• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Lettre d’un fils à son père - lettre au pape François

Lettre d’un fils à son père - lettre au pape François

à propos de la lettre du pape François sur les migrants (voir à ce lien)

 

Mon père,

Je ne suis pas de ces doux dingues persuadés que lorsqu'ils écrivent des missives enflammées au président de la République ou à ses ministres ceux-ci se jettent sur leurs lettres, les dévorent et y répondent. Je suis convaincu que jamais vous ne lirez cette courte adresse mais je vais l'écrire malgré tout.

 

Dans l'église de France, je pense particulièrement aux paroisses de Versailles mais c'est le même cas de figure un peu partout dans ce pays, on veut aider les pauvres. C'est très bien, très honorable sauf que le pauvre ce n'est jamais le plus proche, jamais le voisin de chaise à la messe auquel on ne serrera pas la main pendant le « baiser de paix » si on ne connaît pas, s'il ne fait pas partie du réseau. Le pauvre c'est toujours le migrant, l'étranger, cet autre majuscule que l'on ne veut plus voir ailleurs, cet autre toujours innocent alors que l'occidental serait toujours coupable :

Des jeunes distribuent des repas et des boissons chaudes aux personnes attendant dans les files d'attente des préfectures. L'on organise de temps en temps ces fameuses soirées « bol de riz » où il est d'usage de ne manger que cela par solidarité avec ceux qui ont faim. Voire des paroissiens partent en Afrique ou en Amérique latine porter des médicaments sur place. Sont mises en place des rencontres inter-religieuses très affectives où l'on pleure beaucoup en chœur. On prend la main du migrant, du musulman, du bouddhiste, on s'aime tous, on est tous frères, on en est sûr.

 

Tout cela est très méritoire certes...

Mais par contre, quand il s'agit de soulager de leur solitude des personnes seules ou isolées que ce soit les jours de fête ou les dimanches « ordinaires », elles sont laissées à leur sort sans aucun scrupules ou débats de conscience. Les paroissiens ne verront même pas le problème voire même les en accuseront. « Elles n'ont qu'à faire un effort » entend-on alors. Je songe aussi à cette femme seule ne méritant visiblement aucun acte solidaire de la part de ces grands philanthropes la laissant se débrouiller toute seul pour déménager suite à des revers de fortune de son mari. Je pense à cette jeune femme musulmane souhaitant se convertir traité avec dédain, inconscient peut-être etc...

...Tant d'autres exemples à raconter !

Et bien entendu je me souviens avec douleur des réactions d'indifférence quasiment totale rencontrées en évoquant la situation tragique des chrétiens d'Orient face à de nombreux catholiques de France. Ceux-ci n'aimaient pas du tout votre prédécesseur Benoît XVI car celui-ci prêchait pour une spiritualité solide et la pratique des sacrements avant toute sensiblerie superficielle. Étant intellectuel et d'une immense culture il passait pour difficile et fermé à la modernité. Il avait de l'exigence avec les chrétiens, voilà sa faute sans doute.

Et il n'était pas « en phase » avec les aspirations libertaires de la société sur la sexualité et cela même s'ils ne le disent pas c'était le pire pour les croyants soucieux d'être modernes.

Il n'était pas « simple », simplicité sur laquelle vous appuyez beaucoup ainsi que vos communicants depuis votre accession au trône de Pierre, selon la formule. J'ai pourtant du mal à comprendre en quoi le fait de porter telle ou telle paire de chaussures fait de vous une personne plus charitable. Vous semblez souvent déplorer la splendeur de Saint Pierre de Rome, la beauté des ornements et de la statuaire mais cette splendeur n'est-elle pas aussi une louange adressée à Dieu pour la beauté de la Création ?

Vous semblez également partager la même vision que vos paroissiens français et ecclésiastique sur l'état du monde, ce même masochisme mémoriel constant sur l'Occident forcément coupable de touts les maux, forcément égoïste, forcément perverti, dans l'histoire et la culture duquel il n'y a rien de bon à retenir. L'Occident doit payer de ces fautes supposées. Il doit souffrir sans mot dire, subir sans se poser de questions. Et surtout il doit tolérer une religion dont les fidèles les plus radicaux multiplient les signes d'asservissement des femmes et de tous ceux ne partageant pas leurs convictions religieuses.

Cela donc ne vous émeut pas ? Ou la persécution des yézidis, des kurdes, des chrétiens arabes ?

Tout cela plaît beaucoup aux donneurs de leçons de morale aux catholiques, ces moralisateurs qui en font constamment le reproche aux croyants mais qui pratiquent abondamment la moralisation à leur encontre. Ces donneurs de leçons, ces bourgeois pédagogues, connaissent mieux ce qu'il en est de la Foi que vous et moi. Ils savent ce qui est bon pour les chrétiens et fort curieusement ont souvent une lecture littérale de l’Évangile, ce qu'ils reprochent pourtant à ceux qui sont accusés d'intégrisme. A savoir tous ces croyants n'acceptant pas de se faire sermonner...

Il faut dire que les catholiques ont un avantage sur les autres croyants, ils sont censés tendre la joue droite quand on leur gifle la gauche. Ce qui est le cas de la plupart de ces « cathos de service » dont il était question plus haut. Personnellement, je suis de ceux qui ne se laissent pas faire. Par esprit de correction fraternelle.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.26/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

128 réactions à cet article    


  • njama njama 22 août 17:43

    Les migrants, faut faire en sorte qu’ils retournent chez eux, dans l’hypothèse où leur exode a été forcée, momentanément contrainte ... (j’exclus donc du raisonnement les migrants économiques qui viennent de leur plein gré en espérant trouver meilleure fortune ailleurs que dans leur pays).

    C’est ce que le bon sens et la charité commanderaient. Enfin, il me semble, que l’on soit chrétien ou non.

    Or il se trouve que si cet avis serait humainement facilement partagé, les migrants sont aussi pris en otages de certaines politiques qui tiennent à leur sujet un double langage, s’en plaignant d’une main pour les troubles que cela colporte et les subsides que cela coûte, et de l’autre faisant en sorte d’être hostiles à ce qu’ils retournent chez eux.


    • microf 23 août 10:55

      @njama

      " Les migrants, faut faire en sorte qu’ils retournent chez eux, dans l’hypothèse où leur exode a été forcée, momentanément contrainte ..." écrivez vous, je suis d´accord avec vous, mais comment le faire ? et qui va et doit le faire ?.

      Quant á la charité elle n´a rien á voir de chrétien, la charité c´est la charité, son seul bon sens, c´est de la pratiquer qu´on soit chrétien ou pas.

      Jésus donne d´ailleurs cet exemple de la pratique de la charité. Un homme vient lui demander ce qu´il doit faire pour avoir la vie Éternelle.., s´ensuit un dialogue, jusqu´au point oú l´homme demande á Jésus qui est mon prochain ?. Jésus lui dit cette parabole. Un homme en route fut attaqué par des bandits qui le dépouillèrent et le laissèrent sur le côté de la route gravement blessé.
      Passèrent plusieurs personnes parmis lesquels des Prêtres, des Scribes, Docteurs de la loi, et aucunes de ces personnes ne porta attention sur l´homme bléssé.
      Arrive un Samaritain, voit cet homme sur le côté de la route, a pitié de lui, le prend sur sa monture l´amène avec lui dans une auberge oú il logeait et lui fait donner des soins.
      En partant car il était en voyage d´affaires, le Samaritain demande á l´aubergiste de s´occuper du bléssé et que tout ce que l´aubergiste aura dépensé, lui sera rendu au retour du Samaritain.
      Alors á Jésus de demander á cet homme, qui a été le prochain du bléssé ?, l´homme répondit celui qui est venu en aide au bléssé. Jésus lui dit va et fais de même.
      Pourquoi Jésus cite le Samaritain ?, c´est parceque les Juifs méprisaient les Samaritains qui d´après eux, ne connaissaient pas Dieu, que c´étaient eux les Juifs qui étaient les vrais connaisseurs et adorateurs de Dieu.
      Et voilá on ce serait attendu á voir un de ceux qui étaient les vrais adorateurs de Dieu, venir en aide á leur prochain bléssé et gisant sur la route, mais non, c´est un Paien, celui qui d´après les Juifs ne connaissait ni n´adorait Dieu, a été celui qui est venu en aide á son prochain.

      Le Samaritain l´a tout fait simplement parcequ´il a vu une personne en danger de mort et il lui est venu en aide, c´est cela la charité, qui ne calcule pas, qui n´attend rien en retour, qui se pratique tout simplement, alors si on vient en aide á un migrant, déplacé de guerre, ou déplacé économique, on vient en aide á une personne en détresse, et lá, il n´ya pas de calcul, on fait exactement comme le BON Samaritain, c´est ce que fait le Pape et ce qu´il nous demande de faire, alors, nous aussi, sans calculer, sans rien attendre en retour, sans juger, on fait de même comme le BON Samaritain.


    • lisca lisca 23 août 17:26

      @microf
      Jésus n’a jamais exigé qu’on ôte le pain de la bouche de ses propres enfants pour le filer à n’importe qui récitant des patenôtres (ou le couteau entre les dents).
      Il s’agit de ça aujourd’hui.
      Pays endetté, chômage, menaces de tout poil...
      On ferme les portes et on serre ce qui reste dans le bas de laine, sapristi. Et on va chercher la pétoire au grenier.
      Sinon c’est bébé, bobonne, mère-grand, le handicapé de la famille qui raquent. Les vrais de vrais PROCHAINS par l’esprit, la tradition, la morale, le coeur, le sang, l’Histoire !
      Est-ce si difficile à comprendre ?
      Du reste tout le monde en privé applique le prochainisme, jamais le lointainisme. Si c’est pas ton pote, ta soeur, etc. tu t’en fous ! Déjà qu’on nous riuine d’impôts et qu’on nous rationne l’espace !
      Mais nos ennemis exploiteurs nous serinent la bouche en coeur depuis quarante ans de misérabilisme qu’il faut « partager » ! Avec eux surtout.


    • njama njama 22 août 17:48

      Les déplacés syriens, dernière carte de l’Occident contre Damas et le Hezbollah 15.08.2017

      Par Soraya Hélou

      Près de 7000 déplacés syriens ont quitté le Liban dans « les autobus de la défaite » qui ont mené les combattants d’« al-Nosra » du jurd de Ersal vers Idlib. En dépit des exigences de l’ONU et des pays occidentaux, le processus du retour des déplacés syriens dans leur pays est ainsi déclenché, même si les chiffres sont encore minimes comparés au nombre total de déplacés syriens au Liban (près de 1,5 million de personnes). Toutefois, selon des sources libanaises haut placées, ce processus est désormais irréversible et tout devrait être fait pour l’accélérer au cours des prochains mois. La question qui se pose toutefois est la suivante : pourquoi les pays occidentaux et l’ONU sont si hostiles au retour des déplacés syriens installés au Liban chez eux, alors qu’ils n’ont pas protesté lorsque la Turquie a renvoyé en Syrie près d’un demi-million de déplacés syriens ?

      [...........]

      En termes plus clairs, le maintien des déplacés syriens au Liban a trois objectifs pour les Etats-Unis et leurs alliés : premièrement, il leur permet de tenir l’État libanais en menaçant de suspendre les aides ou de les réduire en cas de décision libanaise qui ne va pas dans le sens de leur politique. Deuxièmement, ils peuvent constituer potentiellement un vivier de forces hostiles au Hezbollah, et l’étincelle d’une nouvelle discorde entre sunnites et chiites, si un jour la décision de déstabiliser le Liban est de nouveau prise. Troisièmement, ce sont autant de voix dont sera privé Damas en cas d’organisation d’élections anticipées en Syrie.

      Pour ces trois raisons, les États-Unis et leurs alliés multiplient les avertissements pour empêcher le Liban d’entamer un dialogue avec Damas au sujet du retour progressif des déplacés. Mais avec le dernier accord conclu avec « al-Nosra », le processus est entamé et il ne devrait plus s’arrêter, n’en déplaise à tous ceux qui y sont opposés...

      https://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=24086&cid=324#.WZxRSulpyM9


      • Sozenz 22 août 18:43

        MDR , c est reparti pour un deuxième round ...

        qu’ est ce que vous avez comme karma avec les cathos ... ?

        vous ne voudriez pas faire une psychanalyse ?


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 19:31

          @Sozenz
          on n’a pas le droit de dire ce qu’on veut ? smiley


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 19:32

          @Sozenz

          le contradicteur est un malade psy, c’est débile, non ?

        • Sozenz 22 août 21:56

          @Amaury Grandgil
          si si, amusez vous bien ^^


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 22:51

          @Sozenz
          ce soir c’est le soir des carencés intellectuels ? Il y a des soirées à thème ?


        • njama njama 22 août 18:54

          Le terme « migrant » serait relatif à un état encore incertain parce que pérégrinant entre réfugié et déplacé. Les vrais réfugiés sont rares, une guerre ne fait pas de vous un réfugié politique dont la possibilité de retour au pays natal serait très incertaine. N’est pas réfugié qui veut, les critères sont très stricts.

          Les déplacés bien plus nombreux, l’immense majorité même. Et forcément maintenus dans un état précaire pour lequel il n’y a pas de vrai statut, hormis d’être nomade, ou SDF ... ils sont seulement en attente d’intégration.

          Justement je parlais du Liban dans mon commentaire précédent, pays qui illustre idéalement différence entre réfugiés et déplacés, lesquels ne bénéficient pas des mêmes droits. Les premiers, des Palestiniens, sont jusqu’à présent condamnés à un exil à vie, puisque Israël ne fait pour l’instant pas de concession sur le Droit au Retour. Les réfugiés ne deviennent pas résidents, et par conséquent n’acquièrent pas plus tard la nationalité libanaise. Ils ne sont pas pour autant apatrides. Les seconds (syriens) sont des déplacés ...
          Que faire donc des déplacés « migrants » ... ? Certains pays comme l’Allemagne voient dans ces immigrations des opportunités économiques qui anticipent leurs déclins démographiques, ou qui serviront pour l’€urope à construire un melting-pot qui amoindrira la résilience de certains nationalismes 
          On comprendra dès lors, que ces pays ne déploieront que très peu d’énergie pour faire en sorte qu’ils puissent retourner sur leurs terres natales ...
          L’ Église est-elle dupe de ces pragmatismes politiques ?


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 19:33

            @njama
            Je pense qu’au moins le Pape est dupe


          • petit gibus 22 août 20:41
            @Amaury Grandgil

            Que fais tu du dogme de l’infaillibilité papale ? !

            Je vais te cafter à tes chefs religieux
            pour que tu sois excommunier 
            et que ton église t’envoie pour perpette en enfer smiley

          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 20:52

            @petit gibus
            infaillibilité dogmatique pas sur les sujets d’actualité. smiley


          • njama njama 22 août 20:56

            @Amaury Grandgil

            Je pense qu’au moins le Pape est dupe

            Je partage le constat. Je peux me tromper, mais ce prélat latino est à des années lumières de l’histoire de nos continents, et peut-être trop bon trop c.. (?) ce qui ne lui sera pas reproché sous les Voûtes Célestes ...
            Je ne saurais lui en vouloir d’être candide, niais peut-être (?), politiquement inculte (?), de manquer de cette perspicacité politique qui ne s’apprend pas dans les favelas ... il n’est pas bon bougre, j’en suis convaincu ...
            Errare humanum est, je ne lui jetterai pas la pierre ... et ne poserai qu’un « peut mieux faire » ... valable pour chacun.


          • petit gibus 22 août 21:09
            @Amaury Grandgil

            Mais bien sur ,
            c’est le fameux 
            « rendez à césar ce qui appartient à césar
            et à Dieu ce qui appartient à Dieu.... »

            D’où la belle hypocrisie de certains cathos
            par rapport à un certain « esprit évangélique » smiley  smiley
             

          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 21:22

            @petit gibus
            je ne serai pas le premier catho à émettre ce genre de critiques


          • petit gibus 22 août 21:58
            @Amaury Grandgil

            De toute évidence,
            ta lecture de « l’esprit évangélique » est à l’opposé de la mienne
            Il est vrai que tes références sont celles des exégètes 
            de l’église conservatrice et droitière  smiley

            Nous décodeurs ne sont pas compatibles smiley

          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 22:02

            @petit gibus
            ben alors qu’est ce tu fous là ? smiley


          • petit gibus 22 août 22:27
            @Amaury Grandgil 

            Serais tu allergique au partage !  smiley

          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 22:48

            @petit gibus
            si t’es maso moi ce que j’en dis


          • Alexis Toulet Alexis Toulet 23 août 13:17

            @petit gibus

            Pour rappel, la doctrine catholique soutient que le pape est infaillible... mais seulement lorsqu’il s’exprime « ex cathedra » (comprendre : solennellement) et « en matière de foi et de morale ». Voir ici.

            Dans toutes les autres occasions, le pape est un homme comme un autre, tout aussi capable d’avoir raison, ou de se tromper.

            En l’occurrence, dans ce cas précis le pape se trompe. Lourdement.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 août 13:22

            @Alexis Toulet
            Exact


          • lisca lisca 23 août 17:42

            @njama
            Les migrants ne servent pas à travailler, dans un pays déjà archi-bourré de Turcs et autres immigrés, chômeurs et travailleurs à 3 euros de l’heure, et qui n’a jamais eu le moindre souci (on parle du peuple allemand, pas de la grosse merkel) avec l’esprit d’entreprise, le travail dur et bien fait, la productivité, la résilience, l’honnêteté.
            Les migrants sont là pour servir d’éventuelle chair à canon et déclencheurs de guerres civiles en Europe. Nos ennemis nous les envoient. Ce sont des pions pour eux, qu’ils ont préalablement dépouillés de leurs économies pour en faire leurs esclaves, à nos frais.
            Les migrants le savent ou l’ignorent, ils jouent le jeu ou pas, peu importe. Déjà ils rapportent, en détournant les économies de leurs familles vers les passeurs, en occupant des humanitaires, des associatifs payés à la larmiche, en fournissant le prétexte à la spéculation immobilière, en narguant les combattants épuisés pour la liberté et l’espace en Europe (la vraie, la tangible) qui n’en peuvent plus de batailler contre les hordes.
            Les migrants pourraient servir aussi à remplacer le peuple français. Ils doivent être des faire-valoir pour nos ennemis, qui craignent à juste titre la comparaison.


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 août 14:42

            @lisca

            "Les migrants ne servent pas à travailler, dans un pays déjà archi-bourré de Turcs et autres immigrés, chômeurs et travailleurs à 3 euros de l’heure, et qui n’a jamais eu le moindre souci (on parle du peuple allemand, pas de la grosse Merkel) avec l’esprit d’entreprise, le travail dur et bien fait, la productivité, la résilience, l’honnêteté.
            Les migrants sont là pour servir d’éventuelle chair à canon et déclencheurs de guerres civiles en Europe. Nos ennemis nous les envoient. Ce sont des pions pour eux, qu’ils ont préalablement dépouillés de leurs économies pour en faire leurs esclaves, à nos frais.
            Les migrants le savent ou l’ignorent, ils jouent le jeu ou pas, peu importe. Déjà ils rapportent, en détournant les économies de leurs familles vers les passeurs, en occupant des humanitaires, des associatifs payés à la larmiche, en fournissant le prétexte à la spéculation immobilière, en narguant les combattants épuisés pour la liberté et l’espace en Europe (la vraie, la tangible) qui n’en peuvent plus de batailler contre les hordes.
            Les migrants pourraient servir aussi à remplacer le peuple français. Ils doivent être des faire-valoir pour nos ennemis, qui craignent à juste titre la comparaison."

            Bien analysé.
            Renaud Bouchard


          • Cateaufoncel 22 août 18:55

            Rousseau déjà, à son époque... Il nous rappelle que cette attitude est vieille comme le tiers monde, qu’on n’appelait pas encore ainsi :

            "Méfiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher loin de leur pays des devoirs qu’ils dédaignent accomplir chez eux. Tel philosophe aime les Tartares pour être dispensé d’aimer ses voisins."


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 19:33

              @Cateaufoncel
              C’est tout à fait ça


            • kalachnikov kalachnikov 22 août 23:15

              @ Cateaufoncel

              Rousseau abandonna cinq enfants, qu’il fit placer aux Enfants-Trouvés et écrivit l’Emile (de l’éducation).


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 23:20

              @kalachnikov
              ça ne veut pas dire que ce qu’il dit sur l’éducation ne vaut rien smiley


            • kalachnikov kalachnikov 23 août 23:53

              @ Amaury Grandgil

              Tu tires cette fulgurance de quel évangile ?

              « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. »


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 24 août 13:33

              @kalachnikov
              C’est toi qui cite cette excellente phrase ?
              En effet, François plaît, flamboie, séduit


            • Goda Goda 3 septembre 19:57

              @Amaury Grandgil
              `

              mais il connaissait pas le prunellier...

            • Xenozoid Xenozoid 22 août 22:46

              @amaury dit 


               Personnellement, je suis de ceux qui ne se laissent pas faire. Par esprit de correction fraternelle.

              voila la on a un champion, tout les jours,il y a une finale..et tout les jour il y a un finaliste...dont le moto du jour est  

              Personnellement, je suis de ceux qui ne se laissent pas faire. Par esprit de correction fraternelle.
              il est complètement baré,là on voit le coté SM de ce robot,....correction,esprit,personnellement,fraternelle...

              ceux qui suivent aprécieront






              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 22:50

                @Xenozoid
                Voilà un des roquets antisionistes de la bande, le plus inculte.aussi...

                Ce soir il a essayé la masturbation mais ça ne lui a donné qu’une demie molle donc il vient emmerder quelqu’un de droite ici, la frustration, levier puissant smiley


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 22:53

                @Xenozoid
                tu es ignare à ce point là ? tu ne sais pas ce que c’est que la « correction fraternelle » ?

                 smiley
                le niveau est élevé
                (et le pire est que ce couillon va répondre) 

              • Xenozoid Xenozoid 22 août 22:55

                @Amaury Grandgil

                tu es vraiment nul..plus que nul, si tu savais comme je suis loin de tes racourci et mise en boite.ton levier , tu te le garde dans to cul... ben oui, allé , pour la route, 
                c’est quoi un sioniste ?

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 22:55

                @Xenozoid
                ah ah, ah quel couillon, c’est comme appuyer sur un bouton smiley


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 22:57

                @Xenozoid
                heureux les simples d’esprit lit-on dans l’Évangile tu me diras


              • Xenozoid Xenozoid 22 août 23:00

                @Amaury Grandgil

                c’est quoi un sioniste ?

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 août 22:59

                Heureux les simples d’esprits lit-on dans l’Évangile si cela peut rassurer certains ici


                • Xenozoid Xenozoid 23 août 15:01

                  @Amaury Grandgil

                  as tu une seule expérience qui est tienne ?
                  je me pose la question,car tu a l’air bloqué dans des boites, des illusions qui font une histoire ?
                  je me demande pourquoi tu en as besoin ?
                  tu sais entre l’autre qui vois des lapins le mordre partout et celui qui met tout dans un boîtes,
                  quelle est le sens de la vie ?
                  aussi tu es assez con pour savoir que certains sont intelligents, alors ,c’est quoi le sionisme ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires