• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pour faire passer la casse du code du travail, les tours de passe passe de (...)

Pour faire passer la casse du code du travail, les tours de passe passe de la loi EL Khomri !

LE TOUR DE PASSE PASSE DE LA LOI « EL Khomri »

Le 8/02 , E. Macron est invité de la Matinale de France Inter. Et il dévoile pot au rose

Transcription : A une question d’un auditeur sur le paradoxe de mieux licencier pour embaucher plus.

« La logique c’est d’essayer de tout faire pour que le maximum de français puisse entrer dans le CDI.
Aujourd’hui les conditions de la rupture c’est ce qui différencie le CDD du CDI : quand vous rompez un CDD vous avez objectivement une pénalité, ça vous coûte plus cher (vous le payez généralement jusqu’à la fin).
Or aujourd’hui les employeurs préfèrent, en flux, embaucher en CDD , si bien qu’il y a un sujet. Ce sujet c’est les conditions de rupture et donc en effet de permettre de prendre en compte le critère de compétitivité au niveau de l’entreprise et donc de dire à un chef d’entreprise : « si ça se passe mal et que vous êtes en difficulté économique on vous donne la possibilité d’ouvrir le licenciement économique ». C’est important de faire la réforme des prud’hommes, parce que ça atténue la différence qu’il y a entre le CDD et le CDI et donc ça permettra de faire rentrer plus de gens en CI »

Le tour de passe passe est dévoilé, c’est là qu’on a eu un moment de vérité ( heureusement qu’il est enregistré : http://www.franceinter.fr/emission-le-79-emmanuel-macron-pret-a-discut… , parce que dans les relevés écrits de l’interview ça a disparu, comme par hasard ! Le but de la réforme c’est bien de faire voler en éclat les protections liées au contrat de travail, et en particulier au CDI.

La casse du code du travail, du CDI : c’est cela l’Union Européenne qui protège… les patrons

 Ce n’est pas une surprise. C’est ce que réclame les grands patrons du MEDEF, et surtout c’est ce qui est imposé par la Commission Européenne. Il suffit par exemple de lire la lettre ordonnant au gouvernent de :

« réformer le droit du travail afin d’inciter davantage les employeurs à embaucher en contrats à durée indéterminée ; à faciliter, aux niveaux des entreprises et des branches, les dérogations aux dispositions juridiques générales, notamment en ce qui concerne l’organisation du temps de travail ; à réformer la loi portant création des accords de maintien de l’emploi d’ici à la fin de 2015 en vue d’accroître leur utilisation par les entreprises ; » mai 2015, courrier de la Commission Européenne à Michel Sapin (lire ici)

visuel pétition PRCF UE euroIl est nécessaire d’en tirer les conclusions qui s’imposent : exiger le retrait de la Loi El Khomri, exiger la sécurité pour les travailleurs et leur droit, cela nécessite aussi de briser les chaines de l’Union Européenne. Pour sortir de l’Euro austérité et échapper à cette prison des peuples à cette arme d’exploitation capitaliste massive des travailleurs.

S’il faut évidemment signer la pétition pour exiger le retrait de la loi El Khomri, il faut également signer la pétition pour exiger un referendum sur l’UE et l’Euro. Pour que ce soit le peuple qui décide. pas les marchés financiers, les multinationales et le gros patronat.

 UE / €uro = Flexibilité = Précarité

Mais pourquoi les CDD sont-ils préférés ? Parce que ça permet d’intégrer la période d’essai et de pouvoir licencier à moindre frais ( il suffit de s’arranger pour que le reste à courir d’un CDD au moment du licenciement soit minime), et par ailleurs ça permet de voir venir du point de vue de la conjoncture économique. En un mot, c’est la flexibilité maximale pour le patronat, la précarité maximum pour le travailleurs. Cela a un nom : l’exploitation capitaliste.

L’idée alors, on le voit bien c’est de banaliser les causes de ruptures (critères de compétitivité à la discrétion des « présentations » comptables de la situation par le chef d’entreprise), pour que « ça atténue la différence entre CDD et CDI »
A ce compte là, il n’y aura bientôt plus qu’un CDI au niveau de protection inférieur même au CDD tel qu’il est pratiqué.
C’est bien le Contrat Unique aux garanties minimes qui est visé, tel que rêvé par les aficionados du modèle anglo-saxon du travail façon contrat zéro heure.

Et dans le viseurs, c’est bien tous les travailleurs. Ceux actuellement en CDI, ceux en CDD.

C’est là l’occasion de battre en brèche un mensonge propagé par le gouvernement :

S’il y a effectivement eu une explosion ces dernières années du nombre de contrat CDD, c’est principalement en raison du raccourcissement de la durée de ces CDD. le nombre de CDD de moins d’un mois a explosé (+ 230 %), et plus précisément encore celui des CDD de moins d’une semaine. Cela parce que les patrons se servent des CDD d’usage pour contourner la limitation du nombre de renouvellement sur un même poste. Une bonne partie des embauches sont en fait des réembauches, parfois de mêmes salariés, pour le même travail.

évolution part CDD

L’explosion du nombre de CDD ultra court est utilisé pour faire augmenter la précarité. Et ce sont les travailleurs, en particulier les plus fragiles c’est à dire les femmes, les jeunes qui sont les plus frappés. Le projet de Loi El Khomri vise en fait à institutionnaliser et généraliser cette précarisation, cette in sécurisation des travailleurs en l’étendant de fait également aux employés en CDI. Et cela parce que le CDI reste – et fort heureusement – et de loin le principal contrat de travail.690077-graph-cdd-cdi.jpg

Pour conclure et puisque la mode est aux comparaisons internationales, et alors que le gouvernement Valls UE MEDEF prenant pour modèle les réformes Hartz du gouvernement Schroeder (autre exemple avec les Blair, Tsipras ou Zapatero que les sociaux démocrates roulent pour l’oligarchie capitaliste), chaque travailleur doit bien se rappeler que ces lois ont conduit à une explosion du nombre de travailleurs pauvres. Au Royaume Uni c’est également le cas avec les emplois zéro heure. Et en Italie, plus d’un an après la destruction de l’encadrement des licenciement pour les salariés en CDI par Mateo Renzi sur ordre là aussi de la Commission Européenne et de la BCE, force est de constater qu’il n’y a eu aucune diminution tangible du chômage, mais une réelle précarisation de tous les travailleurs italiens. Bref, chaque travailleur doit bien comprendre qu’il a tout à perdre à laisser passer la loi El Khomri. Tout à gagner à obtenir son retrait en lançant la contre offensive populaire et en rejoignant la lutte.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

source : http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/faire-passer-casse-code-travail-bourrage-de-crane-marche-a-pleine-vitesse-decodage/


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 17 mars 2016 11:28

    Cette loi ne trompe que ceux qui lui sont acquis par idéologie !!

    Cette loi est une merde pour les salariés ET les patrons de PME/PMI , on en reparle dans 1 an vous verrez, tout le monde pleurera, mais là faudra , enfin, vraiment descendre dans la rue !!!!


    • colere48 colere48 17 mars 2016 11:30

      @colere48

      Je dis « faudra » car , hélas, je ne sens pas la mobilisation vitale pour l’instant.


    • Passante Passante 17 mars 2016 11:42

      on peut considérer inutile la lecture de votre réflexion 

      sans douter de sa valeur habituelle.
      pourquoi ?
      parce que le « trick » n’est pas dans la loi mais à côté,
      un gynéco dira « forceps » :
      on réactive les histoires de coinçages d’islamistes 
      (qu’on peut chercher à neutraliser anytime (dieu que c’est pratique !..))
      et de la sorte quand on veut on rebranche les télés sur la vieille scène...
      ah les cicatrices qui grattent, c’est si bon !

      cette loi n’est pas la loi khomri
      appelons les choses par leur nom :
      c’est la sous-france de BFM, LCI et consorts,
      tant que ces choses-là émettent
      toute France est exclue
      sinon en coma.

      • Passante Passante 17 mars 2016 11:53

        j’irai plus loin, pourquoi filtrer à cette heure...

        quand je pense aux Français aujourd’hui,
        je me représente la scène du film Les Visiteurs
        avec l’interrupteur : lumière ! / pas lumière !

        aussi cons, vraiment,
        car le spectacle décide -
        vous avez beau manifs, si j’éteins la lumière, si je détourne le spot.. ?

        vous êtes bons à rentrer chez vous 
        mendier sur l’écran ! votre place 
        entre deux barbus...

        c’est ici l’attentat ! pas dans le boum...
        c’est avec l’interrupteur que valls peut tuer
        et qu’il tue.

      • zygzornifle zygzornifle 17 mars 2016 14:58

        le cauchemar des travailleurs avec ce gouvernement s’est transformé en réalité, la France n’a jamais connu un gouvernement de droite aussi acharné a faire des pauvres, des exclus et des miséreux en lui faisant croire que c’est pour son bien , un gouvernement digne des enfers ......


        • tonimarus45 17 mars 2016 17:25

          bonjour— en fait appliquer au CDI les memes regles qu’au CDD,De sorte que ce CDI en fait devenu au niveau des regles, CDD sera toujours appelle CDI.et donc il n’y aura que des CDI qui auront les memes regles que les anciens CDD devenus et pour cause«  »obsoletes«  ;Bref pour faire court appeller tous les chats ,chiens et il n’y aura plus que des chiens

          Il faut bien ce dire que tous ces gens là issus des grandes ecoles ou on leur apprend , tres important A MENTIR et a ESSAYER D’ENFARINER,surtout les gens de la »« france d’en bas, n’ont qu’a penser aux mauvais coups qu’ils vont pouvoir faire afin de preserver ceux de la »france d’en haut.Oui mais voila, bien que plus insruits, ils tombent sur les personnes aussi intelligentes qu’eux si ce n’est plus,qui « decouvrent le pot aux roses »

          • Sozenz 17 mars 2016 18:16

            Le tour de passe passe est dévoilé, c’est là qu’on a eu un moment de vérité ( heureusement qu’il est enregistré : http://www.franceinter.fr/emission-le-79-emmanuel-macron-pret-a-discut…

            ce que macron laisse apparaitre et qui est totalementment faux, c est qu en augmentant le nombre de CDI cela va ouvrir les portes à des posibilités de credits .
            je dis non ? car le CDI tel qu il va être mis en place sera en un CDI precaire où il sera possible de perdre son emploi à tout moment . et mettra tous les CDI actuels sous la même coupe . un CDO ne voudra plus rien dire . ce sera un CDD déguisé sans les avantages compensatoires ( les 10% compensatoires)
            => un pur mensonge de sa part , et il le sait ....


            • vincz777 17 mars 2016 18:41

              J’aimerais savoir, parmi tous ces commentateurs, combien ont déjà embauché quelqu’un dans leur vie (dans un secteur concurrentiel, bien sûr !) ?

              Combien de salariés subissent un harcèlement de la part de leur supérieur en train de constituer un « dossier » de pré-licenciement ? Combien sont actuellement « au placard » et se consument petit à petit faute de pouvoir s’épanouir professionnellement ? Combien font le dos rond face à des managers incompétents, vicieux, sadiques ?

              Malheureusement, j’en connais beaucoup autour de moi.

              Comme pour le mariage, quand ça ne marche pas, il vaut mieux divorcer, et rapidement, c’est mieux pour tout le monde, surtout pour le salarié qui n’aura pas à subir une guérilla psychologique éprouvante, et qui laissera des traces.

              Et il est évident qu’en pouvant licencier plus facilement, on embauche plus facilement.

              Bien sûr, le gouvernement s’y prend comme un manche.

              D’abord parce qu’au moment où l’on facilite le licenciement, il faut augmenter la protection sociale du salarié, pas la diminuer. Pourquoi ne pas passer de 2 à 3 ans d’indemnisation, tout en augmentant le taux de l’indemnité par rapport au salaire (actuellement de 50 et quelques pourcents sur le salaire brut) ? Aujourd’hui ce sont les CDI qui payent pour l’assurance chomage des CDD (et des intermittents). Alignons les cotisations chomage des CDD sur ce qu’ils coutent vraiment, et on pourra financer l’augmentation de la protection sociale des CDI.

              Ensuite parce que dans la première version du texte, il était prévu des exceptions au plafonnement des indemnités de licenciement, notamment en cas de discrimination. Cette exception aurait au mieux rendu caduque le plafonnement, sachant que tout le monde se serait engouffré dans la brèche, au pire provoqué carrément une discrimination à l’embauche vis-à-vis des « minorités ».

              Gageons que rien ne changera jamais dans ce pays.


              • gaijin gaijin 17 mars 2016 18:44

                @vincz777
                combien de ceux qui sont pour ont déjà été licenciés ?


              • vincz777 17 mars 2016 19:12

                @gaijin
                Je répondrai également par une question : combien des lycéens et étudiants qui manifestent ont déjà travaillé ?


              • tf1Groupie 17 mars 2016 22:12

                @vincz777

                Ben déjà ils ne travaillent pas à l’école, alors imaginez un boulot où il faut arriver à l’heure et où vous avez des comptes à rendre...

                - Tu n’as pas fait tes devoirs ?
                - Pas le temps Papa, je bloquais l’entrée du Lycée avec des poubelles.


              • capobianco 18 mars 2016 08:15

                @vincz777
                Vous pensez que leur avenir professionnel, c’est à dire leur vie à venir, ne devrait pas les concerner ?


              • gaijin gaijin 18 mars 2016 08:43

                @vincz777
                combien d’entre eux ont au moins un parent au tas ...... ???!


              • gaijin gaijin 17 mars 2016 18:41

                il y a un autre point a soulever
                le plafonnement des indemnités aux prudhomme va permettre aux entreprises de se débarasser des employés les plus agés ......( rien a foutre de faire du licenciement abusif a partir du moment ou on peut chiffrer a l’avance .....)


                • Le421 Le421 17 mars 2016 19:07

                  Un seul point qui me satisfait.
                  Dans la réalité des faits, il est question de fabriquer des travailleurs précaires. Bien, soit !!
                  Mais voilà.
                  On a beau habiller le misérable avec des habits tout neufs, il reste et demeure un misérable.
                  Quand le gueux va mendier son crédit-survie au banquier du coin, celui-ci l’envoi élégamment « péter », ce qui crée un consommateur sans le sou, soit un con tout court.
                  Or, le con n’achète que le minimum vital, ce que l’aumône distribué par les nantis lui permet d’avoir.
                  Or, notre système capitaliste et consumériste est basé sur l’achat inutile de masse.
                  Et c’est là que je rigole !!
                  Parce que, pas de pognon, pas d’achat, pas d’achat, pas de consommation, pas de consommation, pas de croissance, pas de croissance, pas de bénéfices pour les entreprises, pas de bénéfices, pas de pognon pour les salaires...
                  Ca coince « grave » les mecs !! 
                  Mais bon.
                  Je ne suis pas un grand économiste.
                  Je ne suis qu’un clampin du fin fond du Périgord qui n’a rien compris à la théorie économique des têtes d’ampoules qui passent à la télé.
                  N’empêche.
                  Ces diplômés d’HEC, ils l’ont dans le baba en ce moment.
                  A moins que... Ce ne soit fait exprès ?? Non... Pas possible. Ils n’oseraient pas quand même !!


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 mars 2016 20:33

                    @Le421
                    Ni HEC, ni l’ ENA n’existent au niveau européen, la plupart des Commissaires européens et autres dirigeants de la BCE viennent de chez Goldman Sachs !


                  • Le421 Le421 18 mars 2016 07:58

                    @Fifi Brind_acier
                    J’ai bien peur que ce ne soit le même laïus distillé chez les uns et les autres...
                    Les champions du scripturaire !!


                  • babadjinew babadjinew 18 mars 2016 09:53

                    @Le421


                    « A moins que... Ce ne soit fait exprès ?? Non... Pas possible. Ils n’oseraient pas quand même !! »

                    En êtes vous si sur ??? Derrière nos pantins de politique il y à des marionnettistes qui bavent devant les nouvelles classes moyennes asiatiques...... La bascule économique c’est déjà effectué,et entre un occidents vieillissant qui possède déjà presque tout et une Asie avec une classe moyenne d’environs 1 milliard d’individus plutôt jeunes assoiffés de consolation ou pensez vous que l’argent facile (sans norme sociales, environnementales, de sécurité) ce trouve ????

                    Sans la création d’un autre paradigme sociaux/économique l’occident trop vieux sera pressé comme un citron puis laissé sur le pavé. 

                    Wake Up !!!! 

                     . 


                  • elpepe elpepe 17 mars 2016 19:37

                    oui les syndicats sont a l image du PS et gouvernement, cretins, mal informes et surtout malhonnete
                    bientot il n y aura plus de travail ou tres mal paye alora le contrat c est notre dernier souci, car partir de l entreprise et/ou de la france sera le reve de n importe quel etre cense qui a fait le mauvais choix de travailler pour le prive, plutot que de rentrer ds la fonction publique,
                    Tout c est d un cretinisme a la puissance (expo a base 10) exposant = 1000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000 0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000 0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000 0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000 0000


                    • elpepe elpepe 22 mars 2016 02:28

                      ah zut il manquait un zero a la pointe de mon crayon


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 mars 2016 20:38

                      Depuis juin 2014, l’ UPR informe que les décisions européennes portent, entre autres, sur la réforme du marché du travail, fin des CDI, fin du SMIC, baisse des indemnités chômage etc..


                      • taktak 18 mars 2016 16:13

                        @Fifi Brind_acier
                        C’est bien. Mais cela ne date pas de juin 2014. C’est depuis l’origine que l’UE s’attaque aux droits des travailleurs, et bien sûr à leur droits démocratiques.
                        C’est pour cela que le PRCF depuis sa création en 2004 milite pour la sortie de l’UE, dans la droite ligne du combat des communistes depuis le début de la construction européenne pour sortir de cette structure d’exploitation.

                        En 1997, dans son livre mondialisation capitaliste, au lendemain du mouvement de 1995 qui déjà avait pour objet de résister à l’euro austérité, Georges Gastaud l’actuel secrétaire national du PRCF appelait à sortir de Maastricht.

                        20 ans plus tard, les faits montre qu’il avait, qu’il a raison.

                        Bref, deux remarques :
                        - il ne suffit pas de dire, il faut agir. A commencer par signer la pétition pour un referendum pour la sortie de l’UE et de l’euro : https://www.change.org/p/pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-pour-un-referendum-sur-la-sortie-de-l-union-europ%C3%A9enne-et-de-l-euro-democratie?recruiter=457838834&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink
                        - et puis mobiliser, en participant à l’action syndicale et en venant nombreux aux manifestations.

                        l’UPR revendique 10 000 militants je crois. Je n’en ai pourtant vu aucun dans les manifestations. Le PRCF lui était présent. Et a déjà distribué des dizaines de milliers de tract dans des dizaines de manifestations en France pour expliquer que dire NON à la loi travail, et oui au code du travail c’est dire NON à l’UE, et OUI à la sortie de l’UE et à un pouvoir populaire par et pour les travailleurs.

                        www.initiative-communiste.fr


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 mars 2016 19:13

                        @taktak
                        Si cela vous convient de défiler derrière des organisations syndicales pro-européennes, surtout ne vous privez pas !


                      • PRCF PRCF 18 mars 2016 21:41

                        @Fifi Brind_acier
                        C’est sûr, c’est mieux de rester chez soi, assis sur son canapé.

                        Plus sérieusement, chacun doit prendre ses responsabilités. Pour le retrait de la Loi Travail, pour briser les chaines de l’union européenne.

                        Avez vous signé la pétition pour un referendum pour la sortie de l’UE et de l’euro : elle est désormais disponible sur change.org

                        https://www.change.org/p/pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-pour-un-referendum-sur-la-sortie-de-l-union-europ%C3%A9enne-et-de-l-euro-democratie


                      • tonimarus45 19 mars 2016 11:12

                        @Fifi Brind_acier— pourquoi syndicats pro-europens ?????


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 mars 2016 19:44

                        @tonimarus45
                        Parce qu’aucun des syndicats français ne se prononce pour la sortie de l’ UE !
                        Pas comme le principal Syndicat des Transports britanniques qui le demande depuis 2013 et qui explique que la souveraineté n’est pas une idée d’extrême-droite. Et en plus, ils mentent aux Français en faisant croire que la Loi sur le marché du travail est une invention du Gouvernement.


                        Hommage de François Asselineau à son dirigeant décédé il y a deux ans.

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 mars 2016 20:02

                        @PRCF
                        Pourquoi ne l’avez-vous pas proposée aux différents dirigeants syndicalistes français ?
                        Ce sont des pompiers pyromanes..., ils soutiennent l’ UE, ils sont financés par Bruxelles via la Confédération européenne des syndicats, puis ils font de grandes déclarations sur ses méfaits.
                        C’est pas trop fatiguant pour eux ?

                        « L’UPR sur la Confédération européenne des Syndicats ».

                        CES, sur laquelle vous êtes d’une discrétion de violette....


                      • PRCF PRCF 20 mars 2016 16:09

                        @Fifi Brind_acier
                        1°) parmi les premiers signataires, initiateurs, de la pétition pour un referendum pour la sortie de l’UE ont trouve de nombreux syndicalistes. Notamment du Front Syndical de Classe.
                        2°) c’est trop facile de dénigrer les syndicats et de cracher sur leur syndicat. Visiblement plus difficile de prendre ses responsabilités. En descendant dans la rue, ou même en signant une pétition.
                        3°) Je vous invite à consulter ce que dit vraiment le PRCF, plutôt qu’à propager des mensonges. Lisez son journal www.initiative-communiste.fr.
                        Plusieurs dizaines d’articles rien que sur ces deux trois dernières années ont été consacrés à dénoncer directement la CES : http://www.initiative-communiste.fr/tag/ces/
                        Sans compter tous les autres.


                      • tonimarus45 20 mars 2016 18:46

                        @Fifi Brind_acier—pro-europeens oui certains syndicats mais pas la cgt dont la majorite de la direction c’etait prononce contre la constitution europeenne.Vous devriez lire aussi les bullettins des cheminots cgt ?????????? cela vous eviterez d’etre trop peremptoire a ce sujet ;; ;... ??


                      • exocet exocet 17 mars 2016 21:04

                        Tout ce marasme dans les pays de l’ouest de l’Europe était prévisible dès le départ, depuis longtemps, les débuts de l’Union Européenne.

                        Nous avons créé une Union avec libres échanges entre des pays de l’ouest de l’Europe à niveaux de vie (relativement) élevés et des pays de l’est de l’Europe à niveaux de vie (relativement) bas.

                        Dès lors, les échanges commerciaux privilégient les marchandises et le travail pas cher des entreprises de l’est , qu’elles travaillent chez elles ou bien à l’ouest par l’intermédiaire de travailleurs détachés, c’est la loi de l’offre et de la demande.

                        Résultat, les entreprises de l’ouest souffrent de la concurrence de celles de l’est, et aussi de la concurrence mondiale des autres pays à bas couts.

                        Certaines entreprises de l’ouest délocalisent la production à l’est.

                        Ce phénomène d’écluses entre pays à cout du travail tres différent entre eux ne prendra fin que lorsque les niveaux de vie et couts du travail seront équilibrés de part et d’autre.
                        Les pays de l’est ont leur croissance et leurs niveaux de vie qui augmentent, les pays de l’ouest baissent.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 mars 2016 21:25

                          @exocet
                          C’est exactement ce que la CGT expliquait en 1956 ! De Gaulle était vent debout contre une Europe supra nationale, il n’a signé aucun Traité européen. Le Traité de Rome en 1957 a été signé par Guy Mollet - SFIO.


                        • franc tireur 17 mars 2016 21:35

                          encore un article qui se soucie des salariés . qui se soucie réellement des chomeurs dans ce pays ? pas grand monde, d ou notre chomage de masse depuis 40 ans( jamais en dessous de 7%).le grand scandale francais .on a surprotégé les salariés au detriment des chomeurs. qui fait l ange fait la bete .

                          il faudra aussi evoquer ce smic francais, si destructeur envers les non qualifiés et les jeunes . parfois les grands principes font plus de mal que de bien .il faut etre pragmatique , pas dogmatique.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 mars 2016 22:12

                            @franc tireur
                            Vous avez raison, le Bangladesh, c’est génial !


                          • franc tireur 17 mars 2016 22:32

                            @Fifi Brind_acier

                            oui très beau pays 

                          • capobianco 18 mars 2016 08:30

                            @franc tireur
                            Ah bon ? Les salariés sont responsables du chômage ainsi que le smig, mais vous avez oublié les sans abris, les restos du cœur, le rsa.... Le « pragmatisme » c’est l’ultime argument de ceux qui ne savent plus que dire pour défendre leurs maîtres. 

                            « On a surprotégé les salariés » !!!! Et la preuve c’est 6 millions d’ex salariés au chômage ? Vous êtes adorateur des betencours, bouigues et autres pineau ? 


                          • tf1Groupie 17 mars 2016 22:07

                            Un article du PRCF tous les jours c’est bon pour la santé.

                            On nous dira après que le media citoyen est pluraliste et plus honnête que les merdias.

                            Mon cul !


                            • taktak 18 mars 2016 16:55

                              @tf1Groupie

                              Tel pétain et pinochet, TF1 Groupie ne tolère que la voix de son maitre. Toute proposition et explication s’opposant à la voix de l’oligarchie, zou dans les camps.

                              Ce comportement a un nom : le fascisme.

                              Du reste, sur les dizaines d’articles publiés chaque jour, oui le PRCF a le droit à la parole : je comprend que cela vous choque, car cela a un nom : la démocratie.

                              Sur TF1, Le Monde, Europe 1 et Cie le PRCF est totalement censuré.


                            • berry 18 mars 2016 07:59

                              C’est pas tout de critiquer, s’il était au pouvoir le prcf ferait encore pire.
                               
                              Plus d’immigrés, plus d’impôts, plus de bureaucratie, plus de faillites et de chômeurs...
                              Les solutions de la « vraie gauche communiste » ont été testées maintes fois et toujours invalidées par la réalité.
                               
                              Faites-nous donc un article sur la faillite du Vénézuela, le dernier échec en date de votre famille politique.


                              • Goldoni (---.---.126.166) 18 mars 2016 08:49

                                @berry

                                Je pourrai vous faire la chronique de la déstabilisation du Vénézuela par le gouvernement impérial (des politiciens corrompus aux ordres des marchés financiers soit une maffia) mais c’est tellement facile que je vous laisse réfléchir. Une force communiste est évidemment nécessaire pour ce combat (Le PRCF je connais pas, ne m’intéresse que l’union des communistes et du peuple).


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 mars 2016 20:17

                                @Super Aldo
                                Vous devez être très riche pour ne pas avoir besoin de la solidarité nationale...
                                Pour les Français, le fait que 50% de la richesse nationale soit redistribuée sous forme d’allocations familiales, d’aides sociales, de sécurité sociale, de retraites par répartition, de services publics gratuits comme l’école, les équipements sportifs, l’ APL etc, leur convient très bien !


                                Sinon, vous avez un avis sur ces assistés qui bénéficient de 173 milliards d’euros de cadeaux fiscaux, mais qui pleurnichent toujours que ce n’est pas assez ??

                              • exocet exocet 20 mars 2016 21:39

                                @Fifi Brind_acier
                                "Pour les Français, le fait que 50% de la richesse nationale soit redistribuée sous forme d’allocations familiales, d’aides sociales, de sécurité sociale, de retraites par répartition, de services publics gratuits comme l’école, les équipements sportifs, l’ APL etc, leur convient très bien !« 

                                Je préfère vous rappeler que l’OCDE a épinglé la France dans son rapport 2013 :

                                je cite : »en france, les 20% des foyers les plus pauvres ne reçoivent que 17% des prestations sociales versées"

                                Bref, une solidarité de façade....et c’était bien pire avant qu’existent le RMI puis le RSA...


                              • berry 20 mars 2016 22:39

                                @exocet
                                Les immigrés passent en priorité, ils font de bons électeurs socialistes.
                                 


                              • bouderont fele bouderont fele 18 mars 2016 11:04

                                Bonjour,

                                Vous les avez élus, supportez-les encore jusqu’au mois de mai 2017. Pour qui allez-vous voter ?


                                • taktak 18 mars 2016 16:56

                                  @bouderont fele

                                  le PRCF n’a pas appelé à voter Hollande en 2017. Voila qui devait être précisé.

                                  En revanche, et tous les sondages le montre, les militants FN ont massivement voté pour Sarko en 2007 et en 2012. Voila qui devait être dit aussi.



                                • Hervé Hum Hervé Hum 19 mars 2016 11:17

                                  Quand on est communiste, on ne raisonne pas en mode capitaliste !

                                  Le problème n’est pas entre CDD ou CDI, puisque ces dispositions sont la conséquence du principe capitaliste, soit, la propriété de l’environnement économique.

                                  Aussi, si votre « combat » consiste à nager dans les eaux du capitalisme, cessez donc de vous appeler PRCF.

                                  En système communiste, il n’y a pas de CDD ou CDI, c’est absurde... Il y a un outil productif, chargé de répondre à la demande et qui appelle à l’emploi nécessaire pour y répondre. Ici, ce n’est pas le propriétaire qui fait l’emploi, mais la demande, selon des règles de priorité et de limites physiques .

                                  Le communisme n’est pas soluble dans le capitalisme. C’est même la contradiction fondamentale du capitalisme qui à besoin de la communauté en tant que corps social, alors que ce dernier n’a absolument pas besoin de capitaliste, mais uniquement de responsables à leur poste.

                                  Autrement dit, si le communisme n’est pas soluble dans le capitalisme, l’inverse est vrai, car si on ne peut pas capitaliser le travail d’autrui à son profit, on capitalise son propre travail, mais limité à son utilité particulière et conditionné à l’équilibre social général. Car le système économique communiste ne raisonne pas en terme de croissance de PIB (notion criminelle du capitalisme dans le but de nourrir la concurrence et donc la guerre entre salariés), mais raisonne en terme d’équilibre entre satisfaction des besoins primaires et accès aux aspirations supérieures, mais toujours selon des règles de priorités et de limites physiques.

                                  Cela dit, la meilleure manière de savoir si vous êtes communiste, c’est de savoir si vous prônez l’égalité salariale entre tous les salariés de tous les pays de la Terre ou si vous ne défendez que les privilèges économiques des seuls salariés français et donc, n’avez rien de communiste, mais d’une mentalité fasciste dissimulée sous l’habit communiste. Sur ce point précis, les capitalistes mondialistes sont de vrais communistes et c’est bien pour cela qu’il leur faut mettre de l’huile sur le feu, attiser la pseudo concurrence, pour justifier leur prébende criminelle. Mais ils ont de la chance, en face d’eux, la crétinerie et donc les crétins règnent en maîtres absolus !

                                  C’est simple, mais pas facile d’accepter les conséquences de ses choix !


                                  • PRCF PRCF 19 mars 2016 12:03

                                    @Hervé Hum
                                    Isga aurait il piraté le compte de Hervé Hum.
                                    Merci pour la leçon.

                                    Cela dit faire des proclamations magiques de ce que devrait être pour vous à termes le communisme, c’est joli et décoratif (et en plus cela permet de dire des bêtises), mais cela ne répond pas à la question réelle, concrète et pratique du moment : comment sortir du capitalisme et construire le socialisme.
                                    Et cela commence par défendre concrétement et pratiquement la classe des travailleurs.
                                    En l’occurrence, c’est pas en exploitant de laisser doubler le poids de ces chaines qu’un exploité à une chance de s’en sortir.


                                  • eric39 (---.---.67.91) 19 mars 2016 12:59

                                    @PRCF

                                    Bien sur que si ! Il,faut favoriser l’exploitation de classe qui accentue les contradictions du systeme, hate la mobilisation proletarienne et donc l’avenement de la revolution. Toute autre position releve de,la,collaboration de classe et du revisionnisme. Ce n’est du reste pas etonnant de la part d’un groupuscule issus du PCF, repute pour n’avoir eu strictement aucune action revolutionnaire depuis au moins l’epoque ou un ministre socialiste tirait sur les mineurs.

                                    Pour le moment, l’intervention la,plus remarquable de votre part dans la vie politique francaise, c’est son appel a voter hollande en 2012.....

                                    Je sais bien que pour un marxiste pur, le socialisme, comme les temps eschatologiques, adviendra miraculeusement tout seul et par lui meme, mais je vous rapelle que vous etes cense etre un tout petit peu leniniste ! Ou pas ?


                                  • Hervé Hum Hervé Hum 19 mars 2016 17:00

                                    @PRCF

                                    Moi je veux bien qu’on m’accuse de dire des bêtises, mais encore faut t-il le montrer et non l’affirmer bêtement.

                                    Au vu de votre réponse, je dirai que la sortie du capitalisme ne se fera certainement pas avec vous, car ce que vous écrivez ne consiste pas à défendre la « classe des travailleurs » au sens communiste, c’est à dire, au sens universel, mais au sens franco-français, c’est à dire, au sens nationaliste et donc fasciste.

                                    En l’occurrence, en n’acceptant plus qu’il y ait des exploiteurs, que ce soit entre classes sociales ou entre même classes sociales, mais séparés par les frontières économiques.

                                    Si une grande partie de gens qui votaient communistes s’en sont allé directement à voter fasciste, c’est qu’ils étaient communiste à l’intérieur de la France, mais pas en dehors, là, ils étaient capitalistes

                                    Bref, ils ne s’insurgent pas tant contre le système, mais contre la perte de l’avantage salarial entre pays riches et pays pauvres.

                                    Pour ce qui est de la question de savoir comment sortir, j’ai écris des articles pour présenter la seule alternative à la propriété économique, soit, la responsabilité économique. Comme par hasard, c’est d’ailleurs ce qui manque à toutes les théories économiques. C’est même la chose qui fait fuir tous le monde ou presque, alors que la seule qui soit incompatible avec la responsabilité, c’est le capitalisme, les autres ne pouvant fonctioner sans le principe de responsabilité...


                                  • eric39 (---.---.67.91) 19 mars 2016 11:42

                                    C’esr assez effrayant ! Il suffit de taper chomage italie, pour constater qu’il baisse fortement. En realite, il est au plus bas depuis 2012, date a laquelle le pcrf apellait,a,voter Hollande... ! C’est particulierement vrai depuis....un an.... Trois hypotheses : 1 Le pcrf ne sait pas se servir d’internet ? Excuse peu credible, on voit ici comment il l’innonde. 2 Le prcf sait se servir d’internet, sait meme lire, mais ne sais pas compter ? Pas impossible. 3 Le fprc ment, mais il prend tellement les lecteurs pour des abrutis, qu’il les meprise au point de croire que eux, ne savent pas verifier une info sur le reseau...

                                    Il y a sans doute un peu de tous cela. La synthese serait que ces gens n’ont pas compris qu’on est au 21 eme siecle. On comprend mieux des lors leur choix de Hollande en 2012. On s’inquieterait de leur choix pour 2017 si il avait de l’importance.

                                    Non, le vrai enjeu, c’est que comme tous les minoritaires foutraquez, ils peuvent devenir violent. La,vigilance democratique republiciane s’impose dors et deja. Ils sont plus bornes encore que ceux qui attaquent les paisibles rassemblement de leurs opposants en amerique.

                                    Au moindre de leur mouvement violent fachisant lorsndes elections, il faudra les interdire comme on l’a fait avec leurs homologues identitaires.

                                    Le fachisme ne doit pas passer.


                                    • PRCF PRCF 19 mars 2016 18:15

                                      @eric39

                                      Répétez deux mensonges n’en fait pas deux vérités :

                                      1°) le PRCF n’a pas appelé à voté Hollande en 2012. Et de 1
                                      2°) Le chômage n’a pas significativement baissé en Italie. Un excellent article du journal patronal La Tribune écrit par un journaliste sérieux - Romaric Godain - le démontre.


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 mars 2016 20:32

                                      @eric39
                                      Et le chômage n’a pas pas davantage  baissé en Espagne !


                                      Quant aux fameuses lois Hartz en Allemagne, elles ont fabriqué des travailleurs pauvres.
                                      12,5 millions d’Allemands sous les seuil de pauvreté, alors que leur population globale est plus faible qu’en France.
                                      Les Allemands sont tellement contents de leur sort, que les grèves se multiplient et que Merkel envisage de limiter le droit de grève....

                                    • smilodon smilodon 19 mars 2016 21:36

                                      @ l’auteur : Franchement, mais VRAIMENT FRANCHEMENT !....... Dans un pays qui est devenu en 30 ans un pays de « FEIGNASSES », c’est pas d’une loi sur le travail qu’il faudrait, c’est d’une loi sur le CHOMAGE dont on aurait besoin !.... Ma question à moi tout seul, c’est comment on va faire dans 10 ans pour subvenir à 20 millions de « chômeurs » (pas cons), avec 10 millions de « travailleurs » (très cons) !!????.... Ma propre soeur qui est « chomiste » depuis 20 ans, m’a dit une fois que si je bossais encore, c’est que j’avais pas assez de courage pour me mettre au chômage !!......???..... Je pense qu’elle aura résumé en une seule phrase la situation actuelle !..... Pour vivre heureux, faut être chômeur !..... Ca fait 42 ans que je me lève 5 jours par semaine pour aller bosser.... Et c’est à moi d’avoir honte !.... Putain !... Fallait me le dire en 1974 !.. Quand j’ai commencé à me lever !.... Putain de pays !... Si j’avais su !..... Tout ce temps, tout ce pognon versé pour les autres.... Salaire « brut » et salaire « net » !... Tout çà pour ça !....... Mes impôts et le reste !.. Allez tous vous faire bien foutre !.....Si c’était à refaire, je serais « cassoce » !... Et « heureux » !.... Au moins autant qu’aujourd’hui.... J’ai qu’une envie... Me barrer ailleurs !..... Loin !....Très loin !.... Et vous laissez vous démerder..... Marre !... Voilà mon seul mot !....MARRE !........Adishatz.


                                      • Hervé Hum Hervé Hum 20 mars 2016 12:16

                                        @smilodon

                                        Pour être con, vous l’êtes doublement, parce que si vous vous levez le matin depuis 42 ans, ce n’est pas pour nourrir les fainéants de chomeurs, mais ceux qui vous gouvernent. Les politiques, les banquiers et les actionnaires. Eux, non seulement ils ne bossent pas, mais en plus vous trouvez normal d’être exploité par eux et en leur disant merci.

                                        En fait, votre rancoeur n’est pas contre l’injustice, mais le fait qu’elle ne s’applique pas avec plus de sévérité envers les chomeurs au profit de ceux qui vous exploitent.

                                        Mais le courage des lâches et des cons, étant de s’en prendre à plus faible que soi...

                                        Bref, vous n’avez pas encore touchez le fond de votre bêtise... Adishatz


                                      • Ruut Ruut 20 mars 2016 22:21

                                        Le coup de poignard aux travailleurs vien de la Gauche...


                                        • BA 21 mars 2016 08:48

                                          22 mars 1983 : le Parti Socialiste se coupe les veines.

                                          Le 19 février 1983, le président de la République François Mitterrand constate : « Je suis partagé entre deux ambitions : celle de la construction de l’Europe et celle de la justice sociale. Le Système Monétaire Européen est nécessaire pour réussir la première, et limite ma liberté pour la seconde. » (Jacques Attali, Verbatim, Fayard, page 399)

                                          Construction de l’Europe ou justice sociale ? Choisis ton camp, camarade ! Nous connaissons la suite de l’histoire. Nous savons aujourd’hui ce que François Mitterrand choisira de privilégier.

                                          Le 22 mars 1983, François Mitterrand choisit la construction de l’Europe. Il nomme un nouveau gouvernement, le troisième gouvernement Mauroy. Il choisit de rester dans le Système Monétaire Européen. Il s’engage, comme son prédécesseur Valéry Giscard d’Estaing, dans une politique européiste. Il entraîne derrière lui le Parti Socialiste dans cette nouvelle politique : pour le Parti Socialiste, la priorité absolue n’est plus la justice sociale. La priorité absolue, c’est la construction de l’Europe.

                                          Cette trahison du Parti Socialiste était-elle nécessaire ?

                                          Pour répondre, regardons l’évolution du chômage, l’évolution des Restos du Coeur, l’évolution de la dette publique.

                                          Chômage (uniquement la catégorie A) :

                                          François Mitterrand est élu en mai 1981 : à ce moment précis, au deuxième trimestre 1981, le taux de chômage était de 5,9 %, soit 1 424 000 chômeurs. Deux ans plus tard, au premier trimestre 1983, le taux de chômage était de 6,7 %, soit 1 614 000 chômeurs. De mai 1981 à mars 1983, le chômage n’avait donc augmenté que de 0,8 %. Il était quasiment stabilisé.

                                          Et aujourd’hui ?

                                          Aujourd’hui, le taux de chômage est de 10 %, soit 3 813 500 chômeurs ! Le chômage a explosé depuis la trahison de mars 1983 !

                                          Le graphique est ici :

                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%B4mage_en_France#/media/File:Ch%C3%B4mage_france_1975-2014.JPG

                                          Si nous regardons les chiffres du chômage toutes catégories confondues (catégorie A, B, C, D, E), il y a aujourd’hui 6 490 500 inscrits à Pôle Emploi !

                                          http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-fbsa23.pdf

                                          Restos du Coeur :

                                          En 1985-1986, les Restos du Cœur ont distribué 8,5 millions de repas.
                                          En 1987-1988, les Restos du Cœur ont distribué 22 000 000 de repas.
                                          En 1991-1992, les Restos du Cœur ont distribué 29 000 000 de repas.
                                          En 1994-1995, les Restos du Cœur ont distribué 50 000 000 de repas.
                                          En 1996-1997, les Restos du Cœur ont distribué 61 000 000 de repas.
                                          En 2005-2006, les Restos du Cœur ont distribué 70 000 000 de repas.
                                          En 2007-2008, les Restos du Cœur ont distribué 91 000 000 de repas.
                                          En 2009-2010, les Restos du Cœur ont distribué 103 000 000 de repas.
                                          En 2011-2012, les Restos du Cœur ont distribué 115 000 000 de repas à 870 000 personnes.

                                          En 2014-2015, les Restos du Coeur ont distribué 128 500 000 repas à 950 000 personnes.

                                          Dette publique :

                                          En mai 1981, la dette publique était de 92,2 milliards d’euros actuels, soit 20,8 % du PIB. Deux ans plus tard, en mars 1983, la dette publique était de 145,5 milliards d’euros actuels, soit 25,3 % du PIB. Elle n’avait donc augmenté que de 4,5 % du PIB.

                                          Et aujourd’hui ?

                                          Aujourd’hui, la dette publique est de 2103,230 milliards d’euros, soit 97 % du PIB ! La dette publique a explosé depuis la trahison de mars 1983 !

                                          Le graphique est ici :

                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France#/media/File:Dette_publique_France_1979-2014T2.png

                                          Conclusion :

                                          Le 22 mars 1983, la trahison du Parti Socialiste n’a servi à rien :

                                          - La construction européenne est un échec total.

                                          - La justice sociale n’a pas eu lieu. Au contraire, la France connaît une régression sociale historique.

                                          Le 22 mars 1983, le Parti Socialiste a pris une lame de rasoir et il s’est coupé les veines. Depuis, il se vide de son sang.

                                          Dans le camp d’en face, le résultat est identique : quand les européistes de droite dirigeaient la France, la crise économique s’aggravait, la crise sociale s’aggravait, le chômage augmentait, et la dette publique explosait.

                                          Les européistes du centre (Valéry Giscard d’Estaing, Raymond Barre), les européistes de gauche, les européistes de droite ont tous fait la même expérience : pour eux, la construction européenne est une priorité absolue.

                                          La construction européenne est une expérience qui a complètement foiré.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès