• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’affaire Amber Heard, une bombe à retardement

L’affaire Amber Heard, une bombe à retardement

L'affaire Amber Heard devrait avoir dans les prochains mois des répercussions planétaires. Elle remet en cause les excès du mouvement #MeToo, elle montre l'absurdité du mouvement #BelieveWomen, et chaque semaine de silence médiatique qui passe ne fait que renforcer l'dée selon laquelle le féminisme moderne est une idéologie n'ayant aucunement pour but l'égalité femmes/hommes, ne serait-ce qu'en droit.

Amber Heard {JPEG}

Le procès en diffamation Johnny Depp/Amber Heard. Cette affaire apparemment Pure People sera bientôt un véritable tremblement de terre. Voici pourquoi.
Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’histoire (un des rares articles en français) :
https://www.7sur7.be/people/les-fans-de-johnny-depp-reclament-qu-amber-heard-perde-son-role-dans-aquaman-br ae5b94a9/
En résumé : il est depuis un mois prouvé que :
1/ Amber Heard a délibérément fabriqué des preuves de la violence de Johnny Depp fournies lors du divorce. Elle n’a aucune preuve recevable de ce qu’elle avance.
2/ Il y a au contraire de nombreuses preuves de la violence physique et verbale de Heard envers Depp : enregistrements, témoignages, traces de coup.
3/ Amber Heard a déjà été violente avec ses ex, Johnny Depp jamais.

Bref, Amber Heard a faussement accusé son mari de violence alors que c’était elle l’oppresseur, en surfant sur la vague #MeToo (elle le reconnait explicitement dans un audio, où elle affirme que personne ne le croira, parce que c'est un homme).
Les mouvements féministes ont deux excellentes raisons d’en vouloir à Heard :
1/ Amber est une insulte faite aux femmes réellement victimes de violences conjugales. Laisser Amber impunie décrédibilise les témoignages des vraies victimes.
2/ Au nom de l’égalité femmes/hommes, au minimum devant la loi. Car il va de soi que si un homme avait réussi à divorcer en accusant sa femme de violence, pour qu’on réalise ensuite qu’il avait fabriqué de fausses preuves et que c’était lui l’oppresseur, il serait lourdement condamné.

Les médias ont eux aussi une excellente raison de parler de cette affaire : le buzz est garanti. C’est énorme. L’avocate mondiale des violences faites aux femmes est manipulatrice et violente.

Et pourtant…

Les mouvements féministes continuent à défendre Heard en mode : bon, c’est 50/50, c’est leur histoire, n’en parlons plus (Imaginez un instant ce discours si les genres étaient inversés. Le 50/50 côté Amber ne repose que sur sa parole, aucune preuve apportée. Et il est par ailleurs établi qu’elle a menti sur de nombreux points).

Et les médias se taisent…

Il semble que :
1/ le féminisme moderne non seulement n’est pas pour l’égalité femmes/hommes, mais il remet même en cause leur égalité devant la loi. La parole d’une femme a plus de valeur que les preuves d’un homme. #BelieveWomen
2/ Les médias ne sont guidés par le nombre de vues que lorsque cela est conforme à l’idéologie dominante. Ils ont lynchés Depp quand Amber l’accusait (ils l’appelaient « le monstre »), ils se taisent quand c’est une femme qui est manipulatrice et violente envers son mari.
Qu’en pensez-vous ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.47/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 février 09:47

    « Qu’en pensez-vous ?  »

    Le féminisme made in USA n’est qu’une variante de la « discrimination positive » (affirmative action), qui consste à « favoriser certains groupes de personnes victimes de discriminations systématiques » de façon temporaire, en vue de rétablir l’égalité des chances.

    Les discriminations contre lesquelles il s’agirait de lutter, et qui entraînent un traitement inégalitaire, peuvent être de nature raciales ou être fondées sur le sexe, la religion, l’âge, le handicap ou encore le statut social.

    Mais, les autres groupes se trouvant discriminés à leur tour éprouvent du coup un sentiment d’injustice d’autant plus fort qu’ils sont stigmatisés et montrés du doigt comme coupables de la situation dénoncée. Les effets pervers sont pires que le mal soi-disant traité parce que les remèdes portent sur les symptômes sans analyser l’origine de ce mal. Non seulement recouvrir de fond de teint des bubons de ne les soigne pas, mais l’absence de ventilation risque les infecter.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 février 10:09

      @Séraphin Lampion

      « Discrimination positive » et « politiquement correct » sont les deux venins les plus puissants dont dispose l’idéologie américaine depuis une trentaine d’années. La technique de la « wedge issue » inaugurée par Bush père est la seringue pour des injections de masse et Hollywood est le moyen de diffusion soft qui permet de contaminer toutes les clobies de l’empire, ses comptoirs et ses lients. Autrement dit, il ne reste pas beaucoup de « sauvages » intacts !


    • JL JL 25 février 10:24

      @Séraphin Lampion
       
       ’’ les clobies de l’empire’’
       
      What’s that ? Vous pourriez m’expliquer, svp ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 février 10:46

      @JL

      badidon, les touches de mon clavier ont besoin d’un décalaminage !
      j’ai voulu écrire les « colonies »
      merci d’avoir détecter cette coquille 


    • oncle archibald 25 février 14:39

      @Séraphin Lampion : et moi je détecte une faute d’orthographe ... mais bon, nobody is perfect et j’aime bien ce que vous écrivez.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 février 15:06

      @oncle archibald

      C’est même une faute de grammaire, en plus, ce qui aggrave mon cas !


    • oncle archibald 25 février 16:25

      @Séraphin Lampion : je l’avais bien vu mais je ne voulais pas vous faire de la peine ...


    • CLOJAC CLOJAC 25 février 19:23

      @Séraphin Lampion

      « merci d’avoir détecter cette coquille »

      Encore heureux que la touche Q ne soit pas HS !


    • ETIENNE 27 février 07:27

      @CLOJAC
      Bien vu !
      Cachez donc cette coquille que je ne saurais voir...


    • Étirév 25 février 10:15

      À propos d’Égalité :

      Dans son ouvrage « Autorité Spirituelle et Pouvoir Temporel », René Guénon écrivait à propos des Hindous et la Loi de Manu (« Manu »  chez les hindous, comme « Ména » chez les égyptiens - devenue Ménès
      -  signifient Mère) :

      « Le principe de l’institution des castes, si complètement incompris des Occidentaux, n’est pas autre chose que la différence de nature qui existe entre les individus humains, et qui établit parmi eux une hiérarchie dont la méconnaissance ne peut amener que le désordre et la confusion. C’est précisément cette méconnaissance qui est impliquée dans la théorie « égalitaire  » si chère au monde moderne, théorie qui est contraire à tous les faits les mieux établis, et qui est même démentie par la simple observation courante, puisque l’égalité n’existe nulle part en réalité ».

      Par conséquent, attention à ne pas donner trop d’importance aux mots comme on le fait ici avec le féminisme et d’autres fois avec l’islamisme, le communisme, le panthéisme, etc..

      Mais peut-être cela permet également d’entretenir une confusion et des divisions nécessaires à la permanence de certains…

      Il règne parmi les hommes un formidable malentendu qui entretient la discorde entre eux et qui provient de ce que, aujourd’hui, la vérité a deux faces.

      Vue d’un côté elle est grande, simple, elle a la forme que la science moderne tend à lui rendre ; de l’autre elle est défigurée, altérée, méconnaissable : c’est la tradition.

      Ceux qui la voient sous la première face nient la seconde, ceux qui n’ont pas encore «  découvert » la science et ne savent pas qu’elle est le chemin de toute vérité, refusent d’abandonner l’ancienne forme qu’ils donnent à leurs idées.

      Et, cependant, tous partent du même point de départ et vont vers le même but et la querelle qui les divise ne réside que dans les mots.

      Le féminisme bien compris.


      • sylvain sylvain 25 février 11:49

        @Étirév
        Si la science moderne est le chemin de toute vérité, qu’est ce qui la différencie des religions traditionnelles ??
        plus précisement, quand suffisament de gens seront persuadés que la science est le chemin de toute vérité, qu’est ce qui pourra encore la différencier des religions traditionnelles
        Quand aux races, sexes et autres discrimants sociaux, la science a déja aussi bien prouvée, selon les époques, qu’ils étaient établis et objectifs, puis qu’ils n’avaient aucun fondement
        je ne comprends pas trop ou vous voulez en venir


      • JC_Lavau JC_Lavau 25 février 17:21

        @sylvain. Ne te fatigue pas à répondre à cette chtarbée.


      • Goldored 25 février 18:07

        @Étirév
        L’égalité souhaitée par les égalitaristes est celle des droits, pas d’autre chose.


      • CLOJAC CLOJAC 25 février 19:45

        @Goldored

        « L’égalité souhaitée par les égalitaristes est celle des droits, pas d’autre chose. »

        Sauf que l’histoire humaine abonde d’exemples où ceux qui prétendaient supprimer des injustices, se sont servis de ce discours pour embrigader leurs partisans, avant de dominer la société toute entière à la première occasion.

        L’inégalité des intelligences et des talents est inhérente à la nature humaine, de même que l’agrégation des individus en groupes d’affinités et/ou d’intérêts.
        Mais il est un élément dont on parle peu : la fluidité de la société.

        Une société figée se sclérose très vite, c’est le cas de la France aujourd’hui où tous les efforts des actifs tendent vers le maintien de leurs privilèges, tout en promouvant l’intersectionnalité qui détourne l’attention de leurs actes.

        Une société ouverte permet la mobilité sociale et le renouvellement des élites, c’était le cas jusque dans les années 70 où une synergie s’opérait entre les diverses composantes visant une relative homogénéité sociale. 
        Malgré des réticences et des échecs, la société n’était pas « encastée » parce qu’une concurrence ouverte permettait de compenser les rentes de situation.


      • JL JL 25 février 10:59

        Peut-être qu’elle juge violent ce qu’il ne lui a pas fait ?

        Ce qui est quand même peu probable, si l’on en juge sur sa bonne mine. smiley

         

        Pas de quoi en faire une affaire planétaire.


        • Traroth Traroth 25 février 15:29

          @JL
          Ah bon ?


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 février 05:12

          @JL

          Si, au contraire. C’est une affaire planétaire. On a dit beaucoup de conneries, et je soutiens depuis le début que c’est une manipulation. Une arnaque dont les conséquences sont graves pour la société. Il faudrait identifier les groupes qui ont bénéficié du mouvement « ME-TOO »... ET JE SERAIS SURPRIS QUE CE NE SOIT QUE DES FEMMES....

          PJCA 


        • JL JL 26 février 08:19

          @Pierre JC Allard
           
          Je ne vois l’affaire Amber Head que comme une affaire dans l’affaire #ME-TOO. A bien y regarder, vous avez peut-être raison : on pourrait y voir un contre feux ?
           
           Contre feux attisé ici par Michèle Raveau qui n’a à ce jour jamais rien posté d’autre que cet article, et qui n’intervient même pas dans la discussion ?
           
          MR qui écrit : ’’ Les médias ne sont guidés par le nombre de vues que lorsque cela est conforme à l’idéologie dominante.’’
           
          Vient-elle de découvrir l’eau tiède ? Orwell avait écrit bien avant elle :
           
          « La conscience des masses n’a besoin d’être influencée que dans un sens négatif ».


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 février 14:41

          @JL

          Bien sûr. La question que chacun comme vous et moi doit se poser est : « Est-ce que mes commentaires peuvent avoir un effet qui justifie le temps que je dois y consacrer ? ». Je n’ai pas de reponse....

          PJCA


        • JL JL 26 février 15:06

          @Pierre JC Allard
           
           ça dépend : perso, je me moque de l’effet produit ; je n’y fais seulement qu’aiguiser ma pensée.


        • Laconique Laconique 25 février 11:03

          Sic semper mulieres carminibus eius usant ut imperium confirmare.


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 février 11:12

            @Laconique

            VARIUM ET MUTABILE SEMPER FEMINA


          • Inquiet 25 février 12:53

            Tout comme pareil :)


          • julius 1ER 25 février 17:11

            la cerise sur le gâteau si je puis dire c’est Adèle Haenel qui l’ apporte en déclarant, je cite :

            « il faut toujours croire les femmes lorsqu’elles déclarent avoir été victimes de violence » ...

            ah bon et pourquoi donc ?????


            • sylvain sylvain 25 février 17:15

              @julius 1ER
              parcequ’elles n’ont pas les mêmes organes génitaux, de toute évidence . Très important, les organes génitaux


            • JC_Lavau JC_Lavau 25 février 17:23

              @julius 1ER. Bin ! Pour avoir raison de massacrer un maximum d’hommes.


            • claire1549 claire1549 25 février 17:43

              @julius 1ER,
              Aucun homme n’osera mettre en doute une femme qui se plaint d’être victime de violence, à moins d’avoir en sa possession un enregistrement qui apporte la preuve que c’est une manipulatrice, comme cet enregistrement dans lequel Amber Heard reconnaît que c’est elle qui a battu Johnny Depp !
              Elles ne sont sans doute pas nombreuses ces femmes manipulatrices mais le mouvement #MeToo leur facilite la tâche, il est donc important de les empêcher de nuire si on peut apporter la preuve de leurs mensonges !


            • JC_Lavau JC_Lavau 25 février 17:58

              @claire. Sous la direction éclairée du Féministan médiatique, le Féministan judiciaire protège énergiquement les fraudeuses.
              Et les preuves n’ont aucune espèce d’importance tant qu’elles ne sont pas portées par l’Honorable Monopole d’avocats, lequel prendra grand soin de ne contrarier en rien les préjugés préalables des Honorables injuges-et-parties.


            • Goldored 25 février 18:04

              @JC_Lavau
              Vous faites de votre cas une généralité. Certainement plus à tort qu’à raison.


            • JC_Lavau JC_Lavau 25 février 18:18

              @Goldored. Un expert judiciaire nargue : « De toute façon, je conclurai dans le sens demandé par le juge ».


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 25 février 19:02

              @sylvain
              C’est pourquoi Dieu demande aux femmes de crier quand elles sont violés. On n’en a pas beaucoup entendu crier sur ce chapitre.


            • claire1549 claire1549 29 février 12:17

              @claire1549
              Je pensais surtout aux commentateurs sur les plateaux de télé, il serait donc plus juste d’écrire que peu d’hommes dans les médias osent mettre en doute la parole d’une femme qui se plaint d’être victime de violence, ça ne serait pas politiquement correct et ceux qui le font sont vite remis à leur place par la féministe de service !


            • arthes arthes 25 février 17:52

              Comme quoi...

              Parfois les hommes préfèrent les  « bad girl », donc les amours toxiques...

              Avec son ex qu’il a larguée, Vanessa Paradis...ça semblait plus cool, peut être trop..

              Cette dernière s’est d’ailleurs montrée clean pour le défendre (bon mari, bon père etc....).

              C’est le féminisme LGBT qui doit être le plus virulent, à mon sens , pour défendre A. H , envers et contre tout, j’avais lu (ouais, c’est presse people, ça vaut ce que ça vaut) qu’elle est lesbienne, enfin bi (du coup) et membre actif chez les LGBT...Membre actif en tout alors...


              • sylvain sylvain 25 février 17:53

                Je me souviens d’un temps pas si lointain ou à peu près tout le monde était d’accord pour dire que la société avait suffisamment ostracisée les femmes, ou hommes et femmes ( la plupart ) se retrouvaient autour de ce constat, et cela nous rapprochait plutôt que de nous séparer .

                De grands progrès ont été accomplis, elles sont dans tous les postes à responsabilité, ont accès à tous les métiers, ont le droit de vote... Si il reste des inégalités notables elles sont toutes en régression et ne sont plus très importantes, en tout cas beaucoup moins qu’avant, et en y réfléchissant un peu, on voit bien que de toutes façons les choses ne peuvent pas changer d’un coup ( on ne peut pas inventer des millions de femmes chefs d’entreprises d’un coup de baguette), ce qui est important c’est d’aller dans le bon sens et on y va .

                Sauf que depuis quelques années le féminisme est devenu hyper agressif, sexiste, souvent raciste et violent, en tout cas symboliquement . Il ne rassemble plus, il divise, il prend parti pour ceux qui ont un vagin contre ceux qui ont une bite ... De mouvement pour l’égalité des sexes et des genres il est en train de devenir un instrument de pouvoir pour les femmes . C’est une trahison envers ceux qui se sont battus pour l’égalité, et c’est une énorme erreur stratégique . Mesdames, ne laissez pas des égos surdimensionnés comme celui de cette actrice se servir du féminisme pour leur petite gloire, c’est une erreur qui se paiera cher, et ce n’est vraiment pas une menace


                • Goldored 25 février 18:04

                  @sylvain
                  Parce que ce pseudo consensus que vous évoquez continuait à minorer la souffrance silencieuse des femmes ; il n’y a qu’à voir toute la merde qu’osent aujourd’hui dévoiler des actrices et des sportives. Elles dénoncent de quoi devenir « hyper agressive » et même « hyper agressif ».


                • sylvain sylvain 25 février 18:54

                  @Goldored
                  je ne parle pas de consensus, encore moins pseudo, je parle d’un mouvement social commun, d’aller ensemble dans une direction qui nous rassemble .

                  Je pense qu’il y a tant de souffrances en ce monde qu’elles sont forcément minorées, ce serait invivable si elles étaient toutes visibles . Je ne suis pas certain que celles des femmes soient plus minorées que celles des hommes ou des gros, ou des petits .

                  Une grande part de la population a des fantasmes et des relations basées sur une sensualité liée au viol, ou au moins à la domination, et ce chez les femmes comme chez les hommes . Je l’ai appris sur le tas, moi qui avait une vision assez idéalisée de tout ça . On m’a déjà même sorti qu’au moins, lors d’un viol, c’était pas compliqué, on se prenait pas la tête, et c’était pas des blagues .

                  Je ne sais pas trop quoi penser de ces affaires hyper médiatisés, qui arrivent à des gens déjà hyper médiatisés et qui sont clairement inscrits dans des processus d’accumulation de pouvoir . C’est du spectacle, forcément, en grande partie, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas une base réelle . Mais si on voulait que les choses s’améliorent, on essaierait pas de stigmatiser des personnes, de créer des Diables et des Victimes, et on essaierait de parler de nos fantasmes, de ce qu’ils impliquent , d’ou vient le schéma relationnel du viol... mais on ne le fait pas, pas du tout


                • placide21 26 février 08:14

                  @Goldored
                  Arrêtons les niaiseries, il y a toujours deux faces à la réalité :https://www.facebook.com/canalplus/videos/10160122831225201/


                • Et hop ! Et hop ! 1er mars 18:49

                  @sylvain : « ...  à peu près tout le monde était d’accord pour dire que la société avait suffisamment ostracisée les femmes ... »

                  Vous parlez de quelle société là ?

                  Parce qu’en France ça n’a jamais été le cas, la femme a toujours occupé un rôle central.


                • Goldored 25 février 18:02

                  « Qu’en pensez-vous ? »

                  Que vous tirez d’un fait une généralité et que ce n’est pas la preuve d’une grande subtilité intellectuelle.


                  • Jelena Jelena 25 février 18:11

                    >> Qu’en pensez-vous ?

                    Avant de jeter son dévolu sur l’un des milliardaires d’Hollywood, Amber Heard formait un couple avec une femme... La prochaine fois « Jack Sparrow » choisira pour épouse quelqu’un de moins tordu dans sa tête.


                    • Anaïs 25 février 22:12

                      Énorme Bravo à celui qui a écrit l’article car à mon sens tout est dit...

                      Je n’ai jamais cru depuis le début des accusations que cette actrice portait à Johnny Deep depuis le début, pour la bonne et simple raison que Johnny Deep, n’a jamais été connu comme un homme violent.. durant toute sa carrière, bien sûr, vous me direz , avec Kate Moss, il saccagait des chambres d’hôtel, Mais s’en prendre à des meubles, des murs et des objets, ne veut pas dire qu’il est violent envers les femmes et Kate Moss, ne l’a jamais accusé de quoi que ce soit..

                      Johnny Deep était jeune à cette époque, sans doute erreur de jeunesse..

                      on dit qu’il est puni pour avoir laissé tombé la Vanessa Paradis pour la débile d’Ambert Heard et qu’il en paye les pots cassés, si on analyse bien leurs histoires, Johnny Deep, n’avait pas quitté Vanessa Paradis pendant de nombreuses années... car il avait des enfants avec elle, n’oublions pas que Vanessa Paradis est tombé enceinte à peine 3 mois après leurs rencontres, Johnny Deep a accompli son devoir rester avec la mère de ses enfants, il était pourtant très sollicité par nombreuses femmes.. superbes actrices très connues ect... ..

                      C’était un des acteurs les plus talentueux, ( çà l’est toujours.... ) il pouvait jouer dans n’importe quel rôle, et entrait dans la peau du personnage et cela projeté qu’un plaisir à le regarder, il avait sans doute un énorme réseau dans le milieu et pourtant il restait avec la Vanessa Paradis.. il a su prouvé qu’il était un homme qui avait le sens des valeurs familiales, d’ailleurs Vanessa Paradis et Johnny Deep étaient séparés bien avant que les médias en parlent, ils n’ont pas vécu 14 ans ensemble, mais 12 ans.. ils étaient séparés 2 ans avant que les médias l’affichent et ils se sont séparés d’un commun accord....

                      Oui Ambert Heard est un monstre.. elle l’a utilisé pour se faire connaître car auparavant qui l’a connaissait en dehors de son périmètre américain et encore sans lui.. elle n’aurait probablement pas eu une suite à sa carrière et des sollicitations de grandes marques de luxe... quand elle n’a eu plus besoin de lui.. elle s’en est débarrassé de manière à faire du buzz pour faire entendre parler d’elle et bien faire pitié auprès de nombreuses personnalités, elle devenait l’actrice qu’on sollicitait pour des rôles par ce qu’elle a subit. les réalisateurs avec le mouvement MeToo pour eux c’était de la bonne publicité d’avoir une actrice film qui soit disant avait été violenté 

                      Cette femme est un monstre, c’est une débile mentale.. qui a cru qu’elle allait pouvoir tromper la terre entière.. elle n’a pas réfléchit qu’un jour la vérité allait un jour lui claquer en pleine figure.. par ce qu’elle est conne.. 

                      C’est inadmissible que les féministe et le mouvement MeToo, ne réagissent pas plus que cela.. à cette affaire, car oui c’est à travers des personnalités connues que des inconnues peuvent gagner ce type cause, lorsque qu’un homme se retrouve dans cette situation..

                      Je suis féministe et je revendique qu’Ambert Heard doit payer pour son comportement et devrait être virée de tous ces rôles et perdre ses contrats avec les marques de luxe.. pour avoir voulu détruire un homme, pour qu’elle soit dans la lumière des projecteurs comme une victime, alors qu’elle n’est pas victime, c’est une folle, menteuse,.. stupide, manipulatrice, violent et garce..oui Ambert Heard est une insulte aux femmes victimes de violences conjugales.... 


                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 février 05:21

                        @Anaïs

                        Un ami ma cité du Virgile  rien que ça !  « Et ab una, disce omnes ». J’ai naturellement refusé de traduire...

                        PJCA


                      • JL JL 26 février 08:37

                        @Pierre JC Allard
                         
                        ’Un ami ma cité du Virgile — rien que ça ! — « Et ab una, disce omnes ». J’ai naturellement refusé de traduire...’’
                         
                         

                        « Enée, réfugié à la cour de Didon, commence le long récit des perfidies des Grecs ; il va parler de Sinon, dont les mensonges décidèrent les Troyens à faire entrer dans leurs murs le fameux cheval de bois ; le héros dit à la reine :

                        « Entendez de ces Grecs les perfides mensonges,
                        Et qu’un seul vous apprenne à les connaître tous
                         ». »


                      • JL JL 26 février 08:45

                        @Anaïs
                         
                        Êtes-vous le deuxième pseudo de Michèle Raveau ?
                         
                         Ni Anaïs ni Michèle Raveau ne sont connus à ce jour sur Agoravox autrement que par ces deux premières et uniques interventions à charge contre Amber Heard !
                         
                         Bizarre, non ?


                      • Anaïs 26 février 13:53

                        @JL
                        Il faudrait être un ancien d’Agoravox pour être crédible et il faudrait ne faire qu’une seule personne lorsqu’on est en plus ou moins en accord sur un fait ! 
                        Du grand n’importequoi.. 
                        Et après ne pas être intervenu auparavant, sur d’autres faits que celui ci. et ou cela est louche !!!! la bizarrerie est votre état d’esprit totalement fermé et qui pense que ce site n’est dédié qu’aux habitués, sinon c’est bizarre vous me faites bien rire.... la liberté d’expression je me l’octroie sur notre n’importe-qu’elle site, n’importe qu’elle fait.. ancienne ou nouvelle.. 
                        Bref le sujet n’est pas celui là.. ; 


                      • sleeping-zombie 26 février 14:08

                        @Anaïs
                        c’est peut-être mesquin, mais à partir du moment où on glorifie/récompense les victimes, il faut s’attendre à des effets d’opportunités...


                      • JL JL 26 février 14:12

                        @Anaïs
                         
                        je suis sûr que vous pouvez faire mieux.


                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 février 15:01

                        @JL

                        Bizarre ? Non, mais un peu lassant. Les stratégies pour tirer le meilleur parti de l’outil de manipulation qu’est ce site sont simples ; dès qu’on les a comprises on peut réajuster le tir sans difficulté... Si on décide que ça en vaut la peine, naturellement.

                        PJCA


                      • JL JL 26 février 15:09

                        @sleeping-zombie
                         
                         vous déplorez la glorification des victimes ?


                      • sleeping-zombie 26 février 16:48

                        @JL
                        Oui, on a de plus en plus tendance à confondre « victime » et « héros ». Sous prétexte de ne pas culpabiliser les victimes, ce qui est une bonne chose, on tombe de plus en plus dans l’excès inverse.
                        « ne pas avoir eu de chance », « avoir été au mauvais endroit, au mauvais moment », « être tombé sur la mauvaise personne » ne sont pas des défauts, mais ne sont pas des qualités non plus.


                      • JL JL 26 février 19:11

                        @sleeping-zombie
                         
                         vous avez raison. Mais je ne crois pas qu’il faille parler de glorification. En l’occurrence, c’est plutôt de reconnaissance qu’il s’agit. Et ça, c’est légitime.


                      • sleeping-zombie 26 février 19:42

                        @JL
                        reconnaissance et glorification sont la même chose pour certaines catégories professionnelles. Là où l’intérêt apparait, l’honnêteté s’efface.


                      • JL JL 26 février 19:52

                        @sleeping-zombie
                         
                         ’’reconnaissance et glorification sont la même chose pour certaines catégories professionnelles.’’
                         
                        Probablement que les prédateurs ne font pas la différence, en effet.


                      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 26 février 07:26

                        Amber Heard :

                        Tête d’une perfide menteuse, de criminelle .

                        Ab uno disce omnes...


                        • JL JL 26 février 08:47

                          @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                           
                           ’’Tête d’une perfide menteuse, de criminelle .’’
                           
                           Condamnée pour délit de sale gueule ?


                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 26 février 09:52

                          @JL

                          Et alors ! il vaut mieux avoir une sale gueule,assumée qu’ être un faux-jeton visqueux, fluidifiant...macronnisé à la morve LREM. N’est ce pas .

                          Je doute complètement que Dame Heard, assume !

                          En France « Faux-jeton » et autres « Faux-cul » c’est la nationale attitude ....
                          Plus puant que moi tu meurs .  !
                          La triplette des fosses septiques ( Sarkozy,Hollande,Macron).....


                        • aprrssl 26 février 12:10

                          Le féminisme c’est bien : éduquer sa fille pour qu’elle se respecte et qu’elle respecte les hommes (ne pas aguicher ouvertement, faire croire qu’on va coucher pour se faire payer un resto, un verre ou autre chose sinon pour moi, je trouve que ça ressemble aux étudiantes qui rencontrent des mecs contre des cadeaux à 500€ ; partager les frais sauf si événement spécial anniv noel st Valentin ou que tu es avec la personne et que tu pourras lui rendre ensuite). Le féminisme c’est bien : obtenir des droits comme un salaire égal etc.

                          Mais le féminisme c’est mal aussi dans certains cas. Tout ce qui est médiatisé : les affaires de viol de personnes connues ne devraient être rendues publiques que lorsqu’un jugement le condamne ; ça n’empêche pas de porter plainte au contraire. Mais la méditation de ce genre de faits me conduit à penser qu’il n’y a pas que le reconnaissance d’une violence par la justice qui est en jeu. Tout ce qui implique de l’argent : je ne parle que pour moi : si je suis violée par une personne célèbre, je veux sa condamnation mai pas forcément de l’argent (les gens les donnent aux associations... ouais elles ne sont pas intéressées mai vous savez les associations sont prêtes à frauder parfois : elles héritent et vous donnent une part de l’argent donc certains peuvent paraître bien agir et se renflouer discrètement grâce à une association caritative qui y trouve aussi son intérêt). Aujourd’hui je ne peut être féministe en rejoignant la masse, mais j’ai appris à ma fille comment se comporter avec les hommes mais pas à en abuser. Même si le cas d’Amber Heard est une minorité, elle fait vraiment du mal aux vraies victimes. Or le mouvement #metoo etc... c’est peut-être bien dans un sens, sauf que si on gratte : des femmes accusant se retrouvent accusées, des hommes non-violents sur des femmes (ils peuvent casser des meubles, les femmes cassent bien les assiettes) sont rabaissés et calomnies et ça touche leur famille... En fait le pire c’est un(e) innocent(e) qui est accusée de violence et dont les enfants entendent des horreurs sur leur parent ou proche.

                          J’aime beaucoup Johnny Deep et ça m’a crevé le coeur d’apprendre qu’il battait sa femme... mais j’avais toujours un doute. Aujourd’hui je suis contente car la vérité va certainement être faite étant donné l’enregistrement audio... A.H. est vraiment l’affaire qui fera du mal aux femmes. Certains disent 50/50 pour pas perdre la face mais je ne suis pas certaine que ce soit autant partagé (un bout de doigt coupé ?... c’est une mutilation !). Mais ce qui me dérange le plus, c’est qu’il y a certainement des affaires où les tords sont partagés et qui ne seront jamais dévoilés car on ne peut reconnaître la vérité sans se faire lynchée publiquement. Et c’est la triste réalité, le monde tel qu’il est ne permet pas de revenir sur des crimes sans que tout son entourage ne soit attaqué et donc on continue de mentir pour garder l’avantage de la situation en se disant « je mens pour une cause plus grande que moi »


                          • placide21 26 février 13:52

                            Quitter une fille comme ça : https://youtu.be/_2dLjg9IMWQ pour se faire escroquer par une travailleuse du sexe.......Nous sommes faibles .


                            • arthes arthes 26 février 15:24

                              @placide21

                              Ouais, il y a une version de « Joe le taxi » du même acabit, pas mal du tout.
                              cela dit en passant, elle s’est plutot bien débrouillée la gamine (Vanessa Paradis) pour mener sa propre carrière , sa vie privée et sans scandale :https://youtu.be/t2T9pXq2vMMBon, c’est commercial, mais bien fichu.


                            • Pierre 26 février 23:27

                              Ben oui, et il y a même des hommes, parfois pires que ces hystériques, qui en rajoutent une couche en particulier dans les émissions empilant les niaiseries devenues banales à la téloche, jusqu’au jour où ils en prendront eux-mêmes plein la gueule...et là je crains mourir alors de rire !


                              • mazig 1er mars 11:32

                                Elles ont crée « BALANCE TON PORC » , il serait temps de créer « BALANCE TA TRUIE » afin d’équilibrer les choses.

                                Cette nana , malgré les fausses preuves qu’elle fournit , est convaincue qu’elle aura gain de cause , étant certaine que le mec aura tort pour la simple et unique raison qu’il est homme. Ce qui sous-entend qu’il est génétiquement programmé à être violent et que celà suffit à le condamner.

                                Ce genre de situation équivaut à celle d’un arabe en France ou un noir aux USA , qui devant la justice est automatiquement condamné , mêmes’il est innocent , rien que du fait de ses origines. 



                                • Sexe, syphilis, peste choléra, coronavirus,...


                                  • Dans les années 70, toutes les jeunes filles allaient voir le fameux film : EMMAnuelle. Il est temps de cesser de jouer les vierge effarouchée sur un passé que maintenant, ces excitée renient. 


                                    • Les femmes doivent choisir. Ou être « violemment » désirées ou laisser indifférent. Quelle est le pire des injures ??? 


                                      • arthes arthes 1er mars 15:35

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                        Euh...Pourquoi est ce une injure ?
                                        Z êtes toujours dans la frustration sexo/psychée ?

                                        Preuve que la psy, ça arrange pas les adeptes, toujours perturbés du ciboulot !!!


                                      • Jonas Jonas 1er mars 14:57

                                        Il n’y a rien d’extraordinaire dans cette affaire, typique du marxisme culturel américain. Elle prône que l’égalitarisme et la liberté individuelle ne s’obtiendront que par la destruction de la toute puissance de l’homme Blanc (Dont Johnny Deep est considéré comme un représentant) garant de l’ordre établi, oppresseur colonialiste des minorités ethniques, des musulmans, des arabes, des noirs, des femmes, des gays, des lesbiennes et autres transgenres LGBTQ+.

                                        L’objectif est donc de déconstruire l’héritage de la civilisation européenne : c’est-à-dire anéantir le christianisme, la famille, la hiérarchie, le patriarcat en féminisant la société pour affaiblir l’occident.

                                        On a les mêmes en France :

                                        « On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans, et ça, il va falloir que cela change »
                                        Delphine Ernotte - présidente de France Télévisions

                                        « Delphine, tu as dû te sentir bien seule lorsque tu portais un constat, à la fois évident et courageux. L’homme blanc de plus de 50 ans », vous vous en souvenez ? Tu n’es plus seule. Je porterai cette exigence avec autant de passion qu’au sein de mon ministère. Je n’aurai pas de tabou.« 
                                        Françoise Nyssen - Ministre de la Culture

                                         »L’Oréal fait de la discrimination positive et l’assume. Aujourd’hui, lorsque nous rencontrons un candidat qui a un prénom d’origine étrangère, il a plus de chance d’être recruté que celui qui porte un prénom français de souche.« 
                                        Jean-Paul Agon, PDG de l’Oréal

                                         »A compétences égales, et bien désolée, on choisira la femme, ou on choisira la personne venant de autre chose que le mâle blanc, pour être claire.« 
                                        Anne Lauvergeon, PDG d’Areva

                                         »A la tête de la haute administration, on a principalement des hommes, blancs, qui ont fait l’ENA. On manque terriblement de diversité dans les parcours. Quand tout le monde a le même logiciel il n’y a plus d’intelligence collective.« 
                                        Marlène Schiappa sur Twitter le 6 janvier 2019

                                        « Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme à partir de maintenant »
                                        Marlène Schiappa

                                        Concernant le rapport Borloo sur les banlieues,  »Ça n’aurait aucun sens que deux mâles blancs ne vivant pas dans ces quartiers s’échangent un rapport« 
                                        Emmanuel Macron

                                         »Il ne faut pas que les acteurs de l’IA ne soient pas trop comme ce que je suis devant vous : des mâles blancs quadragénaires"
                                        Emmanuel Macron sur les talents en intelligence artificielle.

                                        etc...



                                          • Djam Djam 1er mars 17:36

                                            Chère Michèle

                                            Bon article qui (enfin) permet de débattre sur ce thème du féminisme d’antan et celui d’aujourd’hui qualifié de « néo ».

                                            Comme pour tous les mouvements massifs quasi institutionnalisés, le néo féminisme est la phase 2 du féminisme des années 50 créé aux Etats Unis.

                                            Comme tous les mouvements présentés comme « libérateurs », « émancipateurs » utilisant sans mesure les notions d’égalité et de progrès, il faut poser la question du qui bono (à qui profite le « crime »).

                                            Quand on a compris que d’une façon générale, les femmes sont très souvent beaucoup plus faciles à manipuler, on saisit plus aisément l’objectif systématiquement visé sous tous les mouvements supposés découler de la nécessité du progrès. 

                                            La notion de « progrès » est devenu un diktat nommé progressisme. Une sorte de religion de la pensée moderne censée libérer tous ceux et celles qui auraient été dominés, humiliés, abaissés, violentés par... une culture univoque soit disant inventés et mise en place par les hommes uniquement.

                                            Ces mouvements visent en réalité un changement civilisationnel. Renverser l’ordre du vivant à tous les niveaux. Dans cette guerre de tous contre tous, les femmes sont les meilleurs soldats parce que leur soif de vengeance est sans limite.

                                            Comme tous les groupes que l’on qualifie puis qu’on enferme dans la caractéristique définitive de « victime », la guerre de vengeance n’a plus de butée ni de nuance.

                                            Pour mener des guerres perpétuelles il faut inventer un ennemi. Les américains, sur ce point, sont les champions. Passés maîtres dans l’art de fabriquer l’ennemi ad hoc pour justifier leurs exactions partout dans le monde, ils sont « tout naturellement » ceux qui inventent de la même façon les ennemis sur-mesure utiles au chaos civilisationnel, chaos nécessaire à l’instauration du NOM (les ennemis seront donc les mâles blancs occidentaux pour la guerre menées par les femmes et de tous les « victimisés » de l’Histoire).

                                            Voilà pourquoi naissent en ce moment des mouvements délirants (parce que sans limite dans leur vengeance et leurs cibles) qui partout renversent tous les ordres classiques. La culpabilisation systématique appliquée à n’importe quel homme, de l’ordinaire à la star, fait partie du programme parce que cela se répand à toute vitesse et fait forcément pression sur tous les élus de l’ordre ancien. Ces derniers vont alors, pour sauver leur peau et leurs propres avantages, adopter ces mouvements au nom de la « justice » (sans rire).

                                            Mais à qui profite in fine cet énorme chaos de la guerre de tous contre tous ??


                                            • hocagi@1shivom.com 1er mars 20:05

                                              Ds les entreprises particulièrement américaines c est encore pire, les femmes se défoulent et pratique le harcèlement des hommes, si au moins elles étaient jolies et bonnes a baiser on pourrait les frapper en retour avec notre queue, mais même pas bon enfin bref

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Michèle Raveau


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès