• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La France esclavagiste et colonisatrice, stop à la repentance (...)

La France esclavagiste et colonisatrice, stop à la repentance !

LA FRANCE ESCLAVAGISTE ET COLONISATRICE,

STOP A LA REPENTANCE !

 

Pauvre France, qui passe son temps à se repentir de ses crimes passés, esclavagistes et colonialistes. Vilipendée par ceux qui viennent des anciennes colonies quittant leur pays libéré de la colonisation depuis des décennies chez l'ancien colonisateur.

Ils y viennent pour y trouver ce qu'ils ne trouvent pas chez eux et qu'ils pensaient découvrir grâce à l'indépendance, mais que l'indépendance ne leur a pas apporté, loin s'en faut

Certains passant leur temps à militer pour la mise en accusation du pays d’accueil, l'ancien colonisateur.

 

Aimé Césaire, chantre de la négritude disait

« gagner notre indépendance, c'est difficile , mais on y arrive, mais le plus difficile commence après, car alors car on n'a plus d'alibis »

 

Et nous pauvre France que faisons nous, nous allons dans ces anciennes colonies clamer nos crimes contre l'humanité. Pratiquement Chaque visite dans les anciennes colonies est un voyage à Canossa, une énième occasion de battre notre coulpe.

Cette auto flagellation, pour se faire pardonner par ceux issus de ces anciennes colonies, qui sont chez déjà nous, et par ceux qui arrivent en nombre qui ne risque pas de fléchir.

Dans quel but cette contrition compulsive ?

Électoraliste ? Pour acheter la paix sociale ? Pour conforter le multiculturalisme et le communautarisme chemins vers le mondialisme.

Un peu de tout cela surement.

 

Mais c'est un mauvais calcul, on conforte une part de cette population immigrée dans l'idée d'une France criminelle haissable et qui a des dettes envers eux, pauvres victimes, qui exigent pour que la France expie ses crimes passés, des accommodements contraires aux valeurs, aux lois et à la tradition laïque de ce pays.Les Français sont tellement coupables, qu'ils doivent tout accepter pensent-ils.

C'est pour certains, la dette que la France doit payer. Dette de sang parfois pour les plus extrémistes.

 

Alors l'histoire s'écrit-elle en noir et blanc et de façon manichéenne, d'un côté les bons, de l'autre les méchants, ici les bourreaux, là bas les victimes ?

 

Qu'en est-il des pays d'où viennent ces migrants vindicatifs ?

Des pays modèles de vertu, modèles de démocratie ? Des victimes au long des siècles qui n'ont jamais pêché ?

On ne parlera même pas de la Libye qui pratique encore l'esclavage.

Voyons quelques exemples.

Pour ceux qui viennent d’Afrique du nord.

Nos amis Algériens qui sont venus par millions chez nous après avoir obtenu leur indépendance ce qui fait dire à certains humoristes qu'à la suite de leur divorce, la France a hérité des enfants.

Les Arabes ont bien colonisé l'Algérie et imposé aux Berbères leurs lois et leur religion non ?

Il y a bien eu l'exode d'un million de Français en 1962

il y a bien eu le massacre de dizaine de milliers de harkis

il y a bien eu dans les années 90 une guerre civile qui a fait plus de 100.000 morts, plus de 10 années tragiques ?

http://www.20minutes.fr/monde/151104-20070411-15-ans-guerre-civile-algerie

Rien à se reprocher ?

C'est vrai le FLN se sert de la haine de la France pour rester au pouvoir et embrume les esprits. N'allons pas en plus lui donner du grain à moudre.

La guerre d'indépendance racontée à la sauce FLN sert à légitimer un pouvoir défaillant. Les journalistes Algériens se plaignent mais pas trop fort, on les comprend, de la manipulation historique.

 

Si on continue dans la colonisation, Les musulmans ont bien colonisé et occupé l'Espagne pendant 7 siècles.

La première armée qui conquit et colonisa l'Espagne était constituée de berbères convertis à l'Islam.

Il y aurait de bonnes et de mauvaises colonisations ? des colonisations qu'on ne cesse de raconter et celles dont on ne parle jamais. Comme il y a des terrorismes qui sont défendables et d'autres haïssables ?

 

Si on en vient à l'esclavage,

Les Musulmans ont dévasté l'Afrique pendant 13 siècles , esclavagistant par millions les Africains et les traitant avec une cruauté rare.

La grande majorité des ces esclaves étaient castrés, ce qui fait qu'on a plus de traces de noirs en terre d'Islam alors qu'ils se sont multipliés en Amérique, ils sont maintenant 50 millions.

https://www.herodote.net/622_au_XXe_siecle-synthese-12.php

 

« Comparé à la traite des Noirs organisée par les Européens, le trafic d'esclaves du monde musulman a démarré plus tôt, a duré plus longtemps et, ce qui est plus important, a touché un plus grand nombre d'esclaves », écrit en résumé l'économiste Paul Bairoch ( *). Cet auteur note qu'il ne reste plus guère de trace des esclaves noirs en terre d'islam en raison de la généralisation de la castration, des mauvais traitements et d'une très forte mortalité, alors que leurs descendants sont au nombre d'environ 70 millions sur le continent américain (*). »

lisez le livre

Le génocide voilé - enquête historique

de Tidiane N'Diaye

« La traite orientale a été la plus longue et la plus régulière des trois traites, ce qui explique qu'elle ait globalement été la plus importante en nombre d'individus asservis : 17 millions de Noirs selon l'historien Olivier Pétré-Grenouilleau, du VIIe siècle à 192015. »

 

https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=4DaXgrPgsNY

http://afrikhepri.org/afrique-traite-negriere-par-les-arabes-verite-cachee/

 

Concernant les Africains rqui vivent chez nous. Il faut rappeler certaines vérités.

Les Africains eux mêmes ont participé en nombre et activement à la traite négrière. Les marchands d'esclaves étaient des noirs.

La traite inter Africaine remonte au XI ème siècle.

« Le chercheur canadien Martin A. Klein estime lui que, bien avant 1850, plus de la moitié des captifs restaient en Afrique de l'ouest . Selon lui, même les années où l'exportation d'esclaves atteignait son intensité maximale, les captifs restant sur place principalement des femmes et des enfants étaient plus nombreux. »

 

Rien à se reprocher non plus ?

Nous subventionnons avec l'argent public nombre d'associations qui passent leur temps à assigner la France en Justice, pour réclamer des réparations relatives à l'esclavage et à la colonisation, et à faire des demandes extravagantes comme vouloir débaptiser écoles, rues et places de notre pays. Il y a pourtant des sujets importants les concernant.

Communiqué par Jeune Afrique

Top 10 des pays africains qui ont l’indice d’esclavage le plus élevé

1. Mauritanie, 1er mondial 2. Bénin, 3. Côte d’Ivoire, 4. Gambie,
5. Gabon, 6. Sénégal, etc.

Elles ont du boulot ces associations et mouvements divers pour balayer devant leur porte.

 

C'est vrai que notre chère indépendantiste Taubira a décrété l'esclavage transatlantique « crime contre l'Humanité, » passant sous silence tous les autres esclavages.

Pour quelles obscures raisons ?

Christiane Taubira déclara sans ambages.

« qu'il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les « jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l'héritage des méfaits des Arabes ».

Les jeunes français eux doivent en supporter seuls le poids.

Quand à l'esclavage inter Africain, on ne l'évoque même pas. L'esclavage actuel non plus.

 

Savez-vous quand l'esclavage a été aboli en Arabie saoudite ? En 1962.

D'autres pays l'ont aboli plus tard comme la Mauritanie. Mais le pire c'est qu'il perdure, et que c'est l'omerta surtout de la part de ceux qui réservent leurs accusations à la France

 

« L'esclavage fut (officiellement) aboli en 1833 (Grande-Bretagne), 1848 (France),1865 (États-Unis), 1963 (Arabie Saoudite) et 5 juillet … 1980 en Mauritanie

 

Malek Chebel dans son livre L'esclavage en terre d'islam, évalue aujourd'hui à 3 millions la population d'esclaves dans le monde musulman.

Il y a des combats à mener aujourd’hui, sans perdre son temps à semer le désordre et réveiller les haines sur un passé que l 'on ne peut lire avec des lunettes d'aujourd'hui.

Macron a eu ces mots que je reprendrais volontiers à mon compte

« la victimisation perpétuelle des peuples colonisés est le pire frein à leur autonomie morale et leur essor économique. »

 

Alors à tous ces mouvements qui traînent la France dans la boue et qui exigent réparations et repentances, il faudrait leur demander de revisiter l'histoire en ouvrant toutes les portes et placards de leurs pays d'origine, et d' arrêter de clouer le pays d’accueil au pilori.

Personne ne les obligeait à venir chez un hôte qu'ils considérent comme un ennemi héréditaire.

D'aucuns seraient alors en droit de penser que cette démarche relève, soit d'un masochisme exacerbé soit d'un désir de vengeance non moins développé.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

152 réactions à cet article    


  • Roubachoff 16 décembre 2017 05:42

    @moderatus
    On ne se dédouane pas de ses mauvaises actions en évoquant celles des autres. C’est un procédé facile et méprisable. En l’utilisant, vous sèmerez le doute dans l’esprit de gens fragiles qui se cherchent des héros ou qui ont besoin d’imaginer l’histoire comme une lutte éternelle entre le bien et le mal. Les autres souriront amèrement d’entendre un méchant gamin parler à d’autres méchant gamin qui le prennent pour un prophète.


  • Roubachoff 16 décembre 2017 05:44

    @Roubachoff
    « d’autres méchants gamins » bien entendu. Voilà ce qui arrive quand on veille trop tard à mon âge...


  • moderatus moderatus 16 décembre 2017 08:57

    @Roubachoff

    Bonjour,

    On ne se dédouane pas de ses mauvaises actions en évoquant celles des autres.

    Bien ,mais on ne regarde pas la paille dans l’œil du voisin, et on ignore la poutre qui est dans le sien.

    C’est un procédé facile et méprisable

    le procédé facile et méprisable est plutôt celui que vous employez , faire un procès d’intention à quelqu’un qui rétablit simplement des vérités historiques.

     mon propos est simple, je dis simplement qu’il faut que les Indigènes de la République, le CRAN,
    les Nique la France, les Obono et consorts arrêtent de nous casser les oreilles avec la colonisation et l’esclavage .

    Quand on voit , ce qu’on fait les peuples dont il sont issus et ce qu’ils font encore, on ne fait pas de procès à la France
    Comme dit le proverbe ,

     On ne monte pas au cocotier quand on a le cul sale

    Quand j’invite du monde chez moi, s’il crache dans les plats et se torche avec la nappe, jje ne supporte pas . Vous peut être, mais c’est votre problème.


  • Omzen 16 décembre 2017 12:36

    @moderatus

    Excellent ! J’adoooore !


  •  Arcane Arcane 16 décembre 2017 13:08

    @Roubachoff

    Entièrement d’accord avec votre commentaire.

    Et contrairement à ce qu’écrit Moderatus, aucun de mes commentaires ici ou ailleurs ne « critique la France ».

    Son procédé de petit sophiste calomnieux ne trompe personne..


  • Roubachoff 18 décembre 2017 04:56
    @moderatus
    La seule personne que vous nommez dans votre réponse, c’est Mme Obono. Pas de chance, elle est aussi française que vous - au cas où vous l’ignoreriez, c’est obligatoire pour être député. Vous n’avez donc, dans ce cas, invité absolument personne chez vous. Faut-il, à ce propos, vous rappeler que c’est aussi chez moi, et chez une soixantaine de millions d’autres individus ? L’avantage, quand le vernis craque chez les gens comme vous, c’est qu’on voit ce qu’il cache, et ce n’est pas joli-joli. Au moins, vous nous donnez une idée de ce que vous entendez par « remigration ». Quant au « cul sale », une expression pleine de délicatesse et de poésie qui, elle aussi, en dit long sur votre personnalité profonde, j’implorerais le ciel, si j’y croyais, de m’éviter l’épreuve de voir un jour le vôtre.
    Fin de la polémique en ce qui me concerne. La vie est trop courte pour perdre du temps avec des fadaises. 

  • covadonga*722 covadonga*722 18 décembre 2017 07:39

    @Roubachoff
     elle est aussi française que vous -

    bonjour , pas exactement cette dame dispose de la double nationalité franco-gabonaise ce qui la rend plus égale que le vulgus pecum.
    De mon modeste avis toute double nationalité devrait être proscrite pour exercer des fonction publique et mandat électif cela concernerait madame obono mr habib meyer madame valau belkacem ect.........

  • moderatus moderatus 18 décembre 2017 09:26

    @Roubachoff

    être Français ne se limite pas à une carte d’identité, ça se saurait.
    c’est bon pour les allocations et autres avantages.
    Essayez de de pas faire d’attaques ad personam , c’est l’arme des idéologues qui n’ont pas d’arguments.

    On estime aujourd’hui qu’au minimum 1 français sur 4 est « issu de l’immigration » et l’on a compté que que les personnes dont au moins l’un des grands-parents est immigré. « Si vous remontez sur vingt générations, vous avez une bonne chance de vous trouver un ancêtre noir, originaire d’Haïti, d’Afrique ou de Saint-Domingue. 


    Mais rares sont ceux qui crachent sur le pays d’accueil.Ils aiment et respectent la France.Ils ont au minimum la reconnaissance du ventre.


    Malheureusement il y a des dizaines de gens qui passent leur temps à dénigrer la France et ceux qui les approuvent ou qui les soutiennent 


    Quelques spécimens


    Louis-Georges Tin du CRAN


    Houria Bouteldja Porte Parole du PIR : dont les propos sont racistes , homophobe et antisémites.,Qu’OBONO soutient

    Sonia Nour, collaboratrice du maire PCF de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) Gilles Poux, suspendue par ce dernier pour avoir qualifié sur Twitter l’auteur de l’attaque de Marseille de « martyr » :

    Obono arrivée du Gabon à 13 ans , bénéficie de tous les avantages que la France offre, devient Franco Gabonaise à 20 ans et devient députée de l’assemblé nationale récemment.

    Passe son temps à dénigrer la France par ds positions qui inquiètent même ses partisans.

    Ses sorties de route sont nombreuses et je vous en épargne la liste , et au lieu de parler d’esclavagisme ou de racisme en France , elle ferait mieux de s’inquiéter du Gabon qui est un des pays qui pratique encore l’esclavage moderne.

    Communiqué par Jeune Afrique

    Top 10 des pays africains qui ont l’indice d’esclavage le plus élevé

    1. Mauritanie, 1er mondial 2. Bénin, 3. Côte d’Ivoire, 4. Gambie,
    5. Gabon
    , 6. Sénégal, etc.

    Mais pas question, sa cible c’est la France.

    Alors épargnez moi vos agressions alors que je ne fais que rappeler des vérités .

    Je préfère cette déclaration

    « La France, la patrie dont je ne saurais déraciner mon cœur. J’y suis né, j’ai bu aux sources de sa culture. J’ai fait mien son passé, je ne respire bien que sous son ciel, et je me suis efforcé, à mon tour, de la défendre de mon mieux ».

    Malika SOREL

    Voila le langage qu’on attend de ceux que la France reçoit et non un discours de revendications et de haine



  • moderatus moderatus 18 décembre 2017 10:06

    @Le Panda

    merci pour votre invitation et bravo pour votre courage. S’attaquer à l’écriture d’un livre. je l’ai fait, ce n’est pas de tout repos.


  •  Arcane Arcane 18 décembre 2017 18:04


    Se baiser les bras non plus ! smiley


  • Montdragon Montdragon 15 décembre 2017 18:57

    Le petit Momo est demandé à l’accueil par son prophète pour takkiya...je répète....


    • moderatus moderatus 15 décembre 2017 19:20

      @Montdragon

      Bousoir Montdragon,

      qui est momo ?


    • Ouam Ouam 15 décembre 2017 19:40

      @moderatus
      Salut Moderatus
       
      Bah tu vois pas (serieux) ?
      Un indice :
      Il viens (presque) systématiquement sur tes articles smiley
      Il ’a parlé des joies de S R ...
      Ca y est tu fixe smiley

      Et pour revenir à l’article... et au fond.
      Bah c’est forcément pour deux ou 3 raisons (apres laquelle est LA prioritaire ou c’est les 3 ou + ?)
      - Pour faciliter l’envahissement (oui nommons les choses appellons un chat un chat !)
       
      - Pour creer un communautarisme et une guerre civile comme cela eu lieu dans les pays ou le multiculticultulturalisme , et ou multietiquage, et enfin au bout reduire drastiquement les quis sociauxs de la population du lieu
       
      - Pour faciliter encore mieux cet « open world » qui ne profite qu’a une élite dominante, et aculturer au max le peuple (car celui qui ne sait d’ou il vient, nie sa culture, n’est plus rien qu’in con-sommateur compulsif)
       
      - J’y vois encore d’autres raisons, mais je prefere faire bref
       
      Ps et la technique de taubira est exellente (dans ton article)
      Connaissant tres bien les griefs entre les deuxs ethnies que tu cites, elle ne veut surtout pas que ca parte en vrac avant la fin de « phase finale » (cad le grand remplacement, l’eradication quoi ou le génocide culturel, c’est pareil)
      C’est la meme logique qu’appliquais hitlel en 40’s, une stigmatisation d’une partie du peuple suite à un projet avancé ou la reduction de celle ci etais de plus en plus drastique.
       
      Et bien la, a part vouloir etre + qu’aveugle, la nier et ne pas la voir sous ses yeuxs n’est que pure folie.


    • moderatus moderatus 15 décembre 2017 19:51

      @Ouam

      Salut Ouam,

      Il viens (presque) systématiquement sur tes articles 
      Il ’a parlé des joies de S R ...

      Sérieux , je ne vois pas , à part Omar et Elliot, je ne sais pas.

      Connaissant tres bien les griefs entre les deuxs ethnies que tu cites, elle ne veut surtout pas que ca parte en vrac avant la fin de « phase finale » (cad le grand remplacement, l’eradication quoi ou le génocide culturel, c’est pareil)

      J’en ai soupé des partis comme les indigènes de la République, du CRAN qui veut que l’on débaptise les écoles appelées Colbert, des Obono. Des gens qui crachent dans la soupe.

      Je pense qu’il faut qu’ils révisent leurs manuels d’histoire, ils sont pleins d’enseignements et qu’ils arrêtent de taper sur la France.


    • Ouam Ouam 15 décembre 2017 19:56

      @moderatus
      Le no 1 (evidemment), la taquia smiley


    • mmbbb 16 décembre 2017 12:24

      @moderatus Moi je tape un peu sur cette France parce que je ne fus pas une chance pour ce pays. Cette derniere vague d’ immigration particuliere a ete sciemment mise en place par la droite ( les patrons ) la gauche et surtout l ultra gauche qui est pro immigration . Par ailleurs les syndicats sont de connivence  Ce savant bordel ( ou tout le monde joue au jeux de quilles en tapant sur le FN ) est la suite des incoherences politiques . Voir l association de Danièle Mitterrand , promouvant la venue des migrants et se faisant ipso facto le complice des esclavagistes en Lybie , pays ou nous avons foutu le chaos Personne ne nous demandait cette mission hormis les amerloques qui se sont lave les mains Hormis que le droit d ingerence prône par Kouchner cache assez mal ce neo colonialiste Le probleme est bien la et denote que nous sommes incapables de rester dans nos frontieres .Une certaine inclination a aller comme le disait Jules Ferry «  »Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. (...) Il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures.«  » Mais personne ne pense a débaptiser les ecoles Jules Ferry . C est beau on dirait du Goebbels . Il est vrai qu a l ecole, nous n avions pas la connaissance de ces beaux discours . Etrange pays que nous sommes , Donc je vous désapprouve lorsque vous affirmer qu ils doivent relire l histoire L histoire est une construction incomplete et problematique Voir les reactions dans le FIG lorsque Macron alla en ALgerie et prononça son discours avant les elections Sur un point il rappela le droit et son evolution Nous serions ( la France ) condamnée si ce meme droit avait ete d usage a cette periode . Il n est point etonnant que la guerre éclatât .Mais bon je comprends un peu ces nouveaux venus qui n en doutant point se font instrumentaliser et qui trouvent dans cette revendication une forme de modus vivendi C ’est ainsi . Les Francais ont toujours ete divise on ne refera pas notre mentalite. Et pour finir Poutine a dit « la France se fera colonisée par ses anciennes colonies » bien que les etudes eludent cette problématique Un visionnaire ce Poutine


    • moderatus moderatus 16 décembre 2017 13:36

      @mmbbb

      Pourquoi ne fûtes vous pas une chance pour la France ?

      la plupart des immigrés pendant longtemps furent une chance pour le France et l’intérêt fut partagé.

       Mais personne ne pense a débaptiser les écoles Jules Ferry .

      méfiez vous, le Cran veut déjà débaptiser les écoles Colbert.
      ce sera surement leur prochain objectif.

      Dicter au pays qui les accueille leur façon de voir, c’est leur projet.


    • mmbbb 16 décembre 2017 14:11

      @moderatus Je le dis puisque tous les efforts qui auraient permis a ma classe sociale de s en sortir et d apporter de la plus value a ce pays n a pas ete fait Je ne vais pas m etaler sur ma vie privée mais je fus deux ans interne Voyez vous dans certaines prisons, les délinquants peuvent au moins faire du sport et se cultiver . Nous n avions pas ces possibiltes a cette epoque . Par ailleurs on nous apprenait a fermer notre gueule et il est evident que les agissements de certains surveillants ne seraient plus acceptes aujourd’ hui : depot de plainte . J ai toujours trouve les francais tres incoherents , ils acceptent cette immigration de masse ( qui coute une fortune mais c est un tabou ) passent une grande partie de leur temps a constater que ce vouloir vivre ensemble n est pas une reussite ( Chalot a ecrit un article a ce sujet, un comble pour un gaucho ) mais ne sont guere soucies de la descendance nee sous le sol ( les souchiens devenu le terme usité ). C ’est une constatation simplement J ai presque un regret de ne pas avoir ete salaud de ne pas avoir vole saccage ou deale .


    • moderatus moderatus 16 décembre 2017 14:29

      @mmbbb
       Bonjour,

      C ’est une constatation simplement J ai presque un regret de ne pas avoir été salaud de ne pas avoir vole saccage ou deale .

      N’ayez aucun regret , je crois que comme moi vous n’êtes plus très jeune , et il faut je pense s’efforcer dans cette vie pleine de pièges, et de désillusions et vous en avez connu vous aussi,d’être et de rester juste quelqu’un de bien, ce n’est pas facile.

      . J ai toujours trouve les francais tres incoherents , ils acceptent cette immigration de masse ( qui coute une fortune mais c est un tabou ) passent une grande partie de leur temps a constater que ce vouloir vivre ensemble n est pas une réussite ( Chalot a ecrit un article a ce sujet, un comble pour un gaucho )

      Il suffit d’un peu de bons sens , et Chalot en a pour voir les réalités .

      La faute de nos gouvernants est de ne pas avoir comprit ou alors de s’en foutre ce qui est pire

      Que l’immigration doit être modulée fonction des capacités d’intégration.

      Sinon c’est le communautarisme et la mort du vivre ensemble.

       Bonne journée à vous, mmbbb


    • Agafia Agafia 16 décembre 2017 14:30

      @mmbbb

      Vous êtes de la même famille que alain-àààé ?

    • mmbbb 16 décembre 2017 15:23

      @moderatus je le dis par dérision au regard de ce que se permet les gentils « sauvageons » actuels. Quant à mon propos, je voulais tout de meme apporter ce témoignage . Je ne suis pas le seul . Et pour en finir l education nationale desormais failli et quand un prof se prend une beigne sur la gueule cela me laisse de marbre L altérite cela se merite Quant a moi je souhaite passe encore du bon temps a l ecart des ses problemes dit sociétaux Salutations


    • moderatus moderatus 16 décembre 2017 16:14

      @mmbbb

      Il est certain que l’enseignement a en France des problèmes graves, violences, formation des professeurs, résultats minables, un nombre importants d’élèves qui lisent difficilement et qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent.

      Comment remonter la pente, de ce désastre qui s’aggrave depuis 30ans ?

      Quant a moi je souhaite passe encore du bon temps a l ecart des ses problemes dit sociétaux Salutations

      C’est ce que je vous souhaite et ce je me souhaite aussi.
      Bonne journée à vous.


    • Ouam Ouam 15 décembre 2017 19:54

      "....Top 10 des pays africains qui ont l’indice d’esclavage le plus élevé

      1. Mauritanie, 1er mondial 2. Bénin, 3. Côte d’Ivoire, 4. Gambie,
      5. Gabon, 6. Sénégal, etc.

      Elles ont du boulot ces associations et mouvements divers pour balayer devant leur porte....« 

      puis tu en a oublié plein :

      le quatar, une bonne partie des pays du golfe, et quelques zones d’asie (phillipines p ex)

      Sachant que en 2017 il existe justement des zones ou l’esclavage est actif, donc si on est pas trop cons, la ou ces soit disants ongs, assoc & co devraient se bouger le tdc pour sortir de ce sort ces pauvres gens...

      Et lorsque tu constates qu’elles ne fonts rien...

      Mais de l’autre nous parlent d’un problème qui est tres vieux qui n’a plus court en France, et qui si nous analysons correctement les faits historiques, les coupables sonts dans toutes les parties (fr, afrique du nord (muslims), et afrique elle meme...

       

      Soit on est tres tres con (et tres tres tres aculturé), soit forcément...

      on ne peut que se gratter la tete 5mn en se posant la question »pourquoi"

      Et si on n’est pas trop deumeuré, la réponse ci dessus dans mon autre post ne peut qu’etre évidente...

      J’accepte bien sur d’autres pistes, sauf que la...ben va falloir étayer, et sérieux !


      • moderatus moderatus 15 décembre 2017 22:35

        @Ouam

        le quatar, une bonne partie des pays du golfe, et quelques zones d’asie (phillipines p ex)

        J"Avais une liste très longue, mais j’ai voulu faire court,

        mais un qui se distingue c’est la Mauritanie.

        La Mauritanie, premier pays esclavagiste

        « Le pays abriterait 150 000 esclaves sur une population de 3,7 millions d’habitants. On parle là d’esclavage absolu : des hommes, des femmes, des enfants sont la propriété de leur maître et à leur totale merci. Ils ne peuvent rien posséder eux-mêmes. Ils peuvent être vendus, loués, échangés, offerts. Pire, l’esclavage y est souvent héréditaire. On peut encore naître esclave en Mauritanie. Il est d’autant plus difficile de lutter contre cet état de fait que plupart de ces victimes sont illettrées et n’ont pas connaissance de leurs droits, souligne l’ONG. »

        Et on vient nous faire la leçon.


      • Christian Labrune Christian Labrune 15 décembre 2017 22:34

        @Moderatus
        Votre article ne fait qu’évoquer des fait établis par les historiens depuis des années. Je ne vois pas qu’il puisse donner lieu, sur le fond, à la moindre polémique, sauf pour ceux qui sont incultes ou dont l’encéphale est un peu sous-dimensionné.

        Je me permettrai quand même une petite remarque : vous citez ce propos récent d’un Macron qui s’amusait naguère à faire le pitre dans nos anciennes colonies : « la victimisation perpétuelle des peuples colonisés est le pire frein à leur autonomie morale et leur essor économique. »

        Il y avait eu pourtant un candidat du même nom, avant les présidentielles - ça ne peut quand même pas être le même ! - qui était allé dire à la vieille momie d’Alger que la colonisation de l’Algérie par la France avait été « un crime contre l’humanité ». Taubira, qui était pourtant la plus ridicule caricature de ce qu’on peut trouver de pire en politique, n’avait même pas osé risquer une telle énormité.

        Vous oubliez de dire aussi que l’une des raisons - parmi d’autres -, de la colonisation de l’Algérie en 1830, c’était l’activité des pirates barbaresques basés dans la rade d’Alger qui, durant des siècles avaient croisé le long des côtes européennes pour faire le plein d’esclaves chrétiens. Quelquefois on parvenait à les racheter, mais pas toujours. Autrement dit, le procédé de la prise d’otages pour financer le jihad, si constant ces dernières années, n’est pas une invention récente. Ces constantes frictions entre le monde musulman et l’Europe avaient inspiré Shakespeare et aussi Voltaire dont la tragédie « Zaïre » est l’une des rares qui soit encore un peu lue.


        • moderatus moderatus 15 décembre 2017 22:59

          @Christian Labrune

          Bonsoir,

          Votre article ne fait qu’évoquer des fait établis par les historiens depuis des années. Je ne vois pas qu’il puisse donner lieu, sur le fond, à la moindre polémique, sauf pour ceux qui sont incultes ou dont l’encéphale est un peu sous-dimensionné.

          Bien sur, les faits historiques sont bien établis , mais on oréfère s’acharner sur la traite transatlantique et faire l’omerta sur ces pratiques qui ont décimé l’Afrique oependant des siècles .

          Il y avait eu pourtant un candidat du même nom, avant les présidentielles - ça ne peut quand même pas être le même ! - qui était allé dire à la vieille momie d’Alger que la colonisation de l’Algérie par la France avait été « un crime contre l’humanité ». Taubira, qui était pourtant la plus ridicule caricature de ce qu’on peut trouver de pire en politique, n’avait même pas osé risquer une telle énormité.

          Je citai Macron pour dire que même quelqu’un qui a osé dire comme vous le rappeliez des dénigrer et insulter la France en Algérie, a un sursaut de lucidité.
          Quand à Taubira , nommer à un ministère aussi important une indépendantiste, était un hérésie, et il est incompréhensibles que personne ne se soit élevé contre cette ignominie.

          Il y avait eu pourtant un candidat du même nom, avant les présidentielles - ça ne peut quand même pas être le même ! - qui était allé dire à la vieille momie d’Alger que la colonisation de l’Algérie par la France avait été « un crime contre l’humanité ». Taubira, qui était pourtant la plus ridicule caricature de ce qu’on peut trouver de pire en politique, n’avait même pas osé risquer une telle énormité.

          Vous oubliez de dire aussi que l’une des raisons - parmi d’autres -, de la colonisation de l’Algérie en 1830, c’était l’activité des pirates barbaresques basés dans la rade d’Alger

          je me suis promis de faire un article sur l’Algérie afin de faire le point sur les balivernes qui sont ressassées depuis des années et remettre certaines pendules à l’heure.
          car là non plus tout n’est pas ou noir ou blanc.


        • Ouam Ouam 16 décembre 2017 02:05

          @Christian Labrune
          L’esclavage et ses raisons est un un sujet complexe, regarde napoléon en 1802 qui le remets pourtant aboli avant...

          « 1793-94 : La Révolution abolit l’esclavage. 1802 : Bonaparte rétablit l’esclavage. »

          c’est pour ca que prendre ce genres de sujets par petits bouts, et surtout de tenter de désigner qu’un seul coupable...(comme les indigenes de la république, le cran et autre)
           
          C’est un peu comme la guerre de session auxs us, multiles facteurs, multiples interets, et pas toujours celui qu’on veut nous faire croire, faut bucher (comme tu le fait) pour tenter de déméler ce sac de noeuds
          puis pour l’esclavage il ne faut pas oublier dans les contemporains les J ferry et leur clique...
           
          d’ailleurs c’est marrant, sur ce sujet j’attendais les ideologues en vrac...
          finalement il y en à tres peu qui se la sonts tentés, peut etre la trouille de prendre une partie de la vérité en pleine face, et cette véritée, elle n’est joujours pas rose, et ensuite de plus, lorsque le piedestal de sa pensée dogmatique est remise en cause, l’édifice chancelle (la remise en question profonde) ceci explique peut pourquoi un tel sujet n’apporte pas plus d’interets, alors que lorsque je regarde certains sujets (ahem) bourrés de commentaires ...
           
          ou alors (plus tristement) tout le monde s’en fout royalement et nous sommes entrés en plein dans l’immédiatetée du consumérisme et ses sujets associés (sigh)


        • Roubachoff 16 décembre 2017 05:28

          @Ouam
          Puis-je modestement émettre une hypothèse ? Il y a tellement de crétins qui disent des âneries à la télé et dans les journaux qu’on n’a plus le temps de contredire ceux qui en écrivent sur Agoravox.


        • Garibaldi2 16 décembre 2017 06:05

          @Christian Labrune

          Vous oubliez de dire que la vraie raison de la conquête de l’Algérie c’est le refus par la France d’honorer sa parole

          ’’En 1798, le gouvernement du Directoire achète du blé à la Régence d’Alger pour les besoins de l’expédition du général Bonaparte en Égypte. Le blé est financé par un emprunt de la France auprès de familles juives d’Alger. Celles-ci demandent une garantie du dey qui gouverne la ville.

          En 1827, le dey d’Alger, Hussein, frappe « du manche de son chasse-mouches » le consul de France Deval, un affairiste qui refuse non sans insolence de s’engager sur le remboursement du prêt.

          Le président du ministère français, Villèle, demande réparation au dey pour l’offense faite à son consul mais n’obtient aucun semblant d’excuse.

          Confronté deux ans plus tard à la fronde des députés, le roi Charles X éprouve le besoin de restaurer au plus vite son image. C’est ainsi que, le 3 mars 1830, dans le discours du trône, il évoque pour la première fois l’idée d’une expédition punitive destinée à obtenir réparation de la dette ainsi qu’à détruire le repaire de corsaires installé dans la régence d’Alger et mettre fin à l’esclavage !’’

          https://www.herodote.net/14_juin_1830-evenement-18300614.php

          Charles X, le monarque qui ne pouvant faire autrement que de reconnaître l’indépendance d’Haïti a rançonné ses habitants !


        • moderatus moderatus 16 décembre 2017 09:08

          @Roubachoff

          Heureusement qu’il y a des gens intellligents comme vous, le problème c’est queleurs jgements sont à géomérie variable.

          Ai-je écrit quelque chose qui ne soit pas une vérité hisstorique. Non mais comme dans la chansons

          le premier qui dit la vérité......

          Alors quand on n’a pas d’arguments pour contredire ces vérités, alors on fair se attaques ad personam. Pas très beau tout cela.


        • Decouz 16 décembre 2017 09:39

          @Garibaldi2
          Le livre de Péan « Main basse sur Alger », très bien documenté, montre que, autant et peut-être plus que des histoires de pirates, de dettes non réglées, c’était aussi au départ un affaire de politique intérieure pour Charles X, particulièrement la volonté de faire main-basse sur le trésor de la Régence, dont une grande partie n’est pas revenue vers l’état français, mais a été détournée par des voies bancaires occultes et diverses, le compte précis de ce trésor n’ayant d’ailleurs pas été établi comme il l’aurait du.

          Ce trésor a servi à financer les conspirations carlistes et a aussi été à l’origine de certaines grandes fortunes.
          Parmi les irrégularités de la conquête d’Alger, le fait que de nombreux petits commerçants et artisans ont été spoliés, les marchés publics ayant été attribués en dehors des règles pour favoriser des intérêts plus puissants.

        • Christian Labrune Christian Labrune 16 décembre 2017 09:44

          @Ouam
          Dans le débat qui n’aurait pas lieu d’être et que ressuscite fatalement tout article qui touche à cette question historique, le problème est que se trouvent opposés des gens qui acceptent de voir la réalité telle qu’elle est et d’autres qui sont dans un déni quasi pathologique.

          Il est bien évidemment inutile de souligner que Moderatus ne justifie en aucune manière le commerce triangulaire qui aura fait en France la fortune d’un certain nombre d’armateurs qui l’organisaient dans des ports de la côte Atlantique. L’esclavage est la pire des horreur, on ne le répètera jamais assez, et depuis les philosophes des lumières il me semble qu’aucun peuple n’aura plus que le nôtre balayé devant sa porte.

          L’Europe a-t-elle inventé l’esclavage ? Non : il aura été pratiqué partout dans l’antiquité. L’Europe a-telle inventé la colonisation ? Pas plus : le meilleur exemple en aura été donné par l’expansion de l’islam qui, en trois siècles à partir de l’époque du Chamelier, se sera étendu de l’Espagne jusqu’aux rives de l’Indus. Cette colonisation-là aura duré plus d’un millénaire et elle aura détruit bien des cultures originales, dont celle des Coptes qui furent majoritaires jusqu’au XIVe siècle et sont devenus désormais une minorité persécutée dans son propre pays. Aucun musulman ou descendant d’anciens colonisés n’est donc fondé à monter sur les grands chevaux de la morale universelle pour condamner la France s’il ne commence pas par s’interroger sur les exactions commises par ses plus lointains ancêtres.

          On ne trouvera pas non plus en France un seul historien, fût-il catholique, pour justifier la Saint-Barthélémy de 1572. Toute notre culture politique, qui attache une si grande importance au principe de laïcité, s’est construite sur un examen critique des guerres de religion et sur un refus du fanatisme.

          Mais c’est ce même fanatisme d’origine religieuse, désormais, qui instrumentalise les libertés démocratiques pour empoisonner l’opinion avec les mensonges éhontés de la propagandes des Frères ou des salafistes, laquelle trouve malheureusement, à cause d’un effondrement général du niveau de culture, suffisamment de Français décérébrés pour la relayer. Or, simplement la tolérer sans la combattre, ce serait déjà la plus abominable des trahisons.


        • moderatus moderatus 16 décembre 2017 10:05

          @Garibaldi2

          Bonjour,

          Charles X, le monarque qui ne pouvant faire autrement que de reconnaître l’indépendance d’Haïti a rançonné ses habitants !

          Merci sur vos explications sur la conquête de l’Algérie , elles me paraissent tout à fait exactes. mais il y a un point intéressant, aussi , c’est ce qu"a fait le FLN de ce pays , et pourquoi des millions d’Algériens sont venus chez l’ancien colonisateur , et toujours des demandes importantes de visas pour la France ?

          Historien et essayiste Dimitri CASALI

          « La première vérité qu’il faudrait apprendre aux petits Algériens est que l’Algérie n’existait pas avant l’arrivée des Français.
          Ce sont les Français qui ont bâti l’État, formé l’Algérie, qu’ils ont développée et fait prospérer. Je rappelle que c’était le quatrième pays exportateur de vin pendant la colonie française. Je rappelle qu’il n’y avait pas de problèmes alimentaires à l’époque des Français.
          Aujourd’hui, l’économie algérienne est dans un état pitoyable. Ils essaient toujours d’instrumentaliser cette haine de la France pour essayer de contrôler leur population dont 50 % a moins de 25 ans. »


        • moderatus moderatus 16 décembre 2017 10:11

          @Ouam

          ou alors (plus tristement) tout le monde s’en fout royalement et nous sommes entrés en plein dans l’immédiatetée du consumérisme et ses sujets associés (sigh)

          je pense que tu as la bonne réponse, on a manipulé les Français pour en faire des consuméristes compulsifs et leur faire penser, que l’idéal élevé est d’arriver à acheter les dernier smartphone.

          il faut que les gens se désintoxiquent des merdias et de l’idiovisuel.


        • Christian Labrune Christian Labrune 16 décembre 2017 10:18

          @Garibaldi2
          Je n’ai jamais dit que la nécessité de mettre fin aux agissements des pirates barbaresques était la première cause de la colonisation de l’Algérie. C’est celle qui avait été mise en avant par le gouvernement de Charles X parce que c’était la plus présentable mais il y en avait bien d’autres, certes plus contestables, comme toujours en politique. Si vous voulez, en cherchant dans l’histoire universelle, produire l’exemple d’une politique qui n’ait agi qu’au nom des plus hautes valeurs morales et faisant abstraction des intérêts du moment, je vous souhaite bien du plaisir !

          On n’est pas en train de justifier la colonisation. Si la France et d’autres pays avaient fait l’économie de cette aventure, peut-être qu’on ne s’en porterait pas plus mal. En tout cas, beaucoup de Français que j’ai connus et qui avaient vécu de tout près les « événements » d’Algérie auraient bien évidemment préféré que leurs ancêtres fussent toujours restés sur les bords de la Loire ou dans le fond de la plaine picarde.

          Il reste que si on envisage, à la manière de Braudel, la longue durée, les choses sont beaucoup moins simples. Nous avons été colonisés, nous autres Gaulois, par Jules César. Je ne pense pas que cela n’ait eu que des effets négatifs. Quand l’expédition de Perry, sous la menace de ses canonnières, oblige le Japon des années 1850 à ouvrir ses ports au trafic occidental, au lieu de se penser humilié, le Japon entreprend de battre les occidentaux sur leur propre terrain. En moins de cinquante ans il se sera hissé au niveau des puissances occidentales, au point de pouvoir envoyer par le fond la flotte russe en 1905. La Chine aura salement pâti du colonialisme européen. Je ne sache pas que les Chinois, aujourd’hui, soient encore en train de nous rendre responsables de leurs malheurs. La différence avec le Moyen-Orient, c’est qu’aucune religion des Japonais ou des Chinois ne les persuade que le monde doit rester indéfiniment ce qu’il était à l’époque des anciens empires. Face à la difficulté, ils ne se replient pas sur les rêveries qu’inspire le ressentiment, ils se mettent au boulot. Cette attitude serait à comparer à celle d’un monde arabe, ces derniers jours, qui n’est même pas capable de considérer que quand une grande ville est le siège d’un certain nombre de ministères et d’un parlement (la Knesset), on dit qu’elle est une capitale. Cela correspond à la définition même du mot. Il y a maintenant soixante-dix ans que les anciens migrants venus d’Egypte ou d’Arabie et qui se croient « palestiniens » de toute éternité vivent sans avoir les yeux en face des trous. C’est désespérant.


        • moderatus moderatus 16 décembre 2017 10:27

          @Christian Labrune

          On n’est pas en train de justifier la colonisation.

          Personne ne justifie la colnisation et encore moins l’esclavagisme , mais que chacun prenne sa part de reproches et qu’on arrête de nous bassiner avec cela.

          Mais certains se refusent à voirles vérités historiques, et leur ressentiment et condamnation sont à géométrie variable.

          Oculos habent, et non videbunt ; aures habent, et non audient,


        • Panoramix Panoramix 17 décembre 2017 17:54

          @Christian Labrune
          « les anciens migrants venus d’Egypte ou d’Arabie et qui se croient « palestiniens » de toute éternité ». Vous falsifiez l’histoire, au milieu du 19è siècle, les Arabes représentaient 95 % de la population de la Palestine, et même à Jérusalem où ils étaient plus implantés, les Juifs représentaient moins de la moitié de la population. Il y a eu des migrations ensuite, mais en bien plus forte proportion de Juifs (qui sont passé de 5% à 40% de la population entre la fin du 19è siècle et 1947), que d’Arabes. Une forme de grand remplacement en quelque sorte


        • Panoramix Panoramix 17 décembre 2017 18:07

          @moderatus
          "Personne ne justifie la colonisation et encore moins l’esclavagisme , mais que chacun prenne sa part de reproches et qu’on arrête de nous bassiner avec cela« . Je suis d’accord avec cette formulation. L’esclavage est reconnu comme »crime contre l’humanité« (à ne pas confondre avec génocide), c’est une vérité d’ordre général et non pas casuistiquement telle forme d’esclavage. La colonisation a correspondu à une forme de souveraineté imposée qui a existé depuis la plus haute antiquité, elle est désormais considérée comme illégitime, même si elle a pu avoir des apports -le bilan est contrasté-.

          PS : la phrase attribuée à Taubira dans l’article est probablement apocryphe, aucune référence »de première main" n’a été trouvée, on imagine mal qu’elle ait pu faire cette déclaration, on a pu extrapoler qu’elle l’ait pensé.


        • moderatus moderatus 17 décembre 2017 18:40

          @Panoramix
          la phrase attribuée à Taubira dans l’article est probablement apocryphe, aucune référence »de première main" n’a été trouvée, on imagine mal qu’elle ait pu faire cette déclaration, on a pu extrapoler qu’elle l’ait pensé.

          Bonsoir,

          je vous donne une des sources

          https://www.lexpress.fr/actualite/societe/encore-aujourd-hui_482221.html


          Maintenant , c’est comme toutes les phrases rapportées, comme les phrases de De Gaulle , chacun confirme ou conteste.

          mais il y a une certitude , cette loi est scélérate , car elle accuse de crime de l’humanité la traite transatlantique

          mais,ne fait aucune allusions aux autres pays Africains et Musulmans qui ont pratiqué l’esclavage pendant au moins 13 siècles, esclavage qui se pratique encore dans certaines régions que je cite.






        • Panoramix Panoramix 18 décembre 2017 11:13

          @moderatus
          Lorsque j’ai recherché la source de cette improbable déclaration, j’ai effectivement trouvé cet article de l’express, qui parait la plus ancienne référence, mais elle est de seconde main car l’auteur ne mentionne pas qui lui a rapporté le propos, ni dans quel cadre il aurait été formulé. Disons qu’il faudrait la citer au conditionnel.

          La loi en question n’est pas scélérate, mais elle est partielle et partiale, en ce sens qu’elle focalise sur une seule forme d’esclavage. La raison qui en a été donnée est que c’est cette forme à laquelle notre pays a participé et que cela fait donc partie de notre histoire et la responsabilité passée du pays. Mais c’était hélas une pratique quasi-universelle, et cela aurait du être mentionné, de même le fait que la France l’a abolit avant la plupart des autres pays, et le fait que l’esclavage se poursuit encore aujourd’hui dans d’autres régions du monde.
          De mon point de vue, l’ensemble des lois mémorielles devraient être abrogées, car pourquoi légiférer sur certains faits en particulier, ce qui induit des frustrations et une surenchère de revendications. Déjà, en 1794, la Convention avait déclaré, à juste titre, l’esclavage comme « crime lèse humanité », une déclaration officielle aurait pu être formulée pour rappeler ce point, ce qui ne relève pas du cadre de la loi.
          Depuis 1998, l’article 7 du Statut de la Cour pénale internationale fait figurer l’esclavage parmi les crimes contre l’humanité, une loi française n’était pas nécessaire pour le faire https://ihl-databases.icrc.org/applic/ihl/dih.nsf/Article.xsp?action=openDocument&documentId=05A3830938CD171141256696003B4ED2


        • moderatus moderatus 18 décembre 2017 15:42

          @Panoramix

          Bonjour, et merci pour vos recherches .

          La loi en question n’est pas scélérate, mais elle est partielle et partiale, en ce sens qu’elle focalise sur une seule forme d’esclavage.

          Je la juge scélérate car proposée par quelqu’un qu était indépendantiste, donc n’aimant pas trop la France. Enfin laissons cela.

          Il n’y pas de forme d’esclavage Bénigne, et si on veut rentre dans ce jeu , on doit admettre sans doute aucun que ceux qui ont pratiqué l’esclavage durant 13 siècles et avec comme procédé barbare la castration pratiquant une forme d’esclavage beaucoup plus sauvage auraient du être dénoncé en priorité.

          la loi mémorielle qui ne dénonce pas ces pratique, est une erreur, un faute, une insulte à la vérité historique.

          Mais c’était hélas une pratique quasi-universelle, et cela aurait du être mentionné, de même le fait que la France l’a abolit avant la plupart des autres pays, et le fait que l’esclavage se poursuit encore aujourd’hui dans d’autres régions du monde.

          la vérité historique. est dans ce que vous dites, et on ne doit ni la cacher ni la minimiser, et arrêter de cibler la France.


        • Ouam Ouam 16 décembre 2017 01:38

          « ......les français sont nombrilistes. »

          « De côté de Lausanne on racontent une blague sur ces français »
           

          Ce soir c’est la fete du slip
           
           
          « Les nôtres avant les autres »
           
          "...Déposée début février, l’initiative cantonale pour la préférence indigène visait à modifier la loi afin d’obliger les employeurs neuchâtelois à embaucher en priorité des résidents."
           

          Ca doit etre un Francais qui a tenté de lancer cette votation  smiley

          https://www.tdg.ch/suisse/suisse-romandeinitiative-retiree/story/17662134
           
          Ps pour la blague préferez l’originale à la copie
          Comment un suisse gagne de l’argent ?
           
          Il achete un Francais au prix ou il vaut ...
          et il le revends aux prix qu’il s’estime smiley


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 16 décembre 2017 08:35

            Bonjour moderatus,
            Comme pour tous les sujets que vous abordez, les faits décrits sont absolument indéniables, sauf si l’on fait preuve d’une totale mauvaise foi ou que l’on pinaille à l’infini sur des détails.

            Une fois le constat établi, on doit se poser la question, dans quel but essaie-t-on de travestir la vérité et de faire volontairement pencher la balance du mal de nôtre côté ?

            Il n’y a qu’une seule réponse possible, le désir de faire disparaître cette nation, haïe en tant qu’objet de frustration. Le temps est compté et ne travaille pas pour ceux qui voudraient la préserver, nos ennemis le savent parfaitement. C’est pourquoi ils utilisent des procédés semant la confusion qui empêchent toute réaction cohérente, comme relativiser toutes les volontés de puissance (mettre sur le même plan islamisme et sionisme qui n’est que le masque de l’antisémitisme), toutes les cultures qui soit-disant se valent, et surtout culpabilisant ceux qui aiment leur pays en les affublant de l’étiquette extrême droite comme on épinglait une étoile jaune aux juifs en d’autres temps.


            • moderatus moderatus 16 décembre 2017 09:26

              @Gilles Mérivac

              Bonjour Gilles
              Une fois le constat établi, on doit se poser la question, dans quel but essaie-t-on de travestir la vérité et de faire volontairement pencher la balance du mal de nôtre côté ?

              Votre analyse de la situation , je la partage complètement, Il faut mettre les gens devcant in fait accompli , la nation il ne faut plus qu’elle existe, c’est l’Europe aujourd’hui qui impose sa loi et demain le mondialisme.

              On Veut aller vers l’homme universel, taillable et corvéable à merci. L’oligarchie financière s’y emploie

              je vous envoie une petite vidéo très intéressante

              L’heure de dire adieu à la France

              https://www.youtube.com/watch?time_continue=43&v=LewgtTJAb-M

              .


            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 16 décembre 2017 14:14

              @moderatus
              Vous remarquez que les Brigandes sont masquées, ce qui montre que l’on ne peut plus exposer ses opinions à visage découvert sans prendre de risques.


            • moderatus moderatus 16 décembre 2017 14:41

              @Gilles Mérivac

              Exact les brigandes sont masquées.

              j’espère qu’on ne sera pas tenu de masquer nos opinions.


            • Panoramix Panoramix 17 décembre 2017 18:25

              @Gilles Mérivac
              « Il n’y a qu’une seule réponse possible, le désir de faire disparaître cette nation » . Là on entre dans le complotisme ! En fait, la « repentance » relève plutôt d’une démarche alter-mondialiste, compassionnelle, issue de la confluence de pensées chrétienne et marxiste. On la trouve non seulement à l’extrême gauche mais aussi dans la « deuxième gauche » notamment le terranovisme dont Macron est proche, et les chrétiens progressistes (Cimade, etc).


            • BA 16 décembre 2017 09:04

              Les esclaves de Libye.

              En Libye, ces migrants sont vendus comme esclaves aux enchères.

              Un reportage de la chaîne de télévision américaine CNN montre que dans la Libye déchirée dans laquelle transitent de nombreux migrants, des hommes sont vendus lors d’enchères aux esclaves.

              Sur une vidéo filmée en août dernier, des hommes attendent debout, tandis qu’on entend un individu dire : « Ce sont des garçons grands et forts pour les travaux de la ferme ».

              Le même scande bientôt : « 400, 700, 800 ». C’est le prix, en dinars libyens, pour lequel il propose de vendre des êtres humains.

              https://www.youtube.com/watch?v=z08zUFaF740

              Jeudi 23 novembre 2017 :

              Au Maghreb, la persistance d’un racisme anti-Noirs.

              Parmi les réactions suscitées par la diffusion de la vidéo de CNN montrant une vente aux enchères de migrants subsahariens en Libye, la dénonciation d’un racisme anti-Noirs persistant dans les pays du Maghreb figure en bonne place.

              Si les situations n’y sont pas comparables à la barbarie observée en Libye, les communautés noires continuent toutefois d’y être victimes de mépris, de discriminations, voire d’agressions.

              En Algérie, il existe une forte présence de migrants subsahariens qui y restent de quelques mois à quelques années, comme une pause sur leur route vers l’Europe. Selon les associations locales, ils seraient près de 100 000. Vivant dans les périphéries des grandes villes, privés de statut légal, ces habitants « fantômes » occupent souvent des emplois à la journée dans le secteur de la construction.

              En octobre 2015, l’histoire de Marie-Simone, une migrante camerounaise d’une trentaine d’années, avait fait la « une » de la presse. Victime d’un viol collectif à Oran (ouest), elle avait eu le plus grand mal à se faire soigner et à porter plainte.

              En mars 2016, à Ouargla (sud), c’est le meurtre d’un Algérien poignardé par un migrant nigérien qui avait dégénéré en une véritable chasse aux migrants. Et les exemples ne manquent pas.

              Les autorités algériennes sont récemment revenues sur la tolérance dont elles avaient fait preuve vis-à-vis de la migration subsaharienne depuis 2012 et le début des troubles au nord du Mali. En décembre 2016, 1 200 personnes ont été renvoyées du pays. D’autres rafles et expulsions ont depuis été menées dans les grandes villes du pays. Emmenés en bus jusqu’à Tamanrasset, à 2 000 km au sud d’Alger, ils ont ensuite été relâchés de l’autre côté de la frontière, côté nigérien, parfois en plein désert.

              « L’esclavage est la forme la plus extrême du racisme »

              Au Maroc, de nombreux témoignages font aussi état d’un racisme latent. Celui-ci va de faits divers extrêmement violents – en 2014, trois migrants ont été tués à Boukhalef, un quartier périphérique de Tanger – à un racisme diffus. « Dans la rue, certains nous appellent Ebola », racontait un Camerounais rencontré en septembre à Tétouan (nord).

              La partie nord du royaume est un territoire de passage pour les Subsahariens qui veulent tenter la traversée vers l’Europe : soit par la mer, soit en essayant de franchir les barrières qui séparent le continent africain des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Contraints de se cacher dans des conditions très dures, beaucoup sont victimes de bastonnades lorsqu’ils sont pris, puis envoyés dans des villes du sud du Maroc pour tenter de les éloigner.

              En Mauritanie, plus au sud, le racisme ne vise pas les migrants de passage mais une partie des citoyens mauritaniens, rappelant la situation d’un pays où les Maures blancs concentrent la majorité des pouvoirs au détriment des Haratine, descendants d’esclaves, et des Négro-Africains. L’esclavage y a été interdit en 1981. Son interdiction a même été inscrite dans la Constitution en 2012, mais la pratique reste courante.

              « Le racisme anti-Noirs continue aujourd’hui au Maghreb. La couleur de peau est toujours associée à un statut inférieur. Des tribus pratiquaient l’esclavagisme dans tout le Maghreb et c’est resté dans l’imaginaire collectif », souligne le sociologue marocain Mehdi Alioua, président du Groupe antiraciste de défense et d’accompagnement des étrangers et des migrants (Gadem).

              « L’esclavage, la chosification du corps est la forme la plus extrême du racisme », poursuit-il, en référence à la vidéo de CNN.

              L’universitaire déplore toutefois le manque de recherches sur cette question. Le sujet du racisme anti-Noirs dans les pays nord-africains est peu documenté, par manque de moyens et certainement aussi à cause d’une forme d’autocensure.

              « Certains craignent d’être accusés de faire le jeu de l’Occident. La conséquence de cette absence de connaissances, c’est que, parfois, on sous-estime ce racisme, parfois, on le surestime. », poursuit M. Alioua, qui précise toutefois que le débat avance : « A chaque fois qu’une campagne de sensibilisation est lancée, elle reçoit plutôt un bon écho au sein de la population et ce dans tous les pays du Maghreb ».

              « Une source de criminalité, de drogue et de plusieurs fléaux »

              Au Maroc, l’augmentation du nombre de migrants subsahariens ces dernières années a eu un effet ambivalent, provoquant tout à la fois plus de frustrations parmi la population – certains estimant, sur fond de difficultés économiques, que les migrants ont plus d’aides que les nationaux –, mais permettant en même temps de démocratiser la problématique et d’accroître la dynamique de soutien aux migrants.

              En Algérie aussi, les associations se sont emparées ces dernières années de la situation des Subsahariens. Leïla Beratto, correspondante de RFI, travaille sur le sujet depuis des années. « Cette discrimination est liée à l’histoire de l’Algérie où des Noirs ont été les esclaves de riches familles à la peau claire, mais elle s’explique aussi par les différences culturelles entre Algériens et Subsahariens qui se connaissent mal », note la journaliste.

              L’un des facteurs déterminant de l’accueil réside dans l’attitude des autorités. Début juillet, Ahmed Ouyahia – devenu le 15 août premier ministre d’Algérie – avait affirmé que les migrants sont « une source de criminalité, de drogue et de plusieurs autres fléaux ». Quelques jours plus tard, le ministre des affaires étrangères, Abdelkader Messahel, parlait lui d’« une menace pour la sécurité » du pays. « Dans ces conditions, le travail de sensibilisation sur le terrain est rendu encore plus difficile », souligne Leïla Beratto.

              « Longtemps, le sujet a été un tabou »

              Le Maroc a connu, lui, un changement important de sa politique migratoire impulsée par le roi Mohammed VI depuis 2013. Alors que le royaume faisait face à de lourdes critiques pour son traitement des migrants, deux opérations de régularisations massives ont été lancées : la première en 2014 a permis de régulariser 25 000 sans-papiers, la deuxième n’est pas achevée mais quelque 26 000 demandes ont été déposées. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de l’ambitieuse politique africaine du royaume.

              En Mauritanie, la lutte contre l’esclavage et les discriminations est devenue un thème incontournable de la vie politique, même si les militants de ce mouvement font régulièrement l’objet d’arrestations et de condamnations. Biram Ould Dah Ould Abeid, figure de ce combat, fut ainsi l’un des quatre candidats à l’élection présidentielle de juin 2014 face au président sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz.

              Mais c’est certainement dans la Tunisie post-révolutionnaire que l’évolution est la plus sensible. « Pendant longtemps, le sujet des Tunisiens noirs, traités comme des citoyens de seconde zone, a été un tabou », rappelle Houda Mzioudet, chercheuse et spécialiste des minorités en Tunisie.

              Si leur nombre exact est difficile à déterminer, les Tunisiens noirs ou d’origine noire représenteraient 10 à 15 % de la population, surtout concentrés dans le sud du pays. En 2013, une marche pour la défense de leurs droits avait été organisée à Djerba. En 2016, l’agression de trois étudiants congolais en plein centre-ville de Tunis, avait à son tour créé un vif émoi. Aujourd’hui, la Tunisie s’apprête à adopter une loi criminalisant la discrimination raciale. « Ce serait la première loi de ce type dans le monde arabe », souligne Houda Mzioudet.

              http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/23/au-maghreb-la-persistance-d-un-racisme-anti-noirs_5219175_3212.html


              • moderatus moderatus 16 décembre 2017 09:40

                @BA

                « Longtemps, le sujet a été un tabou »

                Dans notre beau pays de France, il y a de la part de nos politique et de nos médias , nombre de tabous ?. De temps e,n temps il fautben débusquer quelques uns

                L’inter esclavagisme Africain, TABOU
                Les colonisations et l’esclavage à grande échelle et pendant de siècles de Musulmans, TABOU
                L’attitude du Maghreb face aux migrants aujourd’hui TABOU

                Il n’y a que la France que l’on peut attaquer et dénigrer.

                Alors Halte, je dis à ces association PIR CRAN etc de s’occuper de ce qui se passe dans les pays dont ils sont issus, il y a beaucoup à faire , et même aujourd’hui où l’esclavage persiste et le racisme aussi.

                regardez les pantalonnades dont sont capables ces association qui nous coutent une fortune car nous sommes parfois si bêtes , que c’est nous qui les subventionnons.

                En mai 2015, le CRAN assigne en justice Ernest-Antoine Seillière pour « crime contre l’humanité et recel de crime contre l’humanité », celui-ci ayant parmi ses ascendants la famille Seillière de Laborde, propriétaire de vaisseaux négriers13


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 16 décembre 2017 10:00
                « stop à la repentance ! »

                ça marche pour la shoah ou c’est juste pour les noirs ? ^^


                • moderatus moderatus 16 décembre 2017 10:22

                  @bouffon(s) du roi

                  ça marche pour la shoah ou c’est juste pour les noirs ? ^^

                  Que viennent faire les juifs dans cette galère le message est celui ci

                  il faut arrêter de dénigrer la France

                  « La France, la patrie dont je ne saurais déraciner mon cœur. J’y suis né, j’ai bu aux sources de sa culture. J’ai fait mien son passé, je ne respire bien que sous son ciel, et je me suis efforcé, à mon tour, de la défendre de mon mieux ».

                  Malika SOREL

                  Voila le langage qu’on attend de ceux que nous recevons et non un discours de revendications et de haine.


                • jaja jaja 16 décembre 2017 10:45

                  @moderatus

                  Ne dites pas « Voila le langage qu’on attend de ceux que nous recevons » mais osez dire voila le langage que moi j’attends... le langage des néos-Harkis comme cette Malika Sorel...

                  Pour ma part, bien que souchien, je préfère encore le discours de Youssef du PIR qui parle de « la meute raciste du parti national-républicain » à propos des discours similaires aux vôtres....

                  « Le gouvernement offre la tête de Rokhaya Diallo aux gros fachos du parti national-républicain !

                  Le parti national-républicain est un parti raciste informel rassemblant des membres de la classe politique, issus de tous les partis, de droite comme de gauche, dont Valls est une des figures de proue, et que rejoignent des journalistes, éditocrates, activistes puants autour de journaux comme Marianne, Le Monde, Valeurs actuelles, le Figaro etc.

                  Tout comme autrefois du temps de l’Empire français sévissait à l’assemblée national « le parti colonial » transcendant les frontières politiques. »



                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 16 décembre 2017 10:49

                  @moderatus

                  Que viennent faire les juifs dans cette galère ?

                  Vous êtes myope ou totalement de mauvaise foi ?
                  Parce qu’on nous bassine avec la shoah, et qu’il faut que nous payons... Donc, « stop à la repentance » pour les uns mais pas pour les autres ? ^^


                • moderatus moderatus 16 décembre 2017 11:04

                  @jaja

                  Bonjour

                  Ne dites pas « Voila le langage qu’on attend de ceux que nous recevons » mais osez dire voila le langage que moi j’attends... le langage des néos-Harkis comme cette Malika Sorel...

                  Vous n’aimez pas les Harkis non plus, , vous n’aimez pas ceux qui aiment la France, moi si , vous aimer la CRAN , le PIR , les Nique la France, tous ceux qui la vomissent.
                  C’est votre façon de moi, ce n’est pas la mienne.
                  je vous l’ai déjà dit

                  Quand j’invite quelqu’un chez moi, je n’admets pas qu’il crache dans la soupe et se mouche avec la nappe.

                  j’aime la France Jaja, elle m’a tant donné.
                  tenez je vous en remets un couplet

                  L’Amour de la France expliqué à mon fils

                  « Peut-on aujourd’hui, sans chauvinisme et sans être tourné vers le passé, parler de l’amour de la France ? Peut-on évoquer la passion qu’a suscitée, tout au long de son histoire, cette nation, porteuse des grands idéaux universalistes ? Et montrer qu’à l’heure de l’Europe et de la mondialisation cet amour a encore un sens ? Max Gallo le croit et veut faire partager à un jeune Français, son propre fils, l’amour de son pays. Il raconte. Il dialogue.

                  Il prouve que c’est en s’aimant elle-même que la France peut le mieux s’ouvrir au monde.  »Max Gallo

                  Fils de pauvres immigré Italiens.


                • moderatus moderatus 16 décembre 2017 11:14

                  @bouffon(s) du roi

                  Qui demande aux allemands de se repentir matin et soir du nazisme ?

                  Au bout de quize ans nous nous sommes réconciliées avesc l’Allemagne pourquoi depuis près de 60 ans ones t toujours dans la discution sur la guerre d’Algérie ? posez vous les bonnes questions.


                  Malek Chebel dans son livre L’esclavage en terre d’islam, évalue aujourd’hui à 3 millions la population d’esclaves dans le monde musulman.


                  Cela ne vous pose aucun problème ?


                  Vous êtes myope ou totalement de mauvaise foi ? m’avez vous écrit.


                  je vous retourne le compliment, il vous va comme un gant.



                • jaja jaja 16 décembre 2017 11:20

                  @moderatus :

                  Ne dites pas « vous n’aimez pas ceux qui aiment la France » dites que je n’aime pas la France raciste et coloniale... et j’aime cette France qui de Gracchus Babeuf au Front populaire et à Mai 68, en passant par la Commune de Paris et Louise Michel, s’est toujours soulevée contre l’oppression, le colonialisme et le racisme...

                  Puisque vous m’en remettez un couplet à mon tour de vous en mettre un (que je préfère largement) :

                  « Je n’ai pas d’hymne guerrier pas de patrie pas de président
                  Je n’ai pas d’autre armée que celle de ceux qui veulent combattre pour l’amour en dépit des lois de l’argent
                  Je n’ai pas d’hommes à exploiter pas de richesses à créer pour mon compte
                  Je n’ai pas de territoires à défendre contre ces pauvres gens qui viennent des quatre coins du monde... »

                  https://www.youtube.com/watch?v=jDZ4F9iT6rI


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 16 décembre 2017 11:26

                  @moderatus

                  Oui bref, c’est bien ce que je pensais, en plus d’être de mauvaise foi, vous n’êtes qu’un sophiste.


                • moderatus moderatus 16 décembre 2017 11:39

                  @jaja

                  Vous êtes un rêveur,

                  j’allais dire doux rêveur, mais j’enlève doux, car je pense que votre façon de voir les choses est catastrophique pour la France. Heureusement vous n’êtes pas nombreux.


                • microf 16 décembre 2017 11:39

                  @moderatus

                  Bonjour mon cher @moderatus,
                  Depuis quelques jours, ne vous ayant pas lu, je me demandais ce que vous allez encore nous écrire, et voilá !

                  @bouffon ( s ) du roi a posé une bonne question, á savoir cela marche pour la Shoa ou c´est juste pour les noirs ?, c´est une très bonne question, parcequ´il n´ya pas plus plaignant que le Juif, qui a d´ailleurs été indemnisé des persécutions subies, et c´est normal.

                  Il a raison le Juif, il a été maltraité toute sa vie par l´Occident, et il a été tramautisé par l´Occident, c´est pourquoi il se plaint, et sa plainte est légitime, car il a peur encore une fois d´être génocidé par l´Occident.
                   
                  Mais lorsque l´Africain noir ou Nord-Africain qui a été maltraité et continue toujours á être maltraité par l´Occident, se plaint, vous vous offusquez pourquoi ?. D´oú la légitimité de la question du @bouffon ( s ) du roi si ca marche pour la Shoa et non pour les noirs ?.

                  Lorsque j´ai lu l´article, je voulais vous poser la question du @bouffon ( s ) du roi, mais ayant lu son commentaire relatif á la question que je voulais vous poser, j´attendais votre réponse pour commenter.

                  Je vous trouve á géométrie variable, avez vous peur des Juifs ?. Je n´ai jamais lu un article de vous á leur sujet, chaque jour sur les noirs, les musulmans, vos deux themes favoris, pourquoi ?.

                  Revenons sur l´article.
                  Il ya quelques mois, sortait cet article de Mohammed Madjour, le titre,
                  « On ne devient grand que lorsqu´on admet ses erreurs et ses fautes »
                  Je vous prierai de lire cet article qui se trouve dans son blog.
                  Il a raison, on ne devient grand que lorsqu´on admet ses erreurs et ses fautes, et la France ne deviendra grande que lorqu´elle admettra ses erreurs et ses fautes, d´une part du colonialisme, et d´autre part d´avoir pris part á la traite des noirs. Cette reconnaissance ne rabaissera pas la France, au contraire, fera grandir la France.
                  Il ya quelques semaines, sortait sur Agoravox un article sur un ex-Chancelier Allemand s´agenouillant devant un Mémorial Juif pour demander pardon au peuple Juif sur les péchés commis par l´Allemagne, á voir cette photo, on peut avoir des larmes aux yeux.
                  Quelle grandeur du Chancelier, quelle hauteur de la part de ce Chancelier !.
                  Les Juifs n´avaient pourtant pas demandés á ce Chancelier de le faire, mais sa conscience l´a poussé á le faire, c´est cela qu´on appele être GRAND, c´est cela qu´on demande á la France, c´est tout, aucune indemnisation ne pourra jamais reparer le mal fait, mais un sincère pardon OUI.

                  Jen sais que vous ne portez pas votre nouveau Président dans votre coeur, mais voila subitement que vous l´approuvez parcequ´il va dans votre sens, je ne trouve pas cela convenable.

                  Je suis chrétien catholique praticant, j´étais déjá á la Sainte Messe ce matin, en ce moment de l´AVENT oú nous préparons la venue de Notre Seigneur Jésus le Christ, qui vient libérer l´être humain englué dans le MAL.
                  MAL qui peut être le NEO-COLONIALISME Occidental, ou la traite des NOIRS en LYBIE par et les OCCIDENTAUX, les ARABES et y compris les NOIRS.
                  Je prie tout cet AVENT chaque jour á la Sainte Messe, pour l´avènement d´un monde meilleur, oú vous mon cher @moderatus l´Occidental, le Noir, l´Arabe, sans oublier l´Asiatique et L´Américain, vivront en Paix.

                  Chez nous les catholiques, lorsqu´on a commis un péché, on va se confesser pour ce faire pardonner.
                  Après la confession, on se sent tellement léger, je ne sais pas si vous y allez souvent, mais essayez, vous allez l´expérimenter.
                  Ceci vaut aussi pour un pays, tant que la France n´aura pas confesser ses péchés du colonialisme qui sont un CRIME contre l´humanité, la France ne s´en sortira jamais, c´est une sorte de MALÉDICTION qui poursuivra la France.

                  Ce qui a entrainé le monde oú il se trouve aujourd´hui, c´est l´ORGUEIL.
                  L´ORGUEIL est le plus grand des péchés, alors, il faut de l´HUMILITÉ, l´HUMLITÉ aide l´être á revenir sur terre, á être ÊTRE HUMAIN, sinon, comme le dit Aimé Césaire dans son « Discours sur le colonialisme ».

                  Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au Viet-Nam une tête coupée et un œil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées, de tous ces prisonniers ficelés et « interrogés », de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent".

                  Il avait raison Aimé Césaire...


                • moderatus moderatus 16 décembre 2017 12:26

                  @microf

                  Bonjour,

                  J’étais présent , il y a quelques jour j’avais écrit un article sur Laurent Wauquiez.

                  J’ai plaisir à vous lire, car vos argumentations sont étayées et complexes, un seul reproche , cependant ,ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, ou n’interprétez pas à votre fantaisie.

                  Je vous trouve á géométrie variable, avez vous peur des Juifs ?. Je n´ai jamais lu un article de vous á leur sujet, chaque jour sur les noirs, les musulmans, vos deux themes favoris, pourquoi ?.

                  Erreur l’ami, j’ai écrit plusieurs articles sur les juifs en France, et sur les agression que ces quelque 500.000 juifs qui restent encore dans notre pays subissent. Je combats toujours le racisme et l’antisémitisme, et jamais à géométrie variable.

                  Jen sais que vous ne portez pas votre nouveau Président dans votre coeur, mais voila subitement que vous l´approuvez parcequ´il va dans votre sens, je ne trouve pas cela convenable.

                  C’est la différence Microf entre les idéologues et la libres penseurs,si macron que j’ai combattu comme peu l’ont fait ,dit qu’il fait jour à midi, pourquoi dirais-je qu’’il fait nuit, l’honnêteté intellectuelle, Microf, ça compte.

                  Il a raison, on ne devient grand que lorsqu´on admet ses erreurs et ses fautes, et la France ne deviendra grande que lorqu´elle admettra ses erreurs et ses fautes, d´une part du colonialisme, et d´autre part d´avoir pris part á la traite des noirs. Cette reconnaissance ne rabaissera pas la France, au contraire, fera grandir la France.

                  la France a toujours reconnu les partis noires de son histoire, et c’est normal, on ne peut démais son parcours ne se résume pas à cela.

                  Ce que je n’admets pas c’est que des associations comme le Cran ou le PIR et d’autres « niquela France »passent leur temps à rappeler ces passages noirs de la France et à demander réparation à dénigrer notre pays. en feignant ignorer que les pays dont ils son issus ont des crimes de même nature à se reprocher. et sur lesquels tout le monde pratique l’omerta et en premier lieu Taubira.

                  Votre discours rédempteut, il faut le tenir aussi à ceux qui ont ravagé l’Afrique pendant 13 siècle et aus Africains qui ont pratiqué l’esclavage bien avant l’occident , et qui le pratiquent encore.
                  là votre discours dserait plus crédible.

                  Ceci vaut aussi pour un pays, tant que la France n´aura pas confesser ses péchés du colonialisme qui sont un CRIME contre l´humanité, la France ne s´en sortira jamais, c´est une sorte de MALÉDICTION qui poursuivra la France.
                  Là vous n’êtes pas sérieux, la France ne fait que celà , et trop à mon gout surtout quand elle va à l’étranger, son parcour à canossa est récurrent.


                • moderatus moderatus 16 décembre 2017 13:51

                  @Michel Maugis

                  je ne vous répondrai même pas , sauf pour vpus dire que quand je voisun grand garçon comme vous soumis à ce point à une idéologie , j’ai de la peine. je n’arrive même pas à avoir de la colère contre vos agressions verbales


                • moderatus moderatus 16 décembre 2017 14:04

                  @microf

                  J’avais éludé une de vos questions , je corrige le tir.

                  Vous me parlez de Musulmans et Africains sous forme de reproche.

                  Je n’ai jamais parlé des Africains en général mais de quelques Africains genre Obono et PIR et CRAN , qui passent leur temps à dénigrer la France, et là je me sens agressé, n’inversez pas les rôles.

                  Je l’ai déjà dit, je n’admets pas quand j’invite quelqu’un chez moi qu’il crache dans la soupe et se torche avec la nappe.

                  Quand aux Musulmans , je m’attaque aux salafistes et fondamentalistes , à l’Islam politique,dont les manœuvres n’ont aucune justification en France.

                  J’espère que vous ne faites pas l’Amalgame entre les Salafistes et les musulmans qui voudraient s’intégrer.


                • Festivus Festivus 16 décembre 2017 11:52

                  Comment justifier la purge contre les figures (masculines, blanches, hétéro, mature) de l’ancien monde si ce n’est d’abord en médiatisant leurs atrocités Historiques ?


                  • Elliot Elliot 16 décembre 2017 12:49

                    J’ai du mal à suivre votre logique, pas celle que vous cachez hypocritement sous des dehors patelins ( un peu comme le FN qui pour échapper au délit de racisme anti-maghrébin se fait le défenseur de la laïcité contre les Musulmans ).

                    La France a été une puissance coloniale, elle a, à une certaine époque, prospéré ( du moins certaines villes ) sur le commerce des esclaves, elle a donné le nom de personnes compromise dans ce commerce à quantité de rues ou de places, elle a le devoir d’assumer les pages sombres de son histoire, comme elle aurait le devoir d’admettre que les termes des échanges entre pays ex-colonisés et tutelle coloniale sont marqués au sceau du gangstérisme le plus abject.

                    Vous en avez marre de cette repentance mais, Bon Dieu ! où la voyez-vous ? Dans le fait que, chargé de promouvoir les intérêts bien compris de groupes français ( qui font le malheur des habitants des régions où ils sévissent ) les dirigeants se croient obligés à un petit exercice de rigueur morale pour mieux entuber leurs interlocuteurs ?

                    Si même cette figure imposée vous crispe, vous seriez un bien piètre ambassadeur des intérêts de la France et le fossoyeur en chef de son déclin.

                    Pourquoi aller chercher des justifications au crime dans les dérives que d’autres ( les Anglais, les Portugais ) ont pu avoir dans le passé ou même dans le présent en Libye ( où la responsabilité de la France est aveuglante dans l’état de non-droit qui a succédé aux aventures initiées par le sioniste Bernard-Henri Levy et son oreille complaisante Sarkozy ).
                    Je remarque d’ailleurs que si vous ne qualifiez pas les esclavagistes français par le biais de leur religion ( catholique ou protestante, chrétienne en tout cas ) ces scrupules ne vous étouffent pas en ce qui concerne les Musulmans

                    N’importe quel ahuri sait que les justifications de ces discriminations sont dans le Livre qui est commun à toutes ces nuisances religieuses et qu’il correspond d’ailleurs au stade de développement des sociétés de l’époque.

                    On reconnaît bien là l’expression de vos préjugés mais on passera sur le fait qui est finalement assez anodin puisque ils vous collent à la peau, vous obsèdent littéralement.

                    Ce qui est surprenant c’est que vous contestiez aux descendants de ceux qui furent soumis à des traitements indignes le droit d’en demander réparation fût-ce seulement morale et même simplement la reconnaissance des sévices que leur peuple a subis.

                    On n’affronte bien son avenir que si l’on a bien purgé son passé et les problèmes qu’a la France de maintenir son rang dans le classement des nations vient justement de cette incapacité à appeler les choses par leur nom en raison de crispations identitaires primaires pour ne pas dire primitives.

                    Et en plus vous êtes inconséquent , vous défendez de manière sousjacente les bénéfices induits par la domination coloniale comme l’usage du français et l’acquisition de certaines techniques, le mixage des cultures en quelque sorte mais vous vous refusez à voir le brassage des populations en France comme un remède à la dégénérescence ethnique. 

                    Il suffit pourtant de voir la composition des meetings du Front National pour voir avec toutes ces faces avinées éructant leur haine de l’autre pour se convaincre qu’il est moins cinq.


                    • moderatus moderatus 16 décembre 2017 13:47

                      @Elliot

                      Bonjour Elliot,

                      fidèle à vous même, mais on vous entend arriver même avec vos babouches ;
                      fidèle à votre propagande .

                      un conseil amical, occupez vous du multiculturalisme dans votre beau pays, la Belgique et épargnez la France de vos conseils oiseux. Français qui sont en complète contradiction avec vos analyses belges .

                      mais pour en revenir au sujet que vous gardez bien d’aborder.

                      Votre opinion sur les 13 siècles de barbarie en Afrique ?
                      votre opinion sur l’inter esclavagisme Africain ?
                      votre opinion sur l’esclavagisme qui continue dans les pays musulmans et Africains ?

                      rien à dire , c’est plus facile de s’en prendre à moderatus qu’à l’histoire.
                      pas très courageux comme méthode

                      Mais la taqiya et le courage ne font pas bon ménage.


                    • Christian Labrune Christian Labrune 16 décembre 2017 13:58

                      On n’affronte bien son avenir que si l’on a bien purgé son passé
                      ==================================
                      @Elliot
                      C’est ce que la France a toujours fait. Moderatus, dans son article, aurait-il nié quelque part que l’esclavage ait existé aux Antilles ?
                      Je veux bien qu’on parle métaphoriquement d’esclavage à propos de certaines formes de salariat, mais existe-t-il quelque part des en France des gens qui soient traités comme des esclave, c’est-à-dire battus et forcés à travailler comme des bêtes de somme ?

                      Existe-t-il encore dans le monde des esclaves ? Voilà une question à laquelle j’aimerais que vous répondiez.(*).

                      S’il existait encore des esclaves, qu’est-ce qui serait le plus urgent ? Pleurer sur l’esclavage à Athènes, à Rome, dans les Antilles au XVIIIe siècle, ou combattre un système idéologique permettant à cette forme de domination abjecte de perdurer ?

                      (*)Pour le cas où vous auriez du mal à répondre, interrogez-vous sur la condition des travailleurs immigrés au Qatar. Je colle quelques liens en bas de page, mais vous en trouverez bien d’autres. Vous pouvez aussi taper dans Google « esclavage - Mauritanie ».
                      Certaines ONG évoquent des centaines de morts sur les chantiers au Qatar. C’est démenti par le gouvernement et la presse, ici, en parle peu, de sorte qu’on puisse dire, après je ne sais quelle coupe du monde organisée pour la satisfaction des abrutis qui aiment en voir d’autres courir après un ballon sur un écran : « on ne savait pas ».
                      Rappelons que lorsqu’on a construit la tour Eiffel, il y a plus d’un siècle, dans un pays esclavagiste, on n’a compté qu’un seul mort. Encore s’agissait-il d’un ouvrier venu le dimanche pour faire voir le chantier à sa petite amie et qui, pour l’épater, avait voulu jouer les équilibristes et s’était cassé la gueule.

                      Il me semble que le Qatar, promoteur avec sa chaîne al-Jazeera de l’islam le plus sanguinaire, la République islamique de Mauritanie, la Libye et quelques autres états où sévit le même obscurantisme feraient bien, s’ils veulent « affronter leur avenir » de purger non pas « leur passé » désormais irrémédiable, mais surtout leur PRESENT. On n’en est malheureusement pas encore là et il y a beaucoup de gens là-bas qui, à cause de ce déni non pas du plus lointain passé mais de la réalité la plus actuelle, vont encore dans les prochains mois crever comme des chiens.

                      https://www.monde-diplomatique.fr/2016/06/GARCIA/55761

                      http://www.lemonde.fr/international/article/2016/12/13/travailleurs-etrangers-au-qatar-amnesty-international-denonce-une-fausse-reforme_5048428_3210.html


                    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 16 décembre 2017 14:01

                      @Elliot
                      Égal à vous-même, votre commentaire allie les allégations fausses et les insultes.

                      Allégations fausses :

                      "N’importe quel ahuri sait que les justifications de ces discriminations sont dans le Livre qui est commun à toutes ces nuisances religieuses« 
                      N’importe quel ahuri sait qu’il y a plusieurs livres et que les chrétiens notamment se réfèrent au Nouveau Testament qui certainement n’encourage pas l’esclavage !

                       »les problèmes qu’a la France de maintenir son rang dans le classement des nations vient justement de cette incapacité à appeler les choses par leur nom en raison de crispations identitaires primaires pour ne pas dire primitives.« 
                      Difficile à commenter tellement cette affirmation est ridicule, le rang d’une nation provient principalement de sa puissance économique, la morale n’a rien à faire là-dedans.

                       »vous vous refusez à voir le brassage des populations en France comme un remède à la dégénérescence ethnique.« 
                      Encore plus fort, nos compatriotes sont carrément accusés de dégénérescence.

                      Insultes :

                       »On reconnaît bien là l’expression de vos préjugés mais on passera sur le fait qui est finalement assez anodin puisque ils vous collent à la peau, vous obsèdent littéralement.« 
                      Bien entendu, vous n’avez aucun préjugé !

                       »Il suffit pourtant de voir la composition des meetings du Front National pour voir avec toutes ces faces avinées éructant leur haine de l’autre pour se convaincre qu’il est moins cinq."
                      Le bouquet final ! Merci de nous montrer de quel côté est la haine.


                    • Elliot Elliot 16 décembre 2017 16:04

                      @Gilles Mérivac


                      Le nouveau Testament n’annule pas l’Ancien chez les Chrétiens : ce sont d’ailleurs des passages de l’Ancien Testament que lisent le plus souvent les Calvinistes avant de prendre leur repas.
                      Et que je sache les armateurs bordelais ou nantais qui faisaient commerce de l’esclavage n’avaient pas le sentiment d’être en contradiction avec les Ecritures et il ne se trouvait guère de prêtres pour les condamner.
                      Le général De Gaulle était pour le métissage, il faut dire qu’ils traitaient les Français de veaux.
                      Je hais effectivement ceux qui vocifèrent leur haine, qui perdent leurs poumons à crier : « on est chez nous »



                    • Elliot Elliot 16 décembre 2017 18:58

                      @Gilles Mérivac

                      « les problèmes qu’a la France de maintenir son rang dans le classement des nations vient justement de cette incapacité à appeler les choses par leur nom en raison de crispations identitaires primaires pour ne pas dire primitives » 
                      « Difficile à commenter tellement cette affirmation est ridicule, le rang d’une nation provient principalement de sa puissance économique, la morale n’a rien à faire là-dedans »



                      C’est effectivement difficile à commenter quand on a une mentalité de boutiquier qui voit le monde au fond de son tiroir caisse et qui est tout content quand l’épaisseur de la recette lui occulte justement le fond ( des choses ).
                      Vous avez droit à toute ma compréhension.
                      Ce n’est en tout cas pas avec sautes d’humeur que l’on va restaurer le prestige de la France.


                    • Elliot Elliot 16 décembre 2017 19:44

                      @moderatus


                      Si vous vous occupiez des siècles de barbarie en France et en Europe avant d’en faire grief aux Africains, ce serait plus dans vos cordes quoique je sois persuadé que, ethnocentriste sclérosé dans vos lubies, vous ne voyiez pas de quoi je veux parler ou plus exactement vous ne vouliez pas vous livrer à cette analyse des défaillances de votre propre peuple.
                      Le plus beau, le plus fort surtout quand il se décline dans votre prose indigeste.
                      Les pays africains subissent toujours dans leur chair l’inégalité des termes des échanges entre la métropole omnipotente et leurs comptoirs, leur indépendance est sous conditions et ces conditions c’est la France qui les dicte, alors ayez la décence de ne pas reprocher aux Africains le fait qu’ils contribuent à vous remplir les poches.
                      Le courage ne sera jamais de votre côté ( surtout quand, dans un grand mouvement de chauvinisme ridicule, vous m’invitez à m’occuper de mes affaires, ce qui est insolite pour moi qui me considère un citoyen du monde ), l’hypocrisie, oui !! 
                      Qu’on l’appelle taqiya ( un mot barbare qui vous plait bien et que vous utilisez à tout propos et surtout hors de propos ) ou non.
                      .


                    • Christian Labrune Christian Labrune 17 décembre 2017 14:27

                      Une information très intéressante du 16 décembre 2017

                      http://www.lphinfo.com/mahmoud-abbas-convoque-a-riyad/


                    • moderatus moderatus 17 décembre 2017 14:35

                      @Christian Labrune

                      Bonjour,

                      merci pour le lien, effectivement les infos sont interessantes.


                    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 17 décembre 2017 15:52

                      @Elliot
                      Ah, maintenant un état qui se préoccupe de son économie a une mentalité de boutiquier. Décidément on découvre votre mépris de mieux en mieux. Continuez, je suis sûr que vous n’êtes pas encore au top.


                    • Elliot Elliot 17 décembre 2017 16:45

                      @Gilles Mérivac


                      Vous vous prenez pour Louis XIV maintenant : l’état, c’est vous ?
                      Arrêtez d’avoir la grosse tête, vous allez côtoyer les étoiles.

                    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 18 décembre 2017 07:18

                      @Elliot
                      Vous mélangez les problèmes politiques avec la personnalité des gens ? Votre cas est grave.


                    • ALGERIEN ALGERIEN 16 décembre 2017 13:55

                       « qui passe son temps à se repentir de ses crimes passés, esclavagistes et colonialistes. Vilipendée par ceux qui viennent des anciennes colonies quittant leur pays libéré de la colonisation depuis des décennies chez l’ancien colonisateur. »

                      déjà mettons nous d’accord,sur ce point,ce n’est Ni la FRANCE NI les français qui prêchent cette soit disant REPENTANCE.C’est bel est bien ce « Macro » de MACRON,qui,par le biais d’une certaine compassion« diabolique »,veut à tout prix se réapproprié les richesse, ou, du moins ce qui en restes VOIRE aussi leur en vendre du rêve,comme aux millions de français qui l’ont élu.   

                      • moderatus moderatus 16 décembre 2017 14:16

                        @ALGERIEN

                        Bonjour L’Algérien, je salue votre arrivée sur ce site.

                        déjà mettons nous d’accord,sur ce point,ce n’est Ni la FRANCE NI les français qui prêchent cette soit disant REPENTANCE.C’est bel est bien ce « Macro »

                        je suis en complet accord avec votre analyse, J’ai moi même condamné la repentance compulsive de nos dirigeants, dont les buts ne sont pas clairs.
                        Mais je condamne aussi les positions et le dénigrement d’associations PIR et CRAN envers la France .
                        La colonisation et l’esclavagisme ne sont pas l’apanage de la France.
                        je ne saissi vous vivez en Algérie ou en France, mais je consulte les journaux Algériens dont el Watan,et les journalistes Algériens ont aussi le courage de parler de repentance.


                        Le Matin d’Algérie | lematindz.net

                        www.lematindz.net

                        Le Matin d’Algérie (dz), toute l’actualité en Algérie au quotidien, à l’international, l’actualité économique et politique 
                         
                        Algérie, France, Repentance 

                        Et vous, M. Bouteflika, qui vous pardonnera ?

                         

                        Nous devînmes pauvres, par inadvertance, un jour d’été particulièrement chaud où l’on commémorait le cinquante-cinquième anniversaire de l’indépendance, la fin d’une guerre dont personne ne se rappelait plus si elle avait été gagnée ou perdue et que le président nous apprit que les caisses de l’État étaient vides.

                        Ce jour-là, on revint sur terre : nous voilà pauvres pour longtemps ! Au 55è anniversaire de l’indépendance, nous apprîmes que notre pain, nous l’achetions auprès de l’ancienne puissance colonisatrice  ! Celle-là à qui le président algérien, expert en matière de diversion, vient d’exiger la repentance pour les crimes coloniaux.

                        C’est toujours utile de sortir la carte de la mémoire et du patriotisme, quand on veut noyer le poisson dans l’eau. Bouteflika sait que les peuples sont incorrigibles : ils succombent au premier serment venu. Il suffit de poser la main sur le Livre ou de parler d’une voix étranglée par l’émotion. C’est gagné ! Ça marche à tous les coups. Ainsi se gouvernent les hommes.

                        Il convient de savoir faire semblant. Simuler est le seul lien qui unit la base et le sommet. Simuler le bonheur, la démocratie, la sérénité, l’amour de la patrie, la piété...Ou, comme sait si bien le faire le président, invoquer Dieu, le Coran, les martyrs, la nation en danger...

                        Ce 55è anniversaire de l’indépendance, Bouteflika a préféré parler de « crise économique grave », d’appeler le peuple à la « résistance » et d’exiger des dirigeants français qu’ils se repentent de leurs actes de colonisateurs. Oui, mais cela ne résout pas la question, la seule question qui n’a jamais rencontré de réponse : comment est-on passé d’exportateur de céréales à importateur de pain ?

                        En 1962, la part des hydrocarbures dans les ventes à l’étranger n’était que de 53 pour cent ! Cela veut dire ce que cela veut dire : 47 pour cent de nos recettes provenaient de produits hors-hydrocarbures. Aujourd’hui, ce taux est passé à 3 pour cent ! L’Algérie ne produit plus rien, n’exporte plus rien. Et ce n’est ni la faute de Bigeard ni celle de Massu ! C’est la responsabilité des « libérateurs » qui ont pris le pouvoir en 1962, et dont notre président est un échantillon fort représentatif. 

                        Aucune vision, aucune stratégie, rien que l’exercice absolu du pouvoir. La gouvernance ? Plus tard ! En près de 19 ans de règne, Bouteflika n’aura pas diminué d’un seul dinar la facture alimentaire du pays, bien que les caisses de l’Etat n’ont cessé de déborder de dollars. Huit mille milliards de dollars plus exactement, de quoi devenir un pays quasi-développé, capable, en tout cas, de se passer de pétrole.

                        A l’échelle des crimes historiques, condamner 40 millions d’Algériens à la précarité est-il plus pardonnable que le crime de les avoir colonisés ?

                        Aucun président, n’a bénéficié d’une si généreuse manne financière. Ce 5 juillet, un président digne de ce nom aurait annoncé à son peuple la fin de la dépendance pétrolière, la fin du chômage et des incertitudes. Au lieu de cela, il leur apprend qu’ils seront plus pauvres et sans aucune politique de rechange.

                        Parce qu’il n’a pas diversifié l’économie nationale malgré un afflux financier sans précédent, Bouteflika laisse une Algérie à l’agonie : dès cet automne, les subventions seront supprimées, nous connaîtrons le temps des licenciements de fonctionnaires, des produits de première nécessité inaccessibles de même que l’électricité, le temps du retour à la bougie et au charbon de bois, de la réduction des budgets santé et de l’éducation. Mais aussi de l’incertitude sur les versements des retraites et des prestations sociales.

                        Vous attendez repentance des dirigeants français pour les crimes du passé.

                        Et vous, M. Bouteflika, qui vous pardonnera les crimes d’aujourd’hui et de demain ?




                      • ALGERIEN ALGERIEN 16 décembre 2017 14:27

                        @moderatus
                        Bonjour,

                        pour répondre à votre question,oui,je suis né et je vis en Algérie.
                        selon Mon constat des choses,je pense et je crois fermement que la presse Algérienne subie d’énormes pressions,venant « d’en haut ». « la bande à Said & cie ». même si parfois il y’a une part de vérité qui reste tout de même,pas très claire voire codée,ou manque de développement.
                           

                      • moderatus moderatus 16 décembre 2017 14:38

                        @ALGERIEN

                        selon Mon constat des choses,je pense et je crois fermement que la presse Algérienne subie d’énormes pressions,venant « d’en haut ».

                        Vous vivez dans un beau pays qui mérite un autre sort que celui qui lui est fait. Que des Algériens soient obligés de s’expatrier, c’est un drame. Je vous dis les choses comme je les pense, je ne veux pas vous froisser.

                        les journalistes subissent de prsssion et il leur fautbbeaucoup de courage pour oser écrire certains articles.
                        Quand à la vérité Historique, elle n’est pas tout à fait respectée c’est sur. rien n’est noir ou blanc l’Algérien, mais je pense que vous le savez.

                        Mon interrogation est que se passera-il à la mort de Boutéflika ?
                        je souhaite pour vous et tous les autres Algériens que tout se passe bien.

                        Bonne journée à vous.


                      • McGurk McGurk 16 décembre 2017 15:48

                        @moderatus

                        * « Mon interrogation est que se passera-il à la mort de Boutéflika ? »

                        Ca fera un poids en moins !

                        Le type à deux doigts de la mort, qui a monopolisé la scène politique et continue de le faire en refusant aux jeunes génération de faire leurs preuves avec une meilleure politique, interprète l’histoire selon sa convenance pour nous culpabiliser alors que le pays a grand besoin de tourner la page pour souffler et continuer son évolution.

                        Idem pour l’Allemagne, les jeunes ne voulant plus être culpabilisés pour les crimes commis durant la 2ème guerre mondiale car ils ne sont plus concernés. Et comme le pays à drôlement changé et est très ouvert sur le monde, tout cela paraît parfaitement absurde.


                      • Canastel Canastel 16 décembre 2017 16:21

                        @ALGERIEN Elliot Michel Maugis

                        Un bel exemple d’objectivité venant de quelqu’un qui connait le problème et le vit de l’intérieur ! Elliot et Michel Maugis feraient bien de s’en inspirer , eux dont le seul but est de dénigrer et de clouer au pilori leur propre pays en érigeant en religion la culpabilité et la repentance sans jamais citer les côtés positifs de l’oeuvre française dans cette ancienne province française 
                        Leur vision est déformée car ils regardent l’Histoire d’hier avec des lunettes d’aujourd’hui !
                        Avec de tels concitoyens, la France n’a pas besoin d’ennemis !

                      • moderatus moderatus 16 décembre 2017 16:32

                        @McGurk

                         En vérité la crainte des Algériens ,et je les comprends c’est que se reproduise ce qui s’est déjà produit , l’irruption des islamistes , le coup d’état et les 10 années de malheur et de violences qui ont suivi.


                      • moderatus moderatus 16 décembre 2017 16:39

                        @Canastel

                        Bonjour Canatel,

                        Un bel exemple d’objectivité venant de quelqu’un qui connait le problème et le vit de l’intérieur ! Elliot et Michel Maugis feraient bien de s’en inspirer.

                        Exactement, mais l’objectivité n’est pas la qualité première des ces deux interlocuteurs. Leurs motivations sont parfois inquiétantes.


                      • McGurk McGurk 16 décembre 2017 16:46

                        @moderatus

                        Mais dans ce cas pourquoi ne prennent-ils pas les mesures indispensables pour enlever l’insupportable poids de cette religion (comme chez nous au Moyen-âge) ? Ils traquent bien les terroriste et paraît-il avec succès, il est temps de se débarrasser des fous de la religion une bonne fois pour toutes.

                        Tant que ces pays auront une religion officielle et pas de lois strictes pour limiter la propagation de l’extrémisme et son emprise sur l’Etat/la société, ils ne pourront pas évoluer d’un pouce.


                      • moderatus moderatus 16 décembre 2017 16:53

                        @McGurk

                        Tant que ces pays auront une religion officielle et pas de lois strictes pour limiter la propagation de l’extrémisme et son emprise sur l’Etat/la société, ils ne pourront pas évoluer d’un pouce.

                        tout à fait d’accord avec vous, mais,

                        Nous ne pouvons faire de néo colonialisme.

                        L’Algérie est libre indépendante, à elle de décider ce qu’elle veut pour son avenir.


                      • McGurk McGurk 16 décembre 2017 17:04

                        @moderatus

                        C’est sûr, il y a bien trop de problèmes chez nous pour s’occuper de ceux des autres étant donné qu’on ne fait rien pour enrayer les nôtres.

                        Moi je pense surtout que ça leur sert justement à obtenir ce qu’ils veulent. Plus les extrémistes sont nombreux plus les Européens sont crispés et attentifs, une bonne raison pour ouvrir son porte-monnaie et faire un tas de concessions.

                        Tout comme Erdogan l’affreux dictateur avec les migrants pour que l’UE le laisse faire campagne chez nous, comme si c’était son territoire, pour instiguer la haine des Turcs expatriés contre leur pays d’accueil (cf. le refus de l’Allemagne à ce sujet, la polémique qui a suivi et notre acceptation ensuite (quelle connerie).


                      • moderatus moderatus 16 décembre 2017 17:53

                        @McGurk

                        Exact , nous avons assez de problèmes chez nous pour importer les problèmes extérieurs. Certains le font quand même.

                        mais en ce qui concerne les prochaines élections en Algérie, nous risquons suivant les résultats d’être concernés sans le vouloir. Le score des Islamistes en décidera.


                      • ALGERIEN ALGERIEN 16 décembre 2017 15:35

                        votre interrogation est l’Interrogation que se posent des milliers d’Algériens pour ne pas dire millions.

                        vous ne me froissez point n’ayez crainte,car c’est la vérité.
                        quant au post Bouteflika,je m’attend à plus pire,Un scénario GAME OF THRONES serait à présager.
                        Bonne journée à vous aussi.

                        • moderatus moderatus 16 décembre 2017 16:17

                          @ALGERIEN

                          votre interrogation est l’Interrogation que se posent des milliers d’Algériens pour ne pas dire millions.

                          merci pour votre esprit d’ouverture, je vous souhaite que la transition se passe bien. Ce pays magnifique mérite un sort meilleur
                          Salutations.


                        • McGurk McGurk 16 décembre 2017 15:40

                          La seule chose pour laquelle ils nous reprochent ça, comme l’Algérie, c’est pour nous faire cracher au bassinet car nous somme « éternellement redevables ».

                          Mais pourquoi ne leur reproche-t-on jamais les croisades arabes qui ont fait tant de victimes en Europe et dans le monde, soumis tant de peuples, détruit/converti tant d’édifices magnifiques au nom d’une foi qu’ils ne partageaient pas ? Pourquoi ne leur demande-t-on pas à chaque changement de gouvernement des sommes astronomiques sur fond de culpabilité ?

                          Curieusement, c’est toujours à sens unique.


                          • moderatus moderatus 16 décembre 2017 16:28

                            @McGurk

                            Bonjour,

                            Curieusement, c’est toujours à sens unique.

                            Et oui, les .récriminations les demandes de reconnaissance, les demandes de réparations sont toujours dans le même sens, c’est pourquoi j’ai voulu équilibrer les choses et renvoyer les accusateurs à leurs propres turpitudes.


                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 14:07

                            @Tadashi21

                            Il est facile de toujours incriminer les autres et de ne jamais se remettre en question. Vous me paraissez un virtuose dans cet exercice.

                            Dans votre palmarès je ne vois que deux articles publiés pas quatre, Où est l’erreur ?

                            J’ai écrit et critiqué le système de censure ou de modération comme on veut l’appeler ;

                            Maintenant si vous êtes honnête, puisque vous avez écrit quatre articles , vous avez accès à la modération, mais peut être que non car je n’en vois que deux.

                            Je vais vous parler franchement et clairement même si vous le méritez pas car vous êtes souvent dans les embrouilles . En 1 mois je n’ai voté négativement qu’une fois.

                            je me refuse à employer la censure. mettez de l’ordre SVP dans votre façon de fonctionner et arrêtez de vous suicider et de renaitre, c’est un jeu qui n’amuse que vous et que personne ne vous impose.

                            au plaisir de lire un de vos articles.


                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 14:29

                            @Tadashi21

                            je vais continuer à être complètement franc avec vous comme vous devriez essayer de l’être de temps à autre.

                            Quand les nouvelles règles sont arrivées , l’ai bloqué deux intervenants , et je ne sais pas si vous en faisiez partie. Je pensais que le blocage était ponctuel sur un article.

                            je me suis rendu compte qu’il était définitif, et depuis je n’ai plus bloqué personne.
                            mai que les chose soient claires , je ne me l’interdis pas en cas d’insultes graves de bloquer , mais jamais sans prévenir à plusieurs reprises.
                            c’est ce que je fais de temps en temps et les choses s’arrangent.

                            Donc Tadashi vous êtes le bienvenu dans les limites acceptables , et si vous franchissez la ligne rouge , on s’en expliquera sans blocage intempestif.
                            Suis-je clair ?


                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 14:32

                            @Robert Lavigue

                            Bonjour,

                            Il ne tient qu’à vous d’écrire pour pouvoir voir le fonctionnement des rédacteurs ?


                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 15:16

                            @Tadashi21

                            Arrêtez de vous poser en victime, nous êtes blanc comme neige et les autres sont de salauds.
                            je n’accepte pas les attaques ad personam, ,
                             je vous ai répondu le plus franchement possible, je n’irai pas plus loin. vous avez joué à changer de pseudos comme de chaussettes pour semer le trouble ; je vous ai dit que j’avais fait deux blocages et ne sais pas si vous faites partie du lot.

                            nous sommes hors sujet depuis un moment, je ne suis pas là pour discuter de vos états d’âme,

                            je vous trouve très narcissique.

                            il faut parfois être responsable de ce que l’on fait et ne pas rejeter la responsabilité sur les autres.
                            Vous avez encore un nouveau pseudo, servez vous en intelligemment, vous êtes le seul responsable de vos soucis.

                            Vous avez bien évité de me répondre sur vos 4 ou 2 articles .


                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 16:14

                            @Tadashi21

                            Je vais vous répondre encore une fois après je ne vous répondrai que sur des arguments concernant l’article.


                            Vous à travers vos divers pseudos et avec quelques complices vous êtes vanté d’avoir déstabilisé et écœuré certains modérateurs par vos manœuvres jusqu’à les faire abandonner la publication sur Agoravox. Manœuvres féroces, lâches et injustifiables.


                            Et vous avez le culot de vous plaindre que certains rédacteurs vous aient viré ?

                            Vous auriez du être à un certain moment interdit sur Agoravox tant votre action a été nuisible au site.


                            Il faut accepter vos responsabilités .


                            Si de nouvelles mesures ont été prises sur Agoravox comme le Blocage,

                            c’est vous qui en êtes responsable.

                            Ces mesures ont été prise pour éviter que des irresponsables dans votre genre pourrissent les articles du site suivant leurs humeurs de gamins mal élevés.

                            Ne vous plaignez pas de conséquences dont vous êtes la cause, un peu de pudeur.

                            reconnaissez que vous avez pas mal déconné.

                            A vous de voir si vous voulez continuer.



                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 16:40

                            @Tadashi21

                            hors sujet.


                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 16:53

                            @kalachnikov

                            Bonsoir,

                            je ne peux répondre que pour moi même

                            Nous avons souvent bataillé ce qui est normal, et souvent vous avez fait des attaques limites ad personam.,ce qui est anormal et interdit. ET là encore vous êtes dans l’insulte . pourtant je ne vous ai jamais viré et toujours répondu . reconnaissez que j’ai beaucoup de patience , et de tolérance. Alors faites en montre vous
                            aussi.
                            ne retombez pas dans vos travers.
                            Discutez sur l’article si vous le désirez, mais n’épousez pas de vaines querelles , je ne joue pas à cela vous devez savoir.

                            je ne perdrai pas de temps ni ne vous en ferai perdre en vaines querelles .


                          • Clouz0 Clouz0 17 décembre 2017 16:56

                            @Tadashi21

                            Je n’ai jamais dit ni fait ça, au contraire j’ai défendu des dizaines d’auteurs ....

                            Oui, absolument. C’est l’histoire de la corde qui soutient le pendu !  smiley smiley  smiley

                          • kalachnikov kalachnikov 17 décembre 2017 17:07

                            @ moderatus

                            Votre loghorrée qui n’est que la propagande sioniste ne m’intéresse absolument pas. Au fait, vu que vous avez bien couiné avec la meute au sujet de ramadan, pas encore d’article concernant Haziza et son avocat BHL ?


                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 17:09

                            @kalachnikov
                             encore hors sujet.


                          • kalachnikov kalachnikov 17 décembre 2017 17:17

                            @ moderatus

                            Si vous ne vous étiez pas encore adonné à la menterie sur un sujet accessoire, je ne serais pas même intervenu sur votre joli papier.


                          • kalachnikov kalachnikov 18 décembre 2017 08:34

                            C’est bien, moderatus, le grand adepte de la tolérance, de Voltaire et autres déguisements de faire gicler les posts.


                          • moderatus moderatus 18 décembre 2017 09:29

                            @kalachnikov

                            Hors sujet et mensonger.


                          • kalachnikov kalachnikov 18 décembre 2017 12:41

                            @ moderatus

                            Qui croyez-vous berner ? Le 17 décembre, à 16h53, vous répondez à un certain kalachnikov. Or, il n’y a point de post du dénommé kalachnikov en amont. Ce post a disparu.

                            Vous ne manquez pas d’aplomb pour me traiter de menteur aux yeux de tous, mr le voltairien.


                          • moderatus moderatus 18 décembre 2017 15:44

                            @kalachnikov

                            Toujours hors sujet et faux


                          • confiture 18 décembre 2017 17:02

                            @moderatus
                            ya tout de même au moins 50 postes de dégagés dont ceux de minotor


                          • moderatus moderatus 18 décembre 2017 17:16

                            @confiture

                            Si vous voulez dire que l’on a supprimé des messages,c’est possible, mais aucun de mon fait.
                            certains ont du signaler un abus. Il y a eu des échanges violents mais qui ne me concernaient pas.


                          • moderatus moderatus 18 décembre 2017 17:19

                            @Robert Lavigue

                            Je viens de répondre à confiture, aucun de mon fait.


                          • confiture 18 décembre 2017 18:01

                            @moderatus
                            bonsoir, je ne suis pas en mesure d’affirmer que cela soit votre fait effectivement.


                          • moderatus moderatus 18 décembre 2017 18:56

                            @confiture

                            Je ne vous demande pas d’affirmer mais de me croire,je n’ai plus l’âge de jouer les petits menteurs et assez de courage et d’honnêteté. pour assumer ce que je fais.


                          • zygzornifle zygzornifle 16 décembre 2017 17:13

                            Les Musulmans ont dévasté l’Afrique pendant 13 siècles , esclavagistant par millions les Africains et les traitant avec une cruauté rare.



                            chuuuuut faut pas le dire pour ne pas vexer nos nouveaux maîtres .....

                            • moderatus moderatus 16 décembre 2017 17:58

                              @zygzornifle

                              Bonsoir,

                              chuuuuut faut pas le dire pour ne pas vexer nos nouveaux maîtres .

                              Vous n’êtes pas optimiste, mais vous n’êtes pas le seul à, le penser, Houellebecq en a fait un livre soumission, très intéressant, à lire absolument.
                              Onfray a prévu la décadence complète de l’Europe.


                            • Raymond75 16 décembre 2017 18:53

                              Du calme ! Oui, l’esclavage a été un crime contre l’humanité, et les gouvernements de l’ancien régime y ont participé. Mais il serait bon de connaitre mieux l’histoire de France : -1- il n’y avait pas d’esclaves en métropole, ils étaient dans les Antilles, où une minorité de colons les exploitaient. -2- Ce ne sont pas les Français qui capturaient les esclaves, mais les empires africains qui nous les vendaient (le commerce triangulaire) -3- La Révolution a aboli l’esclavage, premier pays du monde à le faire, en le déclarant ’contraire à la raison’, c’est à dire crime contre l’humanité -4- La Révolution a envoyé des commissaires politiques aux Antilles pour mettre à la raison les colons -5 - c’est Napoléon, un dictateur qui a ensanglanté l’Europe qui a rétabli l’esclavage, ce qui en fait un criminel contre l’humanité (en plus d’avoir été un criminel de guerre) -6- A la révolution de 1948, l’esclavage a été définitivement aboli (deuxième fois) : chaque fois que le peuple français a pu prendre le pouvoir, il a aboli l’esclavage ! -7- L’esclavage subsiste en Afrique, y compris l’esclavage des enfants (notamment enrôlés de force dans les milices. --- Et en conclusion, pour les Antillais et les Guyanais qui considère que la France doit les indemniser du passé dont aucun français vivant n’est responsable, je propose une loi du retour : pour celles et ceux qui veulent retrouver leurs racines en Afrique, on leur offre le voyage (aller simple) et un petit pécule, pour qu’ils puissent enfin s’épanouir ’chez eux’, dans leur culture qui fait l’admiration du monde entier.


                              • moderatus moderatus 16 décembre 2017 19:55

                                @Raymond75

                                Bonsoir,
                                Merci pour vos informations complémentaires qui sont indispensables

                                il n’y avait pas d’esclaves en métropole,
                                Ce ne sont pas les Français qui capturaient les esclaves, mais les empires africains qui nous les vendaient (le commerce triangulaire)
                                chaque fois que le peuple français a pu prendre le pouvoir, il a aboli l’esclavage
                                l’esclavage subsiste en Afrique, y compris l’esclavage des enfants (notamment enrôlés de force dans les milices. -
                                pour tous ceux qui font des procès à la France, vos explications sont claires.

                                et votre conclusion est amusante.
                                Et en conclusion, pour les Antillais et les Guyanais qui considère que la France doit les indemniser du passé dont aucun français vivant n’est responsable, je propose une loi du retour : pour celles et ceux qui veulent retrouver leurs racines en Afrique, on leur offre le voyage

                                Il faudrait le proposer aussi aux adhérents du CRAN et du PIR , et à quelques personnalités comme OBONO, je crois qu’ils n’accepteraient pas , mais peut être accepteraient-il de se taire enfin.

                                merci encore pour votre travail.


                              • Raymond75 16 décembre 2017 20:58

                                @Raymond75
                                Révolution de 1848 ... désolé


                              • microf 16 décembre 2017 20:25

                                Mon cher @moderatus, bonsoir !

                                J`aimerai savoir ou comprendre, pourquoi vous avez mis cette photo d´un noir enchainé sur la page de votre article traitant de sujets très douloureux pour certains, á savoir, la traite des noirs, et le colonialisme.


                                • moderatus moderatus 16 décembre 2017 20:33

                                  @microf

                                  Vous auriez préféré quoi comme photo ?je ne vois pas l’intérêt ni le but de votre question.

                                  cette photo est celle d’ une statue, pas celle d’un être humain.
                                  m’intéressant à l’esclavage j’ai même visité l’Ile de Gorée.


                                • Paul Leleu 16 décembre 2017 21:03

                                  il faut pourtant affronter la réalité... Louis XIV était une belle ordure, un criminel de guerre, un tyran sanglant, un génocidaire... pareil pour Napoléon... deux sacrés escalvagistes... quant à de Gaulle, il a une bonne dose de sang civil sur les mains... 


                                  vous me dites que les musulmans c’est pareil ? oui, je suis tout à fait d’accord. Mais je ne vois pas ce que ça change. 

                                  vous voulez qu’on parle de Louis XIV aimablement ? Mais Staline c’était pareil ! il aimait les poèmes et s’entourait d’artistes, il a rendu sa Patrie importante et l’a conduite au progrès et à la victoire, et contrairement à Louis Capet, il est mort aimé de son peuple. 

                                  je crois que la critique du roman national va au-dela de la cuplabilisation. Elle doit d’ailleurs aller beaucoup plus loin que cela... car, je vous l’accorde, la culpabilisation est une erreur, et une exploitation politique douteuse et orientée. Mais le roman national ne doit pas pour autant être rétabli. 

                                  • moderatus moderatus 17 décembre 2017 08:57

                                    @Paul Leleu

                                    Bonjour,

                                    l’esclavagisme est condamnable ,cela ne se discute pas

                                    mais que l’on ait concentré les attaques sur le colonialisme transatlantique comme l’a fait Taubira
                                    et comme le font des associations en France est une INJUSTICE qu’il faut dénoncer, surtout que l’esclavagisme et le racisme et la dictature continuent dans certains pays d’où arrivent ceux qui dénigrent notre pays.

                                    "Car la traite négrière n’est pas le fait des « Blancs » mais, comme c’est le cas depuis des siècles, elle est avant tout une exploitation interne au continent noir. Et les atrocités des passeurs libyens ne font que perpétuer en cela une « tradition » séculaire."


                                    Il ne faut pas non plus lire l’histoire avec les lunettes d’aujourd’hui.

                                    Top 10 des pays africains qui ont l’indice d’esclavage le plus élevé

                                    1. Mauritanie, 1er mondial 2. Bénin, 3. Côte d’Ivoire, 4. Gambie,
                                    5. Gabon
                                    , 6. Sénégal, etc.

                                    Le Gabon d’où est arrivée OBONO

                                    Elle devrait s’occuper de l’esclavage qui existe encore dans son pays au lieu de donner la leçon à la France à qui elle doit tout, Non ?





                                  • soi même 17 décembre 2017 00:50

                                    Et dans cette repentante le génocide des vendéens ? c’est de la noniotte jésuite de mes fesses !


                                    • adeline 17 décembre 2017 18:14

                                      @soi même
                                      nioniote pas noniotte


                                    • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 17 décembre 2017 09:19

                                      @l’auteur.
                                      Voilà enfin un article réaliste et courageux. Les Français du 21° siècle n’ont esclavagisé personne, n’ont colonisé personne. Ras le bol de ces « sanglots de l’homme blanc » comme disait Bruckner. Et ras le bol de cette victimisation maladive de ces gens qui, s’ils avaient un peu de connaissance de l’histoire, sauraient que les Arabes ont été les pires colonisateurs du monde, tant par l’ampleur géographiques de leurs méfaits que par la destruction systématique de toutes traces de civilisation précédant leurs razzias. Ils sauraient aussi que l’esclavage arabo-musulman a duré treize siècles et continue sans vergogne et terres d’islam.
                                      Chapeau Modératus. Merci et laissez baver les hyènes.


                                      • moderatus moderatus 17 décembre 2017 09:28

                                        @VICTOR Ayoli

                                        merci pour votre approbation, et surtout merci pour votre article qui était aussi une avancée.dans la recherche de la vérité.

                                        Ce que je voulais faire , sans haine, ni, agressivité, c’est rétablir certaines vérités, rompre l’omerta si chère à Madame TAUBIRA. et dénoncer l’autoflagellation et le dénigrement permanent dont est victime la France.

                                        Quand à ceux qui refusent la vérité, et sont dans la critique permanente, tant pis, leur idéologie est du niveau de la religion, ils ont la foi, donc fermés à tout dialogue .


                                      • bob de lyon 17 décembre 2017 09:32

                                        Grain de sel.

                                        Piochons dans les livres qui retracent l’état des lieux avant la guerre de Sécession et les dures conditions de l’esclavage dans les territoires français d’outre-mer.

                                        Dans le sud des États-Unis une poignée d’importants propriétaires terriens producteurs de coton exploitaient une nombreuse population d’origine africaine.  Mais une multitude de petits paysans cultivaient de maigres acres de terre ingrate avec l’aide d’un esclave ou deux. L’esclave partageait en famille le repas à la même table que son maître misérable… Recensée, cette population négrière était de beaucoup supérieure en nombre à celle des gros propriétaires.

                                        Au XIXe, dans les Antilles françaises, les esclaves travaillaient 9 h par jour et chômaient le Dimanche.

                                        Quand fut supprimé l’esclavage dans les territoires français, à la même époque, en métropole, les enfants de cinq ans travaillaient 10h par jour et 7 jours sur 7, quasiment gratuitement. Ils logeaient avec leurs parents dans des taudis de 15 à 20 m2 et cette situation a perduré quelques dizaines d’années… 

                                        Aurions-nous oublié la condition ouvrière du XIXe et pourquoi l’idée du communisme naquit à cette époque ?


                                        • moderatus moderatus 17 décembre 2017 09:48

                                          @bob de lyon

                                          Bonjour, l’idéologie rend aveugle c’est terrible.

                                          vous êtes dans la lignée Taubira, un seul ennemi, l’occident

                                          13 siècles d’esclavagisme et d’horreur, on s’en fout,
                                          inter esclavagisme Africain qui dure encore , on s’en fout,


                                        • bob de lyon 17 décembre 2017 10:31

                                          @moderatus

                                          Je pense que vous m’avez mal lu ou alors mon style est abscons.

                                          J’ai bien compris que la traite négrière arabe est historiquement bien antérieure à celle de l’Occident certainement plus dure, sans scrupules et quasiment génocidaire.

                                          J’ai lu les livres de N’Diaye, de Marc Ferro, une foultitude sur les conditions de l’esclavage aux USA, de la Russie, mais aussi ceux consacrés aux conditions réservées aux populations africaines ou indiennes par l’Empire britannique et la continuité en Afrique du Sud…

                                          Compris aussi que la première datation d’un échange afro portugais se situe autour de 1431… et que le pays occidental qui s’y est mis le plus tard était le nôtre parce qu’occupé qu’il était à s’entr’étriper au sujet de savoir si Dieu acceptait les indulgences ou pas.

                                          Bref, l’esclavage a existé, mais ce que je reprocherai surtout aux gens du Crans ou autres Indigènes de la République c’est qu’ils sont incultes et ignorent l’histoire sociale de leur pays d’accueil et qu’ils arrêtent de nous gonfler avec leurs lamentations larmoyantes.

                                          Aux mêmes époques, les esclaves antillais étaient mieux traités que les ouvriers français et leurs enfants qui s’amusaient 10 h par jour à raccorder les fils de soie sous les bistanclaques croix-roussiens ou à trier le charbon dans les houillères du Nord et de Saint-Étienne.

                                          Bref, si vous n’avez pas compris que je suis d’accord avec vous c’est que j’ai un problème et je vous prie de m’excuser.


                                        • moderatus moderatus 17 décembre 2017 12:09

                                          @bob de lyon

                                          bonjour,

                                          je vous ai peut être mal lu, désolé, mais la lumière jaillit de la discussion et de léchange.
                                          nous partageons en gros le même constat

                                          Bref, l’esclavage a existé, mais ce que je reprocherai surtout aux gens du Crans ou autres Indigènes de la République c’est qu’ils sont incultes et ignorent l’histoire sociale de leur pays d’accueil et qu’ils arrêtent de nous gonfler avec leurs lamentations larmoyantes.

                                          Nous avons la même approche sur ce sujet, mais je pense que ces organisations sont plus de mauvaises foi et manipulatrices qu’incultes.

                                          Vous n’avez pas à vous excuser, les torts dans la compréhension sont souvent partagés.

                                          Bonne journée à vous.


                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 décembre 2017 10:18

                                          Vous avez radicalement changé, modératus !


                                          Vous vous recyclez dans la désinformation et vous rejoignez les rangs !

                                          Il ne vous a pas échappé encore cette fois-ci que mon article qui a été bien noté n’a quand même pas été retenu pour la publication ; ce n’est rien ...

                                          Mais pour vous et pour votre article, je réponds que moi je n’accuse pas la France pour avoir été un pays esclavagiste ou pour avoir essayé de coloniser des pays car ces choses concernent l’ensemble de l’humanité : LA FRANCE ET SON COMPLICE LE « FLN » veulent brouiller les pistes, peine perdue !!! 

                                          J’ACCUSE LA FRANCE POUR AVOIR CRÉÉ ET APPLIQUÉ LE CANCER DU TERRORISME et j’ajoute qu’elle ne lui échappera pas ! 

                                          Vous êtes libre de penser et d’écrire ce que bon vous semble, modératus, quant à moi je me restreins moi-même à développer uniquement ce qui est conforme à la Vérité historique et au principe de la Justice ! 

                                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 11:58

                                            @Mohammed MADJOUR

                                            Mais pour vous et pour votre article, je réponds que moi je n’accuse pas la France pour avoir été un pays esclavagiste ou pour avoir essayé de coloniser des pays car ces choses concernent l’ensemble de l’humanité : LA FRANCE ET SON COMPLICE LE « FLN » veulent brouiller les pistes, peine perdue !!!

                                            c’est une démarche une analyse et un sentiment que nous partageons je ne vois pas où est la désinformation.

                                            En ce qui concerne vos articles vous savez que j’ai toujours voté pour leur parution, et que je vote très rarement négativement, c’est vérifiable.


                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 décembre 2017 13:18

                                            @moderatus


                                            «  »c’est une démarche une analyse et un sentiment que nous partageons je ne vois pas où est la désinformation.«  »

                                            Et moi je ne vois pas en quoi nous partageons quelque chose puisque dans votre article d’aujourd’hui vous dites que vous pouvez reprendre à votre compte ce que Macron avait dit !

                                            J’insiste moderadus pour vous dire les déclarations officielles des responsables français ainsi que la désinformation des médias feront perdre au peuple français jusqu’au dernier de ses acquis ! 

                                            Vous qui reflétez un peu de bon sens par rapport aux autres auteurs, je vous apprends que mes écrits sont depuis 2001 au niveau de l’académie française, du Cnrs, de l’INPI... Ni la science, ni l’histoire n’a plus de secret pour moi ! 

                                            La France qui cache mes écrits est juste un pays clandestin qui ne sera jamais libre !

                                          • moderatus moderatus 17 décembre 2017 14:18

                                            @Mohammed MADJOUR

                                            Et moi je ne vois pas en quoi nous partageons quelque chose puisque dans votre article d’aujourd’hui vous dites que vous pouvez reprendre à votre compte ce que Macron avait dit !

                                            Vous êtes d’une autre envergure et savez ce qu’est l’honnêteté intellectuelle.
                                            Si macron que j’ai combattu comme peu l’on fait dit qu’il fait jour à midi, je ne me sens pas le droit de dire le contraire.

                                            je ne nie ni votre bon sens ni vos connaissances historique vous le savez. Un conseil si,vous permettez, ne pensez pas qu’il y a une coalition contre vous, soyez plus tolérant envers ceux qui ne partagent pas vos idées.


                                          • Pere Plexe Pere Plexe 17 décembre 2017 12:16

                                            il faudrait leur demander de revisiter l’histoire en ouvrant toutes les portes et placards de leurs pays d’origine.

                                            Curieuse démarche que de refuser de connaitre les cotés sombre de notre histoire mais de l’exiger des autres... 

                                             et d’ arrêter de clouer le pays d’accueil au pilori.
                                            Là aussi peut on faire remarquer que l’exigence d’une histoire honnête n’émane pas que d’étrangers ? Connaitre son histoire est utile voir indispensable à choisir son destin de manière éclairée. Encore faut il que cette histoire soit aussi juste et réaliste que possible et qu’il ne s’agisse pas d’une fiction artificielle genre « roman national ».

                                            • moderatus moderatus 17 décembre 2017 12:37

                                              @Pere Plexe

                                              Toujours dans les rangs de ceux qui dénigrent la France ?


                                            • Pere Plexe Pere Plexe 17 décembre 2017 17:42

                                              @moderatus
                                              Toujours dans le camp des révisionnistes ?

                                              Ce que vous appelez « dénigrer la France » n’est qu’accepter lucidement que notre pays, comme les autres, a commis des atrocités.
                                              Et aussi faire confiance à l’intelligence des citoyens pour qu’ils fassent la part des choses plutôt que des les infantiliser en leur donnant à croire des sornettes.

                                              C’est l’honneur d’un pays et de ses habitants que de reconnaitre ses fautes.


                                            • moderatus moderatus 17 décembre 2017 18:08

                                              @Pere Plexe

                                              Ce que vous appelez « dénigrer la France » n’est qu’accepter lucidement que notre pays, comme les autres, a commis des atrocités.

                                              Personne n’a dit le contraire, et nos présidents vont de pays en pays faire repentance

                                              montrez moi une déclaration offficielle des pays Africains ou musulmans qui reconnaissent leurs fautes ?

                                              C’est l’honneur d’un pays et de ses habitants que de reconnaitre ses fautes.

                                              adressez vous à ce pays qui continuent de pratiquer l’esclavage


                                            • Pere Plexe Pere Plexe 17 décembre 2017 18:47

                                              @moderatus
                                              montrez moi une déclaration offficielle des pays Africains ou musulmans qui reconnaissent leurs fautes ?

                                              Sans doute sont ils plein de types qui comme vous haïssent les réalités dérangeantes.
                                              Et font du mensonge historique un acte patriotique.
                                              Accusant ceux qui préfèrent la vérité de dénigrer leur pays, voir de trahir à la patrie.. ?

                                              Ils appliquent ce que vous préconisez pour notre pays : c’est assez comique que vous leurs reprochiez !


                                            • moderatus moderatus 17 décembre 2017 19:03

                                              @Pere Plexe

                                              Ne soyez pas de mauvaise foi, et ne vous mentez pas à vous même.

                                              vous savez bien que la France a voté le 10 mai 2001 une loi mémorielle reconnaissant la traite et l’esclavage comme crime contre l’Humanité.

                                              vous savez que le problème de l’esclavage est appris à tous nos enfants dans nos écoles
                                              c’est dans les programmes et dans les livres scolaires
                                              .

                                              Qui a fait cela dans les autres pays qui ont pratiqué l’Esclavage pendant plus de 13 siècles et dont certains le pratiquent encore.

                                              Quel est votre moteur pour ne pas reconnaitre des évidences ?

                                              j’ai du mal à vous suivre. Je ne vous demande pas d’être de mon avis,, mais de pas nier des réalités.


                                            • moderatus moderatus 17 décembre 2017 19:09

                                              @Pere Plexe

                                              Je vais vous apprendre peut être quelque chose.

                                              L’esclavage en Afrique depuis plus de 15 siècles a été considéré au départ comme un progrès dans l’humain.

                                              Avant l’esclavage les vaincus des guerres tribales étaient exterminées et mangés.

                                              l’esclavage a humanisé la situation en faisant des prisonniers et les garder comme esclaves .

                                               une règle à suivre je pense

                                              Il faut juger les hommes sur les critères moraux de leur époque et non sur nos critères à nous. Et se méfier aussi des histoires fabriquées.


                                            • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2017 15:33

                                              Avec la loi travail XXL Macron et le MEDEF relancent la mode de l’esclavagisme ..... 


                                              • moderatus moderatus 17 décembre 2017 15:39

                                                @zygzornifle

                                                Exploitation par la nouvelle loi travail et par une exploitation des migrants qu’on ne déclare pas et qui sont taillables et corvéables à merci.



                                                • moderatus moderatus 17 décembre 2017 17:00

                                                  @popov

                                                  merci pour le lien.

                                                  Voilà de quoi révolter le CRAN , le PIR et Obono. non ?
                                                  croyez vous que cela va les interpeller.
                                                  Je ne pense pas, trop occupés à dénigrer la France.


                                                • microf 18 décembre 2017 13:35
                                                  Mon cher @moderatus, je pense que vous avez passé un bon weekend.

                                                  J´ai lu ce matin un article qui m´a interpellé, cet article va dans le sens de certains de vos articles, á savoir ces problèmes de musulmans, des immigrés, sujets que je trouve d´ailleurs très pertinents. Lá oú je ne suis pas d´accord avec vous, c´est votre manière de poser ces questions. Je suis cependant satisfait que nos échanges ont toujours été courtois malgré la différence des appréciations, et je souhaite que ces échanges restent toujours dans le même ton, je ne vous flatte pas, je ne vous connais pas, nous ne nous rencontrerons jamais, mais je pense que comme vous, je voudrais une société meilleure oú nous pourrons vivre ensembles sans tensions, bien que ce soit difficile en tant qu´humain, mais, qu au moins nous pourrions vivre dans cette société avec des tensions moins exacerbées comme c´est le cas en ce moment dans le monde qui ira á sa perte si nous continuons sur cette voie.

                                                  Je vous prie de lire tranquillement cet article que je vous mets en trois fois.

                                                  Bonne journée,

                                                  @microf

                                                  Allocution d’un prêtre de Syrie Elias Zahlaoui devant le Parlement Européen

                                                  De la part du Père Élias Zahlaoui, prêtre syrien patriote, fier de son arabité tout en habitant la langue française. Il est depuis toujours au cœur de la seule bataille qui compte, celle de la justice due à chacun et notamment aux plus pauvres et aux maltraités par les plus puissants.

                                                  Ses lettres ouvertes, adressées depuis plus de trente ans aux responsables politiques et religieux de ce monde, sont de véritables chefs-d’œuvre de l’intelligence d’autrui, de la compassion pour l’autre et, selon ses propres termes, des bouteilles à la mer qu’il espère atteindre leurs destinataires.

                                                  En mars 2016, nombre de Français ont découvert avec une grande émotion la « Chorale Chœur Joie » qu’il a fondée en 1977 : une tournée de quatorze jours de cent quatorze enfants chrétiens entourés de musiciens musulmans, pour un magnifique programme fondé sur les patrimoines musulman, syriaque, chrétien, et aussi sur l’ensemble du patrimoine levantin. Un programme qu’il avait annoncé, en ces termes, à partir de Damas :

                                                  « Nous espérons que nos voix montent jusqu’à influencer les responsables français. Mais encore plus que d’être entendues par les responsables français, je souhaite qu’elles touchent de très près tous les Syriens résidant en France, qu’ils soient avec la Syrie ou en dehors de la Syrie. Je souhaite que cette rencontre les amène à accepter de remettre en cause où ils en sont, ce que cherche l’Occident et ce que veulent ceux qui le poussent à la destruction systématique de la Syrie depuis cinq ans.

                                                  C’est un sujet qui mérite qu’on s’y arrête longuement et qu’on le révise en profondeur, sans laisser place aux émotions et aux haines personnelles, sans réactions hâtives.

                                                  Nous sommes face à l’Histoire, face à une réalité qui englobe tout le passé ainsi que le présent et qui cherche à supprimer l’avenir. Nous sommes face à une grande question : voulons-nous rester et vivre, ou bien choisirons-nous la mort qu’ils veulent pour nous ?

                                                  Je m’attends à ce que la réponse soit, d’une façon ou d’une autre, pour la vie, la dignité, l’Histoire et la Civilisation ».

                                                  Le 6 décembre dernier, il s’exprimait devant le Parlement européen à l’occasion de la « Conférence sur la paix et la reconstruction de la Syrie ». Les deux versions de son allocution, française et arabe, sont de la même veine. On pourrait presque entendre sa voix puissante et limpide, portée par la passion de l’humain et la colère contre l’arrogance destructrice.

                                                  Mouna Alno-Nakhal

                                                  /reseauinternational.net/author/mouna-alno-nakhal/" target="_blank">Mehr lesen auf http://reseauinternational.net/allocution-dun-pretre-de-syrie-elias-zahlaoui-devant-le-parlement-europeen/#OJSZY05duxkX2IW4.99


                                                  • moderatus moderatus 18 décembre 2017 15:56

                                                    @microf

                                                    Je suis cependant satisfait que nos échanges ont toujours été courtois malgré la différence des appréciations, et je souhaite que ces échanges restent toujours dans le même ton,

                                                    Il en est de même pour moi, nos analyses peuvent diverger , mais cela peut se faire dans la tolérance , le respect et la courtoisie, cela fera toujours des points communs.

                                                    Je souhaite que cette rencontre les amène à accepter de remettre en cause où ils en sont, ce que cherche l’Occident et ce que veulent ceux qui le poussent à la destruction systématique de la Syrie depuis cinq ans.

                                                    j’ai ouvert et lu vos liens vous trouverez la réponse à vos interrogations dans un des article que j’ai écrit.
                                                    Vous c verrez que notre refléxion est commune sur certains points importants.

                                                    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-aviation-francaise-bombarde-des-183323


                                                  • microf 18 décembre 2017 13:40

                                                    Suite 2

                                                    Allocution d’un prêtre de Syrie Elias Zahlaoui devant le Parlement Européen, 6 décembre 2017

                                                    Mesdames, Messieurs,

                                                    La crise Syrienne a soulevé, soulève et soulèvera des questions, pour le moins gênantes.

                                                    Questions, en premier lieu sur la légitimité de cette guerre universelle contre la Syrie.

                                                    Questions aussi sur les enjeux politiques et économiques, apparents ou cachés, de cette guerre.

                                                    Questions enfin sur les issues possibles et à venir, aux plans tant régional que mondial, de cette guerre.

                                                    Pour ma part, prêtre arabe catholique, descendant de la toute première communauté chrétienne de Syrie, j’ai jugé de mon devoir de syrien et de citoyen du monde à la fois, de vous proposer mon approche personnelle de l’une des raisons profondes de la résistance absolument inattendue, que la Syrie a opposée à cette guerre.

                                                    D’ailleurs, vous le savez tous, c’est cette résistance même qui lui a valu, entre autres, l’appui inconditionnel d’alliés comme la Russie et l’Iran, qui se savaient menacés du même sort, si la Syrie venait à tomber.

                                                    Tout au long de sept ans bientôt, nuit et jour, vos tout puissants médias, vous ont asséné des « certitudes » indiscutables, entre autres, celle d’une guerre civile en Syrie, et celle d’un régime de dictature, qui massacre impunément son propre peuple.

                                                    Tout cela, Mesdames, Messieurs, ne vous rappelle-t-il pas, les scenarios utilisés pour la destruction de l’Irak, puis de la Lybie ?

                                                    Une levée chevaleresque de tout l’Occident, conduite au sein des Nations-Unies, par les États-Unis, a valu à la Syrie une déclaration de guerre, de la part de (140) pays – pas moins ! – ainsi qu’un embargo militaire, économique et financier, sans précédent.

                                                    Cependant devant l’échec de la mise en application du célèbre droit d’ingérence, prétendument humanitaire, dont le mérite d’invention revient à Mr Bernard KOUCHNER, des centaines de milliers de soi-disant « Djihadistes » musulmans, furent, par qui vous savez, levés à travers une centaine de pays, dont des pays européens et américains, embrigadés, armés, entraînés, payés, enfin téléguidés, voire commandés par des spécialistes des réseaux des plus puissants services secrets, pour être envoyés par vagues successives, à longueur d’années, en Syrie, pour y promouvoir, disait-on, la démocratie, et sauvegarder les droits de l’homme.

                                                    Le bilan de cette malheureuse aventure, sur le plan strictement humain, le voici en gros, d’après les évaluations des Nations-Unies :

                                                    • Sur une population de 24 000 000 d’habitants, 12 000 000 d’errants sur les routes, soit à l’intérieur du pays, soit ailleurs au niveau du monde entier, voire sur mer…

                                                      •4 000 00 morts, abstraction faite de toute appartenance religieuse, de toute condition et de tout âge…

                                                      •Des centaines de milliers d’handicapés…

                                                      •Des dizaines de milliers de disparus…

                                                    Et pourtant l’État syrien a tenu, son Président a tenu, son armée a tenu, sa population a tenu, ses institutions gouvernementales de tous ordres ont tenu, son corps diplomatique a tenu, ses Instances universitaires et scolaires, tant gouvernementales que privées, ont tenu, tous les fonctionnaires d’État, en poste ou en retraite, même ceux des zones assiégées par les « Djihadistes » d’Al-Qaïda, Al-Nousra, Daëch et consorts, ont été et sont jusqu’à ce jour, régulièrement payés…

                                                    Devant cet état de fait, absolument incontournable, l’un de vos meilleurs connaisseurs de la crise syrienne, le français Michel RAIMBAUD, a osé écrire, il y a un mois, que tout cela frôle le miracle…


                                                    • microf 18 décembre 2017 13:41

                                                      @microf

                                                      Suite 3

                                                      Miracle ou pas, avouons que cette résistance inattendue de la Syrie, a déjà provoqué bien des interrogations, et ébranlé bien des certitudes « politiquement correctes »…

                                                      Pour tout dire, cette résistance exige sans retard, des efforts honnêtes de recherche tenace et courageuse, loin de tout calcul mesquin ou chauvin. Car il s’agit pour vous tous de comprendre le secret de ce terreau strictement humain, de la Syrie profonde, qui seul explique ce qui vous paraît inexplicable dans cette résistance même.

                                                      D’ailleurs sans cette urgence, je vous avoue que je ne me serais jamais permis de venir ici, tant ma méfiance à l’égard de tout l’Occident, Société et Église à la fois, est grande.

                                                      En fait, il s’agit pour nous tous, habitants de cette splendide planète, d’une leçon urgente et capitale à tirer, avant qu’il ne soit trop tard.

                                                      Que cette assertion vous étonne ou vous indigne, je me dois de vous dire, en prêtre qui vit en une société arabe à majorité musulmane, et qui croit bien connaître les musulmans et leur histoire, que vous avez, vous-mêmes occidentaux, consciemment ou inconsciemment, créé de toutes pièces, en Occident, deux mondes musulmans, qui n’ont, en fait, rien à voir avec l’Islam.

                                                      Le premier de ces deux mondes, concerne les innombrables agglomérations musulmanes qui parsèment aujourd’hui tout l’Occident. Ces agglomérations, vous vous en êtes servis pendant des décades, pour faire les travaux que vos concitoyens répugnaient à faire. Or leur grande majorité vit jusqu’à ce jour, marginalisée au sein de vos sociétés, et écrasée par un sentiment d’infériorité, qui risque de se transformer subitement en un ressentiment explosif et ravageur. Vous en avez déjà eu des preuves inquiétantes.

                                                      Le second de ces deux mondes, concerne les innombrables groupes de « Djihadistes », que vous avez cru pouvoir créer et utiliser, pour détruire « les autres », tout en vous croyant à l’abri de toute surprise désagréable, en misant uniquement sur ce que vous croyez être, vos tout-puissants réseaux de défense. Or vous avez tous vite déchanté.

                                                      Mais quel est donc l’Islam, me diriez-vous ?

                                                      Mesdames, Messieurs,

                                                      Ici, permettez-moi de vous inviter à une lecture objective de l’histoire des premières conquêtes musulmanes :

                                                      •Damas, en 635
                                                      •Jérusalem, en 638
                                                      •L’Égypte, en 641
                                                      •L’Andalousie, en 711

                                                      En toutes ces conquêtes sans exception, les musulmans ont eu le génie d’inventer un style de vie avec les habitants chrétiens des pays conquis, qu’aucun envahisseur n’a jamais connu, ni avant ni après l’apparition de l’Islam. Et ce style nouveau a produit une convivialité faite de collaboration réelle avec les habitants, dans le respect de leurs églises, couvents, habitations, propriétés, activités, et tout cela en échange d’un tribut qui s’avérait inférieur au tribut que les byzantins chrétiens leur avaient imposé, sans parler des exactions et violences de toutes sortes que les byzantins « orthodoxes » imposaient régulièrement aux habitants « non orthodoxes » de ces pays, qui finirent par voir dans l’envahisseur arabe et non chrétien, un libérateur !

                                                      Je m’en voudrais de ne pas souligner que cette convivialité étonnante a surtout permis à tous les habitants de ces pays conquis, tant musulmans que chrétiens et juifs, de vivre ensemble, de travailler ensemble, voire de collaborer au plus haut niveau de l’administration du Califat (Khilafat).

                                                      Cette convivialité s’est approfondie et enrichie au cours des siècles, au point d’avoir fait de certains penseurs arabes chrétiens du 19e siècle, les créateurs de l’arabisme, et de nombre d’entre eux, au 20e siècle, les fondateurs et leaders de puissants partis politiques arabes, en Égypte, en Syrie, au Liban et en Palestine.

                                                      Or c’est cette convivialité même qui constitue le fond du tissu solide de la société syrienne, et qui explique l’une des raisons profondes de sa résistance au cours des siècles en dépit de tous les bouleversements que cette société a connus jusqu’à ce jour.

                                                      Une tornade si violente et si longue fût-elle, ne peut venir à bout d’une forêt d’une vie commune qui a mis 1.400 ans à enfoncer ses racines dans une bonne terre. Telle est la Syrie d’aujourd’hui.

                                                      D’ailleurs, si l’Islam avait été l’espace d’un jour, à l’image de vos « Djihadistes » d’aujourd’hui, aucun chrétien n’aurait survécu aux invasions musulmanes connues.

                                                      Si devant de telles assertions, vous avez l’ombre d’un doute, permettez-moi de vous renvoyer aux seuls historiens juifs, et même israéliens. Je ne vous en citerai que trois de nos contemporains : le premier, un israélien, Aba EBAN, dans son livre « Mon Peuple », le second, un français, et c’est le rabbin Josy EISENBERG, dans son livre « Une histoire des juifs », le troisième, un américain, Abraham LEON ZACHAR, dans son livre monumental « Histoire des juifs ».

                                                      Oui, mes amis, l’Occident aujourd’hui a beaucoup à apprendre de l’Islam même conquérant, pour se sauver de l’Islam qu’il s’est créé, d’abord en son sein, ensuite au niveau du monde.

                                                      L’histoire apprend à qui veut l’entendre, que c’est au faîte de son pouvoir, que l’on reconnaît la valeur réelle d’une personne, d’une société, d’un peuple, d’une religion.

                                                      Serait-ce donc si blessant de dire que l’Islam, au faîte de son pouvoir, a en ses croyants, réussi au cours de l’histoire, là même où le christianisme a lamentablement échoué en ses croyants ?

                                                      Tout cela, Mesdames, Messieurs, croyez-moi, vous concerne au plus haut point. Car il s’agit, me semble-t-il, de l’avenir non de l’Occident seul, mais du monde entier.

                                                      Mes amis,

                                                      L’Occident aujourd’hui, tout l’Occident sans exception, si puissant soit-il, a le plus haut intérêt à revoir rapidement toutes ses politiques, à l’intérieur de ses frontières, et au-delà au niveau du monde entier.

                                                      Oui je dis bien aujourd’hui, et pas demain. Car demain comme beaucoup le craignent, se prépare dans une arrogance aveugle, un cataclysme mondial auprès duquel la seconde guerre mondiale paraîtrait comme un jeu d’enfant.


                                                    • moderatus moderatus 18 décembre 2017 16:43

                                                      @microf

                                                      Bonsoir

                                                      L’Andalousie, en 711

                                                      En toutes ces conquêtes sans exception, les musulmans ont eu le génie d’inventer un style de vie avec les habitants chrétiens des pays conquis, qu’aucun envahisseur n’a jamais connu, ni avant ni après l’apparition de l’Islam. Et ce style nouveau a produit une convivialité faite de collaboration réelle avec les habitants, dans le respect de leurs églises, couvents, habitations, propriétés, activités, et tout cela en échange d’un tribut qui s’avérait inférieur au tribut que les byzantins chrétiens leur avaient imposé, sans parler des exactions et violences de toutes sortes que les byzantins « orthodoxes » imposaient régulièrement aux habitants « non orthodoxes » de ces pays, qui finirent par voir dans l’envahisseur arabe et non chrétien, un libérateur !

                                                      Je m’en voudrais de ne pas souligner que cette convivialité étonnante a surtout permis à tous les habitants de ces pays conquis, tant musulmans que chrétiens et juifs, de vivre ensemble, de travailler ensemble, voire de collaborer au plus haut niveau de l’administration du Califat (Khilafat).

                                                      Je suis étonné que vous tombiez dans une propagande aussi mensongère.

                                                      Le Mythe Andalou , ou exotisme de pacotille


                                                      Primo une question qui décide de tout.


                                                      IL Y AURAIT DES COLONISATIONS ACCEPTABLES ET QUI SONT UN BIEN POUR LES COLONISES ?


                                                      merde, tout le monde dit que la colonisation est un crime contre l’humanité , sauf la colonisation Musulmane qui serait un bienfait  ?


                                                      Pour des raisons personnelles je suis très attaché à l’Andalousie et j’ai étudié de près cette colonisation Musulmane qui a duré 7 siècles.


                                                      Ce que vous racontez c’est L’Andalousie des bizounours .

                                                      Je vais faire court car il faudrait que je vous envoie mes bouquins sur le sujet


                                                      1 la conquête s’est passée bien sur dans la violence et les massacres comme toutes les conquête et cette violence a duré de façon sporadique sept siècles


                                                      2 Chrétien et juifs étaient discriminées et avaient le statut de DHIMI


                                                      3 ils pouvaient pratiquer dangereusement leur culte en payant un impôt

                                                      spécifique, la ZIZIYA


                                                      4Il y eu moult tueries de chrétien et des pogroms.


                                                      5 Des interdits culturel, la musique était prohibée et le femme reléguée à une condition inférieure 


                                                      6 mariages mixtes inexistants puisque les non musulmans étaient considérés comme impurs.


                                                      Il y aurait énormément de choses à rajouter , mais je nous en fais grâce, ce n’est ni le lieu ni l’heure ni le sujet.


                                                      Alors la question que je me pose et que je ne vais pas être le seul à me poser.


                                                      Pourquoi ce conte des mille et une nuits aujourd’hui et que vous défendez. ?

                                                      Pourquoi ce discours est en partie repris par l ’éducation nationale en France, et transmis à nos enfants. ?


                                                      Je vous livre l’hypothèse de Eric Verhaeghe

                                                      Après une formation classique, notamment à l’université Paris-I, où il obtient une maîtrise en philosophie et un diplôme d’études approfondies (DEA) en histoire1, Éric Verhaeghe entame un parcours dans le service public, notamment à la ville de Paris et au ministère de l’Éducation nationale.

                                                      « Comme dans Al-Andalous, l’Espagne conquise par les Musulmans au Moyen-Âge, ne serions-nous pas infiniment plus heureux si la France un jour était dominée par l’Islam et si les Chrétiens étaient mis en minorité ? Notre civilisation serait bien plus florissante, bien moins violente, et notre économie beaucoup plus prospère. Tel est le discours en creux que l’Éducation nationale transmet aux élèves que des parents inconscients lui confient, abandonnant ainsi toute référence à une démarche scientifique pour transformer les cours d’histoire en propagande bien huilée. »


                                                      j’espère que ce n’est pas cette éventualité que vous défendez.



                                                    • microf 18 décembre 2017 13:48

                                                      @microf, suite 2

                                                      Allocution d’un prêtre de Syrie Elias Zahlaoui devant le Parlement Européen, 6 décembre 2017

                                                      Mesdames, Messieurs,

                                                      La crise Syrienne a soulevé, soulève et soulèvera des questions, pour le moins gênantes.

                                                      Questions, en premier lieu sur la légitimité de cette guerre universelle contre la Syrie.

                                                      Questions aussi sur les enjeux politiques et économiques, apparents ou cachés, de cette guerre.

                                                      Questions enfin sur les issues possibles et à venir, aux plans tant régional que mondial, de cette guerre.

                                                      Pour ma part, prêtre arabe catholique, descendant de la toute première communauté chrétienne de Syrie, j’ai jugé de mon devoir de syrien et de citoyen du monde à la fois, de vous proposer mon approche personnelle de l’une des raisons profondes de la résistance absolument inattendue, que la Syrie a opposée à cette guerre.

                                                      D’ailleurs, vous le savez tous, c’est cette résistance même qui lui a valu, entre autres, l’appui inconditionnel d’alliés comme la Russie et l’Iran, qui se savaient menacés du même sort, si la Syrie venait à tomber.

                                                      Tout au long de sept ans bientôt, nuit et jour, vos tout puissants médias, vous ont asséné des « certitudes » indiscutables, entre autres, celle d’une guerre civile en Syrie, et celle d’un régime de dictature, qui massacre impunément son propre peuple.

                                                      Tout cela, Mesdames, Messieurs, ne vous rappelle-t-il pas, les scenarios utilisés pour la destruction de l’Irak, puis de la Lybie ?

                                                      Une levée chevaleresque de tout l’Occident, conduite au sein des Nations-Unies, par les États-Unis, a valu à la Syrie une déclaration de guerre, de la part de (140) pays – pas moins ! – ainsi qu’un embargo militaire, économique et financier, sans précédent.

                                                      Cependant devant l’échec de la mise en application du célèbre droit d’ingérence, prétendument humanitaire, dont le mérite d’invention revient à Mr Bernard KOUCHNER, des centaines de milliers de soi-disant « Djihadistes » musulmans, furent, par qui vous savez, levés à travers une centaine de pays, dont des pays européens et américains, embrigadés, armés, entraînés, payés, enfin téléguidés, voire commandés par des spécialistes des réseaux des plus puissants services secrets, pour être envoyés par vagues successives, à longueur d’années, en Syrie, pour y promouvoir, disait-on, la démocratie, et sauvegarder les droits de l’homme.

                                                      Le bilan de cette malheureuse aventure, sur le plan strictement humain, le voici en gros, d’après les évaluations des Nations-Unies :

                                                      • Sur une population de 24 000 000 d’habitants, 12 000 000 d’errants sur les routes, soit à l’intérieur du pays, soit ailleurs au niveau du monde entier, voire sur mer…

                                                        •4 000 00 morts, abstraction faite de toute appartenance religieuse, de toute condition et de tout âge…

                                                        •Des centaines de milliers d’handicapés…

                                                        •Des dizaines de milliers de disparus…

                                                      Et pourtant l’État syrien a tenu, son Président a tenu, son armée a tenu, sa population a tenu, ses institutions gouvernementales de tous ordres ont tenu, son corps diplomatique a tenu, ses Instances universitaires et scolaires, tant gouvernementales que privées, ont tenu, tous les fonctionnaires d’État, en poste ou en retraite, même ceux des zones assiégées par les « Djihadistes » d’Al-Qaïda, Al-Nousra, Daëch et consorts, ont été et sont jusqu’à ce jour, régulièrement payés…

                                                      Devant cet état de fait, absolument incontournable, l’un de vos meilleurs connaisseurs de la crise syrienne, le français Michel RAIMBAUD, a osé écrire, il y a un mois, que tout cela frôle le miracle…

                                                      Miracle ou pas, avouons que cette résistance inattendue de la Syrie, a déjà provoqué bien des interrogations, et ébranlé bien des certitudes « politiquement correctes »…

                                                      Pour tout dire, cette résistance exige sans retard, des efforts honnêtes de recherche tenace et courageuse, loin de tout calcul mesquin ou chauvin. Car il s’agit pour vous tous de comprendre le secret de ce terreau strictement humain, de la Syrie profonde, qui seul explique ce qui vous paraît inexplicable dans cette résistance même.

                                                      D’ailleurs sans cette urgence, je vous avoue que je ne me serais jamais permis de venir ici, tant ma méfiance à l’égard de tout l’Occident, Société et Église à la fois, est grande.

                                                      En fait, il s’agit pour nous tous, habitants de cette splendide planète, d’une leçon urgente et capitale à tirer, avant qu’il ne soit trop tard.

                                                      Que cette assertion vous étonne ou vous indigne, je me dois de vous dire, en prêtre qui vit en une société arabe à majorité musulmane, et qui croit bien connaître les musulmans et leur histoire, que vous avez, vous-mêmes occidentaux, consciemment ou inconsciemment, créé de toutes pièces, en Occident, deux mondes musulmans, qui n’ont, en fait, rien à voir avec l’Islam.

                                                      Le premier de ces deux mondes, concerne les innombrables agglomérations musulmanes qui parsèment aujourd’hui tout l’Occident. Ces agglomérations, vous vous en êtes servis pendant des décades, pour faire les travaux que vos concitoyens répugnaient à faire. Or leur grande majorité vit jusqu’à ce jour, marginalisée au sein de vos sociétés, et écrasée par un sentiment d’infériorité, qui risque de se transformer subitement en un ressentiment explosif et ravageur. Vous en avez déjà eu des preuves inquiétantes.

                                                      Le second de ces deux mondes, concerne les innombrables groupes de « Djihadistes », que vous avez cru pouvoir créer et utiliser, pour détruire « les autres », tout en vous croyant à l’abri de toute surprise désagréable, en misant uniquement sur ce que vous croyez être, vos tout-puissants réseaux de défense. Or vous avez tous vite déchanté.

                                                      Mais quel est donc l’Islam, me diriez-vous ?

                                                       http://reseauinternational.net/allocution-dun-pretre-de-syrie-elias-zahlaoui-devant-le-parlement-europeen/#OJSZY05duxkX2IW4.99


                                                      • microf 18 décembre 2017 13:52

                                                        @microf

                                                        Suite 3

                                                        Allocution d’un prêtre de Syrie Elias Zahlaoui devant le Parlement Européen

                                                        Mesdames, Messieurs,

                                                        Ici, permettez-moi de vous inviter à une lecture objective de l’histoire des premières conquêtes musulmanes :

                                                        •Damas, en 635
                                                        •Jérusalem, en 638
                                                        •L’Égypte, en 641
                                                        •L’Andalousie, en 711

                                                        En toutes ces conquêtes sans exception, les musulmans ont eu le génie d’inventer un style de vie avec les habitants chrétiens des pays conquis, qu’aucun envahisseur n’a jamais connu, ni avant ni après l’apparition de l’Islam. Et ce style nouveau a produit une convivialité faite de collaboration réelle avec les habitants, dans le respect de leurs églises, couvents, habitations, propriétés, activités, et tout cela en échange d’un tribut qui s’avérait inférieur au tribut que les byzantins chrétiens leur avaient imposé, sans parler des exactions et violences de toutes sortes que les byzantins « orthodoxes » imposaient régulièrement aux habitants « non orthodoxes » de ces pays, qui finirent par voir dans l’envahisseur arabe et non chrétien, un libérateur !

                                                        Je m’en voudrais de ne pas souligner que cette convivialité étonnante a surtout permis à tous les habitants de ces pays conquis, tant musulmans que chrétiens et juifs, de vivre ensemble, de travailler ensemble, voire de collaborer au plus haut niveau de l’administration du Califat (Khilafat).

                                                        Cette convivialité s’est approfondie et enrichie au cours des siècles, au point d’avoir fait de certains penseurs arabes chrétiens du 19e siècle, les créateurs de l’arabisme, et de nombre d’entre eux, au 20e siècle, les fondateurs et leaders de puissants partis politiques arabes, en Égypte, en Syrie, au Liban et en Palestine.

                                                        Or c’est cette convivialité même qui constitue le fond du tissu solide de la société syrienne, et qui explique l’une des raisons profondes de sa résistance au cours des siècles en dépit de tous les bouleversements que cette société a connus jusqu’à ce jour.

                                                        Une tornade si violente et si longue fût-elle, ne peut venir à bout d’une forêt d’une vie commune qui a mis 1.400 ans à enfoncer ses racines dans une bonne terre. Telle est la Syrie d’aujourd’hui.

                                                        D’ailleurs, si l’Islam avait été l’espace d’un jour, à l’image de vos « Djihadistes » d’aujourd’hui, aucun chrétien n’aurait survécu aux invasions musulmanes connues.

                                                        Si devant de telles assertions, vous avez l’ombre d’un doute, permettez-moi de vous renvoyer aux seuls historiens juifs, et même israéliens. Je ne vous en citerai que trois de nos contemporains : le premier, un israélien, Aba EBAN, dans son livre « Mon Peuple », le second, un français, et c’est le rabbin Josy EISENBERG, dans son livre « Une histoire des juifs », le troisième, un américain, Abraham LEON ZACHAR, dans son livre monumental « Histoire des juifs ».

                                                        Oui, mes amis, l’Occident aujourd’hui a beaucoup à apprendre de l’Islam même conquérant, pour se sauver de l’Islam qu’il s’est créé, d’abord en son sein, ensuite au niveau du monde.

                                                        L’histoire apprend à qui veut l’entendre, que c’est au faîte de son pouvoir, que l’on reconnaît la valeur réelle d’une personne, d’une société, d’un peuple, d’une religion.

                                                        Serait-ce donc si blessant de dire que l’Islam, au faîte de son pouvoir, a en ses croyants, réussi au cours de l’histoire, là même où le christianisme a lamentablement échoué en ses croyants ?

                                                        Tout cela, Mesdames, Messieurs, croyez-moi, vous concerne au plus haut point. Car il s’agit, me semble-t-il, de l’avenir non de l’Occident seul, mais du monde entier.

                                                        Mes amis,

                                                        L’Occident aujourd’hui, tout l’Occident sans exception, si puissant soit-il, a le plus haut intérêt à revoir rapidement toutes ses politiques, à l’intérieur de ses frontières, et au-delà au niveau du monde entier.

                                                        Oui je dis bien aujourd’hui, et pas demain. Car demain comme beaucoup le craignent, se prépare dans une arrogance aveugle, un cataclysme mondial auprès duquel la seconde guerre mondiale paraîtrait comme un jeu d’enfant.

                                                        http://reseauinternational.net/allocution-dun-pretre-de-syrie-elias-zahlaoui-devant-le-parlement-europeen/#OJSZY05duxkX2IW4.99

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès