• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Pognon de dingue » : le naufrage du fond et de la forme de (...)

« Pognon de dingue » : le naufrage du fond et de la forme de Macron

Le papier de lundi, où j’expliquais que « le macronisme est avant tout un sarkozysme  » pouvait-il trouver une meilleure illustration que la vidéo publiée mardi soir par la présidence de la République où l’on voit le Jupiter de pacotille de l’Elysée faire la leçon à ses conseillers. Les macronistes y verront sans doute un entraineur travailleur et exigeant. Mais, au final, l’impression est désastreuse.

 

La présidence, façon télé réalité
 
En effet, on imagine bien que si le Sarkozy de 2007 avait été élu dix ans plus tard, au même stade de sa carrière, il aurait parfaitement pu produire une telle séquence, cette mise en scène de lui-même et des coulisses du pouvoir, ce caractère si jupitérien et inconscient du mauvais effet qu’il peut faire sur les Français. La forme est grossière dans tous les sens du terme. Dans les énormes ficelles communiquantes utilisées : le président travaille tard et est exigeant. Sur la forme : est-il vraiment digne d’un président de faire publier sur son compte une telle séquence ? La mise en scène ressemble un peu trop à des émissions de télévision bas de gamme pour être véritablement crédible.
 
Et sur le fond, on touche véritablement le fond. Les propos présidentiels ressemblent davantage à un bistrot du commerce du Medef ou de Davos : on y retrouve le prêt-à-penser superficiel oligolibéral selon lesquels les aides sociales déresponsabiliseraient. Une vision qui oublie que la redistribution a permis de limiter la progression des inégalités et de la pauvreté par rapport aux autres pays européens, et surtout que ce sont les politiques que promeut le président qui provoquent cette pauvreté. La pauvreté en France, c’est le produit d’une monnaie inadaptée, des accords de libre-échange ou du recul de l’Etat et plus globalement des politiques oligo-libérales qui ne servent qu’une minorité.
 
Et en prenant un peu de recul, on est saisi de vertige devant l’inconscience de la publication d’une telle vidéo. Le président, au pouvoir depuis 6 ans, n’admet-il pas qu’il n’a pas la moindre idée de ce qu’il faut faire pour réduire la pauvreté, et que rien de ce qu’il a fait depuis n’a pas eu le moindre effet, une illustration des plus parlantes du caractère oligarque des politiques qu’il mène  ? A minuit, la veille d’un discours majeur, destiné à synthétiser la pensée sociale du président, on découvre qu’elle n’est non seulement pas complexe, mais tout simplement inexistante, Macron en étant encore au stade d’un constat bas de plafond six ans après être arrivé au pouvoir dans les bagages de Hollande...
 
 
Cette séquence, c’est le président-nu, nu dans le vide de sa pensée, bien plus superficielle que complexe, incapable d’articuler la moindre réflexion sociale, au-delà de quelques cadeaux éclipsés par son attaque en règle des politiques sociales. La mise en scène du caractère jupitérien du président n’en devient qu’encore plus ridicule, comme un mauvais épisode du loft présidentiel.

Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 14 juin 2018 10:07
    Un vrai régal bordel !

    Vas-y Manu, défonce-les !

    Depuis le temps que les français se font emboîter, tu parles qu’il va falloir foutre le paquet pour obtenir une réaction.

    Mais, qui sait !? smiley



    • Clocel Clocel 14 juin 2018 10:19
      @#Nono LP/R

      Nan ! Mais je me prends à rêver par moment à un regain d’amour propre, d’estime de soi, c’est lobotomisant de vivre au milieu des zombis !

    • Milka Milka 14 juin 2018 18:55

      @Clocel

      « Vas-y Manu, défonce-les ! »

      .

      Défonce-le Manu, voulait dire Clocel ....

      .

      Effectivement dans la vidéo nous voyons un Macron faire des petites gestuelles et l’entendons zozoter comme jamais. Une petite chose toute en nerf, à fleur de peau et qui nous révèle sa nature gendrée. Perso j’aime tellement quand il est si authentique !

      .

      Merci Manu d’être ce que tu es et de le revendiquer. On t’aime !

      .

      Mathieu Gallet


    • Clocel Clocel 14 juin 2018 19:11
      @Milka

      Tu crois que le Manu aurait pris le Mathieu sur le Tansad !? smiley




    • Milka Milka 14 juin 2018 20:26

      @Clocel

      Non c’est l’inverse !  smiley


    • Le421 Le421 15 juin 2018 07:40

      @Clocel

      C’est exactement ce que je me dis.
      Plein d’abrutis au RSA et autres allocations (j’en connais) persistent à suivre comme des idiots les consignes de vote de BFMTV.
      Autant dire que, pétochards et nutellisés à fond, ils ont voté Macron à deux mains.
      Qu’ils en prennent plein le fion me ravit.
      Je n’ai jamais touché la moindre aide ou allocation de ma vie.
      Et pourtant, je suis LFI et je défends les moins fortunés.

      Mais si ils n’en veulent pas, qu’ils aillent se faire f....  !!!

    • lloreen 14 juin 2018 10:43
      Pour comprendre la fraude intrinsèque du système capitaliste, il faut commencer par en démonter la base qui est la fraude au nom légal.
      C’est retors, comme le sont les escrocs qui ont échafaudé le système capitaliste sur ce terreau fertile, à l’insu des 99%.
      Il faut aussi savoir que c’est cette fraude qui leur permet de capter toutes les richesses par l’intermédiaire du droit maritime (commercial), lequel est appliqué par tous les états sauf quelques-uns qui se comptent sur le doigt d’une main.



      • ZenZoe ZenZoe 14 juin 2018 10:49

        Là, dans son grand palais, loin de l’agitation fracassante de la rue, sous les ors de la république, bureau douillet aux murs lambrissés de bois précieux , mobilier doré à la feuille d’or, fauteuil d’époque millésimé, chemise blanche faite sur mesure par Jonas et Cie, là Monsieur le Président, ex-banquier millionnaire, déclare : « on dépense un pognon de dingues pour les pauvres, il faut que cela cesse... »


        • lloreen 14 juin 2018 10:54

          @ZenZoe

          « « on dépense un pognon de dingues pour les pauvres, il faut que cela cesse... » ».

          Il a raison. Les pauvres doivent toutes affaires cessantes arrêter d’engraisser les veaux (d’or) et comprendre la fraude intrinsèque. Ce sera le moment prophétisé où « les premiers seront les derniers »...

        • amiaplacidus amiaplacidus 14 juin 2018 11:55
          @ZenZoe

          « Les riches c’est fait pour être très riches et les pauvres, c’est fait pour être très pauvres ».

          Louis de Funès dans « La folie des grandeurs ».

        • megarepublic 14 juin 2018 15:47

          @ZenZoe
          tes guillements sont un peu mensongers : il a pas dit il faut que ca cesse, mais :
          « On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens ne s’en sortent pas. Les gens pauvres restent pauvres, ceux qui tombent pauvres restent pauvres. On doit avoir un truc qui permet aux gens de s’en sortir. Par l’éducation »
          pas tout a fait le meme message.....


        • Venceslas Venceslas 14 juin 2018 22:47

          @megarepublic
          N’empêche que c’est un niveau : 

          - Yaka
          - Ykapa
          - Yzonka
          - Ifocon
          - Ynoufon...

        • lloreen 14 juin 2018 10:49
          « La mise en scène du caractère jupitérien du président n’en devient qu’encore plus ridicule. »

          C’est vrai que dans un contexte d’immigration massive et sauvage on se demande bien quel intérêt avait le personnage à insister sur ses origines. Jupi-t’es rien.

          • foufouille foufouille 14 juin 2018 10:57
            il va changer toutes ses assiettes : 500 000€ de pognon.


            • Fergus Fergus 14 juin 2018 13:22

              Bonjour, foufouille

              Pas question pour un monarque de l’envergure d’Emmanuel 1er de partager un repas avec des convives dans un service de table provenant de chez Habitat. Même des pièces estampillées Villeroy et Bosch sont considérées au château comme de la vaisselle bas de gamme ! Il fallait donc de la porcelaine de Sèvres, et c’est ainsi que le contribuable va devoir assumer la folie des grandeurs du couple élyséen.

              Certes, cela va contribuer à faire vivre la manufacture, mais à un prix exorbitant fort mal venu en période de disette budgétaire et de velléités de réduction des minimas sociaux.

              Cette commande est évidemment scandaleuse ! 


            • oncle archibald 14 juin 2018 11:03

              « le prêt à penser superficiel » .... Voila bien ce à quoi s’attaquent Macron et ceux qui le soutiennent, tout en sachant très bien que c’est « impopulaire ». C’est bien ce qui vous gène ! 

              Si vous n’avez pas constaté l’inefficacité absolue des politiques menées depuis une trentaine d’années sous couvert de vœux pieux et de compassion hypocrite envers ceux qui sont dans la merde et qui n’en sortent jamais, c’est que vous êtes aveuglés par votre idéologie.

              Vous avez vu l’état de la société française ? Ça date de l’arrivée de Macron au pouvoir ? Et vous ne voudriez pas que quelqu’un essaye de faire mieux que ses prédécesseurs en s’attaquant aux causes de la pauvreté et non pas en continuant à mettre un peu de mercurochrome sur les bobos ?


              • Blé 14 juin 2018 13:26

                @oncle archibald

                S’attaquer aux causes de la pauvreté en commençant par réduire les impôts des plus riches, à faire des cadeaux fiscaux, en limitant la recherche de l’évasion fiscale en ne mettant pas les moyens pour faire revenir l’argent du au pays dans lequel ces mêmes riches sont heureux de trouver des structures (payer par qui ?) à leur service, en acceptant l’inacceptable au nom de l’emploi, etc...

                Les pauvres sont une nécessité pour qu’il y ait des riches et des très riches, car même les riches ont besoin de se nourrir de se soigner et les gens qui font ces travaux quotidiennement acceptent un salaire de misère car ils n’ont pas le choix ;

                Une chose est sûre, la propagande fonctionne bien avec vous, il est vrai que c’est plus facile de répéter comme un âne ce que dit la classe dominante plutôt que de réfléchir aux raisons qui font que ce sont les agriculteurs qui nourrissent les gens et c’est parmi eux que l’on trouve le plus de pauvres et de gens qui se suicident.


              • foufouille foufouille 14 juin 2018 13:29

                @oncle archibald

                « en s’attaquant aux causes de la pauvreté »
                ha ? c’est vachement ce qu’il a l’air de faire.


              • oncle archibald 14 juin 2018 14:27

                @Blé

                Tandis que répéter comme un âne depuis trente ans on va faire casquer « les riches » et voir que le seul résultat obtenu par ceux qui ont essayé a été de les faire partir ailleurs, eux et leurs entreprises, c’est effectivement très efficace.

                Ca n’est pas la propagande mais le simple bon sens qui laisse penser qu’il ne serait pas mauvais d’essayer autre chose, par exemple faire revenir les entreprises susceptibles d’employer des chômeurs et auparavant former ces chômeurs pour qu’ils redeviennent employables. 

              • pemile pemile 14 juin 2018 14:42

                @oncle archibald "Tandis que répéter comme un âne depuis trente ans on va faire casquer « les riches » et voir que le seul résultat obtenu par ceux qui ont essayé a été de les faire partir ailleurs, eux et leurs entreprises"

                Vous donnez plusieurs exemples détaillés sur la durée et chiffrés ?


              • oncle archibald 14 juin 2018 17:03

                @pemile : c’est assez connu, assez répété et assez déploré par les hommes politiques « de gauche » pour se dispenser de « preuves » mais vous trouverez dans ce lien les constats chiffres et explications que vous souhaitez. C’est d’ailleurs ce qui a valu à François Hollande son piètre quinquennat.

                http://www.slate.fr/story/61589/affaire-arnault-lettre-riches-francais-exil-fiscal


              • oncle archibald 14 juin 2018 18:33

                @Blé : "S’attaquer aux causes de la pauvreté en commençant par réduire les impôts des plus riches, à faire des cadeaux fiscaux, en limitant la recherche de l’évasion fiscale« 

                C’est très marrant de constater que toute votre phrase est bâtie sur l’idée que »les causes de la pauvreté" des uns est la richesse des autres. C’est tout à fait faux et vous ne voyez même pas que vous ne plaidez en rien pour sortir des pauvres de leur misère mais juste pour leur permettre de survivre.

                C’est indispensable certes, mais totalement insuffisant. Ça ne devrait jamais être une situation dont on s’accommode et c’est ce que dit Emmanuel Macron. L’augmentation des aides sociales ne règlera jamais ce problème récurrent.


              • pemile pemile 14 juin 2018 19:23

                @oncle archibald « vous trouverez dans ce lien les constats chiffres et explications que vous souhaitez »

                Non ! C’est ça votre démonstration que toute les tentatives de taxer les riches a eu comme résultat de les faire partir ailleurs, eux et leurs entreprises ??!!


              • jeanpiètre jeanpiètre 14 juin 2018 21:46

                @oncle archibald

                Qu attendre d un gars qui a passe ces 40 premieres années à sucer et manœuvrer les riches sinon d enculer massivement les moins riches que lui
                Il vend même les ressources pérennes de l état , fdj engie,. Payées par l impôt par vous et vos parents, mais il ne vous restera bientôt que feu Areva et le réseau ferré français sous doté à renflouer ad vitam
                Il y a deux héritages terribles , la pauvreté et la richesse , la première mène souvent au petit salaires et aux minimas sociaux, l autres donne des actions
                Les 2 sont payés par les salariés, quels sont les assistés les plus nuisibles ?

              • Venceslas Venceslas 14 juin 2018 22:49

                @oncle archibald
                « On va faire casquer les riches », c’est peut-être ce qui se dit, mais c’est tout le contraire qui se passe ; Avec les résultats qu’on voit. Mais Macron cherche des « trucs », comme il dit. C’est quoi, ses trucs ?


              • Blé 15 juin 2018 06:12

                @oncle archibald

                Jusqu’à la preuve du contraire ce ne sont pas les pauvres qui ont délocalisés les industries mais l’exigence des rentiers qui veulent un retour sur investissement à deux chiffres. Faire revenir les industries comme vous le dites pour payer les salariés avec une poignée de cacahuètes, je doute que les pauvres s’enrichissent en travaillant.

                Je m’excuse auprès des ânes. Ce sont des êtres intelligents, courageux, affectueux résistants et fidèles.


              • Le421 Le421 15 juin 2018 07:47

                @oncle archibald

                Si vous n’avez pas constaté l’inefficacité absolue des politiques

                Même le FMI a reconnu haut et fort que lors des crises financières, l’amortisseur social français a joué son rôle mieux qu’ailleurs.
                Combien d’américains se sont fait sauter le caisson lors de la crise des subprimes ?
                Z’avez tout oublié !!
                Ou plutôt, vous ne vous rappelez de rien...

                Le système social français - mis de plus en plus à mal - est basé sur le fait qu’on évite de laisser crever les gens dans la rue.
                Si un jour vous vous retrouvez au fossé, vous serez heureux qu’un type s’arrête pour vous aider.
                Visiblement, votre style serait de passer en klaxonnant !!

              • Le421 Le421 15 juin 2018 07:52

                @oncle archibald

                C’est très marrant de constater que toute votre phrase est bâtie sur l’idée que »les causes de la pauvreté" des uns est la richesse des autres.

                Ah !! Tiens !!
                Pour vous, la richesse sur Terre est une valeur infinie ?
                Comme la croissance, la consommation, l’eau, l’air et le feu.
                Ben voyons.
                Einstein disait :
                Il y a deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine. Quoiqu’en l’état de mes connaissances, je n’ai acquis aucune certitude en ce qui concerne ... L’univers !!

              • Fergus Fergus 14 juin 2018 11:38

                Bonjour, Laurent

                Je pense que vous faites une analyse complètement erronée de l’évènement et de ses conséquences.

                D’une part, Macron entendait reprendre la main pour lancer son discours de l’après-midi devant les mutualistes dans un contexte où l’actualité se disperse entre sommet de faux-culs à Singapour, Coupe du monde de football et malaise sur l’accueil des migrants de l’Aquarius.

                D’autre part, cette communication faussement spontanée ne s’adressait pas aux bénéficiaires des aides sociales mais à l’électorat macronien au sens large, autrement dit à tous les libéraux qui, des rangs de la droite du PS à ceux de LR, pensent la même chose que lui.

                Au final, je pense que Macron a plutôt bien joué le coup en ne suscitant de réactions virulentes que dans les rangs de la FI ou du RN (ex-FN) pour ne mentionner que les partis d’opposition ayant un minimum de poids. Ce faisant, il contribue à ressouder des rangs macroniens où commençait à se faire une petite musique frondeuse.


                • Fergus Fergus 14 juin 2018 11:51

                  Erratum :
                  « ... où commençait à se faire entendre une petite musique frondeuse. »


                • Trelawney Trelawney 14 juin 2018 12:17

                  @Fergus
                  Il suffisait d’entendre les réactions sur RTL où la majorité disaient « marre de payer des impôts pour engraisser ces pauvres » pour comprendre que c’était plutôt bien joué pour Macron.


                  En disant « on dépense un pognon de dingue sans résultat probant car on n’arrive pas à les sortir de la pauvreté » Macron crée de la division qui lui permet de masquer la réalité du problème.

                  Si la France dépense un pognon de dingue (et c’est vrai) pour subvenir aux besoins des pauvres, c’est qu’en France il y a de plus en plus de pauvres et donc que la France s’appauvrit. Mais de cela personne ne veut l’entendre. C’est pourtant cette réalité qui doit nous sauter aux yeux. Si les restau du coeur servent toujours plus de repas, c’est qu’il y a de plus en plus de besoin. Si on dépense un pognon de dingue, ce n’est pas pour sortir les pauvres de la misère mais pour leur permettre autant que possible une vie descente à ces gens toujours plus nombreux.

                  Pour sortir les pauvres de la misère, il faut investir, créer des emplois et surtout s’assurer que les gens qui ne sont pas pauvre ne tomberont pas dans la misère. Pour cela Macron n’a aucune solution, car ce n’est pas dans son programme politique. 

                  La politique de Macron se résume à couper la France en deux. les classes moyennes d’un coté et les « intouchables » de l’autre, un peu à la manière d’un pays d’Amérique Latine. Il pourra ainsi ghettoïser les pauvres et ne s’occuper que des autres en leur faisant bien comprendre qu’ils ne sont pas à l’abri de se retrouver dans l’autre camp

                • Fergus Fergus 14 juin 2018 12:51

                  Bonjour, Trelawney

                  Un commentaire et une conclusion lucides.

                  Macron veut, par le biais de petites phrases de ce genre, implanter dans notre pays une version française du « rêve américain ».

                  Autrement dit un leurre qui vise à faire croire à chaque individu qu’il peut sortir de sa condition et accéder aux CSP supérieurs à condition d’en avoir la volonté. C’est évidemment absurde, tout particulièrement dans une société où jamais les rapaces de l’oligarchie n’ont été aussi voraces et aussi confiscateurs des richesses du pays. 

                  C’est consternant de cynisme et de mépris des faibles, mais c’est en effet bien joué politiquement dans le contexte de résignation actuel des classes populaires et de faiblesse concomitante des oppositions, sciemment étiquetées « extrémistes » à des fins de décrédibilisation.


                • oncle archibald 14 juin 2018 17:32

                  @Fergus : "un leurre qui vise à faire croire à chaque individu qu’il peut sortir de sa condition et accéder aux CSP supérieurs à condition d’en avoir la volonté« 

                  La réussite personnelle par le travail, à commencer pendant la scolarité et ensuite dans l’enseignement supérieur pour avoir accès à des carrières honorables et bien rémunérées, mais aussi juste par la force d’un travail manuel nécessitant un savoir faire et la capacité de travailler sans compter ses heures, seraient donc un leurre ....

                  C’est vous qui méprisez les »classes populaires« en leur précisant qu’elles sont à jamais condamnées à rester à leur place ! Le parcours du fils d’un exilé espagnol de 36 qui »monte à Paris« devient cuisinier par l’apprentissage, bosse assez pour monter sa propre gargote puis qui revend son fond de commerce pour en acheter un plus grand et mieux placé, et qui finit par avoir un restaurant »incontournable« fréquenté par les »bobos« dans votre genre qui trouvent que ce mec qui n’a jamais réussi à parler un français correct et qui a un accent catalan à couper au couteau est »trop marrant« .

                  Entretenir »les faibles« dans l’idée que de toutes façons ils le resteront et qu’ils n’ont qu’une chose à faire c’est remettre la gauche au pouvoir pour obtenir une augmentation du RSA je trouve ça plutôt dégueulasse ! L’ex faible, le cuisinier dont je vous parle et que je connais bien, si vous saviez comme il vous méprise ... tout en votant inévitablement à gauche, question d’honneur et d’hérédité, il méprise aussi tous les fainéants !

                  Pour sa »préretraite« il était redescendu dans le sud et avait monté un »bar à tapas". Nous étions voisins de boulot et les 35 heures, il avait repéré dans un grand éclat de rire, que lui et moi le mercredi à midi, on les avait finies ! L’autre moitié de la semaine devait nous être payée en heures sup !


                • Eric F Eric F 14 juin 2018 17:39
                  @Trelawney & Fergus
                  Les aides sociales n’ont en effet pas pour objectif de « faire sortir » de la pauvreté, mais d’éviter qu’elle représente la misère absolue.
                  Toutefois, le constat que chacun peut faire est que l’addition de diverses aides et l’automaticité de réductions qui leur sont associées rend la situation de « non-travail » parfois plus rémunératrice que des activités professionnelles peu qualifiés, ou à temps partiel, ou dans un domaine en crise comme l’agriculture. D’où le large recours à des travailleurs détachés de pays voisins ou récemment arrivés d’autres continents.
                  Mieux ne vaudrait-il pas, plutôt que l’assistance au non-travail, davantage subventionner certains emplois pour les rendre plus attractifs -et plus compétitifs pour les relocaliser en France ?



                • Trelawney Trelawney 14 juin 2018 17:49

                  @oncle archibald
                  Mais le sujet de la discussion est :

                  Qu’est ce que fait Macron pour la formation professionnelle, l’apprentissage.
                  Qu’est- ce que fait Macron pour les zone déshérités comme les banlieues, les villages désertés vecteurs de misère sociale.
                  Qu’est ce que fait Macron pour l’éducation dans les zones difficiles.

                  C’est à dire qu’est ce que fait macron pour sortir tous ces gens de la misère. 

                  Lorsque vous parlez de ce restaurateur, on ne peut qu’applaudir pour cette personne qui a réussit à la force du poignée, seulement ces personnes ont réussit grâce, à part égale, à leur courage et à la chance. Et je sais de quoi je parle, car j’en fait parti. Seulement si personne ne manque de courage, tout le monde n’a pas la chance qui va avec. Et le rôle d’un politique est par des mesures justes et efficaces, de limiter ce paramêtre chance.

                  On voit bien qu’un macron est trés loin de son sujet

                • foufouille foufouille 14 juin 2018 17:57

                  @Eric F

                  si tu peux vivre avec un demi smic 20 ans, fais le.
                  tu peux aussi accepter la paye étranger de 3 ou 4€/h maxi.


                • foufouille foufouille 14 juin 2018 17:58

                  @oncle archibald

                  on est plus en 70, il faudrait finir par comprendre.


                • oncle archibald 14 juin 2018 18:05

                  @foufouille

                  On n’est plus en 70 c’est sûr. Comme le dit ma grande sœur actuellement si tu es bosseur et si ta première question à l’employeur potentiel lors de l’entretien d’embauche n’est pas comment ça se passe pour les vacances tu es repéré tout de suite tellement ça devient rare !


                • oncle archibald 14 juin 2018 18:20

                  @Trelawney : « Seulement si personne ne manque de courage, tout le monde n’a pas la chance qui va avec. »

                  La chance tu n’y peux rien, jamais. Antoni Gaudi et Pierre Curie se sont faits tous deux escagasser par un tramway en traversant la rue. Par contre les occasions de réussir il y en a beaucoup, et seuls ceux qui ont le courage peuvent essayer de les saisir !

                  Les mesures justes et efficaces que devrait prendre un gouvernement c’est de permettre à quiconque, quel que soit le moment de sa vie, de pouvoir se former et d’accéder à ce qui ne lui était pas possible la veille. Ça n’est pas d’assurer la grande distribution de pognon gratuit, même si dans les cas extrêmes cela reste incontournable mais momentanément.

                  L’assistanat direct par versement de « minimas sociaux » ne devrait jamais être « à vie » mais simplement aider à passer un mauvais moment pour se remettre en selle. Finalement en d’autres termes, Macron n’a pas dit autre chose.


                • foufouille foufouille 14 juin 2018 18:33

                  @oncle archibald

                  avec la méchanisation ( 60% des vendanges sont mécanisées ), les délocalisations et la technique, beaucoup d’emplois ont disparus. sinon on aurait pas 6 000 000 de sans emploi : se retrouver avec 600€ par mois d’ASS ou le RSA est peu agréable pour la plupart.
                  tu pourrais aussi te balader en ville pour voir le nombre de commerce fermé ( et pas à cause de la grande distribution )
                  vu le prix de l’immo, tu as aussi beaucoup moins de possibilités.


                • foufouille foufouille 14 juin 2018 18:35

                  @oncle archibald

                  "L’assistanat direct par versement de « minimas sociaux » ne devrait jamais être « à vie » mais simplement aider à passer un mauvais moment pour se remettre en selle. Finalement en d’autres termes, Macron n’a pas dit autre chose."
                  ça n’existe pas, tu es toujours obliger de faire un stage ou de prendre n’importe quel boulot temporaire sauf maladie ou proche de la retraite.
                  macron est surtout un crétin fini qui ne sait pas que la partie de RSA non inscrite à paul sans emploi est soit malade, invalide, etc.


                • Fergus Fergus 14 juin 2018 20:26

                  Bonsoir, oncle archibald

                  « C’est vous qui méprisez les »classes populaires« en leur précisant qu’elles sont à jamais condamnées à rester à leur place ! »

                  Vous faites semblant de ne pas comprendre ! Bien sûr qu’il y aura toujours des gens entreprenants qui parviendront, grâce à leur détermination, à se hisser sur l’échelle sociale, et ce n’est pas le bac-2 que je suis qui prétendra le contraire. Bref, la promotion d’une minorité est une évidence que personne ne songe à nier. Et il est heureux que ce soit le cas.

                  Mais faire croire à tous qu’ils pourront bénéficier d’une telle progression est effectivement un leurre : qui croyez-vous convaincre du contraire dans une société où l’on aura toujours besoin d’un nombre d’ouvriers et d’employés très supérieur à celui des techniciens et des cadres ???


                • Le421 Le421 15 juin 2018 07:55

                  @Trelawney

                  pour leur permettre autant que possible une vie descente à ces gens toujours plus nombreux.

                  Je pense que vous vouliez dire « décente ».

                  Mais une « vie descente », ça colle bien aussi, effectivement...

                • oncle archibald 15 juin 2018 11:22

                  @Fergus : ce que je ne supporte pas c’est la culture de la pauvreté comme fond de commerce de certains politiques.

                  Ou sont-elles leurs idées brillantes pour les faire sortir de la merde ? Que proposent-ils sinon d’augmenter les aides ponctuelles qui permettent de survivre tout juste à ceux qui ne trichent pas ? N’est-il pas mieux d’avoir un job que d’être chômeur ? N’est-il pas mieux de proposer de la formation à ceux dont le boulot n’existe plus pour cause d’automatismes et de robots qui le font à sa place ?

                  Moi je préfère un politique qui dit on va essayer de recréer des emplois et on vous aidera à sortir du chômage plutôt qu’un autre politique qui dit ne vous inquiétez pas les gars, les riches sont trop riches, on va piquer leur pognon et vous le redistribuer l Dans le contexte d’une économie mondialisée c’est complètement utopique, les gauchisants le savent comme tout le monde, mais ils continuent à entretenir l’illusion parce qu’ils ne savent proposer aucune autre solution !

                  Ma mère plantée devant sa télé commentait en langue d’oc la campagne de François Mitterand promettant exactement la même chose dès 1981, il y a déjà 37 ans : « tutis n’auretz » disait-elle, qui peut se traduire par « vous en aurez tous » ! Ben non, la distribution des prix à vie ça ne marche pas, on l’a bien vu ! Le boulot paye toujours, que ce soit dans le cursus des études ou de ses mains sur un chantier, dans un atelier, etc etc ... C’est dégueulasse de dire aux mômes le contraire, genre « tu en sauras toujours assez pour faire un chômeur », pas la peine de te crever la paillasse ! Les persuader dès l’enfance qu’ils ne s’en sortiront pas quoi qu’ils fassent est criminel !


                • Eric F Eric F 17 juin 2018 19:41

                  @foufouille
                  justement, mieux vaut un coup de pouce public aux faibles rémunérations, plutôt au non emploi


                • foufouille foufouille 17 juin 2018 19:54

                  @Eric F

                  c’est possible uniquement avec un RU.
                  sinon ça existes déjà mais ne fonctionne pas car le bureaucrate fait chier le monde comme pour le RSA acitivité. avant internet la CAF envoyait la déclaration trimestrielle de revenus en retard pour faire chier et te verser un demi RMI.
                  pareil pour les soit disant crédit d’impôt à la tête du client.


                • Eric F Eric F 17 juin 2018 22:33

                  @foufouille
                  Il faut effectivement améliorer le système de complément aux faibles revenus, et progressivement établir un Revenu Universel financé par l’activité économique du pays qui sera de plus en plus automatisée (en prélevant à la source sur la valeur ajoutée), et par les importations sur lesquelles il serait opportun d’appliquer une contribution sociale.Un des intérêts du RU est que ceux qui travaillent de manière non déclarée ne percevront pas davantage d’allocations que ceux qui ont un emploi déclaré.


                • Furax Furax 14 juin 2018 11:45
                  Le psy italien l’avait bien analysé :
                  chaque jour qui passe confirme son diagnostic.
                  Il est, en plus entouré de « femelles blanches », plus de la première fraîcheur (Trogneux ,Belloubet, Nyssen, Delnotte) et passablement perturbées elles aussi...
                  Ceux qui l’ont mis au pouvoir portent une énorme responsabilité

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 juin 2018 11:56

                    @Furax


                    Certes, mais je pense que seules des personnes un peu hors-normes sont à même aujourd’hui de faire face,......Il faut des nerfs d’acier. Les autres (excepté peut-être fillon), seraient tombés comme des mouches. Et Marine, c’était le bordel total. Mieux vos effectivement des personnes qui gardent leur sang-froid et une certaine maîtrise. Pas du tout pour moi......chacun son JOB. Un chirurgien est probablement quelq’un qui refoule de profondes pulsions sadiques,...qu’il maîtrise. Un plombier est sûrement fixé au stade anal. Un être « normal » ne tiendrait pas le coup.

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 juin 2018 12:03

                    @Self con troll


                    et après on s’essuie,...

                  • Shaw-Shaw #Shawford 14 juin 2018 12:04

                    @Self con troll

                    Il reste à se vendre au port !

                    Status Quo !


                  • Shaw-Shaw #Shawford 14 juin 2018 12:33

                    @Self con troll

                    C’est Râ qui connaît les paliers de décompression, tqt !. smiley smiley

                    Et là elle est en plein Jaws, for real ! smiley


                  • kalachnikov kalachnikov 14 juin 2018 12:37

                    @ Self con troll

                    Oh, pxxx, je la mets dans mon album panini, cette vignette : ’Un plombier est sûrement fixé au stade anal.’


                  • Taverne Taverne 14 juin 2018 12:15

                    La règle du « toujours plus » a des effets délétères dans tous les domaines et pas seulement dans le domaine du social. Rejeter pour cela le principe de solidarité, en arguant d’une certaine efficacité (notion subjective définie par un prisme de parti-pris), serait une pure imbécilité. Si tout cela n’a pour but que de faire passer les mesures d’austérité de Bercy, cela n’est pas glorieux.


                    • Le421 Le421 15 juin 2018 07:56

                      @Taverne

                      Qu’y a t-il de glorieux dans le système Macron ?
                      A part la frime, la flambe et les apparences ?
                      La suppression de l’ISF ?
                      Peut-être...

                    • jymb 14 juin 2018 13:25

                      Tous les jours je me demande comment la France a pu hériter de ce conglomérat de psychiatrie et d’arrivisme, comment une vertigineuse spirale nous a fait tomber dans les griffes de cette clique, comment les francais ont pu voter, donner dans des urnes les pleins pouvoirs comme aux pires heures du passé


                      Et au delà, qui nous libérera ? Hélas aucun homme ou femme politique ne s’engage fermement à annuler en urgence tout ce qui, ces dernières décennies, a saccagé le pays, au gré de l’épouvantable chiraquie, des nauséeuse années Sarko et de la lamentable épopée FH 
                      On en vient à regretter la liberté des années Mitterrand ! un comble ! 

                      • CRICRI59 CRICRI59 14 juin 2018 18:44

                        @jymb
                        Bonjour

                        Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


                      • Fergus Fergus 14 juin 2018 20:31

                        Bonsoir, CRICRI59

                        Et allez, c’est reparti ! Macron a de facto été mal élu, mais comme l’ont été tous ses prédécesseurs avant lui. Qui plus est, observez ce qui se passe dans les autres pays occidentaux et vous constaterez que si la France est une « république bananière », c’est également le cas de la majorité de ses voisins ! smiley


                      • Aristide Aristide 14 juin 2018 22:46

                        @Fergus


                        Etes vous étonné que ce discours tenu par tous les chantres de LFI porte ses fruits. Bon, on n’applique pas ce calcul spécieux à son propre résultat mais la mère Garrido ne manquait de le signaler à la moindre occasion, son cher Corbière a pris le relais ...

                      • Le421 Le421 15 juin 2018 08:13

                        @Aristide

                        Z’êtes gentil Aristide !!

                        Le discours de votre chère blondasse est plutôt assez... Je dirais « absent », ces derniers temps.

                        Et à priori, votre seul souci est de s’attaquer aux opposants de Macron.
                        Pas mal !!

                      • Legestr glaz Ar zen 15 juin 2018 09:02

                        @Le421

                        On s’en fout de Macron, c’est une marionnette ! S’attaquer à Macron c’est s’attaquer à des moulins à vent, comme Don Quichotte. 

                        S’attaquer à Macron, c’est un leurre. Vous plongez la tête la première dans le panneau. Macron, il peut être remplacé du jour au lendemain par un autre qui appliquera la politique économique de Bruxelles, inscrite dans les traités que la France a signés et doit appliquer. Il est anticonstitutionnel de désobéir aux traités inscrits dans la Constitution. 

                        Les opposants à Macron ont le nez dans le guidon, ils perdent leur temps !

                      • Aristide Aristide 15 juin 2018 12:40

                        @Le421


                        MA bondasse. Vous êtes déjà ivre à cette heure ...

                      • generation désenchantée 14 juin 2018 14:10

                        au fait , Macron ne s’ est pas acheter un nouvel ensemble de couverts de vaisselle pour l’ élysée
                         je pense que comme dépense , c’est pas mal de 50000 euros déclarés , on est passé a 500 000 euros , pour le canard enchainé , pour 1200 assiettes

                        https://www.20minutes.fr/politique/2289303-20180613-elysee-depense-500000-euros-nouveau-service-vaisselle


                        • Le421 Le421 15 juin 2018 08:14

                          @generation désenchantée
                          50.000 balles, c’était pour le concours à celui qui ferait la plus belle vaisselle...


                        • thierry3468 14 juin 2018 14:11

                          Cette« fuite » intervient dans un contexte particulier.En effet,Darmanain évoque trop d’aides sociales,Buzyn est obligée de jouer les pompiers de service face à une rumeur de coupes futures dans les aides sociales.Ces images nous montre un Rantanplan président scandalisé par toutes ces dépenses sociales qui ne changent rien à la croissance de la pauvreté dans le pays.Le pauvre naze croyait que les minimas sociaux suffisaient à rendre riches les sans dents et autres illettrés.Macron invente encore une fois l’eau tiède et cherche encore à nous manipuler en organisant la fuite des ces images en réunion de travail.Encore une fuck news pour nous préparer à une réforme drastique des aides sociales.Macron n’est que communication à outrance pour ruiner ce qui reste du pays.Il est le valet de l’oligarchie financière et sert donc de paravent bien utile aux véritables investigateurs de tous ces projets désastreux pour la population.Macron fait un sale boulot mais bien d’autres auraient pris sa place ....Il faut donc rechercher au delà du paravent pour comprendre qu’il y a une stratégie bien définie et que Macron n’est là que pour appliquer des décisions que d’autres ont déjà programmées.


                          • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 14 juin 2018 14:12
                            L’aide et l’action sociales représentent 9,9 % des dépenses de la protection sociale, 5,6% du total des dépenses publiques et 3,2 % du produit intérieur brut.

                            Source : INSEE

                            Souvent on aime dire que les dépenses sociales c’est la moitié des dépenses de l’état. Dans ce gros social, on retrouve santé et retraites et tout le reste.
                            Le petit social, RSA, DAAS et Minimum vieillesse ce n’est que 5,6% des dépenses de l’état.

                            Pourquoi Macron fait de la protection sociale tout une paella alors qu’il vient de supprimer l’ISF (5,4 milliards cad 3% des recettes) et la taxe d’habitation (10 milliards)

                            Alors, assécher les finances pour mieux faire des cris d’orfraie sous les acclamations naïves des petits bourgeois ? Combien cela rapporterait de taxer Total, AXA, Google, spéculateurs et les autres intouchables fiscaux ?

                            à Méditer, en espérant que les futures lunettes gratuites ouvriront quelques yeux.

                            • Taverne Taverne 14 juin 2018 14:13

                              Les petits, je suis venu vous piquer vos bonbons...

                              Mais chez ces gens-là, monsieur, on compte trop monsieur ; on compte trop !


                              • keiser keiser 14 juin 2018 14:14
                                Vous soulevez un point intéressant.
                                En effet, il faut constater que c’est grâce au social que la France à évitè la catastrophe lors de la crise de 2008.
                                Mais le plus grave et ce que l’on peut tirer des gesticulations du petit prince.
                                Après multiples effets d’annonce pour tester l’opinion, le gouvernement nous prépare la fin du RSA.
                                C’est aussi simple que cela.

                                • gogoRat gogoRat 14 juin 2018 14:23

                                  ’La question à se poser c’est : pourquoi se barrent-ils tous ?"  cf la vidéo : https://youtu.be/pzCs-LGZ2VI&nbsp ;


                                  et il n’y a pas que les ’jeunes’  ! : même après 80 ans les enthousiastes compétents se mettent à y songer !
                                    
                                    Qui va décider que ’ce n’est pas grave’ ? - Nos ’journalistes’ et élus omniscients, qui décernent récompenses ou blâmes plus vite que l’éclair et en même temps nous protègent ainsi des ’fake’ + théories du complot + racisme + jalousie + chômage + pauvreté +++ ...  en moquant d’avance tout sujet-contribuable qui aurait la prétention d’oser exprimer le moindre questionnement ?

                                  • gogoRat gogoRat 15 juin 2018 12:03

                                    @gogoRat


                                     « consternant » !  
                                     - effectivement, mais aussi instructif !! ...

                                    voir cette video  : https://youtu.be/daJXYpjzCvY,
                                      particulièrement entre les instants 42:30 et 48:05 ...

                                  • gogoRat gogoRat 15 juin 2018 19:19

                                     Soyons abscon , c’est toujours mieux que de rester seulement c.. !
                                       
                                     Le pot aux roses qui met le doigt sur le fondement logique, quasi ’mathématique’, qui oblige les ’militaires’ à se pencher très sérieusement sur les questions ’OVNI’ , nous est révélé par cette citation :

                                    Général Chassain : « Si nous persistons à refuser de reconnaître l’existence de ces objets non identifiés, nous finirons un beau jour par les prendre pour des missiles guidés d’un ennemi, et il nous arrivera le pire »

                                       
                                        Qu’on apporte foi ou pas à cette affirmation, il ne semble pas relever d’un ’fake’ qu’elle émane d’un ’Général’ ...

                                     On en revient à cette conclusion d’un spécialiste de la théorie de la stratégie MAD

                                    (équilibre de la terreur :  Mutual[ly] Assured Destruction ) :
                                      en fin de compte ce qui reste le plus déterminant dans cette ’stratégie’ c’est l’opinion des populations !
                                       

                                      De là à imaginer que cette opinion puisse être docilisée au point que demander des précisions concernant les circonstances d’un présumé sauvetage de bambin devienne un coupable acte de théorie du complot raciste ...


                                     ( NB : Quand un chercheur notoirement expérimenté, dont les travaux sont publiés dans des revues scientifiques mondialement reconnues, se voit rabrouer par d’obscurs animateurs de sites Web sans bagage ni expérience scientifique ... comment imaginer que de simples ’thésards’ puissent un jour avoir la ’prétention’ d’oser parler de quoi que ce soit aux omniscient(e)s d’autant plus sûr(e) d’eux qu’ils auront le moins produit d’efforts d’investigations et de compréhension ?!
                                     Qui osera encore commettre l’outrecuidante ’prétention’ de consacrer une seconde de plus à de quelconques études ! 
                                    )

                                  • gogoRat gogoRat 15 juin 2018 23:20


                                    Fake ou pas ? au sujet de la vitesse des torpilles ?



                                    ’la F-21 [’torpille lourde de nouvelle génération’] pourra fondre vers sa cible à une vitesse supérieure à 50 noeuds (plus de 90 km/h).’ 
                                     ...  ’Ce projet a pris du retard étant donné que les premières livraisons, attendues pour 2016, ne seront finalement pas effectuées avant 2018.’
                                        
                                     *selon wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/K-141_Koursk&nbsp ; 
                                     ’Le samedi 12 août 2000, ...’ ’le Koursk devait lancer la dernière version d’un autre type de torpille, une Chkval, qui se caractérise par une propulsion à la vitesse exceptionnelle de 500 km/h (au lieu de 70 km/h pour les torpilles classiques).’ 
                                        

                                    Qui en France, pourrait bien avoir l’autorisation de poser des questions prétentieuses relatives à l’abandon des recherches en MHD ? 

                                     

                                  • Taverne Taverne 14 juin 2018 14:30

                                    Parodie pour pas un radis ou Parodie loin du paradis.

                                    D’abord y’a Jupiter qui se prend pour le roi
                                    Qui te montre du doigt.
                                    Et puis qui dit comme çà
                                    Que si y’a plus d’emplois
                                    Ben c’est ma faute à moi, monsieur,
                                    Que c’est ma faute à moi.
                                    J’ai jamais refusé d’emploi
                                    Ou alors y’a longtemps
                                    Ou il sentait pas bon...

                                    Il vient nous prendre nos sous
                                    Pour les donner aux riches
                                    Faut pas donner aux riches
                                    Quand on n’a pas le sou.

                                    Il protège les affaires...
                                    Faut vous dire, Monsieur
                                    Que chez ces gens-là
                                    On n´vit pas, Monsieur
                                    On n´vit pas, on triche.


                                    • keiser keiser 14 juin 2018 14:53
                                      @Taverne

                                      C’est vrai que le petit prince pourrait être assez méchant pour donner sa chemise à des pauvres gens heureux.

                                    • Legestr glaz Ar zen 14 juin 2018 15:43



                                      Non la « Macronisme » n’est pas un « Sarkozysme », ni même un Hollandisme ! Pourquoi ? 

                                      Parce que quel que soit le Président élu en France ce sont les contenus des traités européens qui s’appliquent en France, ceux des règlements et des directives européennes. C’est ni plus ni moins que l’application des Grandes Orientations de politique économique autrement dit des GOPE !

                                      Alors ceux qui s’étonnent que la politique de Macron ressemble à celle de Sarkosy n’ont toujours pas compris que les ordres viennent de Bruxelles. Il faudrait faire un petit effort. 

                                      Il y a un candidat à la présidentielle 2017 qui avait annoncé ce qui allait se passer si la France restait dans l’UE, quel que soit d’ailleurs le président élu. Regardez la vidéo jusqu’au bout et comprenez !
                                       Et ceux qui ne veulent pas le comprendre en seront pour leur frais. 





                                      • Attilax Attilax 14 juin 2018 15:47
                                        Pourquoi s’arrêteraient-ils, puisque ça passe ?
                                        Le ruissellement existe bien, mais il part du bas de la pyramide pour aller gorger le haut, et non l’inverse comme on voudrait nous le faire croire. L’action de Macron le prouve, ils ont plus à gagner à ponctionner les pauvres que les riches et il y a zéro risque pour la suite de leur carrière. Alors forcément, ils ne s’en privent pas ! Ils n’en seront que mieux récompensés par leurs maîtres.
                                        Tant que le peuple sera divisé entre multiples communautés défendant chacune leurs petits privilèges ou idéologies, l’intérêt général sera bafoué. Tant qu’on défilera Bastille-Nation en suivant sagement l’itinéraire établi, ils se marreront et continueront. Le jour où 500.000 personnes se retrouveront pour marcher sur l’Élysée armés jusqu’aux dents, là ce sera une autre histoire, mais vu qu’on se déteste plus les uns les autres qu’on les déteste, c’est pas près d’arriver.
                                        Préparez la vaseline, les potos, ça va ramoner sec.

                                        • Taverne Taverne 14 juin 2018 16:04


                                          Je viens rechercher mes bonbons
                                          Car les promesses sont périssables ;
                                          Et puis ça coûte un tas d’pognon,
                                          Et moi j’obéis au comptable.

                                          Je viens raboter l’APL
                                          Qui n’est pas non plus efficace.
                                          Et je dois racheter ma vaisselle :
                                          Mettez-vous un peu à ma place !

                                          Je viens pour chiper les bonbons
                                          De vos enfants et leurs portables.
                                          Ils manquent trop d’éducation,
                                          Les patrons sont plus présentables.

                                          Je viens pour chiper leurs bonbons
                                          Car les caries, c’est détestable,
                                          Je reprends vos allocations :
                                          C’est l’argent du contribuable !

                                          Vois-tu, c’est ma révolution.
                                          Maintenant je suis un autre garçon
                                          Et Donald Trump est fréquentable.
                                          Tout cela, c’est des frais de table.

                                          Quand le peuple m’agace moi je lui fais zop la
                                          Je traite les pauvres de moins que rien.
                                          Quand il défile, je crie « fainéants ! »
                                          Parce qu’enfin enfin j’ai des opinions.


                                          • Individu236 Individu236 15 juin 2018 09:51

                                            @Taverne


                                            Beau travail camarde !

                                          • megarepublic 14 juin 2018 16:05

                                            Les minimas sociaux coutent (nous coutent a tous) 30 milliards par an

                                            Les bénéficiaires ont un taux de reprise d’activité de 3%
                                            Ces aides maintiennent les pauvres dans la pauvreté : le système ne fonctionne pas.

                                            • On poursuit sur la meme voie en considerant que c’est très bien comme ça
                                            ou
                                            • on remet en cause le système comme le fait Macron
                                            bien sur, les commentaires portent sur la forme, la vidéo, la com, le style plutot que sur l’état du système, bien plus facile.

                                            • gogoRat gogoRat 14 juin 2018 18:50

                                              @megarepublic 

                                              je vois que vous êtes tenté par la logique de Brecht : 
                                               puisque les chômeurs n’ont pas la politesse de mourir assez vite, il va bien falloir les ’dissoudre’, n’est-ce pas ?
                                              ( Transposition décalée de :
                                              ’Puisque le peuple vote contre le gouvernement, il faut dissoudre le peuple’ )
                                               Vous avez bien raison, 
                                                lorsque la raison s’est manifestement fait la malle dans notre beau pays, il faut bien s’en faire une raison,
                                                et prendre le parti d’en rire, parce qu’en pleurer ne serait pas marrant !

                                            • CRICRI59 CRICRI59 14 juin 2018 18:59

                                              @megarepublic

                                              Bonjour
                                              En y réfléchissant un peux toute ces aides sociale ne sont t’elles pas pour calmer le petit peuple et éviter qu’il ne se révolte comme l’on essayé les monarques.
                                              Maintenant on laisse pourrir ceux qui réclame ou qui refuse que l’on supprime les droits qu’ils on acquis avec leur sueur.

                                            • Blé 15 juin 2018 06:31

                                              @megarepublic

                                              Quand les gens reçoivent des minima sociaux, ils ne les mettent pas dans les paradis fiscaux mais dans l’économie du pays ne serait-ce qu’en achetant un minimum d’alimentation même chez Aldi ou Lidel.

                                              Le système a été élaboré non pour aider les pauvres mais pour maintenir la tranquillité des riches. Maintenant que Macron ait trouvé une autre solution pour maintenir la tranquillité des riches ne fait aucun doute mais de toute façon les pauvres resteront pauvres pour la bonne et simple raison qu’il en faut de plus en plus pour satisfaire l’ Union européenne, et les rentiers. ce sont ces derniers qui ont le pouvoir de décision, ce n’est pas Macron, lui il exécute les ordres.


                                            • sweach 14 juin 2018 17:23

                                              2016, 

                                              - les Caf ont versé près de 10,59 milliards d’euros au titre du RSA

                                              2015
                                              184,6 milliards de TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée)
                                              75,9 milliards de recettes recouvrées par l’IR (Impôt sur le Revenu)
                                              59,7 milliards d’IS (Impôt sur les Sociétés)
                                              38,7 milliards de taxes foncières
                                              22 milliards de taxes d’habitation
                                              3,6 milliards de redevance télé
                                              10,7 milliards de CFE + Taxes annexes
                                              12,9 milliards de droits de mutation (successions et donations)
                                              5,2 milliards d’ISF
                                              21,2 milliards d’impôts récupérés suite aux contrôles fiscaux (droits nets + pénalités)

                                              Tout les revenus donnés au titre du RSA vont directement dans l’économie car les bénéficiaire ont besoin de cet argent pour vivre.

                                              Le crédit impôt recherche, le CICE, la loi cellier et j’en passe, c’est l’allègement fiscal notre problème en France, pas les 600 euros de RSA donner à des pauvres malheureux.

                                              • gogoRat gogoRat 14 juin 2018 18:20

                                                @sweach
                                                 Bof, comme les Français qui osent réfléchir et poser des questions ne peuvent être que des racistes, dans la théorie du complot, et abîmés du bulbe au point que seule une ’pédagogie’ suffisamment épurée puisse les faire marcher , simplifions ! : 
                                                « 
                                                Le Medef a reçu 40 milliards d’euros d’aides publiques à travers le pacte de responsabilité. Où est passé le million d’emplois que le patronat promettait de créer ? »
                                                   (cf cet ancien article d’Avox : https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/2015-le-chomage-a-augmente-de-5-et-177257)à comparer à :


                                                2016, 

                                                - les Caf ont versé près de 10,59 milliards d’euros au titre du RSA



                                                 Choc de simplification !
                                                  Pourquoi faire simple ? (adresser directement aux destinataires ce qu’on prétend leur destiner) 
                                                alors qu’on peut faire compliqué !
                                                ( Donner sans contre-partie à ceux qui ne savent même plus comment investir leurs excès de surplus, dans l’espoir supposé que des vapeurs vagabondes cet excès finira peut-être une fois par ruisseler jusqu’à quelque rescapé trop coriace pour avoir eu la politesse de s’effacer avant, de lui-même, des chiffres, à inverser, d’une pauvreté rabat-joie ) ! 

                                              • sweach 15 juin 2018 09:31

                                                @gogoRat
                                                *adresser directement aux destinataires ce qu’on prétend leur destiner*

                                                Vous pensez que c’est vraiment le cas smiley

                                                Par exemple l’APL est-elle une aide pour les locataires ou pour les bailleurs ? 
                                                Dans les faits cette aide fini directement dans les poches des bailleurs et vu que nous fonctionnons sur le principe de l’offre et de la demande, cette « aide » augmente artificiellement le prix des locations et crée une injustice entre celui qui y a droit et celui qui n’y a pas droit.

                                                Pour le RSA c’est un peu pareil, cette aide fini directement dans l’économie de notre pays, les bénéficiaires utilisent cet argent pour se loger, pour manger ou se déplacer, tout simplement pour vivre.

                                                La dénoncer est un peu absurde est contre productif quand on est capitaliste, ils ne réalise pas que le RSA permet de gagner une paix social très fragile.

                                                Certain pense que sans le RSA, les gens se débrouilleraient par eux même, c’est vrai ! 
                                                Mais on aurait un retour des bidons ville et la criminalité augmenterait fortement car voler pour survivre ne peut être enrailler.

                                              • Michel DROUET Michel DROUET 14 juin 2018 18:59
                                                On met un pognon dingue pour les premier de cordée et le chômage ne baisse pas.
                                                On met un pognon dingue pour changer la vaisselle de l’Elysée et les assiettes de pauvres sont toujours vides
                                                On met un pognon dingue pour aider les entreprises et ce sont les actionnaires qui empochent les dividendes
                                                On met un pognon dingue pour l’allègement de la TVA dans la restauration et il n’y a pas de créations d’emplois
                                                On met un pognon dingue dans les partenariats publics privés et ce sont les contribuables qui trinquent
                                                On met un pognon dingue pour payer les députés et l’absentéisme se porte toujours aussi bien
                                                ....
                                                Le concours continue...

                                                • moi29 moi29 14 juin 2018 22:41

                                                  Pour les plus riches des citoyens français :
                                                  -CICE : 45 milliards par an sans aucune contrepartie.
                                                  -supression de l’Exit tax par Macron : moins 62 millions au budget de l’Etat.
                                                  -Supression de l’ISF : moins 4 milliards au budget de l’Etat.
                                                  -Evasion fiscale contre laquelle le gouvernement ne fait RIEN (a-t-on déjà vu un banquier lutter contre l’évasion fiscale ? Il l’organise !) : environ 80 milliards.
                                                  - Supression de la taxe sur les dividendes : 2 milliards.

                                                  Carrefour bénéficie de 2 MILLIARDS de CICE en quatre ans. 
                                                  Il donne 500 millions à ses actionnaires. 
                                                  Il supprime 2400 emplois. 
                                                  Et ce sont les aides sociales qui posent problème en France ?!


                                                  • exocet exocet 14 juin 2018 23:44

                                                    J’ai écouté ce discours de notre Président.
                                                    .
                                                    ça a l’air sensé, mais c’est parceque c’est truqué.
                                                    .
                                                    Il nous parle du cout de 34% du PIB pour « l’aide sociale ».
                                                    .
                                                    Or, 34% du PIB, c’est le cout cumulé des aides sociales, des allocations familliales, de la santé, des retraites.
                                                    En gros, il nous dit que les pauvres coutent cher, que les pauvres coûtent ces 34 pour cent du PIB, puisqu’un peu plus loin il dit « malgré tout ça ils ne s’en sortent pas ».
                                                    .

                                                    La France a été épinglée par l’OCDE dans son rapport 2013 : « les 20% de ménages les plus pauvres reçoivent seulement 17% des prestations sociales versées »

                                                    Le reste des prestations sociales va a des gens aisés voire très aisés sous forme d’allocations non soumises à un plafond de revenus, et pour certaines non imposables.

                                                    Et c’était encore pire avant qu’existe le RMI puis le RSA.

                                                    .

                                                    Elle est là, l’arnaque...


                                                    • exocet exocet 14 juin 2018 23:53

                                                      Bref, selon les chiffres ci-dessus, les 20% de foyers les plus pauvres reçoivent 17% de 34% du PIB, soit, 5.78 pour cent du PIB sous forme d’aides sociales, retraites, allocations familliales, frais de santé.
                                                      C’est peut-être beaucoup, mais souvenons-nous, d’une part, dans ces 20% de pauvres, il y a un certain nombre d’immigrés réclamés par les patrons pour faire baisser les salaires....d’autre part, les 73% de prestations sociales restantes ne sont pas consommées par eux, mais par des moins pauvres, des aisés, et même des franchement à l’aise voire des riches...tous les retraité ne touchent pas 800 euros par mois, par exemple, et la prime à la naissance est versée à tous...


                                                      • exocet exocet 14 juin 2018 23:57

                                                        Alors, est-ce que c’est notre Président qui a triché, ou bien ses conseillers, caste de hauts fonctionnaires, qui l’enfument ?
                                                        Pour peut-être, que tous regardent ailleurs que du coté de leurs supers avantages, à l’heure ou on choisit qui devra se serrer la ceinture....


                                                        • Emohtaryp Emohtaryp 15 juin 2018 01:09

                                                          80 milliard qui s’évadent chaque année dans les paradis fiscaux de la part des amis premiers de cordée de Jupiteux, ça, ce n’est pas un pognon de dingue..... 
                                                          Macron, détrousseur de vieux, voleur des indigents, et dilapideur des richesses nationales...
                                                          Vous avez aimé Bismuth ? Flamby la quenelle ? vous allez adorer les macarons, la parfaite synthèse des deux précédents toquards....

                                                          • nono le simplet nono le simplet 15 juin 2018 02:32
                                                            dans mon joli département de Vendée, que Macron a visité récemment encore, copinant avec le président du conseil général, « l’agité du bocage », il faut, pour toucher le RSA, signer un contrat avec le département ...
                                                            contrat soit disant volontaire alors que les non signataires ne touchent plus rien, et couplé à une recherche accrue des fraudeurs ...
                                                            à vous dégouter d’être pauvres !
                                                            Macron dit avoir des désaccords profonds avec De Villiers ... je me demande bien à quel sujet ...

                                                            • bob de lyon 15 juin 2018 08:42

                                                              Manu n’est que le patron du bar « À l’Élysée » qui, appuyé sur son zinc, encaisse les consommations et raconte des conneries…


                                                              • Individu236 Individu236 15 juin 2018 09:50

                                                                Bonjour,


                                                                ET agora nous impose en une ce jour, deux article nominativement sur l’Usurpateur !

                                                                Vous croyez étre sur un média alternatif bande de buse ? C’est une putain de soupe populaire ici.

                                                                Allez vous faire pendre en Amérique !


                                                                  • zygzornifle zygzornifle 15 juin 2018 11:34

                                                                    En tant qu’ancien trader de chez Rothschild , Énarque qui a bouffé un SMIC par jour pendant 3 ans avant d’aller chez Flamby il en connait un rayon sur le pognon , il doit avoir des comptes bien planqués un peu partout et il ne se fera pas pincer comme Cahuzac car toute info passera en fake new , bravo l’artiste , il est facile de gouverner au milieu des mougeons ....  


                                                                    • DACH 15 juin 2018 12:01

                                                                      Le Jupiter de pacotille LH d’AVox continue de faire des ronds dans l’eau au point d’en perdre le nord. Le président EM parle vrai, LH s’invente des vertiges, avec la confirmation de ce que l’on sait tous, hors des ornières idéologiques que certains se posent sur leurs pensées politiques. Attendons les premiers résultats des engagements et des décisions en cours. L’auteur nous amuse dans ses prétentions à juger les paroles du président EM pour se faire croire influent ! Prétentions nues dans le vide d’une pensée critique pourtant nécessaire. LH n’a pas le talent de Natacha P. Donc on regarde ailleurs ce qui d’utile peut se dire....



                                                                      • DACH 15 juin 2018 12:02

                                                                        Le Jupiter de pacotille LH d’AVox continue de faire des ronds dans l’eau au point d’en perdre le nord. Le président EM parle vrai, LH s’invente des vertiges, avec la confirmation de ce que l’on sait tous, hors des ornières idéologiques que certains se posent sur leurs pensées politiques. Attendons les premiers résultats des engagements et des décisions en cours. L’auteur nous amuse dans ses prétentions à juger les paroles du président EM pour se faire croire influent ! Prétentions nues dans le vide d’une pensée critique pourtant nécessaire. LH n’a pas le talent de Natacha P. Donc on regarde ailleurs ce qui d’utile peut se dire....




                                                                          • keiser keiser 15 juin 2018 20:26
                                                                            De la ministre de la Santé :
                                                                            Le président fait un constat que nous pouvons tous partager, qui est que aujourd’hui, alors que nous avons progressivement mis plus d’argent sur les aides sociales pour contrecarrer le chômage, nous n’avons pas réduit la pauvreté.

                                                                            Et ben ça, si c’est pas un pure sophisme.
                                                                            Décidément, je ne comprends plus rien à rien.

                                                                            • JC_Lavau JC_Lavau 15 juin 2018 20:52

                                                                              Evidemment, cette pauvreté ne saurait rien avoir à voir avec la désindustrialisation forcenée de la France.

                                                                              De tous les pays d’Europe, c’est la France dont la désindustrialisation est la plus ravageuse.
                                                                              Rien à voir avec une politique monétaire, par exemple.
                                                                              Rien à voir avec la liberté des capitaux à tout externaliser et délocaliser en pays pauvres...

                                                                              Déjà en 1977, j’avais les chiffres annonciateurs du désastre dans l’annuaire annuel de la revue Génie Industriel :
                                                                              Les ingéniéries françaises ou U.S.A. facturaient l’heure d’ingénieur 48 à 50 $.
                                                                              Les coréens (Sud) 6 $.

                                                                              Donc déjà en 1977, les contraintes étaient claires : Soit on dévalue et on bloque les frontières aux capitaux pour avoir des coûts compétitifs à l’export. Soit le pays entier plonge. C’était sous Giscard.
                                                                              Le pays entier a plongé. Peu après sont arrivés les outils électroportatifs chinois à prix imbattables. Ils nous ont piégés dans notre facilité de consommateurs.
                                                                              La France a plongé.
                                                                              Les savoirs-faire, les savoirs ouvriers ont disparu.

                                                                              • Eric F Eric F 17 juin 2018 19:47

                                                                                @JC_Lavau
                                                                                bon résumé : en effet, les disparités de couts et de valeurs des monnaies dans un contexte de libre échange international ont ruiné notre tissu industriel. Et les pratiques commerciales où les émergents ont protégé leurs marchés, exigé un taux d’intégration local, et subventionné leurs exportations, alors que l’UE interdisait à ses membres ces pratiques. On a fourni gratos les usines et le savoir-faire, et on s’étonne que nos fleurons industriels de naguère aient disparu (ainsi la CGE comptait des centaines de milliers d’emplois).


                                                                              • keiser keiser 17 juin 2018 10:34
                                                                                La moralité est donc :
                                                                                Quand Macron voit une personne se noyer, plutôt que de plonger pour le sauver, il lui conseillera de prendre des cours de natation.

                                                                                • jeanpiètre jeanpiètre 17 juin 2018 12:33
                                                                                  Acte 2
                                                                                  On demande aux pauvres de se responsabiliser en acceptant des heures de travail en échange de minima de subsistance.
                                                                                  Toute évocation d une attaque en règle du SMIC sera bien évidemment traitée de Fake niouze
                                                                                  Dresser les smicard contre les rsaistes pour qu ils se retrouvent tous dans la même merde
                                                                                  C est y pas beau ?

                                                                                  • zygzornifle zygzornifle 17 juin 2018 13:15

                                                                                    Cette vidéo a été savamment orchestré comme pour Mamoudou grimpant sur la façade de l’immeuble , on reconnait la patte des scénaristes « d’en marche » ....


                                                                                    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 17 juin 2018 17:44

                                                                                      Elire des anciens banquiers, ça coûte toujours un pognon de dingue.


                                                                                      • Eric F Eric F 17 juin 2018 19:52

                                                                                        @Nicole Cheverney

                                                                                        slogan 1970 : « Pompidou, des sous »,
                                                                                        slogan 2020 « Macron, du pognon »
                                                                                        Ceci dit, il y avait quasiment le plein emploi en 1970, avec certes des revenus plus bas, mais un ascenseur social effectif.

                                                                                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 19 juin 2018 11:34
                                                                                        @ Eric F

                                                                                        Bonjour,

                                                                                        En 2018, E. Macron qui trouve que les pauvres ont trop de pognon mais pas les riches, continue de remplir la cagnotte des multimilliardaires. Car il paraît que les « riches n’ont pas besoin de la politique, ils se débrouillent très bien tous seuls »,

                                                                                        Certes, mais à coups de CICE !

                                                                                        Qui sont les vrais assistés dans ce pays ?

                                                                                        Le Medef avec les cadeaux fiscaux du CICE à hauteur de 25/30 milliards d’Euros sans créations d’emplois ?

                                                                                        ou les pauvres, bénéficiaires d’aides sociales et qui ne trouvent pas d’emplois parce que le patronat depuis 1958 a la haute main sur l’UNEDIC et maintenant sur Pole Emploi ? Le patronat qui fait la pluie et le beau temps dans le monde du travail,
                                                                                        Les délocalisations, le bradage inqualifiable de nos industries, etc. ?

                                                                                        Le patronat qui se goinfre...










                                                                                        • zygzornifle zygzornifle 23 juin 2018 18:33

                                                                                          et un Macron ça ne coûte pas un pognon dingue ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès