• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La réforme du Code du Travail, permettez-moi d’en rire (...)

La réforme du Code du Travail, permettez-moi d’en rire !

Myriam El Khomri, ministre du travail ayant réchappé au remaniement (ouf !) souhaite présenter son ambitieux projet de loi de réforme du Code du travail lors du Conseil des ministres du 9 mars 2016. Interrogée par Les Echos, jeudi 18 février, elle n'exclut pas de déclencher une seconde procédure de 49-3, si jamais les parlementaires ne tombaient pas tous d'accord. Ba bien sûr ! Why not !? Revenons sur ce projet de loi oh combien révolutionnaire parce que mieux vaut en rire croyez moi...

Bien évidemment, comme tout ce qui a trait au Code du travail et aux textes juridiques en général, tant le volume que la forme rebutent bien souvent la plupart des gens. C'est dés lors d'autant plus tentant de faire dire tout et n'importe quoi à un projet de loi en fonction des intérêts particuliers de l'interviewé quand on sait que peu de personnes l'ont lu. On se souvient du référendum sur le traité établissant une consitution européenne de 2005 qui avait déchaîné des passions aussi virulentes qu'infondées. Voici donc les grands points de ce projet de loi : 

  • Durée du temps de travail arrêtée par l'entreprise (parce qu'on en a marre de ces réunions houleuses avec les CGTistes ! Jamais contents ceux là...)
  • Possibilité de monter jusqu'à 48 voire 60 heures de travail hebdomadaires en cas de « circonstances exceptionnelles » sans accord de l'inspection du travail et d'un décret. Aux salariés de contester la véracité du « caractère exceptionnel » de ces accords, parce que Merde à la fin !

Parce qu'évidemment tous les matins en allant chercher ses croissants, Jean-Mi se fait une petite saisine aux prud'hommes au PMU du coin, il gratte, il gagne, il perd, le jeu quoi. C'est tellement facile ! (Autant dire que peu de salariés iront contester des accords qu'ils ont au préalable signés).

  • Remise en cause de la majoration des heures supplémentaires de 25% minimum posée par de nombreuses branches professionnelles pour une majoration de 10% (jusque là taux plancher)

Autant dire que l'aspect dissuasif de cette majoration qui était à l’origine une incitation à l'embauche perd toute efficacité (ce qui, vraisemblablement, ne constitue pas une mesure contradictoire dans un projet de loi visant à faire baisser le chômage...)

"Apporte-moi mes cachets, Serre bien ma camisole ..."

  • Paiement des heures supplémentaires jusqu'ici annuel pourra être reporté de deux ans supplémentaires (Ba bien fûr ! Why not ?!!).

Bosser à crédit, les banques en rêvaient : le PS la fait !

  • Le forfait jour (convention de forfait annuel en jours de travail, concernant jusque là les salariés possédant une certaine autonomie quant à leur temps de travail, ex : cadres ou « salariés autonomes » lolilol !! salariés autonomes !), jusque là nécessitait un accord collectif, et ben maintenant tu te démerde !

Ca suffit à la fin ! Comme dit précédemment on en a marre de parlementer avec des CGTistes hargneux !

C'est bien connu une personne lambda pressentie à l'embauche (et même si cadre), connaît le droit du travail jusqu'au bout de ses orteils, est familière avec toutes les subtilités juridiques de ce dernier, a le temps de préparer la négociation d' une convention et (oh bien sûr) a la liberté de le faire en toute objectivité ! Come On !!

  • Le repos de 11 heures consécutif obligatoire inscrit jusque là dans ces conventions (permettant de....dormir ou de... manger ou d'avoir une vie en dehors du travail quoi !) pourra être FRACTIONNÉ ! Vi vi !

Allez les mecs, Généralisation de la micro-sieste comme seul cycle de sommeil pour tout le monde yeah !!

  • Les apprentis. Ah la la ! les apprentis...Payés un certain pourcentage du Smic en fonction du nombre de leurs années, parce que bien évidemment ce ne sont pas des salariés lambda, eux, Monsieur, ils apprennent ! Et bien Paf !! 10 heures par jour, 40 heures semaines (au lieu de 35) en « informant » bien sûr l'inspection et la médecine du travail au préalable ! (parce que bon faudrait quand même pas qu'ils aient l'impression de ne plus servir à rien ceux-là quand même !).

Et qu'on ne vienne pas me dire que ce gouvernement ne s'occupe pas de la jeunesse, hein !!! Je transpire de magnanimité par tous les pores, moi, monsieur ! Sans moi ils seraient au RSA ou en train de dealer de la drogue ces petits gars ! Moi je vous le dit !
Alors oui, ils bossent plus pour gagner moins, mais je suis pas Sarkozyste moi !

  • Les accords de maintien dans l’emploi plus communément appelés « plans sociaux » (là en général ça sent pas bon !), circonscrits jusqu’ici à des entreprises présentant de « graves difficultés économiques conjoncturelles », qui permettaient d’augmenter la cadence sans augmentation de salaire ou au contraire de réduire le temps de travail seront désormais applicables à la "préservation" OU le "maintien" de l'emploi.

Kesako ?! Pourquoi, comment, quelle différence ? Entends-je ?

Et bien voyez-vous, toute personne étant un tant soit peu familière avec le Droit, sait pertinemment qu'en matière juridique le diable est VRAIMENT dans les détails.
Raison entre autres pour laquelle la lecture d'un texte juridique dans son entier nécessite généralement deux aspirines et pour laquelle le métier de magistrat et si prisé dans nos sociétés.

C'est très vague, flou, abscons, sans queue ni tête et oui, c'est fait pour !

Du coup, si on change les mots discretos, on peut leur faire dire ce qu'on veut, ma petite dame !

Préservation et maintien, il y a une nuance quand même ! Pascal Lokiec (professeur en droit du travail, s'il vous plait !) lui, il sent bien que ça sent pas bon ça : "Si l’on pousse l’analyse à son terme, on pourra même négocier la mise à l’écart du licenciement économique en inscrivant dans le préambule que l’accord est conclu pour l’emploi".

C'est à dire que petit à petit ces accords pourraient ne plus avoir pour objectif le plan social per se et donc d'éviter le licenciement pour raisons économiques (Suffit ! Quand y'a plus d'argent, y'a plus d'argent, Michel !! Merde ! J'avais pas une réunion avec les actionnaires à 10 heures moi...) mais bien un préalable à l'embauche qui, s'il est refusé par le salarié, pourra constitué un motif de licenciement non pas pour raison économique MAIS pour « cause réelle et sérieuse » et DONC ! Moins d’indemnités... Vous pigez ?!

  • Les accords d'entreprises deviennent possibles par référendum (pour les syndicats totalisant 30% des voix) Vive la démocratie !!!! (Hum pardon...). Susnommé référendum qui devient dés lors imposable à tous.

Mouais... je sais pas... je le sens pas celui-là de référendum...

Est-ce parce que la direction d'une entreprise détient un avantage certain sur ses employés et donc des moyens de pression sur ces derniers, qui pris à titre individuel peuvent être éventuellement sommés de bien réfléchir aux conséquences de leur vote ? A la situation de leur entreprise, aux dures lois du marché, aux petits chinois ou aux petits éthiopiens, au crédit de la voiture, à Kevin le petit dernier qui a gravement besoin d'un appareil dentaire et à la machine à laver tombée en rade la semaine dernière. Nooon.....

Petit message de la direction : Encore une fois y' en a marre de ces CGTistes ! Merde !!

  • Vous vous souvenez de Jean-Mi qui va gratter sa saisine des prud'hommes au PMU du coin tous les matins ? Et ba Jean-Mi, il pourra pu gagner le million ! Non, non. El Khomri, elle veut pas que Jean-Mi il gagne le million.

En cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse ce sera trois mois de salaire pour deux ans d’ancienneté, six mois pour quatre ans, neuf mois entre cinq et neuf ans, douze mois pour 10 à 19 ans. Et....quinze mois de salaire à partir de 20 ans !

Ce qui veut dire que si Jean-Mi a bossé toute sa vie dans la même boite et ce, depuis ses 16 ans et qu'à l'aube de ses 50 balais, la direction en a soudainement ras le bol de ses élans Marxistes et de ses odes à la Gloire des Castro à la machine à café le matin et qu'elle le vire parce qu'il a pas jeté sa touillette dans la bonne poubelle, Jean-Mi gagnera 43 000 de dommages et c'est tout (calculé sur le salaire moyen) !
Parce que bon ! Les chinois, eux, ils en n'ont pas d'indemnités de licenciement ! Merde à la fin !

  • Et enfin ! Last but not least. Comme dirait...Comme qui dirait !

On pourra désormais vous licencier pour cause de « réorganisation nécessaire à la sauvegarde de l'entreprise » woooo... c'est quoi ??? Nous esbaudirons-nous à l'unissons (si si ça existe et sans circonflexe en plus !).
La réorganisation nécessaire à la sauvegarde de l'entreprise est entendue comme étant une baisse des commandes, du chiffre d'affaires sur plusieurs trimestres, de pertes d'exploitations ou... une importante dégradation de la trésorerie !!! Soit TOUT élément de nature à justifier de difficultés économiques !

En gros :

- Micheline vient voir, l'expert comptable ne comprend pas, il est tout vert ! Y'a plein d'argent qui sort des caisses mystérieusement depuis deux mois, ça commence à sentir le roussi !

- Mmmm...Je me demande si y'aurait pas un rapport avec les commandes de sono Dolby Suround pour le dernier meeting de Sarkozy...
Et BAM !

- Jean-Mi t'es viré ! Ba oui tu comprends les temps sont durs, les commandes baissent, le cours de l'aigrette cendrée à tête blanche dégringole, les actionnaires nous ont réclamé tout notre CICE et nos aides publiques ces salops... !
Mais eh regarde le bon côté des choses Jean-Mi avec tes 43000€ pourquoi ne pas te payer un petit voyage à Cuba aux frais de la princesse !? T'as l'air tout pâle ! Et j'ai vu Raul l'autre jour à l'Elysée il-est-très-sym-pa !Ah ba non chu con, maintenant j'ai le droit, bon ba va pointer chez Pôle Emploi Jean-Mi mais t'inquiète ils veulent réformer la formation au gouvernement, et 50 ans c'est pas si vieux tu vas te refaire ! Gratte un bingo plutôt on sait jamais...

C'est le MEDEF qui va être content !

Et ben évidemment qu'on va pas lésiner sur un petit 49-3 en plus ! Si jamais les 30 députés de l'hémicycle font trop bien semblant de se castagner. Parce qu'après tout on n' a plus qu'un an, un mois et deux jours avant de fermer boutique alors ce serait trop bête de ne pas mettre un petit coup de canif dans le contrat une dernière fois. On aura tout le temps de se goinfrer de pop-corn en grognant des onomatopées inintelligibles à l'Assemblée quand on sera de nouveau dans l’opposition.Et faut pas croire mais revenir sur les avancées sociales défendues par son propre parti tout en accusant les gens d'être responsables des conséquences d'une ouverture économique incontrôlée qu'on a signé, crier haro sur le terroriste tout en coupant les budgets et revenir dans sa circonscription pour fustiger les baisses de financement qu'on a nous même voté, eh ba c'est fatiguant !

Ça mérite bien plusieurs mandats et une retraite à vie, non...

"Apporte-moi mes cachets...
Serre bien ma camisole...
Accélère encore le son de ta voix..."


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • rosemar rosemar 18 février 2016 18:45

    Et c’est un gouvernement dit « socialiste » qui ose réformer, ainsi, le code du travail !


    Tant de droits acquis qui volent en éclats ! C’est une HONTE !


    • rosemar rosemar 19 février 2016 12:51

      @Trelawney


      Merci pour cette vidéo révélatrice : en ce temps-là, on rêvait de se débarrasser de Sarkozy !

    • Albert123 19 février 2016 17:49

      @rosemar

      « Et c’est un gouvernement dit « socialiste » qui ose réformer »


      non un vrai gouvernement de gauche comme il se doit de l’être, avec sa culture de l’esclavagisme bien ancrée comme il se doit.

      par ailleurs on voit mal comment un socialiste pourrait être de gauche (et donc libéral).












    • rosemar rosemar 18 février 2016 19:10

      Les lois du « marché » s’imposent partout :




      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 18 février 2016 19:27
        EL CONNERIE VA ENCORE EN FAIRE UNE GROSSE : 12HEURES DE TRAVAIL PAR JOUR

        POUR 60 HEURES PAR SEMAINE meme 10 HEURES/JOUR POUR LES APPRENTIS !!!!!

        elle est folle et rit bêtement de « ses »conneries DEGAGE

        • Le421 Le421 20 février 2016 14:01

          @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
          Et pas de pause déjeuner à midi. Ils ont oublié de le préciser.
          Elle voit avec Marylène Tournesol pour avoir des prix sur les « perfs » de glucose !!

          Putain.
          Je suis à la retraite dans quatre mois.
          Les jeunes, ils sont sur Facebook et ils s’en branlent.

          Ben, moi aussi, tiens !! Du coup.


        • gaijin gaijin 18 février 2016 19:51

          de toute façon ce gouvernement a été élu ......
          donc ce qu’il fait est légitime smiley

          continuez donc a aller voter bande de moules .......


          • JBL1960 JBL1960 18 février 2016 20:24

            @gaijin Et c’est pas gentil pour les moules ! Excellent article ma foi ! Je n’ai pu moi-même me retenir de faire un billet, tant tout cela est pitoyable... Tenez, c’est là ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/18/el-khomri-in-the-air/

            Et je me permets de vous coller celui-ci tant les médiamensonges sont de plus en plus gros, voire énormes à avaler ;
            https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/18/et-re-merdia/
            C’est le temps qui est pourri ou quoi ? Y m’ont collée un bourdon tous là ; El Khomeri, Macron de Rothschil, Valls... Et encore je parle pas du Maréchal... smiley


          • Spartacus Lequidam Spartacus 18 février 2016 20:23

            Allons allons, vous avez vu qu’un bout. 

            Vous parlez de ce qui est « enlevé, pas de ce qui est »ajouté« .....
            Maintenant avec le »nouveau code« l’entreprise après être une perception, la voici une église.

            Vous avez dit simplification du code ? Non, de l’autre coté nouvelles couches à effets pervers pires et sources d’emmerdements dont la .... communautarisation. 

            Extrait du rapport Badinter :
             »La liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché ».....
            Imaginez le patron de la piscine interpréter ça, devant la maître majeur en nikab qui dit que c’est pas indispensable au bon « fonctionnement de la piscine » et ça n’empêche pas de nager. 

            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani stux 18 février 2016 20:24

              Donner aux patrons plus de solutions pour licencier, ça ne va pas faire baisser le chômage.... !
              J’en connais qui vont utiliser ces nouvelles dispositions avec la plus grande efficacité. 
              Qu ’ el Komnerie ....... ! .
              Le retour à l’emploi de masse passe inévitablement par l’innovation, l’industrialisation, la production massive.
              Madame El machin n’est pas capable de redynamiser l’industrie.
              Fin du bal.
              D’autre part nous sommes à deux doigts du clache définitif de la finance mondiale.
              Donc, l’état d’urgence va perdurer pendant 1 siècle au minimum.
              Voldemort aura été le plus mauvais premier ministre de la R.F .
               


              • rocla+ rocla+ 18 février 2016 20:29

                Le mieux pour relancer l’ économie  c ’est de créer de nouvelles taxes .


                • rocla+ rocla+ 18 février 2016 20:31

                  Et surtout  , il faut embaucher les 10 millions de chômeurs dans la

                  fonction publique .


                  • LOKERINO LOKERINO 18 février 2016 21:53

                    @rocla+
                    Rocla president !!


                  • LOKERINO LOKERINO 18 février 2016 22:04

                    @rocla+
                    plaisanterie mise a part , c’est la SOLUTION . THE SOLUTION

                    Ces 10 millions de chômeurs faignants deviendraient corvéable à merci pour « toute mission » de service public
                    Balayer les trottoirs , réparer les routes, garder tout ce qu’il y a a garder . faire traverser la ru aux mémés, retirer les mégots des voies de chemin de fer dans les gares, faire le café des fonctionnaires pendants les pauses de ces fonctionnaires etc etc 
                    Cout supplémentaire Zero puisqu’ils sont déjà payés ( indemniser) , pas besoin de les payer deux fois !!
                    Chiffe du chômage réduit à Zero !!
                     Pari gagné pour Hollande, reconduit automatiquement président , ou par plébiscite à mains levées au stade de France, pour le spectacle  !!
                    plus d’élection en 2017 = économie supplémentaires !!


                  • Le421 Le421 20 février 2016 14:07

                    @LOKERINO
                    Vous avez juste oublié que les chômeurs sont payés par un organisme privé, l’assurance chômage, pour laquelle les travailleurs cotisent, et non par l’état...
                    Et si vous étiez employé au Sictom et que vous soyez viré parce qu’un chômeur prends votre boulot...Pour être repris ensuite avec 70% de votre salaire payé par le chômage et non plus par la boîte !! Génial non ?? Un peu comme les types qui ont été virés à qui on a demandé de se mettre en autoentrepreneur au même poste...
                    Ubérisation de la société.
                    Un chômeur, par définition, ça peut occuper toute sorte de poste.
                    Y compris à l’accueil d’une banque.
                    Mais là...


                  • TSS 18 février 2016 20:58

                    @l’auteur

                     vous avez fait un petit oubli dans le gloubiboulga de la dame !

                     Les gens qui seront d’astreinte,chez eux, ne seront plus remu

                     nérés mais considérés comme etant en repos et ne seront

                     remunérés que si ils interviennent... !!


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2016 08:09

                      @TSS
                      C’est déjà ce qui se passe en Angleterre.


                    • Gasty Gasty 19 février 2016 09:15


                      C’est ce qui dans passe dans certaines surfaces de distributions alimentaires qui n’hésitent pas à abuser des jeunes qui cherchent à s’employer. Le temps de travail pour le/la caissière est décompté au temps passé avec chaque clients en caisse. Entre temps c’est considéré comme faisant une sieste devant sa caisse. Autant camper sur place !


                    • Trelawney Trelawney 19 février 2016 07:53

                      Si demain j’entends Rachida Dati ou Brice Hortefeux dirent que «  les 35 Heures c’est nul qu’il faut aller plus loin en passant aux 30 heures par semaine ». je ne serais pas le seul à dire qu’ils ont trop abusé de la chicha avec Aurier et qu’ils ne sont pas dans leur état naturel.

                      Et puis là on a une ministre de travail d’un gouvernement élu par des électeurs de gauche pour défendre les intérêts des salariés contre la menace prédatrice de Sarkozy et sa bande. Et cette ministre vous présente un projet de loi que même Sarkozy n’aurait pas osé faire. Et personne ne s’émeut, personne (parmi les syndicats) ne déclenche ne serait-ce qu’une petite manifestation. Rien nada. Tous est calme.

                      Je rejoints gajiin « continuez donc a aller voter bande de moules ....... ». Les moules étant tout ceux qui se disent de gauche.

                      A tout ceux qui se disent de gauche (les moules) : les couilles ca ne repousse pas. Et si vous attendez désespérément qu’une sainte Marine Lepen puisse être d’une quelconque utilité pour ce problème qui est le votre, vous allez au devant de plus grandes désillusions


                      • Trelawney Trelawney 19 février 2016 08:08

                        @Jade4230

                        1 - J’en ai rien à faire du code du travail

                        2 - 35 ou 60 heures pas mon problème

                        3- travail du dimanche itou

                        Je dois faire parti de l’immense majorité, car les défenseurs n’ont pas trop l’air de s’activer. Ils ont donc adopté mon mode de pensée

                        Pour ce projet de loi il y a donc 2 catégories. Celle de ceux qui sont d’accord ou qui s’en fiche et celle des moules qui ne sont pas d’accord, mais qui ne font rien faire pour s’y opposer


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2016 08:18

                        @Trelawney
                        Il ne s’agit pas de décisions du Gouvernement, mais des ordres du FMI et de la Commission européenne. C’est fou le nombre de gens qui croient encore que les gouvernements décident en matière économique !!


                        Le FMI intervient pour les pays endettés. Conclusions du FMI pour la France octobre 2012 : réforme du travail et du droit du travail.

                        Article 121 du TFUE, la Commission européenne décide des politiques économiques des 28 pays européens. Economies budgétaires, fin de la Sécu au profit des mutuelles privées, fin du CDI, disparition du SMIC, baisse des indemnités chômage, gel des retraites, toussa, toussa.

                        Directives européennes pour 2016 pour les pays de la zone euro.
                        Economies budgétaires, mesures structurelles « pour la compétitivité », toussa, toussa...

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2016 08:24

                        @Trelawney
                        Vous ignorez que la Gauche est en miettes et que les syndicats sont financés par Bruxelles ?
                        Si ça rouspète trop, les syndicats organiseront des manifs symboliques, sans jamais dire que les ordres viennent du FMI et de la Commission européenne ...
                        Ceux qui s’opposent sont à l’ UPR.


                      • Trelawney Trelawney 19 février 2016 08:27

                        @Fifi Brind_acier
                        Reprenez moi si je dits une connerie, mais si jamais je suis ministre d’un gouvernement d’une nation souveraine, ce n’est pas l’ONU, le FMI, l’UE et tout le saint frusquin. qui me dictera ma façon de gouverner.

                        Les seules personnes responsables de ce projet de loi sont la ministre qui le propose, le premier ministre qui l’approuve et le président qui le cautionne. Il y aura ensuite les députés et sénateurs qui le voteront. Il ne faut pas chercher ailleurs les responsables que l’on a sous les yeux !


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2016 10:41

                        @Trelawney
                        Parce que vous êtes pour l’indépendance et la souveraineté ! Mais les euro- atlantistes sont d’accord pour fonctionner ainsi sous les ordres de la Troïka !
                        Paul Craig Roberts dit qu’ils sont corrompus.


                        Ce qu’on sait, c’est qu’ils sont souvent remerciés pour leurs bons et loyaux services :
                        - John Major préside le Conseil International de la banque JP Morgan.
                        - Tim Geithner, ex directeur du Trésor américain, est Président de Warburg Pincus, banque d’affaires de Wall Street.
                        - Robert Rubin, ex ministre des Finances de Clinton est Directeur de City Group.
                        - Papandréou, qui a ruiné la Grèce, est prof à Harvard à 46 000 dollars par mois...

                        D’une manière humoristique,  "Le complot de Goldman Sachs’ illustre ce passage de la politique à la finance et inversement.

                      • tonimarus45 19 février 2016 14:06

                        @Trelawney—bonjour—dire que l’on s’en fout certainement pas mais quoi faire d’autres que de protester ???
                        Tout ça pour faire revenir la classes ouvriere 100 ans en arriere au temps des « maitres des forges » ou l’ouvrier « taillable et corveable a merci’’ce faisait tirer dessus par la troupe lorsqu’ils faisaient greve ((et ou le patron avait droit de cuissage sur l’epouse et la fille de l’employe)).je suis vieux mais je me rappelle avoir vu des film (c’etait il ya longtemps)relatant cette epoque vers laquelle petit a petit hollande courroie de transmission du medef voudrait bien nous faire revenir et cela ,,avec la complicite servile du syndicat ’collabo » cfdt«  » qui attend que la gouvernement « dit socialiste » lui communique les « elements de langage » a utiliser, pour intervenir


                      • Trelawney Trelawney 19 février 2016 15:08

                        @tonimarus45
                        Il ne faut pas se méprendre sur ce que j’ai dit, et je n’en veux pas à celui qui a voté Hollande en 2012. Il savait certainement qu’il n’allait pas s’attendre aux lendemains qui chantent, mais il ne s’attendait pas à ce qui lui est proposé en ce moment. Personne ne s’attendait à cela.

                        Pour qu’une société fonctionne, il lui faut un juste équilibre entre justice sociale et libre entreprise. Car la politique n’est pas un rapport de force. Et pour ces raisons, bien que je penche plutôt à droite, je ne suis pas pour ce projet de loi qui a certainement été écrit au Medef.


                      • rocla+ rocla+ 19 février 2016 15:17

                        @Trelawney


                        Moi aussi  je penche à droite parce qu’ à gauche ça penche pas 
                        ça s’ écroule ... smiley

                      • Trelawney Trelawney 19 février 2016 15:18

                        @rocla+
                        Oui mais à droite on me tire la manche vers l’extrême droite, c’est pas mieux smiley


                      • Trelawney Trelawney 19 février 2016 15:20

                        @rocla+
                        Rien que pour vous aussi

                        https://www.youtube.com/watch?v=HYlKhpWVQ5Y


                      • rocla+ rocla+ 19 février 2016 15:30

                        @Trelawney


                        Le changement  c’ est maintenant .

                        Le bon Jésus  changeait l’ eau en vin . 

                        Hollande  change sa retraite de député en retraite de Président .

                      • LOKERINO LOKERINO 20 février 2016 08:15

                        @Trelawney
                        tout a fait d’’accord Trelawney ,

                        Seulement il faut bien allez chercher des responsables ailleurs, des épouvantails 

                        L’Europe bien sur bonne leader mais aussi, le Fmi la finances, le grand capital, mais encore Israël , les américains ..euh pardon les « etanusiens » etc etc. 

                        « L’excusite », sport national qui permets de se dédouaner à bon compte de notre médiocrité et manque de courage ! 


                      • devphil30 devphil30 19 février 2016 07:59

                        Myriam avant de vouloir réformer le code du travail , apprend déjà à le connaitre .... !!!


                        A bon la loi a changé en Aout 2015 et maintenant le CDD est renouvelable 2 fois , à bon je savais pas !!!!

                        Ensuite reformer dans la bouche des ministres de tous bord c’est détruire les acquis sociaux pensez vous les Allemands font ça alors il faut faire pareil puis ensuite ce sera les Roumains qui font comme ça alors on s’alignera selon la méthode du nivellement par le bas pour le travail , l’enseignement , la sécurité sociale etc ....

                        Bientôt le niveau global social et éducatif sera si bas que nous redeviendrons un modèle nous plus d’excellence mais de plus bas que le France ça n’existe pas

                        Et ces guignols sont pays 6.000 par mois alors que le salaire moyen des Français est 4 fois moindre.

                        C’est guignol dans leur déclaration de patrimoine n’ont même pas 10.000 sur un livret A on se demande comment ils peuvent gérer un pays si ils ne savent pas gérer leur propre budget.

                        A moins qu’ils n’aient pas tout déclaré en France , ça existe aussi.

                        Vite ressortons la veuve noire et rétablissons la haute trahison 

                        Philippe 

                        • zygzornifle zygzornifle 19 février 2016 09:52

                          le patronat n’est pas la pour créer des emplois mais pour augmenter ses bénéfices ....... qui passent pas un nombre d’employés minimum et des facilitées de licenciement, ce gouvernement composés de gens qui n’ont jamais travaillés physiquement de leur vie vient de lui faire un cadeau inespéré et il le payera car des milliers d’emplois seront détruits et remplacés par des jobs a court terme et une fois de plus pole-emploi sera noyé sous les inscriptions ....


                          • lala rhetorique lala rhetorique 19 février 2016 10:08

                            Mais qu’Est-ce que les salariés ont donc fait à ces gens là ? Ils leur ont volé quelque chose ? On dirait vraiment que les salariés sont des pestiférés, des ordures, des pourritures. Il y a un acharnement malsain là, alors que personne ne moufte quand ceux du CAC40 ne payent pas d’impôts en France.... On dirait une entreprise de destruction de l’économie nationale. Car ces gens qui seront précarisés, quelle banque voudra leur prêter de quoi acheter ne serait-ce qu’une niche à chiens ? quel propriétaire voudra leur louer ? quelle assurance les assurer ? Avec de moins en moins d’argent et de sécurité, vous pensez qu’ils vont continuer à consommer ? et que ça va permettre aux patrons d’embaucher de façon sensible ? qui sont ces économistes de contrebande ? des anciens de la publicité ? Et cette grosse Myriam, même pas née en France, mais qui en réalité obéit au président qui, lui, obéit à Bruxelles et Bruxelles obéissant aux Etats Unis... Et le TAFTA en prime là dessus... cela ressemble fort à une mise à mort de la France, sans doute une nouvelle forme de guerre où l’on n’arrive pas à connaître l’ennemi qui n’est pas matérialisé, donc contre lequel on ne peut pas réellement lutter !


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2016 10:46

                              @lala rhetorique
                              La construction européenne a enlevé aux Etats les droits régaliens qui leur permettaient de se protéger, pour laisser la place aux entreprises.
                              Le but, c’est de faire baisser le prix du travail et de rendre les entreprises indépendantes des Etats.
                              Puis à terme, de se débarrasser des Etats Nations.
                              « Analyse des Traités européens » par une juriste spécialisée dans la fiscalité internationale.


                            • frugeky 19 février 2016 10:09

                              Ces gens qui font les lois vont-ils descendre sur le terrain pour les faire appliquer ou comptent-ils sur nos cadres pour le faire. Parce que tout de même, eux ne sont pas aussi bien protégés...


                              • Solon le Jeune Solon le Jeune 19 février 2016 10:54

                                Les agriculteurs bloquent les rues, les corses se rebellent et El Connerie fait une loi absurde, inefficace et insultante pour tous les salariés. 


                                D’ordinaire je ne suis pas trop favorable à la grève mais là c’est comme si le gouvernement faisait exprès de monter tout le monde contre lui en même temps. à quand la véritable action générale ?

                                On nous fait croire qu’il n’y a pas d’alternative... Nous aussi ne devrions négocier avec l’UE comme le RU (demander au moins une monnaie commune voir sortir de cette organisation de malheur). à quand la revendication pour la démocratie, la 6e république, des référendums vu le taux d’abstention on sait que les politiques n’ont pas la confiance des citoyens. Ils disent vouloir lutter contre le chômage, dans ce cas qu’ils mettent en place un revenu de base : gagner plus, travailler moins, et travailler tous ! Ils se disent liés par la dette publique, dans ce cas réclamons une banqueroute (au moins partielle) ! Virons aussi tout un tas d’élu surpayés et improductifs ! à quand le remplacement du sénat par une chambre de citoyens tirés au sort ? 

                                Bref les solutions existent mais aucun parti médiatisé ne les proposent alors osons les réclamer dans la rue !

                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2016 12:23

                                  @Solon le Jeune
                                  C’est la fin des illusions pour les europhiles ... L’euro est déjà une monnaie commune. Les seules monnaies qui fonctionnent ce sont les monnaies nationales.
                                  Une monnaie = une économie = un peuple.


                                  Pour faire plaisir à Cameron, ils vont utiliser un bidouillage, mais pas changer les Traités.

                                  Il n’y a pas de solution en restant dans l’ UE, elle a été créée justement pour casser les salariés.
                                  Il faut en sortir, car les Traités ne sont pas réformables.
                                  Et en sortir de manière démocratique et républicaine.

                                • gogoRat gogoRat 19 février 2016 12:59

                                  @Solon le Jeune

                                   « La démocratie est fondée sur l’idée d’une compétence égale de tous. » dit Jacques Rancière
                                   

                                   

                                   Pourquoi tant de détenteurs des pouvoirs politiques en France, qui revendiquent et nous imposent l’idéologie clairement aristocratique du ’mérite’ , tiennent donc tant à caser le mot ’démocratie’ dans la dénomination du régime politique qu’ils nous contraignent à subir ?
                                   L’égalité en dignité (en droit et en devoir) peut-elle être garantie par des statuts donnant d’abord des droits et devoirs différents à des ’garants de La Démocratie’ plus ’égaux’ que le reste de Français ? ( Changer la durée de validité des non-égalités en dignité, n’est qu’un leurre qui ne modifie en rien la nature non démocratique de l’Ancien Régime . Instituer des titres de ’noblesse’ le temps d’un mandat, ou le temps d’une vie, sous prétexte d’une identification de ’mérite’ - même si cela n’est plus héréditaire, cela n’a jamais aboli le leurre des prétentions de l’idéologie aristocratique)
                                   
                                   S’en tenir aux faits ? - Les Français observent, voient, et constatent !


                                • bakerstreet bakerstreet 19 février 2016 12:12

                                  Ne reste plus qu’à légiférer sur la réintroduction du fouet, pour aider la manœuvre. On s’enfonce de plus en plus dans le totalitarisme. Il ne manque plus qu’une casquette à visière et un uniforme à nos dirigeants pour avoir le costume adapté à leurs décisions, dites « de gauche »


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2016 12:15

                                    @bakerstreet
                                    Rassurez-vous côté Ripoublicains, ce n’est pas mieux !
                                    K Morizet veut supprimer le statut des fonctionnaires et un autre ne parle que d’OGM et de Gaz de schiste...


                                  • bakerstreet bakerstreet 19 février 2016 12:22

                                    @Fifi Brind_acier
                                    Délire paranoïaque, comme pour l’agriculteur assassin ?.....Le gaz de shistes aux states au niveau économique n’est plus rentable, mais pour moi c’est évidemment un détail : Faire subir à la terre une chimiothérapie pour soigner notre cancer est la plus grande forfaiture qui soit ; Aux USA, la terre en tout cas se défend, comme tout organisme malade. Jamais autant de tremblements de terre dans les régions concernées, où l’eau n’est plus buvable....Ils sont devenus fous, cherchent les limites, et assurément tôt ou tard vont les trouver. Plus ce sera tard, plus cela violent, mathématiquement. 


                                  • LEELOO Shawford 19 février 2016 12:25

                                    @bakerstreet

                                    A priori poulette tu pourras avoir un date avec Adam LEVINE without problemo... quand celui ci aura lui même achevé et validé sa master class smiley

                                    Dans l’intervalle just help youself or tell me what you need, I’ll try my best to help you, buddy smiley


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2016 12:28

                                    @bakerstreet
                                    Ils se rendent compte que les Français sont divisés, atomisés, déboussollés.
                                    La Gauche est en phase terminale, les directions syndicales corrompues, ils en profitent pour préparer le terrain à l’ atterrissage de TAFTA, non ?

                                    PS : C’est Luc Chatel qui est pour les OGM et le gaz de schiste !


                                  • capobianco 19 février 2016 13:18

                                    @Shawford

                                    T’es fort tu sais, que répondre ? C’est quoi ton pays ?


                                  • lorizon 19 février 2016 13:13

                                    @Solon le Jeune

                                    J’aurais bien eu envie de vous répondre qu’il faut sortir, manifester, qu’il faut faire grève (générale plutôt ! oui oui, parce que les notaires avec les notaires, les flics avec les flics, les infirmiers avec les infirmiers, ça va deux secondes mais on joue pas aux 7 familles !), bloquer le pays pendant un bon mois, mais j n’y crois plus. 


                                    L’Histoire nous le rappelle, tant qu’il n’y aura pas de déferlement de violences quitte à choquer les « honnêtes » gens, ce type d’action aura l’effet d’une goutte d’eau sur un lac...

                                    Certes les remous pourront mener à quelques engagements mais je ne pense pas que les élites se mettront réellement « en danger » en proposant « l’abolition des privilèges » (eh oui ! encore eux...).

                                    Je soutiens toutes vos propositions, mais comment négocier la sortie de l’UE, la 6ème république, un revenu de base et la faillite (pourquoi ne pas plaider une dette odieuse également, Avez-vous réellement choisi la façon dont était géré le budget vous ? Moi non, surtout les 41 milliards généreusement offerts à Gattaz ! Et résultat : des pauvres toujours plus pauvres et des riches.... donc dette odieuse ! C’est difficilement défendable devant une cour internationale mais ça a son panache). 

                                    Pour faire ces réformes les politiques devraient accepter de renier leur poste, ceux qui les ont financé, leurs « amis » (confère des personnes sympathiques comme Robert Bourgi, dont les politique sont très friands) et leur sécurité de l’emploi (parce qu’il faut bien le dire en cas de 6ème république et d’un autre mode de scrutin, je ne sais pas si grand monde se souviendrait de Morano ou de Bayrou). 

                                    Donc ces chers élus devraient consentir à se tirer une balle dans le pied au nom de la république et de la démocratie ! 

                                    C’est louable mais peu vraisemblable sans que quelqu’un les « aide » à appuyer sur la gâchette (Ah ! Ah ! Et là j’exulte car mon correcteur orthographique m’a souligné gachette. Vive les circonflexes ! Hum Pardon, je digresse). D’ailleurs, je tiens à préciser qu’aucun appel à la violence n’est insinuée par cette allégorie... (Mieux vaut être claire par les temps qui courent ! Qui c’est Claire ?! OK je sors...). J

                                    ’en reviens donc aux modalités de la transition, je ne veux pas me réclamer de quelque courant politique radical que ce soit (très radical...) mais si un certain homme à moustache (petite moustache ! petite moustache ! pas grosse moustache !! lui, il était pas très gentil !), nous l’appelleront Vladi ; Donc si Vladi prônait la révolution, c’est bien qu’il avait compris que lorsqu’on a une berline avec chauffeur et 5000€ d’IRFM qui vous tombe tous les mois sur un compte (en suisse, non je rigole ! Quoi que...) on n’a pas trop trop envie de s’en défaire, voyez-vous ? 

                                    On a déjà du mal à refuser de lâcher sa mairie, son conseil régional ou sa circonscription en province, c’est pas pour faire une croix sur son appart’ de fonction à Paris ! Non mais !! 

                                    Donc nous devrions « aider » nos politiques à faire le deuil de tout cela, afin qu’ils fassent une transition « toute en douceur » vers un système ou « Egalité » n’est pas une phrase creuse et vide de sens dont on se plait à décorer les frontons des bâtiments. 

                                    Bon je ne reviendrai pas sur le sujet casse gueule du nécessaire antagonisme Liberté/Egalité, m’enfin là quand même on n’a pas besoin de 5 heures et de 3 copies doubles pour se rendre compte que la Liberté de certains a largement pris le pas sur l’égalité des autres ! 

                                    Et de plus, projetons-nous un peu deux secondes (pas contre le mur, ça fait mal...). 
                                    Admettons que nous avons suffisamment perturbé le cours tranquille de la vie des honnêtes gens (et de leur supérieur, surtout !) et que les politiques se rendent à l’évidence. S’ils ne veulent pas de guerre civile ou de faillites (réelles celles-là) des décisions drastiques et inédites doivent être prises (bon là j’ai déjà du mal à envisager la chose, l’historiographie (même comparée) nous révèle qu’en général les coups d’Etats sont plus fréquents qu’une prise de conscience opportune de la classe dirigeante mais passons). 

                                    Quelles institutions allons-nous mettre en place/garder/ modifier ? Qui sera chargé de faire le travail ? 

                                    Parce que moi je veux bien renverser le gouvernement mais je ne signe pas pour une anarchie populiste et démagogue qui finira par nous mettre un dictateur au pouvoir, hein ! 

                                    On en est déjà bien proche alors que nos institutions sont toujours debout (enfin debout... elles penchent vachement quand même... On est plus dans la cours de la maison de retraite Des Lilas qu’autour de la piscine d’Hugh Hefner ! Quoi que c’est lui qui penche...donc ça marche aussi ! Hugh Hefner sera notre Sénat allégorique ; tout aussi avare, opportuniste et sexiste... mais bref , je digresse). 

                                    Pour l’instant, les seuls politiques qui prennent la mesure du mur devant nous qui se rapproche, le font par opportunisme (Mélenchon) et ne proposent aucun projet concret. 

                                    A quand une commission ou un groupe de travail chargé d’établir un plan de route et des propositions de nouvelles institutions ?? 

                                    On en revient à la balle dans le pied malheureusement. Mais ce serait plus constructif que d’attendre de retrouver sa tête au bout d’une pique selon moi...

                                    Certains citoyens, certains experts et politologues ont des réponses concrètes. Malheureusement l’échiquier politique (Et certains syndicalistes faut bien le dire) que l’on nous propose pour 2017 n’a pas l’intention de les écouter. 

                                    Alors effectivement : 

                                    Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin ils nous les brisent. Et oui, moi aussi je peux faire des grandes phrases de conclusion lourdes de sens (Finkielkraut, Yann Moix, Taubira représente comme disent nos jeunes ).

                                    • Trelawney Trelawney 19 février 2016 13:52

                                      @lorizon
                                      L’Histoire nous le rappelle, tant qu’il n’y aura pas de déferlement de violences quitte à choquer les « honnêtes » gens, ce type d’action aura l’effet d’une goutte d’eau sur un lac...

                                      Dans un pays gangréné par la corruption comme le Guatemala, des gens se sont donnés rendez vous tous les soirs sur une place de la capitale pour crier leur raz le bol de pouvoir en place. Le résultat on le connait tous

                                      Pas d’organisation, pas de cortège, pas de pancarte et signe distinctif, pas de leader. On se réunit tous les jours à une heure précise et dans un endroit précis et on crie « Hollande dehors » et c’est tout. Vous verrez si ca ne va pas infléchir le pouvoir dans le bon sens. C’est aussi cela la démocratie participative


                                    • leypanou 19 février 2016 14:10

                                      @lorizon
                                      Je ne suis pas Solon le jeune mais je vous réponds : beaucoup de gens sont d’accord avec vos constats. Mais, ils ne savent pas quoi faire pour changer/faire changer les choses.

                                      Il est certain que ceux qui ont intérêt à ce qu’on ne change pas grand chose vont tout faire pour garder le statut quo, garder le statut quo voulant dire un appauvrissement du plus grand nombre et une précarisation des salariés.

                                      Il n’y aura jamais de révolution colorée en France, les révolutions colorées sont pour ceux qui ne sont pas assez dociles vis-à-vis de l’empire. Sur ce point, la France fait plutôt partie des « bons »élèves", cf affaire Mistral alors que l’empire ne s’est pas gêné pour acheter les moteurs de fusée russe.

                                      En attendant, l’oligarchie détourne les gens de ce qui devrait être leur priorité dei combat avec la défense des réfugiés ou la protection des animaux ou encore l’identité nationale.


                                    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 19 février 2016 16:54

                                      @lorizon

                                      La possibilité du référendum d’initiative populaire, ça ferait peut être un début pour redonner de la démocratie à la démocratie. Est ce bien assez un vote tous les 5 ans entre le loup blanc et le loup noir ? loup toujours, non ?

                                      Ça me choque toujours de savoir que les dirigeants (gouvernement, députés, sénateurs) se votent eux mêmes leurs propres règles internes.

                                      Et l’entretien du secret, de tous les secrets, l’entretien de la méconnaissance.
                                      Nous sommes au siècle du net, du pdf, des correspondances jusqu’à l’autre bout du monde et on ne sait rien ou peu. Chercher simplement une courbe du chômage 50 ans, la trouvez vous directement, facilement ? Avez vous un site tableau de bord de la France, mis à jour mensuellement, lisible avec graphiques divers jusqu’à l’endettement ? Combien de personnes sont en arrêt maladie aujourd’hui ? Comment puis je savoir, avec mon ordinateur, à combien se monte les dépenses de la mairie annexe ouverte 2 h par semaine ? Je donne à une association mais le détail est bien difficile à connaître ? Connaissez vous la rémunération du Président de la Croix Rouge ? etc, etc ...
                                      Quand vous voulez élever, il n’y a que la culture des connaissances. Ne rien savoir empêche de contester et favorise les petits secrets, la corruption, les arrangements tout autant que la présence du même sur plusieurs décennies au même endroit.
                                      Dans certains pays nordiques, vous ne pouvez prendre l’Hilton 5 étoiles tout simplement parce que votre facture est publiée. Ici, on peut se gaufrer de notes de taxi y compris pour aller chercher le pain.

                                      La réforme du système politique est réalisable mais qui va la faire dans un système bloqué du style « je ne vote pas contre mes intérêts ».

                                      Pour moi, il y a une mesure prioritaire à réclamer par tous les citoyens ou partis, surtout les non représentés : c’est le referendum qui est le début du début d’une nouvelle expression de la démocratie.

                                      https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


                                    • gogoRat gogoRat 19 février 2016 19:04

                                      @lorizon

                                      antagonisme Liberté/Egalité ?
                                       Si,si, ça vaut le coup d’en disserter.
                                       
                                       L’Egalité bien comprise, c’est à dire l’égalité en dignité de tous les Français (d’où l’égalité en droit et en devoir) est indissociable d’une nécessaire liberté ! 
                                       Si je ne reconnais pas librement (de moi-même et sans devoir pour cela être contraint par la nécessité, par des menaces de rétorsions quelconques, ou par des lois) une égale dignité à chacun de mes ’prochains’ autant qu’à moi-même, alors il ne saurait être question d’égalité ;
                                       ce ne serait qu’une question opportuniste et procédurière de calcul, de paraître, de simulation, de fausseté conformiste !
                                       Il ne saurait donc y avoir d’
                                      antagonisme Liberté/Egalité.
                                       
                                       C’est probablement une difficulté à bien comprendre cela qui induit tant de faux-débats qui voudraient transformer l’objectif démocratique en problème mathématique à résoudre une bonne fois pour toutes : -qui par un mode de scrutin miracle -qui par une constitution-panacée-universelle, - qui par une magie du tirage au sort ...
                                       Alors que la direction démocratique ne peut être entretenue que par une recherche constante d’équilibre, jamais définitivement garanti, qui nécessite un minimum collectif d’efforts, d’intelligence, de culture, de confiance mutuelles, de reconnaissances mutuelles, d’acceptation assumée de nos particularités collectives ... qui n’ont de sens que librement assumés.


                                    • gogoRat gogoRat 19 février 2016 13:57

                                      Ai-je jamais cautionné, approuvé, acquiescé ou seulement consenti aux prétentions de ces ’ministres’ (serviteurs de qui et de quoi ?) désignés non démocratiquement par des gens que je n’ai jamais élus, et dont je ne connais ni ne peux deviner encore moins de choses que de ces prétendus ’représentants du peuple’ censés incarner quelques 66 millions d’âmes !
                                       
                                       
                                       Si celles et ceux qui ont veauté s’entendent dire qu’ils ont le devoir de respecter le ’contrat’ qu’ils ont signé par leur vote (y compris dans le cas de vote blanc ou nul) , ils l’ont bien cherché !
                                       
                                       Mais il ne me suffit pas d’éviter le piège d’être incité à désigner des ’moins pire’ .
                                       La situation en Syrie met en évidence l’autre piège qui nous pend au nez : toutes les factions embusquées pour pousser ’la masse’ à prendre les risques d’une tentative de renversement du Pouvoir, afin de caser leurs propres pions in extremis, légitimationnés par l’illusion d’une volonté populaire révolutionnaire .

                                       Il ne me suffit pas non plus de me fabriquer un confort moral ancré sur la crédulité voulue par celles et ceux qui voudraient nous piéger par un contrat de subordination appelé ’contrat de travail’.
                                       Signer un contrat de travail, comme dans le cas du veaute, c’est valider, cautionner, accepter tout la dispositif juridique, donc politique, matérialisé par les instituions activement complices de cette mascarade de démocratie ( Ne pas oublier que le contrat de travail est toujours indissociable, entre autres, des prud’hommes et de leur fonctionnement ...)

                                       Il ne me suffit pas non plus de me taire.
                                       Dont acte.
                                       
                                       J’essaye aussi de suggérer une mise en marche de cahiers de doléances à réinventer collectivement. 
                                       
                                       ... il doit bien être possible de trouver mille autres voies à explorer de concert ... à tenter avant qu’il ne soit trop tard.
                                       Certains, et pas des moindres, ont, de longue date, préconisé l’optique d’apprendre à savoir prendre le temps :
                                       ’ In praise of idleness’ de Bertrand Russel ( cf cette traduction plutôt mot à mot pour essayer d’éviter de trop trahir l’expression calculée de l’auteur )
                                       


                                      • Ruut Ruut 19 février 2016 17:05

                                        Hollande fait payer aux travailleurs leur bulletin de vote......
                                        Au moins espérons qu’il y réfléchirons a 2 fois avant de voter ou de s’abstenir :)

                                        Mais venant du PS c’est vraiment splendide et a l’image de ce parti......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lorizon


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès