• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La lutte contre le « wokisme » : une peur fantasmée ou un prétexte racial (...)

La lutte contre le « wokisme » : une peur fantasmée ou un prétexte racial ?

Ce mercredi 13 octobre, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, a lancé un groupe de réflexion, le « Laboratoire de la République », dans le but notamment de contrer l’avancée de la culture dite woke. Une manière de cacher une forme d’intolérance, de racisme, de rejet de la différence ?

Qu’est-ce que la culture woke  ? Ce terme anglais signifie « éveillé » et, par extension, le wokisme traduit un « état d’éveil » face aux inégalités et à l’injustice. Ce mouvement, réactivé plus récemment dans les campus américains et notamment porté aujourd’hui par des militants et des intellectuels européens, revendique le droit de militer pour la protection des minorités, pour la lutte contre les injustices et les inégalités. Initialement créé par les antiesclavagistes au 19ième siècle, il s’est ouvert à de nombreuses problématiques sociétales : l’antiracisme, le féminisme, la défense des droits LGBTQIA+, la protection de l’environnement, la défense des droits sociaux, la lutte contre les exclusions sociales, les migrations humaines, ….

 

Faut-il craindre ce mouvement au point de développer des stratégies « anti woke » ?

L’instantanéité de la diffusion des informations, essentiellement par le biais des réseaux sociaux, et la capacité de la société civile à se mobiliser rapidement pour des actions de soutien, de contestation ou de revendication peuvent laisser penser que le « Grand Chamboulement » est pour demain. Il n’en est rien. Rappelons-nous …

En août 2016, l’article 49.3 de la Constitution a eu raison des 1.357.151 signataires (1) opposés à la « Loi Travail », loi portée par El Khomri, à l’époque ministre du Travail.

Plus proche de nous, c’est l’émergence du mouvement des Gilets Jaunes, mouvement spontané issu des réseaux sociaux. La pétition « Pour une baisse des prix des carburants à la pompe » recueillait à l’époque 1.286.064 signatures (1) et 287.710 personnes, selon le Ministère de l’Intérieur, participaient, le 17 novembre 2018, au travers tout le pays, à la première manifestation (« Acte I »). Une étude sociologique de 2019 (2) et portant sur la période de mi-novembre 2018 à juin 2019, a estimé à environ trois millions le nombre de participants à une des actions. Ce mouvement social éclate alors que, entre autres, les prix des carburants flambent : au 12 octobre 2018, le prix du gazole à la pompe est de 1,5331 €/l (3) et celui de la Super95 est de 1,5735 €/l. (3). Aujourd’hui, au 8 octobre 2021, ces prix sont respectivement de 1,5354 € (3) le litre de gazole et de 1,6332 € (3) le litre de Super95. Mais la pandémie liée au COVID-19 et les divers confinements, et peut-être également la lassitude ou la résignation, sont passés par là …

Marie Peltier, essayiste et professeure d’histoire à l’Institut supérieur de pédagogie Galilée à Bruxelles, nous expliquait, lors de l’émission « La cancel culture : quand le harceleur devient victime » (RTBF – le 14 août 2020), le rôle des réseaux sociaux à face ces mouvements : "Ils permettent une certaine horizontalité : tout le monde peut s’exprimer vis-à-vis de tout le monde. C’est magnifique et à la fois potentiellement dangereux voire inquiétant, mais je pense que cet imaginaire de l’action concertée est en grande partie fantasmée".

"On ne peut pas dire que le mouvement woke soit une menace à large échelle, ce sont des mouvements anecdotiques", selon Renaud Maes, docteur en sciences sociales et politiques à l'Université Libre de Bruxelles (ULB) et rédacteur en chef de La revue nouvelle. Pour lui, il faut prendre garde quant aux discours qui renvoient une image de menace identitaire : "Quand on voit les chiffres de militants, le nombre d’évènements annulés, c’est minoritaire, ce n’est pas forcément un fait social, ça n’engage pas toute la société".

D’ailleurs, la « woke culture » porte en elle-même les germes de ses propres limites, voire de sa possible disparition. C’est lors du rendez-vous annuel de sa fondation, le 29 octobre 2019, que l’ex-président Barack Obama a mis le doigt sur les risques de dérives que compte ce mouvement. Ainsi disait-il : "Il y a des gens qui pensent que, pour changer les choses, il suffit de constamment juger et critiquer les autres […] Si je fais un tweet ou un hashtag sur ce que tu as fait de mal, ou sur le fait que tu as utilisé le mauvais mot ou le mauvais verbe, alors après je peux me détendre et être fier de moi, parce que je suis super « woke », parce que je t’ai montré du doigt. Mais ce n’est pas vraiment de l’activisme. Ce n’est pas comme ça qu’on fait changer les choses. Si tout ce que vous faites, c’est jeter la première pierre, alors vous ne faites probablement pas grand-chose", critiquait-il. (4)

 

Alors pourquoi développer des stratégies « anti woke » ?

Jacinthe Mazocchetti, anthropologue à l’Université Catholique de Louvain (UCL), considère que ce qui se joue au travers des réseaux sociaux n’est qu’une réplique de ce qui se passe dans la société. Pour elle, c’est également une question de génération ; les personnes ont changé, les pratiques ont changé, les modalités de lutte ont changé : les réseaux sociaux deviennent des outils plus larges de communication donnant plus de visibilité aux luttes …

Cependant, pour l’anthropologue, il ne faut pas se contenter de regarder uniquement du côté du woke, car, en opposition constante, se développent les extrémismes de droite.

"Il y a de plus en plus de racisés et leurs alliés qui décident de renverser la victimologie, qui décident de ne plus rester dans un rôle passif et qui se protègent et se défendent. Les violeurs ou ceux qui commettent l’acte raciste ne veulent pas que la victime se rebelle", nous précise Mireille-Tsheusi Robert, présidente de l’association féministe antiraciste "Bamko-CRAN". Pour elle, les critiques de la woke culture ne proviennent pas uniquement des racistes ou des misogynes : "La plupart sont des privilégiés au sens sociologique. Ils considèrent qu’ils ont quelque chose à perdre en montrant que leur culture peut être un frein aux droits des minorisés. Ils résistent et discréditent les mouvements qui mettent en lumière les discriminations. C’est une stratégie des privilégiés pour cacher l’irrespect des droits humains quand ils commettent des actes racistes. Les antiracistes deviennent audibles médiatiquement et donc il y a des changements de paradigmes. Certains ont peur de perdre leurs privilèges et leur prestige culturel. Depuis que les minorités parlent et se défendent, il y a des stratégies qui viennent de l’extrême droite qui critique les woke", ajoute Mireille-Tsheusi Robert. "On s'indigne d'avantage de l’analyse antiraciste que du racisme lui-même, or, c'est bien le racisme qui pose problème, c’est là-dessus qu’il faut centrer notre énergie."

Alors Monsieur Blanquer …

 

Cet article s’inspire d’un billet d’Anaïs Corbin, publié le samedi 27 mars 2021 – RTBF – sur le thème de "La culture « Woke » : ce mouvement militant qui inonde les réseaux sociaux".

(1) source : https://www.change.org, décompte au 13/10/2021

(2) source : https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/01/26/qui-sont-vraiment-les-gilets-jaunes-les-resultats-d-une-etude-sociologique_5414831_3232.html

(3) source : https://www.ecologie.gouv.fr/prix-des-produits-petroliers

(4) source : https://www.youtube.com/watch?v=qaHLd8de6nM&t=42s&ab_channel=GuardianNews


Moyenne des avis sur cet article :  1.63/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • Schrek Docteur Faustroll 16 octobre 11:45

    Décidément, ils nous envoient toutes leurs merdes, poisons et contre-poisons ! Du moment qu’on paie et qu’on envoie régulièrement nos cotisatipons à l’OTAN...


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 16 octobre 12:11

      @Docteur Faustroll

      Ouais marre de cotisatiper ! ^^


    • Clocel Clocel 16 octobre 12:45

      Blanquer est Ministre !?!?

      Merde, on me dit jamais rien à moi !!!


      • troletbuse troletbuse 22 octobre 07:38

        @Clocel
        Même ministre de l’éducation. Il ne maitrise pas le passé simple, c’est une bonne raison de l’avoir désigné pour ce poste. Le but : la cancritude.  smiley


      • uleskiserge uleskiserge 16 octobre 13:17
        • « Anecdotique », le mouvement Woke ?


        • D’où vient le terme « woke » ?

        Passé simple du verbe anglais to wake, qui signifie en français « se réveiller », le mot « woke » a pris un sens véritablement idéologique dans la langue vernaculaire afro-américaine pour désigner le fait d’être conscient des injustices subies par les minorités ethniques, sexuelles, religieuses, ou de toutes formes de discrimination, et mobilisé à leur sujet.

        Avant d’arriver en France, le terme s’est répandu outre-Atlantique dans le contexte historique de la lutte pour les droits des Noirs. « Cette expression argotique a cheminé dans le monde africain-américain à partir des années 1960 »expliquait au Monde en février l’historien Pap Ndiaye. Ce spécialiste de l’histoire sociale des Etats-Unis rappelait que la grande figure du mouvement des droits civiques américains, Martin Luther King, avait exhorté les jeunes Américains à « rester éveillés » et à « être une génération engagée », lors d’un discours à l’université Oberlin, dans l’Ohio, en juin 1965



        • uleskiserge uleskiserge 16 octobre 13:21

          @uleskiserge

          Le mouvement « woke » c’est le mouvement anti-raciste étendu à toutes les formes de mépris, de rejet et de discriminations. Ce mouvement est là pour durer. On notera que ses contradicteurs sont ceux qui ce sont toujours opposés aux mouvements anti-racistes car ces derniers savent ce que leur standing, leur niveau de vie doivent aux racisme et aux discriminations. Ils s’y sont pas trompés. 

          Pour eux, la menace est certaine sur leurs privilèges et leur pouvoir de domination.
           


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 octobre 13:33

          @uleskiserge
          La poutre , la paille ...tu connais hein ...


        • astus astus 16 octobre 14:17

          @uleskiserge

          Le problème est qu’il y a quelque anachronisme, source de malentendus, à importer telle quelle l’histoire des EU et son racisme structurel dans une société comme la nôtre. L’histoire n’est pas la même, et les mentalités non plus. Cela ne signifie pas que tout racisme soit inexistant chez nous, mais simplement qu’on ne peut pas y apporter les mêmes réponses toutes faites sinon cela conduit à abattre la statue de Victor Schoelche, cet abolitionniste de l’esclavage que ces crétins ignorent. 


        • Albert123 16 octobre 14:27

          @Aita Pea Pea

          les gauchistes quand ils l’ouvrent me donnerait presque envie de m’inscrire sur les liste pour donner un ticket de plus à zemmour.

          C’est l’effet Trump, on sait que ça n’apportera rien mais comme ça fait ouvertement chier la plus parasitaire et nuisible composante de la société, ça fait quand même un bien fou.


        • ZenZoe ZenZoe 16 octobre 14:28

          @uleskiserge
          Contrairement aux Etats-Unis, la France ne discrimine personne et a toujours été une terre d’accueil pour tout le monde. Des artistes, des intellectuels, mais aussi des minorités opprimées. Les homosexuels et les Noirs ne s’y sont pas trompés et ont souvent trouvé dans notre pays une tolérance qu’ils n’avaient jamais connu ailleurs et l’ont dit (deux célébrités me viennent à l’esprit : Oscar Wilde et Miles Davis, mais il y en a plein d’autres). Par ailleurs, notre pays compte la plus forte présence de musulmans et de mosquées en Europe, alors que d’autres pays leur sont ouverts si tel était leur choix.

          Le wokisme n’a pas sa place en France, point.
          Mais continuez votre combat, ça vous donne bonne conscience et c’est ça qui compte avant tout n’est-ce pas ?

          (PS : la France accueille même gracieusement les dictateurs déchus et les criminels condamnés dans leur pays, mais ça, c’est un tout autre sujet smiley).


        • pierrot pierrot 16 octobre 14:28

          @uleskiserge
          Il est nécessaire que les citoyens épris de liberté, de démocratie luttent contre les « anti woke » qui ne sont rien d’autre de nouveau que le conservatisme suranné, le racisme, l’antiféminisme, l’anti social, l’anti immigré et étranger en général, particulièrement le rejet des musulmans et parfois des juif, , athées, francs maçons, anti sciences etc. ; bref tous ces individus immondes obscurantistes.

          Je suis Charlie, je suis Paty


        • uleskiserge uleskiserge 16 octobre 14:33

          @pierrot

          dommage... le début était intéressant... la fin beaucoup moins... où bien alors vous êtes un adepte de l’ironie et de l’anti-phrase


        • uleskiserge uleskiserge 16 octobre 14:37

          @Aita Pea Pea

          vous êtes des Blancs-loosers... vous n’avez rien à gagner avec le racisme... les gagnants, on les trouve dans les centre-villes de nos mégapoles... les bourgeois qui vivent aussi sur le dos de vous tous...


        • uleskiserge uleskiserge 16 octobre 14:37

          @ZenZoe

          vous êtes des Blancs-loosers... vous n’avez rien à gagner avec le racisme... les gagnants, on les trouve dans les centre-villes de nos mégapoles... les bourgeois qui vivent aussi sur le dos de vous tous...


        • amiaplacidus amiaplacidus 16 octobre 14:45

          @uleskiserge

          Je m’oppose au « wokisme » parce que c’est une absurdité sans nom. Par exemple, l’écriture inclusive, essayez de prononcer un texte écrit en inclusif.

          Le « wokisme », c’est une totale connerie made in USA, qui ne savent plus quoi inventer pour tenter de se faire pardonner leurs exactions.

          Et ne venez pas me dire que je suis un horrible raciste. La compagne avec laquelle je vis depuis plus de cinquante ans a les yeux bridés, je n’ai pratiquement plus de famille en Europe (en dehors de mes deux enfants et de quelques cousins), en revanche, j’ai une très grande (belle) famille en Extrême-Orient et je me languis de pouvoir retourner les voir, sans doute en automne prochain, une fois la crise passée.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 octobre 14:45

          @pierrot
          Les anti woke ...tu le fais exprès ma loute ?


        • amiaplacidus amiaplacidus 16 octobre 14:46

          @amiaplacidus
          Je complète :

          Je pense que les « wokistes » sont en fait des racistes refoulés et honteux.


        • Albert123 16 octobre 14:52

          @amiaplacidus

          7. Mais qu’est ce que le gauchisme ? Pendant la première moitié du 20ème siècle le gauchisme aurait pratiquement pu être identifié avec le socialisme. Aujourd’hui le mouvement est fragmenté et il n’est pas clair de définir qui peut correctement être appelé un gauchiste. Quand nous parlons des gauchistes dans cet article nous entendons principalement les socialistes, les collectivistes, les gens « politiquement corrects », les féministes, les activistes gays et du handicap, les activistes des droits des animaux et tout ce genre de gens. Mais ceux qui sont associés avec un de ces mouvements ne sont pas tous des gauchistes. Ce que nous essayons de décrire dans la discussion du gauchisme n’est pas tant un mouvement ou une idéologie qu’un type psychologique, ou plutôt une collection de types associés. Ainsi, ce que nous entendons par « le gauchisme » apparaîtra plus clairement au cours de notre discussion de la psychologie gauchiste (Voir également les paragraphes 227-230.)

          8. Même ainsi, notre conception du gauchisme restera beaucoup moins claire que nous ne le souhaiterions, mais il ne semble y avoir aucun remède à cela. Tout que nous essayons de faire est d’indiquer d’une façon grossière et approximative les deux tendances psychologiques dont nous croyons qu’elles sont la principale motivation du gauchisme moderne. Nous n’affirmons en aucun cas donner TOUTE la vérité sur la psychologie gauchiste. De plus, notre discussion est censée ne s’appliquer qu’au gauchisme moderne. Nous laissons ouverte la question de la mesure dans laquelle notre discussion pourrait s’appliquer aux gauchistes du 19ème et du début du 20ème siècle.

          9. Nous appelons les deux tendances psychologiques qui sont à la base du gauchisme moderne « le sentiment d’infériorité » et « la sursocialisation ». Le sentiment d’infériorité est une caractéristique du gauchisme moderne dans son ensemble, tandis que la sursocialisation est caractéristique seulement d’un certain segment du gauchisme moderne ; mais ce segment est hautement influent.

          10. Par « sentiment d’infériorité » nous entendons non seulement le sentiment d’infériorité dans le sens le plus strict, mais un large spectre de traits associés : manque d’amour-propre, sentiment d’impuissance, tendances dépressives, défaitisme, culpabilité, haine de soi, etc. Nous soutenons que les gauchistes modernes ont tendance à avoir de tels sentiments (probablement plus ou moins réprimés) et que ces sentiments déterminent de façon décisive la direction du gauchisme moderne.

          11. Quand quelqu’un interprète comme désobligeant presque tout ce qu’on dit de lui (ou de groupes auxquels il s’identifie) nous concluons qu’il a un sentiment d’infériorité ou un manque d’amour-propre. Cette tendance est prononcée parmi les défenseurs des droits des minorités, qu’ils appartiennent ou non aux groupes minoritaires dont ils défendent les droits. Ils sont hypersensibles aux mots utilisés pour désigner les minorités. Les termes « noir », « oriental », « handicapé » ou « gonzesse » pour un Africain, un Asiatique, un invalide ou une femme n’avaient à l’origine aucune connotation dérogatoire. « Nana » et « gonzesse » étaient simplement les équivalents féminins de « type » ou « mec ». Les connotations négatives ont été attachées à ces termes par les activistes eux-mêmes. Quelques défenseurs des droits des animaux en sont même venus à rejeter le mot « animal de compagnie » et insistent sur son remplacement par « compagnon animal ». Les anthropologues gauchistes en font des tonnes pour éviter de dire quoi que ce soit des peuples primitifs qui pourrait éventuellement être interprété comme négatif. Ils veulent remplacer le mot « primitif » par « sans écriture ». Ils semblent presque paranoïdes sur tout ce qui pourrait suggérer que quelque culture primitive que ce soit soit inférieure à la nôtre. (Ceci n’implique pas que nous pensions que les cultures primitives SONT inférieures à la nôtre. Nous soulignons simplement l’hypersensibilité des anthropologues gauchistes.)

          12. Ceux qui sont les plus sensibles à la terminologie « politiquement incorrecte » ne sont pas l’habitant moyen des ghettos noirs, l’immigrant asiatique, la femme maltraitée ou l’invalide, mais une minorité d’activistes, dont beaucoup n’appartiennent même à aucun groupe « opprimé », mais viennent des strates privilégiées de la société. Le politiquement correct a sa forteresse parmi les professeurs d’université, qui ont un emploi stable avec un salaire confortable et dont la majorité sont des hommes blancs hétérosexuels issus de familles bourgeoises.


        • Albert123 16 octobre 14:53

          13. Beaucoup de gauchistes s’identifient fortement avec les problèmes des groupes qui ont pour image d’être faibles (les femmes), vaincus (les Indiens d’Amérique), repoussants (les homosexuels), ou inférieurs d’une autre façon. Les gauchistes eux-mêmes estiment que ces groupes sont inférieurs. Ils ne s’avoueraient jamais qu’ils ont de tels sentiments, mais c’est précisément parce qu’ils voient ces groupes comme inférieurs qu’ils s’identifient avec leurs problèmes. (Nous ne suggérons pas que les femmes, les Indiens, etc, SOIENT inférieurs ; nous pointons seulement un caractère de la psychologie gauchiste).

          14. Les féministes tiennent désespérément à prouver que les femmes sont aussi fortes et aussi capables que les hommes. Clairement ils sont harcelés par la crainte que les femmes puissent ne pas être aussi fortes et aussi capables que des hommes.

          15. Les gauchistes ont tendance à détester tout ce qui a pour image d’être fort, bon et couronné de succès. Ils détestent l’Amérique, ils détestent la civilisation Occidentale, ils détestent les mâles blancs, ils détestent la rationalité. Les raisons que les gauchistes donnent de leur haine de l’Occident, etc, ne correspondent clairement pas avec leurs motifs réels. Ils DISENT qu’ils détestent l’Ouest parce qu’il est guerrier, impérialiste, sexiste, ethnocentrique et ainsi de suite, mais si ces mêmes travers apparaissent dans des pays socialistes ou dans des cultures primitives, le gauchiste leur trouve des excuses, ou au mieux il admet À CONTRECOEUR qu’ils existent ; tandis qu’il souligne AVEC ENTHOUSIASME (et souvent exagère énormément ) ces fautes là où elles apparaissent dans la civilisation Occidentale. Ainsi il est clair que ces fautes ne sont pas le motif réel du gauchiste pour détester l’Amérique et l’Occident. Il déteste l’Amérique et l’Occident parce qu’ils sont forts et qu’ils réussissent.

          16. Les mots comme « confiance en soi », « indépendance », « initiative », « entreprise », « optimisme », etc, n’ont que peu de place dans le vocabulaire libéral et gauchiste. Le gauchiste est anti-individualiste, pro-collectiviste. Il veut que la société résolve les besoins de chacun à sa place, s’occupe de lui. Ce n’est pas le genre de personne qui a une confiance intérieure en sa propre capacité à résoudre ses propres problèmes et à satisfaire ses propres besoins. Le gauchiste est opposé au concept de compétition parce que, au fond de lui, il se voit comme un perdant.

          17. Les formes d’art qui plaisent aux intellectuels gauchistes modernes ont tendance à se concentrer sur le sordide, la défaite et le désespoir, ou bien ils prennent une tonalité orgiaque, rejetant tout contrôle rationnel comme s’il n’y avait aucun espoir d’accomplir quoi que ce soit par le calcul raisonnable et que tout ce qui restait était de s’immerger dans les sensations du moment.

          18. Les philosophes gauchistes modernes ont tendance à écarter la raison, la science, la réalité objective et à insister que tout est culturellement relatif. Il est vrai que l’on peut sérieusement s’interroger sur les fondements de la connaissance scientifique et sur la façon de définir, si toutefois c’est faisable, le concept de réalité objective. Mais il est évident que les philosophes gauchistes modernes ne sont pas simplement des logiciens imperturbables analysant systématiquement les fondements de la connaissance. Ils sont profondément impliqués émotionnellement dans leur attaque de la vérité et de la réalité. Ils attaquent ces concepts à cause de leurs propres besoins psychologiques. D’une part, leur attaque est un exutoire pour l’hostilité et, dans la mesure où il est couronné de succès, il satisfait leur recherche de puissance. Ce qui est plus important, le gauchiste déteste la science et la rationalité parce qu’elles classifient certaines croyances comme vraies (c’est-à-dire, fructueuses, supérieures) et d’autres croyances comme fausses (c’est-à-dire des échecs, inférieures). Le sentiment d’infériorité du gauchiste est si profond qu’il ne peut pas tolérer de classification de certaines choses comme fructueuses ou supérieures et d’autres comme ratées ou inférieures. C’est aussi à la base du rejet par beaucoup de gauchistes du concept de maladie mentale et de l’utilité des tests de quotient intellectuel. Les gauchistes sont opposés aux explications génétiques des capacités ou comportements humains parce que ces explications ont tendance à faire apparaître certaines personnes comme supérieures ou inférieures à d’autres. Les gauchistes préfèrent donner à la société le crédit ou le blâme pour les capacités d’un individu ou leur absence de capacités. Ainsi si une personne est « inférieure » ce n’est pas sa faute, mais celle de la société, parce qu’il n’a pas été élevé correctement.

          19. Le gauchiste n’est pas typiquement le genre de personne dont le sentiment d’infériorité fait un vantard, un égotiste, un voyou, un promoteur de soi, un concurrent impitoyable. Ce genre de personne n’a pas complètement perdu toute foi en soi. Il a un déficit dans son sentiment de puissance et de valeur personnelle, mais il peut toujours se concevoir comme ayant la capacité d’être fort et ses efforts pour se montrer fort produisent son comportement désagréable [1]. Mais le gauchiste est au delà de cela. Son sentiment d’infériorité est si enraciné qu’il ne peut pas se concevoir comme individuellement fort et de valeur. De là le collectivisme du gauchiste. Il peut se sentir fort seulement en tant que membre d’une grande organisation ou d’un mouvement de masse avec lequel il s’identifie.

          20. Remarquons la tendance masochiste des tactiques gauchistes. Les gauchistes protestent en se couchant devant les véhicules, ils provoquent intentionnellement les violences de la police ou des racistes, etc. Ces tactiques peuvent souvent être efficace, mais beaucoup de gauchistes les utilisent non comme un moyen vers une fin, mais parce qu’ils PRÉFÈRENT les tactiques masochistes. La haine de soi est un trait gauchiste.

          21. Les gauchistes peuvent prétendre que leur activisme est motivé par la compassion ou par des principes moraux et les principes moraux jouent vraiment un rôle pour le gauchiste du type sursocialisé. Mais la compassion et les principes moraux ne peuvent pas être les motifs principaux de l’activisme gauchiste. L’hostilité est un composant trop saillant du comportement gauchiste ; comme l’est la recherche du pouvoir. De plus, beaucoup de comportement gauchistes ne sont pas rationnellement calculés pour être avantageux pour les gens que les gauchistes prétendent essayer d’aider. Par exemple, si on croit que la discrimination positive est bonne pour les noirs, cela a-t-il un sens d’exiger une discrimination positive en termes hostiles ou dogmatiques ? Évidemment il serait plus productif de prendre une approche diplomatique et conciliante qui ferait des concessions au moins verbales et symboliques aux blancs qui pensent que la discrimination positive est une discrimination contre eux. Mais les activistes gauchistes ne prennent pas cette approche parce qu’elle ne satisferait pas leurs besoins émotionnels. Aider les noirs n’est pas leur but réel. Au contraire, les problèmes raciaux leur servent d’excuse pour exprimer leur propre hostilité et leur besoin frustré de puissance. De cette manière ils nuisent en réalité aux noirs, parce que l’attitude hostile des activistes envers la majorité blanche a tendance à intensifier la haine raciale.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 octobre 14:55

          @uleskiserge
          Qui vous dit que je suis un blanc ? Qui vous dit que je suis un homme ? Educate yourself !


        • amiaplacidus amiaplacidus 16 octobre 15:04

          @amiaplacidus

          Au risque de vous faire de la peine, comme socialiste libertaire, je pense que l’on peut me qualifier de gauchiste.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 octobre 15:09

          @Albert123
          Ben le gauchiste est humain comme les autres , mais ça le fait chier de l’avouer. La comédie humaine .


        • Albert123 16 octobre 15:17

          @Aita Pea Pea

          « le gauchiste est humain comme les autres »

          partant du postulat qu’être humain c’est être plus que du bétail voir être ce qui vous distingue du bétail, je ne partage pas votre conception de ce qui définie le fait d’être humain et d’y englober les âmes perdues du gauchisme.


        • Julien30 Julien30 16 octobre 16:31

          @pierrot
          « bref tous ces individus immondes obscurantistes. »
          Bref tous ceux qui ne pensent pas comme vous sont tous des salauds « immondes », mais vous nous rassurez en vous déclarant épris de liberté.

          « Je suis Charlie, je suis Paty »
          Les woke détestent Charlie, journal qu’ils jugent « islamophobe », j’ai surtout l’impression que vous êtes le dernier des abrutis.


        • ZenZoe ZenZoe 16 octobre 16:31

          @uleskiserge
          Blanc-loosers ..
          Ce qui est bien avec vous, c’est que vous répondez toujours avec des vrais arguments et pas juste avec des mots qui se veulent méprisants quand ils ne sont pas carrément insultants...
          Moi en tout cas je vous en ai donné des arguments et des exemples dans mon post... Et vous vous répondez blanc-loosers... ouais... mais peut-être n’avez-vous rien à dire de plus solide ?


        • astus astus 16 octobre 17:50

          @uleskiserge

          L’idéologie de ces pseudo « éveillés », qui curieusement remettent en selle le concept de « race », les ont conduit à empêcher la représentation d’une pièce d’Eschyle mise en scène par Olivier Py à la Sorbonne, la tenue d’une conférence de Sylviane Agacinsky à Bordeaux, ou à faire croire qu’un homme blanc est incapable de traduire l’oeuvre littéraire d’une femme de couleur...
          Il vaut donc mieux oublier ces idéologues urbains « bobos américanisés » qui rendent impossible de vrais débats argumentés dans les lieux de savoir et de culture. 
           


        • voxa 16 octobre 18:20

          @amiaplacidus

          « comme socialiste libertaire, je pense que l’on peut me qualifier de gauchiste.  »

          Gauchiste, c’est comme socialiste, dans les faits, cela n’a absolument rien a voir avec la gauche.

           En plus, accoler socialiste et libertaire est une absurdité totale...
          Un peu comme.... pâtissier zingueur, par exemple.


        • quijote 16 octobre 18:35

          @pierrot

          T’es rien quelqu’un de bien, toi ! T’es tellement formidable ! T’es un modèle pour nous tous ! T’es peut-être encore mieux que tonimarus45, Uleski et chantecler... Et pourtant, c’est dur ! Parce que tonimarus45, Uleski et chantecler, c’est déjà vraiment le haut du panier... T’es un être exceptionnel, quoi... De l’Humanité toute pure. Hein ? Ouais, presque comme bhl...

          Moi, je crois qu’à vous 4, vous allez sauver l’humanité. Vous allez nous sauver. Merci d’exister !

          Grâce à vous, on sait ce qu’est le Bien. Et on en veut pas.


        • amiaplacidus amiaplacidus 16 octobre 19:05

          @voxa

          Vous devriez un peu vous cultiver. Le socialisme libertaire ou anarcho-syndicalisme, existe depuis bien longtemps, M. Bakounine en est un des grands ancêtres.

          Les principales valeurs : Société égalitaire, propriété collective des moyens de production par le biais de coopératives fonctionnant en autogestion, dirigeants d’entreprises élus avec un mandat impératif, on retrouve la même chose sur le plan politique, abolition de l’État, recours systématique à la démocratie directe, pour les tâches électives mandat impératif (et non plus mandat représentatif), décentralisation poussée, etc.
          Bref, assez loin de ce qu’est la « démocratie » à la française.

          Lorsque vous parlez d’absurdité, peut-être pensez-vous être d’un format intellectuel bien plus pointu qu’un Michel Bakounine, Proudhon, Enrico Malatesta, Louise Michel, Simone Weil (pas la ministre, la philosophe), Bertrand Russel, Noam Chomsky, etc, etc. Bref, vous devez être un génie.


        • voxa 17 octobre 06:21

          @amiaplacidus

          En fait, vous êtes en train de parler a quelqu’un qui a transformé son entreprise en scoop Il y a bien longtemps.

          Je pense donc que vous n’avez probablement pas grand chose a m’apprendre d’un sujet que vous ne maitrisez pas.



        • amiaplacidus amiaplacidus 17 octobre 10:06

          @voxa
          « ...qui a transformé son entreprise en scoop ... »

          Ha, ah, ah, ...


        • voxa 18 octobre 07:27

          @amiaplacidus

          Oui, mon entreprise. Pas très grosse, mais anciennement à moi tout de même.

          Hé oui, cela existe, mais c’est totalement hors de la comprenette des petits « gauchos » bobos, genre donne moi ta montre qui se réclament du socialisme mais ne militent jamais dans rien...
          Ne font pas grève, ne manifestent pas...
          Ne se syndiquent parce que c’est pourrit...

          Juste de la gueule. C’est ça un gauchiste.

          ...


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 octobre 08:32

          @voxa
           
           ’’ Juste de la gueule. C’est ça un gauchiste ’’
           
           pour d’autres, les gauchistes sont des adorateurs du culte des vaccins.
           
           Si vous étiez Français je dirais que votre propos confirme que nous avons la droite la plus bête du monde.
           
          Je vais croire que ce n’est pas une spécificité française..


        • SilentArrow 22 octobre 07:32

          @uleskiserge

          vous n’avez rien à gagner avec le racisme... 

          Ça, ils le comprennent beaucoup mieux que vous, ceux qui ont compris que ces mouvements « anti-racisme », « woke », « décolonialisme » ne sont que des formes déguisées de racisme et de rejet.
           
          Vous voulez « déconstruire », brûler des livres, déboulonner des statues, changer des noms de rue...

          On a vu ça en Chine lors de la révolution culturelle. J’ai connu des étudiants chinois en physique, enfants de cette révolution culturelle, boursiers dans l’université où j’étais. Je n’ai jamais vu de pareils ignares ailleurs.


        • Catholique 30 novembre 19:13

          @astus
          Tout-à-fait d’accord avec vous. J’ai écrit un article sur mon blog :https://www.tumblr.com/dashboard. Pour me moquer gentiment du livre de robin diangelo sur la « fragilité blanche ».


        • Tout cela ne tient pas la route. Nous avons tous le droit de ne pas aimer les personnes les pervers et les personnes toxiques. Je les mets toutes dans la même boîte : des nazes. Pour moi ces personnes avancent masquées. Au prétexte d’homophobie et de racisme elles s’apprêtent à détruire la civilisation...


          • ZenZoe ZenZoe 16 octobre 14:10

            Blanquer d’un bras lance un groupe de réflexion anti-woke, et de l’autre balance sa circulaire à l’EN pour la promotion des trans.

            Moi je serai pour le wokisme quand il s’attaquera aux guignols qui sont au pouvoir.


            • Faites BIEN attention. Ces dites minorités sont des pervers-narcissiques. ils utilisent la culpabilisation pour vous endormir..... L’ENVIE est le nerf de leur guerre. DES IAGOS EN PUISSANCE. 


              • pierrot pierrot 16 octobre 14:30

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                Vous parlez de l’église catholique qui a violé et agressé plus de 300 000 enfants ?


              • @pierrot Oui mais à gauche on est plus doué pour cacher. Tout le monde savait pour Olivier Duhamel, Pierre Bergé, Yves Montand et tant d’autres......... lisez le témoignage de Yvette Scuzupak-THOMAS. Vous verrez les surréalistes d’un tout autre regard.....Hélas. Mais Breton ne semble pas impliqué dans l’affaire. Pour Guy Debord, suffit de lire : LES NAUFFRAGEURS. Les gamines qu’on allait chercher à la sortie des prisons s’appelaient des Marsupiales (en hommage à Franquin, qui n’y est peut-être pour rien, vivant avec sa maman). Une pour Simone de Beauvoir, une pour Sartres (comme le dit bien l’écrivaine : Suzanne Lilar, mère de Françoise Mallet Joris : Sartres les aimait maigres plutôt garçonnes. SARTRE ET L’AMOUR...


              • chantecler chantecler 16 octobre 16:11

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                Ah bon JP Sartre (sans S) était pédophile ?
                Simone de Beauvoir aussi ?
                Vous en savez des choses .
                Et vous n’avez pas de complexes pour les dévoiler .
                Chez vous le déconophone fonctionne en permanence et rien ne vous arrêtera .


              • quijote 17 octobre 09:27

                n@pierrot

                Vous parlez de l’église catholique qui a violé et agressé plus de 300 000 enfants ?

                Mon ami pierrot... Le sauveur de l’Humanité : son grand-père était ami avec Jaurès, entre autres, donc là, on est juste en dessous de Jésus-Christ et de Saint-Pierre. Je me suis agenouillé...

                Dans mon souvenir de l’époque où j’étais un « type bien », de gauche, droits de l’homme au dessus de tout, antiracisme de principe, bon, pas à ton niveau pasque toi... Bref, du temps où j’étais un curé de la religion du « Bien », comme toi, juste moins haut dans la hiérarchie, on m’avait appris, en me disant que c’était fondamental, que les amalgames : Pas Bien ! Notamment « Les migrants augmentent singulièrement les statistiques de la délinquance et de la criminalité en Europe » : super pas Bien ! Pas bien stratosphérique ! Pas Bien cosmologique !

                Je vois avec plaisir que les choses évoluent. Les gens bien acceptent et utilisent dorénavant les amalgames les plus amalgamants : « L’église catholique a violé et agressé plus de 300 000 enfants ». Amalgame certifié « le Bien sur terre » par l’ami pierrot, le pape des gens bien. Tu fais partie de l’église catholique ? Violeur et agresseur d’enfant. Un autre amalgame qui a la certification, c’est « la France a colonisé l’Algérie, ce qui est un crime contre l’humanité ». T’es Français ? T’es un criminel contre l’humanité. T’es né 30 ans après ? Et alors ?

                La colonisation de l’Espagne par les mêmes ( en gros... ), ça c’était pas un crime contre l’humanité. Nan, pas celle-là, on te dit. Et qui c’est qu’a été arrêté à Poitiers, déjà ? Tentative de crime contre l’humanité peut-être ? Nan... Non plus. Putain, c’est vachement subtil, le Bien... Il est vrai que moi, j’ai pas 2 doctorats comme pierrot. Ça doit être pour ça que lui, il sait. Il sait les bons amalgames et les mauvais. Putain, il est fort...

                C’est pour ça que, perso, je suis défroqué. Le Bien, c’est pas pour moi. Chuis passé à une autre religion. Dans la mienne, on est tous racistes ( ouais, même les noirs et les arabes ; nan ? Si ! sans oublier les asiatiques ) et les amalgames sont inévitables pour un esprit humain. Qui fonctionne comme ça. Et leur interdiction était juste une stratégie de la religion du Bien et de ses représentants pour interdire aux peuples européens ( vous et moi : tous ces cons qui font les mauvais amalgames ) de se défendre contre la religion des élites de ce monde : le mélange obligatoire. Il est obligatoire, le mélange ? Bien sûr ! Ils ont décidé. Bon, il est vrai que les connards ( vous et moi, pas pierrot ; ni ses copains du site ) commence à rechigner. C’est pasqu’on est vraiment des connards.

                La religion du Bien. La religion du mélange. Le député britannique, là, il en est mort. Un de plus. Comme Paty. Mais, je vous préviens : que personne ne s’avise de faire un mauvais amalgame ! Prenez exemple sur notre modèle à tous : lui, il fait les bons. Il a le droit.


              • quijote 17 octobre 09:30

                @quijote

                « commencent » et non pas « commence »


              • Catholique 1er novembre 17:35

                @chantecler
                Simone de beauvoir était collabo, ça vaut pas mieux. Vous devriez lire un peu, ça améliorerait vos chances.


              • La presse est pourtant TRES claire. Les pervers-narcissiques sont parmi nous. ILS sont TOXIQUES. C’est un DOUBLE-BIND. D’un autre côté ils prônent l’acceptation de la différence...à n’importe quel prix......


                • pierrot pierrot 16 octobre 14:32

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  Oui, les curés sont parmi nous et continuent leur sale besogne de prosélytisme religieux et de violent les consciences des jeunes enfants.


                • @pierrot et Olivier Duhamel tout autant. LA FAMILIA GRANDE.....


                • Relu : 

                  Tout cela ne tient pas la route. Nous avons tous le droit de ne pas aimer des personnes les pervers et les personnes toxiques surtout. Je les mets tous dans la même boîte : des nazes. Pour moi ces personnes avancent masquées. Au prétexte d’homophobie et de racisme elles s’apprêtent à détruire la civilisation...


                  • Albert123 16 octobre 14:18

                    http://lanredec.free.fr/polis/UnabomberManifesto_tr.html

                    le régne des fragiles non merci, en a peine 20 ans tout est devenu pénible, peine à jouir, psycho rigide et tout simplement dépourvu de ce qui caractérise l’intelligence.

                    le woke c’est le diktat des 80 de QI avec leurs lubies de détraqués, c’est la nouvelle sodome et gomorrhe enfantée par les gauchistes dégénérés avec leur « safe space » et les « trigger warning » à la con pour handicapés du bulbe bruleurs de livres.

                    oui parce que l’auteur et tous les gauchistes avec leur zemmouroïdes se gardent bien d’en parler mais « la cancel culture » brule des livres comme les nazis brulaient des livres il ya 80 ans.


                    • @Albert123 merci de rappeler ce qu’est VRAIMENT l’extrême-droite. Des populistes qui ont la HAINE de la culture. FAHRENHEIT 451. EUX SONT NOS ENNEMIS. ET NOUS AVONS LE DEVOIR POUR NOS ANCETRES QUI ONT FAIT QUE NOUS SOMMES LA, de les repousser...... 


                    • Anne Sinclair à l’origine du Huffingtonpost. En plusieurs années de mariage, elle n’avait pas vu qui était son mari. SAINTE NITOUCHE...


                      • Eveillez-vous que diable. LES PERVERS-NARCISSIQUES ont PRIS LE POUVOIR. MACRON A SA TETE.......


                        • Albert123 16 octobre 14:29

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          bah arreter d’en parler, la 1ere caractéristique du PN c’est d’être au centre de l’attention des autres sans même être présent.


                        • La haine de la culture est un MEURTRE....


                          • si j’écris, c’est pour vous donner des arguments. La couleur de peau ne dit rien de la personne. Et sa sexualité non plus..... 


                            • Cette histoire de racisme est juste le dernier cadeau empoisonné de Hitler. Et d’ailleurs Sade sur sa tombe a fait écrire : oubliez-moi...


                              • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 16 octobre 15:34

                                 Une manière de cacher une forme d’intolérance, de racisme, de rejet de la différence ?

                                Ou plus simplement une basse combine électorale visant à faire parler de soi et récupérer des voix à droites ?


                                • zygzornifle zygzornifle 16 octobre 16:00

                                  Ouais tous ceux qui sont contre Macron ou qui ne l’aime pas sont des wokistes alors on est beaucoup a l’être et fiers de l’être ....

                                  Sacré Blanquer va, un peu hum sur les bords ....



                                  • La cuisine au wok-e.

                                    Que préparer avec la wok-e culture ? Mais de la « cancel cuisine »....

                                    Comment cuire avec le wok-e ? Casserole Quan-tonaise poly-va-lente qui permet la cuisson de tous vos alli-ments préférés. Notamment :

                                    -le poisson .

                                    -le poulet basket. 

                                    -le cochon .....etc .

                                    Mijoter, frire ou à la vapeur du fer à repasser !

                                    Au passage ne pas oublier que la politique Wok-e, est une solution que le dictateur Elyséen emploie pour détourner l’attention lorsqu’il se casse la gueule dans le placard à balais .....

                                    Misère et manipulation du mouvement de La Cancel-Ripoux-blique En Marche-Arrière .

                                    Selon une information du Canard Enchaîné 418 000 militants étaient inscrits à En Marche en 2017 il n’en reste plus que 20 000 aujourd’hui.  Ont ils un code QR ou Qti .


                                    • LVOLC 16 octobre 18:13

                                      VOUS LES WOKES VOUS ÊTES TELLEMENT ÉVEILLÉES QUE TROP DE LUMIÈRE VOUS A RENDUS AVEUGLES ET QUE TROP DE BRUIT VOUS A RENDUS SOURDS. VOUS LES WOKES QUI OU QUOI QUE VOUS SOYEZ VOUS N’AVEZ EN VOUS QU’UN ESPRIT DE REVANCHE QUI N’A AUCUNE RAISON D’ÊTRE AUJOURD’HUI, VOUS ÊTES TELLEMENT IMBUS DE VOS PERSONNES QUE VOUS EN DEVENEZ PATHÉTIQUES ET DÉRISOIRES.


                                      • Xenozoid Xenozoid 16 octobre 18:22

                                        j’ai toujours pas comprit ce qu’est un woke...aux states on dit aware,c’est nouveau comme le réveil des zombies....vous connaissez

                                        les zombeavers

                                        Zombinladen

                                        et plus


                                        • quijote 16 octobre 19:15

                                          Le mouvement woke : le mouvement des médiocres et des demi-fous qui estiment qu’il est légitime qu’ils accèdent enfin aux privilèges du pouvoir. Au nom de l’Égalité.

                                          Non merci, sans façons.


                                          • Ariovis Venamis Ariovis 16 octobre 19:34

                                            Vous faîtes du zèle, le Zélateur, et votre alignage historique lointain, en plus d’évoquer les GJ sans raison de façon incohérente, n’est qu’une manière de (se) mentir sur nos jours français. De rien.


                                            • Jean Keim Jean Keim 16 octobre 20:28

                                              Pourquoi utiliser des termes anglais quand ils existent en français ?


                                              • LVOLC 17 octobre 08:16

                                                AU SUJET DU CÉLIBAT DES PRÊTRES CATHOLIQUES. 

                                                COMME LA PLUPART DES GENS, VOUS VOUS TROMPEZ. LE CÉLIBAT DES PRÊTRES N’A RIEN À VOIR AVEC CES CRIMES ABOMINABLES, CAR MALHEUREUSEMENT, ENVIRON 93% DES PÉDOPHILES SONT DES HOMMES MARIÉS

                                                1 - 93 % DES PÉDOPHILES SONT DES HOMMES MARIÉS.

                                                2 - EN FRANCE ON VEUT DISCALIFIER LES CHRÉTIENS EN GÉNÉRAL ET L’ÉGLISE CATHOLIQUE EN PARTICULIER.

                                                3 - SI VOUS FAITES DES RECHERCHES SUR LES RABBINS ET LES IMAMS CONDAMNÉS POUR PÉDOPHILIE VOUS EN TROUVEREZ UN BON NOMBRE, VOUS REMARQUEREZ QUE CES DERNIERS SONT MARRIES. CAR LE CÉLIBAT DES PRÊTRES CATHOLIQUES N’EXPLIQUE PAS TOUT. MÉDITEZ LÀ-DESSUS.

                                                4 - QUE CE SOIT CLAIRE, JE CONDAMNE AVEC FERMETÉ CETTE IGNOMINIEUSE PRATIQUE QU’EST LA PÉDOPHILIE. JE VEUX JUSTE VOUS INFORMER SUR CERTAINES VÉRITÉS FACTUELLES.


                                                • eau-pression eau-pression 17 octobre 12:51

                                                  @Zélateur

                                                  Otez-moi d’un doute. Un jour j’ai connu une féministe. Et qu’ouis-je au sortir du jouir ? Son fantasme était de confisquer mon dard et ce qui va avec.

                                                  Au lieu d’être flatté, j’ai pris ça au sérieux. Pas question de revenir. Ca vous est arrivé de tomber sur une qui confond contenu et contenant ? Une collectionneuse de capotes ?

                                                  Nous vivons des temps bien singuliers. Elles ne se contentent plus de porter la culotte, les femmes fortes.


                                                  • Vent de panique à L’Elysée…Le traître et le néant.

                                                    Dix ans après « Sarko m’a tuer ». Cinq ans après « Un président ne devrait pas dire ça… », le nouveau livre politique de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, grands reporters au journal le monde.

                                                    https://t.me/alexis_poulin/2088



                                                    • Nous avons un grave problème de liberté d’information et de débat public :

                                                      ➡️ Les médias de milliardaires choisissent l’agenda xenophobe à la place de l’agenda social

                                                      ➡️ Difficile de s’informer sur les pays étrangers (pas un mot sur le Chili, la Colombie, les manifs en Italie etc)

                                                      ➡️ Des no go zones pour journalistes en France, comme Calais

                                                      ➡️ des médias comme @RTenfrancais blacklistés par l’Elysée

                                                      ➡️ Une presse de cour qui désinforme et relaie la propagande gouvernementale

                                                      ➡️ Un système d’actionnaires et d’aides publiques qui nuit à la diversité éditoriale

                                                      ➡️ Une partie du service public en mode ORTF

                                                      ❌ Pas étonnant que la France soit le pays de l’ocde qui ait le moins confiance en ses médias

                                                      L’info a un prix : celui de l’indépendance.

                                                      Et à tous ceux qui citent Jaurès pour faire joli, un rappel utile : « le journalisme, c’est la critique sociale »

                                                      https://t.me/alexis_poulin/2089


                                                      • Le décryptage : retour sur les annonces du grand plan de Macron

                                                        Hydrogène, semi-conducteurs ou encore batteries électriques : Emmanuel Macron a détaillé ce 12 octobre les secteurs prioritaires du plan France 2030 pour « faire émerger les champions de demain », face aux concurrences chinoise et américaine.

                                                        https://t.me/alexis_poulin/2092


                                                        • Et le conseil d’Etat qui fait la carpette.

                                                          Alors que tous les voyants sont au vert.

                                                          Scandaleux.

                                                          https://www.conseil-etat.fr/ressources/avis-aux-pouvoirs-publics/derniers-avis-publies/avis-sur-un-projet-de-loi-portant-diverses-dispositions-de-vigilance-sanitaire

                                                          Conseil d’État (https://www.conseil-etat.fr/ressources/avis-aux-pouvoirs-publics/derniers-avis-publies/avis-sur-un-projet-de-loi-portant-diverses-dispositions-de-vigilance-sanitaire)
                                                          Avis sur un projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire
                                                          Le Gouvernement a décidé de rendre public l’avis rendu par le Conseil d’État sur un projet de loi portant diverses dispositions de


                                                          • https://t.me/alexis_poulin/2101

                                                            On apprend dans Challenges, que Korian souhaite installer des bureaux de vote dans ses Ehpad et faire de la « sensibilisation citoyenne ».

                                                            Brillante idée de l’énarque et membre du Siècle, Sophie Boissard, pour la présidentielle.

                                                            Des bureaux de vote en Ehpad. Qu’est-ce qui pourrait mal se passer ?

                                                            https://t.me/alexis_poulin/2101


                                                            • Le gendarme Gaëtan Binet, 27 ans, est décédé d’un arrêt cardiaque jeudi 7 octobre à Port-Jérôme-sur-Seine.

                                                              La vaccination est obligatoire pour les gendarmes depuis le 15 septembre.

                                                              Il se préparait à passer des tests dans l’objectif de devenir maître chien.

                                                              Le 7 octobre, lors d’un footing, il a fait une crise cardiaque, pris en charge immédiatement par les secours il est décédé peu après.

                                                              English : Gaëtan Binet, policeman, 27, had a heart attack 10/07.

                                                              Vaccination is mandatory for policemen since 09/15.
                                                              He wanted to become a dog handler.

                                                              10/07 while training, he had a heart attack, immediately rescued he shortly died.

                                                              Via : https://www.paris-normandie.fr/id239754/article/2021-10-11/port-jerome-sur-seine-un-gendarme-age-de-27-ans-decede-dun-arret-cardiaque-lors

                                                              Rappel : Toute personne qui porte atteinte à la vie d’un représentant de l’ordre , doit être immédiatement mis en examen et incarcéré....

                                                              Que fait la justice , réponse :

                                                              ELLE SE PISSE DESSUS !

                                                              MACRON, VERAN , DARMANIN, BRONNER, MORETTI, CASTEX = ASSASSINS 



                                                              • Jonas Jonas 17 octobre 18:07

                                                                « Qu’est-ce que la culture woke  ? »

                                                                La culture woke vient de l’immigration africaine devenue maintenant assez nombreuse pour revendiquer ce qu’elle désire le plus : la haine de la culture et de la race blanche en militant pour son éradication, comme on le voit dans les universités américaines.



                                                                  • HUGE Solar Storm Could Hit Earth Any Moment Now

                                                                    UK and US meteorologists are predicting a possible ejection of plasma from the sun any moment that could cause havoc with already struggling power grids and spacecraft navigation systems.

                                                                    Spectacular auroras may be visible in New York and northern England, with effects likely to last into Tuesday.

                                                                    The potential solar storm comes as the UK’s National Grid warned the gap between energy supply and demand is at its worst in six years, with blackouts possible “if we have a very cold winter”.


                                                                    • Quand Anthony Fauci et Rick Bright, ancien directeur du BARDA faisaient la promotion « de l’ARNm et d’un vaccin universel contre la grippe et annonçaient l’apparition d’un virus venu de Chine » dans une vidéo publiée le 29 octobre 2019 sur la chaîne CSPAN, un mois avant le début du #COVID

                                                                      SOURCE : Milken Institute

                                                                      Health experts discussed the scientific and technological prospects of an effective universal influenza vaccine. Speakers included Dr. Anthony Fauci, and Margaret Hamburg, former FDA commissioner.

                                                                      https://www.c-span.org/video/?465845-1/universal-flu-vaccine#

                                                                      https://t.me/strategieduchoc/788


                                                                      • Un excellent article sur le rôle qu’a joué Klaus Schwab et son Forum économique de Davos sur la Crise du Covid ! Ce Forum gère, depuis 1993, un programme intitulé « Global Leaders for Tomorrow », rebaptisé, en 2004, « Young Global Leaders » . Ce programme vise à identifier, sélectionner et promouvoir les futurs leaders mondiaux dans les affaires et la politique. En effet, bon nombre de « Young Global Leaders » sont parvenus par la suite à devenir présidents, premiers ministres ou PDG (voir ci-dessous).

                                                                        Pendant la pandémie de coronavirus, plusieurs WEF Global Leaders et Global Shapers (un programme junior des Global Leaders) ont joué un rôle de premier plan, promouvant généralement des stratégies zéro covid, des blocages, des mandats de masques et des mandats de vaccins. Il s’agit peut-être d’une tentative (en grande partie infructueuse) de protéger la santé publique et l’économie, ou d’une tentative de faire avancer le programme de transformation mondiale décrit ci-dessus, ou peut-être les deux.

                                                                        À cet égard, certains jeunes leaders notables incluent Jeffrey Zients (coordinateur de la réponse au coronavirus de la Maison Blanche aux États-Unis), Stéphane Bancel (PDG de Moderna), Jeremy Howard (fondateur du groupe de pression influent « Masks for All »), Leana Wen (zéro-covid CNN analyste médical), Eric Feigl-Ding (personnalité Twitter zéro-covid), Gavin Newsom (gouverneur de Californie, sélectionné en 2005), Devi Sridhar (professeur britannique zéro-covid), Jacinda Ardern (Premier ministre de Nouvelle-Zélande), président français Emanuel Macron (sélectionné un an avant son élection en 2017), le chancelier autrichien Sebastian Kurz, la chancelière allemande Angela Merkel (sélectionnée en 1993) et le ministre allemand de la Santé Jens Spahn. https://swprs.org/the-wef-and-the-pandemic/ ?

                                                                        Swiss Policy Research (https://swprs.org/the-wef-and-the-pandemic/)
                                                                        The WEF and the Pandemic
                                                                        How is the Davos World Economic Forum involved in the coronavirus pandemic ?


                                                                        • Témoignage d’une psychomotricienne suspendue après avoir refusé l’injection.

                                                                          « Tous les enfants que j’accompagnais n’ont plus de séances de motricité depuis le 15 septembre »

                                                                          « Les soignants prennent soin des autres, mais qui prend soin de nous ? »

                                                                          Paris 5/10/21

                                                                          Source : Djemadine
                                                                          https://youtu.be/gWP7TRwCkck


                                                                          • Une généraliste virée parce qu’elle ne veut pas se faire injecter .

                                                                            L’assurance maladie lui demande carrément de détruire sa carte professionnelle .

                                                                            « J’ai l’impression d’être poussée dehors »

                                                                            Si les médecins suspendus continuent a exercer, ils risquent jusqu’à 6 mois d’emprisonnement .

                                                                            #Médecins
                                                                            #injection
                                                                            #dictatureSanitaire

                                                                            Rejoignez la Vérité Censurée
                                                                            https://t.me/Laveritecensure

                                                                            https://t.me/Laveritecensure/7134



                                                                              • Surtout n’ayez pas peur , une bastos en pleine poire , t’as pas le temps d’avoir des douleurs , t’es mort directe ....


                                                                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 octobre 08:38

                                                                                @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                                                 

                                                                                ’’ https://www.courrierinternational.com/article/techno-un-robot-chien-equipe-dun-fusil-de-precision-ce-netait-quune-question-de-temps ’’

                                                                                 
                                                                                 Pour aller chercher les terroristes jusque dans les chiottes ?
                                                                                 
                                                                                Ou bien flinguer à vue les réfractaires à linjection démocratique Spike ?


                                                                              • Avec la menace de retirer le QR CODE aux gens qui ne feront pas la troisième et quatrième dose de vaxxin .

                                                                                Les gens seront menacés dans leur travail , leur vie chérie , le resto, les loisirs .

                                                                                Et là, la guerre, la haine et les violences vont prendre sérieusement le dessus .

                                                                                Le piège à con et à conne se refermera sur les idiots du village qui se compteront par millions .

                                                                                ADIEU LES CONS !


                                                                                • Ce matin France culture en mode musique permanente


                                                                                  • Bombe Bombe 18 octobre 15:40

                                                                                    La place d’un woke, c’est dans une fosse commune.

                                                                                    Ça n’est rien, ils ne sont pas dangereux dites vous... Certainement qu’ils ne sont pas dangereux pour des sales communistes, mais ils le sont pour le peuple.

                                                                                    Le woke est la nouvelle idéologie dominante de l’extrême-gauche putride, reproduite dans les universités d’où sortent les bourgeois, qui la répandent ensuite dans toutes les hautes sphères.

                                                                                    Leur but est toujours le même, imposer leur sale dictature communiste et éradiquer l’Occident.

                                                                                    Les colons métèques deviennent des victimes de racisme, les déviants sexuels deviennent des minorités sexuelles opprimées par une prétendue hétérosexualité, les femmes Occidentales (les plus privilégiées au monde) deviennent des victimes du patriarcat (qui n’existe plus en Occident), les terroristes musulmans et autres islamistes politiques deviennent des victimes d’islamophobie (si ils peuvent souiller l’europe de leur présence, ça n’est qu’à cause d’une islamophilie structurelle)

                                                                                    Sans parler de toute la dimension puritaine et inquisitrice de la cancel culture.

                                                                                    90 millions de morts du communisme mais il ne faudrait pas surveiller cette vermine...

                                                                                    Minoriser, déligitimer, coloniser, ethnocider le blanc sur ses terres ancestrales, voilà le but de ces chiens. S’y opposer serait du « racisme », comme si on en avait encore quelque chose à foutre des injonctions ou des lois gauchistes.


                                                                                    • Catholique 1er novembre 17:31

                                                                                      @Bombe
                                                                                      C’est vrai que je trouve extrêmement raciste la position des féministes occidentales qui comparent leurs sorts à celui des esclaves déportés ou à des juifs sous l’occupation. Cette « intersectionnalité » des luttes est donc foncièrement raciste, antisémite et sans doute homophobe, si on cherche bien. 


                                                                                    • Attention. Images choquantes. Ce n’est pas du voyeurisme, mais la triste réalité de ce qu’il peut arriver. Chacun de nous est différent, mais ces images sont récurrentes et cachées par les médias. Au Brésil un jeune garçon de 13 ans qui n’avait strictement rien à craindre du Covid meure hélas, quelques secondes après la deuxième injection de leurs pseudos vaccins. Ne pensez pas que cela n’arrive que très rarement. Cela arrive hélas. Mais ils vous le cachent !

                                                                                      https://t.me/trottasilvano/11550


                                                                                      • Rappel : https://www.francesoir.fr/societe-sante/y-aurait-il-un-lien-entre-les-deces-de-nos-aines-atteints-de-covid-19-et-la

                                                                                        FranceSoir (http://www.francesoir.fr/societe-sante/y-aurait-il-un-lien-entre-les-deces-de-nos-aines-atteints-de-covid-19-et-la)
                                                                                        La vaccination contre la grippe aurait-elle un lien avec l’augmentation des décès de nos aînés atteints de Covid-19 ?
                                                                                        Dès le début de l’été, un rapport original, avait été établi à titre personnel par le Dr Juan F.


                                                                                        • Une idée, pourquoi ne pas mettre cette image en profil Facebook ?

                                                                                          https://t.me/lemoutonenrag/6487


                                                                                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 octobre 19:51

                                                                                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                                                             
                                                                                            La thérapie génique consiste à faire produire des protéines bénéfiques ;
                                                                                            Ces vaxxins leur font produire des protéines maléfiques.
                                                                                            Comment s’étonner que de telles catastrophes s’ensuivent ?
                                                                                             
                                                                                            Injecter à des personnes en bonne santé et qui ne courent aucun danger, ces saloperies

                                                                                            en connaissant les risques c’est de l’assassinat caractérisé.


                                                                                          • De plus en plus de prisonniers politiques dans les prisons de France , de plus en plus d’internement psychiatrique sans justification .

                                                                                            Le pouvoir dérape dans la terreur .

                                                                                            La soi-disant épidémie repart à la hausse , selon la presse gouvernementale ,

                                                                                            avec plus de 50 % de vaxxinés qui ne se font plus testés depuis des mois .

                                                                                            Les non vaxxinés dans l’oeil de la haine élyséenne .

                                                                                            Ces non vaxxinés qui eux -même non plus droit aux testes remboursés donc se testent de moins en moins .

                                                                                            Par quel stratagème vicieux le gouv.fr souhaite enfumer l’opinion et décider d’un nouveau confinement ?

                                                                                            N’oublions ce titre de livre " Le traître et le néant ’......

                                                                                            Dernièrement le ministre de la maladie n’a pas répondu aux questions des élus !
                                                                                             

                                                                                            Tout statut militaire confondu , il existe 39 % de non vaxxinés .

                                                                                            Qu’attend le gouvernement pour les virés de leur emploi ?

                                                                                            Le président pas de couille !

                                                                                            Dans la police , on utilise des policiers factices en contrat interim ??????????


                                                                                            • huitrier-pie huitrier-pie 19 octobre 21:10

                                                                                              Le wokisme n’est pas le seul mouvement revendicatif des minorités agissantes, mais le plus visible avec le néo-féminisme et l’écologie aggressive, deux mouvements dont il se nourrit . Toute pensée émise par une victime autoproclamée doit être écoutée et reprise. Cela serait anodin, s’il n’y avait la volonté de clore le bec des coupables désignés. On eut parler de la traite transatlantique, mais pas de celle pratiquée par les Africains et Arabo-musulmans en Afrique. On doit fustiger à juste titre la pédophilie dans l’église catholique, mais pas dans les écoles coraniques. On minimise les agressions sexuelles de Cologne, mais on met au pilori de metoo qui lors d’une soirée arrosée a dit quelques propos graveleux. Quand des skinhead cognent un homo, on s’insurge, la aussi à juste titre, quand c’est des jeunes de cité qui se payent un pédé à coup de lattes, on trouve une explication sociologique. Le wokisme est à géométrie variable, cela en fait un danger pour les libertés individuelles. 


                                                                                              • Catholique 1er novembre 17:26

                                                                                                @huitrier-pie
                                                                                                C’est exactement ça. J’ai quelques liens Internet qui pourraient vous intéresser sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=04nK6knRd8I,
                                                                                                https://www.youtube.com/watch?v=9uAjyfwdAT4, et il y a aussi les chaînes de Greg Toussaint, Bruno le Salé, Papacito et Baptiste Marchais.


                                                                                              • SilentArrow 22 octobre 08:43

                                                                                                Les activistes de ces mouvements woke, anti-raciste, décolonialiste sont des préhistoriques au QI de chimpanzés.

                                                                                                Incapables de se hisser au niveau des peuples civilisés, ils essayent de les faire tomber à leur niveau.

                                                                                                Je ne connais personne originaire des pays d’Asie de l’est parmi ces activistes.

                                                                                                Parmi les Européens qui militent dans ces mouvements, il y a bien sûr les fils à papa des sciences po, trop bêtes et trop fainéants pour étudier quelque chose d’utile, qui vont à l’univ pour faire plaisir à papa et qui y passent leur temps à pinailler.


                                                                                                • CHESNOT Anne 24 octobre 17:34

                                                                                                  Bonjour Le Zélateur,

                                                                                                  J’ai apprécié de lire cet article qui présente à la fois ce qu’est la culture woke et les oppositions à ce mouvement.

                                                                                                  Pour ma part, je suis pour la justice sociale et le respect de tous par tous, donc je suis woke. Mais le fait d’être contre la cancel-culture ferait de moi une non-woke si l’adhésion à la cancel-culture est indissociable de ce mouvement. Est-ce le cas ?

                                                                                                  Mon côté woke m’a poussée à co-écrire une critique radicale du monde dans lequel nous vivons et à faire des propositions pour le changer : POUR UNE RÉVOLUTION DOUCE.

                                                                                                  Ma démarche étant citoyenne le texte intégral est en ligne sur internet, avec l’autorisation de l’éditeur qui est lui aussi dans une démarche citoyenne. Les éditions La Guillotine, les éditions qui tranchent !

                                                                                                  Mon opposition à la cancel-culture vient du fait que je pense qu’il est beaucoup plus efficace d’expliciter aux jeunes les erreurs du passé que de vouloir les mettre sous le tapis. Lorsqu’on leur en parle ils sont souvent choqués, ce qui leur permet de rejeter vraiment l’esclavagisme, le racisme, l’oppression des femmes et des minorités.

                                                                                                  Qu’en pensez-vous ?

                                                                                                  Cordialement,

                                                                                                  Anne Chesnot


                                                                                                  • Le Zélateur 25 octobre 21:46

                                                                                                    @CHESNOT Anne

                                                                                                    Bonsoir Anne Chesnot,

                                                                                                     

                                                                                                    D’abord vous dire combien j’ai aimé votre commentaire : non seulement il est dans le cadre du sujet, mais de plus il adopte un ton agréable propice à un échange. Merci !

                                                                                                     

                                                                                                    Ensuite, je ne suis pas « woke ». Non pas que je ne soutienne pas les idées défendues par le « wokisme », je suis en « état d’éveil », mais parce que je rejette toute étiquette, quelle qu’elle soit. Ce sont ces étiquettes souvent accolées arbitrairement qui permettent d’engendrer ségrégation, discrimination, haine, rejet de l’autre. Pour moi, chaque individu est d’abord et avant tout un être humain et mérite, à ce titre, toute mon attention, tout mon respect. Je ne comprends pas, par exemple, comment des personnes peuvent en exploiter d’autres pour assouvir leurs besoins de pouvoir et/ou d’argent. Je ne suis pas pour l’égalitarisme mais quand je vois qu’un individu peut être à la tête d’une fortune évaluée à plus de 100 milliards de dollar pendant que des milliards d’êtres humains se débattent dans une misère noire … On marche sur la tête ! Et sans doute suis-je trop naïf, trop utopiste, mais j’assume …

                                                                                                     

                                                                                                    Enfin vous répondre.

                                                                                                    Je suis très loin d’être un adepte de la « cancel culture ». Cette dernière fait effectivement partie de la « woke culture », c’en est une tendance. Pour autant, elle n’implique pas forcément une adhésion à ses valeurs, à ses pratiques. C’est un peu comme en religion, quelle qu’elle soit. Vous n’en êtes pas forcément un pratiquant, voire peut-être même en opposition aux rites et pratiques. Êtes-vous pour autant un non croyant ? (j’en reste tout de suite là dans ma comparaison, la « woke culture » n’étant en rien une religion). Bien qu’étroitement liées (ce qui justifie sans doute un bon nombre de confusion dans les commentaires émis à la suite de l’article), ces deux « cultures » sont très différentes. La « woke culture » existe depuis bien des années, sous des vocables différents. Cette culture-là n’a rien inventé de nouveau et elle sous-tend l’action de bien d’humanistes.

                                                                                                     

                                                                                                    Il faut savoir que la « cancel culture » comporte au moins deux sous-branches : la « culture de la dénonciation publique » et la « culture de l’annulation ». La première est celle probablement qui s’est le plus développée au cours de ce début du 21 siècle, l’évolution des technologies de la communication et le développement des réseaux sociaux en facilitant l’émergence. L’exemple qui vient spontanément à l’esprit est le mouvement #metoo. Cette sous-branche a montré tout son intérêt face à des actes hautement répréhensibles. Mais elle commence aussi à en montrer ses limites, alors que la frontière entre militantisme et harcèlement (notamment via Internet) s’estompe au fur et à mesure des actions. Du coup, elle fait peur, au point de pouvoir transformer le « bourreau » en « victime », devenant contreproductive par rapport aux objectifs poursuivis. Je ne doute pas des capacités de l’intelligence collective pour la remettre sur le bon rail, parce qu’elle est utile.

                                                                                                     

                                                                                                    La deuxième, pour l’instant un peu moins connue en Europe, porte des exigences plus lourdes de conséquences. Elle veut aller jusqu’à la suppression de tout élément pouvant rappeler le sujet incriminé. On déboulonne la statue du Général Lee, on s’attaque à l’effigie de Thomas Jefferson, … on efface des pans entiers de l’Histoire alors même qu’ils peuvent permettre de comprendre et d’analyser pourquoi et comment on a pu en arriver là. Imaginez que demain les Belges apprennent qu’ils n’ont pas eu de roi entre 1865 et 1909 au prétexte que Léopold II a colonisé le Congo à titre personnel, y perpétrant des atrocités dénoncées au cours de la Commission d’enquête internationale de 1904. On empêche, souvent par la violence, des intellectuels comme Sylviane Agacinski, par exemple, de s’exprimer, confisquant tout débat démocratique. On peut ne pas être d’accord avec son point de vue sur la GPA, doit-on pour autant en passer par des actes aboutissant à une censure de fait ? Ici également on peut se poser la question des limites : jusqu’où peut aller ce type d’actions ? Plus d’Histoire, plus de libres expressions, plus de culture … ne sont-ce pas les premiers signes des régimes dictatoriaux ? Je pense, entre autres, au Tibet …

                                                                                                     

                                                                                                    Voilà quelques éléments de réponse, de réflexion, n’étant pas non plus un spécialiste de la question. Juste un curieux, par nature.

                                                                                                    Très bonne soirée à vous.

                                                                                                    Cordialement.


                                                                                                    Le Zélateur.


                                                                                                  • CHESNOT Anne 5 novembre 09:22

                                                                                                    @Le Zélateur

                                                                                                    Bonjour Le Zélateur,

                                                                                                    Donc je suis résolument woke ! La lecture de votre article me sert dans mes discussion avec nos concitoyens. Hier j’étais avec une personne tellement mortifiée par l’attitude extrémiste de certaines personnes wokes qu’elle ne pouvait que rejeter ce mouvement en bloc.

                                                                                                    Merci pour vos précisions très claires concernant la cancel-culture. J’adhère à votre analyse sur les limites de la culture de la dénonciation telle qu’elle est mise en œuvre et sur le problème de fond qui sous-tend celle de l’annulation.

                                                                                                    En tant que woke, je pense que dénoncer les erreurs du passé c’est bien, mais ça ne suffit pas, il faut les corriger en changeant de paradigme politico-économique. Ne plus réprimer les minorités et ne plus maltraiter les femmes implique un changement de mentalité et c’est lui qui permettrait de créer un nouveau paradigme du vivre ensemble.

                                                                                                    Vous dites "Je ne suis pas pour l’égalitarisme mais quand je vois qu’un individu peut être à la tête d’une fortune évaluée à plus de 100 milliards de dollar pendant que des milliards d’êtres humains se débattent dans une misère noire … On marche sur la tête ! Et sans doute suis-je trop naïf, trop utopiste, mais j’assume …"

                                                                                                    L’essai que j’ai co-écrit développe cette question. En voici la 4è de couverture :


                                                                                                    Anne Chesnot et Gilles Roullet proposent une grille de lecture expliquant pourquoi nous, les humains, avons créé un monde injuste dans lequel une infime partie de la population vit dans l’extrême richesse tandis qu’une autre n’a pas de quoi manger ni se loger décemment.

                                                                                                    Cette réalité est un symptôme de notre Société. Vouloir le faire disparaitre sans s’attacher à corriger ce qui a provoqué son apparition est vain. Le mal est profond, mais les humains ont la capacité de se penser eux-mêmes et de se remettre en cause.

                                                                                                    Renoncer à la rivalité représente une révolution sans effusion de sang, une révolution douce qui permettra de transformer la société dans son ensemble. Les auteurs nous proposent des solutions claires pour tout changer.

                                                                                                    Bien cordialement

                                                                                                    Anne Chesnot


                                                                                                  • Catholique 1er novembre 17:19

                                                                                                    « l’antiracisme, le féminisme, la défense des droits LGBTQIA+, la protection de l’environnement, la défense des droits sociaux, la lutte contre les exclusions sociales, les migrations humaines ». Je suppose qu’il s’agit d’une plaisanterie ? Aujourd’hui, le wokisme a remplacé : antiracisme par indigénisme, féminisme par haine de l’homme, « défense des droits lgbtqia+ » par destruction de l’hétérosexualité et de la Famille traditionnelle, « protection de l’environnement » par harcèlement des artisans, des commerçants, des agriculteurs, « lutte pour les migrations humaines » par lutte pour casser le socle de valeurs commune d’une Nation. Quant à la « défense des droits sociaux », j’aimerais que l’auteur de l’article m’explique de quels droits sociaux il s’agit, car je ne vois pas ce que le « wokisme » a apporté de positif à la société en matière de droits. Pour finir, l’auteur ose prétendre que le wokisme « lutte contre les exclusions sociales » alors que l’exclusion social est le MOTEUR du « wokisme » : exclusion des hommes, des blancs, des hétérosexuels, des personnes âgées, des handicapés, des obèses, etc..... Pour tous ceux qui comme moi sont un peu las de ce monde merveilleux du wokisme, je vous conseille plusieurs chaînes Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=04nK6knRd8I, Femme à Part, les Antigones, Virginie Vota, Etc.... Régalez-vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité