• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Qu’est-ce que le moringa, cette plante médicinale ancestrale (...)

Qu’est-ce que le moringa, cette plante médicinale ancestrale ?

Le moringa, de son nom scientifique moringa oleifera, est un arbre étonnant. Très utilisé dans la médecine ayurvédique, ses vertus thérapeutiques lui ont valu le surnom d’« arbre de vie ». Les multiples composés qu’il contient (protéines, vitamines, minéraux et oligo-éléments, flavonoïdes…) lui confèrent notamment des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Je vous invite invite à en savoir plus sur le moringa, une plante médicinale ancestrale à découvrir absolument.

JPEG

Qu’est-ce que le moringa ? Origine et utilisations traditionnelles

Encore peu connu dans le monde de la phytothérapie et des compléments alimentaires, le moringa renferme pourtant de nombreux bienfaits. Avant de s’intéresser de plus près à ses propriétés médicinales, faisons un petit point botanique.

Le moringa est un arbre qui appartient à la famille des Moringaceae. Elle regroupe plus d’une dizaine d’espèces de moringa différentes, moringa oleifera étant la plus connue. Le moringa est originaire d’Inde et du Sri-Lanka dont il apprécie le climat tropical. L’arbre peut mesurer jusqu’à 12 m de hauteur et produit des fruits appelés « capsules » qui renferment les graines.

En Inde, presque toutes les parties du moringa sont utilisées en cuisine, des capsules jusqu’aux racines. Le moringa fait aussi l’objet d’une utilisation médicinale et est l’une des plantes phares de la médecine traditionnelle indienne. Cet « arbre de vie » est recommandé pour soigner de nombreux maux, protéger l’organisme et renforcer le système immunitaire.

Les recherches consacrées au moringa ont mis en évidence son caractère nutritif, ses puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Le moringa semble également prometteur dans le traitement du diabète et de l’hypercholestérolémie.

Quels sont les bienfaits du moringa sur la santé ?

Si toutes les parties du moringa sont comestibles, ce sont les feuilles qui renferment le plus d’actifs. Elles sont particulièrement riches en vitamines, en fer, en calcium, contiennent 9 acides aminés essentiels et des flavonoïdes. Les feuilles de moringa sont un véritable cocktail de bienfaits pour la santé !

Cette composition exceptionnelle explique notamment l’action antioxydante et anti-inflammatoire du moringa. Sa richesse en vitamines, minéraux et protéines est également intéressante pour lutter contre la malnutrition et limiter les carences.

  • Exerce une action antioxydante


Les feuilles de moringa possèdent tous les actifs nécessaires pour lutter contre les radicaux libres et limiter les dommages au niveau des cellules. Ainsi, 100 g de feuilles de moringa renferment 51,7 mg de vitamine C et 0,378 mg de vitamine A (bêta-carotène). Sans compter la quercétine et l’acide chlorogénique, des molécules organiques au pouvoir antioxydant.

En 2019, cette étude a démontré l’activité antioxydante des feuilles de moringa oleifera. Elles exercent une activité de piégeage importante sur les radicaux DPPH (2,2-diphényl-1-picrylhydrazyle).

  • Réduit l’inflammation


Le moringa est également connu pour son action anti-inflammatoire. Il réduit l’inflammation en supprimant certaines enzymes inflammatoires comme la cyclooxygénase-2. En 2019, une étude a démontré que l’extrait de moringa oleifera atténue l’expression inflammatoire. Il s’est avéré particulièrement efficace pour réduire l’inflammation en cas de mammite bovine chez les animaux.

L’action anti-inflammatoire des feuilles de moringa est complétée par l’activité de la quercétine et des isothiocyanates. La première est un flavonoïde qui inhibe la formation des médiateurs de l’inflammation. Les isothiocyanates, quant à eux, sont des composés organo-sulfurés qui réduisent l’inflammation impliquée dans de nombreuses maladies cardiaques et le cancer.

  • Lutte contre la malnutrition et réduit les carences


Vous l’aurez compris : les feuilles de moringa sont très nutritives. Elles sont une excellente source de vitamines, minéraux et protéines. Cette composition est idéale pour limiter les carences alimentaires et lutter contre la malnutrition. Par exemple, 100 g de feuilles de moringa contiennent 30 mg de calcium, 45 mg de magnésium et une quantité importante de fer. Dans les pays en développement, elles sont intégrées à l’alimentation des nourrissons et des femmes allaitantes.

En raison de leur teneur en nutriments, les feuilles de moringa sont recommandées en cas de fatigue, pour améliorer les performances physiques et renforcer le système immunitaire.

  • Baisse la glycémie et le mauvais cholestérol


Enfin, d’autres recherches ont mis en évidence le potentiel thérapeutique du moringa pour baisser le taux de sucre dans le sang et le mauvais cholestérol. Les isothiocyanates, en plus d’être anti-inflammatoires, sont également hypoglycémiants. Comme le montre cette étude, ils réduisent la glycémie et suppriment les activités des enzymes α-amylase et α-glucosidase, impliquées dans la dégradation des sucres.

Le moringa est aussi bénéfique pour faire baisser le taux de LDL cholestérol ou « mauvais cholestérol ». Cette action est rendue possible grâce aux acides gras contenus dans les feuilles.

Quels sont les effets secondaires du moringa ?

La consommation de moringa présente très peu d’effets secondaires. En cas de surdosage ou de durée de prise trop longue, des maux d’estomac et des diarrhées peuvent toutefois apparaître. La consommation de moringa est déconseillée en cas d’hypoglycémie. Demandez conseil à votre médecin avant toute première prise de moringa.


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • raymond 7 octobre 17:02

    Merci, et comment l’utilise t’on ?


    • foufouille foufouille 7 octobre 17:19

      @raymond

      Il suffit de payer big khmer vert pour avoir des gélules magiques.

      Garantie arnaque à 100%.

      le diabète n’existe pas en Inde.


    • Djam Djam 8 octobre 10:27

      @foufouille
      Vous avez raison foufouille... mieux vaut continuer à avaler de la chimie, ça c’est efficace et ça n’a aucun effet secondaire !

      Quand on ignore à peu près tout de la phytothérapie, soit on s’abstient de commentaire méprisant soit on se bouge les miches et on creuse le sujet, mais attention foufouille, étudier ça demande beaucoup de temps et d’effort que de se faire plaisir avec une commentaire lapidaire et surtout idiot.


    • foufouille foufouille 8 octobre 10:39

      @Djam

      pauvre tache, si les plantes étaient plus efficace que la chimie ça se saurait depuis longtemps.

      Retournes regarder tes preuves youtube.


    • foufouille foufouille 8 octobre 10:43

      @Djam

      Vas bouffer tes 5g de B6 et potassium.


    • Ruut Ruut 8 octobre 16:35

      @foufouille
      En effet Big Farma ne les aurait pas interdites en vente.
      C’est en tuant (rendant illégale a la vente) la concurrence gratuite (moins chère) et plus efficace que l’on fait les plus gros bénéfices.

      Si c’est moins efficace, tu n’as pas besoin de légiférer dessus, une simple communication suffit.


    • foufouille foufouille 8 octobre 16:40

      @Ruut

      les plantes ne sont toujours pas interdites mais en vente libre, tu peux te défoncer avec une noix de muscade si tu veux.


    • HELIOS HELIOS 13 octobre 22:34

      @raymond

      note : (c’est pas moi qui le dit, je ransmets )

      Les capsules vendues sont en effet anti-inflamatoire.
      Ceux qui ont des « stents » -les petits ressorts metalliques dans les arteres du coeur- destinée a empecher que celles-ci se colmatent ... protègent donc des infarctus du myocarde... doivent consulter leur cardiologue.

      ...car le mode de fonctionnement de ces stents, qui ne doivent pas etre recouvert par la cicatrisation et donc diminuer d’autant le diametre de l’artere, est justement l’inflammation ...


    • foufouille foufouille 7 octobre 17:17

      Une novelle plante magique qui fait que tous les asiatiques vivent tous 122 ans en super bonne santé.


      • taketheeffinbus 7 octobre 23:23

        Encore un nouveau pseudo super aliment à fort potentiel commercial...

        Sinon, localement, il y a l’ortie (les valeurs nutritionnelles, variables, dépendent du sol/terroir), et vous savez quoi ? C’est gratuit, ça pousse partout, sans traitements ni ravageurs.

        Valeur énergétique ± 76,4 Kcal / 100 g
        Eau 76,9 à 80 g /100 g
        Fibres 2 à 5,3 g / 100 g
        Cendres 4 à 5,6 g / 100 g
        Calories 57 à 82 Kcal / 100 g
        Protides 4,6 à 8 g / 100 g
        Lipides 0,7 à 1,6 g / 100 g
        Glucides 7,1 à 12,7 g / 100 g
        Calcium 60 mg à 3,24 g / 100 g
        Phosphore 10 à 673 mg / 100 g
        Fer 7,8 à 13,4 mg / 100 g
        Sodium 1 à 16 mg / 100 g
        Potassium 400 mg à 2,044 g / 100 g
        Magnésium 7 à 399 mg / 100 g
        Manganèse 3 à 3,31 mg / 100 g
        Zinc 0,9 à 1,87 mg / 100 g
        Cuivre 0,52 à 1,59 mg / 100 g
        Bore ± 3,05 mg / 100 g
        Sélénium ± 2,7 μg / 100 g
        (1μg = 1/1000ème de mg)
        Pro-Vitamine A ou Caroténoïdes 0 à 6 mg / 100 g
        Vitamine B1 ou Thiamine 15 μg à 0,15 mg / 100 g
        Vitamine B2 ou Riboflavine 0,12 à 0,23 mg / 100 g
        Vitamine B3 ou vit. PP ou Niacine 0,1 à 1,45 mg / 100g
        Vitamine B6 ou Pyridoxine ± 68 μg / 100 g
        Vitamine B9 ou Acide folique ± 212 mg / 100 g
        Vitamine C 18,8 à 350 mg / 100 g
        Vitamine E ou α-Tocophérol ± 14,4 mg / 100 g

        Pour 100 grammes de feuilles d’ortie fraîches, sont fournis en totalité les Apports Journaliers Recommandés de calcium (plus besoin de produits laitiers) et de fer (plus que les épinards et le foie), 6 fois ceux de vitamine A (plus que l’oseille, les carottes, les épinards, le navet, les abricots le cerfeuil, le pissenlit et le persil réunit en même quantité), et 4 fois ceux de vitamine C. (beaucoup plus que l’orange, les tomates et les carottes, et sans acides néfastes pour le transit si consommé en trop grande quantité, pouvant aller jusqu’à constiper)

        Les orties contiennent, des vitamines A, B1, B2, B3, B6, B9, C, E, K, des fibres (vital pour le transit !!), plusieurs protéines (qu’on trouve aussi dans la viande, les œufs, et le poisson) , du calcium (pour les Os, les dents...), du phosphore, du fer, du sodium, du potassium, du magnésium, de la manganèse, du zinc, du cuivre, du bore,du sélénium, ainsi que les 20 acides aminés (protéines) dont 8 essentiels au corps humain, qu’il ne peut pas produire lui même. (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine)

        Les graines contiennent quand à elles des acides gras insaturés, excellente réserve d’énergie pour la santé, protégeant par ailleurs des problèmes cardio vasculaires (oméga 3 & 6).

        Du fait de ses propriétés donc, l’ortie est capable de se substituer à tous les légumes et fruits que l’on connaît, contenant tout autant de vitamines spécifiques à chacun d’entre eux, mais surtout contenant toute la famille des vitamines, des oligo éléments et des acides aminés (protéines) nécessaires au bon fonctionnement et au renforcement du corps humain.


        • Djam Djam 8 octobre 10:34

          @taketheeffinbus
          Ce n’est pas une pseudo plante magique, c’est une énième plante comestible à disposition des autochtones du pays où elle pousse. Point.
          Les plantes, la végétation est la base de tous les traitements de synthèse mis au point par les labos qui n’ont pas perdu le nord et ont parfaitement compris qu’il était plus rentable de vendre (cher !) des synthèses plutôt que de rééduquer un peuple à se nourrir sainement...

          Pas de bol, la France n’est pas islamisée contrairement aux affirmations d’un petit agent médiatique en vogue mais déjà totalement américanisée. Régis Debray a parfaitement décrit ça dans son « Civilisation » publié il y a deux ans. Nous n’aurions pas besoin en effet de consommer de la Moringa si nous n’avions pas basculé dans la merde industrialo-macdonalisée globale.

          Quant à l’ortie, elle est en effet pleine de nutriments, oligoéléments et minéraux précieux et il est fortement recommandée d’en consommer (surtout pour les femmes), mais... avec la quantité de merde (pesticides et autres multi polluants) qui tombent sur nos plantes de vergers, il n’est pas totalement infondé de consommer des gélules contenant des extraits assainis... fussent-elles exotiques comme la moringa.


        • foufouille foufouille 8 octobre 10:45

          @Djam

          commentaire hilarant car il est évident que tous les peuples primitifs vivent 120 ans en parfaite santé ..........


        • Djam Djam 8 octobre 12:41

          @foufouille
          Cher foufouille, à part répondre laconiquement et toujours avec cette pointe jouissive (pour vous, s’entend...) de mépris, si vous retourniez à quelques études en autodidacte ça vous éviterait ce genre d’argument justifié que par votre envie d’avoir le dernier mot...
          D’ailleurs, je vous le laisse, je suis certain que vous aurez un réel petit plaisir personnel smiley


        • Garibaldi2 8 octobre 12:18

          La soupe d’ortie c’est super bon. C’était une soupe de paysans dans les années 50.


          • zygzornifle zygzornifle 8 octobre 12:43
            Le cannabis , cette plante médicinale ancestrale ....

            • cevennevive cevennevive 8 octobre 13:12

              Bonjour,

              Bonne info d’une plante que je ne connaissais pas. Dommage qu’elle ne pousse pas dans nos jardins ! Mais, nous, dans le Midi, nous avons le figuier.

              Avant que les feuilles de votre figuier ne tombent, récoltez quelques belles feuilles et faites-les sécher. Une tisane de feuilles de figuier est bonne pour toutes sortes de malaises.

              N’en déplaise à Foufouille, les plantes font partie, elles aussi, de notre pharmacopée. Et elles sont gratuites !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

quentinm


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès