• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Perdant-perdant »

« Perdant-perdant »

De nombreuses tâches pour le compte de AUXERRE TV m’auront tenu à l’écart du blog ces dernières 48h ! Ce fut l’occasion de plonger dans « le monde vert ». Les hasards du calendrier avaient programmé des réunions sur le nucléaire et sur le traitement local des déchets. Elles occupaient le devant de la scène locale alors qu’à Paris les polémiques enflaient entre EELV et le PS, alors que la pauvre Eva Joly se voyait mettre sous tutelle à l’image de Mme Bettencourt ou presque.

Cette plongée impromptue m’amène personnellement à distinguer un double divorce ; je le ressens ainsi.

Le premier divorce n’est peut-être d’ailleurs qu’une apparence, une image pour donner le change. C’est celui du psychodrame entre le PS et les écolos ces derniers jours. « Merci Eva » peut claironner Jack Lang utilisant la gué-guerre pour en faire un trophée Hollandais. « Vous avez vu comment il a résisté ? » … « Un vrai chef, un vrai de vrai « … etc. Il est certain que les écologistes « partisans » sont devenus des maîtres dans l’art de la politique politicienne. Ils ne reçoivent de leçons de personne pour exploiter l’effet d’annonce, négocier les places, magouiller les alliances. En ce sens ils ouvrent la porte au deuxième divorce. C’est celui qui se profile entre les états-majors et l’électeur : ici comme ailleurs.

Les publics qui viennent dans ces réunions, ces « débats citoyens » sont des publics convaincus par la nécessité d’adopter une autre vie, une autre forme de consommation, une autre ambition du développement. Par certains côtés, bien que très attachés à la laïcité telle que prône le République, ils deviennent presque « religieux » tant ils sont convaincus de la nécessité du changement et de son urgence. Ces « croyants » risquent de ne pas apprécier les embardées de leurs « prêtres » Ils avaient d’ailleurs choisi Joly plutôt que Hulot, faisant fi des notoriétés et des images TV pour donner de la force au vrai défi plutôt qu’au compromis. Faisant ce choix ils donnaient la priorité aux idées par rapport au score. Les chefs ne l’entendent pas de la même oreille ; ils n’ont d’attirance que pour les circonscriptions et un groupe dans la future assemblée.

A total, contrairement à l’adage favori de Ségolène Royal « gagnant-gagnant », le résultat peut devenir « perdant-perdant »

JLH


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 26 novembre 2011 12:00

    Bonjour, Jlhuss.

    Vous caricaturez les évènements que nous venons de vivre et leur finalité. On le sait depuis des décennies, la présidentielle n’est pas une élection favorable aux Verts, et c’est la raison pour laquelle ils ont privilégié un accord avec le PS. Un accord rendu d’ailleurs nécessaire par l’état des finances d’EELV qui ne verra ses comptes s’améliorer sensiblement que si le nombre ses ses électeurs aux législatives est significatif. D’où une première nécessité, plutôt triviale, je vous l’accorde.

    Mais il en est une autre, autrement plus importante : si EELV veut faire entendre durablement sa voix, et pas seulement lors de quelques émissions liées à la présidentielle, il est indispensable que ce parti puisse disposer d’un nombre de députés suffisant pour former un groupe parlementaire et obtenir une visibilité et des pouvoirs inédits pour lui à l’Assemblée nationale. C’est ce qu’ont fort bien compris les écolos, mais aussi les socialistes qui, en donnant du poids à leurs alliés, ont également donné du poids à la candidature d eleur propre champion. Il s’agit donc là d’un accord gagnant-gagnant !

    Seul bémol : Eva Joly n’avait pas bien intégré les enjeux, espérons pour la gauche que ce soit chose faite !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès