• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les matriarques

Les matriarques

 Il y a une vingtaine d'années j'avais accompagné à une manif soutenant des femmes opprimées une camarade sur laquelle j'avais des visées expansionnistes. Je n'étais pas entièrement de mauvaise foi, je voulais sincèrement soutenir également ces victimes de la sottise fanatique, cela ne date donc pas d'hier. Mais arrivés sur place, nous réalisâmes que c'était interdit aux mâles. Nous fîmes donc demi-tour, mon amie ne comprenant pas cette prohibition des chromosomes "Y". Nous fûmes frappés tous les deux par l'absence de féminité des participantes, par leur laideur.

 

Serait-ce donc que leurs "combats" étaient déjà guidés par la frustration sexuelle et les carences esthétiques de leurs physiques ?

 

A entendre les discours stigmatisant déjà le mâle blanc forcément patriarcal et oppressif et le rôle des pères automatiquement violents et sans douceur, elles avaient toutes également un problème grave de complexe d'Électre (pour les filles c'est Électre et non Œdipe). Voilà une contradiction déjà assez manifeste, elles refusent de limiter le rôle des femmes à celui de mère mais exaltent au-delà de toute mesure ce statut.

 

 Les féministes actuelles sont encore plus largement indifférentes aux combats les plus urgents dans notre société. Quand une gosse se fait exciser, qu'une jeune fille est mariée ou violentée de force, qu'elle est contrainte à porter à porter le voile, qu'elle ne peut plus porter de jupe sans se faire injurier copieusement, quand un "crime d'honneur" est commis, elles se distinguent par un silence assourdissant voire par leur complaisance. Le voile à en entendre certaines (et certains, voir à ce lien) devient un acte d'insoumission face à la phallocratie. Ce n'est pas que l'auteur de ces lignes est obsédée par l'Islam c'est juste que celui-ci sous sa forme obscurantiste se rappelle souvent à son bon souvenir dans l'actualité.

 

Ces dames sont conscientes, je pense, j'espère, de ces contradictions et se tournent vers des "combats" plus faciles à mener, et moins risqués également. Ainsi elles voudraient faire à côté des journées du Patrimoine des journées du Matrimoine. La première réaction qui vient à la lecture d'articles énonçant leurs intentions (voir à ce lien) est que le ridicule fort heureusement ne tue pas sinon elles seraient instantanément foudroyées. L'élue parisienne ayant fait cette proposition, Joëlle Morel (voir à ce lien), est de cette gauche mondaine hors sol.

 

On aime bien y refaire le monde à l'abri, en foulant de profondes moquettes, sous des breloques clinquantes, en bavardant de tout et de rien entre soin loin des "ploucs" que l'on méprise assidûment. Et surtout on aime bien donner de soi une bonne image qui réjouira quelques harpies mondaines aigries, de ces harpies trop vieilles et trop moches pour continuer à baguenauder comme avant. Les "ploucs" préféreraient qu'on s'inquiète de leur précarisation financière, de leur situation et de celle de leurs enfants, ces ingrats qui ne se préoccupent que de combats d'arrière-garde aux yeux de cette gauche salonnarde et privilégiée.

 

Quant à ma camarade féministe sur laquelle j'avais des vues conquérantes, j'ai eu la surprise désagréable de voir son nom sur une liste de remerciements d'un travail de thèse menée à l'EHESS sur l'importance du voile islamique comme symbole d'affranchissement du patriarcat. Tout se perd, ne demeure que la nostalgie...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen 

Amaury - Grandgil

 

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.59/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 28 novembre 10:42

    « Ces harpies trop vieilles et trop moches pour continuer à baguenauder comme avant. » Un peu facile et caricatural, non ? Quand elles ont commencé leur combat, la plupart d’entre elles étaient jeunes et belles...

    La France est à l’avant-garde du féminisme : un préjugé.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 novembre 11:00

      @Taverne
      Ouais bof
      http://s2.e-monsite.com/2010/02/16/04/resize_550_550//mon.jpg
      Les décodeurs du Monde ? Ouais bof itou


    • Yanleroc Yanleroc 29 novembre 01:55

      @Amaury Grandgil


      Beaucoup de femmes sont d’ accord lui, les moins acariâtres souvent.

    • Yanleroc Yanleroc 29 novembre 02:01

      La réponse de Médiapart qui lui fait un mauvais procès, selon moi.


    • placide21 29 novembre 09:06

      @Yanleroc
      Les « libératrices » sont en voie de disparition ,elles n’ont plus d’écho auprès des jeunes , donc elles sont obligées de crier plus fort ,de faire du vacarme, car elles tiennent encore les médias ; de toute façon leurs caractéristiques font qu’elles ne se reproduisent pas , elle ne seront bientôt plus que le souvenir d’un mauvais délire totalitaire, leurs lois disparaitront.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 novembre 09:35

      @Yanleroc

      Elles sont encore aux manettes dans les officines du pouvoir

    • JC_Lavau JC_Lavau 29 novembre 10:19

      @placide21. Tu oublies un des modes de reproduction du féminazisme.

      Certes le plus fréquent demeure la contagion de mère en fille.
       
      Moins courant, mais c’est celui-là que j’ai subi : une mère peut utiliser sa bru pour assassiner son fils. Elle s’est vantée d’avoir protégé la criminalité féminine contre son fils, car elle tenait à son public pour ses diatribes misandres victimaires. J’ai publié les vantardises. J’ai pu publier car il se trouve que la baraka a été de mon côté, j’ai réchappé jusqu’à présent aux tentatives d’assassinat.
       
      Elles occupent les vitrines dans toute la presse aux ordres, car leur guerre civile contre le peuple français sert bien les oligarques qui nous veulent du bien.

    • JC_Lavau JC_Lavau 29 novembre 10:26

      @Amaury Grandgil. Confer celles qui se vantent d’avoir obtenu un maximum de suicides :

      https://www.agoravox.fr/commentaire4982727

      Celle-ci s’en vantait, citée par le docteur Pascal Dazin : « Madame Teller, chef de bureau des affaires si viles et du sceau, exaspérée par l’existence de mon livre « Les séparations parentales : l’impasse judiciaire. Souffrances humaines contemporaines » me déclara devant témoins voici quelques années : « Avant d’accéder à ce poste au cœur du pouvoir exécutif, j’étais juge aux affaires familiales. Ma dernière décision a entraîné un suicide et un assassinat, et pourtant, les avocats n’étaient pas spécialement virulents. Croyez moi, je n’ai aucun état d’âme. Vous pouvez frapper à toutes les portes, y compris celle du ministère de la famille. C’est nous qui décidons. De votre vivant, rien ne changera ». ».


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 novembre 10:32

      @JC_Lavau
      Elles ont la haine des hommes et de la masculinité



    • Fergus Fergus 28 novembre 11:06

      Bonjour, Amaury

      Vous n’avez pas eu de chance : pour ma part, j’ai participé (avec d’autres hommes) à une manifestation organisée à Nation par Ni Putes Ni Soumises il y a une douzaine d’années, et cela s’est très bien passé, avec de nombreux échanges non caractérisés par un ostracisme de la présence masculine.

      Il est vrai que je n’ai pas eu d’autre expérience du même genre.


      • Le Panda Le Panda 28 novembre 11:41

        Bonjour, Amaury

        Voilà un article qui sort du lot et qui dit bien ce qu’il veut dire réalisme. Mais nous sommes en train de devenir pire que des bêtes. Cela suffit car nous allons finir cramés et le rejet de l’homme par une minorité, nous renvoi au temps des cavernes. Un peu à l’image de prendre un timbre fiscal pour dédouaner le genre masculin. 


        • Arcane arcane 28 novembre 18:59

          @Le Panda

          Rien compris à votre commentaire.

          Par ailleurs, puisque je fais partie de la longue liste des agoranautes censurés à la louche et par vos soins sur votre dernier papier, je me permets de rappeler que votre censure arbitraire à mon endroit n’est que le reflet de votre narcissisme et égo exacerbés et non d’insulte.

          Cette censure illégitime dont vous abusez nuit à l’idée même de l’agora.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 novembre 20:47

          @arcane

          Vous confondez liberté d’expression et envie vous de déverser des invectives lâchement et anonymement comme une bonne milicienne



        • Robert Lavigue Robert Lavigue 28 novembre 21:43

          @kalachnikov

          Comme quoi le pote à Amaury est capable d’écrire plusieurs phrases de suite dans un français (presque) correct !


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 novembre 09:36

          @Robert Lavigue
          du niveau de la cour de récré primaire smiley


        • Arcane arcane 29 novembre 19:21

          @kalachnikov

          Intéressant, mais lui le panda a semble-t-il le droit de s’arranger avec la charte de l’agora qu’il bafoue .

          Allez comprendre ...


        • Arcane arcane 29 novembre 19:22

          @Robert Lavigue

          C’est vrai que c’est surprenant, on arrive à le comprendre là smiley


        • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 12:53

          « Ces harpies trop vieilles et trop moches pour continuer à baguenauder comme avant. »


          Heureusement il y a les Femens et leurs tétons bien dressés , c’est vrai que depuis qu’il n’y a plus de discours du FN et depuis l’avènement du veau d’or Macron on ne les voit plus s’agiter comme des pom pom girls, dommage c’était sympa de voire toutes ces mamelles tressauter ....

          • francois 28 novembre 14:20

            Mouais, une ultra minorité bruyante. Si je considère (pour peu de temps encore) le milieu professionnel, c’est exhibition, suggestion et regardez moi je suis la plus belle du miroir.

            Les féministes auprès des femmes de la classe moyenne et basse et sup : Pétasses mal baisées.



            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 novembre 18:09

              @francois
              une minorité avec une forte capacité de nuisance


            • babelouest babelouest 29 novembre 06:15

              @francois , je pense qu’elles font autant de mal que les machos... l’agressivité est mauvaise conseillère.


            • diogène diogène 28 novembre 17:54

              « Alors, aux soirs de lassitude 
              Tout en peuplant sa solitude 
              Des fantômes du souvenir 
              On pleure les lèvres absentes 
              De toutes ces belles passantes 
              Que l’on n’a pas su retenir »


              Les Passantes - Antoine Pol


              • Yanleroc Yanleroc 29 novembre 01:43

                @diogène, il en existe même une version chantée par Iggy Pop , étonnant !



              • Cateaufoncel 28 novembre 18:40

                « ... le ridicule fort heureusement ne tue pas... »

                Fort heureusement ? Je n’irais plus jusque-là... smiley


                • Arcane arcane 28 novembre 19:18

                  Bonjour ,

                  « Mais arrivés sur place, nous réalisâmes que c’était interdit aux mâles. »

                  Quelle était cette manif interdit aux hommes ? Ou et quand ?
                  Généralement une manif se produit sur la voie publique donc pas d’interdiction pour quiconque de s’y trouver...
                  Peut-être s’agissait-il d’une manif privée dans un lieu privé ?

                  Concernant le reste du papier, on y trouve mélangé féminisme, voile , islam, phallocratie , remarques désobligeante sur le physique des femmes,excision etc...

                  Bref un galimatias, une exposition d’aigreurs, dont il est difficile d’y trouver du sens.


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 novembre 20:44

                    @arcane

                    C’était en 1993 à Bastille, elle était interdite aux hommes. Remarquez je m’attendais pas à ce que vous appréciez l’article. smiley Ce dont je me fiche complètement il est vrai.


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 novembre 20:49

                    @arcane

                    Vous n’en loupez jamais une dans la bien pensance c’est comme mettre des sous dans un Juke box sauf qu’il jouerait toujours la même ritournelle


                  • Arcane arcane 28 novembre 21:55


                    Pas un homme dans la rue à Bastille en 1993 car interdit de manif, mwarf .. smiley

                    Toutes ces femmes et leur « laideur » (sic !) vous auraient elles fait fuir ?

                    Vous devriez en parler à zemmour, lui au moins vous trouverait convaincant ... smiley


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 novembre 09:37

                    @arcane
                    je sens que j’ai touché un point sensible chez l’indic qui joue sur les mots. Des hommes pouvaient sans doute se tenir à distance mais ils étaient bel et bien interdits de manif...

                    Vous ètes tellement intellectuellement carencée que vous répondez, on n’y croit pas, on se dit elle n’est pas si con, et si...

                  • Arcane arcane 29 novembre 19:16

                    @riri

                    « l’intellectuellement faible passe très vite à l’invective »... et personne ne croit votre histoire d’homme interdit de manif à Bastille en 1993.

                    Mais c’est pas grave, vous nous faites rire smiley


                  • Arcane arcane 29 novembre 19:18

                    ps : et je ne pourrais pas vous retourner votre insulte ; car d’un con vous n’avez ni le gout ni la profondeur smiley


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 novembre 08:28

                    @arcane
                    Vous l’avez déjà faite la blagounette


                  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 28 novembre 23:45

                    Il n’a pas réussi à la niquer et s’en venge comme il peut plus de vingt ans aprés ...


                    Joli procédé ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires