• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Régionales 2021 (3) : le premier tour, déconfiture ?

Régionales 2021 (3) : le premier tour, déconfiture ?

« À travers [les mains], on pouvait y lire la plupart des sentiments humains, la séduction, l’arrogance en passant par le cynisme, la cupidité (…). » (Mia Leksson, "Dark Web", 2017).



Ce dimanche 20 juin 2021 ont eu lieu le premier tour des élections régionales et des élections départementales en France. Je ne vais me focaliser ici que sur le premier tour des élections régionales, scrutin plus politisé que les élections départementales. Dans ce qui suit, il y aura des résultats à prendre avec prudence car susceptible peut-être d’évoluer à la marge. Certaines estimations ont évolué au fil de la nuit électorale avec parfois trois ou quatre listes avec un nombre de voix assez proche (c’est le cas de l’Île-de-France).

Incontournable, l’abstention fait évidemment débat et peut interroger sinon inquiéter. Au niveau national, elle est de 67,4%, en gros deux électeurs sur trois ne sont pas allés aux urnes : est-ce grave docteur ?

Incontestablement, c’est dérangeant, bien entendu, mais j’avais préparé la question avant le scrutin et ma réponse reste la même, au risque d’être le seul à le penser : NON, ce n’est pas grave ! Il faut arrêter de dramatiser la situation, d’en faire une tarte à la crème qu’on nous ressert à chaque scrutin depuis des dizaines d’années, et même quand elle n’a pas lieu (par exemple, qui se souvient qu’il y a eu plus de participation aux élections européennes de 2019 qu’à celles de 2014 ?).

67,4%, c’est grave, évidemment, surtout en moyenne nationale, mais qui se souvient qu’il y a eu des élections législatives partielles les 30 mai (1er tour) et 6 juin 2021 (2e tour) ? C’était pourtant il y a trois semaines. Et quels étaient les taux d’abstention ? Je les mets ici pour les deux tours. 6e circonscription du Pas-de-Calais : 75,7% et 76,0% ; 15e circonscription de Paris : 84,5% et 83,6% ; 3e circonscription d’Indre-et-Loire : 81,6% et 81,8% ; 1e circonscription de l’Oise (celle de feu Olivier Dassault) : 73,6% et 75,7%. L’abstention était bien pire que ce 20 juin 2021. Certes, il ne faut jamais se comparer au pire, mais il y a eu pire, et il n’y a quelques semaines, en plus, pour des élections importantes (élection de plusieurs députés). Alors ?

Nous sommes un peuple essentiellement politique : tout le monde a une opinion politique et entend bien l’exprimer. Alors, il ne faut pas s’inquiéter, lors de la prochaine élection présidentielle, la participation va revenir. Pour ces scrutins locaux, beaucoup d’électeurs n’y ont pas vu leur implication. Ils ont une identité urbaine, une identité nationale, mais l’identité régionale (quand les régions sont aussi vastes), l’identité départementale (quand les départements sont aussi insignifiants), peu en cultivent une.

Il faut aussi en finir avec la culpabilisation des abstentionnistes. Très peu de commentateurs politiques ne rappellent pourtant une évidence : on est en pleine période covid. Je ne pense pas que beaucoup d’électeurs aient eu peur d’être contaminés en allant voter, mais je pense que les esprits étaient à autre chose, bien autre chose : cela faisait un peu moins d’un an qu’ils étaient semi-confinés et la plupart voulaient profiter d’un week-end ensoleillé (ou pas), de pouvoir sortir, partir, se requinquer, qui le leur reprochera après une période si troublée, si stressante ?

Alors, oui, l’abstention n’est jamais signe de bonne santé, mais cela ne veut pas dire que la maladie est mortelle.

_yartiRegionales2021C03

Cette abstention, on la sentait venir depuis plusieurs semaines. Le problème de cette période covid, c’est qu’il n’y a pas eu campagne. Il n’y a pas eu de meeting, partout dans les communes, par exemple, pour expliquer la politique du département, celle de l’opposition, il n’y a pas eu de meeting pour les régionales pour expliquer les enjeux, les résultats (le bilan), les perspectives (les promesses), celle des majorités sortantes comme celles des opposants… Bref, organiser des élections sans campagne, forcément, cela n’aide pas à impliquer les électeurs.

Une si forte abstention aurait-elle pour effet de discréditer les futurs candidats élus ? Je le dis très clairement, très fermement : NON ! L’élection a des règles, l’abstention y est précisée, il y a des cas où il faut recueillir un minimum de part des électeurs inscrits pour être élu (du moins dès le premier tour). La règle est simple : si tu ne votes pas, ne va pas ronchonner parce que les autres ont décidé à ta place de ton avenir ! Ceux qui veulent prendre en compte le vote blanc sont totalement hors-sol : et si le vote blanc était majoritaire, est-ce lui qui devrait gérer le budget de la collectivité en question ? À la fin, il faut des hommes. Et qu’on ne me dise pas qu’il n’y a pas assez d’offre : si c’est le cas, alors, postulez ! soyez candidat, engagez-vous, proposez, faites des choses constructives, essayez au moins ! Et plus généralement, dans une élection où il y a onze listes, voire une vingtaine de listes, à mon sens, il y a suffisamment d’offres diverses et variées (rappelez-vous les listes animalistes en 2019) pour trouver chaussure à son pied.

D’ailleurs, regardez avec attention qui sont ces pleurnicheurs de l’abstention : tous ceux qui ont perdu ! C’est assez amusant de le constater. Autant dire que je n’ai pas été déçu par les premiers résultats qui se confirment. Le Rassemblement national s’est pris une claque électorale : au lieu d’essayer de comprendre pourquoi, ses candidats pleurnichent en disant que les électeurs n’étaient pas assez mobilisés ? Mais quel est justement le job des candidats ? De mobiliser les électeurs ! Qui est responsable quand cette mobilisation n’a pas eu lieu : les électeurs, ou les candidats ?

Je m’amuse car rappelez-vous, dans une période pas si lointaine que cela, que ce fût aux élections européennes, ou aux élections régionales, on disait, pour expliquer le fort pourcentage du FN de l’époque, qu’il avait bénéficié d’une forte abstention. Or, quand on entend Jordan Bardella (13,1%), qui a perdu autour de 5 points par rapport au score du FN en Île-de-France en 2015, on croit comprendre que le RN a été victime de l’abstention et que c’est à cause de cela qu’il a pris la poussière (partout). La vérité, c’est que l’abstention n’y est pour rien. Ceux qui ont eu beaucoup de voix, ce sont ceux qui ont mobilisé les électeurs, ceux qui ont montré que leur élection ou réélection valait la peine de se déplacer.

Plus drôle encore : Jordan Bardella expliquait qu’il fallait un scrutin proportionnel aux élections législatives pour redonner de la vie à la démocratie et augmenter la participation. Argument totalement faux puisque justement, les régionales, c’est de la proportionnelle et n’importe quelle liste ayant plus de 5% peut être représenté dans l’instance élective (selon certaines conditions). Et cela n’a pas suffi à doper la participation. Le problème est donc ailleurs.

_yartiRegionales2021C02

On a parlé d’une prime aux sortants. Et c’est vrai que lorsqu’on voit les excellentes performances de certains présidents de conseil régional sortants, comme Laurent Wauquiez (43,8%), Xavier Bertrand (41,4%), Hervé Morin (36,9%), Valérie Pécresse (35,9%), Jean Rottner (31,2%), etc., très largement en tête du scrutin, on se dit que c’est vrai. Et pourtant, cela sonne mal avec cette idée qui veut que les Français voudraient dégager leurs dirigeants, seraient incapables de soutenir leurs dirigeants. La seule hypothèse valable serait : peut-être ont-il bien géré leur région et que les électeurs l’ont remarqué ?

Je me réjouis bien entendu de la déconfiture du RN qui montre à quel point les médias aiment bien jouer à se faire peur. Un peu comme ce temps lourd qui, de temps en temps, a besoin d’orages. La grêle fut donc pour le RN qui a perdu de nombreuses espérances, et notamment la première, celle d’arracher la région PACA. En faisant quasiment jeu égal (au début de la soirée électorale) avec Thierry Mariani (35,5% en évolution), Renaud Muselier (33,0% en évolution) semble être un véritable miraculé du premier tour, qui pourrait être soutenu par l’écolo-centriste sympathique Jean-Marc Governatori qui a obtenu 5,3%, donc, en capacité de fusionner avec d’autres listes. Néanmoins, la notion de miracle à la version marseillaise mérite d'évoluer, car les derniers résultats ont donné un écart de plus de 4 points : Thierry Mariani a obtenu 36,4% et Renaud Muselier 31,9%, un ballottage très défavorable surtout avec le comportement de la gauche.

En effet, dans ce scrutin, c’est la position du PS qui m’intéresse. Olivier Faure considère qu’il faut maintenir la liste écolo-sociolo-communiste qui a rassemblé autour de 16% des électeurs (soit la moitié, plus de 15 points de moins que ses deux concurrents directs). J’ai bien compris que sa tête de liste, Jean-Laurent Félizia (16,9%), au demeurant sympathique, veut absolument être élu conseiller régional, cela va donc être difficile de lui faire renoncer individuellement par acte de vertu collective. Tout le monde n’est pas bonne sœur. On se moquera des positions de FI ou de EELV, mais sûrement pas des donneurs de leçon de morale à deux balles du PS : si le maintien de cette liste de gauche a pour conséquence la victoire de la liste RN (ce qui n’a rien d’évident malgré une réserve de voix de 4,4% en prenant les scores de Valérie Laupies et Noël Chuisano), alors le PS aura définitivement creusé sa tombe électorale. Il ne le sait pas encore, mais les croque-morts (Julien Bayou et Jean-Luc Mélenchon) se battent déjà la dépouille. Toutefois, avec l'écart qui s'est accru au fil de la nuit, le PS a demandé à Jean-Laurent Félizia de renoncer à se représenter au second tour pour ne laisser aucune chance au RN. Pour l'instant, le candidat écologiste se maintient. Ses électeurs seront peut-être plus raisonnables que lui. Si LR perdait la région PACA, elle pourrait au contraire gagner la Bretagne face à un PS sortant en difficulté.

Même si la situation de RN, qui voulait être le premier parti de France, est particulièrement humiliante en cette soirée du premier tour (on devient grand quand on échoue), humiliante notamment dans les Hauts-de-France (Sébastien Chenu avec seulement 24,4%), en Normandie (19,9% pour Nicolas Bay) et même dans le Grand Est (Laurent Jacobelli a atteint laborieusement 21,1%, plombé par la candidature de Florian Philippot), il ne faut pas oublier que le RN reste en situation de gagner deux régions, la PACA, donc (car Renaud Muselier n’est pas encore "sauvé"), et aussi la Bourgogne-Franche-Comté où le RN (23,2%) arrive certes en deuxième position mais pas loin du PS sortant (26,5%), tandis que la liste LR (21,0%) talonne les deux premiers et que les 11,7% de LREM auront du mal à se désister pour une liste LR qui a délibérément assumé une alliance avec Nicolas Dupont-Aignan. À quelques voix près, des électeurs de LR-DLF pourraient trouver plus utile de reporter leur choix sur la liste RN au second tour…

On a dit que LR se sont bien maintenus, ce qui est sans doute la vraie leçon (positive) de ce scrutin. Et pourtant, j’aurais tendance à parler de prime aux sortants et pas de victoire de LR. Car en Nouvelle-Aquitaine, par exemple, et malgré un score assez faible du président socialiste sortant Alain Rousset (28,8%), la liste LR menée par Nicolas Florian, l’ancien dauphine de l’ancien maire de Bordeaux Alain Juppé, a reçu un camouflet (12,5%), reléguée loin derrière les premiers. La liste dirigée par la ministre MoDem Geneviève Darrieussecq, avec 13,7%, a même fait mieux que LR, c’est dire ! Et dans l’autre sens, l’excellent résultat de Carole Delga (39,6%), la présidente socialiste sortante du conseil régional d’Occitanie, laisse peu d’espoirs à ses deux concurrents Jean-Paul Garraud (RN, ex-UMP) avec 22,6%, et Aurélien Pradié (LR), 12,2%.

Parmi les curiosités du moment, il y a évidemment les Pays de la Loire : d’une part, la présidente sortante LR Christelle Morançais (34,3%) est en position favorable pour l’emporter au second tour. Mais ce qui est intéressant, c’est que Matthieu Orphelin (18,7%) a fait un très bon score (cet ancien député LREM s’est éloigné de la majorité pour mener une liste EELV-FI), en dépassant le candidat officiel du PS et du PCF, l’ancien ministre Guillaume Garot (16,3%), tandis que François de Rugy, ancien ministre LREM et ancien Président de l’Assemblée Nationale, a atteint péniblement 12,0%.

Une déconvenue comme celle de l’ancienne ministre socialiste Najat Vallaud-Belkacem (11,4%) mais aussi de son ancien adversaire LREM aux législatives Bruno Bonnell (9,9%) en Auvergne-Rhône-Alpes. Le ministre Marc Fesneau, qui aurait pu être à l’origine de la seule conquête de région de la majorité, a perdu son pari en étant relégué en quatrième place avec 16,7% au Centre-Val de Loire.

Autres défaites, dans le Grand Est, la ministre LREM (ex-LR) Brigitte Klinkert n’a obtenu que 10,8% et l’ancienne ministre socialiste Aurélie Filippetti a été ramenée à sa propre place, c’est-à-dire à 8,6%. Florian Philippot aussi, avec 6,9%, alors qu’en 2015, certains imaginaient déjà son élection à la tête du Grand Est. Et j’ajoute aussi la grande défaite d’une liste d’union de la gauche menée par Karima Delli avec 19,0% dans les Hauts-de-France. La notoriété nationale n’apporte aucun avantage dans une élection territoriale ; seul le travail sur le terrain est payant.

Revenons à l’Île-de-France où le candidat RN Jordan Bardella (dont la liste aux Yvelines contient une femme au patronyme commençant par "Führer", ça ne s’invente pas !), n’est pas assuré de préserver sa deuxième place et pourrait se faire doubler dans la nuit par la liste EELV de Julien Bayou (qui tente de recycler l’ancien ministre socialiste Benoît Hamon dans les Yvelines tandis que la liste socialiste menée par Audrey Pulvar tente de recycler l’ancienne ministre écologiste Emmanuelle Cosse à Paris).

La situation est la suivante : Valérie Pécresse a obtenu plus du tiers de l’électorat. Ses cinq concurrents représentent chacun un dixième. Pour les deux premiers, un peu plus en fait, autour de 13% : Jordan Bardella (13,1%) et Julien Bayou (12,9%), et les autres autour de 10% : Laurent Saint-Martin (11,8%), Audrey Pulvar (11,1%) et Clémentine Autain (10,2%). Alors qu’elle est profondément divisée (elle n’est en accord sur rien), la gauche francilienne commence à rêver de reconquérir la région en faisant la somme des trois listes de gauche qui ferait jeu égal avec la liste LR-UDI de Valérie Pécresse.

Le problème, dans cette analyse de comptoir, c’est que les électeurs n’obéissent pas aux règles arithmétiques classiques : si, comme cela semble prévu, les trois listes fusionnaient en une seule menée par Julien Bayou, certains anciens électeurs pourraient rejeter soit des candidats trop à gauche, ou au contraire trop modérés. Pour EELV, c’est quand même une belle porte pour les prochaines élections municipales de Paris : Anne Hidalgo aura à se méfier de Julien Bayou dont le charisme n’a rien de comparable !

_yartiRegionales2021C04

Pour finir, il y a une petite satisfaction à voir les électeurs refuser de se comporter comme les médias voudraient qu’ils se comportassent, et en particulier, en présentant comme inéluctable un second tour entre LREM et RN, la réponse des électeurs est clairement d’avoir éloigné tant LREM et RN des exécutifs régionaux en privilégiant l’expérience d’élus de terrain issu des anciens grands partis.

Le schéma, le plus souvent, est le candidat LR (s’il est sortant) largement en tête, avec le candidat écologiste et le candidat RN se disputant la deuxième place puis le PS et LREM loin derrière (à l’image d’un Laurent Pietraszewski à 9,1% dans les Hauts-de-France). Quand le PS est sortant, il se retrouve en tête du scrutin et le candidat EELV est très distancé, tandis que le candidat RN est très élevé.

Probablement qu’il y aura deux France politiques, une France d’en bas, celle des élus locaux, où LR et le PS garderaient alors leur prééminence, et une France d’en haut, celle de la politique nationale où dominerait, non pas un duel entre deux partis, mais entre deux personnalités, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Et pour eux deux, des régionales, on ne pourra rien conclure. Les électeurs sont décidément têtus, ils ont refusé toute nationalisation du scrutin, et c’est sans doute ce qu’il y avait mieux à faire. Le champ des possibles reste encore entièrement ouvert. C’est cela, la démocratie.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (20 juin 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Régionales 2021 (3) : le premier tour, déconfiture ?
Régionales et départementales 2021 (2) : les enjeux.
Marine Le Pen et l’effet majoritaire.
Les Républicains et la tentation populiste.
Rapport de Jean-Louis Debré du 13 novembre 2020 (à télécharger).
Avis du Conseil scientifique sur la tenue des élections du 29 mars 2021 (à télécharger).
Régionales et départementales 2021 (1) : à propos de leurs dates et de l’âge du capitaine.
Municipales 2020 (5) : la prime aux… écolos ?
Municipales 2020 (4) : bientôt, la fin d’un suspense.
Municipales 2020 (3) : et le second tour arriva…
Municipales 2020 (2) : le coronavirus s’invite dans la campagne.
Municipales 2020 (1) : retour vers l’ancien monde ?
Régionales 2015 : sursaut ou sursis ?
Les enjeux du second tour des régionales de 2015.
Le premier tour des régionales du 6 décembre 2015.
Les enjeux des élections régionales de décembre 2015.
Les départementales 2015 au second tour.
Les départementales 2015 avant le second tour.
Départementales 2015 : le pire n'est jamais sûr.
Les 4 enjeux nationaux des élections départementales de mars 2015.
La réforme territoriale.
La réforme des scrutins locaux du 17 mai 2013.
Le référendum alsacien.
Le vote par anticipation.
Le vote proportionnel.
Le vote obligatoire.
Le vote électronique.
Vive la Cinquième République !

_yartiRegionales2021A04


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • Séraphin Séraphin Lampion 21 juin 12:19

    Bientôt, les zélus n’auront plus besoin de zélecteurs pour se partager les fromages alimentés par les impôts des contribuables blasés pas les turpitudes de la cour. Ils se serviront tout seuls et se coopteront sans se donner la peine d’organiser des mascarades.

    Combien de temps dure une décadence ?

    Sans doute aussi longtemps que les vilains petits canards se font zigouiller à la grenade offensive...

    Mais pour l’auteur, ce n’est pas grave (même s’il est le seul à le penser, dit-il ; mais au fait, qui est-il vraiment, cet auteur ?)


    • Fergus Fergus 21 juin 13:40

      Bonjour, Séraphin Lampion

      Si je comprends bien ce que vous pensez, à l’instar de nombre de personnes sur ce site, une élection est respectable si son verdict vous brosse dans le sens du poil et n’est qu’une « mascarade » dans le cas contraire. smiley


    • Séraphin Séraphin Lampion 21 juin 14:35

      @Fergus

      Rien à voir
      Une mascarade, c’est quand on prétend être représentatif en ayant obtenu les suffrages de 10% des inscrits.
      Quand , en plus, ces mêmes élus ont de pouvoirs très limités mais continuent leur cursus parce que c’est un fromage que l’on peut cumuler avec d’autres fromages, ça devient une farce.
      Ceux qui me font pitié, ce sont les potiches , élus aussi, mais sans rémunération qui perdent leur temps dans des assemblées fantoches pour la gloriette de porter un titre, se considérer eux-mêmes comme des notables, et espérer bénéficier un jour des largesses du grand homme qui les compte parmi sa clientèle. Là, on est carrément dans la structure maffieuse.
      La politique locale se résume souvent à du clientélisme. Les mentalités n’ont pas beaucoup évolué depuis l’ancien régime dans beaucoup de cantons ruraux.


    • amiaplacidus amiaplacidus 21 juin 16:07

      @Séraphin Lampion

      En tout cas, ce taux d’abstention démontre le profond mépris qu’une majorité de Français ressent par rapport à l’ensemble de la classe politique.

      Et j’emploie le mot classe en son sens primitif, parce qu’en général, le débat politique ne dépasse pas les querelles des cours d’écoles primaires.


    • Fergus Fergus 21 juin 16:54

      Bonjour, amiaplacidus

      A relativiser : l’abstention ne cesse d’augmenter dans la grande majorité des pays, y compris ceux dont la « classe politique » n’est pas forcément rejetée. Cela semble montrer qu’il y a sans doute d’autres causes à chercher, de nature probablement sociologique.


    • Xenozoid Xenozoid 21 juin 17:03

      @Fergus

      c’est ce qu’est devenu la démocratie,société du spectacle, controle des masses, culpabilisation,infantilisation...etc en fait tout ce qu’on a vu en 18 mois de covidation est un condensé/concentré de tout cela,alors les « z’élections »....bof


    • Xenozoid Xenozoid 21 juin 17:23

      @Xenozoid

      la democratie n’est pas « devenu ceci ou cela » c’est aussi une vue d’esprit de penser cela


    • charlyposte charlyposte 21 juin 17:23

      @Xenozoid
      Il est temps de confiner les voyous qui nous gouvernent et autant via les partis qui nous enfument a qui mieux mieux... 2 partis, voir 3 maximum suffirait, tout le reste, poubelle.


    • L'apostilleur L’apostilleur 21 juin 19:36

      @amiaplacidus
      « ...ce taux d’abstention démontre le profond mépris qu’une majorité de Français ressent par rapport à l’ensemble de la classe politique... »

      Probablement pour quelques-uns. La majorité des abstenants ne sont pas intéressés par le fonctionnement (compliqué pour certains ) de notre pays. 

      Depuis longtemps maintenant, le vote est l’outil de leur mécontentement et rien d’autre. Comme ont peut en juger par de nombreux commentaires ici aussi. 


    • véronique 22 juin 08:34

      @amiaplacidus

      Ce profond mépris n’empêche donc pas les électeurs d’être majoritairement favorables aux dirigeants en place puisqu’ils ne vont pas voter (l’abstention favorise en principe les sortants, d’où cette pseudo prime aux sortants qui n’est que l’effet de l’abstention).
      Il faut donc se demander qui est vraiment méprisé. Tous les élus ou simplement ceux qui candidatent et qui ne sont pas sortants ?


    • phan 21 juin 12:25

      Macron, Ça va la claque que tu t’es prise ?


      • Séraphin Séraphin Lampion 21 juin 12:34

        @phan

        C’est qui Macron ? Il n’y avait pas de candidats LREM dans ces élections, ni pour les départements, ni pour les régions. C’est des transformistes, ces gens-là : ils changent de costume en un clin d’œil.
        Le LR semble tirer les marrons du feu dans ce barbecue exotique, mais il me semble que certains ministres actuels sont LR, non ?
        Comment le vote LR peut-il être considéré comme un rejet de Macron ? Ils sont das le même gang.


      • phan 21 juin 12:52

        @Séraphin Lampion
        « Il y avait plus de ministres sur les marchés qu’au Conseil des ministres »
        Il y a 13 ministres et secrétaires d’État engagés pour les élections régionales


      • Fergus Fergus 21 juin 13:43

        Bonjour, phan

        Deux grosses « claques » hier : l’une pour LREM, l’autre pour le RN, en fort recul.
        De là à penser que cela soit une « claque » pour l’avenir de Macron, ce n’est pas sûr : Macron a été un candidat hors-sol en 2017 et il le restera très certainement en 2022. Le scrutin d’hier n’est donc pas du tout rédhibitoire pour ses ambitions, hélas !


      • Fergus Fergus 21 juin 13:46

        @ Séraphin Lampion

        « Comment le vote LR peut-il être considéré comme un rejet de Macron ? Ils sont dans le même gang. »
        Exact. Avec les socialos vallsistes.


      • Aristide Aristide 21 juin 14:10

        @Fergus

        Votre analyse est digne des Garido, Corbière et Obono. Voilà donc des élections qui se caractérisent par une abstention record seraient à même de fournir des leçons indépassables.

        Prudence, LREM et RN à la traine, c’est vrai mais surement aussi que les deux candidats qui se présenteront sous ces bannières à la prochaine recueilleront autre chose ... Je note l’absence de LFI tellement elle brille par sa faiblesse.

        Sur LR votre propension à mettre tous les courants de la gauche historique, réformatrice, anti-communiste et libérale dans le camp du LR est significatif de la contagion mélenchonienne, persuadé que la gauche c’est lui ... et lui seul, voilà que ses soutiens ne voient que de la droite partout ...

        Pour votre information, la fracture de la gauche historique que vous coupez en vallsistes ou pas n’est qu’un leurre. Le courant réformateur et progressiste va largement au-delà de cette présentation insoumise de la gauche ...
         


      • Séraphin Séraphin Lampion 21 juin 14:37

        @Fergus

        Le Drian et Collomb ne sont pas vallsistes mais ce sont deux des pygmalions de Choupinette !ils ne sont pas étrangers


      • pierrot pierrot 21 juin 15:20

        @phan
        Marine, ça va la terrible claque que tu t’es prise...

        Retour à la maison chez papa borgne qui radote sans fin dans son manoir de montre-cul où Marine fera la servante sous les injures de papa qui dira que Marine a cassé le beau jouet du vieux...


      • Fergus Fergus 21 juin 15:26

        Bonjour, Aristide

        « Prudence, LREM et RN à la traine, c’est vrai mais surement aussi que les deux candidats qui se présenteront sous ces bannières à la prochaine recueilleront autre chose »
        C’est très exactement ce que je pense. De plus en plus les élections nationales sont déconnectées des élections locales.

        « Sur LR votre propension à mettre tous les courants de la gauche historique, réformatrice, anti-communiste et libérale dans le camp du LR est significatif de la contagion mélenchonienne »
        Je serais curieux de connaître les différences rédhibitoires entre les LR modérés, les UDI, les Modem, les LREM et les socialos vallsistes, tous peu ou prou sur une ligne libérale libre-échangiste...

        « Le courant réformateur et progressiste va largement au-delà de cette présentation insoumise de la gauche »
        Ai-je déjà dit le contraire ? Non, jamais ! Au contraire, j’ai identifié ce courant aux électeurs du PS qui en 2017 ont rallié la candidature LFI alors qu’en 2012, année où Mélenchon n’avait réalisé son score qu’en s’appuyant sur une synthèse des votes radicaux.


      • Eric F Eric F 21 juin 19:56

        @Fergus
        Lorsque de Gaule est revenu au pouvoir en 1958, un nouveau parti a été fondé pour le soutenir, et ce parti a eu des résultats honorables dans les différents scrutins locaux.
        Macron a surgi politiquement lors des présidentielles de 2017, son parti créé pour l’occasion a fait un bon score aux législatives, mais après ça, plus rien, aucun implantation locale. Sans relais de terrain, ce gouvernement apparait donc comme technocratique et coupé du peuple. C’est donc une claque pour la majorité de ne pas s’être implantée dans le pays, même si les circonstances de la future élection présidentielle pourrait reconduire la finale de 2017.

        Concernant le RN, on assiste pour la première fois à une « surdéclaration d’intentions » dans les sondages, montrant qu’une proportion significative de ceux qui auraient pu voter ce parti sont finalement restés chez eux. Peut-être que la « normalisation » du RN a conduit à ce que le « vote protestataire » soit devenu un non-vote.

        Ce qui peut surprendre, c’est que la gauche a obtenu plus de voix que la droite classique, et a fait un meilleur score que les sondages prévoyaient, mais elle est plus morcelée.


      • Fergus Fergus 21 juin 20:22

        Bonsoir, Eric F

        Bien sûr que c’est une « claque » pour la majorité, mais je persiste à penser que cela n’est pas rédhitbioire pour Macron en 2022, la présidentielle étant désormais complètement déconnectée des autres scrutins locaux.

        Pour ce qui est du RN, le signal est très mauvais, à la hauteur de la déroute enregistrée, notamment avec les prestations de Chenu et Berdella.

        Pour ce qui est de la gauche, on ne peut que regretter qu’elle soit éclatée. Il est évident qu’elle ne pourra pas jouer un rôle de premier plan en 2017 en dehors d’une large alliance, malheureusement mort-née du fait de la querelle des ego


      • Aristide Aristide 22 juin 10:24

        @Fergus

        Je serais curieux de connaître les différences rédhibitoires entre les LR modérés, les UDI, les Modem, les LREM et les socialos vallsistes, tous peu ou prou sur une ligne libérale libre-échangiste...

        Votre volonté à essayer de trouver une ligne de fracture indépassable est assez pathétique. 

        Il n’y a aucune ligne de fracture de la droite à la gauche, y compris LFI. Je mets à part extrême droite et gauche. Ce sont tous des partis républicains, libéraux, régulateurs, ... et surtout réformateurs d’un même système. Ils partagent tous des valeurs communes. 

        Vous trouverez des valeurs dites de droite à gauche et inversement. Un exemple, le courant le plus à droite des LR est gaulliste, on retrouve même chez LFI des traces de ce courant politique, l’indépendance de la France par exemple. 

        Je pourrais multiplier les exemples qui montrent que tous ces partis partagent les mêmes valeurs essentielles et la volonté de réforme. Je comprends que ce propos gène l’insoumis qui se croit très différent. On lui donne quelques hochets comme la VIème ou le RIC pour maintenir cette illusion.

        PS : Les chiffres sont têtus, quelques soient les gouvernements le taux de prélèvement obligatoire ne cessent d’augmenter. Nous sommes les champions du monde de la redistribution ... Et quoiqu’en disent les LFI, il n’y a aucune raison que cela change tellement ce sont les mêmes politiques sociales qui traversent tous les courants politiques ...


      • samy Levrai samy Levrai 21 juin 12:48

        Encore un coup des russes, ces élus qui ne valent plus rien , vite des sanctions !


        • ETTORE ETTORE 21 juin 13:13

          RakotO

          « Regionales = déconfiture »


          Allez RakotO, soyez honnête avec vous même pour une fois !

          Arrêtez de nous servir une Confiture de fraise des bois, cachée sous des prunes, mélangées aux coings !

          Réécrivez le texte de façon honnête....Telle que la situation le mérite vraiment !

          « Régionales c’est la »merde «  »

          Ce « mot » de Cambronne, parfume parfaitement bien, la morne campagne, ou se sont déguisés en épouvantails, les sbires du Marquis Baffé mais poudré.

          Pauvres estafettes, de retour à la ruche Larempouille, sans nectar de votes.

          Alors la Reine ? Baffée, assoiffée, ne mets plus bas ?

          Puis c’est vrai qu’avec vous ( mais c’est le souffleur et auteur de la pièce, qu’il faut remercier) les excuses pleuvent, les motifs vous arrangent tous, les cons, ce sont les autres, vous et votre pignouf de commanditaire, passez votre temps, à décoller les sparadraps des fesses des Français. « Tant qu’on as du cul, peu importe le contenu, seul le contenant compte ».

          Cette abstention magistrale est la deuxième CLAQUE pour votre Marquis Baffé mais Poudré. Une sorte d’écho, sortie des urnes, par la résonance du vide, à votre gouverne.

          Si malgré cela, vous feignez de ne pas comprendre le ras le bol des citoyens, et continuez à déblatérer sur des succès à la Pirandello ;

          « Ce que je veux, c’est me fuir moi même.

          Nous avons toujours besoin de rendre quelqu’un responsable de nos ennuis et de nos malheurs »

          J’espère que vous avez compris, ce coup çi, vous et votre marâtre, que ce n’est pas le peuple qui est responsable,..... C’est votre fuite en avant .....Irresponsable  !


          • Fergus Fergus 21 juin 13:51

            Bonjour, ETTORE

            « Si malgré cela, vous feignez de ne pas comprendre le ras le bol des citoyens »
            En êtes-vous si sûr ?
            Entre la relance des partis donnés comme moribonds (LR et à un degré moindre PS), la claque du RN et le quasi-naufrage de LFI, où s’est exprimée la colère ?
            Certes, pour partie dans l’abstention, mais ne vous leurrez pas avec le poids de celle-ci : la conjoncture n’était pas favorable à ces scrutins.


          • ETTORE ETTORE 21 juin 14:14

            @Fergus
            Bonjour Fergus.
            Feindre de ne pas comprendre, est juste le VRAI pendant de l’immobilité.
            Se pose juste la question du moment, où LA goutte d’eau feras déborder le vase.
            La conjoncture, comme vous dite, n’est ni responsable, ni innocente, elle a malgré tout, la faveur, d’être actrice d’une partie de la situation.
            Mais cette situation est prise en main, par une classe politique ( quelle qu’elle soit, dans ses actes et dans ses contradictions). C’est là que se forme ce point de rosée dégoulinant en abstention massive.


          • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 21 juin 15:04

            @Fergus
            Mon ami Fergousse a encore raison, le vote MASSIF des électeurs hier, montre une formidable poussée de l’extrême centre LRPS
            les revoila nos ripoublicains et ils ont faim
             smiley


          • pierrot pierrot 21 juin 15:23

            @ETTORE
            Marine a pris une terrible fessée dont elle se souviendra dans sa retraite politique à l’EHPAD de Montretout.


          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 juin 16:24

            @pierrot

            « Je ne lutte pas contre les musulmans, je ne lutte pas contre l’islam » (Marine Le Pen)

            Eh bien alors, c’est foutu pour toi ma belle !


          • ETTORE ETTORE 21 juin 18:12

            @pierrot

            Je ne suis pas plus content pour elle que pour les autres.
            C’est le même arbre, qui donne les mêmes fruits à pépin, mais de couleurs différentes....
            Il y a longtemps que la greffe Républicaine à été pourrie, par ces « calamités politiciennes » .,
            On nous vend désormais la politique, comme les tomates ou les fraises.
            La forme, la couleur, mais plus du tout de goût !
            Et c’est normal avec cette ingénierie OGM, qui consiste à trouver ce qui est facilement transposable au plus grand nombre de cageots, tout en arrangeant les affaires du plus petit tiroir caisse commun.
            Alors que la Marine Nationale se prenne une fessée, que les autres se prennent des baffes,...... Ce sont tous, TOUS des sous marins en sous main.
            Et il est d’autant peu intelligent de se réjouir de la fessée d’un, sans avouer implicitement, que la distribution des claques, s’est faite avec brio, pour toutes les autres « têtes récipiendaires à taloches »
            Se féliciter de la punition d’un, ne veut signifier « sauf conduit avec brio » pour les autres pignoufs consanguins.
            Ils ont beau faire cocorico, du haut de leur minuscule monticule de votes sales, ils restent toujours et encore, et de plus en plus, cette minorité, qui devient, jour après jour, détestable, détesté à en baffer son représentant légal, en casseroles trouées.
            Et si vous croyez que les EHPAD, vont les accepter.....Vous vous fourrez le doigt dans l’oeil.
            Ils usent et abusent, depuis un temps long, de tout l’assistanat, que les sans dents, et autres pervertis de l’adoration no limit du pouvoir leur dispensent.
            Il faudrait comprendre un jour ou l’autre, la perversité de ce management à la piccouse, que vous, comme beaucoup d’autres, avez validé, comme seul espoir de vie qu’ils vous accordent. ( Le mensonge vous a été injecté avec )

            Sans chercher un seul instant de lucidité, pour essayer de replacer les responsabilité devant la porte de ces concierges affairistes.

            Libre a vous de croire, que MLP était le seul danger, qui s’érigeait sur la route France.
            Regardez bien ou vous mettez les pieds, vous constaterez, que la signalétique des panneaux routiers « Trous en formation » veut tout simplement dire
            « sens de la file, au bout, nous nous occuperons de vos fesses »
            Vous devriez le savoir, vous avez fait la file pour votre waxx TRANSgéne....Alors, maintenant, ne venez pas vous plaindre d’avoir à défiler GAY et débridé .


          • Aimable 21 juin 13:15

            Les abstentionnistes , ce dimanche ils ont chanté .

            Les mêmes dimanche prochain iront danser .


            • charlyposte charlyposte 21 juin 16:37

              @Aimable
              Les élus ! smiley


            • Coriosolite 21 juin 14:00

              Bonjour,

              La comparaison des taux d’abstention ente législatives partielles et élections régionales est à la limite de l’honnêteté.

              La loi obligeait à la tenue des récentes législatives partielles, mais difficile de motiver les électeurs. Pourquoi se déplacer pour élire un député qui remettra son mandat en jeu dans un an ? En sachant que quels que soient les résultats, ça ne changera rien à l’équilibre politique.

              Par contre voter pour un exécutif de région qui sera en place 5 ans avec des compétences renforcées, ça du sens. Et c’est grave quand plus des 2/3 des électeurs ne se déplacent plus.

              Clairement les partis en place dans les régions et départements, LR et PS surtout, ne craignent pas trop l’abstention, voire même s’en félicitent, pas ouvertement bien entendu.

              Leur électorat traditionnel et fidèle c’est la petite bourgeoisie rentière et bien-pensante, plutôt âgée, active ou retraitée du privé pour LR et du public pour le PS

              Cet électorat est partisan d’un statu quo qui leur profite bien. Au détriment des jeunes et des couches populaires.

              Ce groupe démographique vote massivement et évolue peu dans ses choix.

              C’est donc lui qui fait les rois en cas d’abstention massive.

              Le principe politique de base qui dit que l’abstention massive ne sert que les minorités organisées et n’influe ni sur les élus par défaut, ni sur les politiques menées en faveur des minorités votantes, s’est encore vérifié ce dimanche.


              • Fergus Fergus 21 juin 14:05

                Bonjour, Sylvain

                « Je m’amuse car rappelez-vous, dans une période pas si lointaine que cela, que ce fût aux élections européennes, ou aux élections régionales, on disait, pour expliquer le fort pourcentage du FN de l’époque, qu’il avait bénéficié d’une forte abstention. » 

                La dénonciation par les caciques du RN de l’abstention qui aurait pénalisé ce parti hier m’a, moi aussi, beaucoup amusé. smiley


                • C’est la saison des claques :

                  – une pour la macronie, en particulier dans les Hauts de France où, malgré 4 ministres venus le soutenir, le candidat fait moins de 10%,

                  – une pour le RN qui fait 10% de moins que les sondages,

                  – enfin une énorme pour LFI, qui a bénéficié de « l’effet kiss cool », que certains appellent « l’effet Mélenchon »

                   smiley


                  • njama njama 21 juin 14:28

                    @facta non verba au profil trendy

                    LREM est juste un hologramme politique


                  • Plum’ 21 juin 15:09

                    Amusant et consternant ce message macroniste : peu importent les claques reçues par LREM et le RN, pour les présidentielles il n’y aura que Macron et Le Pen.

                    Quand on n’a rien compris, on fait semblant de comprendre et on s’obstine à être déconnecté... Hollande avait un peu de lucidité, Macron n’en a pas. Au point de trouver prétexte à un nouveau volet de sa dictature sanitaire ?


                    • pierrot pierrot 21 juin 15:16

                      Les principales conclusions des résultats des élections régionales sont :

                       le faible taux de participation,

                       la cuisante défaite des extrémistes de droite RN et du parti présidentiel : LREM dont je me réjouie,

                       les bons résultats des sortants dont ceux du PR et du PS dont je me réjouie


                      • charlyposte charlyposte 21 juin 16:35

                        @pierrot
                        Ya plus qu’à attendre les reformes pour jouir deux fois plus !!!


                      • ETTORE ETTORE 21 juin 18:19

                        @pierrot
                        Faut arrêter de RE-jouir....Comme vous le faites.
                        Cela fout des tâches partout.
                        Si c’est pour de l’insémination, faut vous adresser à vos partis préférés.
                        Ils s’auront certainement, quoi faire de vos « réjouissances », aussi bien le PR que le PS, si, si, je vous assure....Même persuadé qu’il vous donneront la carte pilule bleue, afin que vous puissiez repeupler leurs caisses noires, en manque de...Membre !
                        Avec le PR et le PS, c’est juste une petite partouze, mettez y les autres pour-voyeurs liberticides, vous y serrez serrés, bien plus au chaud !


                      • njama njama 21 juin 15:22

                        Le plus faible résultat du RN pourrait s’expliquer ainsi

                        Régionales : « Très peu de jeunes » aux urnes et des votants « désenchantés », selon une politologue

                        Spécialiste de l’abstention, Céline Braconnier (Sciences Po Saint-Germain-en-Laye) voit dans le premier tour des régionales et des départementales une nouvelle étape dans le « désenchantement démocratique », entre jeunes qui boudent les urnes et plus âgés qui votent « par devoir ».

                        (...) Q : Qui a été le plus pénalisé par l’abstention ?

                        R : « Les facteurs socio-démographiques de l’abstention ont eu un retentissement très fort. Les jeunes votent nettement moins, les catégories populaires aussi.

                        Dans le bureau de Saint-Denis où j’ai suivi l’élection, j’ai vu très très peu de jeunes. Et les personnes âgées que nous avons interrogées semblaient plus venir par devoir ou par habitude, pour produire un vote désenchanté. Outre l’abstention, chez les rares votants, il n’y avait pas non plus d’engagement ou d’espoir de changement.

                        Du côté des partis, le RN a un électorat plus jeune, de milieu ouvrier. Ils ne se sont pas déplacés. Il est vrai que le RN suscite souvent un vote d’adhésion et d’engagement. Mais une partie de ses électeurs est très intermittente dans sa participation.

                        Le RN est désavantagé par rapport à LR, dont le coeur de l’électorat est plus âgé, beaucoup plus constant dans sa pratique électorale ».

                        (...) https://www.francesoir.fr/actualites-france/regionales-tres-peu-de-jeunes-aux-urnes-et-des-votants-desenchantes-selon-une


                        • pierrot pierrot 21 juin 15:31

                          @njama
                          Soyez bon joueur, le RN a subi une défaite cinglante pire qu’une claque, car ses candidats sont minables, haineux, impopulaires, contre tout : femmes, sémites, culture, progrès, immigrants, musulmans, républicains, conservateurs obsolètes, obscurantistes en toute chose...


                        • njama njama 21 juin 16:34

                          @pierrot

                          Je ne suis pas au RN, d’ailleurs j’ai fait partie des abstentionnistes.
                          C’est juste que l’analyse de cette spécialiste me paraît pertinente..., les différents partis ont plus ou moins subi les effets de cette abstention massive.
                          Il serait prématuré de tirer de ces premiers résultats des pronostics pour le second tour, comme pour des élections ultérieures.

                          La claque électorale c’est surtout LREM qui se la prend dans la poire, juste retour des choses pour cette armée de godillots qui siègent au Parlement, déboires, déroute, déconfiture...
                          Le RN n’a jamais représenté un danger, il n’est même pas pour un Frexit


                        • pierrot pierrot 21 juin 17:23

                          @njama
                          Le RN est et restera toujours la bête immonde dans ses propos comme dans ses actes.

                          Défendons la République pour la liberté, l’égalité et la fraternité termes incompatibles avec l’extrême droite.


                        • charlyposte charlyposte 21 juin 17:38

                          @pierrot
                          Du coup je vais voter à l’extrême gôoooche.. ils sont tellement mignons et sincères ! smiley


                        • ETTORE ETTORE 21 juin 18:32

                          @pierrot
                          Croyez moi, sieur Pierrot@
                          Vous auriez eu une liste.....Vous auriez été fidèle à vous même !

                          • candidats sont minables, haineux, impopulaires, contre tout : femmes, sémites, culture, progrès, immigrants, musulmans, républicains, conservateurs obsolètes, obscurantistes en toute chose...

                          Vous semblez VOUS oublier, VOUS qui contrairement à MLP, condamniez vos propres frères de sang, sans les connaître, juste parce que « dangereux pour vous, car impropres à la santé waxxinale » mantra hypnotique, que vous dégorgiez comme un caniveau putride.

                          Vous oubliez vite, qui vous êtes !  RELISEZ VOUS !« l’obscurantiste en toute chose ».

                          Vous vous repointez, la gueule enfarinée, à crier comme une mouette qui chie sur une bitte de port, en vous repeignant le ramage de couleurs caméléon.

                          Cette abstention massive, est un désaveu, de l’apartheid que vous souhaitez, vous, petit biloutte insignifiante, qui veut conquérir le monde, grand, des libertés qui vous échappent de vos petites pognes parkinsoniennes .

                          Alors, un peu de respect, pour ceux qu’on à piqué, par ordre transmis sur papier d’Arménie, parfumé à la résine du schnouffé de l’Elysée, votre pote par transcendance des.....Parties !



                        • charlyposte charlyposte 21 juin 18:44

                          @ETTORE
                          Quelle belle prose... bravo. smiley


                        • Plum’ 21 juin 15:25

                          Quel est le véritable taux de non-votants ?

                          Apparemment, le lendemain à 15h 30, on ne le sait pas encore, ce qui est nul à notre époque numérique...

                          A 23 h il y avait une estimation de 67,1 % de votants. S’y ajoutent environ 4,5 % de bulletin blancs et nuls et on arrive à 68,5 % environ.

                          Mais ce n’est pas tout, il y aussi ceux qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales et ils doivent être nombreux. En a-t-on une estimation ?

                          Tout inclus, on arrive à plus de 70 % voire plus de 75 % de suffrages non exprimés.


                          • zygzornifle zygzornifle 21 juin 15:30

                            Le problème de cette période covid, c’est qu’il n’y a pas eu campagne.

                            Le vrai problème ce n’est pas une campagne aussi mensongère que la pub de la gélule qui vous fera perdre 10Kg, ce sont des politiques que l’on connait depuis des lustres, menteurs, tricheurs, comment voulez vous que l’électeur leur fasse confiance alors qu’il se fait rouler a longueur d’année.... 


                            • zygzornifle zygzornifle 21 juin 15:31
                              N’attendez pas la solution de vos problèmes par des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin) 

                              • Urgent : cherche kleenex pas chers pour les offrir aux LFIstes fergus et 421.


                                • zygzornifle zygzornifle 21 juin 15:36

                                  Le gros bourdon de Dupont Moretti bourdonnant a droite a gauche n’a plus ramené sa fraise .....

                                  Quand a Xavier Bertrand qui veut briser les mâchoires du RN qu’il surveille bien son arrière train, ça peut se briser aussi, qu’il se renseigne vers Macron  .....lol


                                  • charlyposte charlyposte 21 juin 16:32

                                    @zygzornifle
                                    Sachant que derrière le RN il y a des électeurs qu’il faut tout de même respecter sieur Bertrand.


                                  • njama njama 21 juin 16:39

                                    @charlyposte
                                    Je suis d’accord, ce n’est pas en « conspuant » un adversaire politique qu’on se rend respectable.


                                  • pierrot pierrot 21 juin 17:25

                                    @charlyposte
                                    Ces électeurs immondes n’ont pas le droit au respect.

                                    Quand on souhaite être respecté, il faut être respectable.


                                  • charlyposte charlyposte 21 juin 17:35

                                    @pierrot
                                    Merci pour eux... hum.


                                  • cyrus cyrus 21 juin 17:45

                                    @pierrot

                                    L’ article 4 de la constitution est la pour garantir la pluralité politique necessaire a une democratie .

                                    « Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.

                                    Ils contribuent à la mise en œuvre du principe énoncé au second alinéa de l’article 1er dans les conditions déterminées par la loi.

                                    La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation. »

                                    — Article 4 de la Constitution1

                                    En refusant l’ adhesion politique de certain electeur , tu te trouve dans une situation de discrimination politique envers d’ autre citoyen visant a leur interdir le droit de vote .Tu est donc passible de 5 ans de prison .

                                    Alors tant que le RN est un parti legal , tu sera gentils de te taire .


                                  • cyrus cyrus 21 juin 17:48

                                    @njama

                                    on peut combatre des idee , mais en en aucun cas s’ attaquer a la legitimité d’ un parti politique , ou a ceux qui y adhrere .

                                    Sinon il n’ y as plus de barriere et on ouvre la porte a toute les discrimination possible et imaginable .


                                  • ETTORE ETTORE 21 juin 18:38

                                    @pierrot

                                    Avec vous c’est l’hôpital qui se fout de la charité.
                                    Dorénavant, je vous remettrais vos phrases sibyllines, sur l’extermination réclamée de vos congénères.
                                    Puisque apparemment vous persévérez à vouloir enterrer ce que vous êtes réellement.
                                    Alors, Monsieur, votre phrase pompeuse :

                                    • Ces électeurs immondes n’ont pas le droit au respect.

                                     Quand on souhaite être respecté, il faut être respectable.


                                    ELLE S’ADRESSE A VOUS....EN PRIORITE , du début à la fin !



                                  • docdory docdory 21 juin 15:57

                                    @ Sylvain Rakotoarison

                                    Le taux record d’abstention à ces élections relève du même mécanisme que celui aux récentes dernières élections présidentielles iraniennes, qui, rappelons le, a connu un taux de participation à 48%.

                                    Dans un pays dans lequel le vote n’est pas obligatoire, le taux d’abstention devient massif dès lors que la plupart des citoyens estiment, à tort ou à raison, que quel que soit le résultat électoral, leur situation personnelle et celle de leur pays ne changera en rien, ou même changera en pire dans tous les cas de figure.

                                    C’est le cas pour l’Iran, et c’est le cas pour la France.

                                    En effet, examinons les principales options qui sont proposées aux électeurs :

                                    Voter LFI, c’est voter pour plus d’impôts, pour une idéologie marxiste-léniniste islamo-stalinienne et indigéniste, contre la laïcité, pour l’ouverture en grand des vannes de l’immigration etc...

                                    Voter pour les Verts, c’est voter pour un parti qui est une véritable cinquième colonne des frères musulmans en France, qui est vert pastèque ( vert plus islam qu’écologie à l’extérieur et rouge gauchiste à l’intérieur ), c’est voter pour un parti qui déteste et méprise la laïcité, qui veut supprimer les centrales nucléaires mais quand-même faire rouler les gens en voitures électriques ( sachant qu’il faudrait tripler le parc nucléaire existant pour faire rouler tout le monde en voitures électriques , ou alors couvrir la France d’une éolienne par hectare ! ), sans compter les énormités dont ils se sont fait la spécialité dans les métropoles qu’ils dirigent maintenant. Les écolos, c’est LFI + les éoliennes partout...

                                    Voter pour le PS, c’est voter pour un parti dont un des ministres passés ( Vallaud Belkacem ) a voulu faire entrer la théorie du genre à l’école, et pour un parti, certes plus modéré, dont certains membres restent attachés à la laïcité, mais qui ne peut espérer gouverner sans s’allier avec les deux partis totalitaires et islamolâtres précédemment cités.

                                    Voter pour LREM, c’est voter pour le parti d’un gouvernement d’incapables, d’un Président insupportable et d’un parlement godillot,

                                    Voter pour les Républicains, c’est voter pour un parti qui n’est séparé de LREM que par l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarettes

                                    Et enfin, pour l’électorat RN, voter pour les régionales et départementales, c’est voter pour des représentants qui n’ont à peu près aucun pouvoir dans les domaines qui préoccupent les électeurs du RN ( immigration, sécurité, éducation, justice )...

                                    Pourquoi voudriez-vous que les français votent ?


                                    • pierrot pierrot 21 juin 17:27

                                      @docdory
                                      Il est pertinent de tripler le parc de centrales nucléaires en France, mais c’est un autre débat.


                                    • charlyposte charlyposte 21 juin 17:47

                                      @pierrot
                                      JADOT va te donner la fessée et au lit !


                                    • docdory docdory 21 juin 17:49

                                      @pierrot
                                      Oui, effectivement, il faut construire de nouvelles centrales, et développer la technique du surrégénérateur, pour assurer notre indépendance énergétique pendant longtemps.
                                      A noter que seul le RN fait cette proposition...


                                    • cyrus cyrus 21 juin 17:53

                                      @pierrot

                                      on pourrait commencer par en batir une dans ta ville , et enfuir les dechet dans ton jardin ...


                                    • charlyposte charlyposte 21 juin 18:03

                                      @cyrus
                                      En lui ajoutant quelques éoliennes pour envoyer la radioactivité chez le voisin ! smiley


                                    • cyrus cyrus 21 juin 18:17

                                      @charlyposte

                                      il peut meme se la payer a ses frais smiley et loger ca dans son jardin smiley
                                      https://www.youtube.com/watch?time_continue=158&v=5UkoBZHm0kw&feature=emb_logo

                                      en vente bientot chez pierrot smiley
                                      https://www.nuscalepower.com/projects/carbon-free-power-project


                                    • ETTORE ETTORE 21 juin 18:44

                                      @cyrus

                                      Bah ! comme il est déjà tellement atteint et éteint, un peu plus bleu fluorescent qu’un
                                      capsule pogs de machine à laver....
                                      Ce seras notre Tchernobylesque carnavaleque à nous !
                                      Notre lumière bleue, détecteur de pellicules et follicules.
                                      On finiras bien par lui trouver une utilité . Non mais !


                                    • pierrot pierrot 22 juin 10:21

                                      @docdory
                                      C’est un autre débat mais une courte majorité de Français souhaitent la poursuite et l’amplification du développement nucléaire.

                                      Cette opinion traverse tous les partis : LREM, LR, Communistes, syndicats, RN, une grande partie du PS, même certains écologistes non EELV , des présidents de région (Hauts de France, Normandie etc).


                                    • Déconfiture,...disons beaucoup d’abstentions. Et au final de bonnes nouvelles. Macron désaimé. Marine loin d’être certaine de sa victoire et une droite plus conservatrice prête à en découdre.....


                                      • charlyposte charlyposte 21 juin 18:06

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                        La retraite à 70 ans est en bonne voie !


                                      • zygzornifle zygzornifle 21 juin 18:11

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                         On va bien voire car l’on dit bien que l’on a la droite la plus bête du monde ....


                                      • zygzornifle zygzornifle 21 juin 18:09

                                        Une chose que nos politiques ne savent pas faire même s’ils ont fait l’Ena :

                                        Albert Einstein : « N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. »

                                        • ETTORE ETTORE 21 juin 18:48
                                          zygzornifle 21 juin 18:09

                                          Une chose que nos politiques ne savent pas faire même s’ils ont fait l’Ena :

                                          Albert Einstein : « N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur.

                                          Ils n’ont de Einstein, que la caricature de la langue pendue.
                                          Le reste, .......Creux, vide de toute intelligence nationale, n’est qu’un support au système pileux.
                                          Et cela du plus chauve au plus lustré du poil, que cette animalerie peut contenir.

                                          • Hurricane Hurricane 21 juin 18:50
                                            Bravo au RN qui reste quand même le premier parti de France face aux chiens de meutes diaboliques qui ont fomenté une inquisition odieuse fasciste contre lui , ce résultat était facile à prévoir , mais quel parti aurait tenu face à cette charia lancée par le pouvoir et tous les autres partis alliés corrompus ?
                                            Je dis qu’ ils ont les reins solides au RN !
                                            Seuls , sans alliés corrompus , ils ont tenu bon contre cette mafia macronnienne LREM- LR , et tous ces islamos gauchistes PS PCF EELV LFI .
                                            Chapeau les gars !

                                            • pierrot pierrot 22 juin 10:26

                                              @Hurricane
                                              Reconnaissez que le RN a subi une grosse fessée amplifiée par un fort taux d’abstentions et ne convint qu’environ 5 % des citoyens.

                                              Marine prendra sa retraite en veillant sur son vieux père dans le château familiale de Montretout qui radote encore car fifille a cassé son jouet.

                                              .


                                            • charlyposte charlyposte 21 juin 19:06

                                              A l’allure ou ça va ils vont êtres z’élus avec 50% des voix ! c’est à dire 5 votants sur les 10 en piste ! comme quoi avec peu on peut réussir et continuer sa vie de cumulard... hum.


                                              • BA 21 juin 20:12

                                                Premier tour des élections régionales : résultats au niveau national :

                                                Les Républicains : 28,4 %

                                                Rassemblement National : 19,2 %

                                                Parti Socialiste : 15,8 %

                                                Europe Ecologie Les Verts : 13 %

                                                La République En Marche : 10,6 %

                                                La France Insoumise : 5,2 %


                                                Au niveau national, LR recueille 28,4 % des suffrages tandis que le Rassemblement national (RN) est en recul (19,25 %). Derrière, le Parti socialiste (PS) arrive en troisième position (15,8 %) et les écologistes (EELV) ont poursuivi leur dynamique des dernières élections en obtenant environ 13 % des voix. La majorité présidentielle a, quant à elle, subi un cinglant revers, avec seulement 10,6 % des suffrages, tout comme La France insoumise (5,2 %).


                                                https://www.lepoint.fr/elections-regionales/carte-interactive-decouvrez-les-resultats-des-regionales-dans-votre-ville-21-06-2021-2431971_2592.php


                                                • Coriosolite 21 juin 21:10

                                                  @BA
                                                  Pour obtenir les 28% de votes à LR, il faut comptabiliser les résultats de Bertrand et de Pécresse qui ont quitté LR.
                                                  Une façon de compter pas très correcte pour que LR semble être le 1er parti de France.


                                                • pierrot pierrot 21 juin 22:04

                                                  @BA
                                                  Ajoutons que les listes anti vaccins ont recueilli moins de 0,5 % des voix, c’est à dire moins de 0,02 % des inscrits.

                                                  Les anti vaccins ne représentent rien.


                                                • pierrot pierrot 22 juin 10:28

                                                  @BA
                                                  C’est une conclusion fidèle.


                                                • ETTORE ETTORE 22 juin 15:34

                                                  @pierrot

                                                  Et vous encore moins que le nullos du gouv !
                                                  Pitre !


                                                • Lorsque la pile de planches pourris et le gouvernement français de Macron se moquaient des élections américaines , des propos de Trump et du recomptage .

                                                  En France les margoulins du gouvernement ont tout fait pour pourrir la distribution des professions de foi (LR, SOCE,EELV, LFI ..etc ) .

                                                  La bande de planches pourris d’AGV crient à la victoire prochaine puisque LE TAUX d’abstention est trop élevé entrainant un deuxième tour .

                                                  Macron pue de la gueule et Castex cherche ses lunettes dans ses chaussettes .

                                                  Cela dit Macron vous invite à la fête de la musique ce lundi 21 juin 2021 , le programme étant le même qu’’en 2018. Soit ambiance Boy Love Day ....

                                                  .https://www.youtube.com/watch?v=QIqfRER-a90

                                                  Quant aux élections régionales et départementales les LR sont majo puis vient un petit RN, et tout le reste n’est que magouilles .

                                                  Quant à la vieille co..ne.. de Dufay , il n’y a que les curés qui puissent se satisfaire 

                                                  de cette menteuse sans slip qui soutient La REM .

                                                   



                                                  • pierrot pierrot 21 juin 22:08

                                                    Macron a privilégié le RN de l’immonde Marien comme unique adversaire à la présidentiel car il était certain de gagner face à la folette.

                                                    Mais maintenant le sursaut des Républicains et de la gauche changent complètement la donne pour le second tour entre PR et Gauche.

                                                    C’est plus sain...


                                                    • pierrot pierrot 21 juin 22:08

                                                      lire l’immonde Marine.


                                                      • zak5 zak5 22 juin 06:59

                                                        Si la gauche républicaine s’allie sans complexe et tous azimuts avec l’extrême gauche (comme dans l’ile-de-france), je gage que cela va finir par décomplexer la droite républicaine a s’allier avec l’extrême droite. 


                                                        • zygzornifle zygzornifle 22 juin 07:49

                                                          @zak5
                                                           
                                                          Beaucoup s’allieraient au diable et vendraient leur âme en toute conscience, les cocus de la politiques partouzent allègrement entre eux, mettez toute cette racaille au smic et ils iront piller ailleurs .... 


                                                        • Fergus Fergus 22 juin 08:34

                                                          Bonjour, zak5

                                                          L« extrême-gauche » est limitée au NPA et à LO. LFI est un parti de gauche compatible avec les autres composantes du progrès social. Sauf lorsque Mélenchon fait barrage pour servir son ego  !


                                                        • @Fergus
                                                          Sans surprise, Fergus
                                                          – rejette le qualificatif « extrême gauche » pour son parti chéri, quand celui-ci copine sans complexe avec les cocos, dont les partis soviétiques et chinois sont responsables de l’assassinat de plusieurs dizaines de millions de personnes ;
                                                          – ne voit que 2 claques (RN et LREM), mais « oublie » la gigantesque baffe reçue par son parti chéri, qui tourne autour de 5% des suffrages quand il est seul.


                                                        • zak5 zak5 22 juin 21:05

                                                          @Fergus
                                                          Vous avez raison Clémentine Autain par exemple n’est que indigéniste et islamo-gauchiste...je vous le dit, vous allez finir par décomplexer la droite.


                                                        • chantecler chantecler 22 juin 07:49

                                                          Oui, il y a déconfiture .

                                                          Mais finalement nous ne parlons que d’un premier tour d’élections intermédiaires et il est impossible d’en tirer à ce stade des concluions définitives .

                                                          Que l’électorat ne se soit pas précipité dans le contexte actuel , pour voter pour des listes « locales » , dont l’intérêt est de moins en moins évident ,.... quand on songe au choix et au nombre de panneaux présents , finalement ce n’est pas totalement étonnant .

                                                          Par contre il est possible d’admettre que la pression démocratique aujourd’hui est faible : les gens ne croient pas vraiment que leur avis soit utile ..

                                                          J’attends la suite .


                                                          • zygzornifle zygzornifle 22 juin 07:55

                                                            Je me tord de rire en voyant les troll de gauche et les escrololos s’allier aux pisse vinaigre de droite pour battre le vilain pas beau RN.

                                                            Macron tu as dors et déjà gagné en 2022 car ces tdc veauteront pour toi quitte a se faire crever les yeux et arracher les mains dans les manifs 6 mois plus tard quand tu leur tordras le cou comme un vieux poulet et ils l’auront bien mérité ....


                                                            • agent ananas agent ananas 22 juin 08:17

                                                              Ce qui est intéressant au delà du fort taux d’abstention grandissant depuis la négation du résultat du référendum du TCE de 2005, est que les deux principaux candidats que la classe politico-médiatique nous vend pour le match de 2022 (Macron vs Le Pen) ont largement perdu dimanche dernier.

                                                              Rien n’est joué, les présidentielles de 2022 pourraient donc nous réserver quelques surprises ...


                                                              • Fergus Fergus 22 juin 08:42

                                                                Bonjour, agent ananas

                                                                Sauf que, comme je l’ai déjà écrit dans d’autres commentaires, les élections nationales sont désormais complètement déconnectées des élections locales. Ce qui s’est passé dimanche et ce qui se passera dimanche prochain n’impactera sans doute pas le scénario de 2022.

                                                                Pour ce qui est du « taux d’abstention » qui ne cesse de croître, notez que l’on constate le même phénomène dans la majorité des pays. Cela montre qu’il ne s’agit pas d’un problème franco-français, mais plus probablement d’une évolution du rapport des citoyens à la politique inscrit dans une mutation des structures sociologiques.


                                                              • chantecler chantecler 22 juin 08:46

                                                                @Fergus
                                                                Ou de la prise de conscience que les décisions importantes sont prises en dehors de leur avis , de leur contrôle.
                                                                Autrement dit démocratie de pacotille .


                                                              • Jean Claude Massé 22 juin 08:52

                                                                @Fergus
                                                                « une évolution du rapport des citoyens à la politique inscrit dans une mutation des structures sociologiques. »
                                                                Cà mérite un développement. Elle a une cause cette mutation.


                                                              • Fergus Fergus 22 juin 09:03

                                                                Bonjour, chantecler

                                                                « les décisions importantes sont prises en dehors de leur avis , de leur contrôle »
                                                                Ce n’est pas nouveau.

                                                                J’ajoute que la plupart des gens s’en fichent, le sentiment général étant grosso modo qu’ils vivent plutôt bien au plan personnel même s’ils ont l’impression que la société ne va pas très bien.
                                                                Un constat contradictoire qui n’est évidemment pas de nature à motiver, notamment pour des élections locales dont les enjeux portent sur l’entretien des routes ou le fonctionnement matériel des collèges et lycées, pas sur les grands enjeux régaliens !


                                                              • Fergus Fergus 22 juin 09:13

                                                                Bonjour, Jean Claude Massé

                                                                Le fait avéré est que la désaffection des urnes vient principalement des classes populaires et des jeunes.

                                                                Les premières se sentent à juste titre abandonnées par les partis dont la mission était précisément de porter leurs attentes.

                                                                Quant aux jeunes, ils ont assez largement déserté la vie politique  au sens de l’intérêt pour la chose publique  au profit de réseaux sociaux qui ne sont que des miroirs de soi et d’attentes centrées sur l’hédonisme.

                                                                Je vous accorde qu’il ne s’agit là que de pistes qui nécessiteraient de longs développements. smiley


                                                              • agent ananas agent ananas 22 juin 09:25

                                                                @Fergus
                                                                Les dernières élections étasuniennes prouvent le contraire. Il est vrai que Trump, que l’on soit pour ou contre, a dynamisé et polarisé davantage le paysage politique US.
                                                                Dans le reste de l’Occident, des candidats amorphes triés sur le volet, sont validés par l’establishment (un peu comme en Iran avec le Conseil des gardiens de la constitution).
                                                                Pas étonnant dans ce cas que de plus en plus nombreux se désintéressent des élections, mais s’ils restent actifs politiquement ...


                                                              • agent ananas agent ananas 22 juin 09:27

                                                                @agent ananas
                                                                erratum

                                                                Pas étonnant dans ce cas que de plus en plus nombreux se désintéressent des élections, même s’ils restent actifs politiquement ... CQFD


                                                              • foufouille foufouille 22 juin 10:15

                                                                @Fergus
                                                                27% gagnent plus que 2500 .............


                                                              • pierrot pierrot 22 juin 10:39

                                                                @Fergus
                                                                C’est une analyse partielle mais correcte de la situation de désintérêt des jeunes individualistes et de la déception des classes populaires qui ne voient pas ou peu leur sort s’améliorer.

                                                                Les alternances politiques ont aussi accrues le sentiment (faux) que droite ou gauche c’est la même chose sans que les améliorations sociales et sociétales avancent suffisamment.


                                                              • charlyposte charlyposte 22 juin 12:39

                                                                @pierrot
                                                                Le déclin est donc en marche !


                                                              • Jean Claude Massé 22 juin 13:08

                                                                @Fergus
                                                                Et pourquoi les réseaux sociaux ont-ils eu le champs libre pour accueillir tout ce temps de cerveaux fertiles et disponibles ?


                                                              • ETTORE ETTORE 22 juin 15:41

                                                                @pierrot

                                                                OUAHHHH !!!!! 
                                                                L’analyse grandi-loqu(e)-ante, sortie tout droit de la pensée morbide du pierrot ;
                                                                Y a pas à dire ....Ca tâche, le gros rougeot !
                                                                Le seul souci de ce pingre de la pensée correcte, est d’être en concurrence avec sa copie RN qui lui fait de l’ombre.
                                                                Dictateur, dictateur et demi . Il seras toujours vide d’idées, mais plein de rancoeur.
                                                                Un complexe d’oedipe mal lavé, sans doute !


                                                              • pierrot pierrot 22 juin 19:21

                                                                @charlyposte
                                                                L’histoire est remplie de périodes noires (l’Occupation, la collaboration du traite Pétain, la colonisation et les guerres coloniales en Algérie, Vietnam, Cameroun etc.) et de belles périodes : la révolution de 1789, la libération de 1944, les philosophes des Lumières des grands savants phares de l’humanité les droits de l’homme etc.

                                                                Liste non exhaustive.


                                                              • Jean Claude Massé 22 juin 08:49

                                                                Si ceux qui détiennent les pouvoirs et donc qui gouvernent, souhaitaient comme ils le disent une réelle expression de la démocratie, ils auraient, au lieu d’enfumer les masses au cours des centaines d’heures d’émissions télévisées, expliqué les compétences de chacune des institutions avec les possibilités d’autonomie que leur laisse les niveaux supérieurs de l’état et de l’Europe, en y ajoutant tous les biais induits par les changements de règles du jeu en cours de mandat, sans être consulté par ceux qui font les modifications.

                                                                En fait, il veulent bien que les masses aillent voter, çà leur permet de justifier que nous sommes en démocratie, mais à condition que les électeurs ne connaissent pas les véritables enjeux. 

                                                                Si les électeurs ne voient pas les véritables enjeux, ils en sont conscients, et ils voient bien que compte tenu des moyens de communications déployés et à leur frais, on les utilisent à les détourner de la recherche de ces enjeux, pire en les trompant. 

                                                                Car si alors les électeurs savaient, ils ne se contenteraient pas de ne pas aller voter, mais ils viendraient grossir les rangs des gilets jaunes.

                                                                Le néolibéralisme est bien conscient du processus en cours, et c’est pour cela qu’il se presse à déployer au travers du rapport « 673 » des Sénateurs, entre autres, le flicage complet de la population.

                                                                Même le PDG de Microsoft nous averti de ce qui est en train d’arriver.

                                                                https://www.les-crises.fr/si-on-ne-fait-rien-1984-dorwell-deviendra-realite-dans-trois-ans-selon-le-president-de-microsoft/


                                                                • Fergus Fergus 22 juin 09:18

                                                                  @ Jean Claude Massé

                                                                  « ils auraient, au lieu d’enfumer les masses au cours des centaines d’heures d’émissions télévisées, expliqué les compétences de chacune des institutions »
                                                                  Certes ! Mais il est devenu très difficile pour les politiques de développer des idées sur les antennes alors que les journalistes qui les interviewent ne cessent de les ramener à des commentaires dérisoires sur des petites phrases  le plus souvent sorties de leur contexte  ou à des bisbilles picrocholines.
                                                                  A mes yeux, les médias portent une grave responsabilité dans le fait que les enjeux des scrutins en termes de gouvernance sont le plus souvent éludés ou traités de manière beaucoup trop superficielle.


                                                                • Jean Claude Massé 22 juin 12:40

                                                                  @Fergus
                                                                  Il faut tout de même reconnaitre que le monde médiatique et le monde politique, celui qui compte au service du néolibéralisme, jouent dans le même orchestre et que ceux qui voudraient sortir de la sainte bible doivent tout d’abord confesser leurs « vices ». Y a çà dans 1984, non ! Sauf que là, le temps de parole étant limité, il n’est pas possible de développer.


                                                                • pierrot pierrot 22 juin 10:43

                                                                  Les journalistes nt leur part de responsabilité lorsqu’ils interrogent un chef de parti qui souhaitent présenter un programme ... leur demandent systématiquement :mais « en cas de duel Macron/Le Pen, pour qui voterez vous ? »


                                                                  • charlyposte charlyposte 22 juin 12:38

                                                                    @pierrot
                                                                    Je vais sûrement voter Morandini la buse de service, les yeux innocents les mains pleines... hum.


                                                                  • ETTORE ETTORE 22 juin 15:48

                                                                    @pierrot de lune
                                                                    Au moins on voit quelle sont vos sources d’informations et de réflexion ! lol
                                                                    Réflexion ? Zut ! Un gros mot, j’aurai pas dû oser !
                                                                    Mais  génuflexion.....Ca oui !
                                                                    Ca va l’arthrose du cerveau depuis la waxx, perdez pas trop vite ?
                                                                    Parce que vous vous essayez à l’analyse politique, je vois .
                                                                    Bien que cela soit un bon standard d’évaluation, vous laissez apparaître des signes précoces de sélénité ( habitants de la lune ) !


                                                                  • pierrot pierrot 22 juin 19:16

                                                                    Je pense que Narine la Peine a rejoindre la Floride pour passer son temps à jouer au golf avec Trump.

                                                                    Mais attention Trump a des mœurs spéciales avec les femmes !

                                                                    Beau couple !


                                                                    • cyrus cyrus 22 juin 19:22

                                                                      @pierrot

                                                                      La democratie selon pierrot , c’ est ne voter que pour son candidat a lui smiley

                                                                      On as le choix EN MEME TEMPS entre le macron de la macronie de gauche et le macron de la macronie de droite ...


                                                                    • ETTORE ETTORE 22 juin 19:58

                                                                      Cyrus@

                                                                      Le Pierrot de lune....

                                                                      Il a des « moeurs spéciales » avec lui même ! Il est anamorphique !

                                                                      Il ne se rend absolument pas compte de sa morve congénitale, lui qui avait des phrases bien plus a-SS-inées, que sa dulcinée éducatrice, qu’il répudie.

                                                                      En fait, son seul souhait, est de démontrer que le cancre à dépassé son maître à penser.

                                                                      Je sais, c’est pas beau à voir ( quand il écrit), ni a entendre ( quand ces conneries résonnent encore, une fois qu’il a pris sa Boldoflorine.

                                                                      C’est comme ça les « corps creux », ca bande le bras levé, le temps qu’on les regarde, puis ça file faire pipi dans la couche la plus suintante qui le nourrit .


                                                                      • cyrus cyrus 22 juin 20:23

                                                                        @ETTORE

                                                                        Y en a marre de ce jeux de l’eppouvantail FN pour truquer la democratie .

                                                                        Le Fn est l’ un des partit qui as fait le plus d’ effort pour eliminer les fruit pourri chez lui .

                                                                        LREM a au contraire couvert benallah , le tabassage des GJ ou encore une politique sanitaire plus que discutable .

                                                                        Si on ne veut pas que le plafond de verre soit brisé par des electeur pret a tout pour ne pas subire LREM encore 4 ans de plus , c’ est tres simple , il suffit d’ eviter que LREM soit au deuxieme tour de la presidentiel face a lepen ..

                                                                        Autrement les gens voteront protestataire contre macron le baffé .
                                                                        meme ceux qui ne partage pas les idee FN 


                                                                      • ETTORE ETTORE 22 juin 21:05

                                                                        cyrus@

                                                                        Je suis parfaitement d’accord avec vous sur ce point là !

                                                                        On le voit bien pourtant, un épouvantail, ça ne marche que si on l’agite, sinon les oiseaux y font leur nid.

                                                                        Je dirais simplement ( et peut être comme beaucoup ) que j’en ai marre d’avoir des fientes de ces vautours dressés sur un nid de pognon, nous faire le coup du « planquez vous, le ou la terrible arrive, et grâce à notre courage et à notre détermination, nous vous sauverons. »

                                                                        Ce vote « abstention » parlant, tonitruant, éclaboussant, s’adresse à la totalité de la volière, les REMplumés, les vautours chauves, comme les hiboux vicieux, les VERTueux vol au vent....

                                                                        Si d’aventure, ils s’échinent dans nos mornes plaines de libertés, à y planter, encore et encore, des épouvantails déchirés sur mesure....

                                                                        Il va de soi, que la « claque » seras générale, et ils apprendrons, ce que veut dire se prendre une « veste », et pas la même jaquette, que celle qui retournent inconsidérément au vu et au su de tous.


                                                                        • zygzornifle zygzornifle 23 juin 08:07

                                                                          Des confitures pour les ainés et nutella pour les jeunes ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité