• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Hirondelles, où êtes-vous ?

Hirondelles, où êtes-vous ?

C’est insidieux, on ne s’en aperçoit pas tout de suite, mais l’évidence se fait d’un coup : où sont passées les hirondelles d’antan ? Voilà pourtant un oiseau qui a peuplé et accompagné mon enfance. Elles nichaient, nombreuses sous les toits à la campagne. Je vois encore leur alignement sur les fils électriques, juste avant leur grande migration. Et surtout l’enseignement de mon grand-père sur la météo à venir, infaillible, lorsqu’elles volent haut dans le ciel, le beau temps est assuré, lorsqu’elles rasent les toits, la pluie n’est pas loin… parfois l’une d’entre elles, on en sait pourquoi rentrait dans une pièce de la maison et s’affolait à ne pouvoir sortir, jusqu’à ce que l’on s’occupe d’elle.

Si familières, si heureuses, d’un seul coup je les cherche du regard par cette belle journée, enfin de printemps, et je prends conscience brutalement que je ne m’étais même pas aperçu, durant toutes ces dernières années de leur disparition. Occupé par tant de choses que je devais supposer importantes, quelque chose d’effroyable s’était produit, en silence et sans bruit. Un drame, un épouvantable drame dont le journal de 20 heures ne parlerait pas, avait eu lieu dans une indifférence quasi générale. On avait bien parlé des abeilles, mais des hirondelles que nenni.

Après quelques recherches pour corroborer mon sentiment, les scientifiques avaient bien fait le constat d’un abaissement plus que conséquent de leur population. Pour les ornithologues la régression aurait commencé dans les années 1970 et serait à ce jour comptable d’une baisse de 84% sur les 10 dernières années observées. Bigre 84 %, le chiffre est énorme… et expliquerait donc ce grand silence dans le ciel et sous les poutres des granges. La pollution qui avait donc, par le biais entre autre des pesticides exterminé une bonne partie des abeilles, aurait donc raréfié les insectes volants, nourritures habituelles des hirondelles.

Ce symbole si fort de l’arrivée du printemps aurait donc déserté nos terres et par la même nos cœurs. Oiseaux migrateurs, les hirondelles accrochaient leurs nids aux frondaisons de nos habitations au printemps, car elles avaient l’habitude de passer l’hiver en Afrique. Dès l’automne elles se rassemblaient sur les fils pour s’envoler en cohorte au mauvais temps venu, puis passaient la méditerranée pour des jours plus doux et plus chauds. Si gracieuses et si fragiles en apparence elles n’en faisaient pas moins de 10 000 km de voyage avec pour tout bagages quelques grammes de graisse.

Oiseaux de cœur et de mémoire, ce sont les mêmes hirondelles qui chaque année reviennent nicher au même endroit pour préparer la nichée prochaine. Qui ne s’est approché au bord du nid pour voir les oisillons affamés, le bec tendu hors du nid grand ouvert, attendant la becquetée ? C’est par un va et vient incessant que les parents parcourent jusqu’à plus de 300 km par jour, durant trois semaines pour les mener à l’autonomie.

Oui, elles manquent à mon cœur, et celui-ci en est tout désolé, chagriné de voir s’étioler un peu plus, avec le temps qui passe, le monde de son enfance.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • CN46400 CN46400 17 juin 2013 17:16

    Les hirondelles vivaient des insectes qui s’attroupaient autour des troupeaux de bovins ou ovins de nos campagne. Désormais les vétérinaires ont diffusé une arme fatale, un produit chimique de chez Bayer SA, infaillible pour éloigner les insectes des animaux domestiques. Plus d’insectes = plus d’hirondelles...


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 17 juin 2013 17:36

      et bien cela est tout à fait triste et regrettable...car je pense que les hirondelles jouaient un rôle dans notre écosystème..

      http://jmpelletier52.over-blog.com/

       


    • Bilou32 Bilou32 18 juin 2013 11:08

      Dans le Gers, mes brebis, les vaches et les chevaux des voisins ont des mouches... beaucoup de mouches ! Et il nous reste des hirondelles. J’ai un couple fidèle qui squatte mon garage. Mais il y a 15 ans, j’en ai eu jusqu’à 3 couples...
      On peut traiter le bétail, mais le produit n’agit que sur les insectes piqueurs et parasites cutanés, très peu sur les mouches classiques. Et en plus çà revient cher...


    • Aldous Aldous 18 juin 2013 11:44

      Bah ! Vous n’y etes pas.


      Les hirondelles pratiquent le mariage pour tous depuis plus longtemps que nous... c’est tout.

    • appoline appoline 18 juin 2013 12:55

      Tout comme vous les hirondelles me manquent. Quand elles arrivent, elles nous font un sacré ballet. Je n’en ai pas vu beaucoup jusqu’à présent. 




    • appoline appoline 18 juin 2013 12:57

      @ Bilou


      Sans compter que dans le Gers, il vaut mieux ne pas tomber malade, vu le nombre d’incapables dans le milieux médical, allez sur Toulouse

    • lionel 18 juin 2013 13:52

      ne pensez pas Pelettier, sentez... ressentez. Là, vous êtes juste...

      Merci


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 17 juin 2013 17:52

      oui le lien semble établi... tant pis pour les amoureux des passereaux.

       

      http://jmpelletier52.over-blog.com/

       


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 17 juin 2013 18:05

      apparemment cela touche lesdeux espèces, dans ma campagne du Perche, il n’y a plus aucune hirondelle, dans ma campagne d’enfance, je vais y aller fin juin, je verrai...

      http://jmpelletier52.over-blog.com/

       


    • al.terre.natif 17 juin 2013 17:57

      C’est vrai qu’on parle beaucoup des abeilles, c’est la biodiversité dans son ensemble qui est à l’agonie !

      La meilleure solution pour inverser la tendance serait de, chacun dans la mesure de ses moyens, repeupler les bouts de terres à disposition avec plein de « mauvaises » herbes, des points d’eau, et surtout aucun produit « miracle » ...

      Ca marche ! J’ai vu une ancienne pature morne et uniforme devenir un havre de vie et de diversités avec seulement 5 ans, un petit étang et de nombreuses plantations. Résultat : martins pécheurs, poules d’eau, oies sauvages qui nichent, poissons, grenouilles, insectes .... et bien sûr hirondelles smiley

      Au boulot !!


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 17 juin 2013 18:07

        oui, mais c’est à une vaste échelle qu’il faudrait le faire, mon petit jardin n’y suffit pas...


      • al.terre.natif 18 juin 2013 14:33

        et bien commencer à le faire à petite échelle est déjà très important !

        Si on attends toujours que ce soit fait par d’autre, par le gouvernement, par l’Europe, par des associations ... et bien rien ne sera jamais fait.

        Il faut mettre les mains chacun a hauteur de ses moyens, et c’est bien ce qui se passe aujourd’hui !

        De moins en moins utilisent des insecticides dans le jardin, de plus en plus plantent plein de plantes différentes dans leur bout de jardin, sur leur balcon ... c’est comme ça qu’on changera vraiment les choses.

        Une fois que suffisamment d’individus auront modifié leur vision et leur manière de faire, l’étape « grande échelle » viendra naturellement. J’en suis persuadé !


      • nicolas_d nicolas_d 18 juin 2013 14:38

        Et mettre des nichoirs à insectes smiley

        Jean, la vaste échelle ne pourra pas se passer d’une multitude de « petits jardins »


      • alinea Alinea 17 juin 2013 18:01

        Chez moi il y a des hirondelles, des rochers, de cheminée et des martinets ; j’ai l’impression qu’il y en a moins.
        Alors, les gars, bougez-vous : militez pour une agriculture biologique ! Quand tout sera mort vous direz : on n’a rien vu venir ? L’arme au poing s’il le faut ! il nous faut nous remuer ! Et arrêter de s’intéresser à marine Le Pen et à Jérôme Cahuzac, c’est leur faire trop d"’honneur !!


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 17 juin 2013 18:05

          Alinéa, c’est où chez vous ?

           

           


        • alinea Alinea 17 juin 2013 18:27

          Sud Cévennes, dans le Gard. Pied des Cévennes plutôt ! Gard deuxième département bio ( après la Drôme), grâce à qui ? Grâce aux babas cool !! Ceci dit, ce n’est pas le paradis loin s’en faut !


        • Shade 17 juin 2013 18:46
          On peut connaître les points négatifs ?
          Ce n’est pas vous qui parliez d’un déferlement de touristes dans la région ?

        • alinea Alinea 17 juin 2013 22:08

          non shade ; des touristes il y en a ; mais bon, on va dire que ça va ! non, depuis que je vis ici, le Languedoc Roussillon a multiplié par trois son nombre d’habitants ; le point négatif c’est qu’il y a beaucoup d’européens du nord, riches, qui s’approprient ce qu’il y a de plus beau comme mas et lieux, et des gens des villes, Nîmes ou Montpellier, qui viennent bâtir leur villa.
          Merci qui ? Merci Frêche !
          Le monde ne serait pas gênant en soi s’il vivait dans le pays ; mais ce sont des citadins qui affectionnent les douceurs de la ville et veulent absolument nous les faire découvrir !


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juin 2013 18:03

          Constat exact ,et ne pas oublier nos amies les chauve-souris,au meme régime alimentaire ...
          Replanter des haies vives partout ou c’est possible ,recréer des bocages .
          Zones humides à recréer aussi (meme une petite mare )....etc.


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 17 juin 2013 18:06

            mais les chauves-souris sont aussi en régression, pour les mêmes raisons... quel monde nous préparons-nous !

             

            http://jmpelletier52.over-blog.com/

             


          • baldis30 17 juin 2013 22:57

            bonsoir Aita Pea Pea

            en ce qui concerne les chauve-souris on peut se référer à l’expérience d’Austin au Texas , où elles se sont développées d’une extraordinaire façon, parce que les circonstances leur ont offert des niches ( je précise qu’il s’agit de chauve-souris migrantes) . ici j’ai alerté un élu d’une petite commune pour voir ce qui pourrait être fait. J’ai eu le sentiment à plusieurs reprises que dans les zones où existent encore des chauve-souris le développement de la mouche de l’olivier est bien freiné . Cela reste à établir solidement, mais c’est une observation sérieuse. Dans les zones karstiques comme une partie du Gard elles n’ont pas trop de problèmes pour hiverner en trouvant refuge dans des grottes ou avens - à la condition qu’ils ne soient ni obstrués ni pollués par des vidanges sauvages d’huiles pour moteur

            ( meuh non cela n’existe pas, c’est de pure affabulation....)

             smiley


            pour les chauve-souris d’Austin voir google avec « Austin, Texas, bats »


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 juin 2013 18:32

            Merci , quelle colonie !
            Sinon ,pour les chauve-souris ,ne pas esayer d’aller trop les « voir » ,ce sont de grandes inquiètes .
            Comme les hirondelles ,les chasser ou tuer coute bonbon ,et c’est normal ...


          • JL JL 17 juin 2013 18:18

            Je ne crois pas que les insectes aient disparu : je crois que les populations d’insectes arrivent par bouffées entrecoupées de longues périodes de ’disette’.

            Résultat, comme les oiseaux ne font pas de réserves, ils crèvent. Et comme il n’y a plus d’oiseux, il y a de plus en plus d’insectes. Et pour lutter contre ces insectes, il faut de plus en plus de pesticides et autres saloperies.

            Bref, nous avons cassé la belle machine qui a été remplacée insidieusement par un monde menaçant : la chimie a détruit l’écosystème ; génère des cancers ; nous fait croire que la chimie va nous guérir de ces cancers (cf l’article de PJCA, ce jour) ...

            Le pire, c’est que tout ce fric gagné par Big Chemica est utilisé pour aller encore plus loin dans l’horreur.

            Mais qu’on se ’rassure’ : les quatre autres Big vont pareil.

            The five Bigs : Big Pharma, Big Chema, Big Biotechna, Big Agribiz, Big Medica


            • viva 17 juin 2013 18:19

              Ça faisait au moins trente ans que je n’avais pas revu des hirondelles comme j’en ai vu l’été dernier, nous avons été nombreux a être estomaqué le jour ou elles sont arrivés. Elle n’ont pas pour autant batis les nids que l’on voyait autrefois sur les maisons. 


              J’aimerais aussi connaitre les causes de cette disparition ... si quelqu’un à des infos fiables sur le sujet je suis preneur.
               La zone dont je parle est épargné par les pesticides cela se passe donc forcément ailleurs.

              Sans conviction j’émet l’hypothèse d’un changement des routes de migrations, en plus des pesticides je veux dire, mais bon !!!

              • alinea Alinea 17 juin 2013 18:32

                Il faut dire que les hirondelles morflent an Afrique aussi ! Les pauvres ! J’ai deux nids dans ma cour, je peux les voir passer sous moi depuis ma fenêtre et quand un jeune se perd dans ma pièce ( j’éteins tout et le laisse sortir tout seul), cela me semble de bonne augure ! Un porte-bonheur en quelque sorte. Nous n’avons rien de mieux à faire que préserver la beauté du monde de notre enfance...


                • bakerstreet bakerstreet 18 juin 2013 09:10

                  A propos des animaux sauvages, on parler d’apocalyspse !

                  Pesticides, pièges, fusils à lunettes, territoires violés, marais asséchés, perte de la chaine alimentaire, brouillage de leurs codes par les émetteurs....Ce pauvre monde volant, ou rampant a toutes les peines du monde à survivre, à trouver un partenaire. 
                  Avec quel nostalgie il pourraient regretter le moyen age, une époque où seuls les archers pouvaient les atteindre....Ou l’écologie était partout la règle et l’obligation.....

                  Le monde a basculé en très peu d’’années. 
                  Les cinquantenaires ont encore la mémoire de ces fils électriques surchargés.
                   L’agriculture à l’époque n’en était qu’au tout début de ce cauchemar qui risque bien de nous mener à nous aussi à notre perte. 
                  Pour le peu que l’on est une vision panthéique des choses, ce ne serait pas un grand drame, mais un soulagement pour les autres espèces. 

                • dixneuf 17 juin 2013 18:32

                  Rn proche banlieue parisienne, je voyais des espèces d’oiseaux qui ont disparues en quelques années : variétés de mésanges, sittelles, gobe-mouches, verdiers, troglodytes, gros-becs, tourterelles et j’en oublie. Il est plus facile de faire la liste de ceux que l’on peut voir en moindre nombre : merles, piverts, pies, corbeaux, martinets dans le ciel, étourneau. 


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juin 2013 19:03

                    « Lièvres » au pluriel ,« lapin » au singulier ...P’tain de pays ,bouges pas Gordon ,j’amènes mon 12 .... smiley


                  • I.L. I.L. 17 juin 2013 19:28

                    il y a un nid d’hirondelles sous le porche de ma maison. Cela fait plus de trente ans qu’elles viennent ici.
                    Il en reste beaucoup par chez moi, mais il est vrai qu’on en voit beaucoup moins chasser les insectes en rase motte...


                    • Le printemps arrive Le printemps arrive 18 juin 2013 07:49

                      La destruction des nids doit aussi contribuer à leur désertion.

                      Il faut savoir que détruire les nids d’hirondelles est passible d’amende ! Alors certaines communes font des protections empêchant la nidification...


                    • 1984 17 juin 2013 21:14

                      Il m’arrive avec plaisir de « plusser » vos articles !


                      • alinea Alinea 17 juin 2013 22:12

                        Jean Pelletier ; vous êtes mon conscrit, je viens de lire votre CV et je comprends pourquoi vous n’avez pas vu les hirondelles mourir ! smiley mais smiley


                        • Pelletier Jean Pelletier Jean 18 juin 2013 11:03

                          votre message est énigmatique pour moi....

                           

                          http://jmpelletier52.over-blog.com/

                           


                        • alinea Alinea 18 juin 2013 17:12

                          Pourquoi pas Gordon !
                          à Jean Pelletier : non, j’ai juste cliqué sur votre nom !! votre profil quoi !


                        • bakerstreet bakerstreet 18 juin 2013 08:52

                          On aurait bien tort de voir cet article et son sujet comme secondaire. 

                          Ces hirondelles, sagement alignées sur un fil sont une vue appartenant presque au passé. 
                          Hitchcock avait dans « les oiseaux » anticipé une révolte des oiseaux. On n’est loin d’avoir le casting et les figurants necessaires à leur réprésentation.

                          Il est d’ailleurs intéressant de savoir quà ce sujet, il s’est inspiré d’un fait réel : Des attaques d’oiseaux avaient été mentionnés dans la presse, et Dapné du Maurier, je crois qui écrivit le scénario s’inspira de ce fait divers.

                          Des analyses toxicologiques effectuées ces dernières années sur les cadavres concernés, permirent de mettre en évidence la cause de cette aberration, qui n’est sûrement pas arrivé qu’une fois : Les animaux avaient de fortes teneurs en pesticides........

                          On en crevera.
                          Des pesticides, du diesel et du reste.
                          Je ne vous parle pas du taux de cancer qui explose, de la dégradation des spermatozoides de mons en moins nombreux eux aussi à se rassembler sur les fils électriques et à partir dans les pays chauds l’hiver. 

                          Bon...Je m’éloinge un peu mais j’ai entendu sur france inter ce matin le résultat d’une étude internationale mettant en corrélation évidente le taux d’autisme chez le nouveau né, et celui des particules de diesel dans l’air. 

                          C’est vrai, il y a des choix à faire....Un berceau ou une bagnole diesel.

                          C’est à pleurer surement. 
                          On n’a pas l’air vraiment de comprendre pourtant les enjeux, sacrifiant tout sur l’autel de l’économie et des intérets particulers, qui s’accomodent si mal des régles et des exigences minimun pour nous garantir un avenir. 

                          • urigan 18 juin 2013 09:29

                            La seule maladie dont on ne guérit pas, c’est notre connerie. Et quand nous seront tous morts, il faudra 10 000 ans pour qu’elle se reconstruise.


                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 juin 2013 10:04

                              Salut Jean,


                              Ton article sur les hirondelles ne rappelle qu’en juin 2011 j’avais préparé un article sur les hirondelles avec moult photos et vidéos que j’avais réalisé sur elles alors qu’elle nichaient dans le parking couvert du Géant Casino de Fréjus.( elle nichent toujours, même que l’année suivante le Géant à fait des travaux,... et à nommé son chemin d’accès « Allée des hirondelles »

                              … pour diverses raison,...flemme, oublie,... je ne l’ai jamais terminé, .. je pense que je vais le faire sous peu, car j’ai des photos et des vidéos balaises !!!


                              @ + P@py


                              • Pelletier Jean Pelletier Jean 18 juin 2013 12:30

                                Cher gilbert,

                                 

                                C’est avec plaisir et intérêt que je le lirai.

                                http://jmpelletier52.over-blog.com/

                                 


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 juin 2013 20:58

                                Jean re,


                                Je pense que les pies ont une grande responsabilité dans la disparution des hirondelles, car j’ai constaté en 2011 les ravages que ces dernières caussaient en pillant les nids d’hirondelles dans le parking du Géant de Frèjus !


                                @+ P@py



                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 juin 2013 21:24

                                Ah !,.. j’ai oublié, sur la prédation des pies, un article du Chasseur Français,il date de.... février1947 :.


                                Au fait,... que les pies causaient ,et non caussaient !!


                                @+ P@py


                              • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 18 juin 2013 10:11

                                Hier ce fut une belle journée pour les hirondelles, le soir elles ont fait un balais aériens avec des martinets au dessus de ma maison (bord de la Dordogne)

                                Je ne puis personnellement confirmer la baisse de leur nombre au fil des ans, mais les ’vieux’ du coin le confirme.

                                Ce printemps pluvieux fut rude pour tous les oiseaux insectivores en général, pas un seul insecte volant en avril, mai, et début juin pas terrible...
                                J’ai 3 nids dans mon garage ouvert, les voir rentrer et sortir le soir en paillant est une joie. Et dire qu’un voisin les fait fuir de sous ses toits avec une perche...va falloir que je lui parle celui la tiens.



                                • Dzan 18 juin 2013 12:25

                                  @Tartoquet
                                  Dites à votre voisin

                                   

                                  Toutes les espèces d’hirondelles et de martinets, des plus communes aux plus rares, bénéficient d’un statut juridique qui fait d’eux des oiseaux intégralement protégés. Il est donc interdit de porter atteinte aux individus, à leurs nids et à leurs couvées œufs et poussins, et tout auteur d’une infraction est passible d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende selon l’article L415-3 du Code de l’Environnement.


                                • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 18 juin 2013 17:50

                                  Dean,


                                  Oui, mais il faut que je ruse et fasse preuve de diplomatie. Le voisin en question est con (d’après le voisinage, je suis là que depuis 2 ans) et armé de plusieurs fusils de chasse...

                                  Même les autres chasseurs le trouve très con, c’est dire...

                                • Denzo75018 18 juin 2013 10:42

                                  Pas de Printemps, pas d’Hirondelles !

                                  J’ai peur qu’elles reviennent pas avant Mi-Mai 2017 (pas folles !)....


                                  • bernard29 bernard29 18 juin 2013 11:02

                                    les hirondelles subissent aussi « la loi du karsher » pour le ravalement de façade et la destruction de leurs nids, et du besoin irrépressible de l’Homme « moderne » d’aseptiser son environnement. 


                                    • Dzan 18 juin 2013 11:41

                                      Chez mes voisins, qui ont un préau, nous avons estimé que 60 hirondelles, étaient reparties en Septembre 2012, Il n’en est revenu que 6 !
                                      Celles qui squattent mon garage, sont revenues, il y a 1mois.
                                      L’hirondelle de fenètre a complètement disparu.« Ca fait sale »
                                      Je suis dans un département, la Charente « Limousine » qui a longtemps été un pays d’élevage bovin,
                                      Mais, de plus en plus d’hectares sont utilisés pour cette saloperie de maïs, des bois sont rasés, des prés labourés, les haies arrachéeset va z’y que je te maïsse partout.
                                      Du coup, moins de mouches, car pesticides, et pratiquement plus d’abeilles non plus.
                                      Il faut savoir que la culture du maïs ( plante tropicale) est abondemment subventionnée.

                                      Et puis, ça cote combien au CAC 40 les hirondelles ?


                                      • spartacus spartacus 18 juin 2013 12:34

                                        La censure et le non-respect de la liberté d’expression qui sévit en modération sur Agoravox vous condamne à ne lire que 90% d’articles de gauche. Il s’agit, pour ces personnes qui mettent en place ce type de protectionnisme, de protéger leur pensée, car de leur point de vue, les idées qui ne sont pas de gauche contre sont jugé néfastes, nuisibles pour leur communauté sectaire. 


                                        Cette forme d’ostracisme a largement été utilisée par les régimes nazis et communistes pour manipuler l’opinion publique. Le but étant de forcer la population, d’en faire des moutons bien dociles, et de limiter la liberté d’expression des moutons noirs en les enfermant et les cloisonnant à des articles passage par « coup de chance ».  

                                        Ainsi, vous ne trouverez pas d’articles de droite. D’articles critique de la CGT, de Chavez et toute leur chimères. 

                                        Il y a quelques années Agoravox était un centre de confrontation d’idées et d’articles de toutes origines. Le respect de la liberté d’expression, ils l’on détruit par leur sur-nombre. Les principaux auteurs ne sont que de gauche. En effet, un des pouvoirs, dont dispose l’individu critique, réside justement dans cette liberté de penser, de publier des idées qui, si elles peuvent heurter la sensibilité de certains, expriment la pensée de l’individu et donc sa liberté de penser. 
                                         
                                        L’éditeur Agoravox n’est pas en reste, le bandeau central n’est qu’un défilé d’articles partiaux de gauche depuis plusieurs années.....

                                        La liberté d’expression des donneurs de leçon est limité a leur sectarisme !

                                        L’auteur de ce texte par exemple utilise la modération comme censure. 
                                        Si vous observez ses statistiques, vous constaterez une culture de censure inique !
                                        Vous verrez dans ses statistiques ceci/
                                        1638 articles modérés
                                         333 modérés positivement
                                        1305 modérés négativement.
                                        Ces gens manipulateurs dont cet auteur est un exemple flagrant se regroupent sur Facebook pour manipuler les publication d’articles et chasser les derniers auteurs qui pouvaient avoir des idées contraires à leurs opinions.

                                        • Antifa75 18 juin 2013 12:40

                                          S’il ne censure que les fachos, je n’ai rien à y redire


                                        • lionel 18 juin 2013 13:44

                                          Antifi75,


                                           J’espère que vous ne visez pas une hirondelle... avec votre fronde. Sinon ça, vous pourriez aller boire un canon avec Sparta’... Je suis sur que vous auriez beaucoup à vous dire.

                                          Bisoux

                                        • Pelletier Jean Pelletier Jean 18 juin 2013 14:16

                                          Spartacus,

                                           

                                          Ah Ah Ah que dire de plus sur vos sornettes et vos thèses conspirationnistes, modérer ne veut pas dire censurer...nombreux sont m s textes qui n’ont pas été publisé.... est-ce que je pleure ?

                                          Non, j’ai un blog pour m’exprimer, sinon sur Agoravox je me plie à la règle.

                                           

                                          http://jmpelletier52.over-blog.com/

                                           


                                        • spartacus spartacus 18 juin 2013 14:22
                                          @morvandio
                                          Ça ne m’étonne pas !
                                          Agoravox n’est plus que l’otage de la pensée unique.

                                          T’as déjà vu un article pro Sarkosy ? Pro Le Pen ? Pro Centriste ces derniers temps ? Pro d’autres idées ?

                                          T’as vu depuis les élection présidentielles un bandeau central avec une mise en avant d’un article qui ne soit pas d’un gauchiste ?

                                        • spartacus spartacus 18 juin 2013 14:30

                                          @Pelletier


                                          Vous pouvez compter aujourd’hui le nombre d’articles engagés qui ne sont pas de gauche ?  0

                                          Le nombre de publications et vos statistiques montrent une réalité.

                                        • Dzan 18 juin 2013 16:06

                                          @Spartacus
                                          Oh ! gladiateur de foire, c’est comme la télé, t’as qu’as zapper et aller sur le site du Figaro.


                                        • alinea Alinea 18 juin 2013 17:16

                                          Honnêtement, en avez-vous vu beaucoup en modé ?


                                        • kergen 18 juin 2013 12:43

                                          MoihahahahahaHAHAHA !!!!

                                          mort de rire, le brave militant socialiste, à bout d’abjection, en est à parler des hirondelles.....

                                          C’est dire....


                                          • kergen 18 juin 2013 12:44

                                            Pour quelqu’un qui nous annonçait béatement le printemps socialo.....


                                            • lionel 18 juin 2013 13:49

                                              Le langage des oiseaux kergen, vous connaissez ?... Prendre un peu de hauteur... Pelletier croit (lorsqu’il pense politique) à des chimères... Et vous ? Pelletier, lui sait observer le vêtement de la Déesse, et vous ?


                                              Que l’on soit de droite, de la soit disante extrême droite ou gauche, si l’on s’inquiète un peu des oiseaux, on est, un peu, dans le même monde... un monde ou la mesquinerie n’a plus cours...

                                              Jah Bless

                                            • Pelletier Jean Pelletier Jean 18 juin 2013 14:17

                                              merci Lionel, sans commentaires tout est dit...


                                            • aimable 18 juin 2013 14:25

                                              l’homme fait partie de l’éco- système mais a la différence des autres, il en est le destructeur !!!!!!


                                            • lionel 18 juin 2013 13:40

                                              Monsieur Pelletier, vous avez écrit là, l’article le plus important, le plus empli d’empathie de ce jour, et il y en a d’autres qui viennent du coeur des rédacteurs d’Agoravox, comme celui d’Alinéa, celui de Dugué hier et d’autres encore !


                                              Gardez l’Amour dans vos coeurs agoravoxiens !( de droite , de gauche ou quoi, quoi, quoi comme on dit au Togo) ne cédez pas au cynisme ni aux autres pièges qui nous éloignent de notre « âme ». restez vivant et que le Plus Haut vous garde... Athés, Orthodoxes, Sunnis, Shi’a, Anars poètes, etc... Mais sincère !


                                               



                                              • Pelletier Jean Pelletier Jean 18 juin 2013 14:19

                                                lionel.... vous avez mille fois raison, mon engagement socialiste, ne m’empêche nullement de m’ouvrir au monde et aux autres.... faites un tour sur mon blog vous en saurez plus sur moi...

                                                 

                                                merci de tout coeur.


                                              • kergen 18 juin 2013 16:29

                                                Haaaa quand le socialo bisounours fait des mamours au facho UPR, c’est beau l’écologie.


                                              • lionel 18 juin 2013 17:58

                                                ....Une union des gens normaux, cocus de gauche, de droite, de l’écologie, etc... conscient des individus pathologiques qui infestent toute idéal dès qu’il tend à s’organiser... Si ce sont les oiseaux qui les réunissent, c’est bien... est-ce idiot de se rappeler que nous sommes des voisins, tous aussi couillon et ignorants les uns que les autres. La réalité dépasse les pixels du monde virtuel où nous posons nos doigts... la matrice de mensonges qui nous a enkysté dans ce cauchemard pourrait-elle s’effondrer si nous continuons à entretenir les mensonges et les dichotomie imbéciles ?


                                                Bonne soirée à toutes et à tous.

                                                Un « facho, conspi, rouge brun, confusioniste » (rires !!!)

                                              • SergeL SergeL 18 juin 2013 14:09

                                                Mon beau pays par l’hiver soumis
                                                Quand reverrons-nous l’hirondelle
                                                Noire et blanche, noire et blanche
                                                Quand reverrons-nous l’hirondelle
                                                Blanche au ventre et noire aux ailes


                                                Gilles Servat L’HIRONDELLE

                                                http://www.youtube.com/watch?v=sdJDMlXnKb8

                                                Concert de soutien à la non-réalisation du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 11 janvier 2013, à la Troc’ (Rezé 44)


                                                • Florian.J 18 juin 2013 18:08

                                                  J’ai un couple sous l’avancée de toi au dessus de ma fenêtre depuis l’an dernier.
                                                  J’ai eu la chance de les voir réapparaître en début de printemps. Pas encore de petits apparemment mais ça devrait arriver je suppose (l’an dernier c’était en Aout).

                                                  Bizarrement je crois qu’elle sont pas très bien placée, ce côté du bâtiment donne sur la route (pas très fréquentée mais quand même), par contre c’est à l’ombre.

                                                  Sinon à 27 ans j’ai pas vraiment le recul pour constater une baisse, mais les abeilles disparaissent ainsi que pas mal d’autres insectes, je suis pas surpris que la chaîne alimentaire commence à s’écrouler comme un château de carte, du bas vers le haut.
                                                  ...et tout en haut, il y a l’homme...(sans compter la pénurie de phosphore programmée pour dans à peine 20 ans) !

                                                  Je crois que l’heure n’est même plus à se demander à quel point l’activité humaine a un impact sur la nature, je pense que l’on va pas tarder à se demander comment va on bien pouvoir survivre !

                                                  Dire que l’on bouleverse tout est pour moi un tantinet prétentieux (bien que ça ne soit pas le but), je crois qu’on ne devrait pas douter de la capacité de résilience de la nature.
                                                  La Terre a encore de long jours devant elle. Elle disparaîtra avec le soleil, c’est à dire pas avant quelques milliards d’années, ce qui le temps à quelques cycles géologiques pour régénérer tout ça !

                                                  L’homo sapiens sapiens version web 2.0, je lui donne pas un siècle.


                                                • mortelune mortelune 18 juin 2013 15:05

                                                  De nombreuse choses ont quasi disparu ces dernières années et effectivement les hirondelles en font parti.

                                                  - les socialistes vertueux
                                                  - les avantages acquis des ouvriers
                                                  - le journalisme d’investigation
                                                  - les médias honnêtes
                                                  - l’égalité des chances
                                                  - la nourriture saine
                                                  - l’instruction scolaire (remplacée par l’éducation formative)
                                                  - la France
                                                  - etc

                                                  NB. la disparition des hirondelles est un très bon indicateur du milieu nauséabond où l’on vit. Merci pour cet article



                                                  • Pelletier Jean Pelletier Jean 18 juin 2013 20:33

                                                    Mortelune,


                                                    Merci pour ce complément pertinent...

                                                  • Vipère Vipère 18 juin 2013 16:51

                                                    Bonjour Jean Pelletier

                                                    Effectivement, le spectacle des hirondelles regroupées sur les fils électrifiés a disparu de nos radars visuels !

                                                    Le propos de Mortelune est très pertinent : « la disparition des hirondelles est un très bon indicateurs du milieu nauséabond où l’on vit » !

                                                    De même, que la disparition des coquelicots, des marguerites et des bleuets !!!


                                                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 18 juin 2013 20:35

                                                      Vous rigolez mais le bleuets d’île de france est en voie d’extinction 


                                                    • lsga lsga 20 juin 2013 11:13

                                                      Les vieux cons qui votent FN les trouvent sales et passent leur temps à détruire leurs nids. 


                                                      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 20 juillet 2013 21:27

                                                        Bonsoir Jean, votre article sur les hirondelles me reste en mémoire et dès que je l’ai pu, j’ai tenté d’observer pour apporter une trajectoire.
                                                        Vers l’embouchure de l’Aude, pas une hirondelle au-dessus des marais mais au village (Fleury), quelques nids (sans recherche préméditée).
                                                        Au col de Jau, elles fréquentent toujours le village de Counozouls.
                                                        Rien dans le ciel et pas d’insectes sur le pare-brise en Camargue.
                                                        Il n’empêche... J’attendrai leur retour comme j’attends celui du temps des cerises... 


                                                        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 27 juillet 2013 21:28

                                                          Coursan (Aude) 27 juillet : des nids d’hirondelles occupés récemment (fientes au sol) sous les tuiles dont 15 sous six mètres de tuiles seulement...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès