• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Variant delta : la territorialisation des restrictions sanitaires

Variant delta : la territorialisation des restrictions sanitaires

« Chacun a sa place dans la cité et doit avoir la part de responsabilité qui lui revient dans la construction de la maison commune, selon le principe de subsidiarité largement développé par les papes. » (Jean-Paul II, le 17 novembre 1999, lettre à Jean Boissonnat, président des Semaines sociales de France).

Comme on pouvait le craindre, avec un taux d’incidence de 1 000 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants en une semaine, le préfet de Martinique a pris le mercredi 28 juillet 2021 des mesures de confinement et de couvre-feu sur tout le territoire de la Martinique. Les services hospitaliers sont saturés et l’on en vient à envisager sérieusement des transferts de malades en métropole. Pas étonnant que la reprise épidémique est plus forte en Martinique, avec un taux de couverture vaccinale extrêmement faible (de l'ordre de 16%), ce qui, pour le Premier Ministre Jean Castex, est même, hélas pour les Martiniquais, la preuve de l'efficacité de la vaccination pour lutter contre l'épidémie.

Cette information rappelle la doctrine du gouvernement pour cette quatrième vague épidémique : la territorialisation des mesures de restriction sanitaire. Cette idée est d’ailleurs du bon sens. Pourquoi appliquer à tout le pays des mesures qui ne seraient nécessaires que dans une région particulièrement touchée par les contaminations ?

On a souvent critiqué la gestion de la première vague, avec des mesures de confinement strict partout, alors que c’étaient le Nord, le Nord-Est, la Bourgogne-Franche-Comté et la région parisienne qui étaient principalement touchées. Les régions du littoral atlantique, notamment, semblaient épargnées. À l’époque, le gouvernement avait justifié les mesures nationales par la nécessité de maintenir bas le niveau épidémique de ces régions épargnées afin qu’elles puissent compléter sinon suppléer les services de réanimation dans les régions les plus touchées.

Un argument tout à fait valable qui est du reste du même genre que la fermeture des remontées mécaniques dans les stations de ski l’hiver dernier. Bien entendu qu’on risquait peu de se faire contaminer en skiant (il suffisait de maintenir des distances de sécurité dans les files d’attente), mais c’était pour éviter un engorgement des hôpitaux (la Savoie était pas mal touchée), supprimer une cause d’hospitalisation très fréquente l’hiver (accident de ski), très fréquente car beaucoup de skieurs ne font pas beaucoup de sport en dehors de ces moments intenses. J’ai été étonné que le gouvernement ait si mal communiqué sur ce sujet en laissant se propager l’idée qu’il faisait n’importe quoi, arbitrairement et sans justification.

Cette territorialisation a une origine intéressante, la doctrine sociale de l’Église, confirmée par le pape Jean-Paul II en 2001 : « Je ne peux que me réjouir de voir invoqué, de plus en plus, le fécond principe de subsidiarité. Ce principe est l’un des piliers de toute la doctrine sociale de l’Église. ». En effet, c’est dans l’encyclique "Quadragesimo Anno" promulguée par le pape Pie XI le 15 mai 1931, pour célébrer le quarantième anniversaire de l’encyclique "Rerum Novarum" promulguée par le pape Léon XIII le 15 mai 1891, qu’a été introduite la notion de "subsidiarii officii principio", le principe de subsidiarité, qu’on pourrait définir de manière "profane" par cette formulation d’un chef d’entreprise, Alexandre Gérard, qui me paraît pas mal : « On confie des responsabilités à l’échelon le plus bas et le plus proche possible de l’action. Quant au manager, il se place en retrait pour accompagner plutôt que pour diriger. ». Pour la crise sanitaire, le manager, c’est bien sûr ici Emmanuel Macron.

On comprendra alors pourquoi le principe de subsidiarité est l’un des principes fondateurs de la construction européenne. Il permet le maintien des États, des nations, la diversité qu’on retrouve dans cette devise : "l’unité dans la diversité". Elle nécessite, pour être applicable, un État décentralisé, ce qui est peu dans la tradition républicaine française d’égalité de tous. Je parle de "tradition" car c’est bien de l’histoire qu’il s’agit. L’Allemagne est un État unifié récent, tout comme l’Italie, l’Espagne, les États-Unis, et le principe de subsidiarité leur est "naturel" car ce sont des États particulièrement fédéraux. En revanche, la France a toujours été un État centralisateur, fort, par nécessité de prendre l’ascendant sur des duchés souvent agités et rebelles.

Mais revenons à la gestion de la crise sanitaire. Le gouvernement y a trouvé un intérêt politique non négligeable : la possibilité de prendre des mesures ciblées mais localisées, si bien qu’elles sont sans conséquence politique. Du moins à très court terme. Après tout, il vaut mieux laisser le préfet de Martinique assumer cette mesure locale plutôt que d’en faire une mesure d’information nationale assumée par le gouvernement lui-même. On ne pourra pas reprocher au gouvernement de ne pas assumer, puisque personne ne voudrait nationaliser ce type de mesures.

Et pourtant, c’est ce qui s’est passé aux deuxième et troisième vagues. Durant l’été 2020, où il était question de porter le masque en extérieur, cela avait commencé très mal. La maire de Paris avait en effet défini des rues à masque (très passantes) et des rues sans masque (moins passante), mais c’était tellement compliqué, et tellement évolutif, qu’il fallait se promener avec un plan détaillé relié au site de la mairie pour ne pas être en infraction. Finalement, à la fin du mois d’août, après la difficulté des maires à définir des zones à masque, le port du masque a été obligatoire partout. C’est plus simple, plus lisible, peut-être moins intelligent et moins pertinent mais la simplicité rend souvent une mesure contraignante plus acceptable qu’une usine à gaz trop sophistiquée.

En septembre et en octobre 2020, petit à petit, des mesures de restriction très localisées ont été prises : fermeture de bars et restaurants à 23 heures, etc. On se souvient du vent de révolte à Marseille, qui ne comprenaient pas qu’on appliquât à Marseille ce qu’on refusait d’appliquer en Seine-Saint-Denis dont la situation épidémique était aussi alarmante. Ensuite, ce furent des couvre-feux dans certains départements… et finalement, des mesures de confinement généralisées, sur tout le territoire national. Il y a eu le même phénomène en mars 2021 : après des mesures localisées de confinement, leur extension sur tout le territoire, c’était le troisième confinement.

Il ne faut pas être dupe avec le virus, en particulier avec le variant delta très contaminateur. Les mesures locales ne durent jamais très longtemps. En France, au 25 juillet 2021, le taux d’incidence national était de 191,4. Autant dire que séparer les départements au taux d’incidence supérieur ou inférieur à 200 va bientôt ne plus avoir de sens : c’est le pays en entier qui aura dépassé le seuil d’alerte (qui devait être de 50 mais en période de vague, on le remonte à 200). En Corse, on a déjà pris des mesures de fermeture de cafés et restaurants à 23 heures, et probablement que les mesures seront de plus en plus restrictives, surtout en pleines rencontres estivales de vacanciers.

_yartiTerritorialisation03

Pour cette quatrième vague, la situation géographique est très différente des précédentes vagues : les départements où la contamination fait rage sont ceux où l’on vient passer ses vacances, ce qui est logique. Ainsi, tout le littoral atlantique est maintenant durement touché, ce qui est nouveau par rapport aux vagues précédentes. Mais les chassés-croisés des vacanciers (juilletistes, aoûtiens) vont aller mécaniquement "répandre" ces fortes contaminations partout dans le pays. Des mesures territorialisés ne se justifieraient vraiment et ne seraient efficaces que si l’on décidait d’entraver la circulation et qu’on interdisait le déplacement entre départements concernés et le reste du pays. Or, en pleines vacances, cette idée n’est absolument pas acceptable ni envisageable.

Je crains la nationalisation des mesures territorialisées, parce que l’expérience épidémique montre que si on ne ferme pas les "frontières" (intérieures, celle des départements), la situation grave de certaines zones s’étendra à tout le pays. Mais j’ai aussi une belle espérance. Celle de la vaccination.

L’Institut Pasteur a publié de nouvelles projections. Ce sont des scénarios issus de modèles, ils n’ont rien de prédictifs mais ils montrent des résultats selon les informations qu’on met en hypothèse. "Le Monde" et LCI ont publié les différentes courbes.

_yartiTerritorialisation02

Les scénarios proposés dépendent de deux critères : l’état de la vaccination en cours, et le niveau du taux de reproduction effectif (très élevé pour le variant delta ; l’expérience montre que l’hypothèse médiane, courbes en jaune sur le schéma, est la plus proche de la réalité). Dans l’hypothèse de ralentissement de la vaccination, le pic épidémique serait prévu en mi-septembre 2021 en dépassant tant le pic de la première vague que celui de la deuxième vague, ce qui signifierait des jours très très difficiles dans les services hospitaliers.

L’hypothèse de la poursuite d’une vaccination massive (insistons sur le fait que grâce au sursaut suscité par la décision du passe sanitaire, la France a dépassé les États-Unis pour sa couverture vaccinale, et est même en train de rattraper l’Allemagne dans une ou deux semaines), la quatrième vague pourrait ne pas atteindre le niveau épidémique de la deuxième vague, et le pic serait en début de septembre 2021.

C’est basé sur ces modèles qu’on doit trouver la raison de la volonté d’être rapide dans l’application du passe sanitaire. Car ces modèles ne tiennent pas compte de ces mesures de restriction. Et il n’y a pas de miracle. Ou l’on arrivera à appliquer efficacement le passe sanitaire, qui est un pis-aller, ou l’on finira par reconfiner tout le pays en pleine rentrée scolaire. Que ceux qui ont d’autres solutions moins contraignantes mais tout aussi efficaces pour stopper la montée épidémique les transmettent au plus vite au gouvernement avant qu’il parte en vacances, elles aussi bien méritées !…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (29 juillet 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Variant delta : la territorialisation des restrictions sanitaires.
Covid-19 : les bénéfices-risques de la vaccination des adolescents.
4e vague : passe sanitaire ou reconfinement ?
Les outrances désolantes des antivax, enfants gâtés de la planète.
Fête nationale : cinq ans plus tard…
Emmanuel Macron, la méthode forte.
Emmanuel Macron face à la 4e vague (2).
Emmanuel Macron face à la 4e vague (1).
SARS-CoV-2 variants of concern and variants under investigation in England, Technical briefing 17, Publlic Health England, 25 juin 2021 (à télécharger).
Bosetti et al., Epidemiology and control of SARS-CoV-2 epidemics in partially vaccinated populations ; a modeling study applied to France, Institut Pasteur, 28 juin 2021 (à télécharger).
Covid-19 : Où en est l’épidémie en France ? Et faut-il avoir peur du variant delta ?
Covid-19 : la divine surprise.
Vive le déconfinement, mais attention au relâchement !
Covid-19 : passe sanitaire et obligation vaccinale.
Dénigrements du vaccin Pfizer sur le Web : une origine russe ?
Plus de 20 millions de Français vaccinés : et moi et moi et moi.
Covid-19 : le passe sanitaire né dans la douleur en France.
Levée des brevets des vaccins anti-covid-19 : de la théorie à la pratique.
La balance bénéfices-risques du vaccin d’AstraZeneca.
Covid-19 : 100 000 décès en France, 1 million en Europe.
Le vaccin russe Sputnik V.
Témoignage : au cœur d’un centre de vaccination contre le covid-19.
Origine du coronavirus SARS-CoV-2 : détecté et en circulation en France depuis le 5 novembre 2019 ?
La technologie à ARN messager de Katalin Kariko.
Pandémie de covid-19 : plus de 2 millions de décès et une poignée de néo-négationnistes.
7 questions sur les vaccins contre le covid-19.
Covid-19 : vaccins et informations parcellaires.
La lune de Jupiter.
Faudra-t-il rendre obligatoire le futur vaccin contre le covid-19 ?

_yartiTerritorialisation08
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.24/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Nicki 29 juillet 18:44

    « Que ceux qui ont d’autres solutions moins contraignantes mais tout aussi efficaces pour stopper la montée épidémique les transmettent au plus vite au gouvernement avant qu’il parte en vacances, elles aussi bien méritées !… »

    C’est une blague non ? Un canular ? Parce que par exemple les états américains qui ont confinés n’ont pas eu de résultats meilleurs que leurs voisins qui ne l’on pas fait.

    Ensuite meilleurs solutions  ??? Non mais y’en a des cartons :

     préparation des hopitaux ! plus de lits plus de personnels formés plus d’oxygène etc etc.

     traiter TOUS les positives et ne pas les laisser crever chez eux

     tester de façon fiable (et pas avec les tests rapides qui ne valent rien)

    -supplémenter tout le monde ne vit D et Zinc car démontrés par études que moins y’en a plus les symptomes sont graves.

     Confiner plus strictement les personnes agées.

    Avec ça on baissera drastiquement les morts.


    Je rappelle aussi que ce n’est pas une 4ème vague mais une 4ème EPIDEMIE ! comme si on avait 4 grippes.

    Je rappelle aussi que n’importe quel administration de médicament doit être faite en fonction de la balance bénéfice/risque ce que nous éludons complètement pour les vaccins mais comme on n ecompte que là dessus comme la ligne Maginot .....


    • Jelena Jelena 29 juillet 18:57

      @Nicki >> Ensuite meilleurs solutions ?

      Envoyer dans une fosse commune les politicards et journaleux qui répètent du matin au soir « il faut avoir peur ».

      Et la crise du covid sera résolu...


    • Jelena Jelena 29 juillet 19:01

      @correction : résolue... (A quand une fonction edit ?)


    • charlyposte charlyposte 29 juillet 19:10

      @Nicki
      Il va falloir embaucher une centaine de légions armées jusqu’aux dents !

      Sans oublier les carnets de PV car il faudra payer même si l’on vous frappe au sol, les coups on un prix de nos jours. smiley


    • nanobis 30 juillet 11:13

      @Nicki
      Mais il n’y en pas tellement de morts ! ( politologue covid france)


    • pierrequiroule 30 juillet 17:12

      @Nicki
      En matière de vaccin ou de soins , je ne discute pas .
      Quant à la ligne Maginot , revoyez votre histoire : Ils ne sont pas passés


    • charlyposte charlyposte 29 juillet 19:42

      Vivement la troisième dose... un vrai travail à plein temps via les vaccinés ( cobayes ) à quand une rémunération digne et juste ! smiley


      • charlyposte charlyposte 29 juillet 19:54

        PFIZER remercie tous les collabos et l’union européenne.... 35 MILLIARDS DE DOLLARS de bénef pour le moment... champagne !!! hum.


        • Green gladiator cyrus 29 juillet 22:27

          @charlyposte

          ha ben oui , mais ca c’ est la cerise sur le gateau smiley
          c’ est juste sur les vaccin a prix coutant ....

          La vrai manne de 350 miliard elle est prevu sur les cancer des 10 prochaine annéee rien qu’ avec la perte de chance lié au hopitaux saturé ....

          1500 milliard si en en plus le pfizer et les autre ARNm loupe leur cible smiley


        • pierrequiroule 30 juillet 17:02

          @charlyposte
          D’un autre coté , le champagne , ils sont obligés de l’acheter ...en France !


        • Nicki 29 juillet 19:57

          « Des mesures territorialisés ne se justifieraient vraiment et ne seraient efficaces que si l’on décidait d’entraver la circulation et qu’on interdisait le déplacement entre départements concernés et le reste du pays. Or, en pleines vacances, cette idée n’est absolument pas acceptable ni envisageable. »

          Donc si je comprend bien l’économique prend le pas sur la santé ? Bravo, vous pensez comme nos chers gouvernants si éclairés. Pas étonnant au vu de vos articles. 


          • Philippe Stephan Philippe Stephan 29 juillet 22:20

            UTILE---santé-environnement —science-politique et socité.

            https://factuel.afp.com/list/all/37881/all/all/87


            • Green gladiator cyrus 29 juillet 22:30

              @Philippe Stephan

              toi tu t’ est TALL un peu ...
              enfin sorti du freezer ?


            • phan 30 juillet 00:41

              Rakoto doit impérativement prendre RDV chez le protologue pour avoir sa troisième dose !
              Le Dr Fauci, immunologue américain, directeur de l’Institut national des allergies et maladies infectieuses, depuis 1984, explique que les vaccinés sont aussi contagieux que les non vaccinés. « Exactly the same »


              • phan 30 juillet 07:56
                « Trente-six heures, c’est le temps qui s’est écoulé entre la seconde dose de vaccin Pfizer qu’a reçu Emmanuel et son décès. Dans la nuit du 2 au 3 juillet, cet homme de 39 ans est mort dans son sommeil, à son domicile. Une fois sur place, les secours n’ont pas réussi à le réanimer. Le médecin du Samu a conclu à un arrêt cardiaque. »
                Le vaccin est sûr contre les formes graves conduisant à une hospitalisation.

              • Clocel Clocel 30 juillet 08:22

                @phan

                Plus contagieux, plus cons, mais plus bankable !

                Ah... Le rêve d’Israël, vivre sur la terre des z’élus et chopper la moindre merde comme le premier goy venu, quelle hérésie...

                L’Alia va devenir moins glamour.


              • phan 30 juillet 10:53

                @Clocel
                ’À quelques mutations près’, le Covid-19 pourrait échapper aux vaccins, selon l’autorité sanitaire américaine .

                18 mois après « la charrue devant les bœufs » (HCQ+AZT, Ivermectine, Zinc), Israël découvre l’eau chaude :

                Après avoir examiné plus de 3 000 médicaments existants pour déterminer si l’un d’entre-eux était efficace contre le Covid-19, le professeur Isaiah Arkin, biochimiste de l’université hébraïque de Jérusalem, a découvert avec ses confrères que 3 médicaments déjà existants arrivaient à combattre la maladie.

                « Ils peuvent protéger les cellules de l’attaque du virus avec une efficacité proche de 100%, ce qui signifie que presque 100% des cellules ont survécu malgré l’infection par le virus », a déclaré le professeur Isaiah Arkin au Times of Israel. Il s’agirait du Darapladid qui traite l’athérosclérose, du Flumatinib, un médicament contre le cancer, et d’un médicament contre le VIH. Le professeur aurait également ajouté que ces médicaments pourraient résister aux variants.


              • troletbuse troletbuse 30 juillet 10:48

                Erreur dans le titre. Le vrai est : « La terrorisation des territoires »


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 juillet 10:52

                  Fin de la Vaccination en Octobre ? 

                   
                   à 12 mn : « Le CDC recommande aux laboratoire d’envisager un autre tests que le PCR afin de différencier le virus SARS-COV-2 des autres virus de la grippe »
                   
                  Autrement dit, tous les tests PCR positifs avec symptômes ne savent pas dire s’il s’agit d’une grippe ou d’un covid !!!
                   

                   Et je ne parle pas des positifs sans symptômes qui sont des faux positifs pour la plupart.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 juillet 10:53

                    @Francis, agnotologue
                     
                    Taux de létalité du variant Delta, l’angle mort de l’argumentaire (bidon) du gouvernement

                    « Les derniers chiffres de l’OMS sont éloquents : le taux de létalité du variant Delta du Sars Cov2 est situé entre 0.01 et 0.5%, soit a minima 4 fois moindre que celui du variant Alpha précédent.  »
                     



                  • pemile pemile 30 juillet 16:39

                    @Francis, agnotologue « Autrement dit, tous les tests PCR positifs avec symptômes ne savent pas dire s’il s’agit d’une grippe ou d’un covid !!! »

                    Troisième article sur lequel vous postez cette info ???!!!!

                    ter repetita smiley


                  • pemile pemile 30 juillet 16:42

                    @Francis, agnotologue

                    Et c’est hallucinant qu’en aout 2021 des mensonges aussi grotesques puissent encore être répétés et c’est inquiétant qu’ils puissent aussi être encore gobés ! smiley


                  • chantecler chantecler 30 juillet 16:47

                    @pemile
                    Je confirme :
                    C’est hallucinant et inquiétant .
                    C’est absolument énorme , effarant , ahurissant , époustouflant ,désarmant ,fou ,.... !
                    So watt ?


                  • pemile pemile 30 juillet 16:51

                    @chantecler « So watt ? »

                    So what ? Ben justement, pas beaucoup de watt dans les cerveaux concernés ! smiley


                  • Green gladiator cyrus 30 juillet 16:58

                    @pemile

                    @Francis, agnotologue « Autrement dit, tous les tests PCR positifs avec symptômes ne savent pas dire s’il s’agit d’une grippe ou d’un covid !!! »

                    Troisième article sur lequel vous postez cette info ???!!!!

                    C’ est vraiment du harcelement , tu veint toi meme de convenir que seul les labo des chu pouvait faire des test PCR correct , et que par consequent tout les test en labo ordinaire etait faussé faute du bon materiel ...

                    Meme un elisa ou un westerne blot est plus fiable qu’ un mauvais PCR 

                    c’ est quoi ton but ?
                    qu’ on mete des gens sain dans des hotel covid , pour qu’ il atrape la maladie ?
                    de preference des complotiste anti macron ?


                  • chantecler chantecler 30 juillet 17:05

                    @pemile
                    Ben alors p’tit emile !
                    https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=so+watt
                    Encore en train de roupiller ?


                  • BA 30 juillet 11:45

                    Le scandale de l’année 2021 :


                    Les prix des vaccins auraient été gonflés artificiellement par les sociétés pharmaceutiques profitant de leurs monopoles. La France aurait ainsi payé au moins 4,6 milliards d’euros de surcoût et l’Europe 31.


                    31 milliards d’euros. C’est le montant que Pfizer et Moderna auraient engrangé sur le dos de l’Union européenne grâce aux contrats de livraison de vaccins qu’ils ont signés.


                    Une enquête menée dans le cadre la People’s Vaccine Alliance, dont Oxfam est membre, a analysé les techniques de production des vaccins à ARN messager de ces deux géants pharmaceutiques pour en déterminer le coût réel de production. Il est estimé à 1,18 dollar (0,99 euro) la dose pour le Pfizer et 2,85 dollars pour le Moderna, tandis qu’ils sont vendus entre 16,25 et 19,50 dollars pour l’un et entre 19,20 et 24 pour l’autre.


                    Si cette analyse ne prend pas en compte le coût de leurs investissements en recherche et développement, cela n’enlève rien aux profits faramineux que réalisent les groupes pharmaceutiques. En 2021, Pfizer devrait réaliser un chiffre d’affaires proche de 80 milliards d’euros. Il pourra remercier la France pour qui le surcoût est évalué à 4,6 milliards d’euros.


                    https://www.liberation.fr/economie/les-geants-pharmaceutiques-font-passer-leur-interet-financier-avant-linteret-general-20210729_KXMFWZYBG5CV5O3XT7M3TVVNFY/




                    • phan 30 juillet 12:15

                      @BA
                      et le scandale de l’année 2020 :
                      Remdesivir : le scandale à un milliard d’euros du faux traitement de la COVID-19 acheté par la Commission


                    • Taverne Taverne 30 juillet 14:16

                      L’auteur ne cesse de citer le pape. J’ai donc cru qu’il allait disserter sur les mesures sanitaires au Vatican. Puis l’auteur nous invite à aider le gouvernement pour qu’il passe des vacances tranquilles. Pourquoi l’aiderions-nous, l’auteur le fait si bien chaque jour avec tant d’application et de zèle.

                      Les compatriotes de l’Outre-mer n’ont pas assez respecté les distances et les gestes barrières. Cela est fort ennuyeux, d’autant plus que leurs hôpitaux ne sont ni les plus grands ni les plus équipés.

                      J’ai entendu une explication qui tient la route d’un expert des Dom Tom : il dit que les populations de ces îles ont été contaminées par la métropole à diverses époques (pesticide, nucléaire…) avec mensonges et dissimulation. Or, il existe un proverbe qui dit « chat échaudé craint l’eau froide ». En somme, c’est un refus « physique » du vaccin et leur libre-arbitre est faussé. Nos compatriotes ne sont donc pas entièrement responsables de leur situation. Il leur faudra tout notre soutien. Cette fois-ci soyons dignes de leur confiance. Un seul peuple !


                      • phan 30 juillet 15:21

                        @Taverne
                        Le Dr De Chazournes s’exprime à la sortie de sa « convocation » par l’Ordre des Médecins de la Réunion.

                        Le Dr Chazournes : « Nous allons porter plainte contre X, car ce n’est pas possible de tuer des jeunes par des myocardites »
                        « Si on ne veut pas que les gens terminent en réanimation, il faut faire les traitements précoces. Et là je m’adresse aux élus : non le vaccin n’est pas la solution, il y a des traitements précoces donnés par d’innombrables pays et il va falloir reconnaître ça, on ne peut plus tolérer un vaccin qui peut être protège mais on n’en sait rien mais qui a des effets indésirables énorme sur le quel on l’aurait retiré depuis bien longtemps si cela avait été un autre produit médicamenteux. Alors que l’on pourrait traiter pour éviter que les gens aillent en hôpital avec les traitements ambulatoires précoces. […] La solution c’est de traiter les gens quand ils sont malades, on ne les traite pas en leur disant : restez chez vous et prenez du Doliprane. Des gens sont morts et vont mourir encore par absence de prises en charge. »


                      • foufouille foufouille 30 juillet 15:41

                        @phan
                        toujours aussi timbré.


                      • phan 30 juillet 16:00

                        @foufouille
                        toujours aussi cucurieuse.


                      • foufouille foufouille 30 juillet 16:31

                        @phan
                        et débile vu que je suis un mec.


                      • phan 30 juillet 17:32

                        @foufouille
                        Mon premier est un eunuque
                        Mon deuxième est un eunuque
                        Mon troisième est un eunuque
                        Mon quatrième est un eunuque
                        Mon cinquième est un eunuque
                        Mon tout est une ville militaire française
                        RÉPONSE : Saint-Maixent

                        Quelle est la plante aromatique préférée de 3 foufouilles ?
                        RÉPONSE : La ciboulette


                      • Kongzi17 30 juillet 15:54

                        Suède : 1.42 mort par 1 000 hab vs 1.67 France , 1.85 pour US, et autant pour le RU,

                        sans quasiment aucune contrainte et avec l’un des taux de vaccination le plus bas des pays occidentalisés (39,4 %).

                        .... ou comment faire des articles totalement inutiles auxquels l’auteur nous habitue en se surpassant un peu plus chaque fois !

                         


                        • Toubib09-78 30 juillet 16:18

                          Manifestement vous n’avez rien compris

                          La territorialisation de la décision c’est donner aux petits fonctionnaires zélés : les préfets, le pouvoir de prendre une décision que le chef de l’état ne prend pas

                          Très facile après, surtout en campagne électorale des présidentielles de botter en touche : « ce n’est pas moi, c’est l’autre » et le tour est joué


                          • LeMerou 30 juillet 19:03

                            Tiens encore une prédiction !

                            « Variant delta : la territorialisation des restrictions sanitaires »  smiley

                            L’Île de France choppe le Covid, on confine la France.. Avant rien..... Mouaiff..

                            Bref, je connais une campagne paisible dont les gens (ou plutôt la maigre population) relativement sérieux et impliqués, dont le fameux taux R quelque chose devenait si faible que l’on y vivait presque paisiblement.

                            Mais l’été arrive, comme les criquets, les hordes covidienne des « villes » se déplacent, fini la quiétude, retour des restrictions (qui ne partiront pas de sitôt, du moins resteront encore un peu (voir plus si affinité préfectorale) après l’exode du retour estivalier effectué).

                            Les hordes établies, sont appliqué alors les fameuses mesures territoriales, normal, des territoires se déplaçant dans d’autres, les mesures suivent. C’est ce que l’on appelle la solidarité...  smiley

                            C’est couillon pour les « Aoûtiens », qui ne bénéficierons pas de l’état de grâce des deux premières semaines de Juillet. Adieu l’air iodé entrant dans les naseaux à l’air libre, retour de la filtration. Retour aussi des regards inquiets, inquisiteurs, suspicieux.....

                            Septembre arrive, la campagne se dépeuple considérablement en quelques jours, la vie va t-elle redevenir normale dans ces lieux paisibles ? NON. Ces territoires resterons contaminés (infectés, allez n’hésitons pas dans les termes) pour un certain moment, voire un moment certain.

                            Ce vérant delta, à la contagiosité extrême d’après ce qui se dit, à la létalité redoutable était présent mais contenu dans certain territoires à population dense, n’aurait-il pas dû être traité par des mesures territoriales importantes ?

                            Ces fameuses mesures territoriales sanitaires seront elles immédiatement levées après l’exode inverse de la première semaine de septembre, j’en doute fort..

                            A cette heure ou beaucoup de donneurs de leçons n’hésitent pas un instant à qualifier d’irresponsables, d’inciviques, d’égoïstes que sais je encore des personnes ayant encore des doutes sur la structure des vaccins, ne voient aucun inconvénient à ce que soit « contaminé » d’autres territoires ! Ca c’est normal, civique, solidaire....


                            • LeMerou 30 juillet 19:06

                              Je suis civique et solidaire, il ne me viendrait pas un instant l’idée d’apporter ma contamination au vérant delta ailleurs....
                               smiley


                            • Mirlababo 30 juillet 21:52

                              Vla le bot de service zototo qui nous sert sa propagande quotidienne.

                              Avez vous un vrai métier ? 


                              • Mirlababo 30 juillet 21:53

                                Et blabla 


                                • ETTORE ETTORE 31 juillet 00:07

                                  .Rât kotOlaReMollo

                                  Pour la crise sanitaire, le manager, c’est bien sûr ici Emmanuel Macron.


                                  Heuuu .......

                                  Dites Rakoto,........ C’est une flatterie , que vous avez voulu faire à votre CONdescendant Marquis de Sadescentrèsbas ?

                                  Parce en l’état actuel des faits, cela ressemble plus à une .....dénonciation !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité