• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le caillassage d’un bus à Melun : réfléchir et agir pour qu’il (...)

Le caillassage d’un bus à Melun : réfléchir et agir pour qu’il n’y ait plus jamais ça !

PNG Les habitants qui ont vu la scène et les voyageurs en sont encore choqués.

Quant au chauffeur de bus, caillassé puis frappé par une vingtaine de jeunes, il a l’avant- bras en miettes.

Comme en témoignent des chauffeurs :

«  C’est une zone de non-droit, et à chaque vacance scolaire, on a des caillassages »

Il y a dans ce quartier Montaigu de Melun des familles en souffrance qui vivent dans l’insécurité.

Des groupes sont là dans l’impunité à dealer, des jeunes inoccupés sont à la limite de la délinquance : il suffit de très peu pour que la situation ne dégénère.

Le Maire de Melun, à la suite de cette agression inqualifiable du 19 octobre dernier a fait publier le communiqué suivant :

« :« Je partage la peine et l’exaspération des riverains dont la vie quotidienne la plus élémentaire est entravée par des menaces et des insultes. A plusieurs reprises, j’ai eu l’occasion d’alerter l’État sur la situation sécuritaire très tendue dans les Hauts de Melun. Je sais que la police nationale assume de son mieux ses responsabilités et cette affaire a une fois de plus démontré sa rapidité d’intervention.
Au-delà des sanctions qui doivent être prises, l’ensemble des décideurs publics doit affronter le problème. »

Je n’ai pas de commentaire à apporter si ce n’est pour dire mon accord avec cette déclaration.

Il faut à la fois une présence renforcée de la police nationale, à la fois des sanctions et à la fois que les décideurs publics et les acteurs associatifs locaux, premiers concernés se mettent autour d’une table pour trouver des pistes de transformation.

Dans le contrat de ville 2015 - 2020, signé le 30 juin de cette année, en présence des représentants des conseils citoyens, des actions sont prévues dans le cadre de la tranquillité publique et de la prévention de la délinquance.

Un Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) a été créé en mai dernier afin que tous les acteurs concernés travaillent ensemble et mutualisent les informations et les moyens.

De plus, les Conseils Citoyens devraient pouvoir intégrer, prochainement, le comité de pilotage relatif à la sécurité

Comme je l’ai déjà écrit après le saccage d’une école maternelle, cet été par des enfants, il n’y a pas une solution miracle mais des actions complémentaires à mener :

  • Des propositions d’animation en direction des pré- adolescents avec du personnel compétent ;
  • Un renforcement du club de prévention ;
  • La création par l’Office de l’Habitat d’un corps de médiateurs ;
  • Une campagne de sensibilisation éducative de parents laissant souvent leurs très jeunes enfants jouer seuls en bas des bâtiments.

L’erreur serait de laisser ce quartier à lui-même.

D’ailleurs c’est justement là que le réseau local de solidarité melunais a décidé d’ouvrir une permanence d’accueil et d’accompagnement….

Ce quartier sensible ne sera plus desservi jusqu’à nouvel ordre par les transports urbains.

Cette décision prise par la direction du transport urbain ne peut qu’être provisoire car si cette disposition était maintenue :

  • Ce sont les familles qui sont déjà dans la souffrance qui auraient ainsi « droit » à la double peine ;
  • Ce serait une « victoire » de la bande responsable de ces violences.

Comme le disent plusieurs chauffeurs : nous ne devons plus être seuls dans le car, il faut prendre des mesures et renforcer ces lignes par des personnels assurant la sécurité à bord.

J’ai déjà assisté à l’intervention du personnel de sécurité, intervenant face à une passagère violente….Ils ont parlementé, discuté puis isolé la femme et ceci sans violence.

Les habitants et les voyageurs doivent pouvoir vivre en sécurité.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 23 octobre 2015 10:45
    Petit rappel...« Le caillassage » est l’oeuvre de l’immigration et ça ne date pas d’hier...Un grand merci aux gens de couleurs qui nous emmerdent avec leurs incivilités...heu (pour les bas du front)..ce n’est qu’un constat de ma part...

    • Hétérodoxe 23 octobre 2015 20:59

      @Le p’tit Charles
      Connard ! ... ce n’est qu’un constat de ma part...


    • Hijack Hijack 23 octobre 2015 23:56

      @Le p’tit Charles

      Heu ... gens de couleurs ??? Mais laquelle ???
      Et toi ... t’en a pas de couleur ??? Mon dieu !!!  smiley
      Sinon, si tu penses aux arabes ... comme l’a justement fait remarquer J.M Lepen, ils font partie des gens de couleur couleur blanche.


    • Le p’tit Charles 24 octobre 2015 07:52

      @Hétérodoxe...La police comma la gendarmerie détiennent les chiffres sur ces incivilités...Au lieu de demander du pinard au comptoir allez vous renseigner.. !


    • Le p’tit Charles 24 octobre 2015 07:52

      @Hijack...Poivrot... !


    • Jean Keim Jean Keim 24 octobre 2015 08:18

      @Le p’tit Charles


      Ce texte est tiré d’un conte africain, connu en partie grâce au poème de Léopold Sédar Senghor

      « Poème à mon frère blanc

      Quand je suis né, j’étais noir ; quand j’ai grandi, j’étais noir ; quand je suis au soleil, je suis noir ; quand je suis malade, je suis noir ; quand je mourrai, je serai noir...

      Tandis que toi homme blanc, quand tu es né, tu étais rose ; quand tu as grandi, tu étais blanc ; quand tu es au soleil, tu es rouge ; quand tu as froid, tu es bleu ; quand tu as peur, tu es vert ; quand tu es malade, tu es jaune ; quand tu mourras tu seras gris...

      Alors, de nous deux,
      Qui est l’homme de couleur ?? » 





    • Hijack Hijack 24 octobre 2015 19:41

      @Le p’tit Charles

      Un musulman poivrot ... ça va pas la tête !!!
      Trop fort ton argument !


    • Av-Arkhê 26 octobre 2015 08:24

      @Le p’tit Charles

      Habitant juste en face et présente lors de cette folie je tiens tout de même à signaler qu’il y avait une bonne vingtaine de gamins, tous mineurs âgés entre 14 et 17 ans, connus par le voisinage pour être des participants plus ou moins actifs au trafic de drogue, de toutes origines et couleurs, et religion différentes voir athés !
      Et oui ! c’est dommage pour les racistes mais il y avait également des blancs, français et bien de chez nous !!!!


    • Spartacus Lequidam Spartacus 23 octobre 2015 11:13

      Les vandales n’ont pas besoin de prendre le bus, ils n’ont pas de travail.

      Dans les zones difficile HLM ou ils sont parqués.
      Paradis gauchistes ou l’égalité règne dans une misère sociale également partagée.


      Alors qu’est ce qu’ils ont à offrir les politiques et associatifs ?
      Une réunion branlette de personnes bien pensantes dont la conclusion est déjà connue...
      Des subventions pour acheter la paix avec l’argent des gens qui eux ne cassent pas les bus....

      Si ces gens avaient un job il auraient autre chose à foutre que de casser les bus....

      Pour des jobs, il faut des investisseurs et des patrons.....Quelle horreur pour les gauchistes en réunionite.....
      Ces gens là ne viennent que pour gagner du fric sur le dos des pauvres.....
      Mieux vaut tout le monde pauvre que des inégalités sociale avec des patrons qui vont les créer.......

      Et puis les bus cassé c’est FOR-MI-DABLE, c’est à chaque fois une bonne occasion de distiller de la moraline et acheter des clientèles captives avec l’argent de la société ou on usera et abusera des mots qui font plaisir ces entre-soi....

      Chaque fois une bonne excuse « Solidarité, social, subventions.... » pour fournir une gamelle et créer de la dépendance sur le dos des autres...
      L’altruisme avec l’argent des autres. C’est beau ! Ça donne bonne conscience. 
      Ca flatte bien les valeurs de gôôôche

      ***************
      Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD)" 
      Ça rempli la gamelle ou justifie le travail de branlette en réunion de combien de parasites ?

      animation en direction des pré- adolescents avec du personnel compétent 
      Ça rempli la gamelle ou justifie le travail de de combien de personnes ?

      renforcement du club de prévention
      Un club ? pour offrir de la reconnaissance sociale a de la réunionite ?

      création par l’Office de l’Habitat d’un corps de médiateurs
      Wahoo ! encore une rafale de mise en clientélisme sur le dos de ceux qui cassent pas les bus.

      Une campagne de sensibilisation éducative 
      C’est certain ils sont tellement pris pour des pauv’ cons incapables de penser par eux même et ignorer ce que font leur gosses !
      C’est certain y’a déja la queue pour assister aux réunions !
      En plus c’est gratos les p’tit fours sont payés par ceux qui ne cassent pas les bus.


      • CHALOT CHALOT 23 octobre 2015 11:43

        Il y en a qui ont perdu l’occasion de se taire :
        Des familles ont peur, ceux qui ont attaqué le car ne sont pas tous du quartier, les associations ne demandent pas de subventions....JE RAPPELLE A TOUTE FIN UTILE QUE LE RESEAU LOCAL DE SOLIDARITE QUI A SON LOCAL LA BAS A DEMANDE 0 €
        Alors arrêtez d’écrire n’importe quoi !


        • mmbbb 23 octobre 2015 19:13

          @CHALOT Mais ces problemes d’insecurite ne sont pas recents La gauche a mis 15 ans a reconnaitre qu il y avait des problemes de securite sous l’ere Mitterrand L’ensemble de la gauche parlait de delire securitaire de la droite De surcroit vous etes pour une immigration incontrolee comme la classe politique en general C’est un noeud gordien et comme ce genre de noeud la seule solution sera de trancher dans le vif .


        • Auxi 23 octobre 2015 21:00

          @CHALOT


          Alors arrêtez d’écrire n’importe quoi !

          Faut pas trop demander, ce n’est que ce pauvre Spartagugusse…


        • Cadoudal Cadoudal 23 octobre 2015 23:06

          @CHALOT
          Salut collabo,


          « ceux qui ont attaqué le car ne sont pas tous du quartier »

          En effet, ils ne sont même pas du département, ni de la région, ni du pays , ni du continent, tous sans exception venant d’un lointain paradis mahométan, venus sans nous demander notre avis foutre la merde dans notre pays et engraisser les collabos dhimmis de ton espèce...

        • COVADONGA722 COVADONGA722 23 octobre 2015 11:55
          • Des propositions d’animation en direction des pré- adolescents avec du personnel compétent ;
          • Un renforcement du club de prévention ;
          • La création par l’Office de l’Habitat d’un corps de médiateurs ;
          • Une campagne de sensibilisation éducative de parents laissant souvent leurs très jeunes enfants jouer seuls en bas des bâtiments.

          heu la meilleure solution ne serait elle pas de rafler à 6 h du mat comme de vulgaires syndicalistes ou patrons , les racailles qui sont j’en suis sur identifiées de foutre au trou les majeur et de faire payer le remboursement du bus aux parents des mineurs au besoin en confisquant les allocs ;

          La meilleure solution ne serait elle pas de supprimer le bus au quartier entier

          et de mettre t la tronche des cailleras sur les panneaux municipaux pour que les habitants sache a qui ils doivent de marcher a pieds


          • COVADONGA722 COVADONGA722 23 octobre 2015 16:36

            @Robert Lavigue

            las, cher monsieur le prolétaire se découvre réactionnaire ! Ahmed mon collègue présentement sous la trémie pendant que je pianote est lui un tenant du fouet ou du bâton !


          • Spartacus Lequidam Spartacus 23 octobre 2015 12:07
            @Chalot

            A d’autres ! Chez vous la subvention c’est comme respirer.
            Prendre la coordination d’un groupe de subventionnés pour dire que la coordination ne demande rien.....Amusant !

            Reprenons le texte : 
            contrat de ville ? 
            Donc pas d’engagement financier ? .....Non pas possible !
            Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD)«  
            C’est gratuit ? Les gens siégeraient hors temps de travail sans indemnités ?
            animation en direction des pré- adolescents avec du personnel compétent 
            Le »personnel compétant il est gratuit ? S’il est gratuit est ce du travail au noir ?
            renforcement du club de prévention
            Gratuit ? A voir.
            création par l’Office de l’Habitat d’un corps de médiateurs
            Bénévoles ? Gratos ? Les médiateurs n’ont pas d’indemnisations ? Leur gestion est gratos ?
            Une campagne de sensibilisation éducative 
            Émoluments ? frais qui paye, gratuit ?

            • Samson Samson 24 octobre 2015 20:04

              @Spartacus
              En lisant cet article, allez savoir pourquoi, mais j’ai directement pensé à vous ! smiley
              Salutations ! smiley


            • bonnot 23 octobre 2015 12:18

              Qui est ce spartacus, il confond emploi salarié et association .


              • Spartacus Lequidam Spartacus 23 octobre 2015 15:42

                @bonnot


                Qui ?
                Quelqu’un qui en a un peu marre de cette morale infantilisante qui consiste à vouloir partager le revenu des autres, par des gens qui partageraient pas le leur avec les 80% de Terriens plus pauvres qu’eux !

                L’emploi salarié social et l’association sont dans la même colonne, toujours à charge de la société.


              • Auxi 23 octobre 2015 21:06

                @bonnot
                Qui est ce spartacus


                Spartagugusse est une vedette locale, dans son genre. Ce pauvre garçon croit à la « main invisible du marché », voit des « bolcheviques » partout, même au PS, tout ça… Bon, il a un QI de nain de jardin, mais ce n’est pas sa faute, ne faites pas attention, à la longue, on s’habitue…

              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 24 octobre 2015 11:52

                @Auxi
                Il me semble que de surcroît il ne vit pas en France et parle beaucoup de ce qu’il ne connaît pas !


              • Trelawney Trelawney 23 octobre 2015 12:43

                Quartiers sensibles, quartiers difficiles, on peut les appeler comme on veut le résultats est que le quotidien dans ces quartiers est hors norme.

                Je regarde un reportage sur le quartier de Villeneuve (Isère) où un membre d’association demande aux habitants ce qu’ils aimeraient que l’on fasse pour « améliorer » (c’est son expression) le quartier.

                Les réponses fusent mais une fait l’objet d’un silence gêné devant la caméra : « Que les gens de la tour Arlequin arrêtent de balancer leurs ordures par la fenêtre ca devient une infection ». la journaliste sent qu’il y a un truc à gratter : « Comment ça, il n’y a pas de vide ordure dans cette tour ? ». La locataire de répondre : « Si mais c’est plus pratique de jeter par la fenêtre ».

                Second plan la journaliste suit l’équipe technique chargée de ramasser les ordures au pied de la tour. Elle s’attend à voir des papiers et plastiques divers, et bien non les locataires connaissent bien les lois de la physique et savent que le léger s’envole et s’accroche aux fenêtre alors que le lourd tombe direct par terre. C’est une armée de techniciens qui arrive avec de gros conteneurs à roulettes, des balais râteaux et pelles. Ils sont bottés, casqués, gantés et pendant que 10 personnes ramassent des bouteilles mais aussi des fauteuils, matelas etc. 2 personnes surveillent avec concentration les étages. Tout à coup, l’un deux crie : « sauver vous ca tombe » et tous le monde lâchent pelles, râteaux balais pour s’éloigner de la tour. Un frigo à 2 portes s’écrase sur la pelouse. « Ca vient du huitième » crie la vigie. La locataire en question que vient de se faire livrer un nouveau frigo n’a trouvé que ce moyen pour se débarrasser de l’ancien et visiblement agacé, ne comprend pas pourquoi la journaliste est surprise de son comportement.

                L’équipe technique ramassent deux fois pas semaine les immondices aux pieds de cette tour. les rats, souris, insectes y pullulent propageant un début de malaria.

                tant que ce comportement sera le quotidien de ces gens, les caillassages de bus ne seront de des épiphénomènes


                • Cadoudal Cadoudal 23 octobre 2015 23:35

                  @Trelawney
                  Et ce qui fait plaisir c’est qu’il y en a 10 000 par jours qui débarquent en Grèce, mais, prévoyants, nos chers socialistes viennent de voter 100 millions d’euros supplémentaires pour l’accueil de ces physiciens, de quoi rassurer les marchands de frigo et d’écrans plats...


                • Trelawney Trelawney 24 octobre 2015 10:10

                  @Cadoudal
                  La personne qui a jeté le frigo était française né en France de parent français. La personne qui se plaignait de cette situation était malienne.

                  Dans ces quartiers, même si le communautarisme est un vrai problème, il ne faut pas faire d’amalgame sur l’origine identitaire, mais seulement sur l’origine sociale, car quand de génération en génération on ne vit que des aides de l’état, on se coupe de tout devoir et obligation vis à vis de celui ci.

                  Ca na fait pas plaisir à entendre, mais c’est un fait.


                • Cadoudal Cadoudal 25 octobre 2015 00:44

                  @Trelawney
                  Et en quelle langue ils se parlaient tous les deux.


                  Bambara, Wolof, peuls, Soninke ??

                  Française née en France de parents Français...

                  Comme mon voisin au Senegal, 20 ans en France a faire le Marabout, jamais travaillé, parle pas un mot de français, touche quand même une retraite et vient de s’acheter une troisième femme, les deux autres étant restées en France toucher les allocs pour ses 14 gosses...

                  Lui n’a aucun problème identitaire...

                • Trelawney Trelawney 25 octobre 2015 07:35

                  @Cadoudal
                  Comme vous ne comprenez pas tout tout de suite je vais être plus précis : ils sont gaulois de type caucasien .

                  Ils ont le profil a appeler leurs enfants Kevin, Jessica, Brian ou Cindy, parle le français courant (c’est à dire pas plus de 300 mots) font partis d’une génération qui n’a jamais travaillé et dont leur seule ambition est de ne pas changer leurs habitudes.

                  Comme vous, ils n’aiment pas trop les étrangers, car ils sont des concurrents directs dans la captation des aides sociales. A part cela, ils n’ont aucun problème identitaire et ce sentent plutôt à l’aise dans ce genre de quartier, car ils ont contribué par leur attitude à ce qu’il devienne difficile


                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 23 octobre 2015 13:10

                  Pendant des années, les gauchistes ont crié « CRS, SS ! », et maintenant ils se plaignent des conséquences en voulant davantage de police ?
                  Pendant des années, ils ont soutenu les désordres créés par les Roms et maintenant qu’il y a du grabuge qui les touche, ils vont demander des services d’ordre ?
                  Comment disait Bossuet, déjà ? « Dieu se rit des hommes ... »


                  • Skopsko Pivo Skopsko Pivo 23 octobre 2015 14:05

                    @Gilles Mérivac
                    vous (c’est générique) ne voulez pas arrêter cinq minutes avec vos « gauchistes »,« gauchiasse »,« bobo » etc... ?
                    Quand la droite était au pouvoir,elle a fait quoi pour améliorer tout ça ?
                    Et bien je vais vous répondre : absolument rien ,ni plus ni moins que la gauche.
                    Pourquoi ? Parce que ce sont exactement les mêmes !! tous sortis de l’ena ou science po et dont le seul but est l’enrichissement personnel et le pouvoir.
                    Inutile de préciser que le FN c’est pareil et que ceux qui croient que quoi que ce soit va changer après avoir élu la blonde se mettent le doigt dans l’œil jusqu’au coude.
                    Salutations


                  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 23 octobre 2015 15:40

                    « @Skopsko Pivo
                    Pourriez vous citer un de mes commentaires où j’emploie le mot »gauchiasse«  ? (je crois même que je n’ai jamais non plus utilisé le mot »bobo").
                    Mais je vais y penser, rien que pour vous faire plaisir.


                  • maQiavel maQiavel 23 octobre 2015 13:17

                    -Ce sont les familles qui sont déjà dans la souffrance 


                    ------> C’ est vrai mais la souffrance ne justifie pas tout , beaucoup d’ autres familles sont en souffrance et ne commentent pas ces actes de vandalisme ...
                    Je suis d’ accord avec les actes de préventions qui doivent être mis en place mais il ne faut pas oublier la répression qui doit être dure et sévère. 

                    • loulou 23 octobre 2015 13:27

                      Bonjour monsieur Chalot.

                      Je vous aime bien.
                      Vous êtes le prototype du vrai militant de gauche, qui croit a la bonté et au pouvoir de la raison
                      de l’humain.
                      Dans cette affaire, vous semblez découvrir l’eau chaude.
                      Ça fait quarante ans que ce genre de faits existent.
                      Des milliers de salariés, syndiqués, honnêtes travailleurs ont été agressés par des voyous presque tous issus de l’immigration et la gauche pendant ce temps a fermé les yeux.
                      C’est la quasi unique raison de la montée du FN.
                      Mais,pourquoi ces jeunes sont-ils si violent et d’abord, pourquoi sont-ils là ?
                      Ils ne sont pas là par hasard ou par l’effet d’un coup de vent magistral sur les plaines d’Afrique, non !
                      Ils sont là, évidemment a cause des différences de richesses mondiales, mais surtout parce-qu’ on les laisse venir, car l’Oligarchie en veut.
                      L’Oligarchie sait très bien qu’ils s’entasseront dans des ghettos et poseront les problèmes qu’on connait.
                      Problèmes, d’ailleurs,systématiquement, cachés, minimisés, voir niés.
                      L’oligarchie en a besoin dans tout l’occident, pour peser sur les salaires, communautarisé la société( c’est fait.) et liquider l’état nation.
                      Jusqu’à l’arrivée d’un pouvoir fort réclamé a haut-cris par la population, qui en subira d’ailleurs les désagréments , mais qui ne gênera en rien les affaires de l’Oligarchie.

                      • Sozenz 23 octobre 2015 16:36

                        @loulou
                        http://www.dailymotion.com/video/x1m37i_125-millions-d-immigres-a-accueilli_news
                        Émission C dans l’air du 02/04/2007.
                        10% de chômage
                        si fort chômage= crainte pour les descendants .=> pas d enfants ou moins d enfants de la part des européens qui s adaptent pour ne pas mettre leur gamins dans la merde.
                         serions nous plus absurdes que les animaux pour faire le contraire de la logique.
                         surtout qu on nous serine que nous allons vers une surpopulation .( pas en france mais dans le monde .
                        donc oui votre analyse ne peut être que justifiée .
                        politique d « apatrides » esclaves.

                        on revient au problème du contrôle des naissances ( alors contrôle voulu ou non voulu ? ) ;
                        Comment faire vivre le personnes déjà sur le territoire
                         , responsabilité des parents pour l adéquation des enfants .
                         et de « l etat » pour l emploi. la réduction du déficite . sans couper dans le budget famille pour elever ses enfants, donc des salaires et du travail pour tous ..
                        Si on accepte de permettre de vivre a des personnes sans emploi dans la dignité donc revenu minimum . pourquoi les personnes en fin de vie ne pourrait pas avoir ce droit sans condition. le temps de remettre la balance chômage à 0 . et redonner envie à la population d avoir des enfants . non le programme est déjà ficelé pour arriver à ce que vous dites loulou .
                        et je pense que l intermédiaire de comment ça va se passer ils s en fichent .


                      • Pale Rider Pale Rider 23 octobre 2015 13:49

                        Merci pour cet article sobre et digne.
                        J’y ajouterai juste une question (une vraie question : pas une question-prétexte) : les populations de ces quartiers sont certes victimes de ces bandes. Mais ces gosses, ils ne viennent pas de nulle part. Au moins partiellement, ce sont leurs propres enfants, plus ou moins élevés, ou pas élevés du tout, et avec un phénomène de contagion qui devient difficilement maîtrisable.
                        Donc : ne croyez-vous que les parents de ces quartiers sont au moins partiellement les créateurs de leur propre malheur ?


                        • zygzornifle zygzornifle 23 octobre 2015 13:53

                          « C’est une zone de non-droit, et à chaque vacance scolaire, on a des caillassages »....He oui il y a 1000 cités de non droit et maintenant plein de camps de gens du voyage sans compter Calais bientôt ville de non droit et avec l’arrivée massive des migrants qui compte 4000 membres de Daesh mélangés dans le tas on devra s’attendre au pire , le caillassage n’étant que le hors d’œuvre d’une société agonisante ....


                          • CHALOT CHALOT 23 octobre 2015 13:55

                            Pale Rider

                            Merci pour votre appréciation
                            Il y a de tout dans ces quartiers : des parents démissionnaires, des parents dépassés, des parents qui tiennent leurs gamins et ils les tiennent bien.
                            Il y a des militants associatifs qui tiennent le coup et d’autres qui sont désemparés.

                            Ce que je sais par expérience, c’est qu’il faut assurer la sécurité pour en tissant le lien social.
                            Je n’ai pas de recette miracle, mais des convictions et de l’énergie


                            • Pale Rider Pale Rider 23 octobre 2015 15:15

                              @CHALOT Merci de votre réponse. J’apprécie les gens comme vous qui essayent de se décarcasser pour leur prochain (« A quoi ça sert que Chalot il se décarcasse ? », pour reprendre une ancienne pub).
                              Je me souviens que Chevènement avait commencé une intéressante réforme de la police de proximité, que Sarko avait fichue en l’air en disant qu’il ne payait pas les flics pour jouer au foot avec les gamins. Eh bien maintenant, ils jouent au lancer de cailloux et de frigos !
                              Ce qui est difficile, c’est d’être à la fois humain et répressif -la répression étant elle aussi, bien menée, un facteur d’humanisation, on l’oublie. Mais le problème, c’est la corruption de nos élites et les messages véhiculés par la pub, la télé-« réalité » et toute la crasse déversée par les média, surtout privés. Tout ça pourrit nos sociétés en profondeur. C’est pourquoi je me réjouis qu’il y ait des gens comme vous. Des « idéalistes », il en faut : c’est pas une insulte.


                            • zygzornifle zygzornifle 23 octobre 2015 13:56

                              Hollande nous caillasse bien a coup de taxes et on a de plus en plus de mal a encaisser ......


                              • Trelawney Trelawney 23 octobre 2015 14:06

                                @zygzornifle
                                Parce que c’est vous qui encaissé les taxes. Je ne vous dits pas merci


                              • zygzornifle zygzornifle 25 octobre 2015 12:37

                                @Trelawney

                                désolé pais mon trou a taxes est dilaté .....


                              • Samson Samson 23 octobre 2015 16:10

                                En matière de sécurité, la suppression de la police de proximité par l’agité du karcher laisse voir ses pleins effets : si même elle ne peut tout prévenir, elle permet au moins un certain dialogue et un certain respect mutuel entre autorités et citoyens au niveau « local ». Et même en cas de désaccord, les protagonistes se connaissent.
                                Si même le travail de prévention et d’amélioration de l’accès à la civilité ne peut s’envisager que sur le long terme, vous avez intérêt à réagir vite, efficacement et très fermement !

                                En Wallonie et à Bruxelles, les conséquences d’agressions de chauffeurs de bus ou d’accompagnateurs de trains sont maintenant entrées dans les coutumes, et l’installation systématique de caméras dans tous les véhicules ne semble que modérément dissuasive.
                                Grèves, fermetures provisoires de certaines lignes « chaudes » sanctionnent à chaque fois les usagers réguliers des transports en commun. smiley

                                Bon courage ! smiley


                                • CHALOT CHALOT 23 octobre 2015 16:18

                                  Je suis assez en accord avec Samson
                                  d’autant plus qu’il y a un risque c’est que le choix soit porté non sur des personnes qualifiées intervenant sur le volet éducatif ou sur le volet sécurité mais sur l’opération démagogique : on prend des grands frères avec les risques encourus......


                                  • aimable 24 octobre 2015 09:43

                                    @CHALOT
                                    le grand frère c’est souvent le renard dans le poulailler


                                  • Agafia Agafia 24 octobre 2015 18:12

                                    @aimable

                                    Ouaip, le grand frère, c’est celui qui faisait les mêmes conneries 5 ou 10 ans avant... et qui en fait toujours, mais des beaucoup plus discrètes. 
                                    Et c’est celui qui peut se permettre de faire du chantage aux autorités ou associations.... « Si on n’a pas une subvention pour not’ maison de quartier (dont il se colle un pourcentage dans la poche of course), moi, je répond plus des minots. »

                                  • Henry Canant Henry Canant 23 octobre 2015 16:54

                                    Il y aurait pourtant un moyen très simple et peux coûteux de faire cesser les caillassages ; il suffirait d’y mettre des photos du Coran ainsi que certains de ses passages.

                                    Interdire l’accès aux bus de certaines lignes aux femmes non voilées au nom de la laïcité.

                                    • marmor 23 octobre 2015 16:55

                                      Malheureusement, ces gens ne comprennent et ne respectent qu’une chose : la violence. Quand ils tombent sur des personnes qui se défendent, ils abdiquent très vite. Alors ce que je propose, et qui aurait dû être fait depuis longtemps, c’est de répondre à la violence par la violence, et non par des injonctions ou des convocations au commissariat ou au tribunal. Le civisme, ils s’en tamponnent, la politesse aussi, les remontrances itou, l’éducation, rien à foutre, les baffes ça.....
                                      oeil pour oeil... je dirais même mieux : pour un oeil, les deux yeux, pour une dent, toute la gueule...En son temps, l’armée en a mâté des fortes têtes, vous vous en souvenez ? Alors à ceux qui ne comprennent que la violence, les coups qu’ils distribuent en bande à 10 contre un, quelques bonnes baffes distribuées par les flics les feraient réfléchir un peu plus que les comités d’intégration, aussi éfficaces avec ces tordus qu’un cataplasme sur une jambe de bois


                                      • Agafia Agafia 24 octobre 2015 18:15

                                        @marmor

                                        Voilà... on est d’accord... D’autant que c’est pas des courageux dans l’ensemble.

                                      • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 23 octobre 2015 17:48

                                        Appliquons simplement la charia ...

                                        Lapidation pour les caillasseurs de bus ! smiley


                                        • Jean 23 octobre 2015 19:56

                                          @Sharpshooter ah flutte t’était pas dans le bus ! (de gironde...) et tous tes amis ? pas de bol


                                        • krapom.deviantart.com krapom.deviantart.com 23 octobre 2015 18:08

                                          Et je ne te parles même pas du caillassage du bus de Puisseguin !



                                          • rocla+ rocla+ 23 octobre 2015 18:14

                                            Il faut continuer à encourager la surnatalité . 


                                            Avec la surnatalité on a des millions de désoeuvrés .

                                            Qui  caillasseront  à qui mieux-mieux .

                                            Ce qui fera marcher les usines qui construisent des autobus .

                                            • marmor 23 octobre 2015 18:17

                                              Et en plus des torgnoles aux casseurs, suppression systématique de tout aide financière sociale (APL, alloc, cantine etc, etc ) pour les parents des casseurs, pour 12 mois au moins !
                                              Ils vont peut-être s’en occuper un peu plus . Mais il y aura toujours une bonne âme pour les absoudre, ce n’est pas leur faute, les pauvres, vous vous rendez compte ma bonne dame dans quelles conditions ils vivent ?
                                              Et vous Chalot, vous n’avez pas été élevé dans une cité, comme moi ? Vous avez mis le feu aux poubelles, ou caillasser les bus ou les flics ou les pompiers ?
                                              Si encore Sarko les avait karchérisé, comme il avait promis, on aurait pu peut-être se rendre compte des bienfaits du traitement, mais rien, oualou, nada, du vent. Alors c’est le moment d’essayer cette méthode, les autres ayant démontré leur totale inefficacité.


                                              • marmor 23 octobre 2015 18:19

                                                Pour en revenir à votre titre : « réfléchir et agir » voilà des pistes !!


                                                • Antenor Antenor 23 octobre 2015 19:09

                                                  Que des sans-emplois empêchent des travailleurs d’aller bosser, quoi de plus logique dans une société vouée à la concurrence libre et non-faussée ? C’est dans l’ordre naturel des choses.

                                                  https://lekube.wordpress.com/2015/05/01/les-rappeurs-precheurs-du-capitalisme/

                                                  La Nation est morte, vive l’Individu !



                                                    • CHALOT CHALOT 23 octobre 2015 19:14

                                                      Marmor ! Les solutions existent : sans faiblesse mais aussi sans se laisser aller à la colère.
                                                      Des villes ont réussi à empêcher de tels déferlements, j’en ai accompagnées et le résultat a été positif : pas grâce à moi mais parce que tous les acteurs se sont mis autour d’une table, pas pour papoter pendant des jours et des jours mais pour analyser et choisir des pistes et s’y tenir.


                                                      • marmor 23 octobre 2015 19:22

                                                        @CHALOT
                                                        C’est bien ce que je vous dis, choisir une piste et s’y tenir. La mienne est toute choisie ! Je répond à la violence par la violence, sans la provoquer. Et souvent la menace de la violence est même suffisante, mais serait-ce ma morphologie qui incite à la prudence ?


                                                      • Cadoudal Cadoudal 24 octobre 2015 02:40

                                                        @CHALOT
                                                        Des exemples précis peut-être ?


                                                        Ah, vous nous parlez de la série de France3, « Plus belle la vie », très intéressante série, « Amelie Poulain » était pas mal dans le style non plus...

                                                        « L’île aux enfants » c’était bien aussi, il faudrait la rediffuser, peut être que la marmaille musulmane surnuméraire y jetterait un œil, mais pas sur que le gloubiboulga soit hallal ?

                                                        Sinon a Ryad c’est très calme en ce moment, pas un envahisseur chrétien n’y bouge le petit doigt...

                                                        Dehors la racaille, et les collabos en taule...


                                                      • Vipère Vipère 23 octobre 2015 19:31

                                                        Spartacus

                                                        Vous êtes très fort à déverser votre «  moraline » à haute dose, c’est tellement facile la bien-pensance lorsqu’on est du bon côté !

                                                        Prenez donc la place de ces gens et vivez leur vie dans ces cités inhumaines...

                                                        Les salariés d’Air France, des personnes pourtant bien éduquées et bien insérées à priori, mais face à des menaces de licenciement et de déchéance sociale, ils ont eu un comportement quasi identique aux jeunes des quartiers, face à ce qui leur paraissait une agression de leur direction, sur leur existence.


                                                        • marmor 23 octobre 2015 19:40

                                                          @Vipère
                                                          Oui,oui, sans doute que le bus les a menacé de leur supprimer les alloc, ou le chauffeur du bus a refusé de les laisser monter !! Ah Ah Ah,


                                                        • Vipère Vipère 23 octobre 2015 19:59

                                                          Marmor

                                                          Allez vivre dans leurs cités, et l’on verra si cela vous rendra meilleur envers votre prochain !

                                                          Le bus est la symbolique de la liberté de voyager en dehors des limites qui leurs sont assignées, du ghetto où ils sont enfermés sans espoir d’en sortir.

                                                          Certains le peuvent, pas eux.


                                                          • marmor 23 octobre 2015 21:43

                                                            @Vipère
                                                            Petit a : vous ne savez pas où je vis et où j’ai vécu, donc pas de leçon à recevoir de ce côté car le HLM au 5ème sans ascenseur, j’ai connu. Quant à votre dernière phrase sur le bus et le ghetto.... ceci prouve bien que vous n’avez jamais mis les pieds dans une cité ! Il y a longtemps qu’ils ne prennent plus le bus mais se déplacent en BMW ou Audi !


                                                          • rocla+ rocla+ 23 octobre 2015 20:05

                                                            Il y aurait donc une prédestination au malheur ....


                                                            Ne changeons rien , c’ est la fatalité .

                                                            • Samson Samson 23 octobre 2015 21:39

                                                              @rocla+
                                                              Pas qu’au malheur !
                                                              La prédestination, c’est tout ou rien, pour le meilleur et pour le pire !
                                                              Etonnamment, j’ai découvert à Bruxelles une « Impasse de la prédestination », à côté de l’église de la Chapelle, et à moins de 200 m du siège du P$ belge. smiley


                                                            • rocla+ rocla+ 24 octobre 2015 08:46

                                                              @Samson


                                                              c ’est donc ça la prédestination , une impasse .... smiley

                                                            • Samson Samson 24 octobre 2015 17:47

                                                              @rocla+
                                                              Si Chalot passe à Bruxelles, je suis prêt à me déplacer pour lui faire visiter !
                                                              Çà devrait bien lui plaire ! smiley


                                                            • Vipère Vipère 23 octobre 2015 20:28

                                                              Après tout, l’on ne récolte que ce l’on a semé !

                                                              Est-ce une nouvelle illustration de la panne de l’ascenseur social dans nos sociétés occidentales ? A quoi cela est-il dû ?

                                                              Marie Duru-Bellat : L’ascenseur social, l’idée que l’on peut monter dans la hiérarchie grâce à ses efforts, est une notion qui était vraie durant les 30 glorieuses parce qu’il y avait à l’époque un appel d’air dans les emplois qualifiés. Mais cet ascenseur suppose qu’il y ait des places au-dessus et dans le contexte actuel, ce n’est plus le cas.

                                                              Bien sûr, il y a toujours des mouvements de mobilité mais le contexte a beaucoup changé : le marché de l’emploi n’est plus le même, le rapport entre diplômé et emploi est différent. Il y avait à peine 20% de bacheliers dans les années 1970 et à ces 20% correspondaient des emplois de cadre qui était en pleine croissance. Le rapport de force numérique s’est totalement inversé.

                                                              Nicolas Goetzmann : Je ne le crois pas. Le problème du traitement de la mobilité sociale sans considération macroéconomique ne permet pas réellement de se faire une idée du niveau de vie. La mobilité sociale doit être fluide, mais l’essentiel est de permettre aux plus défavorisés d’augmenter leur niveau de vie. On ne peut pas se réjouir de voir sortir les plus pauvres de leur condition tout en constatant que d’autres prendre leur place. On ne peut que se réjouir de voir une mobilité réelle et un niveau de vie général en hausse. C’est un peu le piège de ce type d’études qui ont tendance à rater leur cible réelle ; la lutte contre la pauvreté.

                                                              La meilleure arme pour lutter contre ce phénomène c’est la croissance, cela ne fait aucun doute. La hausse des revenus des plus fragiles dépend à 75% de la croissance. La stagnation économique est ainsi un puissant mécanisme d’arrêt de l’ascenseur social, comme nous pouvons le constater aujourd’hui.

                                                              Cela remet-il en cause le fondement d’une société basée sur la méritocratie ? En juin, Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale des États-Unis, a lui-même remis en question l’idée que la méritocratie est le système le plus juste qu’il soit...

                                                              Marie Duru-Bellat : Il y a deux problèmes. D’une part, on ne sait pas vraiment ce qu’est le mérite. D’autre part, il n’y a pas vraiment d’alternative à la méritocratie. La méritocratie, c’est pratique, c’est moderne. C’est toujours mieux que les castes. Le souci, en France, c’est que tout se joue sur les bancs de l’école. On a très peu de chances après. La formation continue est indigente. C’est ce que montre l’enquête Pisa : tant qu’on aura un niveau important d’élèves très faibles, la méritocratie ne pourra pas fonctionner car ces gens-là auront du mal à se mettre à d’autres formations. D’ailleurs, en France, les formations sont majoritairement suivies par des cadres.

                                                              A l’inverse, il y a des pays comme l’Allemagne où il existe des possibilités d’évolution liées à l’organisation même du travail. C’est l’image d’Epinal de l’ouvrier allemand qui devient ingénieur. Ce n’est pas impossible en France mais il y a plus d’obstacles.

                                                              Nicolas Goetzmann : Le discours de Princeton de Ben Bernanke avait pour but de faire prendre conscience aux étudiants qui étaient face à lui, de la chance qu’ils avaient. Leur chance d’être nés avec des capacités et d’avoir eu l’opportunité de développer ces capacités. Ce discours est en ce sens un rappel de ce qu’est la déclaration d’indépendance, « tous les hommes sont créés égaux », c’est-à-dire ce qui est le plus grand achèvement ; une construction politique dirigée vers l’égalité des droits appliquée à une réalité pourtant beaucoup moins éprise de justice.

                                                              « Mais égal dans un sens absolu ? Pensez-y. Une méritocratie est un système dans lequel les personnes les plus chanceuses, dans leur santé et dans leurs gênes, les plus chanceuses en termes de support familial, d’encouragements, et probablement, de revenus, chanceuses dans leur éducation et d’opportunités de carrière… sont les personnes qui sont le plus récompensées. Le seul moyen, même pour une méritocratie supposée, d’être éthique et juste, est que ceux qui sont les plus chanceux ont aussi la plus grande responsabilité de travailler dur, de contribuer à l’amélioration du monde, et de partager cette chance avec les autres ». Il n’y a pas grand-chose à ajouter aux mots de Bernanke.


                                                              Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/vaut-mieux-aujourd-hui-naitre-riche-ou-intelligent-nicolas-goetzmann-marie-duru-bellat-919257.html#EdcAylz5I7F8mEwk.99


                                                              • Vipère Vipère 23 octobre 2015 20:36

                                                                Que l’on se comprenne bien, je me suis faite l’avocate du diable dans le cas présenté par JF CHALOT, pour autant nul ne peut approuver les blessures du chauffeur !

                                                                Néanmoins, nos gouvernants ont une lourde responsabilité à laisser ces quartiers en déshérence.

                                                                Ils ne voudraient pas tout de même qu’il y pousse de la vertu dans ces quartiers, alors qu’ils y ont fait pousser la misère ?

                                                                Vertu et misère ne vont jamais de paire ! 


                                                                • Cadoudal Cadoudal 24 octobre 2015 03:17

                                                                  @Vipère
                                                                  Ben Berbanke !!!


                                                                  En voila des références qui vont bien...

                                                                  « Vertu et misère ne vont jamais de pair. »

                                                                  Il faut oser sortir des conneries pareilles en citant Ben Berbanke...




                                                                • Sozenz 24 octobre 2015 09:16

                                                                  @Vipère
                                                                  Ils ne voudraient pas tout de même qu’il y pousse de la vertu dans ces quartiers, alors qu’ils y ont fait pousser la misère ?

                                                                  sachez qu il n y a pas que dans les cité que le problème se pose .
                                                                  dans des quartier pavillonnaire le problème commence largement à apparaitre fortement .
                                                                  des petits groupes font la « loi » menacent les personnes ; leur disent si vous n êtes pas contents vous pouvez partir . et ils arrivent à faire partir des gens. et remplacent les personnes par ceux qui veulent s y installer , c est a dire de leur clic. ils veulent prendre les territoires , pas sortir de leurs misères , ni changer de comportement.
                                                                  ils veulent faire la mixité dans les quartiers et les écoles. non seulement ils vont polluer tous les quartiers ; drogue, bruit , comportement incivilité. mais l éducation va en prendre un coup.
                                                                  ce n est pas un problème de race . certains qui ont eu une bonne éducation mais ne jouant pas leur jeu. .se font harceler.
                                                                  OUi monsieur Chalot ne connait rien au problème , qu il aille y vivre un mois et il comprendra . et au lieu de mettre des grands frères pour expliquer à ces jeunes comment il faut se comporter . qu il y aille lui même. pourquoi il n y arriverait pas , il a tellement de compassion pour ces personnes .
                                                                   il ne peuvent entendre la voix de la raison par des personnes qui ne sont pas des grands frères de toute façon il n entendent pas la voix de la raison .comme il dit .qui sont ces grands frères ?
                                                                  les pompiers et la police ne « peuvent » même plus parfois aller dans ces quartiers. ils se font insulter et caillasser aussi . ils font parfois venir des car de CRS quand ça va trop fort .
                                                                  Atterrissez encore une fois Monsieur Chalot . on peut être idéaliste et ne pas être aveugle .
                                                                  le langage que vous tenez date de 15 ans . et rien a changé , c est pire . car ils sont plus nombreux , n’ont plus les restants de racines qu il restait .
                                                                  certaines femmes sont prises entre deux eaux . . les mâles qui font la loi et la France( ah , non pardon l Europe) qui ne « permet » pas de punir son enfant . On voit des mômes de 4- 6 ans mal parler à leur mère parfois même au père . et ça laisse faire et ca sourit même, ils croient que leur enfant a de la personnalité .... comment voulez vous qu ’ à 10 ans ils respectent les autres s ils n ont pas su respecter leurs parents ?
                                                                  Puis vient le temps où ils se regroupent en meute .dans les quartiers c est la meute qui prend des droits . (oui la meute . car quand ils sont seuls ils sont lâches) .
                                                                  a cause d une grande poignet de saletés ; des quartiers sont pourris .
                                                                  continuez avec votre pédagogie qui n entre pas dans les têtes ; pendant ce temps des gens souffrent . mais ce n est pas grave . ils vont partir , car c est a eux de partir .et de laisser gangrener tranquillement tous les quartiers petit a petit.


                                                                • CHALOT CHALOT 23 octobre 2015 20:48

                                                                  Vipère a raison de souligner ces raisons, ce n’est pas pour excuser mais pour comprendre le mécanisme de l’apparition de bandes.
                                                                  Ce quartier Montaigu a été délaissé pendant longtemps....
                                                                  Alors oui il y a la misère, la désespérance et aussi son corollaire : les dealers, les violences et aussi l’absence des pouvoirs publics....
                                                                  L’année dernière : des jeunes piétinaient des jeux pour jeunes : une habitante, militante les a engueulés de sa fenêtre...Il y eut un engrenage d’injures et de peurs du côté de cette femme.
                                                                  Elle n’aurait pas dû les interpeller ainsi de si loin...Personnellement j’y serais allé et j’aurais parlé : pas parce que je suis le plus fort-loin de là- mais parce que j’ai eu des formations et de la pratique.
                                                                  Si des personnes qualifiées étaient allées discuter avec eux, cette fois là, l’affaire se serait passée


                                                                  • Antenor Antenor 23 octobre 2015 21:38

                                                                    @CHALOT

                                                                    « Elle n’aurait pas dû les interpeller ainsi de si loin »

                                                                    Ce n’est pas en culpabilisant les rares bonnes volontés qu’on va avancer. Vous donnez raison à ceux qui détournent le regard ?


                                                                  • Henry Canant Henry Canant 23 octobre 2015 21:57

                                                                    @CHALOT
                                                                    Mon fils entrant à la maison me dit que des gitans ont volé le vélo du voisin. Ces gitans squattaient un parking depuis plusieurs mois, électricité branchée sur les lampadaires et l’eau sur une bouche à incendie. Chaque soir, il y avait un feu pour brûler les cables volés et récupérer ainsi le cuivre.


                                                                    Je signale le vol à mon voisin. Malgré que je lui dise que c’est suicidaire, il veut aller récupérer son vélo en discutant. Ils connaissaient les gitans et savaient comment leur parler.

                                                                    Pendant qu’il part à la « mort », je téléphone aux flics. Ils me répondent s’il est suicidaire.

                                                                    Pour l’extraire, il a fallu de nombreux renforts venus d’autres villes.

                                                                    Si mon voisin avait été Chalot, je n’aurait pas craint pour lui et n’aurait pas appelé les flics.

                                                                  • CHALOT CHALOT 23 octobre 2015 22:08

                                                                    Henri ! je ne serais pas intervenu car il s’agit d’un vol et je ne suis pas un policier.
                                                                    Par contre il m’est arrivé d’intervenir pour prévenir une bagarre et essayer de l’empêcher....


                                                                    • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 24 octobre 2015 00:30

                                                                      C’est trop tard, le chaos s’étend désormais dans le pays tout entier,
                                                                      partout des actes de vandalisme, de violence,
                                                                      (de la part de personnes facilement identifiables),
                                                                      mais il faut dialoguer, bien sûr, face à des gens qui le refusent, le dialogue,
                                                                      comme c’est pratique, il ne faut surtout plus réprimer.

                                                                      Partout des agressions, des dégradations, personnellement, après des dizaines
                                                                      d’années tranquille, cette année, deux dépôts de plainte auprès de la police pour
                                                                      dégradations et agression physique avec blessures (et menaces de mort).

                                                                      Partout des voitures détruites, en permanence, et pas un mot dans les médias, chut, chut, cet été mon oncle avec des dizaines d’autres riverains a vu son véhicule complètement bousillé, gratuitement, et pas un mot dans les journaux, rien, nada.
                                                                       
                                                                      Record battu cette année en ce qui concerne le nombre de suicides de gendarmes.
                                                                      Mais dus à des problèmes personnels, et mon cul c’est du poulet, bien sûr.

                                                                      Partout des vitrines de magasins brisées du jour au lendemain, des abris-bus explosés, mais chut, c’est tabou, ’faut pas en parler, il faut dialoguer, bien sûr.

                                                                      Ecoles saccagées à Melun, à Nice, La Seyne-sur-Mer, Toulouse,... mais aussi dans des petits bleds (Porcelette), saccages signalés au fin fond des faits divers des sites d’informations régionales, chut, chut, il ne faut pas en parler.

                                                                      Maintenant, ils s’attaquent aux cinémas, comme à Perpignan :

                                                                      Perpignan : une centaine de jeunes vandalisent le cinémaL’épilogue est tout aussi surprenant que le déroulement de ce fait divers. Un bus a été affrété pour ramener ces jeunes vandales chez eux, dans les quartiers du Bas-Vernet et du Champ-de-Mars, escortés par des voitures de police. L’une d’elle a par ailleurs été caillassée lors du trajet. Seuls deux jeunes ont été interpellés et conduits au commissariat pour « outrage et rébellion ».

                                                                      On croit que ça n’arrive qu’aux autres, mais le jour où vous aurez tout perdu, à cause d’un « fait divers » de ce type, vous ferez quoi ? Vous direz quoi ?


                                                                      • Samson Samson 24 octobre 2015 01:50

                                                                        Il y a peu, j’ai lu quelque part :

                                                                        « La survenue d’un fait est une occurence !
                                                                        La deuxième fois, çà devient un symptôme.
                                                                        Et s’il se répète encore, c’est un système ! »

                                                                        Les prisons débordent et à l’encontre des déclarations aussi musclées que régulières de nos « ir-responsables » politiques, les effectifs humains alloués à la sécurité publique se réduisent comme peau de chagrin au bénéfice d’investissements technologiques (vidéo-surveillance, filtrage de tous les échanges électroniques, ...) dont l’efficacité reste à prouver.

                                                                        A l’heure ou les citoyens - adolescents ou adultes - se retrouvent massivement largués par une course démente à la croissance, abandonnés et livrés à eux-mêmes au nom d’une impitoyable compétition, la chasse aux gaspis de l’« état-providence » implique la réduction drastique des budgets alloués à la prévention ou tout simplement à l’amélioration des infrastructures qui favorisent le vivre-ensemble et la citoyenneté.

                                                                        Alcoolisme, toxicomanies, suicides, délinquance, vandalisme, sectarismes jihadistes, intolérance, ... : colère et/ou désespoir disposent d’une multitude de mode d’expressions aux effets fort déplaisants. Et des forces de l’ordre fort démunies s’y trouvent confrontées en première ligne.

                                                                        Avant qu’il ne soit plus temps, il devient urgent de prendre conscience que notre modèle économique et social occidental nous mène à l’impasse, pour mieux lui résister avant que le chaos ne se généralise. Je ne vois guère d’autre issue !


                                                                        • elpepe elpepe 24 octobre 2015 03:03

                                                                          je pense pas, je suis moi meme sortie de la DASS, pas de parents, la majorite des gens sur ce site n ont aucune idee de ce que cela signifie, et je leur souhaite qu il en soit et reste ainsi.
                                                                          Ce que je peux dire, et que cela ne m a pas empeche de faire une des meilleures ecoles d inge en France et ma carriere, et je hais la violence et la lachete depuis ma prime enfance,
                                                                          Donc vouloir expliquer la violence par les inegalites et la durete de nos societes est une connerie sans nom, car cela la justifie et l entretient et l engendre, cette meme violence ...
                                                                          Maintenant ceux qui pensent ainsi, je suis sur qu ils se regardent dans la glace le matin en passant qu ils sont meilleurs et plus intelligents que les autres, Moi je dis que uniquement le gens qui subissent ces violences et ces insultes, on le droit de parler, et cela me rend fier de moi qd je me regarde le matin dans la glasse, je me dis putain ce mec il est intelligent smiley


                                                                          • Samson Samson 24 octobre 2015 04:05

                                                                            @elpepe
                                                                            "Donc vouloir expliquer la violence par les inegalites et la durete de nos societes est une connerie sans nom, car cela la justifie et l entretient et l engendre, cette meme violence ...« 

                                                                            Le but n’est pas de l’expliquer et encore moins d’en justifier les auteurs, mais d’en comprendre les mécanismes pour mieux la prévenir et nous en préserver.
                                                                            La meilleure méthode pour l’état d’éviter que certains cherchent à »rendre les baffes" commence par s’abstenir de leur en mettre ! smiley

                                                                            Cordiales salutations ! smiley


                                                                          • yoananda 25 octobre 2015 01:10

                                                                            @Samson
                                                                            "Le but n’est pas de l’expliquer et encore moins d’en justifier les auteurs, mais d’en comprendre les mécanismes pour mieux la prévenir et nous en préserver.« 

                                                                            c’est mignon, sauf qu’à un moment il va falloir admettre que ça ne marche pas, et que les mécanismes en question ne sont pas ceux la ... depuis le temps que cette dialectique de »si on comprends la source on résoudre le problème en amont" est avancée il faut reconnaître que :
                                                                             * soit c’est faux
                                                                             * soit ce ne sont pas les inégalités qui provoquent la violence.

                                                                            Il se trouve que les gens les moins favorisés de France ils sont dans le monde rural, et pas dans les banlieues, et ils font chier personne... cette explication ne tient pas la route.
                                                                            Maintenant aurez vous le courage d’admettre qu’il y a une autre explication, mais va obliger à une profonde remise en question de tout un corpus idéologique, tellement répété par la meute en France qu’elle provoque immédiatement une exclusion sociale si elle n’est plus partagée ?
                                                                            Voila, la vraie raison de l’aveuglement (moi aussi je suis capable d’aller chercher la cause ... lol, ça n’avance pas à grand chose) ...


                                                                          • Samson Samson 26 octobre 2015 00:47

                                                                            @yoananda
                                                                            "Il se trouve que les gens les moins favorisés de France ils sont dans le monde rural, et pas dans les banlieues, et ils font chier personne"
                                                                            Ah ben non, ils se suicident ! Vous trouvez çà mieux ?


                                                                          • CHALOT CHALOT 24 octobre 2015 09:27

                                                                            Le débat est utile et intéressant mais il faudrait éviter d’interpréter entre les lignes comme le font certains.
                                                                            Un volet éducatif et social ne signifie pas : le laisser faire.

                                                                            La police de proximité et la police nationale ont leur rôle à jouer mais en amont il faut mettre fin à certaines habitudes comme celle qui consiste à transformer des grands frères en animateurs ou à offrir des séjours clé en mains pour avoir la paix sociale, bien précaire


                                                                            • Samson Samson 24 octobre 2015 16:30

                                                                              @CHALOT
                                                                              Bien d’accord avec vous, les services sociaux et éducatifs sont indispensables.
                                                                              Mais privée d’une police de proximité qui par sa présence sur le terrain constitue le dernier rempart de la prévention et permet de mieux évaluer et anticiper les risques, la police ne peut que constater les dégâts et réprimer après coup.
                                                                              Dommage de priver les policiers du rôle de « gardiens de la paix » pour les confiner à celui bien moins gratifiant de « forces de l’Ordre ». smiley


                                                                            • CHALOT CHALOT 24 octobre 2015 11:17

                                                                              raté Robert ! Je n’ai jamais été pour faire de ces personnes des assistés....Quant à l’école française, je vous rappelle que quand il y avait des agressions dans les collèges contre des professeurs, j’étais pour que des plaintes soient déposées contre les auteurs.....
                                                                              Quant aux subventions on en entend parler mais elles sont allées aux spécialistes des demandes et npon aux petites associations de quartiers qui en avaient besoin.


                                                                              • Agafia Agafia 24 octobre 2015 18:04

                                                                                Z’ont qu’à envoyer la Légion... Ils apprendront le respect, la propreté et la discipline aux dégénérés de toute origine, d’ici ou d’ailleurs... Beauf souchien compris, qu’on se le dise.

                                                                                Ils apprendront aussi à ceux qui ont du savoir-vivre à être solidaires, à se défendre contre ces cloportes et à imposer un modus vivendi respectable.

                                                                                Depuis le temps que ça dure, ça sera peut-être plus efficace que de faire des réunions car
                                                                                des frigos ou machine à laver balancées du Xe étage, je voyais déjà ça à la cité des grésillons à Gennevilliers en 88.

                                                                                Alors les blablas pleins de philosophie et de bons sentiments autour d’une table, les efforts gentillets pour pas grand chose, c’est pas nouveau tout ça.... Et ça sert à que dalle.

                                                                                • meaculpa99 24 octobre 2015 20:04

                                                                                  @CHALOT

                                                                                  tu as bien raison, il est urgent de faire des réunions pour en discuter  ;)


                                                                                  • smilodon smilodon 24 octobre 2015 20:49

                                                                                    Les bus caillassés de Melun, c’est comme les bagnoles en feu sur les voies SNCF de MOIRANS !... Les manouches sont hyper-protégés... Les « JEUNES » de toutes les banlieues, pareil !.. Faut juste comprendre qu’en « banlieue » on est « jeune » de 7 à 77 ans !.. Et même après. Bref !.. Y’a tous les pauvres mecs qui bossent encore d’un coté !.. Et tous les autres de l’autre !... Et au milieu, y’a tous ces cons qu’on va élire tous les 5 ans, (ou plus ou moins), et qui feront tout et absolument tout pour qu’on finisse tous par devenir des « voyous » !.. Pour eux, c’est les plus faciles à gérer !... Rester un « mec bien », un « mec honnête », va devenir un vrai « challenge » !... Un choix véritable !... La FRANCE marche sur sa tête !... C’est les pieds qui commandent !.... Vivent les pieds !..... Votons pour nos pieds !..... Le gauche, François... Ou le droit, Nico !..... Ou alors, foutons la zone !... Votons pour le nombril.... Marine !..... Rigolons un bon coup !.. On a quoi à perdre ?????... QUOI ?????..Nico ou François ??.... Bref, que dalle !... Foutons la M.............A donf !.......OSONS !..Adishatz.


                                                                                    • yoananda 24 octobre 2015 22:17

                                                                                      vite il faut faire venir des imams salafistes, seuls à mème de restaurer le calme dans le quartier.


                                                                                      • sylvie 25 octobre 2015 20:15

                                                                                        @yoananda
                                                                                        imbécile


                                                                                      • Henry Canant Henry Canant 25 octobre 2015 21:46

                                                                                        @yonanda

                                                                                        Pourquoi les faire revenir, ils sont tous là.

                                                                                      • Av-Arkhê 26 octobre 2015 08:48

                                                                                        Je suis toujours aussi perturbé face aux différentes réactions que je lis !
                                                                                        Certains se servent de ce site pour déverser leur bile infecte de politicien, de raciste, de riche !
                                                                                        Parler sans savoir, sans essayer de comprendre, c’est tout aussi violent que les actes auxquels j’ai assisté !!!!

                                                                                        J’étais devant ce spectacle infâme et croyez-moi il y avait de quoi être chamboulé !
                                                                                        Toute religion, voir aucune, toute origine, toute couleur, et surtout ... des gamins ! De 14 à 14 ans, et tous à trafiquer tous les jours, drogue, vol, destruction, ....

                                                                                        Il y a des parents que cela arrange bien sûre, des télés prenant tout un pans de mur, des mercedes ou des BMW, des vacances 2 fois par an,...
                                                                                        Il y a tout de même des parents qui désespère car il ne peuvent plus tenir leur gamins. Pensez donc, les mauvaises fréquentations, la banalisation de la violence car on vit avec ce spectacle sous les yeux tous les jours, et surtout essayez de punir vos gamins vous et vous allez voir à quelle vitesse va débarquer les services sociaux !
                                                                                        J’ai été élevée avec des coups de pieds au cul et j’ai même pas pensé à commettre ce genre d’action. La « justice » a volé le pouvoir aux parents !!!!

                                                                                        Quand à la police, la gendarmerie, le procureur, le juge, ... ils ne peuvent qu’exécuter les ordres de nos chers politiciens. C’est aux ministères qu’il faut frappé car tout vient de là !

                                                                                        En tant que responsable d’association (et je fonctionne sans financement alors attention aux mal intentionnés !) je tente chaque jour de veiller sur les gens et j’agis et parfois met la pression sur nos pouvoirs publics car c’est la responsabilité de chacun !

                                                                                        Ceux qui pensent qu’il ne faut rien faire sont des individus décérébrés, des moutons consommateurs et qui se font consommés par la grande distribution ! Pauvres cloches pensant être bien au chaud avec les billets de banque qui rentrent et qui sortent aussi vite !


                                                                                        • Hector Hector 26 octobre 2015 11:04

                                                                                          Agir en amont ?
                                                                                          Pour cela Monsieur Chalot, il faudrait une machine à remonter le temps. Aujourd’hui ces quartiers sont totalement hermétiques et imperméables à toutes tentatives de socialisation.
                                                                                          Ils ont leur règles propres, leur propres codes et l’exemple de leurs ainés dont ils suivent le même cursus.
                                                                                          C’est un autre monde, une autre culture, une société parallèle avec même sa propre religion.
                                                                                          Je vous recommande le film « Sous X » tourné par un de ces acteurs de cité, partie prenante de tous les trafics et malversations en tous genres, et pourtant édulcoré.
                                                                                          Il évoque, sans honte aucune, de la petite enfance à l’age adulte, les différents stades d’évolution de la délinquance par lesquels passent tous ces gosses de cité sans aucun remord ni complexe.
                                                                                          Edifiant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès