• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand les Gilets jaunes volent au secours de LREM

Quand les Gilets jaunes volent au secours de LREM

Comme l’on pouvait le pressentir, en cas de présence d'une liste Gilets jaunes aux prochaines Élections européennes, celle-ci viendrait au secours de La République en Marche ! Et viendrait servir du même coup les intérêts de Macron...

JPEG - 232.1 ko
Gilets jaunes à Fougères (photo Ouest-France)

Si l’on en croît les conclusions de l’enquête conduite les 5 et 6 décembre par l’Institut Ipsos pour le Journal du dimanche (JDD), une éventuelle liste Gilets jaunes lors du scrutin européen du 26 mai 2019 donnerait 12 % de voix à ce mouvement. Un résultat spectaculaire qui mettrait les Gilets jaunes en concurrence directe avec les partis traditionnels, loin derrière la liste LREM-Modem qui – ce n’est pas le moindre paradoxe dans le climat semi-insurrectionnel actuel – maintiendrait grosso modo ses positions des dernières semaines en totalisant 21 % de suffrages.

Grandes victimes de cette candidature : le Rassemblement National (RN) et la France Insoumise (FI) dont une importante part des électeurs se détournerait pour soutenir les Gilets jaunes. Avec respectivement 14 % (en 2e position) et 9 % (en 5e position), ces deux partis populaires feraient les frais de l’émergence des Gilets jaunes dans le paysage politique français. Avec à la clé un message négatif venu des électeurs des classes populaires maltraités par le pouvoir néolibéral : « À nos yeux, vous n’êtes pas suffisamment porteurs de nos revendications pour la justice fiscale et l’émergence d’une société moins inégalitaire ».

Les autres données de cette enquête sont : D’une part, la stagnation du parti Les Républicains (LR) qui, avec 11 % (en 4e position du sondage), ne tire pas le moindre bénéfice, au détriment de la majorité présidentielle, de la séquence agitée que nous vivons en ce mois de décembre. D’autre part, l’excellent score d’Europe Écologie-Les Vert (EELV) dont les 13 % (en 3e position) confirment, dans un scrutin qui, il est vrai, leur est traditionnellement favorable, que les préoccupations environnementales en général, et la transition énergétique en particulier, occupent une place relativement importante dans l’opinion.

Il ressort de cette enquête que la parole des caciques de l’opposition populaire principalement représentée par le RN et la FI n’est, on l’a vu plus haut, pas considérée comme suffisamment forte et crédible aux yeux de nombreux électeurs. Malgré l’hétérogénéité des Gilets jaunes et la disparité de leurs revendications, ces électeurs-là préfèrent, si l’on se réfère à ce sondage, se ranger derrière l’improbable bannière de ces Gilets jaunes. Au risque d’affaiblir les partis traditionnels concernés, non seulement dans leurs ambitions de représentation au parlement de Strasbourg, mais également dans la préparation des futurs rendez-vous électoraux. Au risque également de contribuer à la balkanisation de l’opposition et de favoriser de facto l’exécutif en place.

Il y a là un réel et épineux problème qui, en cas d’émergence d’une liste Gilets jaunes dans le panorama politique français en vue des Européennes, ne manquerait pas de poser des questions cruciales. D’une part, à tous ceux qui ont soutenu le mouvement et contribueraient ainsi à l’affaiblissement des oppositions populaires. D’autre part, aux responsables du RN et de la FI dont la stratégie et la communication, voire le leadership, devraient sans nul doute être remis en cause. Ne rien faire pour ces partis serait en effet courir un double risque : 1) Voir durablement s’installer les Gilets jaunes dans la vie politique à leurs dépens. 2) Voir tout aussi durablement LREM et le Modem tirer les marrons du feu d’un jeu politique qui, dès lors, prendrait les allures d’une farce au goût amer !


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

599 réactions à cet article    


  • math math 10 décembre 2018 08:01

    21% pour LREM.. ?

    J’en doute fort.. smiley


    • Fergus Fergus 10 décembre 2018 08:57

      Bonjour, math

      Vous en doutez, mais parce que vous souhaiteriez  comme moi  que le parti présidentiel soit en perdition.

      Ce n’est manifestement pas le cas, et il suffit d’écouter autour de soi pour constater qu’il reste un socle solide à ce parti. Le mouvement des Gilets jaunes a même ici et là un effet mobilisateur de nature réactionnaire non négligeable.


    • math math 10 décembre 2018 09:11

      @Fergus...Ce sera la Bérézina pour LREM..qui n’est en rien un parti, mais une secte !


    • devphil30 devphil30 10 décembre 2018 09:34

      @Fergus

      Ne tenons pas compte des dernières présidentielles car aux prochaines élections la participation sera à la hauteur des la mobilisation actuelle des gilets jaunes et comme 80 % des Français soutiennent les gilets jaunes.

      Ca risque de changer les résultats habituels basés sur l’abstention


    • Fergus Fergus 10 décembre 2018 09:44

      Bonjour, Gilet

      Ce ne sont pas les « patrons de Jupiter » qui ont détruit « Fillon et le parti socialiste », mais bel et bien les caciques de ces partis eux-mêmes et les électeurs qui s’en sont détournés pour exprimer un rejet.

      D’accord avec vous en revanche sur le fait que Le Pen s’est discréditée lors de la présidentielle, et que Mélenchon a gravement porté atteinte à l’image de la FI lors de l’épisode judiciaire.

      Pour le reste, assez d’accord avec vous. Sauf lorsque vous dites que « La politique n’attire que des opportunistes ». C’est trop souvent vrai, mais on ne peut pas généraliser. Le problème est que, la plupart du temps, ce sont les plus voraces qui écrasent les autres et parviennent au sommet.


    • Fergus Fergus 10 décembre 2018 09:49

      Bonjour, devphil30

      Je ne crois pas un tel scénario. Si Macron parvient à s’en sortir pas trop mal ce soir avec des annonces sur le pouvoir d’achat des classes populaires et des perspectives de modernisation des institutions, les Gilets jaunes retourneront chez eux, et il n’y aura plus de mouvement de cette nature avant de très longues années, voire décennies.

      Dès lors, les choses étant rentrées dans l’ordre, les élections ne seront impactées que de manière marginale.


    • JulietFox 10 décembre 2018 10:28

      @math
      Pas si sûr. Ils vont exploiter la peur des « bourgeois »


    • pemile pemile 10 décembre 2018 10:34

      @Fergus « Dès lors, les choses étant rentrées dans l’ordre, les élections ne seront impactées que de manière marginale. »

      Pour ce qui est de l’abstention, espérons quand même qu’il y ait une évolution, les GJ ont quand même rappelé que la mobilisation permet d’obtenir des résultats.


    • Fergus Fergus 10 décembre 2018 10:58

      Bonjour, pemile

      « les GJ ont quand même rappelé que la mobilisation permet d’obtenir des résultats »

      Ce qui devrait très probablement être confirmé ce soir par les annonces de Macron. Il faut dire qu’il n’a plus le choix.


    • devphil30 devphil30 10 décembre 2018 11:38

      @Fergus

      Il ne sera pas à la hauteur des attentes pour les raisons suivantes :
      Situation bloquée
        intransigeance de Macron qui va devoir rabaisser son caquet , ce sera très dur
        sa position ultra libérale et européenne donc peu de marge de manœuvre
        patronat près à râler
        étudiant en colère
        impossibilité de dissoudre l’assemblée sans perdre la face
       
      Comment lâcher du lest pour les gilets jaunes pour qu’ils se calment ( Smic , ISF , Retraite , RIC , CSG ) sans devoir lâcher du lest pour les autres professions.

      Il est dans une quadrature impossible à résoudre.

      Donc pour moi il n’en dira pas suffisamment et les manifestations continueront.

      Le problème est plus profond , c’est un problème global de société et cela ne peux pas être résolu tant qu’il sera là , c’est son départ qui est attendu et une autre forme de démocratie.

      A la fin cela finira en dissolution et il fera le pantin pendant 3 ans ou il sera destitué ou démissionné avec passation des pouvoirs au président du sénat en interim.
      Élection et mise en place d’une 6 ième république.
      Je ne dis pas cela par conviction ou désir mais par réalisme
      Bien sûr je peux me tromper


    • Balkanicus 10 décembre 2018 11:53

      @devphil30

      Ou alors, il va organiser un barbecue geant et payer une biere pour redorer son blason


    • pemile pemile 10 décembre 2018 11:57

      @Balkanicus « il va organiser un barbecue geant »

      Gaffe, avec nos lois « préventives », tu vas être accusé de vouloir foutre le feu à la France smiley

      Malgré ses cours de théâtre, j’image pas Macron roter sa bière avec naturel autour d’un feu de palettes à un rond point !


    • Balkanicus 10 décembre 2018 12:02

      @pemile

      Va savoir.... il est peut etre plus cool qu on le pense.... Le jeu d acteur de president, il est obliger... il ne serait pas credible sinon

      D ailleur.... on lui reconnait encore de l autorite, puisqu on attend son discour de se soir

      Ca serait un autre probleme, si, les gens s en foutait.... ca voudrait dire qu il n a plus aucun pouvoir


    • pemile pemile 10 décembre 2018 12:07

      @Balkanicus « Va savoir.... il est peut etre plus cool qu on le pense »

      Le couteau sous la gorge ! smiley

      « D ailleur.... on lui reconnait encore de l autorite, puisqu on attend son discour de se soir »

      Société du spectacle, non ?


    • Balkanicus 10 décembre 2018 12:21

      @pemile

      La politique c est juste du spectacle....

      D ailleur, on en discute, mais on ne changera rien

      Le pouvoir est confisque au peuple depuis toujours depuis rome ou meme avant..... c est une elite qui decide pour le peuple


    • Gauloise réfractaire 10 décembre 2018 12:59

      @pemile
      Moi j’ai décidé de porter le gilet jaune, on fait des actions dans notre région, et pour avoir longuement fraternisé et parlé avec tout ce petit monde, je peux dire qu’il n’y aura que très peu d’abstentions aux européennes. En tout cela ne sera pas un record.

      Nous ne sommes pas foncièrement anti-Bruxelles, nous pensons que l’Europe est nécessaire mais nous la combattons lorsqu’elle contraint les peules. L’Europe de Macron et Merkel , avec pour unique horizon une immigration massive, nous n’en voulons pas, et nous voulons faire basculer le parlement européen dans notre camp. La signature du pacte de Marrakech ce matin ne fera qu’exacerber notre volonté. Je n’ai jamais voté car aucun parti ne représente mes idéaux, mais cette fois-ci je vais voter aux européennes. 


    • devphil30 devphil30 10 décembre 2018 15:41

      @Balkanicus

      Faudrait pas nous prendre pour des dindes et se faire enfariner par jupiter


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 décembre 2018 16:45

      @Gauloise réfractaire

       smiley

       Vous n’avez jamais voté mais vous reprenez tous « les éléments de langage » de Marine Le Pen, qui veut nous enfumer en prétendant qu’elle va s’offrir un tour de rattrapage aux européennes. Alors qu’elle s’est sabordée toute seule aux présidentielles.

      Européennes qui sont des défouloirs sans débouchés réels, l’élection d’un vrai faux Parlement.

      à d’autres.
      Le FNRN est une partie du problème qui nous a emmené à cette situation et n’a rien d’une solution.


    • François Vesin François Vesin 10 décembre 2018 17:36

      @Fergus
      IPSOS...mis en examen pour l’affaire des sondages de l’Elysée sous Sarkozy
      JDD...appartient au Groupe Lagardère
      Sondage...je vais dire des grossièretés !!!

      Dans ma boule de cristal, il y a un raz de marée Gilets Jaunes
      si ils arrivent à s’organiser dans chaque circonscription...
      et ils en sont capables si les politichiens ne les infestent pas !


    • Gauloise réfractaire 10 décembre 2018 17:50

      @Olivier Perriet

      Je viens d’un milieu politique qui vomit Marine et pourtant je ne viens pas de la gauche.

      Je ne vote pas Marine pour deux raisons : 

      Elle s’est focalisée sur un Frexit que je ne veux pas car nous ne sommes pas anglais et nous ne trouverions aucun avantage à ne pas s’allier avec les peuples européens . La deuxième raison c’est qu’elle ne parle pas clairement d’une politique remigratoire saine et sensée. Ça te va ?

      En fait, je la trouve trop conne , trop timorée, elle ne connait pas ses dossiers. Elle est nulle ! mais comme elle fait alliance avec Salvini aux européennes, je voterai pour elle, seulement aux europeennes, comme des tas de gilets jaunes. 


    • Fergus Fergus 10 décembre 2018 17:51

      Bonsoir, François Vesin

      J’attendais un commentaire de ce genre, et il ne vient que maintenant. Je suis presque déçu. smiley

      Plus sérieusement, vous ne pouvez pas brandir les sondages lorsqu’ils vous sont favorables et les dénigrer lorsqu’ils ne le sont pas suffisamment. Ipsos fait partie des instituts qui ont mis en avant le fort soutien populaire aux Gilets jaunes !


    • Shaw-Shaw #Shawford 10 décembre 2018 17:55

      @Fergie

      T’as peut-être une couleur, mais avant que tu aies une Quinte Flush, les coquelicots auront des feuilles en haut de la tige, blaireau !


    • goc goc 10 décembre 2018 18:18

      @Fergus
      bonjour Fergus

      Je ne crois pas un tel scénario. Si Macron parvient à s’en sortir pas trop mal ce soir avec des annonces sur le pouvoir d’achat des classes populaires

      Je pense comme Devphi30 que la hausse de la participation, a quoi on peut rajouter le sentiment de trahison qu’ont les retraités, anciens soutient « inconditionnels » de Mac’Rond, fera plonger LREM à un niveau aussi bas que celui des petits partis (que ce mouvement aurait du être).

      De toute façon on va savoir assez rapidement, vu que la seule sortie de crise possible (compte tenu de l’autisme et l’impuissance des macroniens) est la dissolution du parlement.


    • Alren Alren 10 décembre 2018 18:24

      @Fergus

      IPSOS et le Journal du Dimanche sont entre les mains de l’oligarchie. Soyons assurés que les « correctifs » aux résultats bruts qui, eux, ne sont jamais publiés ont été fait positivement pour LREM et très négativement pour le FN et surtout la FI.

      Tous ceux qui comprennent ce qu’il en est, voient que l’oligarchie ne craint qu’un mouvement populaire : celui de la FI car ils savent, eux, que son avènement se traduirait par des réformes qui les léseraient définitivement, selon leur point de vue, bien sûr.

      Ni le FN ni les autres partis ne les effraient. Le FN parce qu’il n’aura jamais la majorité en France, quoi que la signature du Pacte de Marrakech sur l’immigration lui donnera sans doute des voix supplémentaire.
      EELV est européiste. Or l’UE est à leur service. Même chose pour le PS et LR.

      Je ne pense pas que les Gilets jaunes constituent une liste avec un programme qui reprendrait l’essentiel de celui de la FI, L’Avenir en Commun.


    • hunter hunter 10 décembre 2018 18:49

      @Gauloise réfractaire

      Il existe une vidéo de JC Martinez, qui fut le prof de Marine, et qui évoque son niveau en tant qu’étudiante...vous allez voir, c’est incroyable !

      Adishatz

      H/


    • Gauloise réfractaire 10 décembre 2018 18:57

      @hunter

      C’est gentil mais je ne regarde aucune video sur Marine car je m’en fous de cette sale bonne femme. Le FN c’est une grosse machine financière qui sert à faire gagner des partis immigrationistes et anti-france. 

      Sory, je ne regarde pas . Cette femme ne m’intéresse pas. Elle a tué la france. Je dirais même plus, elle est un peu responsable de ce qui se passe actuellement avec les gilets jaunes car elle a visiblement été payée pour faire gagner Macronella lors du débat des présidentielles. Franchement, je vais voter pour elle aux présidentielles, ou pour Dupont Gnangnan , mais ça m’écorche la gueule de voter pour un de ces deux nullards. 


    • Super Cochon 10 décembre 2018 19:49

      QUI croit encore que le mouvement En Marche fasse 21 % aux prochaines élections ?

      .

      N’oubliez pas que ce sondage a été commandé par L’Elysée (Macron) !


    • Fergus Fergus 10 décembre 2018 22:35

      Bonsoir, Super Cochon

      Et réalisé par l’Ipsos qui a également mesuré la popularité du mouvement des Gilets jaunes. Cet institut fournirait donc des enquêtes sérieuses et des enquêtes truquées ? Vous oubliez que le score de LREM a été mesuré au même niveau par d’autres instituts.


    • Super Cochon 10 décembre 2018 22:43

      @Fergus

      .

      Quelles instituts de sondage ? .......... Liens et Sources à l’appuis s’il vous plait , merci !


    • libert_pensée 10 décembre 2018 23:02

      @Fergus
      Je reconnais là votre lucidité. A titre personnel, je suis désespéré par la gauche dans son ensemble, pour laquelle j’ai toujours voté. Mélenchon, triste dérive, pousse à la violence (pour éviter la justice ?), avec un parti divisé. J’ai beaucoup détesté Sarkozy, mais il restera un recours pour éviter la catastrophe économique et, à terme un régime autoritaire,si l’alliance objective des partis extrémistes et démagogiques parviennent à leurs fins. Le respect des élections est la base de la démocratie, n’est-il pas ?


    • troletbuse troletbuse 10 décembre 2018 23:27

      @Fergus
      Si Macron parvient à s’en sortir


      Je n’ai pas vu votre diagnostic. Alors ?


    • Super Cochon 10 décembre 2018 23:36

      @libert_pensée

      .

      Sarkozy ? ........ Tu veux remettre en place un voleur , et un assassin au pouvoir (Libye) ?


    • Fergus Fergus 10 décembre 2018 23:37

      @ Super Cochon

      Score LREM dans les derniers sondages :*
      Ipsos 5 et 6 décembre : 21 %
      Ifop 9 au 12 novembre : 19 %
      Elabe 6 et 7 novembre : 19,5 %
      Odoxa 12 et 13 septembre : 21,5 %


    • Fergus Fergus 10 décembre 2018 23:40

      @ troletbuse

      Manifestement pas à la hauteur des attentes, notamment pour les retraités, les services publics en zone rurale et sur le plan des institutions. Bref, la lutte va continuer !


    • Fergus Fergus 10 décembre 2018 23:46

      Bonsoir, libert_pensée

      « Le respect des élections est la base de la démocratie »

      Sans doute. Encore faudrait-il que l’exécutif prenne enfin la mesure de la colère populaire. Macron a raté sa prestation : elle n’a pas été à la hauteur. Le résultat sera sans doute la poursuite du mouvement avec des risques de radicalisation. 

      En l’état actuel des choses, nul ne peut savoir ce qui en sortira. Le mieux serait être de dissoudre l’assemblée pour clarifier la situation et redonner de la légitimité au pouvoir.


    • Yanleroc Yanleroc 10 décembre 2018 23:55

      @Fergus

      Macron a raté sa prestation : elle n’a pas été à la hauteur. Le résultat sera sans doute la poursuite du mouvement avec des risques de radicalisation. 

      C’ était plutôt évident, et vous savez quoi, dans les mainstreams, il commencent même à pointer l’ UE du doigt, comme le fait Polony depuis quelques années ! Et je vous assure qu’ ils regardent bien l’ UE, et pas le doigt !

      L’ assemblée doit être dissoute et re-pensée !


    • Super Cochon 11 décembre 2018 00:06

      @Fergus

      .

      Les Liens , merci .


    • Roubachoff 11 décembre 2018 01:54

      @Fergus
      Bonsoir Fergus,
      Bon, nous avons la réponse : Macron s’est ramassé. D’abord en éteignant en partie les incendies qu’il a lui-même allumés en feignant de croire que c’était un exploit et surtout en proposant des mesures spectaculaires mais grotesques, puisque tout le monde a compris que leur financement sera un minable tour de passe-passe.
      Quant aux Gilets Jaunes, leur avenir, qui existe, n’est surtout pas dans la politique. Depuis le début, à qui ce mouvement se substitut-il ? Aux syndicats défaillants ! D’ailleurs, je parie qu’il y a beaucoup d’anciens syndiqués ou sympathisants des syndicats dans ses rangs. Sans se croire devin, ne peut-on pas postuler que des Français lambda (ce qui n’est pas péjoratif) ont pris note du fiasco de la CGT dans l’affaire du statut des cheminots ? Et qu’ils en ont tiré les conséquences ?
      Dans ce cas, cette mouvance spontanée pourrait réapparaître à chaque nouvelle menace contre la population. Par exemple, réformes des retraites ou de l’assurance chômage. C’est en tout cas ce qui terrorise Macron et sa clique.
      Une remarque en passant : n’avez-vous pas trouvé « Jupiter » dans un état lamentable ? Ce type n’est pas loin du burn-out.


    • Fergus Fergus 11 décembre 2018 09:13

      Bonjour, Roubachoff

      J’ai effectivement trouvé Macron usé.

      Il y a eu des avancées, c’est une évidence, même si elles sont insuffisantes. Qui plus est, elles ne concernent que les salariés et une partie des retraités. Rien sur les chômeurs par exemple. Et pas de remise en cause de la suppression de l’indexation des retraites qui sera fortement pénalisante en 2019 et 2020.

      Et, comme l’on pouvait s’y attendre, rien sur le retour de l’ISF ou, à défaut, la création d’une tranche supplémentaire d’impôts pour les plus hauts revenus. Macron reste le « président des riches ».

      Dans ces conditions, je ne pense pas que les Gilets jaunes soient prêts à cesser leur action. Un mot à cet égard sur les syndiqués, notamment CGT : il y en a effectivement sur les ronds-points, ce qui n’a rien d’étonnant eu égard à la faiblesse insigne de la centrale.


    • Fergus Fergus 11 décembre 2018 09:16

      Bonjour, Super Cochon

      Elections européennes en France

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès