• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les Compagnons du Devoir reproduisent une partie de la charpente de la (...)

Les Compagnons du Devoir reproduisent une partie de la charpente de la cathédrale de Notre-Dame

La reproduction d'un segment de la charpente de Notre-Dame réalisée par des apprentis des Compagnons du Devoir a été exposée de mardi à ce jeudi à Pantin (Seine-Saint-Denis).

une partie de la charpente de la cathédrale de Notre-Dame

 

Longue de 5 m et haute de 7,50 m, cette maquette, à 75% de la taille réelle, est composée de deux des 13 "fermes" de la nef de la cathédrale, ces structures triangulaires de poutres destinées à porter la très lourde couverture en plomb.

Réalisée à partir de 18m3 de chêne brut, la maquette, exposée au bord du canal de l'Ourcq, est destinée "à visualiser à quoi ressemblait la fameuse "forêt" de la cathédrale avant qu'elle ne brûle", souligne Les Compagnons du Devoir.

Une cinquantaine d'apprentis charpentiers ont travaillé depuis plusieurs mois, dans le cadre d'un projet pédagogique, en reprenant certaines des méthodes utilisées lorsque la charpente a été installée dans la nef, entre 1220 et 1240.

En complément, les Compagnons du Devoir ont proposé des ateliers à destination des enfants et des adolescents pour leur faire découvrir certains de leurs métiers comme charpentier, tailleur de pierre et couvreur.

"Ces métiers offrent de nombreuses perspectives d’emploi, il faut permettre aux jeunes de les voir et de les pratiquer pour leur donner envie de s'orienter dans cette voie", souligne Jean-Claude Bellanger, secrétaire général des Compagnons du Devoir.

 

#PanoramaMédia


Moyenne des avis sur cet article :  3.85/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 15 février 16:23

    ’’Réalisée à partir de 18m3 de chêne brut’’

     

    Z’êtes bien sûr ?

    18 stères pour ça ? Y’a du avoir un sacré putain de tas de copeaux !

     

    Enfin bon.

    Sinon, c’est quoi l’info là-dedans ?

    J’avoue que je n’ai pas bien compris le message...

     


    • sls0 sls0 16 février 13:32

      @Jeekes
      Le chêne brut c’est l’arbre dans son ensemble.
      Le houpier qui fait un certain cubage n’est pas exploitable pour des poutres.
      Dans le tronc l’aubier n’est pas exploitable.
      Au pif il y a pas loin de 100m de poutres, ça correspond environ à 40% de cubage de l’arbre brut.
      En plus il y a de la poutre de 10m ce qui implique du déchet, pas trop courant cette longueur en arbre sur pied.
      Pour ce qui est de l’info, il y a encore des gens qui savent bosser, ce n’est pas aussi afriolant qu’une info que des hommes politiques savent se branler je l’admets. J’en ai rien à foutre des branleurs par contre l’amour du travail bien fait j’apprécie.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 février 16:28

      Ayant constaté la philanthropie des ouvriers charpentiers, les nonnes vont encore prier en tricotant leurs caleçons chauds.


      • ETTORE ETTORE 15 février 20:14

        Le petit garçonnet macron, il est venu pour jouer au centre aéré menuiserie ?

        Il avait trouvé cela tellement marrant quand l’original flambait....je pensais qu’il serait sur le coup !

        Je me disais aussi qu’une « personnalité flamboyante » comme lui, pourrait en faire la maquette grandeur nature, en....allumettes, plus rapidement qu’elle ne s’est consumée !


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 février 20:44

          @ETTORE

          Merde...Jupiter est François Pignon. D’un côté ça me rassurerait...


        • V_Parlier V_Parlier 15 février 23:31

          Finalement ils vont faire une charpente ? Entre la terrasse verdoyante et le polygone à sustentation je finis par m’y perdre.


          • zygzornifle zygzornifle 16 février 08:55

            Tiens Macron s’est même pas déplacé pour voir cette charpente ....


            • Trelawney Trelawney 17 février 07:49

              Dans un seul département, il y a en moyenne deux entreprises de charpentes traditionnelles (celle que nous voyons sur la photo). Ces entreprises sont souvent et en même temps couvreurs zingueurs. Cela veut dire qu’en France (pays des cathédrales et des châteaux), parce que le travail manuel est dévalorisé, peut de personnes ont les compétences pour faire ce genre d’ouvrage. 

              Lorsque sur ce forum, on lit les interventions de personnes souvent à gauche ou proche de la gauche, on s’aperçoit très vite que « prolétaire » est un argument politique mais certainement pas un plaidoyer social.


              • nono le simplet nono le simplet 17 février 08:06

                @Trelawney
                Dans un seul département, il y a en moyenne deux entreprises de charpentes traditionnelles

                tu rigoles ? il y en a une vingtaine, au moins, en Vendée


              • Trelawney Trelawney 17 février 10:43

                @nono le simplet
                Charpente traditionnelle en chêne avec stockage de bois et qualification monument historique ? 
                Je connais Perrault frères mais c’est dans le 49 pas dans le 85. Dans le 85 ils sont plus spécialisés dans l’ossature bois. Il y a aussi Ritouet dans le 49, mais plus petit que Perrault et frères. Tous les deux stockent des chênes sur 5 à 10 ans de séchage.


              • julius 1ER 17 février 10:04

                j espère que les archis feront comme à Reims, des poutrelles en béton..... la partie de charpente invisible des pèlerins et des touristes n ’offre aucun intérêt à sacrifier une forêt de chênes et finalement pourquoi ne pas en faire la première cathédrale écolo de France en la couvrant de panneaux solaires !!!

                Uhgh j ’ai dit !!!!!!!!!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès