• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le martyr de William Modolo : le crime des crimes

Le martyr de William Modolo : le crime des crimes

Le martyr bien sûr, dans le sens polysémique. Aussi bizarre que ça puisse paraître, c’est le crime le plus épouvantable jamais perpétré en France mais, aussi, le moins médiatisé. C’est un vrai paradoxe, une insulte à la mémoire de ce jeune homme. Cet homme ou ce gamin sur la photo, c’est William Modolo. Il a eu à souffrir des tortures les plus atroces qui soient, avant son assassinat mais, personne n’en parle ou presque. Pourquoi ? William Modolo, retrouvé mort en mai 2006 à Saint-Cannat, près d’Aix-en-Provence sera-t-il enfin tranquille dans son sépulcre ? Ses parents et amis feront-ils enfin leur deuil ?

 Atrocité du crime.

Figurez-vous, sans un mobile réel, telles des bêtes sauvages, tout comme Dracula assoiffé de sang, ses meurtriers se sont acharnés sur lui avec une violence inouïe. La commune mesure entre l’homme et l’animal me disait mon professeur de philosophie, c’est l’instinct. Or, l’homme, lui, contrairement à l’animal, développe et/ou a la raison. Les assassins de William Modolo en sont restés à l’état animal. Les expertises médicales avaient relevés des images insoutenables d’un corps mutilés.

Ce n’était qu’une violence gratuite disent certains mais, d’une barbarie indescriptible. Les mots pour l’exprimer ne sont pas assez forts : inhumanité, cruauté, atrocité, barbarie ? C’est pire que ça. William Modolo a été violé, martyrisé, frappé, battu. Il a même eu le poumon perforé. Et l’auvent d’une caravane a même été utilisé pour le torturer. Rassurez-vous, ils n’ont pas usé des matériaux comme le polyester ou la toile pour le caresser, mais les armatures en acier. L’intention de donner la mort ne fait pas de doute puisque les monstres lui ont même arraché une quinzaine de dents, probablement à l’aide d’une pince-monseigneur. Mais, ces six personnes, dont quatre hommes âgés de 25 à 53 ans, plus deux filles -la vingtaine-, l’ont aussi brûlé, piqué et enfin lapidé. Indicible n’est-ce pas ? Ce calvaire a duré plusieurs jours…

Trop gentil, isolé et exploité.

A 20 ans, William était donc le souffre-douleur des autres. Rejeté, suite à sa surcharge pondérale -150 kilos pour 1,75m -, il faisait figure d’handicapé au yeux des autres. Après avoir très tôt commencé à travailler, il faisait de petits boulots et vivait chez ses parents. Ce jour-là, il leur avait dit : “j’arrive”, et n’est plus jamais revenu à la maison. De mémoire d’homme, en France, il n’y a jamais eu un meurtre comme celui-ci. Personne ne peut apporter le moindre démenti sur ce plan-là. Le courage de ses parents, notamment sa mère Roselyne Modolo, n’est plus à démontrer. Il a fallu des psychiatres, pour annoncer à cette famille, toutes les atrocités citées plus haut…

Le 22 mai dernier, une marche blanche digne, en hommage et en honneur de William Modolo, a eu lieu à 14 heures, place des bus à Peypin dans les Bouches-du-Rhônes, 1-3. Le procès de ces fous furieux, se tiendra pendant la semaine du 21 au 25 juin 2010, sous les motifs de viol en réunion, tortures, actes de barbarie et assassinat. En prison préventive, souhaitons que ces meurtriers prennent le maximum, pour qu’enfin, la famille Modolo puisse faire son deuil.

>>> Allain Jules

>>>> Visitez le Groupe Facebook HOMMAGE A WILLIAM MODOLO

 

Roselyne Modolo la mère courage

Participants de la marche blanche

Marche blanche du 22 mai 2010

(Crédits photo/ page Facebook Hommage à William Modolo)


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Rounga cet abruti de Roungalashinga 25 mai 2010 10:50

    Il faut dire que, la victime ne faisant pas partie d’une minorité opprimée, et que les bourreaux n’étant pas issus d’une minorité à vocation hégémonique et totalitaire, on ne voit pas pourquoi les médias auraient fait tout un foin de cette affaire.


  • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 12:42

    @Rigabel Birte,


    Vous savez, c’est chacun qui a sa conception du vivre ensemble. Certains existent parce qu’ils provoquent ce genre de débats sans objet. 



  • morice morice 25 mai 2010 10:28

    Figurez-vous, sans un mobile réel, telles des bêtes sauvages, tout comme Dracula assoiffé de sang, ses meurtriers se sont acharnés sur lui avec une violence inouïe


    vous pourriez éviter ce genre d’emphase : vous n’aidez personne et surtout pas la famille avec ce genre de propos ridicules...

    • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 13:03

      @Morice,


      Si c’est tout ce que vous avez retenu du texte, Bravo !

      Elle est où votre compassion pour cette famille ?

      Votre condescendance crasse est insupportable.



    • Voris 25 mai 2010 13:50

      Il faut admettre que la première phrase est ridicule et fait sourire mais quand on lit la suite on ne sourit plus du tout. Morice n’a pas dû lire la suite. Son parti pris contre l’auteur l’en empêche. Mais apparemment, rien ne n’empêche jamais de dire des conneries.

      Ce pauvre gosse a vécu l’enfer. Une seule dent arrachée à la pince monseigneur, c’est déjà horrible, mais toutes ! Plus toutes les autres tortures et cela durant un temps interminable de plusieurs jours. Essayez d’imaginer...

      Imaginez aussi que cela arrive à votre enfant (Morice, ne dis rien si c’est pour sortir une nouvelle connerie).

      J’imagine maintenant ce que ces tortionnaires subiront en prison de la part des autres prisonniers...


    • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 12:47

      @Perseus,


      Bonjour.

      Vous me faites rire. Hélas, la prochaine, si je suis publié, concernera la politique et les relations internationales. Nous n’avons pas la même vision des choses et, ceci ne justifie pas du tout votre jugement. je pourrai dire la même chose.



    • Will Will 25 mai 2010 11:32

      horrible, mes pensées vont à la famille.
      Quand aux commentaires sur la supposée « couleur » de la marche commémorative, les centaines de milliers de marcheurs contre les méfaits de Dutroux en Belgique n’osaient même pas se poser la question !
      Seuls des abrutis de paroles, mals dans leurs peau, quelle que soit sa couleur, peuvent s’attacher à un adjectif pour attiser la haine, parfois même sans s’en rendre compte.
      Bêtes !
      Dommage, le dit « fait divers » est en fait l’atroce fin d’une vie humaine, seulement celà, n’est ce pas petit crétin à tête verdatre.


      • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 12:48

        @Will,


        Crime sauvage dans toute sa splendeur.



      • Ethers 25 mai 2010 12:15

        « La commune mesure entre l’homme et l’animal me disait mon professeur de philosophie, c’est l’instinct. Or, l’homme, lui, contrairement à l’animal, développe et/ou a la raison. Les assassins de William Modolo en sont restés à l’état animal. »


        Sans vouloir couper les cheveux en 4 et plaisanter sur ce fait divers apparemment horrible, je vous trouve bien désobligeant à l’égard des animaux ! L’inhumanité est aussi une particularité humaine, l’animal n’est pas « inanimal », il est parfois cruel et sanguinaire, mais, a priori, dans un but précis, guidé par l’instinct. Comme vous le soulignez, le point commun entre l’homme et l’animal est l’instinct, or, dans le cas précis, il ne me semble pas que ce soit des actes instinctifs, mais bel et bien réfléchis !


        • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 12:49

          @Ethers,


          Pardon pour les animaux, c’est allégorique comme je le disais à un autre posteur.



        • dom y loulou dom 25 mai 2010 12:22

          la justice des aom sera sévère, mais en comparaison d’avec vivre avec leur propre conscience dorénavant sera un autre fardeau auxquel ils auraint dû songer avant de se donner ainsi au mal.

          Qu’est-ce qu’on parie... ces barbares vont se poser en victimes ? nous dire qu’ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient ? que l’atrocité existant dans l’esprit ils ne pouvaient que s’y donner ?

          On ne le redira jamais assez. Le tri dans l’esprit, qui est fou par essence, n’ayant pas de limites ni aux beautés ni aux crimes, impose de choisir ce qu’on manifeste de l’esprit et cette responsabilité revient entièrement à chacun.

          Ceux qui croient, car il y en a semblerait-il pléthore, qu’ils ne sont pas responsables de leurs actes, comme le leur a trop souvent suggéré le système hypnotique mediatique, en rigolant, seront obligés d’apprendre bien autre chose et chacun d’être remis devant ses responsabilités.


          • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 12:54

            @Dom,


            Très bien dit.

            Ce groupe de personnes est bien responsable de ses actes. La justice déterminera, comme dans l’affaire Fofana, ceux qui ont plus de responsabilité que d’autres.



          • Darius 25 mai 2010 12:27

            article qui fait dans le pathos mais succint en terme d’information,
            il aurait fallu évoquer l’ identité des meurtriers,
            question que tout le monde se pose.


            • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 12:57

              @Darius,


              L’affaire est en cours et je rapporte des faits, ceux qui sont en ma possession. De là à dire que je veux apitoyer le public, c’est excessif.




            • Shaytan666 Shaytan666 25 mai 2010 12:37

              Jules ne fut pas discret, je me demande bien s’il ne trouva pas certaines excuses à ces « jeunes ».


            • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 12:39
              @Calmos,

              Allain Jules ne pouvait condamner Youssouf Fofana, et pour cause. On sait pourquoi. Ce mec est vraiment très fort !







            • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 13:01

              @Calmos,


              Au moins, votre post a le mérite de démontrer que vous êtes malhonnête. Parce que, lorsqu’on n’est pas capable de reconnaître son mensonge (ma discrétion supposée sur l’affaire Fofana), là, on se disqualifie tout seul.

              Chacun aura compris net vous cacher derrière une indignation de pacotille accompagnée de surcroît d’insulte sur ma personne est puéril.

              Vous êtes de plus en plus décevant. A gerber !




            • friedrich 25 mai 2010 13:42

              En plus c’ est pas vraiment l’ endroit pour faire du trolling bas de gamme...


            • DESPERADO 25 mai 2010 14:04

              Jules

              La mort de ce jeune homme est sous médiatisé un peu comme celle de Saïd Bourarach, le vigile de Bobigny tué par une bande de chiens assoiffés de sang.
              En réalité pour faire la une des médias avec ce genre de faits divers , il faut appartenir à une certaine caste.
              William et Saïd n’en faisait pas parti.
              C’est un peu comme comme avec le film hors la loi.
              Certains on intérêt à ce que les victimes soient triées avant de passer à la tv.


            • Maldoror Maldoror 25 mai 2010 22:05

              Pourquoi ?
              Peut être que l’affaire Halimi a connu une médiatisation plus que conséquente.
              Alors en effet, ces deux faits divers sont à rapprocher, pour illustrer ce que l’être humain peut faire de pire. Et l’on se demande ce qu’à ce niveau de cruauté peut valoir le rejet absolu et inconditionnel du principe même de la peine de mort. Peut-on réellement réintégrer dans la société des personnes qui ont commises de telles atrocités ? La question se pose, moi je pense que non. Il y a un niveau de barbarie qu’on ne peut accepté et qui devrait soit être puni par une peine de prison ad vitam aeternam, soit par la peine de mort. C’est dur mais c’est mérité.

              Ces deux faits-divers sont également à rapprocher pour la disproportion de la médiatisation du premier cas et l’absence de médiatisation dans l’autre.

              http://www.dailymotion.com/video/x9urig_ilan-halimi-surmediatise-william-mo_news


            • DESPERADO 26 mai 2010 13:46

              exactement !


            • DESPERADO 26 mai 2010 13:47

              La peine de mort ne fonctionne pas.

              Mais je vous rejoins sur votre analyse.

            • friedrich 25 mai 2010 12:37

              J’ espère que ces barbares ne sortirons jamais de prison. Rêvons...


              A l’ auteur : l’ animal n’ arrache pas 15 dents pour torturer. Il chasse et croque, c’ est tout. Ce qui nous différencie aussi des animaux, c’ est le sadisme. Bref, heureusement que mon chat ne sait pas lire car vous l’ auriez vexé...

              Tout mon soutien à la famille.

              • Allain Jules Allain Jules 25 mai 2010 12:40

                @Fiedrich,


                L’allusion aux animaux est plutôt allégorique.

                Pardon pour votre chat !



              • Shaytan666 Shaytan666 25 mai 2010 12:41

                Et dire qu’il y en a qui sont contre la peine de mort ! Tout compte fait moi aussi (c’est bien trop doux pour ce genre d’individus), ces gens ou plutôt ces monstres devraient finir leurs jours dans un cul de basse fosse sans aucun confort.


              • friedrich 25 mai 2010 13:01

                Je suis contre la peine de mort aussi, mais parfois dans ce genre de cas je pense qu’ on devrait l’ appliquer, non pas pour punir mais pour protéger la société, exactement comme on pique un pitbull qui a mordu. Non pas peine de mort mais euthanasie - donc quelque part je rejoins l’ auteur dans sa comparaison...


                @ Alain Jules

                Pas de souci, il ronronne

              • raf57 25 mai 2010 13:12

                Les premiers qu’il faut enfermer ce sont ceux qui avec des postes élevés dans notre société encouragent par des voies détournées a cette violence.
                Dans ce cas ci ,c’est la campagne contre l’obésité.


                • amilcar amilcar 25 mai 2010 13:22

                  je trouve les attaques contre allain jules totalement indignes sur cet article, incontinentes.

                  il a raison de parler d’un cas vraiment exceptionnel dans son atrocité et dont on n’a pas entendu parler par ailleurs, en tout cas moi qui suis quand même très informé, je ne savais pas.

                  après, ramener la couleur des victimes, c’est ça qui est indigne, certaines personnes n’ont pas quelque chose comme le recueillement, la compassion, c’est inquiétant par rapport justement au sujet qu’il traite.

                  enfin, cerise sur le gâteau si j’ose dire il y en a un qui se lache et voudrait torturer les tortionnaires, désespérant.

                  allain jules ta première phrase « le sens polysémique de martyr » est inconpréhensible.


                  • Et hop ! Et hop ! 25 mai 2010 13:48

                    Quel crime atroce. 


                    Heureusement que M. Badinter a supprimé la peine de mort : vous imaginez ces condamnés entendant le verdict fatal, la nuit de veille et d’angoisse dans la cellule, et la guillotine sinistre dressée au petit matin blafard dans la cour de la prison. Quelle horreur.

                    • friedrich 25 mai 2010 14:07

                      Que préferiez-vous, mourir ou finir vos jours en prison ? Moi je choisis la mort. Le seul hic c’ est que ces ordures seront libérés après 18 ans de bons et loyaux services à la cantine de Fleury-Mérogis. Il doivent chacun prendre perpetuité dans une cellule d’ isolement de 4X4m. S’ il ont été sage, on étudiera éventuellement leur dossier après 20ans pour une cellule avec lucarne.


                    • Soma Soma 25 mai 2010 14:00

                      La peine de mort ne serait pas justifie pour des hommes ayant commis de telles atrocites ?!

                      C’est un cas qui merite l’ultime punissement ! La peine infliges.. les mutilations... la souffrance probablement interminable que se jeune homme a endurer !! C’est tout simplement abominable et devrait etre condamne d’un niveau equivalent !

                      Et si c’etait votre fils..

                      RIP William et toutes mes condoleances a votre famille.


                      • courageux_anonyme 25 mai 2010 14:05

                        Ce silence des médias n’est pas nouveau : quand tous les passagers d’un train se sont fait terroriser et prendre en otage par des jeunes fêtant la fin du ramadan ou quand il y a eu une chasse aux blancs pendant la dernière technoparade, les médias n’en ont pas parlé non plus.
                        Et pourtant, ce sont des « faits divers » impliquant des centaines d’agresseurs, on peut presque parler d’armée.


                        • courageux_anonyme 25 mai 2010 15:19

                          Je tient à préciser que si l’agression du train a été faite par des musulmans, la chasse aux blancs de la technoparade, elle, on les doit aux noirs (pas forcément musulmans).
                          Rassuré ?
                          Parler de diatribe anti-musulmans est du plus haut comique, ce n’est pas moi qui prend un train en otage, ce n’est pas moi qui tabasse les médecins qui auscultent les musulmanes, ce n’est pas moi le polygame qui impose la burqa à ces femmes etc etc...

                          PS : Je ne suis ni juif ni sioniste, seriez-vous palestinien pour en vouloir autant aux juifs ? Sinon, pourquoi tant de haine ?


                        • Firedog Firedog 25 mai 2010 14:57

                          J’avais appris l’existence de ce crime odieux sur Facebook (comme quoi !!), et je m’étais déjà interrogé sur l’absence de médiatisation. C’est pourquoi je trouve bien que vous en parliez ici. Pour les commentaires bas de gamme, je trouve dommage que certains fassent des critiques ad hominem, plutôt que de se concentrer sur la pertinence et/ou le style de l’article. Pour un lecteur lambda, comme moi, c’est soûlant de se farcir vos règlements de comptes.


                          • Firedog Firedog 25 mai 2010 15:27

                            Et un commentaire constructif, un !!


                          • miel de fiel miel de fiel 25 mai 2010 17:15

                             smiley
                            QUELLE RETHORIQUE OUTRANCIEREMENT VULGAIRE, ma parole il s’en délecte rétrospectivement, limite frustré ???? Ta mère a eu tort d’envelopper ton jambon-beurre dans les pages de « Détective ».

                            Article « tordu » et malsain. <« « Le martyr bien sûr, dans le sens polysémique » » : brillante illustration du proverbe PETER PLUS HAUT QUE SON CUL.
                            <
                            J’ai vécu à 5km de St-Cannat jusqu’en 98, je n’ai aucun souvenir de ce drame ......

                            J’adresse mon réconfort compatissant à la famille de ce gosse supplicié par des dégénérés mentaux.


                            • FALINE 25 mai 2010 17:17

                              Tout ce que je lis est puéril ! Franchement, William a vécu un enfer et vous salissez sa mémoire en postant des commentaires aussi débiles.Ce qu’on souhaite c’est que William repose en PAIX et que justice lui soit rendue.Pour cela, nous avons besoin d’une MEDIATISATION POSITIVE pour le procès qui se déroulera le 30 août 2010 à la cour d’assise du tribunal d’aix en provence.


                              • Firedog Firedog 25 mai 2010 17:26

                                Tout à fait d’accord.


                              • Firedog Firedog 25 mai 2010 20:12

                                Je suis pas vraiment d’accord avec toi, vieux babouin,
                                Les plus et moins ne veulent rien dire, au vu du ratio notes attribuées-pertinence de l’intervention.
                                Je suis d’accord avec Faline, alors je le dis. C’est tout. C’est pas forcément très utile, effectivement, mais pas moins que bon nombre de commentaires lus.


                              • Louise Louise 25 mai 2010 17:43

                                Quelle horreur ! Je n’avais pas eu connaissance de ce meurtre abominable...

                                Je ne souhaite pas la mort pour ces bourreaux, mais qu’ils restent en prison, en espérant que peu à peu ils prendront conscience de l’horreur qu’ils ont commise. Et que le remord les taraude jour et nuit...

                                Quant au fait de dire : « et si c’était votre fils »... Eh bien, je préfèrerais être la mère de la victime que la mère d’un des assassins.

                                Toute ma sympathie à la famille de William.

                                Ce n’est parce qu’il était obèse, ce n’est pas parce qu’il était juif, que les assassins s’en sont pris à William et à Ilian, ce ne sont que des prétextes pour « pratiquer » leurs désirs sadiques. Malheureusement, la cruauté, comme la bêtise, est universelle.


                                J’aimerais bien savoir si les tenants de la peine de mort seraient prêts à la « donner » eux-mêmes, (alors qu’ils ne sont pas personnellement concernés)... ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires