• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Autoroutes, sénateurs et péages : faire payer les pauvres

Autoroutes, sénateurs et péages : faire payer les pauvres

Offrir une réduction du prix du péage autoroutier aux propriétaires d'une voiture électrique c'est favoriser les riches, et mépriser les plus humbles d'entre nous.

 

Des sénateurs avaient proposé, en 2020, une diminution du prix des péages autoroutiers pour les usagers possédant une voiture électrique. Espérons que les écolo de EELV ne reprennent pas cette proposition qui favoriserait les riches en leur permettant de payer moins cher leur passage sur les autoroutes comme l’autoroute entre Cluses et Annemasse en Haute-Savoie où pour emprunter les 40km un usager avec une voiture électrique ne paie que 0,78€ alors qu’avec une voiture à moteur thermique il en coûte 3,90€, car ce sont les plus riches des Français qui possèdent une voiture électrique.

 

Outre que la voiture électrique n’est pas aussi écologique qu’on veut bien nous le dire, mais c’est un autre débat, qui peut en acheter une ? Le prix moyen[1] d’un tel véhicule oscille autour de 45 000€ allant de la Renault Zoé à 23 900€ à la Tesla à 91 000€ ; certes l’entretien est moins coûteux : 20 % à 30 % de moins. Il faut ajouter la batterie dont le remplacement ne fait pas partie de l’entretien, deux options sont offertes : l’achat de la batterie qui varie entre 4 000 et 9 000€ (par exemple, la batterie de la Renault Zoé coûte 8.900€), un montant qui s’ajoute à la facture d’achat, l’autre option est la location entre 70 et 150€ par mois, mais le consommateur est tenu de payer une somme fixe tous les mois, même si le véhicule n’est pas utilisé. Bien sûr il faut ajouter le coût de l’électricité utilisée pour recharger la batterie – et rouler — et celui d’une éventuelle installation d’une borne de recharge à domicile.

 

On comprend alors que Sélectra commence son article par les propos suivants : « Le segment du véhicule électrique pour les particuliers a en effet atteint plus de 42.000 unités en 2019, contre environ 31.000 en 2018. Malgré cette avancée, sa part du marché reste minime en France (1,9 % seulement). Le prix d’une voiture électrique est souvent le premier frein à son achat. » Le coût d’un véhicule électrique est prohibitif pour les gens appartenant aux classes moyennes inférieures et surtout pour les plus humbles, d’autant que d’autres éléments s’ajoutent ou contribuent au prix : la capacité (économies, capacité d’emprunt) à réaliser un achat, les distances à parcourir qui comprennent les fins de semaine et les divers congés en plus du trajet domicile‑travail, le besoin d’avoir deux véhicules, le nombre d’enfants (on ne transporte pas 3 enfants dans une Renault Zoé), les autres éléments budgétaires (loyer ou/et autre emprunt, coût de l’énergie domestique…) même avec les aides de l’État il est impossible pour ces gens d’acheter une voiture électrique qui réponde à leurs besoins. Les aides de l’État, même si elles paraissent généreuses, sont un cache-misère et une opération de marketing politique qui n’avantage que les plus riches. Voilà bien des obstacles sur la route entre les plus humbles et la voiture électrique qui montrent combien il est plus facile d’être vertueux quand on est riche.

 

Le vice‑président du Sénat, Vincent Delahaye, souhaite par cette mesure récompenser « les comportements vertueux ». Comme si tout le monde avait les moyens d’être vertueux au sens où l’entendent le sénateur et le parti EELV, plus généralement les écologistes. Cette impossibilité à « être vertueux » est bien dessinée dans le reportage de France Info de vendredi 18 septembre : « Ce projet divise les automobilistes. “Si quelqu’un fait l’investissement d’acheter une voiture qui consomme moins, du coup, cette personne s’y retrouve”, estime un automobiliste. “Une voiture électrique, c’est très cher. On n’a pas tous les moyens d’acheter une voiture qui pollue moins”, souligne un autre. » La prime à la conversion ne favorise très majoritairement que les plus aisés financièrement de nos concitoyens, voilà qu’aujourd’hui le sénateur Delahaye veut leur offrir un cadeau supplémentaire : le coût du péage autoroutier confirmant ainsi l’adage suivant lequel on ne prête qu’aux riches.

 

[1] Source Sélectra https://selectra.info/energie/guides/conso/voiture-electrique/prix consulté le 19 septembre 2020.


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • chantecler chantecler 4 octobre 11:58

    Bientôt le passe voiture électrique .

    Puisque les gogos ne se précipitent pas faudra bien les obliger .


    • Schrek Docteur Faustroll 4 octobre 12:04

      @chantecler

      et le passe école privée, clinique privée, revendeur d’électricité et de gaz sans en stocker ni en produire, etc.


    • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 5 octobre 09:38

      @chantecler
      C’est surtout que si on mets ça en place, y’en a plein qui vont trouver ça bien. Le « pass sanitaire » a ouvert la boîte de Pandore.
      Personne n’a rien vu, à part quelques « complotistes irresponsables » !!
      Dont je fais partie d’ailleurs...  smiley


    • ASTERIX 6 novembre 18:13

      @chantecler
      LES RICHES SONT PLUS RICHES les pauvres plus pauvres mais beaucoup plus honnêtes et nombreux

      650000 ELUS   6500000 FONCTIONNAIRES dont 60% payés au SMIC POUR inventer des grilles qui se recouvrent et trouvent les « fraudeurs » pauvres seulement beaucoup plus nombreux

      nul n’est censé ignorer la loi surtout les ..politiques ... hauts fonctionnaires
      ...banquiers d’affaires MINISTRES SENATEURS DEPUTES : 600 et 120 SUFFIRAIENT !!!!


    • Schrek Docteur Faustroll 4 octobre 12:00

      « Espérons que les écolo de EELV ne reprennent pas cette proposition qui favoriserait les riches »


      Ils ont déjà à défendre la veuve et l’orphelin !

      S’il faut, en plus, qu’ils se soucient des pauvres, ils vont plus savoir où donner de la tête !


      • jymb 4 octobre 13:07

        Rappelons surtout que les autoroutes devaient être gratuites après avoir été remboursées 

        On attend toujours que cette promesse soit tenue...


        • Schrek Docteur Faustroll 4 octobre 15:10

          @jymb

          ça, c’était dans l’ancien monde, quand l’état gérait les services publics et s’occupait d’aménagement du territoire.
          déjà, ceux qui avaient fait cette promesse sont morts et donc irresponsables, mais en plus c’était avant que des concessions soient accordées à des société privées
          vous savez bien que les péages ne leur servent qu’à payer l’entretien de la chaussée, les taxes et la concession, mais qu’elles ne font pas de profits, puisque ce sont des organismes philanthropiques


        • Loatse Loatse 4 octobre 14:25

          En économisant sur les frais d’autoroute et l’essence (à 2euro le litre !), les petits salaires devraient pouvoir rentrer dans leurs frais, qu’ils achètent à crédit ou louent le véhicule.

          et puisqu’on parle d’écologie, je suggère à l’auteur de faire un tour dans ma vallée toulonnaise, notamment l’été à la saison ou affluent les touristes. Une autoroute la traverse avec ce que cela induit comme pollution pour les riverains y compris sonore et olfactive, parfois suivant la densité du flux une telle puanteur que cela nous oblige à fermer les fenêtres.

          J’ai remarqué egalement une hausse non négligeable localement des température coincidant avec les périodes dits de « chassés croisés ». (Je ne sais par contre s’il en sera de même avec les véhicules electriques... ?)

          Quand aux autoroutes, « la gratuité » de l’usage de celles ci est elle souhaitable dans le contexte actuel sachant que leur entretien incomberait aux départements, lesquels ont déjà du mal à faire face à l’entretien du reste du réseau routier.. ?


          • Jean Keim Jean Keim 4 octobre 20:29

            @Loatse

            Avec le privé, il y a des actionnaires qui veulent des sous et toujours plus, ce détail semble vous échapper.


          • Nicolas_M Nicolas_M 4 octobre 15:38

            Les pauvres z’ont qu’à acheter une 125. Une ptite 125 comme la Honda CB125F ça consomme 1,5L aux 100, ça coûte 2800 € neuf (beaucoup moins en occaz), le prix du péage est divisé par 2 par rapport à une bagnole, ça monte à 110 sans soucis ce qui suffit largement, et pas besoin de permis juste une demi journée de formation. Une jeune conducteur c’est 8€ d’assurance par mois, 4€ avec le bonus au max.

            Et côté écologie, ben ça pèse 110kg et ça émet moins de 50g de CO2, autant dire que sur son cycle de vie ça aura émis moins de CO2 que juste la conception d’une Zoe.


            • Mellipheme Mellipheme 4 octobre 18:46

              @Nicolas_M
              C’est bien de rappeler que l’on peut rouler paisiblement sans polluer avec une petite moto.
              Bon, perso, mon choix c’est plutot la Honda CMX 500 Rebel, 190kg, c’est plus qu’une 125 mais c’est quand même pas un SUV !  smiley

              Je serais assez partisan de surtaxer les SUV, disons tous les véhicules thermiques pesant plus de 800 kg à vide. Ça serait écolo, et ça toucherait plutôt les plus fortunés... Mais ça existe peut-être déjà, une taxe possible c’est une taxe votée en France  smiley


            • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 5 octobre 09:43

              @Mellipheme

              plus de 800 kg à vide

              Heu, là, on va avoir un souci aux normes européennes avec le crash-test !!
              Une petite 208 fait plus d’une tonne.
              Je ne parle pas du 2008 qui fait 1.3T...

              Une Autobianchi A112, on était dans les 700Kg si je me souviens bien...


            • ZenZoe ZenZoe 4 octobre 15:58

              D’abord les pauvres n’ont rien à faire sur les autoroutes, où ils entravent la circulation avec leurs caisses pourries. Qu’ils empruntent donc les chemins départementaux, créés pour eux. Ou mieux encore, qu’ils restent chez eux, ça dépolluera le pays.


              • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 5 octobre 09:45

                @ZenZoe
                Exact !!
                Salauds de pauvres.
                Le carburant à 3€ le litre, et vite !!
                Comme ça, ils arrêteront de me faire chier sur les routes...
                Non mais !!  smiley


              • Jean Claude Massé 4 octobre 16:54

                Et lorsque le compteur LINKY va être généralisé, il faudra bien payer la TIPE pour boucher le déficit des carburants traditionnels.

                Vous savez, cette taxe qui s’appelait TIPP, taxe intérieure sur les produits pétroliers qui s’est faite rebaptisée TIPE, taxe sur les produits énergétiques.


                • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 5 octobre 09:47

                  @Jean Claude Massé
                  Et oui...
                  Le Linky est capable de facturer différemment suivant l’utilisation qui est faite du courant secteur.
                  Ça, entre autres choses, beaucoup l’ont oublié !!  smiley


                • amiaplacidus amiaplacidus 4 octobre 17:34

                  Faire payer les pauvres, il y a bien longtemps qu’Alphonse Allais y a pensé :

                  « Il faut prendre l’argent là où il se trouve, c’est-à-dire chez les pauvres. Bon d’accord, ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais il y a beaucoup de pauvres. »

                  .

                  Et on peut trouver des électriques à prix abordable. Je viens de commander* une Dacia Spring version confort plus, toutes options pour 14.118 €, bonus écologique compris.

                  Elle convient parfaitement à mon usage, 4 places, coffre relativement grand (270 l), autonomie affichée 305 km (je table sur 200 km). Au surplus, je pourrai la recharger avec mon excès de production de mes photovoltaïque.

                  Comme je ne cherche pas à me la péter avec une voiture, une Dacia, la voiture du pauvre, rempli tout ce que je lui demande : elle va d’un point A à un point B dans des conditions de confort correctes et elle est, d’expérience, économique et robuste.

                  On verra dans une année ou deux si je maintiens mon opinion sur Dacia.

                  .


                  * Elle remplace ma bonne vieille Dacia Logan, qui a bien mérité de faire valoir ses droits à la retraite : 15 ans et un peu plus de 120.000 km.


                  • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 5 octobre 09:48

                    @amiaplacidus

                    autonomie affichée 305 km (je table sur 200 km)

                    Je vois que vous êtes un « réaliste » !!  smiley


                  • Samson Samson 7 octobre 14:21

                    @amiaplacidus
                    « Il faut prendre l’argent là où il se trouve, c’est-à-dire chez les pauvres. Bon d’accord, ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais il y a beaucoup de pauvres. »

                    Comme l’objectif de croissance affiché des managers de la start-up « France » est précisément d’appauvrir les Français et d’aligner la classe moyenne sur les galères du précariat, on peut conclure qu’En Marche vers Nulle Part, on avance ! smiley

                    PS : Ne disposant hélas ou heureusement pas d’un budget de « bobo », je n’ai jamais, fort généralement à ma plus grande satisfaction, utilisé que des véhicules d’occasion, et le prix « raisonnable » d’un véhicule électrique « abordable » représente pour une autonomie des plus limitée le prix d’une série de véhicules « thermiques ».
                    Toutes les actuelles mesures de transition énergétique à marche forcée relèvent d’une hypocrisie sans nom, d’autant qu’elles ne disposent tout simplement pas des moyens de leur vertueuse prétention !
                    Arrêter la production de véhicules à moteur thermique tout en laissant liberté de circulation au parc des véhicules « thermiques » existant jusqu’à obsolescence serait bien plus rationnel pour organiser la transition, d’autant que revendus pour une bouchée de pain, ces derniers continueront de toute manière à rouler et polluer sous des cieux plus idéologiquement cléments.


                  • Jean Keim Jean Keim 4 octobre 17:45

                    De plus si le prix du péage autoroutier devait diminuer pour les voitures électriques, afin que les actionnaires ne soient pas lésés, le prix des péages augmentera pour les véhicules à moteur thermique.


                    • zygzornifle zygzornifle 5 octobre 08:09

                      La pauvre est né pour payer, pourquoi le riche est riche hé bien parce que le pauvre est pauvre, faut bien que le pognon soit pris quelque part ...


                      • zygzornifle zygzornifle 5 octobre 08:10
                        Une leçon d’administration publique qui date de 400 ans ! 

                        Voici une citation de Colbert et Mazarin qui n’a pas pris une seule ride ! 
                        Colbert :
                        « Pour trouver de l’argent, il arrive un moment ou tripoter ne suffit plus.
                        J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou… » 
                        Mazarin : 
                        « Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. 
                        Mais l’État, lui, c’est différent. 
                        On ne peut pas jeter l’État en prison. 
                        Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça. » 

                        Colbert : 
                        Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. 
                        Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ? » 
                        Mazarin : 
                        On en crée d’autres. » 
                        Colbert : 
                        « Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà. » 
                        Mazarin : 
                        « Oui, c’est vrai, c’est impossible ! » 
                        Colbert : 
                        « Alors, les riches ? » 
                        Mazarin : 
                        « Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. 
                        Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres ! » 
                        Colbert : 
                        « Mais alors, comment fait-on ? » 
                        Mazarin : 
                        « Colbert, tu raisonnes comme un fromage (ou comme un pot de chambre sous le derrière d’un malade) ! 
                        Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches…> Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! 
                        C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! 
                        Ceux-là… plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser ; c’est un réservoir inépuisable. » 
                        Extrait du « Diable Rouge » 
                        …et c’était il y a 4 siècles !

                        • Jean de Beauce Jean de Beauce 5 octobre 11:47

                          Je roule avec une Dacia 1,5DCI non par plaisir de polluer, mais parce que j’abats 40 kms aller-retour chaque jour pour aller travailler. Le diesel résiste mieux au froid que l’électrique. Et je me fous des particules de ma bagnole : au XIXème siècle, qui se plaignait de la fumée des usines à charbon et des locomotives ? Ecolos=escrocs et guignols.


                          • bestof32 bestof32 5 octobre 19:10

                            @Jean de Beauce
                            Au 19eme siècle il y avait 1 pauvre milliard d’habitants dont la majorité avait une empreinte carbone quasi nulle. Aujourd’hui c’est presque 8 milliards avec 1 bon milliard qui polluent et se goinfrent comme des gorets. Voilà la différence.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité