• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Mon expérience avec la hernie discale : comment j’ai vaincu les (...)

Mon expérience avec la hernie discale : comment j’ai vaincu les douleurs

A 34 ans, jeune, forte, ambitieuse, et d’un coup tout bascule. Quand ton corps te trahit et que tu découvres qu’en réalité tu es très fragile et vulnérable.

Tout commence en juin 2015, tout allait très bien, une belle réussite professionnelle, un avenir radieux des projets familiaux, et un jour tout bascule.

Ceci a commencé par des douleurs au bas du dos, une fois assise ou en position couchée pour se mettre debout j’avais comme un coincement au bas du dos accompagné par une douleur plutôt supportable qui disparaissait au fur et à mesure que je bougeais. Ce coincement a persisté durant une semaine, ensuite tout a disparu le long d’une semaine, tout était revenu à la normale : plus de douleurs, plus de coincements, j’avais repris ma vie normalement sans chercher à avoir des explications sur ce qui m’est arrivé.

Une après-midi, j’étais assise à mon bureau, vue la nature de mon travail je passe des heures assise devant mon ordinateur, j’ai sentis ce jour que ma jambe gauche devenait lourde et comme un effet fourmi au niveau du mollet, je me suis dit : c’est peut-être parce que je suis restée assise des longues heures. Je me suis alors levée pour marcher un peu mais ma jambe gauche était totalement en fourmi et je ne sentais pas le bas de mes pieds, c’était comme si je marchais sur du caoutchouc épais les pieds nus. Mon pied est endormi, ça va disparaître sans doute, je ne me suis pas trop inquiétée et j’ai poursuivi le quotidien de ma journée sans se douter rien.

Le lendemain matin au réveil, j’avais mal au pied gauche, je me suis dit la douleur va disparaître avec le temps, je me suis habillée et je suis descendue pour prendre la voiture et aller travailler. J’habitais au 3eme étage, je suis descendue quelques marches et la douleur devenait de plus en plus forte. Je ne pouvais pas descendre encore, j’ai fait un demi-tour pour revenir à la maison, la douleur devenait de plus en plus insupportable, je pleurais et criais tellement j’avais mal. Mon mari était venu à mon secours, il m’a emporté pour descendre les escaliers et nous sommes allés à l’hôpital. Arrivés aux urgences, j’étais tout de suite prise en charge par un interne, je lui ai décrit mes douleurs et il m’a dit tout de suite qu’il s’agissait d’une sciatique, ceci a été confirmé par un examen radio.

Il m’a prescrit des anti-inflammatoires sous forme de pilules, un repos de 3 jours en me disant que ce n’était pas trop grave et que plusieurs vivent avec. Les douleurs se sont atténuées, mais j’avais mal au ventre à cause des anti-inflammatoires ; le lendemain je suis allée consulter en privé chez un rhumatologue, une dame bien sympathique qui m’a beaucoup aidé dans mon processus de guérison par la suite. Au vue de la radiographie, mon rhumatologue m’avait fait le même constat que celui de l’interne, l’anti-inflammatoire prescrit par l’interne était trop fort elle m’a prescrit un autre anti-inflammatoire. Les douleurs ont disparu durant 3 jours mais le 4eme jour, ça repart, ma jambe gauche était lourde et le coincement au dos m’a repris. Sans réfléchir, je suis allée à mon rhumatologue qui m’a prescrit un repos stricte de 15 jours tout en prolongeant les anti-inflammatoires pour encore 10 jours. Les douleurs ont empiré, j’avais très mal au pied gauche, une douleur que je ne pouvais pas expliquer, c’était comme un courant électrique qui traversait ma jambe sans pour autant pouvoir localiser le point de départ de la douleur. Je pleurais et criais tellement j’avais mal, de retour au rhumatologue elle m’a prescrit des anti-inflammatoires sous forme d’injection et toujours le repos strict pour encore un mois et je devais porter une ceinture lombaire. Les douleurs persistaient malgré les injections, j’étais toujours en position couchée sur le côté gauche, repliée sur moi-même en position chien de fusil, j’avais besoin d’assistance pour aller aux toilettes et pour manger, mon fils de 4 ans voulait jouer, je ne pouvais rien faire, j’observais et je dormais toute la journée, j’allais de pire en pire, j’ai appelé mon médecin qui m’a prescrit en plus des injections des pilules d’anti-inflammatoires qui seraient une dérivée de la morphine et m’avait dit de venir la voir le matin de bonne heure pour me faire une infiltration d’anti-inflammatoire au niveau du dos.

Le lendemain, je me suis rendu à son cabinet, elle était venue tôt avant l’arrivée des autres patients, juste pour mon rendez-vous et pour me faire l’infiltration. Ça consistait à une péridurale au dos avec un anti-inflammatoire, j’avais refusé la péridurale à mon accouchement de mon fils parce que j’avais peur de la seringue trop longue et épaisse, et me voilà soumise à une péridurale et ce pour pouvoir soulager mes douleurs.

Je devais rester toujours en repos strict, après l’infiltration les douleurs ont diminué sans pour autant disparaître, le mois de repos s’était écoulé et mon rhumatologue m’avait conseillé de ne pas céder à la maladie et de reprendre ma vie professionnelle, elle m’a aussi prescrit un traitement chez un kinésithérapeute qu’elle a elle-même contacté pour lui décrire mon cas.

J’ai commencé le traitement kinésithérapique et j’ai repris ma vie professionnelle, j’étais très contente, les douleurs ont pris fin. Trois jours de vie normale, enfin ma vie a repris sens. A la fin de troisième séance chez le kiné, j’ai ressenti des douleurs au dos. Avant de démarrer la séance suivante, j’ai demandé à m’entretenir avec le médecin d’éducation physique qui était le propriétaire du centre, il m’a fait une consultation et pour lui j’étais en phase de guérison, c’est pour cela que j’avais ces douleurs, il m’a rassuré mais au fond je sentais que quelque chose allait m’arriver.

Le lendemain au travail, je n’arrivais pas à me tenir longtemps debout, les douleurs à la jambe gauche ont repris, j’ai appelé mon rhumatologue et je suis allée à son cabinet au petit matin. Les douleurs ont empiré, je pleurais, j’étais très mal. En consultation, le médecin a constaté que mon cas s’est empiré et m’a posé la question : qu’as-tu fais d’anormal ? Je lui ai dit que j’ai suivi les instructions à la lettre et que je me rendais à mes rendez-vous chez le kinésithérapeute à l’heure. Elle m’a alors demandé : quel traitement on t’a fait chez le kiné ? Je lui ai décrit le déroulement de la séance, quand je lui ai expliqué que j’ai subi un traitement à l’infra-rouge elle a été surprise, mais comment ? Un traitement à l’infra-rouge ? La chaleur ne fait qu’aggraver ton cas, il ne fallait pas. Elle a tout de suite appelé le médecin d’éducation physique pour demander des explications. Encore un mois de repos strict, des injections douloureuses d’anti-inflammatoires, des calmants sous forme de pilules avec dérivé de morphine, mais toujours pas d’améliorations. Encore une infiltration : une péridurale au dos avec double dose de calmants mais cette fois assistée par radio-scanner.

Les douleurs se sont calmées, mais pas tout à fait disparues, je pouvais au moins manger et aller aux toilettes toute seule. J’étais en repos strict, allongée toute la journée à la maison avec pour seul compagnon mon téléphone, j’ai commencé alors à chercher sur le Net des témoignages de cas de hernie similaires, et j’ai intégré un groupe Facebook à ce sujet où les membres pouvaient échanger et partager leurs expériences. J’ai lu plusieurs commentaires et témoignages : des personnes qui ont perdu leur emploi à cause de la hernie discale, d’autres opérés, et l’opération n’a fait que aggraver leur cas, j’étais déprimée, je me disais que les douleurs allaient sans doute reprendre. J’ai réfléchi et j’ai pris ma décision : il faut que je m’en sorte, je suis une battante, je n’ai pas l’habitude de céder facilement. Je suis alors sortie du groupe Facebook et j’ai cherché sur Internet des témoignages de personnes qui ont battu la hernie. Tous ont fait du sport, le sport est le remède idéal. Le traitement avec le froid peut aussi soulager.

J’ai alors défini mon propre planning de guérison : chaque jour, je mets pendant 30 min un bloc réfrigérant glacé au dos sur l’endroit de la hernie, en étant allongée par terre pieds soulevés sur une chaise, de telle façon que mes jambes soient perpendiculaires à mon dos, ensuite je poursuis par 30 min d’exercices abdos et au moins une heure de marche par semaine, je faisais très attention à mon quotidien : pas trop debout, au bureau je me levais tous les une-deux heures pour faire une petite marche, je restais assise bien droite les pieds au sol perpendiculaires au dos, je ne soulevais pas les objets lourds. Petit à petit, les douleurs ont disparu, j’avais plus à prendre des calmants ni à aller chez le médecin, ma vie a repris normalement.

Je vis avec la hernie depuis maintenant quatre ans, quand les symptômes me reprennent (jambe lourde ou en fourmi) je reprends les exercices et tout va bien.

J’ai défini mon propre processus de guérison et ça marche, le moral c’est important, il ne faut pas lâcher, il faut se battre pour vaincre les douleurs.

Voilà, c’était mon histoire avec la hernie discale, j’en parle aujourd’hui pour partager mon expérience avec les autres et surtout passer ce message : il ne faut jamais lâcher ni céder, je m’en suis sortie, donc pourquoi pas vous.

Signé : F.CH.KH


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • leypanou 31 août 12:46

    Belle expérience : il ne faut pas trop compter sur les médecins pour certaines choses non vitales mais néanmoins handicapantes et/ou extrêmement douloureuses.

    Ils savent traiter selon un protocole donné qui ne marche pas toujours, chaque individu étant différent.


    • alexis42 alexis42 31 août 13:58

      Sans doute ai-je mal lu, mais je n’ai vu nulle part un médecin évoquer cette « hernie discale » que vous dites avoir cherché sur internet. Aucun n’a fait ce diagnostic ?


      • foufouille foufouille 31 août 15:12

        Ça sent le gros mytho khmer vert.

        Ou comment j’ai guéri mon diabète de type 1 ou 2.


        • cevennevive cevennevive 31 août 15:21

          @foufouille, bonjour Ô toi, qui voit des khmers verts partout !

          Inénarrable foufouille...
          Gros vilain ! Au lieu de plaindre la Dame qui souffre, tu la moques ?
          Dis donc, tu ne pourrais pas voir autre chose ? Des éléphants roses par exemple, ou des mésanges bleues ?
          Tu ne serais pas un peu mytho, toi aussi ?
          Mais on t’aime quand même...


        • foufouille foufouille 31 août 16:13

          @cevennevive

          Elle n’a plus rien grâce son truc magique de Facebook.

          Mais au lieu de partager ses conneries sur un site de patients, elle vient ici.


        • microf 2 septembre 10:06

          @cevennevive

          C´est notre @foufouille très connu dans ce Forum.
          Vous savez, il fouille tellement que dans ces fouilles, il écrit de tels commentaires comme celui que vous dénoncez.
          Je l´encourage toujours de continuer á fouiller, un jour, il trouvera la bonne conduite trouvée dans ces fouilles.


        • foufouille foufouille 2 septembre 10:15

          @microf

          c’est combien l’espérance de vie dans ton pays ?


        • microf 2 septembre 10:53

          @foufouille

          Merci mon très cher @foufouille.
          Pour vous dire la vériuté, je n´ai pas encore fouillé pour trouver, mais si vous m´aidez, en fouillant, vous trouverez certainement.

          Toutefois, d´après les dernières estimations il ya quelques années, c´était de 50 ans, et vous savez qu´avec la misère qui ne cesse de croitre suite au pillage des multinationales francaises, l´espérance de vie a ausi décrue, et doit se situer entre 30 et 35 ans.


        • foufouille foufouille 2 septembre 11:04

          @microf

          si tu commences par construire des routes avec des cailloux, ensuite tu désherbes autour des rails pour que le train puisse rouler à plus de 20 km/h, tu auras moins besoin des chinois pour le faire.

          il faudrait aussi demander à tes tribus de cesser de faire la guerre pour des conneries.

          c’est un début.


        • microf 2 septembre 13:32

          @foufouille

          Merci mon cher @foufouille pour le conseil, c´est très gentil de votre part et vais faire comme vous me le demandez.
          Faire construire des routes avec des cailloux, désherber autour des rails pour que les trains puissent rouler á plus de 20 km/h, et ceci nous permettra de ne plus avoir recours aux chinois.
          Ensuite je demanderai á nos tributs de cesser de se faire la guerre, mais lá, mon cher @foufouille c´est une autre affaire.
          Vous savez que nous sommes tellement arriérés que nous n´avons pas de technologie pour fabriquer les armes.
          Votre pays la France a cette technologie. Votre pays la France est parmi les quatre plus grands exportateurs d´armes du monde, armes qui ne sont pas des jouets, mais armes qui tuent et sèment la désolation dans la monde entier. Le Yémen celá vous dit quelque chose ? Votre pays la France a livré des armes lá bas et aujourd´hui, les Yéménites meurent par milliers comme des mouches.
          Dans un autre pays en Afrique, 40% des armes saisies par les autorités de ce pays aux rebelles et autres terroristes, sont des armes francaises, on se demande comment les armes qui n´ont pas pieds pouvaient marcher toutes seules de la France en Afrique.
          Alors mon cher @foufouille je vous prierai aussi de me rendre un service en demandant á votre pays la France de ne plus livrer les armes á mes tributs.
          Si vous faites comme moi á savoir suivre mon conseil comme je suis le votre, il n´y aura plus de guerre entre mes tributs, nous vivrons heureux.


        • foufouille foufouille 2 septembre 13:45

          @microf

          à moins que tout le monde soit devenu stupide et incapable de lire, la technologie hors brevet est assez importante donc en dehors des lances et des arcs facile à fabriquer, tu peux le faire.

          une machette est conçue pour couper autre chose que des humains.

          et les armes chinoises arrivent toute seule aussi ?


        • microf 2 septembre 14:09

          @foufouille

          Merci mon très cher @foufouille, mais vous savez que nous sommes très stupides et très incapables c´est pourquoi je vous demande de nous aider en demandant á votre pays de ne plus livrer les armes qui allimentent la guerre et fait de nombreux morts dans nos tributs. 
          Nous préférons être stupides et incapables que d´êtres intelligents, lire et fabriquer des armes qui vont sèmer la mort et la désolation de par le monde entier, je sais que vous êtes très fier de votre pays la France très intelligente qui fabrique des armes et les livre dans le monde entier. Mais sachez que le sang versé par les armes fournis par votre pays, va retomber sur vous, car qui tue par les armes, périra par les armes.


        • foufouille foufouille 2 septembre 14:57

          @microf

          On a des armes mais on ne se tue pas donc tu es débile car pas responsable de tes actes.

          Une arme ne tue pas toute seule.


        • foufouille foufouille 2 septembre 15:56

          @microf

          les humains sont responsable de leurs actes, surtout majeurs, donc tu ne serais pas humain ?


        • Le421 Le421 31 août 16:51

          Des anti-inflammatoires dérivés de la morphine  ? J’ai eu pris lors de mon accident du Flector (diclofenac) anti-inflammatoire et du Takadol (chlorhydrate de tramadol) dérivé de morphine anti-douleurs. Les deux dans le même produit, je ne connais pas... Par contre, gaffe à l’accoutumance au tramadol, c’est redoutable.

          Perso, avec l’absence de disques (usés à mort !!) entre L4-L5 et L5-S1, j’ai arrêté les crises avec du cuprum metallicum et du rhus toxicodendron...

          Mais il va de soi que ce sont de simples petites pilules de sucre à effet placebo.

          En tout cas, chez moi, ça marche.

          Et comme ce ne sera bientôt plus remboursé, c’est tout bénef pour ceux qui critiquent.


          • foufouille foufouille 31 août 17:28

            @Le421

            ça guérit souvent tout seul.


          • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 31 août 23:05

            C’est marrant, aprés l’intervention de Lampion je m’attendais à ce que le nabot à hélice nous parle de ses propres hémorroîdes pour lesquelles il prend matin et soir quelques granulés de mélenchonium ridiculis


          • Le421 Le421 1er septembre 09:05

            @Sharpshooter - Snoopy86
            Je vois que le niveau ne monte pas dans la fachosphère...
            Ne sais pas nager, ne fait rien pour apprendre, persiste à rester au fond de la piscine pour faire rire ses petits camarades !!
             smiley
            Arrête tes allusions désobligeantes, je commence à me vexer... smiley


          • ZXSpect ZXSpect 31 août 18:25

            Signé : F.CH.KH, par Farah, « Cet auteur n’a pas encore renseigné sa description »
            .
            « J’ai défini mon propre processus de guérison »...
            .
            « Voilà, c’était mon histoire avec la hernie discale, j’en parle aujourd’hui pour partager mon expérience avec les autres »
            .
            Farah, donnez nous plus de détails sur vous et votre méthode... conseillez nous sur d’autres pathologies


            • foufouille foufouille 31 août 18:39

              @ZXSpect

              simple, méthode khmer vert magique et merveilleuse faire du sport et bouffer bio = tu deviens immortel.


            • ZXSpect ZXSpect 31 août 18:48

              @foufouille

              dois-je remercier l’auteur de me rendre immortel ? 

              Que ne nous vendra-t-il demain ?


            • Farah 2 septembre 14:12

              Le message que je voulais partager est qu’il ne faut pas se laisser aller avec le rythme de la vie et oublier de faire attention à soit , adopter une bonne hygiène au quotidien : ne pas trop rester assis , marcher, faire attention qd on porte un objet lourd....Le sport et la marche m’ont beaucoup aidé une heure d’activités douces le soir et on se sent beaucoup mieux. 
              C’est mon premier article, à part la photo pour l’inscription on ne demande pas trop de renseignements dans la rubrique mon profil. Où dois-je indiquer ces données ?


            • moulagov%8 moulagov%8 3 septembre 18:13

              @Farah
              Un peu surjoué
              Je veux dire la posture du néophyte


            • covadonga*722 covadonga*722 31 août 22:42

              persos Chivas 18 ans les jours pairs cardhu 18 ans les jours impairs 

              a partir de 22 h meme exol je le trouve sympas 

              bon ça guéris pas le cancer mais la mémoire ça aide bien ......


              • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 31 août 23:09

                @covadonga*722

                M’en parle pas vieux hussard, je me limite désormais à un Jack Daniels par semaine et 6 Benson par jour.
                Le dos, le souffle et la digestion nettement plutôt mieux mais l’humeur fléchit smiley 


              • nono le simplet nono le simplet 1er septembre 08:25

                pour une hernie, si elle est avérée (au moins avec une radio) la première chose à faire est de remettre le disque en place ... puis faire du sport adapté pour muscler la colonne ...

                j’ai eu la chance de rencontrer un spécialiste reconnu par tous ... sauf les médecins de ville, bien sûr ... entré à plat ventre chez lui je suis sorti sur mes pattes et avec pratiquement aucune douleur après 3/4 h de manipulations douces pour remettre le disque en place ... la chance aussi qu’il me prenne le jour même ...

                un incompétent disaient les médecins de ville ... pfff ... un incompétent qui a découvert et décrit des ligaments qui portent son nom dans sa thèse de 3e cycle ...


                • Le421 Le421 1er septembre 09:12

                  @nono le simplet
                  Chez nous, on avait un « rebouteux » comme ça se dit ici, qui était exceptionnel pour le dos. En cinq minutes, entre deux rangs de haricots verts qu’il était en train de ramasser, il m’a remis le nerf sciatique en place... Je l’ai vu plusieurs fois avec une efficacité redoutable !!! Mais il faut dire aussi que les généralistes du coin envoyaient parfois leurs patients le voir.


                • nono le simplet nono le simplet 1er septembre 09:18

                  @Le421
                  chez moi, il y avait une femme autrefois du même niveau ... elle m’a remis un ligament sous costal qui avait bougé ...


                • nono le simplet nono le simplet 1er septembre 09:24

                  @Le421
                  en fait mes soucis de L4-L5 venaient ... des cervicales ... une cervicale fêlée et déplacée en jouant au rugby ... et non détectée ... soignée à la pommade et au dolpic ... lol ... remise en place quelques années plus tard ...plus de soucis de dos ...


                • Le421 Le421 1er septembre 10:10

                  @nono le simplet
                  Si je te raconte que ma jeunesse à l’armée m’avait orienté vers le « grand fond à style libre », en clair, marathons et 100 bornes, y’en a qui vont crier au vantard...
                  Des accidents répétés, souvent de ma faute d’ailleurs, et des télés à tubes grande taille manipulés à longueur de journée à la main, sans compter les plaques de placo, cela a achevé le massacre.
                  Mais, en définitive, je devais me faire poser des disques céramiques et avec la relative inactivité de la retraite, les douleurs sont devenues parfaitement acceptables... Parfois un bobo en sortant le DR400 du hangar si je m’y prends mal, mais bon...  smiley



                • San Jose 1er septembre 16:18

                  @Le421
                  .
                  Quand vous tirez le DR-400 du hangar, je suppose que c’est pour prendre le DR-3XX qui est derrière ? 


                • Aristide Aristide 3 septembre 10:59

                  @nono le simplet

                  en fait mes soucis de L4-L5 venaient ... des cervicales ... une cervicale fêlée et déplacée en jouant au rugby

                  Donc pas d’hernie, et le type a remis en place des vertèbres qui n’étaient pas en cause ... ma foi, cela tient de la galéjade cette histoire ...


                • nono le simplet nono le simplet 3 septembre 11:25

                  @Aristide
                  Donc pas d’hernie, et le type a remis en place des vertèbres qui n’étaient pas en cause ... ma foi, cela tient de la galéjade cette histoire ...

                  soit je me suis mal exprimé soit tu comprends pas grand chose soit les deux ...
                  la colonne est un tout et un problème de cervicales engendre un problème de dorsales ou de lombaires pour compenser ...
                  une hernie est, le plus souvent, provoquée par une usure mal répartie du disque et avec le temps un côté s’use plus vite que l’autre ... on obtient une hernie qui, en plus, a tendance à déplacer le disque vers le côté le plus épais (il devient un peu comme un coin qui ressort ) ... il faut donc remettre le disque au centre pour une usure bien répartie ... comme il faut environ 6 mois pour qu’un disque se refasse, il faut vérifier qu’il reste en place ... cependant, le déplacement de ce disque a une cause initiale ... chez moi, c’était une déviation au niveau des cervicales compensée par les lombaires au niveau de l’équilibre général ... en rectifiant les cervicales il a supprimé la cause de ma hernie lombaire ...
                  c’est plus clair ? smiley


                • Aristide Aristide 4 septembre 11:44

                  @nono le simplet

                   il faut donc remettre le disque au centre

                  Un hernie discale ne se répare pas toute seule, et surtout pas avec des manipulations, qui au mieux soulage les douleurs, ... il faut un acte chirurgical si l’hernie est trop importante, c’est tout ce que j’ai dit. 

                  Si dans votre cas, c’est passé comme cela, c’est qu’il n’y avait pas de vraie hernie ...


                • Julot_Fr 1er septembre 09:35

                  Tous problemes non viraux viennent d’une nutrition de merde.. pour contrer le probleme, visualiser plusieurs video du Dr Wallach, ex veterinaire qui applique des methodes prouvees sur les animaux a l’homme que la medecine n’appliquera pas pour ne pas tuer la poule aux oeufs d’or


                  • Le421 Le421 1er septembre 10:12

                    @Julot_Fr
                    Exactement.
                    La santé est devenue un gagne pain en premier lieu...


                  • sls0 sls0 1er septembre 17:03

                    On ne peut pas en faire une généralité.

                    Avec un collègue on avait à peu près le même problème au dos suite à accident de travail.

                    Par contre pas le même médecin, le sien très médicamenteux, le mien style viking rudbyman qui a dit travailles ta ceinture abdominale elle soulagera ta colonne. Mes séquelles, un plaisir à faire de l’aviron et de la marche, le pote ça été plus chiant.

                    La soixantaine bien entamée on fait connaissance avec l’arthose. Pénible le matin. Pas de docteur, des huskys, après 300m de promenades les douleurs disparaissent.


                    • njama njama 2 septembre 11:26

                      @ Farah

                      Avez-vous consulté un chiropracteur ?

                      si vous avez une vertèbre déplacée (souvent en L5 S1 dans le cas de sciatique) ce qui cause une hernie discale source de la sciatique il pourrait vous la remettre en place (ce n’est pas douloureux), manipulation que souvent ni un ostéopathe ni un médecin ne ferait.

                      https://www.ifec.net/la-chiropraxie-therapie-manuelle/differences-chiropraxie-osteopathie/

                      https://www.chiropraxie.com/presentation/

                      Formation en chiropraxie Bac + 6, la formation est la même partout dans le monde.


                      • Farah 2 septembre 13:57

                        Non mon rhumatologue ne m’a pas orienté vers un chiropracteur, l’hernie était caractérisée de volumineuse le cas était plutôt chirurgicale mon médecin m’avait fait consulté par un chirurgien qui m’a dit tant que tu n’as pas de troubles urinaires et que tu persiste on n’opère pas. Mais à l’époque j’ai trouvé des témoignages de patients qui ont consulté un chiropracteur et les avis n’étaient pas tous favorables. Il faut dire que j’étais fatiguée de voir des médecins en plus le traitement chez le Kiné n’a fait qu’empirer mes douleurs c’est pour cela que j’ai décidé de faire ma propre formule de guérison. 


                      • njama njama 2 septembre 14:57

                        @Farah
                        La chiropraxie ne correspond pas à toutes les situations évidemment, pas plus que l’allopathie, parce que du Tramadol ok ça peut anesthésier la douleur, réduire l’inflammation parce que c’est à base d’opiacés, mais ça ne résout rien du problème. En plus les preuves d’un effet bénéfique sur les douleurs neuropathiques sont faibles, à très faibles, d’après une méta-analyse de Cochrane. https://www.cochrane.org/fr/CD003726/le-tramadol-pour-le-traitement-des-douleurs-neuropathiques-chez-ladulte
                        C’est sûr qu’il faut chercher par soi-même aussi et surtout parce qu’un généraliste va au mieux consacrer 1/4 H de son temps, plus souvent 10 minutes, pas plus, et diriger le patient vers l’imagerie médicale, radio ou/et IRM, bref tout un circuit... ce qui ne résout toujours pas grand chose la plupart du temps.
                        J’avais suivi ce parcours fléché pour des douleurs au pied, le chir-rhumato n’a même pas voulu regardé l’IRM, il m’a dit ce sont des images, moi je travaille à l’ancienne. Résultat au bout de la consultation, non je ne vois pas ce que je peux faire pour vous ! (sic) je n’étais pas plus avancé !
                        Puis je me suis tourné vers la mésothérapie, et ENFIN après des mois de galère j’en ai fait une expérience très positive en 5 séances (3 espacées d’une semaine, puis 2 autres 3 semaines + tard) pour des douleurs métatarsiennes dans mon pied droit dont je n’arrivais pas à en venir à bout ce qui était très invalidant pour la marche. Parfois je ne pouvais même pas poser le pied à terre, et il me fallait me déplacer avec une chaussure de Barouk !
                        Quand j’ai questionné ce médecin généraliste mésothérapeute sur sa pratique pour savoir sur quels types de douleurs il l’utilisait le plus, il m’a répondu les douleurs lombaires et les douleurs cervicales au niveau de la colonne vertébrale. Ce sont des micro injections (ce n’est pas douloureux non plus) qui contiennent un mélange d’antalgique, d’anti-inflammatoire, et de mésocaïne (un anesthésique local).


                      • njama njama 2 septembre 14:59

                        @Farah
                        Autre piste comme traitement de fond, l’homéopathie. Voir le Blog de Véronique Baumann - Médecin homéopathe

                        Dos et constitutions vus par l’homéopathe
                        https://www.homeophyto.com/dos-et-constitutions-2

                        Douleurs sciatiques et homéopathie
                        https://www.homeophyto.com/douleurs-sciatiques-et-homeopathie


                      • njama njama 2 septembre 15:16

                        @Farah
                        Non mon rhumatologue ne m’a pas orienté vers un chiropracteur,...

                        Sauf si votre médecin généraliste ou rhumato est an open mind il y a peu de chance qu’il vous orienterait dans ce sens. L’orthodoxie médicale académique a beaucoup de mal avec des pratiques alternatives, homéopathie, acupuncture, mésothérapie, chiropraxie, et tout ce qui est un peu psy... 

                        Bien que les consultations chiropraxie ne sont pas remboursées par la sécu (mais il peut y avoir une prise en charge par une mutuelle selon certains contrats) le chiropracteur est souvent perçu comme un concurrent si on peut dire, ou un rebouteux. 

                        Ce n’est pas le cas de celui que j’ai consulté récemment d’ailleurs pour un début de sciatique qui m’a remis ma L5 en place (ça fait crack ! mais c’est pas du tout douloureux), puisqu’il travaille dans un petit centre médical qui compte 3 médecins généralistes.


                      • njama njama 2 septembre 15:19

                        J’ajoute la mésothérapie est pas mal utilisée en médecine sportive, tendinite, entorse, ...


                      • Aristide Aristide 3 septembre 10:55

                        @njama

                        un généraliste va au mieux consacrer 1/4 H de son temps, plus souvent 10 minutes, pas plus, et diriger le patient vers l’imagerie médicale, radio ou/et IRM, bref tout un circuit... ce qui ne résout toujours pas grand chose la plupart du temps.

                        C’est sur que les pilules en sucres et les conseils de nutritions suffisent ... 


                      • njama njama 3 septembre 16:21

                        La consultation chez un médecin généraliste homéopathe c’est 1/2 heure, chez un chiropracteur idem, tarif entre 45 et 60 €.

                        Pas mal de généralistes tournent sur une moyenne journalière de 5 à 6 consultations à l’heure, pour moins cher, mais vous en avez pour votre argent smiley


                      • foufouille foufouille 3 septembre 16:41

                        @njama

                        ça fait cher pour un truc inutile, se soigner tout seul en pharmacie est moins cher.


                      • njama njama 3 septembre 20:17

                        @foufouille
                        Faites comme bon vous semble, à l’instar des « khmers verts » que vous ne cessez de critiquer à longueur de temps, chez le vendeur de pilules et grand bien vous fasse.
                        Si vos n’êtes pas au courant, presque aucun pharmacien ne fait plus de préparation magistrale dans son officine. Le métier se perd, même si maintenant c’est bac + 6 au lieu de bac + 5. Une année de plus pourquoi ?
                        Vrai que le gouvernement de Vichy (celui qui a créé le Conseil de l’Ordre des médecins) a mis fin au métier d’herboriste, des connaissances de la pharmacopée pourtant séculaires, avec des plantes que nous avions sous la main ou presque.
                        A votre santé


                      • foufouille foufouille 4 septembre 09:48

                        @njama

                        les plantes sont en vente libre en vrac dans de nombreuses pharmacies, c’est encore moins cher sur le net.

                        sinon il existe des boutiques bio ou de phyto assez nombreuses.


                      • Aristide Aristide 3 septembre 10:42

                        Voilà donc ici énuméré les témoignages de guérisons miraculeuses, quand ce n’est pas l’eau de Lourdes, c’est soit le génial manipulateur, le rebouteux, la nutrition, ... Ces guérisons subites ne sont que la preuve de l’absence d’une vraie hernie.

                        Une hernie discale ne se soigne pas par des manipulations ou autre méthode empirique, si elle est sévère elle doit être opérée, des injections de gel et encore, ... Dans tous les cas, une vraie hernie est décelée au scanner ou à l’IRM, et le diagnostic est posé.

                        Ceux qui ont attendus l’opération d’une vraie hernie discale sous morphine savent que les poudres de perlimpinpin et autres produits ou actes miracles sont des foutaises ... 


                        • nono le simplet nono le simplet 3 septembre 11:32

                          @Aristide
                          Ceux qui ont attendus l’opération d’une vraie hernie discale sous morphine

                          c’est sûr qu’au bout de x années de hernie mal soignée l’opération reste la seule solution ... mais avant ?


                        • Aristide Aristide 4 septembre 11:46

                          @nono le simplet

                          années de hernie mal soignée 

                           ????


                        • Aristide Aristide 3 septembre 10:55

                          Une remarque tout de même sur votre médecin, une hernie discale n’est pas décelable sur une simple radiographie, il faut une analyse à partir d’un IRM ou d’un scanner. A l’apparition des premières douleurs aussi caractérisées, il aurait suffit de cette prescription pour valider l’importance de l’hernie, sa localisation et surtout les traitements à envisager. De plus prescrire une kiné sans connaitre le déatil est une aberration.

                          Anti inflammatoires et traitements de la douleur ne peuvent être une solution.


                          • nono le simplet nono le simplet 3 septembre 11:28

                            @Aristide
                            une hernie discale n’est pas décelable sur une simple radiographie
                            bien sûr que si !


                          • nono le simplet nono le simplet 3 septembre 11:29

                            @Aristide
                            Anti inflammatoires et traitements de la douleur ne peuvent être une solution.

                            là, par contre, c’est une évidence ...


                          • njama njama 3 septembre 16:15

                            @Aristide

                            Les vertèbres peuvent se déplacer, ce qui crée une compression du disque d’un côté, et un baîllement de l’autre. La chiropraxie permet de réduire le baîllement et donc la compression en remettant la vertèbre en place.
                            Manipulation qui n’est possible que si la hernie n’est pas trop importante, et réduite par des anti-inflamatoires.
                            Les médocs soulageront mais n’arrangeront rien de ce problème mécanique.

                            Ma fille a une une sciatique en fin de grossesse, symptômes fréquent chez les femmes enceintes, quelques séances d’osthéo après son accouchement lui ont permis de s’en libérer.


                          • covadonga*722 covadonga*722 3 septembre 16:50

                            @nono le simplet
                            bonjour , moi j’ai un petit QI donc a ce genre de truc je demande a un pro , lui il est chirurgien et il dit que non 
                            https://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-peut-on-diagnostiquer-une-hernie-discale-avec-une-simple-radio-_12877.html


                          • njama njama 3 septembre 20:25

                            @covadonga*722
                            je demande à un pro...
                            Je pense que vos études militaires ont duré bien moins longtemps que celle d’un chiropracteur...
                            je vous reconnais très discipliné dans vos propos
                            Chasseur Cova Gaaaaaaarde à vous !...
                            Roooompeeeeez.
                            et après on boit un p’tit coup au mess, à la cantine, ou au bistro du coin pour se détendre les neurones, les muscles et le dos


                          • covadonga*722 covadonga*722 3 septembre 20:44

                            ànjama

                            c’est rigolo cette propension a prêter l’alcoolisme aux roumis chez les frères musulmans comme une envie jalouse refrénée . Reprenez vous laissez vous .allez relisez O Kayyam ses odes au vin sont parmi les plus poétiques et philosophiques.
                            .Par ailleurs j’ai pris la peine de vous faire deux réponses argumentées qui semble 
                            vous avoir laisser indifférent ou coi .Et vous voudrez bien m’indiquer l’endroit ou je me suis laisser aller a vous manquer de respects pour que vous me traitiez d’ivrogne .Et oui j’ai été soldat je n’en ai aucune honte vous savez qu’importe d’être peu de chose du moment que l’on sait ce que l’on est 


                          • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 3 septembre 20:47

                            @covadonga*722

                            L’âni, c’est du No Ni ?


                          • covadonga*722 covadonga*722 3 septembre 20:53

                            @Shaw
                            ton relâché toi ? demain soir fée piquouze pour 15 jours  aprés ....mektoub .....


                          • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 3 septembre 21:00

                            @covadonga*722

                            J’attends la poissonnière, qui te calmer, veugra !!


                          • Aristide Aristide 4 septembre 11:54

                            @nono le simplet

                            Une hernie discale n’est pas diagnoticable sur une simple radiographie, tout médecin sérieux renvoie vers un rumatho qui prescrira une IRM ou un scanner. Au mieux on constate un positionnement des vertèbres « anormal » associé à des douleurs sciatiques qui font présumer de la présence de l’hernie mais en aucun cas ne permet de juger ni de son importance, ni de son positionnement, .... Les corps mous comme les déformations du disque n’apparaissent qu’ à l’IRM ou au scanner. 


                          • yvesduc 3 septembre 19:06

                            Merci pour votre article sur le « mal du siècle ».

                            La difficulté avec les hernies discales et autres discopathies, est qu’elles diffèrent d’un individu à l’autre. Le disque intervertébral abîmé peut laisser échapper son noyau vers le haut ou vers le bas, vers l’avant ou vers l’arrière, sur le côté, etc. Des débris de l’enveloppe fibreuse s’échappent également. Si ces débris arrivent dans la zone grise de la moelle épinière, le malade ne sent rien. Si en revanche ils touchent les nerfs, une douleur intense apparaît mais ressentie à un autre endroit du corps : à la jambe, par exemple. Le problème est que l’IRM a une résolution insuffisante pour visualiser précisément où sont les débris et que, d’autre part, la position du malade dans l’appareil est uniquement une position allongée et statique, qui bien sûr ne correspond pas à la vie réelle. La seule solution pour le malade est de travailler par essai-erreurs et d’identifier par lui-même les positions favorables et celles à éviter. Aucun médecin ni kiné n’est à vos côtés 24 heures sur 24 et ne peut vous les indiquer – car, oui, la position pendant votre sommeil est importante aussi !

                            Me concernant, la bonne pratique était de cambrer le dos et celle à éviter absolument était de me pencher en avant. Pour un collègue de travail, c’était l’inverse. Il a été opéré, avec succès. Me concernant, je m’en suis sorti tout seul, en cinq ans, grâce à un peu de sport et à une discipline quotidienne. Les globules blancs ont fini par digérer les débris.

                            Le rôle des ligaments inter-vertébraux, hélas rarement présents dans les dessins montrant les vertèbres et les disques, doit aussi être souligné. Dans mon cas, ils étaient la clé de la guérison. Concrètement, si les ligaments sont souples, ils laissent le disque abîmé déborder de son logement. Si au contraire ils sont rigides, le disque est mieux contenu. Bon, je ne dis pas que dans tous les cas les ligaments sont importants, mais me concernant, j’enchainais les crises jusqu’à ce que je comprenne ce truc. La difficulté étant qu’assouplir ou rigidifier le ligament demande un certain temps, d’où effet retard entre la bonne (ou mauvaise) position et la survenue de la douleur, typiquement le lendemain ou surlendemain. Le rhumato m’a confirmé que ce genre de décalage temporel touchait d’autres malades, mais ne m’en avait pas expliqué la raison.

                            La kiné a joué un rôle mais j’ai surtout profité des échanges avec le kiné. L’effet bénéfique de la séance en elle-même ne durait que quelques heures. J’ai arrêté assez vite.

                            Un manque de musculature du dos et de mauvaises pratiques (par exemple soulever une charge lourde en penchant son buste en avant) peuvent être à l’origine de ce « mal du siècle ». Prenez l’habitude de vous tenir droit SANS vous appuyer sur le dossier de votre siège, et vous protègerez votre dos.

                            J’avais quasiment le même âge que vous lorsque ma protrusion discale s’est déclenchée !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Farah


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès