• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mosquée de Bayonne : non assistance à peuple en danger ?

Mosquée de Bayonne : non assistance à peuple en danger ?

« Nous devons faire très attention à ce que nous tous, ici, responsables politiques élus ou non, nous disons. Singulièrement lorsque nous parlons de religion, de toutes les religions (…). Je vois bien que le débat politique est plein de passions, parfois plein d’invectives, parfois plein d’amalgames. D’un côté comme de l’autre, quelles que soient les positions défendues, on s’accuse de ne pas comprendre la menace contre la République, on accuse tel ou tel parti. Je tiens à affirmer (…) qu’il me paraît que, dans une démocratie mûre comme la nôtre, dans une République sûre de ses principes, nous pourrions tous ensemble considérer qu’il n’y a qu’une seule communauté : la communauté nationale. » (Édouard Philippe, le 29 octobre 2019, dans l’Hémicycle du Palais-Bourbon).



L’attentat, car il s’agit bien d’un attentat, qui a eu lieu ce lundi 28 octobre 2019 à 15 heures 20 contre la mosquée de Bayonne sera peut-être un élément déclencheur d’une nouvelle responsabilité dans le discours politique. L’auteur de cet attentat voulait mettre le feu à la mosquée de Bayonne et a blessé très gravement deux fidèles musulmans septuagénaires. J’espère que le pronostic vital n’est pas engagé et que ces deux victimes pourront retrouver sérénité et rétablissement, ainsi que leurs familles.

L’homme a eu 84 ans en septembre dernier et est connu dans son voisinage pour une personne ouvertement d’extrême droite. Il y a quelques jours, il voulait déposer plainte contre le Président Emmanuel Macron pour "non assistance à peuple en danger". Il a été candidat aux élections départementales de mars 2015 en Pyrénées-Atlantiques avec l’investiture du FN/RN et il a obtenu 17,5% (1 810 voix) dans le canton de Seignanx. Depuis, il a quitté le FN/RN.

La mosquée est nouvelle, aux lignes claires et épurées, elle a été inaugurée en mars 2014. Aucun trouble provenant des musulmans de Bayonne n’a été constaté depuis cette date, mais la mosquée a fait l’objet de plusieurs actes hostiles, des tags en janvier 2015 et une tentative d’incendie en août 2017. Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray a déclaré : « Il n’y a aucun climat de tension à Bayonne. ». Cea n’a pas empêché cet acte probablement isolé. Mais inacceptable acte, d’autant plus commis dans la ville de René Cassin et du cardinal Roger Etchegaray qui étaient des partisans de la concorde et de l’humanité.

Ancien militaire, l’auteur de l’attentat a déclaré avoir voulu venger l’incendie de Notre-Dame de Paris, qui serait, selon lui, le fait des musulmans (à ce jour, l’enquête s’est dirigée plutôt vers la thèse de l’accident). La réaction de la classe politique est heureusement unanime dans la condamnation, et en premier lieu, celle du Président de la République Emmanuel Macron le 28 octobre 2019 sur Twitter : « Je condamne avec fermeté l’attaque odieuse perpétrée devant la mosquée de Bayonne. J’adresse mes pensées aux victimes. La République ne tolérera jamais la haine. Tout sera mis en œuvre pour punir les auteurs et protéger nos compatriotes de confession musulmane. Je m’y engage. ».

Tous les regards se sont tournés vers un parti, le RN, qui avait investi ce terroriste aux élections départementales d’il y a quatre ans. Ses discours extrémistes n’étaient pas nouveaux et son militantisme dans la mouvance fasciste était connu. Il faut évidemment refuser d’amalgamer cette personne avec l’ensemble du RN d’autant plus qu’il a quitté ce parti depuis plusieurs années. Marine Le Pen, à ce titre, a pris les devants pour ne pas laisser prise à l’ambiguïté : « L’attentat commis contre la mosquée de Bayonne est un acte inqualifiable absolument contraire à toutes les valeurs portées par notre mouvement. Ces crimes doivent être traités avec la sévérité la plus totale. MLP » (Twitter). Dont acte.

Il y a même un aspect étonnant d’entendre aujourd’hui les soutiens du RN marteler le "pas d’amalgame" qu’ils n’ont cessé de fustiger lors des attentats islamistes. Pourtant, il y a bien la nécessité de faire la différence entre des terroristes islamistes et des musulmans qui pratiquent simplement leur religion en total accord avec les lois de la République. Comme si la situation était à front renversé. Et même, à front national renversé.

Nicolas Bay (RN) a raison de rappeler que le tueur du conseil municipal de Nanterre, peu avant l’élection présidentielle de 2002, était étiqueté écologiste et que personne n’avait incriminé le parti écologiste dans ces terribles assassinats multiples. Pour autant, la responsabilité du RN, pas plus que celle de tous ceux qui, politiques, éditorialistes, journalistes, responsables religieux, etc., sont capables d’intervenir dans le débat public, ne saurait être écartée. Le débat national est particulièrement violent en ce moment sur l’islam.

_yartiBayonneMosquee02

Le député LR Philippe Gosselin a ainsi déclaré le 29 octobre 2019 sur LCI : « Le RN joue avec le feu comme d’autres, tout cela attise la haine qui gangrène notre pays. ». Spécialiste de l’islam en France, Hakim El Karoui a constaté sur France 5 le 29 octobre 2019 : « La haine a le droit de cité. ». Et de citer les discours xénophobes, avec le ton manifestement de la haine, entendus par exemple à la convention d’extrême droite organisée par Marion Maréchal le 28 septembre 2019. Typiquement, la gangrène idéologique du "grand remplacement" véhiculé par Renaud Camus diffuse les germes de la haine partout dans la société française. On le voit dans les espaces publics et le RN n’est pas insensible à cette haine, pas imperméable à cette haine.

C’est vrai qu’on imagine mal un ancien candidat LR, ou LREM, ou PS, etc., passer ainsi à l’acte. Là encore, on pourra toujours dire qu’il est dérangé, mais autant que tous les terroristes islamistes qui tuent gratuitement des personnes qu’ils ne connaissent pas. Il faut être dérangé du ciboulot pour s’en prendre à des inconnus de manière à la fois atroce et gratuite (les crimes d’amour ou d’intérêts sont plus compréhensibles même si cela n’excuse rien). Il faut plutôt considérer ces extrémistes violents et criminels, qu’ils soient du côté islamiste comme de l’autre côté, comme des personnes sous emprise sectaire, la secte des islamistes et la secte de la théorie du grand remplacement.

Par ailleurs, depuis près de trois semaines, la polémique, dans sa énième édition réchauffée, sur le voile (ou sur tout autre vêtement) a resurgi de la manière la plus contestable, même au sein du RN, par l’altercation honteuse d’un élu RN, Julien Oudol, au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, lors d’une séance publique à Dijon le 11 octobre 2019, en raison du port d’un voile d’une mère accompagnatrice d’élèves venus assister aux débats de l’instance régionale.

Le RN n’est pas seul en cause puisque la majorité sénatoriale a adopté ce 29 octobre 2019 une proposition de loi émanant d’une sénatrice LR voulant rendre obligatoire l’absence de signe religieux pour les personnes qui accompagnent les enfants dans les sorties scolaires (proposition de loi déposée en début de juillet 2019 et qui n’a rien à voir avec la polémique du conseil régional à Dijon). Proposition de loi qui n’aura aucune chance de passer à l’Assemblée Nationale en raison de l’opposition du gouvernement, et notamment du Ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer qui a persévéré dans la seule position à peu près tenable sur le sujet, à savoir, aucune nouvelle loi et voile pas souhaitable, mais pas interdit pour autant.

Interdire le voile aux personnes accompagnatrices est une amputation de la liberté de s’habiller plus que de croire ou pas croire (le voile n’a jamais été obligatoire ni synonyme d’une religion, et il est plutôt le signe d’une société machiste qui n’est pas celle des valeurs de la République française d’aujourd’hui). Il n’y a aucune raison de l’interdire car ces personnes ne sont pas des agents de l’État, elles ne sont pas payées, ce sont des bénévoles, et le seul résultat d’un tel texte, s’il était appliqué, ce serait l’absence de ces bénévoles, donc la suppression des sorties scolaires (car la puissance publique n’a pas la capacité financière à recruter des personnes accompagnatrices, et si elle en avait la capacité, accompagnons d’abord tous les enfants en situation de handicap pour qu'ils puissent apprendre à l'école comme les autres !), cela du côté scolaire, et un plus grand enfermement de ces mères de familles, de leur côté.

Le grand scandale, dans le débat public actuel, c’est d’assimiler cette mère de famille accompagnatrice comme s’il s’agissait d’une terroriste islamiste. Heureusement que ce n’est pas le cas, et même si c’était le cas (l’avenir peut être décevant), cela n’empêche que le fait de porter le voile, aussi peu souhaitable dans l’espace public soit-il, n’est pas mettre une bombe, tirer à la kalachnikov ou encore faire sauter une ceinture d’explosifs. Elle est là l’obsession de la secte de la théorie du grand remplacement, c’est de croire que le peuple français (qui est composé aussi de nombreux musulmans, aussi français que les autres), soit assiégé par deux ou trois millions de terroristes islamistes, ce qui est faux. Et évidemment anxiogène. Et d’assimiler les migrants, avec des statistiques faussées, à des terroristes en puissance (faussées car ces porteurs de haine ne parlent que des entrants sans jamais évoquer les sortants, comme les étudiants en fin d’études, ce qui compte, c’est évidemment le solde migratoire, pas les seuls entrants).

Cela n’écarte pas la nécessité de lutter contre l’islamisme radical et assassin, qui a encore massacré le 3 octobre 2019 en plein cœur de la préfecture de police à Paris. D’ailleurs, l’attentat contre la mosquée de Bayonne fait partie des réponses attendues des terroristes islamistes : leur idée, c’est de cliver, c’est de polariser la société française en plusieurs communautés, de diviser, d’attiser la haine de part et d’autre, car avec des actes criminels islamophobes, ces islamistes comptent bien convaincre les simples fidèles qui ne veulent que pratiquer leur religion dans le calme et le respect des lois et de la République, de devenir eux-mêmes des islamistes car ce genre d’attentat montrerait, selon eux, l’hostilité de la société française vis-à-vis de leur religion.

En ce sens, tous ceux qui ont remis un euro dans le nourrain sur le voile, et cela depuis trente ans, sont coresponsables de ce climat de haine qui conduit des extrémistes, parce qu’ils se sentent soutenus, notamment dans les réseaux sociaux, à passer à l’acte, c’est-à-dire à passer à l’acte criminel. En ce sens, le RN, qui a toujours voulu respecter la légalité, n’est pas plus concerné que d’autres partis ou d’autres éditorialistes à succès dans les librairies.

Il faut juste comprendre que ceux qui ont accès à la parole publique, et avec Internet, il y a beaucoup plus de monde qu’il y a trente ans, ont une responsabilité forte. C’était ce que disait le Premier Ministre Édouard Philippe lors d’une question au gouvernement posée par Jean-Luc Mélenchon le mardi 29 octobre 2019 : « À chaque fois que l’on pointe telle ou telle confession ou telle ou telle partie du peuple, on appauvrit ce qu’est la République, c’est-à-dire une union, une nation, un "plébiscite de tous les jours" de gens qui ne sont pas semblables, qui ne croient pas la même chose, qui ne se ressemblent pas tous, mais qui sont unis dans les valeurs de la République et dans le respect de la loi. ».

Et le chef du gouvernement de conclure : « Chacun doit donc (…) être responsable de ses propos, ne jamais être naïf car dire que notre pays subit parfois des attaques au nom du dévoiement d’une religion n’est pas faire offense à nos concitoyens de telle ou telle confession, c’est un fait et c’est d’ailleurs un fait qui n’est pas propre à notre République, qui n’est pas propre à la France. C’est un des combats du XXIe siècle, nous le savons et nous pouvons l’assumer sans jamais oublier ce qui constitue le socle républicain : la liberté de croire ou de ne pas croire, le respect absolu de la loi, de la loi que vous votez et que le gouvernement fait respecter. ».

Dans sa chronique dans "Libération" le 29 octobre 2019, Laurent Joffrin ne dit pas autre chose : « Il arrive qu’une atmosphère d’intolérance, un climat tendu, un usage excessif de l’invective, échauffent les esprits plus fragiles ou plus vindicatifs et favorise le passage à l’acte. Certains prêches, certaines vidéos intégristes peuvent encourager les plus violents parmi les islamistes. De même, la multiplication obsessionnelle des mises en cause de l’islam, des musulmans (…), finit par créer un contexte dommageable, pour ne pas dire dangereux. (…) L’hystérie entretenue autour des questions identitaires, qui finissent par occuper toute la scène, détériore la qualité du débat public et occulte d’autres questions plus essentielles, d’ordre social ou économique. ».

S’il fallait chercher du positif dans le négatif, ce serait bien dans cette voie-ci : que cet attentat de la mosquée de Bayonne réveille les consciences pour remettre le débat public dans plus de dignité, plus de rationalité, plus de responsabilité, et qu’il en finisse avec les inconséquences et les haines, toujours porteuses de guerre civile, qu’on le veuille ou non, et toujours au détriment du peuple.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (29 octobre 2019)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Mosquée de Bayonne : non assistance à peuple en danger ?
La société de vigilance.
N’oublions pas le sacrifice du colonel Arnaud Beltrame !
Strasbourg : la France, du jaune au noir.
La Commission Stasi : la République, le voile islamique et le "vivre ensemble".
La laïcité depuis le 9 décembre 1905.
Le burkini réseau en question.
L’apéro saucisson vin rouge (12 juillet 2011).
L’esprit républicain.
Le patriotisme.
Représenter le prophète ?
L’islam rouge (19 septembre 2012).
La laïcité et le voile.
La burqa et la République.
Terrorisme et islamisme.

_yartiBayonneMosquee03


Moyenne des avis sur cet article :  1.43/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 octobre 10:24

    Encore un nouveau négationniste !

    Après l’inexcusable crime contre deux musulmans à la mosquée de Bayonne, Sylvain Rakotoarison tient à ajouter sa contribution aux grossiers mensonges concernant l’islam en France : transformation en haine et lâcheté de la mise en évidence de l’évident remplacement de population - qui se fait en de nombreux endroits par un remplacement islamique - et négation de la violence islamique elle-même.

    C’est une bien curieuse, et clairement condamnable, façon de "remettre le débat public dans plus de dignité, plus de rationalité, plus de responsabilité" comme prétend vouloir le faire cet auteur, en phase avec le Président de la République, le Premier ministre et le Ministre de l’Intérieur.

    Tous tiennent à rester enfermés dans la persistante tricherie médiatique consistant à nier que la « radicalisation », constatée dans l’activité islamique en France, n’est qu’une nouvelle mise en application de la prétendue « bonne violence » voulue par le Dieu de l’islam dans sa conquête du monde.


    • OMAR 30 octobre 19:48

      Omar9
      .
      @Pierre Rénier ?
      .
      État stationnaire....


    • rogal 30 octobre 11:50

      Pas de « terrorisme » retenu par le parquet.

      Altération partielle du discernement...


      • zygzornifle zygzornifle 30 octobre 17:02

        @rogal

         Altération partielle du discernement...


        Pareil que Macron ....


      • un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 31 octobre 02:19

        @zygzornifle

        Altération continue. 


      • Désintox Désintox 1er novembre 19:36

        @rogal
        « Pas de « terrorisme » retenu par le parquet. »

        Un mec qui essaie de mettre le feu à un édifice religieux et de zigouiller deux personnes, ce n’est pas du terrorisme ?

        Quant à l’altération partielle du discernement, il me semble que n’est le cas de tous les terroristes, sinon ils ne feraient pas d’attentat.


      • Massaliote 30 octobre 12:21

        Sur l’incendie de Notre Dame, nos mé(R)dias ont affirmé qu’il était accidentel AVANT l’arrivée des pompiers. Ca m’étonnerait que l’enquête puisse démentir cette cause, si elle est « convenablement dirigée »


        • Albar Albar 30 octobre 17:07

          @Massaliote
          Ces images qui datent de 1995 ne vous rappellent rien ?

           https://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L259xH194/NDame_1-f0e637f1-ace7a.jpg   ( L’incendie de Notre-Dame )

          https://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L162xH263/Wheel_of_Fortune-3-3b64e.jpg  ( La montée de Marine )

          Comme quoi tout est programmé.


        • ETTORE ETTORE 30 octobre 12:27
          rogal 30 octobre 11:50

          Pas de « terrorisme » retenu par le parquet.

          Altération partielle du discernement..

          ________________________________________________________

          Bah...de toute façon, si vous n’êtes pas en raccord avec la politique de cet état de taupes...vous êtes ..débile et bon à enfermer.

          Nouvelle conséquence de ce « consortium de la pensée correcte » voulu par cette caste qui utilise les subtilités de la langue pour nier toute analyse contraire à sa doctrine.

          Détruisant, du coup, l’individu tout comme son esprit.

          Si vous êtes « taré » et bon à enfermer, c’est que vos idées, vos paroles, vos actes...

          sont une atteinte, à l’omnipotence en place....mais par la folie, pas par raison d’opposition.

          Vous n’utilisez pas « les Grandes Messes aux Sermons Salutaires » vociférés par le prédicateur Macron, pour vous remettre dans le droit chemin et suivre les petits cailloux du chemin lumineux.

          (Faut dire que certains, les ont plutôt dans les chaussures, et font la grimace à chaque pas de leur vie)

          Et l’« état » dans sa grande commisération reconnait « fou » les radicaux de tous bords, de toutes religions....

          A quand un djihad dans les asiles de fous ?


          • un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 30 octobre 14:15

            @ETTORE
            « Détruisant, du coup, l’individu tout comme son esprit. »
            Merci du rappel, je surenchéris : à voir comment se comporte cette clique au pouvoir, un dégoût s’installe, au pire du désespoir...

            ...ou bien, chez certains, peut-être une banalisation du « service rendu puis renvoi d’ascenceur », etc.
            Pire encore  : l’ego. L’égoïsme.


          • un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 30 octobre 14:06

            Bonjour, Sylvain Rakotoarison,

             

            Je suis abasourdi, estomaqué de constater que sur Agoravox fakenews et autres mensonges éhontés puissent circuler. Aussi, en mon âme et conscience je me fais un devoir de tenter d’y remettre vérité et factualité. En fait, l’auteur est parfois innocent, mais colporte sans s’en rendre compte des contre-vérités, tandis qu’il peut être totalement de mèche avec les malfaiteurs et s’avérer ainsi complice indirect de leurs forfaitures. 

            « Je tiens à affirmer (…) qu’il me paraît que, dans une démocratie mûre comme la nôtre, dans une République sûre de ses principes, nous pourrions tous ensemble considérer qu’il n’y a qu’une seule communauté : la communauté nationale. » (Édouard Philippe, le 29 octobre 2019, dans l’Hémicycle du Palais-Bourbon).

            Bien soyons objectifs. Le trois passages soulignés ne sont pas acceptables, mais inadmissibles, indécents voire obscènes : nous ne sommes plus en démocratie et encore moins mûre, mais dans une néo dictature : (Les GOPEs +) MAQUERON 1er (et j’espère dernier de la dynastie des pires) règne verticalement, simule le débat mais décide en despote et des parlementaires, que ce soit du palais Bourbon ou de l’assemblée européenne avouent n’avoir en fait qu’extrêmement peu de pouvoir.

            Quant à la république sûre de ses principes : il est inutile de demander à tout acteur/observateur responsable de sa vie et se sentant un tant soit peu responsable de celle d’autrui, bref il est inutile de demander à tout vrai « citoyen » de se voiler la face : l’ensemble des affaires, d’excès, de corruptions, de cooptations, de collusions, (avec généralement des multinationales) l’attrait pathologique de puissance, pouvoir et sommes colossales d’argent sont…LÀ : devant les yeux de plus en plus d’entre nous, tel un épandage sauvage , nauséabond, excrémenteux et pollueur. Adieu les principes de la république. À croire que le pouvoir non seulement corrompt mais aussi rend fou.

            Non, Édouard (ou Maqueron, je m’en fous ; …mais dites donc, c’était le prénom de mon arrière-grand oncle ou cousin, je ne sais plus trop. Il avait fait la grande guerre, lui restait un éclat d’obus de schleus/boshs/frisés dans la jambe…L’oncle Edouard…prénom populaire à l’époque. Alors maintenant, on prononce ÉDOUÂÂRD alors, c’est devenu de la haute ?, pas vrai ?)


            non, ÉDOUÂÂRD il n’existe pas de « République sûre de ses principes », pas plus qu’il n’existe une seule communauté : la communauté nationale : ouvrez les yeux ! Surtout le samedi et même sur quelques chaînes ou journaux…Il y a des petites taches jaunes dans les rues, pleins de petites taches jaunes ! Eh bien ce sont des pauvres ! Si ! La plupart.

            (Comment Sylvain, osez-vous colporter cette monstruosité ?)

            Que les chose soient définitivement claires ô aveugles volontaires : Il n’y pas qu’une seule communauté.

            Il y a les pauvres, les riches et les très riches. Puis, bientôt les pauvres et les très riches.


            Bon, puis ailleurs :

            Le peuple français (qui est composé aussi de nombreux musulmans, aussi français que les autres) :

            Non, Rakotoarison, comme dit Onfray, être Français dans la tête et/ou dans le cœur, volontairement nous amène à : c’est être naïf que d’omettre l’existence de Musulmans qui détiennent un papier plastifié où figure leur nom et un logo RF mais qui haïssent la France, estiment la charia au-dessus des lois et ont comme objectif la conversion ou l’élimination future des créatures non estampillées comme eux, heureusement plutôt minoritaires (mais allez savoir, avec la Taqqiya dévoyée, que vaut un sondage ?)

            Et enfin :
            « À chaque fois que l’on pointe telle ou telle confession ou telle ou telle partie du peuple, on appauvrit ce qu’est la République » ...sauf que l’Islam étant une religion ainsi qu’une politique simultanément, pour simplifier, sa deuxième composante s’oppose clairement, dans l’esprit d’une partie des Musulmans, à ce qu’Édouârd (ou maquereon, je ne sais plus) appelle république (enfin ce qu’il en reste).

             

            Sinon, et ceci dit, bien évidemment : d’accord avec tous vos arguments de bon sens, à savoir inutilité et stupidité d’attiser les oppositions, incompréhensions, animosités.

             

            Bien ; combien de portes ouvertes viens-je d’enfoncer ? Désolé pour le temps que je fais perdre aux gens normalement constitués, je suis resté gamin, j’aimerais tant que les méchants répondent, se découvrent, que « Sylvain » ose se mêler à la plèbe, rien qu’un instant.

             

            Cordialement.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 octobre 21:57

              @un des P’tite Goutte
              c’est être naïf que d’omettre l’existence de Musulmans qui détiennent un papier plastifié où figure leur nom et un logo RF mais qui haïssent la France, estiment la charia au-dessus des lois etc

              Non, ce n’est pas naïf, mais les politiques ne tiennent pas du tout que l’on parle de leurs fricotages avec les « rebelles modérément modérés », « qui ont fait du bon boulot contre Assad ». Ni des guerres de l’ OTAN, ni des Frères Musulmans, silence radio.

              Il dit lutter contre le communautarisme « de toutes ses forces », mais ne dit pas comment ? Il y a pourtant des gens qui s’activent, comme le journaliste Sifaoui et son équipe qui avaient prévu une formation à la Sorbonne, pour expliquer à des professionnels, comment lutter concrètement contre le radicalisme et le communautarisme.

              Une bronca les a empêchés de faire cette formation, bronca menée par des Frères Musulmans, des syndicalistes et des universitaires de gauche, au nom de la lutte contre l’islamophobie... Voilà où nous en sommes. 

              Sifaoui a aussi écrit un livre :
              « Taqiyya Comment les Frères Musulmans veulent infiltrer la France. »

              « Dissimulation », « mensonge », « double jeu » : la taqiyya est, depuis trente ans, au coeur de la stratégie des Frères musulmans pour infiltrer la République. Décryptage. Influencer les mairies, les élus, les universitaires, les journalistes et les intellectuels ; investir des associations antiracistes ou féministes dans une démarche victimaire ; créer une puissante économie identitaire en développant le marché du halal ; faire passer le port du voile pour une "obligation religieuse"...
              Depuis trente ans, les Frères musulmans s’attaquent insidieusement aux valeurs de la République, amenant la société à piétiner ses principes, notamment la laïcité et l’égalité hommes-femmes. Ils œuvrent, patiemment, à peser sur les décisions politiques, s’érigeant en interlocuteurs privilégiés des pouvoirs publics et en représentants exclusifs de la « communauté musulmane » pour l’homogénéiser, écartant ainsi toute contradiction émanant de l’intérieur et faisant le jeu de l’extrême droite."


            • Cadoudal Cadoudal 30 octobre 22:03

              @Fifi Brind_acier
              Sinon, il y a la méthode Donald et Orban...

              Muzzs Go Home...lol...

              Les États-Unis n’ont accueilli aucun réfugié au mois d’octobre

              En septembre, Donald Trump avait annoncé au Congrès américain qu’il avait l’intention de limiter le nombre de réfugiés à 18.000 pour l’année 2020


              De nombreuses organisations d’aide aux réfugié·es qui travaillent avec le département d’État ont dû fermer. Selon le Refugee Counil USA, cinquante-et-un programmes ont disparu depuis l’élection de Trump et quarante-et-un autres ont suspendu leurs activités faute de personnes à accueillir.

              https://www.slate.fr/story/183540/etats-unis-accueil-aucun-refugie-mois-octobre-2019


            • Cadoudal Cadoudal 31 octobre 00:49

              @Cadoudal
              Pur produit Obama qui a fait venir et installé 100.000 Somaliens dans le Minessota. Ce sont eux qui ont élu cette ..

              -épouse son frère pour le faire venir aux USA.
              -couche avec son directeur de campagne qui divorce à cause d’elle.

              La Chambre a adopté la résolution ce mardi avec un soutien écrasant : 405 en faveur, 11 contre.

              États-Unis : la sénatrice Ilhan Omar a refusé de soutenir la résolution reconnaissant le génocide des Arméniens par les Ottomans


              Mais elle à enfin le FBI au cul, dès que cette provocatrice muzz trop pressée aura permis la réélection de Donald, direction Somalie...lol...

              https://townhall.com/tipsheet/katiepavlich/2019/10/30/has-the-fbi-opened-an-investigation-into-ilhan-omar-n2555614


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 12:10

              @Cadoudal
              Les USA sont un pays souverain, ils font ce qu’ils veulent.
              Vous attendez quoi pour proposer la sortie de l’ UE ??


            • ETTORE ETTORE 30 octobre 18:22

              En fait.....imaginons dans un monde apaisé que nous n’en ayons rien à br..... de ce foulard, et...

              par la même occasion, toutes les femmes, toutes confessions confondue se mettent à porter ce fichu bout de tissu, noir, coloré, en soie..... partout, partout, partout !

              Soit....On pourras dire que c’est un effet de mode pour la gente féminine, tout comme l’est la barbe, actuellement pour les hommes, sans qu’ils soient reconnus égalitaires en religion avec les musulmans !

              D’après vous, est ce que les musulmans vont crier au détournement de leurs préceptes « religieux », par les femmes « infidèles » ?

              Ce point étant résolu, y auras t’il une autre « bataille » religieuse, concernant la présence ou non de minarets pour l’appel à la prière ?

              (Faisant valoir, que nous avons de clochers et des cloches pour les chrétiens)

              Et on peut en rajouter, sur l’alimentation, les jours religieux féries.....

              Ce que je constate dans ce pays.....

              C’est qu’un coq nommé « Maurice », à gagné en justice pour avoir le droit de chanter quand bon lui semble.

              Et je constate, que le « symbole de la France », a plus de chance de se faire respecter dans son environnement de vie, même les pieds dans la m.... que les Gaulois qui ont glissé un bout de papier dans une urne, sois disant « libératrice ».


              • un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 31 octobre 02:39

                @ETTORE

                Bonjour Ettore,
                Vos premières lignes me rappellent un tour à Bruxelles en été 2017 : que des foulards, partout.
                Un soir, petit resto chinois et tchatche avec la patronne : marre, elle en avait marre.
                « Alors à eux, à l’école, on leur demande pour les repas, et puis les fêtes, le ramadan...et nous ? Qui se soucie du nouvel an chinois ?, etc. » 


              • Hijack Hijack 30 octobre 19:44

                Des barjots de tous les camps ... prouvent une chose : nous sommes tous responsables, à degrés différents. L’islamiste ennemi du monde, y compris de l’islam ... et l’identitaire ayant atteint le summum de la bêtise humaine sont à mettre dans le même sac. Dans le même sac, nous mettrons aussi bien le Zemmour et les petites zemourettes ... que les faux bigots pseudo musulmans pro voile, soi disant islamique ... alors qu’il n’est rien d’autre qu’une tenue traditionnelle pré-islamique. J’en avais donné mille preuves ... facile à constater.


                • Paul Leleu 30 octobre 20:12

                  malheureusement, c’est nier que la France et l’Islam sont deux concepts antagonistes... ça a toujours été ainsi dans l’Histoire... la France s’est même largement constituée en résistance à l’Islam (carolingiens)...

                  quand la mosquée de Poitiers s’appelle « le pavé des martyrs », qui est le nom de que les musulmans donnent à leur défaite face à Charles Martel et nos ancêtres, c’est un signal clair... le signal que eux n’ont pas abandonné l’idée de nous conquérir et de nous soumettre...

                  ça me fait marrer de voir des gens cracher sur le communisme et sur le nazisme, mais nous dire qu’il n’y a pas de problème avec l’Islam... une religion délirante qui prétend que son livre est « incréé »... c’est grave

                  aujourd’hui on veut rapatrier des djiadistes (pour éviter à leurs petites fesses un passage en prison irakienne), mais on a laisser crever et massacrer les harkis, nos vrais alliés... il y a un gros problème... au moins, choisissons les musulmans qui ont la France au coeur, et non les indifférents voir les hostiles


                  • Désintox Désintox 1er novembre 19:48

                    @Paul Leleu
                    « la France s’est même largement constituée en résistance à l’Islam »

                    Affirmation fantaisiste. La seule « résistance » a été ... de coloniser des pays musulmans, ce qui explique la présence de l’islam dans notre pays.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 1er novembre 19:53

                    @Superintox. Tu es très très brouillé avec l’histoire de ton pays, surtout celle du Midi.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 octobre 21:27

                    J’ai entendu Macron dire aujourd’hui :

                    « Je lutte contre le communautarisme de toutes mes forces ».

                    J’aurais bien aimé que Rakoto nous explique concrètement en quoi consiste le combat acharné de Macron contre le communautarisme ??

                    Il va interdire les Frères Musulmans en France ?

                    Il va demander au CFCM d’exclure les Frères Musulmans ?

                    Il va demander conseil à Poutine qui a une grande expérience de la lutte contre les Islamistes djihadistes en Tchétchénie ?



                    • Jonas Jonas 30 octobre 22:06

                      Il et illusoire de penser que continuer à laisser proliférer des lieux de culte de l’Islam radical, qui dénaturent et rejettent la culture et l’identité européenne, comme la grande mosquée de Bayonne, puisse se faire sans réaction du peuple.

                      Les Français n’ont pas demandé à changer de population, ni de culture. Pourquoi devraient-ils subir sans rien faire ?


                      • Jonas Jonas 30 octobre 22:07

                        @Jonas Il est illusoire


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 08:20

                        @Jonas
                        puisse se faire sans réaction du peuple.


                        C’est de la responsabilité du Gouvernement.
                        Mais il bénéficie de l’ omerta de toute la classe politique.

                        Le FN a des Députés, ont ils demandé au Gouvernement d’interdire les Frères Musulmans en France ? D’après ce que j’ai compris, Marine le Pen demande l’interdiction de tous les signes religieux dans l’espace public, mais elle ne dit pas un mot sur les Frères Musulmans.

                        C’est normal, c’est votre fond de commerce et votre meilleur atout politique.
                        Le FN ne va pas demander la disparition de la poule aux d’œufs d’or.


                      • Jonas Jonas 31 octobre 23:20

                        @Fifi Brind_acier « Le FN a des Députés, ont ils demandé au Gouvernement d’interdire les Frères Musulmans en France ? »

                        Ça fait plus de sept ans que Marine Le Pen demande l’interdiction de l’UOIF, la branche des Frères Musulmans en France.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 09:36

                        @Jonas
                        Alors pourquoi les militants FN d’Agoravox passent leur temps à parler du Coran, plutôt que de l’interdiction de l’ UOIF et des Frères Musulmans ??


                      • Jonas Jonas 1er novembre 12:48

                        @Fifi Brind_acier "Alors pourquoi les militants FN d’Agoravox passent leur temps à parler du Coran, plutôt que de l’interdiction de l’ UOIF et des Frères Musulmans ?? "

                        Parce que les Frères Musulmans veulent l’application du Coran.
                        C’est la racine du problème.


                      • Désintox Désintox 1er novembre 19:45

                        @Jonas
                        « Parce que les Frères Musulmans veulent l’application du Coran. »

                        Il y a 1.8 milliards de musulmans dans le monde et 6 millions en France. Vous n’y pouvez rien. Le développement du racisme et de l’islamophobie ne peuvent que renforcer les radicaux.


                      • Jonas Jonas 1er novembre 21:23

                        @Désintox « Il y a 1.8 milliards de musulmans dans le monde et 6 millions en France. Vous n’y pouvez rien. »

                        Mais vous n’avez pas encore gagné. Les Français n’ont pas dit leur dernier mot.


                      • Jonas 31 octobre 07:43

                        L’individu qui a perpétré cet attentat est un terroriste et doit être considéré comme tel et condamné pour cela qu’il soit , un ancien écologiste ou du RN, ou d’aucune idéologie , ne change rien à l’affaire. Tuer des innocents est un acte terroriste. et ne mérite aucune excuse. 

                        Maintenant , dire que les musulmans sont en danger en France ,c’est de la pure rigolade, un danger qu’à l’heure des réseaux sociaux et d’INTERNET , ne réduit en rien le nombre de musulmans qui veulent venir s’y installer , comme ceux qui demandent de plus en plus leur naturalisation. Un peuple en danger , cherche à fuir , comme les Rohingya, persécutés et brimés dans leur propre pays par des bouddhistes , que ceux-ci soient de l’école Theravada , ou celle de Mahayana ou Vajrayana ce sont des bouddhistes. 

                         Cette France raciste et xénophobe  a été victime de plusieurs attentats qui ont fait 263 morts sans parler des blessés que l’on oublie trop souvent, victimes de la part de terroristes musulmans. Les Français sont restés dignes et ont réussi à maitriser leur colère. Aucun musulman n’a été inquiété fort heureusement. Je voudrais que l’on rende hommage a cette France. 

                        Que l’on vienne pas m’expliquer que ceux qui ont ôté la vie aux journalistes de Charlie Hebdo , en criant après leur crime abominable « nous avons vengé le prophète » ou le terroriste qui égorgé un prêtre dans son Eglise , ou celui qui a découpé en deux son patron comme ceux qui après chaque acte vocifèrent« Allah Akbar » n’ont rien à voir avec l’islam ou ce n’est pas cela l’islam. Sans jamais montrer ni démontrer dans lequel des 57 pays se pratique le vrai islam. 


                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 novembre 13:53

                          @delenda3

                          Commentaire aussi stupide que l’aveuglement de Fifi.
                          L’indispensable reconquista ne doit se faire ni par le racisme ni par la violence.


                        • covadonga*722 covadonga*722 3 novembre 14:01

                          @Pierre Régnier
                           quel aveuglement , une guerre est faites au peuple de ce sol , les comptes rendus s’appellent faits divers , justes une fois pendant 2 mois au niveau national , regardez QUI frappe et QUI tombe .
                          Tiens un exemple je suis sur qu’il y a des ordures gauloises qui commettes des fémenicides , mais posez vous la question pourquoi madame schiappa a interdit le collationnement des origines des auteurs , elle a peur que la hausse conséquente soit en corrélation avec les flux migratoire de personnes n’ayant pas les codes sociétaux .

                          pour fifi c’est autre chose elle ne c’est pas aperçue que les terres électorales exotiques sont labourées par la lfi , je vous renvois aux tweet de la supléante de Coquerel auquel ce déité révolutionnaire n’a rien trouvé a redire 


                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 novembre 14:47

                          @covadonga*722

                          L"aveuglement de Fifi est précisément dans le fait de refuser de voir ce que vous rapportez ici. Et, sur ce point, je vois Madame Schiappa comme une sorte de Fifi ayant pouvoir de rendre l’aveuglement obligatoire.

                          Mais je maintiens que la bien réelle guerre faite au peuple de ce sol ne doit en aucun cas être combattue par les moyens qui sont les siens.

                          C’est essentiellement la destruction de l’esprit républicain et démocratique par la fausse Gauche (toutes tendances confondues), depuis quelques années, qui fait croire que les moyens pacifiques n’existent pas.


                        • Xenozoid Xenozoid 3 novembre 14:57

                          @Pierre Régnier

                          et de croire que la démocratie a éte,est aussi une forme d’illusion qui sert a tout le monde qui a du pouvoir,la république comme la monarchie sont du même moule,sans parler des oxymores

                          car le peuple est une vue d’esprit,et le pouvoir c’est l’esclavage
                          cette compétition ,c’est l’élimination et la mort


                        • Xenozoid Xenozoid 3 novembre 15:31

                          @Xenozoid

                          éte=été


                        • zygzornifle zygzornifle 31 octobre 07:53

                          Retraité sous le seuil de pauvreté il y a aussi non assistance de personne en danger et tout le monde s’en « bat les couilles » alors qu’ils se démerdent entre eux !!!!!


                          • Désintox Désintox 1er novembre 19:39

                            @zygzornifle
                            « Retraité sous le seuil de pauvreté »

                            Bizarre. Les enseignants retraités ne sont pas sous le seuil de pauvreté.


                          • ETTORE ETTORE 31 octobre 09:05
                            Cadoudal 30 octobre 21:31

                            @Fifi Brind_acier
                            Il va embaucher un entraineur Turc ?

                            https://www.seneweb.com/news/Video/tres-en-colere-l-entraineur-turque-distr_n_298849.html

                            _______________________________________________________

                            Ce que l’on voit visiblement dans le sport, seras et est déjà, ce qui attend son peuple.

                            Quand un « entraineur » à un tel comportement, il va de soi qu’il se sent conforté par une idéologie de suprématie nationaliste exacerbée.

                            Vous pouvez faire le rapprochement avec les exactions commises par les forces de l’ordre en France.

                            Pour certains nervi, même si rien n’est dit, il plane au dessus d’eux, une « énergie contre-patriotique » légitimée par le pouvoir en place.

                            On verras jusqu’à quand le mégaphone de LaREM auras des piles pour saturer le cerveau de ses Golum.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès