrepreneur ’ à outrance même par des PME.
                La seule chose qui a ’ évolué ’, ce sont leurs revenus ( prises de bénéfices ET revenus des dirigeants de TPE-PME, hors auto-entreprises )
                Leurs revenus sont loin d’avoir progressé comme ceux du CAC-40, mais ils ont pu profiter de l’ubérisation de l’économie associé au démantèlement du code du travail.
                 
                Cela porte à un peu plus de 4 millions les réels ’ bénéficiaires ’ de sa politique libérale. Reste les de-plus-en-plus-mécontents.
                Vont-ils s’abstenir ?
                Veauter avec leurs pieds ?


              • Le421 Le421 3 avril 13:50

                Ou les citoyens sont des ânes ou ils se font abuser.

                Les deux mon cher Dédé, les deux.

                Sans oublier le fameux « syndrome du larbin » et la masse des « smombies »...


                • ddacoudre ddacoudre 3 avril 17:36

                  @Le421

                  Bonjour Pourtant il nous faut en sortir pour affronter les conséquences de nos choix où ’ous avons tous participer même quand nous le comprenons. La société c’est pire qu’un super tanker quand il faut lui faire faire demi tour, lui ça se joue en heure nous c’est en siècles. Cordialement ddacoudre OverBlog


                • GéraldCursoux GéraldCursoux 3 avril 20:44

                  Mais pourquoi ces pas-contents ne se sont-ils pas présentés à la présidentielle ? La politique c’est comme le Loto : pour gagner il faut avoir joué. Macron a joué il a gagné... bravo ! Toi tu n’as pas joué et tu voudrais avoir gagné... réfléchis un peu mec avant d’écrire des conneries. Et je sais de quoi je parle !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès