• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une année blanche des expulsions ! C’est possible et indispensable (...)

Une année blanche des expulsions ! C’est possible et indispensable !

 

Le report de deux mois de la date fatidique de reprise des expulsions apparaît pour certains observateurs comme une avancée....

C'est mieux que rien m'a dit une journaliste au téléphone ….

Cela ne change rien....

Les familles qui reçoivent les commandements à payer sont déjà dans la panique la plus totale.

Certaines s'apprêtent à quitter leur logement ne sachant pas qu'elles disposent d'un délai légal.

Nous voyons arriver dans nos permanences des hommes et des femmes qui jamais n'avaient eu jusqu'à présent de retard de loyer.

Une dame en pleurs a témoigné la demaine dernière :

« j'ai toujours réglé mes loyers, par principe et parce que c'est ce que j'ai appris de mes parents mais là je ne peux plus, en intérim j'ai perdu 60% de mes revenus, faute de travail »

Nous essayons d'abord de les rassurer et leur proposons plusieurs démarches en fonction de leur situation

  • un protocole de cohésion sociale signé avec le bailleur : reprise des paiements avec un engagement de verser pour le retard 50 € par mois. Ce qui permet au locataire de voir revenir son APL qui avait été suspendu ;

  • le dépôt d'un dossier de surendettement avec si possible un PRP ( plan de redressement personnel).....

Pour cette dame, c'est une saisine de la CCAPEX (Commission départementale de coordination des actions de prévention des expulsions locatives ) qui s'impose.

Je rappelle pour tous ceux qui pensent que l'on soutient les « mauvais payeurs » les deux réalités suivantes :

  • les mauvais payeurs viennent très rarement nous voir ;

  • la CCAPEX peut demander au Préfet de suspendre l'expulsion mais conditionne son « appel » : la famille doit prendre des engagements de respecter un plan d'apurement qui tient compte de ses possibilités.

 

Le DAL droit au logement vient de réagir, son communiqué s'appuie sur une réalité sociale que l'on constate sur le terrain :

« REPORT DE LA TRÊVE HIVERNALE DES EXPULSIONS ET DES COUPURES D’ÉNERGIE :

 

RECULER POUR MIEUX SAUTER ? 

IL FAUT UNE ANNÉE BLANCHE DES EXPULSIONS ! 

La Ministre du logement vient d’annoncer un report de 2 mois de la trêve hivernale des expulsions. Il lui « paraît indispensable de prioriser et d’échelonner les expulsions tout en veillant à ne pas expulser sans solution de relogement ou au moins d’hébergement », ce qu’elle ne garantit donc pas.

https://www.francetvinfo.fr/economie/immobilier/immobilier-indigne/logement-la-treve-hivernale-prolongee-jusqu-au-1er-juin_4279997.html

https://www.leparisien.fr/immobilier/expulsions-locatives-la-fin-de-la-treve-hivernale-est-reportee-au-1er-juin-annonce-emmanuelle-wargon-01-02-2021-8422545.php

Moins long qu’en 2020, ce report jusqu’au 1er juin peut annoncer une vague encore plus puissante d’expulsions pendant l’été, notamment de familles avec enfants sauf si, comme l’indique E. Wargon, « la force publique ne pourrait gérer un si grand nombre d’expulsions  ». La patate chaude serait-elle renvoyée à 2022 après les présidentielles ? 

Aujourd’hui, face à la crise sanitaire et sociale, à la paupérisation massive des locataires, à la cherté des loyers, à la masse des profits encaissés par le secteur immobilier, à la baisse répétée des APL et de la production de logements sociaux, il faut cesser de rafistoler et de tergiverser, sauf à voire augmenter inexorablement le nombre de sans-abris :

  • Arrêt des expulsions et relogement préalable ! 

  • Amnistie des jugements d’expulsion et annulation des procédures en cours !

  • Effacement des dettes de loyer et des traites impayées !

  • Baisse des loyers du privé et majoration des APL !

  • Réalisation massive de vrais logements sociaux !

UN TOIT C’EST UN DROIT !

 

 

Comme l'affirme le DAL et d'autres associations :

Des expulsions en 2021, c'est un tsunami social !

 

Jean François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Jean 3 février 11:35

    Bonjour, les expulsions ? une abomination, il faut re-investir les habitats abandonnés.


    • HELIOS HELIOS 4 février 01:15

      @Jean

      re-investir ? qui ?

      Encore une nouvelle punition de l’etat qui va interdire  à la location des logements appelés « passoire thermique ».

      C’est uhne exxccceeeelente idée.

      Les proprietaires qui n’ont pas les moyens de « rénover » ces logements ou n’ont pas interet à le faire (*) ne pourrons plus les louer... c’est pas tres malin car dans ce cas il est fort probable que la taxe sur les logements vacants qui incitait à la location ne pourra plus etre exigée. 

      Clairement : pas de renovation donc pas de location et en plus pas de taxe... sont vraiment géniaux nos crânes d’oeuf.

      (*) note : ne pas avoir interet c’est par exemple et souvent :

      Un logement « passoire », mais habitable, qui rapporte loué 500 euros peut etre rénovés pour 50 000 euros (chauffage, isolation, etancheité des ouvrants etc...) 50 000 euros de travaux.
      imaginons maintenant le proprio, 70 ans par exemple, esperance de vie 10 ans... les 50 000 euros investis font 5000 euro annuels de remboursement plus les interets et recevra 6000 euros de loyer... qui va penser que la renovation va se faire ?
      Le proprio va laisser sans louer car les frais de location, de credits et les emmerdes avec risque d’impayés sont superieurs au benefices.

      Le seul moyen est que des organismes publics ou non, garantissent les loyers au proprietaire et de façon simultanée, permette au locataire d’avoir des aides de rehabilitation pour le logement avec une obligation d’occupation comme une obligation de location pour le proprietaire.


    • xana 3 février 13:01

      Bonjour Jean-François Chalot.

      Merci de vos fréquents coups de gueule pour les pauvres.

      Ici sur ce site il semble y avoir plus de « propriétaires » (réels ou prêts à le devenir) que de locataires et la plupart des commentateurs évitent vos articles qui leur font honte de leur rapacité. Eux se soucient de la rentabilisation de leur argent, et pour eux les pauvres ne servent qu’à augmenter la demande, du moins s’ils se logent chez les autres. S’ils vivent dans leurs maisons, l’expulsion est un moyen privilégié pour s’en débarrasser.

      Vivement la révolution des pauvres, avec la confiscation des fortunes indécentes et le droit aux locataires de loger gratuitement et indéfiniment dans les logements confisqués.


      • Aristide Aristide 3 février 13:42

        @xana

        J’adore la générosité avec l’argent des autres ! Vous allez payer pour ces nouveaux logements ? Et aussi pour les effacements de dettes et loyers ? 

        La grande majorité de ce que vous nommez les pauvres font face à leur échéances, paient leurs loyer, se serre la ceinture ... une minorité face à des difficultés doit etre aidée bien sûr mais allons, vous accusez tous les propriétaires de rapacité alors qu’ils ne demandent que la juste rétribution de la valeur locative de leur bien.

        C’est mal ? Le squat en mode gestion ? 


      • xana 3 février 17:50

        @Aristide

        Je ne demande pas un « effacement » des dettes et des loyers, mais la confiscation des logements de rapport au profit immédiat des locataires.

        Confisquer et vendre les domaines comme ca se faisait du temps de la Révolution. Confisquer totalement les biens des riches et des émigrés.

        Guillotiner les réfractaires.

        Tu vois, cet argent on n’a même pas besoin de le prendre.


      • Aristide Aristide 4 février 11:19

        @xana

        Les messieurs en blanc sonne à votre porte, restez calme ...


      • troletbuse troletbuse 3 février 13:32

        Pour les migrants, c’est déjà fait, non ?


        • sirocco sirocco 3 février 14:59

          @troletbuse

          Oui, y compris pour les squatters qui prennent possession de domiciles que leurs propriétaires ne parviennent plus à récupérer...


        • titi 3 février 18:30

          @Chalot @Xana

          « C’est possible et indispensable ! »


          Oui c’est possible.

          Il suffit que vous vous cotisiez pour payer les loyers à la place des défaillants.


          En fait c’est possible et très facile !


          • Esprit Critique 3 février 18:52

            Pour les 2 millions de migrants, clandestins, illégaux et j’en passe vu qu’on expulse quasiment pas, ça va s’aggraver de 10% a la louche pour 20121.

            C’est ballot parce que ça pourrait libérer des logements !


            • don.ruiz 3 février 19:02

              Les aides au logement faussent les rapports propiétaire-locataire et induisent une cherté des loyers ; de même qu’une protection disproportionnée du locataire raréfie le parc locatif, puisque de plus en plus de propriétaires préfèrent voir leur logement vacant plutôt que dégradé, subir des impayés et sont parfois ecoeurés par l’attitude de locataires indélicats.

              Lorsque on rajoute à cela que la France est le pays au monde qui taxe le plus les revenus immobiliers ; je plains tous les petits propriétaires de ce pays.


              • xana 3 février 23:26

                Ces pauvres « petits propriétaires » qui font pleurer dans les chaumières. Toujours un excellent prétexte pour faire adopter des conditions léonines qui profiteront évidemment surtout aux gros proprios. C’est comme les lois du copyright où on vous fait pleurer sur le sort d’un artiste à peine rétribué, parce que ces lois profitent surtout aux grosses sociétés d’édition. Ce n’est qu’un voile pudique sur des magouilles extrêmement juteuses.

                Non, il ne faut pas défendre les propriétaires, gros ou petits. Que chacun ait son logement, et pour cela que l’on confisque les biens des riches !


                • HELIOS HELIOS 4 février 11:59

                  @xana
                  = = = que l’on confisque les biens des riches = = =
                  C’est qui, le « riche » ?
                  Celui qui a fait un choix toute sa vie et qui, au lieu d’aller au resto, aux caraibes, avec les voitures de luxes etc... et qui a préféré rembourser un credit pour avoir un bien immobilier... et maintenant profiter de la rentabilité de celui ci... vous allez le spolier de ses efforts ?
                  Où avez vous vu que celui qui n’a rien doit prendre a ceux qui ont ?
                  La societe est là pour les aider, c’est déjà beaucoup et cela s’appelle « l’aide au logement de la CAF » et c’est aussi payé par ceux qui se sont privés, ça suffit.

                  Et en plus, j’objecterai que ces aides doivent être reservées à ceux qui ont participé à la vie du pays (suffisamment de temps), c’est a dire que ceux qui viennent de l’extérieur n’y aient pas droit immédiatement et dans les mêmes proportions et aprés examen de ce qu’ils ont encore dans leur pays d’origine... et en tout cas, jamais plus que ce qu’un national peut avoir ... Chalot s’occupe bien des nationaux, n’est-ce pas ?


                • xana 4 février 19:56

                  @HELIOS

                  Parce que tu y crois, toi , à cette fable ?
                  As-tu déjà rencontré quelqu’un qui s’est enrichi par son travail (le sien, pas celui de ses employés sous-payés) ?

                  Ceux qui sont riches le sont devenus soit par la fortune de leur papa soit en escroquant et en volant les autres.

                  Le reste ne vaut pas la peine d’être discuté.


                • zygzornifle zygzornifle 4 février 08:25

                  En 2022 il sera difficile d’expulser Macron de l’Elysée .....


                  • ZenZoe ZenZoe 4 février 12:06

                    C’est à l’état de prendre en charge les locataires défaillants. Cela s’appelle la solidarité nationale. Nos impôts servent à ça. La France est d’ailleurs le pays le plus lourdement imposé au monde.

                    Oui, mais en France, on a toujours eu un problème avec la propriété privée, même si elle forme le socle de notre modèle de société. On n’aime pas les gens qui ont des biens. On n’aime pas les propriétaires, surtout les riches propriétaires. 

                    Chalot est la caricature poussée à l’extrême de cette passion triste bien française. C’est bien simple, on dirait qu’il veut dépouiller tous les possédants, les exproprier, les spolier, les punir, les voir ruinés. On jurerait que ce n’est pas la générosité envers les pauvres qui l’anime, mais la satisfaction de dézinguer un propriétaire. Des gens comme Chalot me font peur. ils créent des antagonismes, des tensions, et surtout ils ne font pas disparaître la pauvreté ! Ca se saurait sinon, depuis le temps qu’ils opèrent...


                    • xana 4 février 20:07

                      @ZenZoe

                      Tu te trompes. Chalot est un type bien qui ne rêve même pas de confisquer les biens des riches. Il ne voudrait pas faire de mal même à la plus ignoble crapule.

                      Moi par contre, j’estime que la propriété privée (qui est une invention humaine et non pas une règle naturelle) devrait AU MINIMUM être limitée à un seuil très bas. Les gens doivent avoir de quoi vivre, pas de quoi entasser leur fric dans des banques.
                      Au maximum, on ne devrait être propriétaire que de sa bite et de son couteau. Les Amazoniens vivent très bien ainsi.

                      Il devrait être strictement interdit de posséder la terre et plus d’une maison par famille. Des tas de peuples ont vécu ainsi, je ne vois pas quel besoin vous avez d’amasser plus que le nécessaire.

                      Sauf sans doute que ça doit vous plaire de voir des gens dormir dehors en plein hiver.


                    • pierrot pierrot 12 février 15:29

                      La solidarité et l’hospitalité envers les immigrés qui ont fuit leur pays soit pour des raisons de dictature ou économique sont de grandes qualités humaines.

                      Mais les petits bourgeois égoïstes ont peur de tout.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité