• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Aveux forcés

Aveux forcés

Ces derniers temps, un individu normalement constitué est dans l'obligation d'avouer devant tous les passants ses désirs, ses penchants, ses tendances supposés par le groupe. Que ceux-ci soient réels ou pas. Que ce soit le fantasme du troupeau se basant sur des clichés et autres lieux communs ou pas. On lui tire des aveux presque obligatoires du nez. Qu'il n'aille surtout pas contre. Voire certains groupuscules et associations font son "outing" à sa place, idem pour des adolescents en milieu scolaire. Et finalement ont un point de vue rigoureusement homophobe sur les homosexuels, par sottise et ignorance...

 

C'est d'autant plus répandu que maintenant cela donne de soi une image tellement positive, tellement progressiste d'avoir "aidé" un-e homosexuel-le, de l'avoir comme ami-e. On est tellement libertaire à fréquenter des homosexuels forcément vus comme cultivés et sensibles alors qu'un homo peut être inculte, et, ou con. Sa sexualité ne l'éloigne pas des travers de l'humaine espèce, ne l'en dispense pas. C'est un peu comme oublier cela aussi pour les personnes d'origine étrangère, ce qui est au fond pour le moins ethno différencialiste voire pleinement raciste.

 

Je songe particulièrement à ce garçon précieux, un peu maniéré dont j'ai croisé le chemin il y a quelques années. Mal dans sa peau, il se cherchait comme tous les jeunes de son âge. Toutes les personnes autour de lui, professeurs et éducateurs étaient persuadés convaincus qu'il était homosexuel mais ne voulait pas se l'avouer à cause de son attitude. Tous ceux à qui il demandait conseil lui intimait de se reconnaître homosexuel. Moi, je lui suggérai juste de réfléchir par lui-même sur son intimité et que cela ne regardait personne d'autres.

 

Trois jours après je le croisai en ville filant le parfait amour avec une jeune fille, sans qu'il n'y ait aucune espèce d'ambiguïté sur leurs relations.

 

Moi-même j'ai vécu le même genre de mésaventure dans un établissement scolaire. Ma manière de parler, mon goût pour la littérature, et mon vitiligo pris pour du SIDA semblèrent pour des collègues enseignants un signe évident de mon homosexualité. Il y avait ceux que cela embêtait et ceux tenant à me défendre, arrivant par exemple à une réunion avec un badge "Non à l'homophobie" "pour me défendre". Je protestai gentiment en la remerciant malgré tout mais rien n'y faisait, j'étais homosexuel et je me devais de l'avouer.

 

Il fallut que j'aille m'expliquer virilement pour le coup avec l'imbécile ayant lancé cette rumeur sur mon compte pour que tout cette farce s'arrête. Comme il ne m'avait pas l'air cependant très convaincu, et pour me payer sa tête un peu, c'était de bonne guerre, je serrai sa main avec les miennes avec force pour "sceller" l'explication. Mais il me paraissait penser encore que j'étais contagieux...

 

Il faut à l'instar d'autres catégories de population qu'il y ait toujours une "grande folle de service" se devant d'être extravertie ou "honteuse" et de vivre tristement avec sa mère "dans un très grand appartement rue Sarasate". C'est ainsi dans notre société si avancée...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

 

illustration

 (Affiche de "guillaume et les garçons à table")

 empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.85/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • bibou1324 bibou1324 4 mai 15:49

    Dans ce monde, la majorité des humains trime dur pour se payer à manger. 2,1 milliards de personnes n’ont pas d’eau potable. La pollution s’étend chaque jour un peu plus. Les terres cultivables fondent comme neige au soleil. Les exodes massifs de population sont de plus en plus fréquents. 860 millions de personnes vivent dans des bidon villes.


    Vous souffrez d’être mal considéré ? Votre vie n’a aucune importance pour le monde, pas plus que la mienne. Exposer votre souffrance ne la rendra pas plus supportable. Vivez votre vie la comme vous le voulez, profitez-en. Si vous pensez que l’opinion des autres a une importance, c’est que vous êtes en train de gâcher votre temps sur Terre.

    Un ’ricain vous aurais traité de Snowflake : émotionnellement vulnérable, se pensant unique et dont la vie a une quelconque importance. Moi je dirais plus prosaïquement tarlouze (<- humour).

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 mai 16:51

      @bibou1324

      Je pense à l’inverse que toute vie À une importance. Et je ne parle pas de ma souffrance mais de la sottise de quelques uns.. Leur opinion je m’en tape


    • Le Panda Le Panda 4 mai 17:19

      @Amaury bonjour

      Ces derniers temps, un individu normalement constitué est dans l’obligation d’avouer devant tous les passants ses désirs, ses penchants, ses tendances supposés par le groupe. Que ceux-ci soient réels ou pas. Que ce soit le fantasme du troupeau se basant sur des clichés et autres lieux communs ou pas. On lui tire des aveux presque obligatoires du nez. Qu’il n’aille surtout pas contre. Voire certains groupuscules et associations font son « outing » à sa place, idem pour des adolescents en milieu scolaire. Et finalement ont un point de vue rigoureusement homophobe sur les homosexuels, par sottise et ignorance…

      Tu ne peux te moquer de l’opinion de quiconque sinon tu fermes le débat je me doutais lorsque je l’ai lu en modération que cela serait le résultat à sortie, c’est la démonstration que sans commentaire un article est mont né et que sans vote il ne passe pas les barrières de l’interdit « pseudo » ceci dit depuis que les étoiles brillent les faits ont évolués en l’espace de quelques secondes dans la transparence de l’illusion tu ne peux ouvrir que le conte de la boite à pandore avec le contraire non ? Cdt 


      • sls0 sls0 4 mai 17:24

        Je me permets pas de juger les autres et je m’en fous de ce qu’ils pensent de moi.

        On regarde d’abord dans son assiette, ses défauts ou fautes, on essaie de s’améliorer. Et tout d’un coup on s’aperçoit que l’on existe beaucoup plus pour les autres, qu’on attire.

        Laissez donc les jugements et avis aux médiocres, il n’ont que ça pour croire qu’ils existent ces insignifiants.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 mai 18:08

          @sls0

          Je parle surtout ici de cette obligation de l’aveu


        • marmor 4 mai 18:17

          L’aveu !! ce n’est pas un aveu aujourd’hui, ce serait plutôt une revendication ! C’est à la mode d’être homo dans les milieux intello-branchés, alors on se revendique, on ne se cache plus, on s’invente même .


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 mai 18:25

            @marmor

            Certes et on voudrait que tout les autres « suspects » fassent de même


          • cassini cassini 4 mai 18:27

            Ces discours oniriques et décousus sont de plus en plus préoccupants... Amaury, si vous avez un scaphandre autonome, envoyez-le moi et je vous le retournerai chargé en air de la campagne pompé entre Vassivière et Gentioux (son monument aux morts ***). Vous pourrez respirer de façon normale une petite heure. 


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mai 10:03

              @cassini
              ah la campagne, les ptits zoziaux toussa

              là ça vous emmerde, vous pouvez pas me traiter de ceci ou de cela, ça vous oblige à une réflexion complexe, je comprends que ça vous insupporte...

            • foufouille foufouille 4 mai 18:35

              " Sa sexualité ne l’éloigne pas des travers de l’humaine espèce, ne l’en dispense pas. C’est un peu comme oublier cela aussi pour les personnes d’origine étrangère, ce qui est au fond pour le moins ethno différencialiste voire pleinement raciste.
              mais si, tu as bien des quotas de zomo à la télé, c’est devenu presque obligatoire.
              c’est comme les végétariens qui sont 1% mais on en parle beaucoup.
              tu es pas normal, tu as pas de gosses = forcément tu es homo. si en plus tu as les cheveux longs et que tu rases, on t’appelleras madame dans certaines villes.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mai 09:42

                @foufouille
                oui cette obsession d’une normalité standard


              • bob14 5 mai 07:39
                (un-e homosexuel-le)..devrait consulter pour déviance, mais les bas du front accepte cette « particularité » hors normes comme une chose naturelle de la nature ?
                Le mariage pour tousse..
                Location de ventre pour faire des enfants..
                Etc.. smiley

                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mai 09:44

                  @bob14
                  les gens font semblant de l’accepter alors que pour la majorité c’est une déviance, ils voudraient juste ne pas être emmerdés par les personnes en dehors de leurs normes...


                • bob14 5 mai 09:57

                  @Amaury Grandgil…..pas question de normes, mais de bon sens..la société part dans tous les « sens »..faut quand même faire attention aux « sens » interdits ?


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mai 10:02

                  @bob14
                  justement la société va dans ces sens interdits tout en imposant des normes absurdes et hypocrites


                • Christian Labrune Christian Labrune 5 mai 10:54

                  @Amaury Grandgil

                  Je trouve quand même absolument scandaleux que les homosexuels, qui sont désormais mariés comme tout le monde, ne puissent pas faire des enfants naturellement, comme les hétéros, sans avoir recours à l’adoption, à l’insémination artificielle ou à la location de ventres.

                  S’il existe une pétition qui proteste contre cet état des choses, je suis tout à fait disposer à la signer immédiatement. C’est seulement lorsque les homosexuels pourront procréer naturellement qu’on pourra parler d’une véritable égalité. Dans un premier temps, les hommes homosexuels devraient avoir le droit d’épouser des femmes, et les lesbiennes, des hommes. Plus tard, on verra.


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mai 11:09

                  @Christian Labrune
                  ça va arriver ne vous inquiétez pas smiley


                • colibri 6 mai 19:36
                  @Christian Labrune
                  ne vous inquiétez pas c’est prévu par les chercheurs et autres grands pontes de la science médicales :l’utérus artificiel est en route depuis longtemps et pourquoi pas dans quelques années on pourra greffer tout frais payés par la sécu , un utérus et des ovaires à un homme pour qu’ll puisse naturellement enfanter :c’est la moindre des choses qu’l y ait égalité entre les sexes , la nature qui est mal faite a besoin d’être retoquée par les humains ...

                • picpic 5 mai 09:50

                  Il faut impérativement boycotter les articles à l’écriture inclusive !


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mai 10:09

                    @picpic
                    il est pas écrit en inclusive, j’ai mis des tirets exprès justement


                  • arioul arioul 5 mai 13:03

                    Chacun fait de son cul , ce que bon lui semble , dans la mesure où il respecte les autres. Et ceci est valable pour tout et rejoins votre article sur la morale.


                    • colibri 6 mai 19:56
                      Il est vrai que l’opinion publique a tellement été traumatisée par le politiquement correct sur les discriminations que les gens gravement intoxiqués, cherchent à repérer autour d’eux toutes personnes faisant partie selon eux d’un groupe marginal pour montrer combien ils sont ouverts et ,tolérants envers eux et surtout pas des odieux racistes et homophobes comme ceux qu’on vilipende dans les médias : ainsi moi j’ai un nom juif mais je ne le suis pas , je ne compte plus le nombre de personnes qui se sont excusés de l’anti sémitisme , la shoa et autres .C’est comme un blanc qui s’excuserait auprès d’un noir de l’esclavage : ridicule .Ca stigmatise la personne qui n’a pas conscience spécialement qu’elle est juive , ou homo , ou noire .
                      Au sujet des homo :le sujet est tellement traité dans les médias , tout le monde en parle que je vois des grands parents , des parents dirent à leur garçon qui n’ont pas encore de copine à 19 ans :tu sais si tu es homo c’est pas grave , alors que le jeune n’a rien demandé et peut être gêné et perturbé.
                      En voulant trop bien faire , ils font mal ....

                      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 mai 14:49

                        J’ai écrit ce texte après avoir lu un journal lycéen dans lequel des élèves se croient obligés de faire leur « outing » sous la pression des adultes.


                        • colibri 8 mai 13:32
                          @Amaury Grandgil
                          oui c’est tout à fait ca et c’est navrant ,
                          car l’identité sexuelle surtout quand on est jeune est une question intime ne regarde que soit et il y le risque d’être coincé par les autres dans une identité dans laquelle on ne se reconnaît pas .A force de vouloir mettre des gens dans des cases on leur nuit , il n’y a pas d’identité fixée à vie et vouloir séparer « hétéro » et « homo » est une erreur qui ne correspond pas à la réalité ;D’ailleurs ce sont des termes récents qui ont été inventés .

                        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 mai 11:05

                          @colibri
                          Oui, et parfois c’est juste un mal être pour ces ados

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès