• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le lait maternel : le plus grand atout naturel de l’humanité

Le lait maternel : le plus grand atout naturel de l’humanité

Alors que nous nous approchons de la semaine mondiale de l'allaitement maternel (du 1er au 7 août 2018), les États-Unis viennent de rendre légal l’allaitement maternel en public dans les 50 États. Espérons que cette nouvelle législation augmentera l’importance de l'allaitement maternel en général.

À ce stade, vous vous demandez sans doute ce que la sagesse de la Kabbale a à voir avec le fait d'encourager les femmes à allaiter.

La sagesse de la Kabbale traite beaucoup du concept de « tétée », pas dans son aspect physiologique, mais bien dans le contexte de ses racines spirituelles – des forces spirituelles qui créent le phénomène de l'allaitement maternel dans notre monde physique.

Le système spirituel nous enseigne que les nutriments naturels de la mère contiennent des forces particulières, vitales non seulement pour le corps du nouveau-né, mais aussi pour son développement spirituel. Cependant, les outils scientifiques dont nous disposons actuellement sont incapables de détecter toutes les composantes subtiles et fragiles contenues dans le lait maternel.

Au-delà de ses nombreux bienfaits mis au jour par la médecine, tels que les anticorps qui protègent l'organisme du nouveau-né contre les maladies, ceux qui aident à son développement mental, et d’autres encore, il existe aussi une nourriture affective qui circule entre une mère et son bébé. Le nouveau-né a besoin d'un contact continu avec sa mère, semblable, dans la mesure du possible, à ce qui se passait dans l'utérus.

L'allaitement maternel relie la mère et le nourrisson à un système unique, où le sang de la mère se transforme en lait et redevient du sang dans le corps du bébé. C'est pourquoi le lait maternel est si précieux, puisqu'il est presque identique à la nourriture qui passe par le cordon ombilical dans le sein maternel.

Le grand Kabbaliste, l’Ari, a décrit ces racines spirituelles dans son livre L'Arbre de Vie (Etz Chaïm) : « Après la naissance du bébé, le sang supérieur redevient du lait (…) Le sang est transformé en lait dans le ventre plein, et à partir de ce jus, du beurre est produit pour nourrir le bébé. »

Le lait est porteur de la nature physique et de l'odeur de la mère, mais aussi de sa mentalité et de son univers intérieur, de sa sagesse et d'autres facteurs qui ne peuvent être évalués de manière scientifique. C'est un canal de communication ouvert pendant vingt-quatre mois, à travers lequel circulent nombre d'informations, qui élève le bébé au gré des innombrables changements qui façonnent son monde sur les plans émotionnel, physiologique et mental.

Au moment où le bébé commence à marcher et continue de téter, plusieurs niveaux de connexion se forment. D'une part, le bébé peut s’éloigner de sa mère et devenir autonome et d'autre part, un besoin affectif et leur connexion constante les relient pour la vie.

La mère jouit elle aussi du bienfait de l'allaitement maternel non seulement sur le plan physique, mais comme il est écrit : « Fils, écoutez la morale de votre père, et n'abandonnez pas la Torah de votre mère » (Proverbes 1 : 8). De sa mère, le bébé reçoit ce que l'on appelle « Torah » – les lumières intérieures qui lui permettent de révéler ses propres capacités intérieures, le préparant ainsi au futur épanouissement spirituel. Tout au long de sa vie, il recherchera cette connexion profonde, mais uniquement à un niveau supérieur – pour naître en tant que personne spirituelle et téter sa racine supérieure.

Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez consulter mon article sur les raisons pour lesquelles les mères au foyer devraient d'abord bénéficier d'un revenu de base.


Moyenne des avis sur cet article :  1.96/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Alren Alren 4 août 12:26
    Le lait est porteur de la nature physique et de l’odeur de la mère, mais aussi de sa mentalité et de son univers intérieur, de sa sagesse et d’autres facteurs qui ne peuvent être évalués de manière scientifique.

    Ceci est une absurdité scientifique !

    Il ne peut exister aucun lien de causalité entre le psychisme de la mère et son lait. C’est son comportement avec son bébé qui est déterminant pour la formation du cerveau de celui-ci ainsi que les stimuli de son environnement.

    En fait tout l’article est non scientifique sauf quand il reprend cette découverte, scientifique celle-là, que le lait maternelle contient des anticorps qui protège le bébé dont le système immunitaire est immature au moins jusqu’à un an (d’où l’absurdité des onze vaccins à six mois avec comme adjuvant l’aluminium dont les plaques sont présentes dans le cerveau des malades d’Alzheimer.)

    L’enfant reconnaît en effet l’odeur corporelle de sa mère mais pas par le lait, par son odorat tout simplement.

    • mmbbb 4 août 17:32

      @Alren il appartient a la Kabbale donc ces articles comme ceux de Dugue frole l esoterisme Le colostrum contient en effet des anticorps


    • Samson Samson 5 août 00:31

      @Alren

      « Ceci est une absurdité scientifique ! »

      Sans nul doute, et au moins jusqu’à la prochaine découverte ! smiley

      Tout le bonheur de se borner aux bien étroites œillères auxquelles confine un rationalisme, totalement dévoyé de sa méthodologie d’origine pour se muer en idéologie, réside dans l’extraordinaire capacité qu’il offre à tous les castrés de l’imaginaire de pouvoir s’enorgueillir du déni d’un « réel » qui leur échappe d’à peu près toutes les manières.  smiley smiley smiley

    • Jeekes Jeekes 4 août 14:55
      ’’Le système spirituel nous enseigne que les nutriments naturels de la mère contiennent des forces particulières, vitales non seulement pour le corps du nouveau-né, mais aussi pour son développement spirituel.’’
       
       
      Ben ça va faire plaisir aux vaches, aux brebis, aux truies, aux baleines, aux lionnes, et, d’une manière générale à toutes les femelles ’’mammifères’’ qui allaitent leurs petits.
      Et y’en a un sacré paquet !
       
      Dire qu’elles z’imaginaient même pas, ces pauv’ niaises, à quel point ça pouvait être important pour leur progéniture.
      Heureusement que la torah en a parlé.
      Pi le grand kabbaliste z’aussi...
      J’suis sûr qu’elles vont se coucher ce soir en se sentant moins connes !
       


      • njama njama 4 août 22:28

        Les US redécouvre l’eau chaude, il était temps...


        • Bernie 2 Bernie 2 5 août 07:53
          Vu dans la description de Mr Milkhomme :

          il est le fondateur et le président de l’Institut ARI, et il est un conférencier recherché.

          Recherché ? T’as fait quoi comme connerie, Michael ? A part celles que tu écris, bien entendu.

          • oncle archibald 5 août 10:58

            Ma femme qui a allaité longuement nos enfants trouvait à ce geste beaucoup de douceur partagée avec le bébé, et aussi un immense sentiment de fierté limite de supériorité puisque dans ces conditions la vie du bébé dépend entièrement d’elle. Sur cette relativement courte période de la vie c’est elle qui le nourrit, le change, le lave, le cajole, et ça lui plaisait !

            Quelle horreur vont s’écrier les féministes new look qui à l’inverse voient bien qu’avec un biberon à la place de leur sein leur conjoint pourra tout aussi bien qu’elles assumer toutes les taches nécessaires pour faire vivre leur enfant. Elles cherchent à se débarrasser au plus vite de ces obligations stupides pour revenir le plus vite possible bosser derrière l’écran de leur ordinateur. Drôle de choix !


            • Pauline pas Bismutée 6 août 09:30
              ’Les États-Unis viennent de rendre légal l’allaitement maternel en public dans les 50 États’ Ça veut dire que l’allaitement maternel en public était illégal ??? Effarant ! Puritanisme a l’extrême, ’cachez ce sein que je ne saurai voir’, aie aie aie !

              La meilleure alimentation pour les bébés humains est le lait maternel.La meilleure alimentation pour les veaux est le lait de vache. Après ça, chacun(e) son choix. Perso, j’ai beaucoup aimé allaiter, je n’y ai trouvé que des avantages, surtout pour le bébé (quand même le plus important dans l’histoire).
              Maintenant, que l’on ajoute une dimension spirituelle a l’allaitement, pourquoi pas, mais ça reste une histoire de conviction personnelle.

              • Etude récente. L’importance de la quantité de stupéfiants (cocäïne et autres). C’est la cas de le dire : stupéfiant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès