• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron-Philippe : entre clarification et logique du pire

Macron-Philippe : entre clarification et logique du pire

Dimanche, Emmanuel Macron est devenu officiellement président de la République et s’est exprimé pour la première fois. Hier, il a nommé Edouard Philippe, maire Les Républicains du Havre comme Premier ministre, réalisant sa première prise à droite. Deux premiers jours qui sonnent comme une poursuite de la clarification de notre vie politique, mais aussi comme une aggravation dans plusieurs domaines.

 

Nouveaux visages pour vieilles politiques qui ne marchent pas
 
Edouard Philippe parle peut-être un peu vite en affirmant que « ce que propose Macron, ça ne s’est jamais fait  ». Dans le tourbillon médiatique, peu parviendront à se souvenir de l’ouverture réalisée par Mitterrand en 1988 vers le centre, ou encore celle de Sarkozy en 2007 vis-à-vis de la gauche, où il avait réussi quelques prises spectaculaires : Bernard Kouchner, plusieurs fois ministre socialiste, Fadela Amara ou Eric Besson. A moins que cette première annonce ne soit suivie par plusieurs autres prises de choix demain, cette première annonce pourrait n’être que cosmétique, d’autant plus que le maire du Havre a un passé militant à gauche quand il était étudiant, ce qui limite la portée de son choix.
 
Malgré tout, ce brouillage des lignes entre les dits Républicains et ce nouveau PS qu’est La République En Marche est bienvenu. Depuis plus de 30 ans que ces partis soutiennent le même projet européen et mettent en place des politiques économiques tellement proches, il est profitable au débat public que les deux partis se rapprochent, même s’il est probable que la très grande majorité des dits Républicains ne cèderont pas à la tentation, l’arithmétique électorale semblant encore leur promettre suffisamment de sièges pour ne pas se remettre en question, étant donné que Marine Le Pen s’est ridiculisée lors du débat du second tour. L’ouverture Macron devrait donc finir comme celle de Sarkozy.
 
Plus grave, l’agenda du nouveau président est un prolongement des politiques économiques de son prédécesseur, qu’il avait contribué à façonner et qui ont échoué. Dimanche, il a déclaré que « le travail sera libéré, les entreprises seront soutenues, l’initiative sera encouragée  ». En clair, il veut prolonger la loi dite travail et donc poursuivre la déconstruction du droit du travail, au grand bénéfice des entreprises à une époque de chômage de masse, réduire encore leur fiscalité, une aberration sans fin alors que leurs profits sont au plus hauts et continuer la course à la loi de la jungle promue par Uber, où les riches touristes chinois poussaient l’ancien ministre à favoriser le travail du dimanche.
 

 

La présidence Macron, ce ne sont que de nouvelles têtes pour mener les mêmes politiques qui échouent depuis des décennies. Et pour couronner le tout, les échanges peu amènes entre la nouvelle majorité et ses alliés du Modem ou venus du PS créent un spectacle qui rappelle le pire de la Quatrième République. La seule chance de cette majorité, c’est de gagner par défaut, comme le 7 mai.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    



    • Dan22 16 mai 10:41

      Ce micron doit être un bon skieur !
      Il connait bien la technique du virage :
       pour tourner à droite , il faut bien prendre appui sur son pied gauche ; et inversement !


      • Spartacus Spartacus 16 mai 11:27

        Le code du travail massacre les emplois précaires.....


        La première source d’arrivée de nouveaux chômeurs est la fin de 2 CDD contigus, bien avant les autres raisons comme licenciements ou faillites.

        Le shéma de pensée des gauchistes consiste qu’a ne penser qu’aux « insiders » contre les « outsiders ».
        Leur thématique, c’est emploi à vie, privilèges statutaires et licenciements impossible.

        On en crève.
        Il faut en finir avec l’état d’esp^riot gauchiste insufflé par les 90% de profs marxistes...

        Les jeunes au cerveau lavé de l’éducation nationale et les fonctionnaires représentent les 98% des votants Melenchon ou souverainistes.

        Cette France gauchiste souverainiste, qui chie sur les plus précaires en faignant de les défendre, mais qui en fait dans la réalité ne défend que ses privilèges contre eux...




        • samuel 16 mai 14:39

          @Spartacus

          C’est drôle, le Marxisme a 100 ans et décrit fort bien le monde social à l’heure du capitalisme.

          Mais vous, votre credo ce sont les « insiders » et « outsiders », deux termes à la mode de la novlangue bien fait pour occulter les véritables causes du chômage et faire passer l’emploi précaire comme une bénédiction pour tous.

          Poussez un peu plus loin votre raisonnement et bientôt vous trouverez normal que les employés payent pour travailler !

        • Spartacus Spartacus 16 mai 15:58

          @samuel

          Le social de Karl Marx se résume en une seule phrase comme le disait Hazlitt : «  : haïssez l’homme qui est plus riche que vous, n’admettez en aucune circonstance que son succès puisse être dû à ses propres efforts, à la contribution productive qu’il a fait en faveur de toute la société.  »

        • samuel 16 mai 16:26

          @Spartacus

          Hazlitt c’est l’homme qui a inventé la semaine de 168H qui permet aux gens talentueux (et qui ne dorment pas) de gagner 4 SMIC.

          Sombre blague que cette vue de l’esprit... Les contributeurs les plus importants ne sont pas ceux que vous croyez...

        • benyx 16 mai 19:00

          @Spartacus
          Faut vous faire soigner mon vieux ! Attention les soins psychiatriques risque de ne plus être remboursé par la sécu !!!


        • Jean Pierre 17 mai 00:40

          @Spartacus
          Les emplois précaires massacrent les travailleurs.


        • Remosra 17 mai 01:02

          @Jean Pierre

          Mais voyons, vous exagérez, les emplois précaires ne sont que le résultat des fonctionnaires qui ne foutent rien au détriment de ceux qui travaillent comme des malades (on ne sait toujours pas pourquoi) et qui en veulent car la santé c’est le travail et l’esclavage est salutaire pour votre santé qui est bien entendu, dirigé par nos patrons qui savent ce qu’ils font et n’agissent que pour le bien de ses employés grace à qui l’entreprise ne pourrait pas tourner sauf s’il y a des robots. Alors oui je le dis, changeons de mentalité, chassons ces mécréants aux allures syndicalistes et commençons par nous révolter en faisant comme les Japonais, donnons gratuitement une semaine de congés à nos employeurs afin qu’ils sachent à quel point nous les remercions de nous avoir permis d’intégrer leur sublime entreprise sans qui nous serions que des clochards munis de CV bien fournis mais avec un porte monnaie bien démuni. Je me révolte et ne veux plus de cette protection sociale à la Française. Elle est insupportable et ne fait que remplir notre dette. Battons nous face à ces inégalités qui oppriment et appauvrissent nos dirigeants, eux qui sont si bienveillants !

          Monde de merde !


        • Spartacus Spartacus 17 mai 11:03

          @Remosra

          Les emplois précaires sont la conséquence de l’absence de choix d’alternative crédible de choix que des gens comme vous leur imposez.
          Un « patron » lui offre une solution pour les précaires. 
          Moins pire que la votre qui ne créez rien et n’offrez rien « sauf des barrières » qui empêche des gens plus compétant ou motivés que vous à entrer en concurrence avec vous.
          Quand on « fixe » les gens avec des statuts ou des avantages corporatistes on favorise des gens dans des emplois qu’ils font par habitude et pas par efficience ou motivation.
          C’est la peur de votre remise en question qui êtes responsable de leur précarité.

          C’est pour cela qu’on a des services publics à chier.
          Une éducation nationale d’irresponsables non impliqué sans notion d’efficience, qui laisse en déchet 20% de gens dans la merde ou sans diplômes et 20% de diplômes qui ne servent à rien...
          Une justice qui met 3 ans à instruire un dossier de simple divorce.

          La « protection sociale » n’offee de protectionj que pour les égoïste privilégiés de la gamelle d’état....Cotisations plus faibles, départs plus tôt, calculs avantageux et en plus mépris et déni de la réalité du social réels pour les autres.....
          MSA, RSI, Mutuelles étudiantes....C’est certain quand on fait partie des profiteurs des régimes spéciaux on se pose pas la question de la « protection sociale »...Surtout ne rien changer pour les profiteurs de la gamelle, n’est ce pas ?

          C’est vrai que l’indifférence de recevoir son revenu à charge des génération suivantes ne pose aucun problème aux égoïstes de la gamelle de l’état...


        • Remosra 17 mai 11:11

          @Spartacus

          Pauvre de vous, je vous plains dans mon boite cranienne étriquée.

          Vous rabachez toujours les mêmes sottises.

          Et gnagnagna, le patron il est bien, et gnagnanga, le chomeur il profite du système et gnagnagna c’est des gens comme vous qui font couler le système et gnagnagna je parle sans savoir s’il a déjà essayé de créer une entreprise par lui même et gnagnagna je parle sans arrêt de la gamelle à croire qu’il n’y a que ça qui existe et gnagnagna départs plus tot bande de profiteurs (qui part plus tot on en sait rien) et gnagnagna c’est bon on a compris votre discours comparable à du lisier !


        • samuel 17 mai 11:53

          @Spartacus

          y a pas à dire, c’est la logique du meilleur et du chacun pour soi.

          L’efficience, l’efficacité avant tout. Elle est belle la société patronale ! Si les patrons et les actionnaires commençaient par s’appliquer à eux-même ces grands principes ça nous ferait du bien à tous et nous libérerait de l’emprise du Capital sur la société !

          Le grand mal ce n’est pas le statu publique, c’est la menace privée permanente à la compétence qui inhibe les intelligence et l’initiative !!!!

        • Spartacus Spartacus 17 mai 15:33

          @Remosra

          Normalement dans le manuel du parfait Melenchoniste, il faut quand on a plus d’arguments s’attaquer à la personne.....Vous n’y coupez pas...


        • Spartacus Spartacus 17 mai 15:35

          @samuel


          Nier que le statut c’est un privilège......
          La notion hypocrite de l’égalité par les bouffeur de la gamelle sans compter....

        • samuel 17 mai 16:35

          @Spartacus

          Vous êtes tellement bête que vous ne vous rendez pas compte que le statu est-ce qui a permis au capitalisme (sous sa forme fordienne) de prospérer pendant 40 ans et de s’établir comme le meilleur modèle.

          Pourquoi ? parce que les gens confortés dans leur « statu » n’ont pas peur, consomment et alimentent la boucle de production consommation.

          Le capitalisme à l’heure néolibéral est trop bête pour se rendre compte qu’il scie la branche sur laquelle il est assit en précarisant.

          La seule façon pour les gens de consommer désormais, c’est .... l’endettement. L’endettement qui lorsqu’il est étatique vous fait crier mais lorsqu’il est privé vous est indifférent.

        • zygzornifle zygzornifle 16 mai 13:05

          lol..... Je vais me régaler en contemplant dans quelques semaines la tronche de ceux surtout les « gagne petits et autres sans dents » qui auront veautés pour lui ouahahahaha .....


          • Gabriel Gabriel 16 mai 13:17

            Au moins c’est clair avec ce premier ministre lobby du nucléaire, nous savons que la transition écologique vers les énergies naturelles c’est pas pour ce quinquennat. 


            • Dzan 16 mai 18:33

              @Gabriel
              Faut mettre votre montre à l’heure. En ce moment 18h30 Mardi, il discute avec Bulôt.


            • Albert123 16 mai 14:36

              le club des pervers narcissiques du marais va donc prendre le pouvoir pendant 5 ans, 


              pas sur que d’ici là le culte du jeunisme crétinisé ait encore le vent en poupe au sein de l’électorat paupérisé par les héritiers du tout aussi sordide et défunt Richard Descoings.

              En espérant que ces timbrés ne vont pas transformer ce pays en asile de fous et de dégénérés.

              • zygzornifle zygzornifle 16 mai 14:57

                Bientôt les jeunesses Macronienne ? ça rappellera de mauvais souvenirs .....


                • BA 16 mai 15:23

                  Edouard Philippe, Bilderberg 2016, a été choisi par Emmanuel Macron, Bilderberg 2014 !

                  Du 9 au 12 juin 2016, Edouard Philippe participait à la réunion du Groupe Bilderberg.

                  Le mécanisme du Groupe Bilderberg est le suivant :

                  1- D’abord, la sélection.

                  Depuis 1954, chaque année, au mois de juin, le Groupe Bilderberg se réunit. Il sélectionne deux ou trois hommes politiques français. Objectifs : placer leurs pions, continuer la construction européenne, et faire élire des membres du Groupe Bilderberg aux élections dans les pays européens.

                  2- Ensuite, la propagande médiatique.

                  Le système médiatique fait la promotion de ces hommes politiques sélectionnés par le Groupe Bilderberg. Le système médiatique dit du bien de ces hommes politiques dans les journaux, sur les radios, sur les chaînes de télévision pendant des mois et des mois. Normal : les grands journalistes politiques, les grands éditorialistes et les directeurs des médias sont eux-aussi des membres du Groupe Bilderberg.

                  Exemple : Nicolas Baverez et Etienne Gernelle ont été sélectionnés par le Groupe Bilderberg pour participer à leur réunion de juin 2016. Ils sont respectivement éditorialiste et directeur de l’hebdomadaire LE POINT.

                  Jeudi 4 mai 2017, l’hebdomadaire LE POINT faisait sa une sous le titre : « Droite : la bataille qui commence. »

                  Sur cette une, on voyait la photo des huit principales personnalités politiques du parti de droite Les Républicains pour les mois qui viennent.

                  Chose étonnante : sur ces huit personnalités de droite, il y avait sept personnalités très connues … et un homme politique complètement inconnu !

                  Les sept très connus : François Baroin, Nathalie Kosciusko-Morizet, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Bruno Le Maire, Laurent Wauquiez, Christian Estrosi.

                  Un homme politique inconnu : un certain Edouard Philippe !

                  Avec cette photo de une et avec le dossier à l’intérieur, l’hebdomadaire LE POINT commençait à préparer l’opinion publique à la nomination d’Edouard Philippe, qui était alors encore inconnu.

                  http://www.lepoint.fr/images/liseuse/medium-small/2330.jpg

                  3- Dernière étape, l’élection.

                  Les électeurs, après avoir subi des mois de bourrage de crâne, votent pour l’homme politique promu par les médias.

                  Conclusion :

                  Emmanuel Macron, Bilderberg 2014, a été élu président de la République. Quelques jours plus tard, il a nommé premier Ministre Edouard Philippe, Bilderberg 2016 !

                  C’est la nouvelle aristocratie.

                  La nouvelle aristocratie contrôle parfaitement le système politique et le système médiatique.

                  La nouvelle aristocratie a verrouillé le système.

                  Même au moment des élections, il ne peut plus y avoir d’alternance.

                  Seule une révolution pourra détruire la nouvelle aristocratie.

                  Rappels  :

                  Edouard Philippe était là  :

                  http://www.bilderbergmeetings.org/participants.html

                  Emmanuel Macron était là  :

                  http://www.bilderbergmeetings.org/participants2014.html

                  Le Groupe Bilderberg est à l’origine de la construction européenne. Le traité de Rome, signé en 1957, a marqué le début de la construction européenne. Il a été négocié durant les réunions du Groupe Bilderberg en 1954, 1955 et 1956.

                  « Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions. »

                  (Source : « L’Europe sociale n’aura pas lieu », de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.)


                  • phan 16 mai 16:16

                    @BA
                    Édouard Philippe appartient à la promotion 2011, Emmanuel Macron à la suivante des Young Leaders, tous les deux ont fait l’ENA et Sciences Po.


                  • kader kader 16 mai 20:56

                    Macron .. l’ex associé du diable.. qui a une bonne réussite lui aussi
                    le meme boulot le meme but


                    • izarn izarn 16 mai 21:46

                      au grand bénéfice des entreprises à une époque de chômage de masse, réduire encore leur fiscalité, une aberration sans fin alors que leurs profits sont au plus hauts

                      N’importe quoi. je suis las de lire de telles conneries.
                      Des profits au plus haut sur de la planche à billet, c’est à dire en crédit.
                      Pour avoir des profits réalistes, il faudrait un redemarrage économique ; non seulement français, mais européen et mondial. Or cela n’existe pas...
                      http://investmenttools.com/images/wfut/crb/bdi.gif
                      On aura beau réduire la fiscalité, ça ne fera qu’une chose ; en effet maintenir des profits artificiels fondés sur l’appauvrissement de la masse salariale...Et la continuation de l’écroulement économique.
                      Une vison théatrale de la bonne santé économique, du vent, du mensonge. De l’auto persuasion que ça va mieux. Macron croit-il à ces fadaises ?
                      Si oui, c’est un pov’type élu par des pov’cons.
                      Mais visiblement ses opposant aussi sont des pov’cons...


                      • zygzornifle zygzornifle 17 mai 11:13

                        ça sent bon la magouille a des km a la ronde sur cette photo, son 1er ministre a déjà des casseroles , Macron lui doit avoir du fric de planqué , c’est impossible d’avoir été chez Rothschild et de ne pas connaitre toutes les combines pour ne pas laisser de traces derrière lui , on devrait le passer au Penthotal le sérum de vérité devant les caméras de RMC appartenant son pote Drahi pour enfin savoir la vérité sur ce gus .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès