• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’effarant soutien de l’UNEF au voile islamique

L’effarant soutien de l’UNEF au voile islamique

Cela a été l’une des polémiques médiatiques de la semaine dernière : les réactions à la prise de parole de Maryam Pougetoux, responsable de l’UNEF, vêtue d’un voile très couvrant,. Des échanges assez vifs ont eu lieu entre ceux qui ont dénoncé le choix d’une telle porte-parole et ceux qui l’ont soutenu. Nouvelle épisode du débat entre républicains laïcs et communautaristes relativistes.

 

Ces contradictions que l’UNEF refuse de voir
 
Laurent Bouvet, en première ligne du débat, a bien précisé sa position dans le FigaroVox  : pas de critique du choix de la jeune femme, ni volonté d’extension de la loi de 2004 (qui interdit les signes religieux à l’école) mais remise en cause du choix très politique, de l’UNEF, d’une telle porte-parole, dont le voile affirme fortement les convictions religieuses dans l’espace public. Il s’agit d’un voile très couvrant, et il dit y voir une « incohérence du discours de l’UNEF (…) On ne peut prétendre défendre la contraception, l’IVG, le mariage pour tous, la PMA… et avoir pour représentante et porte-parole une militant qui affiche une expression de l’islam qui dit exactement le contraire, avec virulence  ».
 

 

La gauche, à laquelle est censée appartenir l’UNEF, a toujours dit vouloir défendre la condition féminine. Il est donc plus que légitime de questionner le syndicat sur son choix d’une porte-parole qui affiche une pratique religieuse, qui, outre le fait d’être très éloignée du modèle républicain français depuis 1905, est celle d’une interprétation totalement mysogine d’une religion et contradictoire avec nos valeurs. Bien sûr, Maryam Pougetoux a fini par répondre, affirmant que son voile ne serait pas un symbole politique, qu’elle ne le mettrait pas par volonté politique ou réactionnaire, assurant mettre son voile « par choix (…) il n’y a pas un seul féminisme, il y en a des différents, divers et variés  ». 
 

 

Bref, on retrouve chez elle le discours classique de ceux qui défendent le voile ou le burkini  : le primat des choix individuels, sans considérer une seconde les conséquences que cela peut avoir pour les autres, et une curieuse tolérance pour des comportements pourtant profondément intolérants. Car le voile, c’est aussi le signe que les femmes ne sont pas les égales des hommes, c’est aussi une forme de coupure du reste de la société, et il peut s’imposer à des femmes, pour avoir la paix, une bien mauvaise raison, signe que l’Etat les a abandonnées, comme le rapportait Libération en 2003. Encore une fois, je pense que le voile n’a pas sa place dans une société comme la nôtre, dont il nie les valeurs.
 
 

Heureusement, dans Marianne, Jack Dion fait un sort aux arguments de ceux qui défendent le choix de l’UNEF, en soulignant le caractère totalitaire de ceux qui ont attaqué Laurent Bouvet, demandant carrément son renvoi de l’université où il enseigne, ironisant sur les valeurs que l’UNEF défendait avant, l’émancipation et des valeurs universelles, incompatibles avec ce voile.


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 26 mai 09:46
    Une intéressante revue de presse.
    Pour lire les textes en tout petits caractères, cliquer dessus ...

    • Ouallonsnous ? 27 mai 11:46
      @Jean J. MOUROT

      Effectivement Mr Mourot, illustré d’une photo de l’impétrante affichant l’expression parfaite de la provocation et de l’hypocrisie des aliénées communautaristes !

    • antiireac 26 mai 10:25

      Les femmes musulmanes ont droit de choisir leur accoutrement qu’elles veulent.


      • kader kader 26 mai 13:15

        @antiireac

        et demain ca sera obligatoire pour toutes les femmes
        maintenant quelles sont en nombres suffisant elles commencent à regarder de travers les femmes arabes qui ne le mettent pas.
        et pendant le ramadan une arabe mange dans la rue ca fait des reflexions

        tu ne sais rien de ces choses la pourquoi tu en parles ?

      • aimable 26 mai 16:22

        @antiireac
        vis a vis de la communauté et a la lecture de l’article que je ne mets pas en doute , elle ont surtout le « devoir » de ne pas choisir , comme liberté il y a mieux , vous ne trouvez pas .


      • Alren Alren 26 mai 17:11
        @antiireac

        Ce ne sont pas les femmes nées musulmanes (sans qu’elles aient rien demandé) qui choisissent leur accoutrement, ce sont les hommes qui les dominent, père, frères, mari.
        Celle qui sont des converties portent ce voile comme un défi.

        Je ne suis pas sûr que ces dernières appréhendent sa signification profonde qui fait des femmes des sortes d’animaux humains appartenant aux hommes comme du bétail.

        D’ailleurs on ne les voit pas s’élever violemment contre le féminisme ce qu’elles devraient faire si elles approuvaient la subordination totale de la femme à l’homme.

      • Ouallonsnous ? 26 mai 19:30

        @aimable

        Il faut revenir à l’observation et à l’application de la loi de 1905 en la complétant avec deux articles dont le :

        1er ; spécifie que les lois de la République priment sur tous les textes d’origine inconnue auxquelles se référent les prétendues religions !

        2éme que l’affichage des convictions privées d’ordre religieux où/et de choix de vie ne peut se faire que dans le domaine privé et intime et en aucun cas en public et/où dans l’espace privé visible de l’espace public.


      • waymel bernard waymel bernard 26 mai 20:31

        @antiireac
        Les islamistes savent parfaitement qu’à partir d’un certain taux de voilées dans le quartier il devient facile d’imposer le voile à toutes les femmes.


      • Ouallonsnous ? 15 juin 19:11
        @antiireac

        Mais celui d’afficher une appartenance religieuse en public !

      • Ouallonsnous ? 15 juin 19:15
        @Ouallonsnous ?

        Errata :

        Mais pas celui d’afficher au moyen de déguisements une appartenance religieuse en public, c’est valable aussi pour les judéo-sionistes et toutes les sectes niant la laïcité qui est la première condition à respecter pour le vivre ensemble dans notre République !!!

      • Antoine 26 mai 10:27
        blabla. Comment croire que cette personne et ceux qui l’encouragent n’a pas conscience qu’il y a là une provocation ? Impossible. Il ne sont pas cons à ce point !
        C’est donc une provocation. Pourquoi ? Pour faire avancer la cause de l’islam ? Quelle blague.
        Non, c’est parce que nous sommes dirigés par des gens qui veulent semer la zizanie entre français.
        Rien de plus.

        • Cateaufoncel2 26 mai 14:02
          @Antoine


          « Non, c’est parce que nous sommes dirigés par des gens qui veulent semer la zizanie entre français. »


          Très exactement. Il n’y a que les songe-creux pour trouver cela « effarant ». En 2014, le NPA avait déjà présenté une candidate voilée lors des régionales en PACA. Et si on va sur le site des Besancenot, à propos de la « de souche » Pougetoux*, ça hurle au... racisme.

          Sur ce coup-là, je ne sais pas comment ceux et celles qui nient le racisme antiblanc, les Bouteldja, Diallo et autres Obono, vont s’en sortir... smiley


          * Le patronyme est d’originaire corrézienne, et « c’est un sous-dérivé de pouget, c’est-a-dire petite colline, qui désignait l’habitant d’un lieu caractérisé par une petite colline. »

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 26 mai 14:57

          @Antoine
          justement si ils sont cons à ce point là


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 mai 10:28
          Je comprends qu’elle veuille échapper à son nom d’origine, Pougetoux smiley

          Au reste, elle pourrait aller aux Etudiants musulmans de France plutôt qu’à l’UNEF, non ?

          ça pose question en effet :

          que va devenir l’UNEF, « pouponnière du parti socialiste », après le naufrage du parti socialiste ?

          Je me perds en conjectures, mais la survie promet vraisemblablement d’être rude, ceci expliquant peut-être le « clin d’oeil » à « la religion la plus visible ».

          Une question que je me pose depuis le début :
          quel métier pour des étudiantes voilées dans un pays où on n’est pas formaté pour ça ?

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 mai 23:25

            @Robert Lavigue


            Soit c’est gagnant gagnant, et l’UNEF sera maintenu à flot par un « sang neuf », les « étudiants musulmans ».

            Soit c’est perdant perdant, puisqu’il existe déjà un syndicalisme « islamo-compatible », et l’UNEF va se ghettoïser, perdre les étudiants « normaux » sans plus séduire l’autre clientèle qu’elle drague ouvertement.

            à mon avis ils ont déjà anticipé une grosse chute, mais j’imagine que le plus réaliste est sans doute la 2e hypothèse. C’est leur problème après tout, je n’ai d’ailleurs jamais trouvé l’UNEF particulièrement brillante.

            Ils auront bien ce qu’ils méritent, je n’ai pas envie de pleurer sur eux, même en me forçant.

          • Jonas 26 mai 10:58

            Le voile islamique n’est pas juste un vêtement, il limite la sphère sociale de la femme. Une femme musulmane voilée n’a pas le droit de serrer la main d’un homme, ne peut épouser un non-musulman, ne peut aller dans une piscine mixte ou dans des bars, cafés avec des garçons, ne peut étudier certaines matières en biologie liée à la sexualité, ne mange pas de porc, ne boit pas d’alcool, la viande qu’elle mange doit être bénie par un imam, elle est soumise à Allah et doit se conformer à ce qu’il impose dans le Coran et les hadiths.

            Dans les sociétés islamiques, Le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité, ses cheveux et son corps sont une tentation perpétuelle qu’il faut cacher car ils détournent le musulman du chemin d’Allah et son Prophète.

            Musulmans et musulmanes ne prient pas ensemble dans une Mosquée par exemple (les femmes sont reléguées à l’arrière de la salle de prière, derrière un rideau, ou en sous-sol), car la femme par sa présence tourmente l’esprit du croyant. Pour ces Imams, les Musulmanes doivent donc porter le voile islamique, qui couvre les cheveux, symbole de féminité, ou mieux, un voile qui couvre toutes les courbes du corps féminin, (cheveux, cou, nuque, taille, hanches, fesses, décolleté, jambes), le hijab.

            Dans l’Islam rigoriste le plus traditionnel, cela n’est pas suffisant, le visage et le regard de la Femme sont également sources de séduction, de tentation, de charme, de féminité, pouvant attirer le Malin, et il a été décidé qu’il fallait bâcher le tout : la Burqa ou le Niqab.
            Ce comportement déviant de séduction et de perversion doit sans cesse être sous contrôle des hommes.
            Dans la sourate « les femmes » (An_nisan 4:34) du Coran, le Prophète Mohamed ordonne :
            « Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. »

            L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit  : [...] Ibn ’Abbas rapporte du Prophète -sal Allahou ’alayhi wa salam- qu’il a dit : « Allah m’a montré l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants était des femmes, car elles renient »
            On voit que la majorité des habitants qui peuplent l’Enfer sont des femmes, qui par leur comportement déviant, incitent l’homme à la débauche. C’est pour cela qu’elles doivent se couvrir.

            « Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »
            [05:04]
            Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest

            « une femme qui se montre et s’embellit est de la chair humaine, une femme d’un soir pour assouvir le plaisir des loups »
            [10:38]
            Youssef Abou Anas, imam de la mosquée d’Ecquevilly
            http://islamineurope.unblog.fr/2016/02/26/les-predicateurs-du-reseau-la-voie-droite-endoctrinent-des-milliers-de-musulmans-a-lislam-fondamentaliste-misogyne-intolerant-antichretien-et-antioccidental-dans-les-mosquees-de-ecquevilly-pa/

            Mohamed Beggas, imam de la grande mosquée de Persan, explique comment bien frapper sa femme.

            « Une femme ne sort de chez elle que par la permission de son mari. »
            Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et de Bobigny

            Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, et permet à la femme musulmane de se protéger et de se préserver des souillures du monde Occidental.
            C’est une rupture totale et incompatible avec les moeurs et rapports entre les hommes et les femmes de la civilisation occidentale (lire par exemple le « Cantique des Cantiques » de la Bible, texte poétique écrit il y a 2500 ans, exhaltant le charme féminin).
            Le voile Islamique, la Burqa et le Niqab représentent donc des symboles totalement contraires à nos valeurs occidentales pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, puisqu’il oppose et sépare la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée, incitant au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication, influencée par le Diable (Sheïtan).


            • kader kader 26 mai 13:19

              @Jonas

              tu as raison et c’est exactement pareil que les intégristes juifs.
              d’ailleurs il est probable que le coran a été écrit par des rabbins de la sectes des judéo nazaréens qui infestait le moyen orient avant l’arrivée du prophète.
              au début les musulmans priaient en se tournant vers jérusalem

              et sur les 25 prophetes cités par le coran 24 sont juifs.

            • Cateaufoncel2 26 mai 18:04

              @Jonas


              Et dire qu’il y en a qui prenne la défense de cette stupide monstruosité, y compris chez certains qui se prétendent progressistes.

              Notre société marche sur la tête !

            • Eric F Eric F 26 mai 11:12
              Il y a, dans les courants qui se veulent « progressistes », une volonté de promotion des « minorités visibles ». C’est même devenu un exercice imposé, tel que la désignation de ministres issus de la diversité, ou la présence d’une exhibition en langage des signes lors de discours. Ce n’est pas spécifiquement français, l’origine semble plutôt venir des pays anglo-saxons.
              C’est certainement dans ce cadre que cette jeune fille a été désignée par l’UNEF pour cette responsabilité. On en arrive à ce paradoxe : la promotion du voile en tant que signe de l’ouverture aux autres.

              • popov 27 mai 14:40

                @Eric F

                 
                Et les progressistes de tradition anticléricale se faisant représenter par une petite bigote qui s’est laissée séduire par la vermine islamique qui pullule sur le territoire et le plonge dans la régression.

              • GAZAOUI 26 mai 11:39
                c’est incroyable le nombre de sachant pour habiller les femmes.
                Les promotions de zahia (mode) et nabilla(canne) donne une idée que vous vous faites de la femme.
                Leurs independances vous fait peur.
                Pauvres mecs ..

                • francesca2 francesca2 26 mai 13:07

                  @GAZAOUI

                   smiley

                  Voile, hijab, tchador, abaya, niqab, burka, ibadou sont les horreurs que vous imposez à vos femmes. 
                  Vous haissez la femme parce que vous en êtes obsédés et votre idée fixe, la seule idée qui sort de vos cervelles, est de la faire disparaître, de l’anéantir. 
                  Allez vous faire foutre, les islamistes. 


                • antiireac 26 mai 13:10

                  @francesca2
                  c’est une question de liberté de choix

                  .

                • francesca2 francesca2 26 mai 14:19

                  @antiireac


                  Tiens, elle est ici la convergence des luttes... 





                  • eric 26 mai 12:14

                    Faut comprendre. Si on en croit la rumeur sur le nombre de harcèlements et viols dans les milieux progressistes féministes en général, et à l’UNEF en particulier, le voile devient une nécessité.

                    La facho sphère à raison : le gauchisme est une maladie mentale....


                    • Xenozoid Xenozoid 26 mai 12:36
                      @eric
                      oui,tu en est la preuve,ahlalalala

                    • A une certaine époque lointaine, le port du voile était un signe de fertilité SACREE. Un peu comme le port du chapeau dans les familles royales. C’est ainsi que de nombreuses musulmannes (souvent très jolies), le perçoivent. Mais pour d’autres il s’agit souvent d’un alibi, non pour affirmer leur soumission, mais leur supériorité. C’est bien plus complexe qu’on l’imagine de prime abord. 


                      • Elliot Elliot 26 mai 12:29

                        Encore un de ces beaux débats à la con comme on aime les soulever en France.

                        En ces temps de disette où les grèves chamboulent les comportements et mettent en délicatesse le gouvernement avec une partie des Français, quoi de plus roboratif pour divertir les esprits que de donner la parole au voile plutôt qu’à la bouche qui est en-dessous et lui faire dire le contraire de ce que cette bouche exprime.

                        Et surtout il faut nécessairement en faire un sujet qui occulte tous les autres.

                        Le voile, symbole de l’infériorité de la femme du moins dans l’inconscient occidental qui, en dépit de la contradiction qu’apparemment il vit sans trop d’états d’âme, organise des pèlerinages dans tous les lieux où une vierge couverte d’un voile est apparue à de naïves ouailles mais qu’insupporte ce travestissement sur des personnes d’une autre culture !

                        On ne relève évidemment pas la contradiction qui fait d’une inférieure « fatalement assumée » la présidente d’une association qui poursuit des buts qu’elle assure partager, un fait sur lequel on lui fait un procès d’intention sans qu’aucun sentiment de honte ne vienne caresser l’esprit de ses censeurs au-dessus de toutes ces contingences du moment que l’on peut casser du musulman et toute cette engeance qui, de loin ou de près, s’y rattache.



                        • Tom France Tom France 26 mai 12:58

                          Je ne défend pas ce torchon islamique qui fait que ces abruties finies s’imaginent qu’elles iront au paradis juste parce qu’elle se couvre d’un torchon et qui faits qu’elles vivent exactement comme si elles étaient dans leur paradis désertique d’arabie saoudite mais je ne défendrais pas non plus l’idée qu’une femme est l’égale de l’homme, loin de là, ou encore, la PMA qui n’est autre que la commercialisation du ventre de la femme ou le mariage pour tous qui est la dégradation d’une institution qui a fait l’histoire de France à travers le catholicisme etc...

                          Bref, il faut sortir de la dualité stupide qui dit que d’un côté il y aurait l’islam et de l’autre, la défense d’une décadence sans fin au nom du soi disant progrès !

                          • Christian Labrune Christian Labrune 26 mai 14:05
                             à l’auteur,

                            Les Français, qui sont de plus en plus incultes et bornés - pour ne pas dire cons !-, sont de plus en plus favorables à l’euthanasie, semble-t-il. Ils aspirent à en finir vite et bien. 

                            C’est une espèce d’euthanasie à grande échelle qui est en train de se mettre en place. Ils ont ce qu’ils veulent, ces cons : le voile partout pour faire crever l’intelligence et la liberté et, au coin des rues, de temps à autre, un « Allah akbar ! » retentissant suivi d’un petit coup de lame entre les côtes. Viva la muerte !


                            • Jeekes Jeekes 26 mai 14:56

                              @Christian Labrune
                               
                              ’’Ils ont ce qu’ils veulent, ces cons : le voile partout’’
                               
                              C’est bien vrai, ça !
                               
                              Alors que ce serait tellement plus seyant de se coller une galette sur le sommet du crâne. Et aussi de se laisser pousser des couettes torsadées, pour faire bonne mesure. Là, j’imagine que ça partirait tout seul dans ton froc, hein ?
                               


                            • papat 26 mai 15:06

                              @Jeekes
                              trop fort , j’ai failli m’étouffer de rire , merci l’ami !


                            • zak5 zak5 26 mai 14:11
                              C’est tout simplement la naissance de l’islamisme dans le syndicalisme (maintenant, quand on parle de communautarisme, on pense systématiquement a l’Islamisme, c’est un fait). Vous avez déjà vu le communautarisme dans les mouvements associatifs, et bien c’est le tour du syndicalisme. Après vous allez voir un parti islamiste en France et ça sera le début du chaos, comme dans tous les pays ou s’est enraciné l’islamisme

                              sinon comment l’Unef peut nous expliquer que son porte parole, qui affiche aussi ostensiblement une religion et surtout un intégrisme religieux, peut représenter tous les étudiants ? Sérieux cette jeune fille, on dirait qu’elle sort d’un monastère de carmélites. Peut on imaginer une carmélite porte parole d’un syndicat de gauche ? et bien avec les nouveaux gauchistes, oui, il suffit qu’elle soit musulmane

                              Depuis déjà longtemps la gauche a changer de stratégie pour pouvoir exister, de la lutte des classes (qu’elle a perdu lamentablement avec l’effondrement de l’URSS) elle est passé a la lutte des races et des religions. Elle a choisi l’Islam, pour la simple raison qu’elle croit (et la gauche s’est souvent trompé) que c’est la religion de l’opprimés. En vérité, quand on parle de politique ou de syndicalisme, l’islam n’est que la religion des islamistes, qui ne sont ni des opprimés, ni des imbéciles. C’est une organisation qui existe partout dans le monde (l’international Islamiste), qui est déterminée et qui a décidé de mettre le paquet en occident vu que dans les pays arabes et musulmans (avec les mêmes procédés de l’entrisme, ou de la technique du pied contre la porte) elle a échoué. J’utilise le terme entrisme parce qu’il s’agit exactement de ça. En théorie tout oppose les gauchistes des Islamistes, ce n’est pas du tout le même projet de société. Les islamistes ne sont pas du tout des progressistes, ni contre le capital et sont pour la séparation des sexes. Ce qui peut rapproché le gauchisme et l’islamisme c’est le totalitarisme, c’est pratiquement tout. 

                              J’ai assisté personnellement a ce phénomène en Algérie, ou dans les facs les gauchistes tenaient le haut du pavé. petit a petit, les islamistes les ont noyauté en leur faisant croire qu’ils étaient eux aussi des révolutionnaires de gauche. Une fois installés, les islamistes n’ont pas hésités a les prendre pour ce qu’ils sont a leurs yeux, des kouffars qui ne méritent même pas de vivre

                              Mais ne vous inquiétez pas, que peut donner un mariage contre nature comme celui-là, si ce n’est l’échec lamentable ? Seulement an attendant cet échec, les dégâts seront immenses

                              • papat 26 mai 14:28

                                à vous lire je flippe comme un malade , tiens, j’ai fait dans ma couche !


                                un millier de femmes intégralement voilées aujourd’hui.

                                Le projet de loi contre le port du voile intégral concernerait, au plus, deux milliers de femmes, soit à peine 0,03 % de la population musulmane en France.

                                299 femmes intégralement voilées ont été verbalisées en france !

                                32 937 326 femmes vivent en france !

                                • zak5 zak5 26 mai 14:56

                                  @papat
                                  un islamiste ne craint rien voyons ! (je ne savais pas pour les couches)


                                • lloreen 26 mai 15:39

                                  @papat

                                  Ce qui prouve une fois de plus à quel point la manipulation par les médias permet le contrôle, ce que revendique d’ailleurs la propagandiste Mika Brzejinski, digne fille de son feu géniteur.


                                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 26 mai 14:57

                                  La lâcheté des communautaristes est toujours évidente sur ce fil, des futurs kollabos


                                  • foufouille foufouille 26 mai 15:23
                                    je me demande si ce syndicat accepte les gros curetons avec une grosse croix.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès