• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Le ticket choc

Le ticket choc

Dépose minute

Je vais vous conter les désagréments rencontrés par une personne mal voyante avec un réseau de transport urbain. Naturellement, il convient de ne pas citer la ville afin de ne pas faire croire à un complot de ma part. Ceci aurait très bien pu se passer ailleurs.

Madame J, appelons là ainsi pour la préserver d’éventuelles rétorsions toujours possibles dans cet univers mesquin ; Madame J donc a besoin de se rendre en bout d’une ligne fort mal desservie afin de rendre visite à son époux, résident dans une maison de retraite. Un seul bus toutes les heures et pour arranger les usagers, jamais les samedis, dimanches et jours fériés, comme il se doit dans un service à vocation publique.

Par deux fois, elle a rencontré des soucis avec cette compagnie. L’arrêt qu’elle emprunte, non loin de chez elle étant facultatif, du fait de son handicap, elle n’avait pas fait signe au chauffeur de s’arrêter car elle n’avait pu lire le numéro de la ligne ; information totalement visuelle au demeurant. Elle fut bonne pour un retour chez elle et ce jour-là, son mari n’eut pas de visite. Un détail sur le plan comptable, un grosse contrariété pour ces deux personnes. Tout dépend de quel point de vue on se place.

La seconde fois, le chauffeur lui joua un fort vilain tour. L’homme est sans doute un vacataire selon des employés de la maison. Cette ligne, si peu fréquentée, ne mérite pas d’y affecter des titulaires. Il se murmure sans que cela puisse être vérifié qu’elle serait sous-traitée ; la loi du secret, sans doute ! Comme elle était seule à bord et que notre homme semblait pressé, il la dépota, comment dire autrement, sur un rond-point avant que d’emprunter une voie express, hors circuit naturellement afin de pouvoir rentrer au plus vite au dépôt. Une urgence sans doute et une indélicatesse rare aux conséquences qui auraient pu être dramatiques.

Voilà donc madame J, mal voyante, faut-il vous le rappeler, coincée entre zone commerciale et une route très passante, à un rond-point, particulièrement dangereux. C’est donc presque les yeux fermés et sans savoir vraiment où elle se trouvait qu’elle traversa ce carrefour giratoire desservant pas moins de six routes. Tout se passa bien, heureusement pour elle, tandis que notre lascar filait bon train, sans doute vers un rendez-vous secret.

Ensuite, la pauvre, par un temps forcément brumeux, dut parcourir plus de deux kilomètres pour se rendre sur la grande route suivante. Elle se rendit dans un bar afin qu’on lui appelle un taxi, l’usage du téléphone lui étant impossible. Le cafetier, après avoir vainement cherché à joindre un taxi, s’enquit de son problème. Il lui expliqua alors que non loin de son établissement était un arrêt d’une ligne qui la conduirait à proximité de chez elle. Ce qu’elle fit grâce aux explications de cet aimable commerçant.

Enfin rentrée chez elle, elle était particulièrement courroucée par son aventure. C’est ainsi que le lendemain, elle se rendit au centre de la TAO en centre ville (mince, j’ai dit le nom de cette grande compagnie au service de tous). Elle y déposa une plainte en bonne et due forme, relatant son aventure. N’ayant qu’une relative confiance en la maison, je double cette récrimination écrite d’un billet pour rendre public cette affaire.

J’ajouterai que cette dame a effectué une demande afin de bénéficier du transport individualisé réservé aux personnes à mobilité réduite : le TPMR. La mise en place du service suppose un délai d’attente d’environ deux mois. À la mobilité réduite, ces personnes doivent de plus disposer d’une patience élargie. Pareille situation devrait accélérer au moins la seconde demande à défaut de sanctionner l’étrange chauffeur.

Voilà vous savez tout des coulisses du transport urbain en cette cité exemplaire quand il s’aventure à la grande périphérie de la métropole. Il convient d’ajouter que ceci se passe dans une ville qui n’a pas eu le bonheur d’être desservie par le tramway, car nos joyeux responsables ne pensent qu’à la grande ville qu’il convient de ne pas nommer.

Urbainement leur.

Documents joints à cet article

Le ticket choc

Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Les aveugles et d’autres handicapés ont souvent des sens plus développés que la plupart des personnes et développent des facultés particulières pour toucher leur entourage. Que s’est-il passé entre cette aveugle et le conduscteur, qui l’ abandonnée,.... ? Ma proche amie vivant avecun aveugle qui a fait de très hautes études,.. super diplômé sait très bien comment il a réussi à toucher son coeur. .... 


    • zygzornifle zygzornifle 2 février 14:52
      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

       développent des facultés particulières
      ils sont comme les politiques qui flairent le pognon ou les bonnes magouilles pour eux a des km a la ronde .....

    • C'est Nabum C’est Nabum 2 février 15:06

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      C’est une perte progressive de la vue qui est en cause ici avec des adaptations qui sont moindres que dans le cas d’une cécité totale et de naissance


    • @C’est Nabum


      Moins grave qu’aveugle de naissance. Il fait puiser l’amour dans le coeur pour voir clair,....

    • @zygzornifle


      Vous me rappelez une anecdote à laquelle X machin risque en core de répondre : Quel est le lien. Allant chez un vendeur de canapé lit belge (de qualité assez moyenne, pas Ligne Roset mais Vastiau et Godeau). Je dis au vendeur. Vastiau et Godeau n’a pas toujours bonne réputation. Réponse : PAS TOUJOURS MADAME. La réponse m’a tellement fais rire que je suis tombée dans le divan lit,...Pourquoi, allez comprendre. En attendant GODOT,...

    • C'est Nabum C’est Nabum 2 février 18:00

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      C’est ce qu’elle fait


    • Agafia Agafia 3 février 11:43

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Moins grave qu’aveugle de naissance


      Ah bon ??? Je pense plutôt que le drame est de perdre sa vue. Naitre sans, c’est s’adapter dès le départ. On ne peut regretter quelque chose que l’on n’a jamais eu.

      Pour une soi-disant psy,vous êtes à côté de la plaque.... M’enfin, ça on le savait ^^ C’est un peu comme dire que l’eau mouille...


    • En surprotégeant les handicapés de la vie, vous les empêchez de développer leur propre système de de défense et de capacité à relationner. Quand notre ami vient à Bruxelles, il se dégage de lui tant de lumière que tout le monde s’empresse de lui faciliter la vie sans l’hypocrisie qui accompagne souvent cette attitude. Avec en prime la joie d’avoir un TEL AMI,...-


      • Elle ferait mieux de lui dire : MERCI. Grâce à lui, elle a été obligée de mettre en marche une stratégie de SURVIE,...


        • Agafia Agafia 3 février 11:48

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Faudrait vous larguer en pleine nuit sur un grand rond-point après vous avoir bandé les yeux, on verra votre stratégie de survie. 

          Passant ma journée sur l’espace public, il m’est arrivée plusieurs fois d’aider une personne handicapée que je pressentais en difficulté et toutes en ont toujours été ravies et soulagées.

          Encore de la psychologie de bazar signée Mélusine-en-grève.

        • zygzornifle zygzornifle 2 février 14:50

          Heureusement qu’il ne la pas larguée en cité « de non droit » ou en bord de mer a Calais...


          • C'est Nabum C’est Nabum 2 février 15:07

            @zygzornifle

            C’est certain


          • juluch juluch 2 février 18:29

            Faut voir....


            je ne connais pas votre réseau mais par contre je connais assez bien celui de Marseille la RTM, j’y ai bossé.

            Quand un bus chez nous ne va pas jusqu’au bout c’est qu’il le fait sur ordre....les clients sont prévenus....quand ils comprennent...lol !

            Ca s’appelle un demi.

            Les passagers sont déposés en sécurité à un arrêt et jamais en dehors sauf cas exceptionnel.

            Quant au tramway vous n’avez rien perdu, le notre passe au dessus du métro et en parallèle des bus !! bien utile !!

            Chez nous ont a des navettes RTM pour les PMR

            • C'est Nabum C’est Nabum 2 février 18:35

              @juluch

              Chez nous aussi il y a des navettes Cependant le délais de gestion du dossier frise le ridicule

              l’affaire n’est pas close j’en suis venu aux insultes avec un responsable du réseau

              Une réplique arrive

              Patience


            • Henry Canant Henry Canant 2 février 22:08

              Nabum,

              franchement, encore sur ce coup là, je te trouve minable.
              Face à une telle situation, étant oisif comme tu l’es, j’aurais proposé à cette femme mes services. 
              Si la cadence de visites à son mari rendait impossible d’en assumer la totalité, j’aurais demandé à mes nombreux amis mariniers d y suppléer.

              Mais tu préféres une fois de plus étaler tes états d’âme pour te mettre en valeur.

              Vois tu, lorsque certainement trop rarement certes, j’aide mon prochain, je ne vais pas le signifier sur un site citoyen.

              D’autant que toi, tu te contentes simplement de signaler.

              Je suis certain que tu vas répondre que tu l’as fait. Laisse moi en douter, et si c était le cas, pourquoi dans un .message subliminal tu tentés de nous le faire savoir ?






              • C'est Nabum C’est Nabum 3 février 06:45

                @Henry Canant

                Ne soyez pas déçu
                Je suis minable vous le savez bien


              • nono le simplet nono le simplet 3 février 06:50

                @Henry Canant

                tiens le sergent instructeur qui ne raconte pas sa vie sur le net est passé faire un tour smiley
                Henry Canant 23 janvier 23:23

                Rosemar,

                Ne te prends à tes élèves, mais remets toi plutôt en question.

                J’étais instructeur sous officier et je faisais des cours de math et de physique appliquées à des sans grades jusqu’à des officiers ayant fait naval.

                Tous suivaient, et si parfois j’autorisais les officiers à quitter le cours car trop basique, la plupart restait. Étonnant, non ?
                Henry Canant 25 janvier 21:48

                @Robin Guilloux
                Il y a du faux et du vrai, c’est plus complexe que ça.


                Ce que je peux dire, c’est seulement mon expérience. À part avoir était instructeur, je n’ai servi que dans des unités opérationnelles.
                Je peux te dire brièvement que ton unité reçoit un ordre de mission.

                Tous les participants participent à un briefing mené par le chef de mission (pas forcément le plus élevé en grade).

                Durant ce briefing, tous s’expriment sur la manière d’opérer et c’est ainsi que ce font les modalités.

                Le reste n’est que du folklore.

              • Henry Canant Henry Canant 3 février 08:13

                @nono le simplet
                le tas de graisse aviné vient de s’exprimer du fond de sa brouette.

                Tu ferais mieux de te concentrer sur une seule chose, cuver ta vinasse.

              • nono le simplet nono le simplet 3 février 13:34

                @Henry Canant
                à vos ordres, chef ! smiley


              • pipiou3 2 février 22:51

                Ce qui est bien avec Nabum c’est que s’il se passe quelque chose de déplaisant ou triste dans note pays il sera là pour vous en tenir informé.

                Radio déprime.

                Il parait que depuis quelques temps on retrouve beaucoup de suicidés dans la Loire.
                Des rumeurs feraient courir le bruit qu’ils avaient tous en commun d’être inscrits sur Agoravox .

                Vous êtes déprimé ? Vous pensez au suicide mais n’arrivez pas à passer le pas ?
                Une petite lecture de Nabum et vous serez pressé d’en finir, alors abonnez-vous.


                • C'est Nabum C’est Nabum 3 février 06:46

                  @pipiou3

                  Que font les journaux ?


                • nono le simplet nono le simplet 3 février 07:55

                  histoire navrante d’un service public qui oublie jusqu’à son nom ...


                  • C'est Nabum C’est Nabum 3 février 09:16

                    @nono le simplet

                    Il y aura une suite qu’un responsable de ce service si peu public a mis en doute mes propos Réflexe de caste sans doute, l’usager est un menteur par définition

                    Quant à la Métropole, aucune réaction

                    Il y aura sans doute plainte pour mise en danger de la vie d’autrui si ça ne bouge pas


                  • Mon amie qui fait des Shiatsus a constaté que sa clientèle un peu déprimée était paradoxalement celle qui tombait le moins malade,....A méditer,....


                    • C'est Nabum C’est Nabum 3 février 11:42

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Indestructible


                    • Un souvenir me revient de 1982-83. Je travaillais dans le domaine de l’handicap avec un prof sosie de Hollande (https://www.google.be/search?q=Jean-Jacques+Detraux&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwigzbSX0InZAhXDshQKHTF2C1EQ_AUICigB&biw=1280&bih=675#imgrc=Z5977HoQBMljqM :. Avec mon amie psy Anne F., comme son frère était dessinateur de B.D. et un peu cinéaste nous avons réussi à monter une pièce de théâtre. Je ne me souviens plus trop de l’histoire, mais il s’agissait d’une lettre qu’un facteur devait apporter,... Merveilleux moment qui m’éloignaient d’autres plus douloureux. La pièce est passée à la Téloche,...Du coq à l’âne

                      Faton (Dessinateur)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès