• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Mobilisation générale pour le RIP contre la privatisation d’ADP

Mobilisation générale pour le RIP contre la privatisation d’ADP

La majorité est-elle suffisamment inconsciente pour compter sur la barre, certes très élevée, des 4,7 millions de signatures pour échapper à une remise en cause de la privatisation d’ADP  ? C’est possible tant elle est enfermée dans sa bulle. Il nous revient donc aujourd’hui de déclarer la mobilisation générale pour la mettre en échec, ce qui me semble parfaitement possible.

 

Vers une défaite fondatrice de Macron
 
Bien sûr, un tel seuil pour une pétition peut sembler inatteignable. Mais je persiste à penser que cette bataille peut parfaitement être gagnée, pour deux raisons majeures. D’abord, la cause est juste et tous les jours ou presque, de nouveaux faits montrent le danger qu’il y aurait à vendre cet actif du patrimoine national : par delà la calamiteuse vente de l’aéroport de Toulouse, et le rôle capital d’Aéroports de Paris pour beaucoup de sujets majeurs (infrastructure clé de notre territoire, sas majeur d’entrée et sortie de France), il y a l’énorme patrimoine immobilier d’ADP qu’il vaudrait sans doute mieux conserver dans le périmètre public pour en garder le contrôle et éviter spéculation ou abus.
 
Sur PolonyTV, Paul Casia rappelle que cette opération reviendrait à « remplacer un monopole public par un monopole privé  ». Et le bilan des dernières opérations n’est pas glorieux. L’augmentation à contre-temps complet de 5,9% du prix de l’électricité le 1er juin est même dénoncée par des économistes non alternatifs, comme Henri Sterdyniak. Il rappelle que 40% de la hausse vient des règles de l’UE qui impose à EDF une hausse de ses prix pour que ses concurrents puissent être compétitifs, outre son refus du service public. Ici, « l’UE impose d’organiser une concurrence artificielle  ». Une usine à gaz bien démontée par l’économiste dans cette vidéo duMediaTV que je vous recommande.
 
Ce cap des 4,7 millions me semble parfaitement atteignable. D’abord, il y a plus de deux tiers des Français qui sont opposés à la politique suivie par Macron, dont une majorité très hostile. Finalement, il suffit que 15 à 20% d’entre nous signions cette pétition, et la majorité sera mise en échec. En outre, tous les partis opposés au président sont unis dans cette démarche, un moment unique dans notre démocratie, qui voit le RN, la FI, LR ou le PS appeler à la signer, comme beaucoup d’autres, ainsi que l’avait montré le vote du parlement, rassemblant une coalition à la largeur totalement inédite. Il y a une claire majorité contre ce funeste projet du gouvernement. Il suffit qu’elle se matérialise sur ce site.
 
Bien sûr, le gouvernement fait de son mieux pour dresser des obstacles à la démarche, entre un site peu ergonomique, une procédure un peu lourde, une absence complète de publicité, contrastant avec ce qui a été fait pour le dit grand débat, et le refus de mettre en place un décompte, qui aurait focalisé l’attention pendant les six mois de la procédure. Mais, malgré tout, il est possible de s’inscrire en suivant les conseils de bons samaritains comme Marianne. Et ces obstacles pourraient bien démultiplier la motivation de tous ceux qui s’opposent au projet au lieu de les démotiver. Chacun doit donc prendre son bâton de pèlerin pour convaincre un maximum de Français de soutenir ce RIP.
 
 
Cette démarche nous offre une occasion inespérée d’infliger une cinglante défaite à Macron. Bien sûr, il n’y aura probablement pas de référendum. On peut imaginer qu’il retira son projet si nous sommes plus de 4,7 millions à soutenir le RIP. Mais une telle défaite affaiblirait fortement ce président nuisible. Et la défense du service public me semble un bien beau symbole pour le faire.

Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Laulau Laulau 18 juin 11:05

    Bravo mais ça ne se fera pas sans conflit. J’ai apporté mon soutien il y a bientôt une semaine et je ne retrouve toujours pas la trace de mon vote ! Je suis persuadé que le pouvoir est prêt à tricher (s’il ne triche pas déjà). Quels sont les moyens de vérifier ? Aucun !


    • Clocel Clocel 18 juin 11:07

      Essayez, après inscription d’aller consulter votre inscription avec votre numéro de récépissé...
      Bon courage !
      Confiez à un état traînant la patte la mise en place d’un référendum et y croire est un signe de grande fraîcheur morale.


      • Laulau Laulau 18 juin 11:38

        @Clocel
        C’est fait, après quatre jours, toujours aucune trace de mon vote !
        Aucune possibilité de connaitre le nombre de soutiens, même les numéros de récépissés sont codés.


      • Clocel Clocel 18 juin 12:11

        @Laulau

        Si tu as pris la peine d’enregistrer ou d’imprimer ton récépissé, tu obtiens un code de 20 chiffres et lettres divisé en quatre séparé par des tirets.
        Le numéro de PDF doit correspondre au nombre d’inscrits au moment de ta signature.
        Mais il est parfaitement clair que les dés sont pipés, c’était prévu, faut être naïf ou très con pour penser qu’il pouvait en être autrement.
        Ils ne lâcheront du lest que s’ils n’ont pas d’autres options.
        C’est à ce titre qu’il faut participé, pour démontrer la fumisterie, mais sans illusions...


      • zygzornifle zygzornifle 18 juin 13:02

        @Laulau

         après quatre jours, toujours aucune trace de mon vote !
        Faut contrôler avant de tirer la chasse


      • Traroth Traroth 18 juin 13:12

        @Clocel
        Effectivement, la consultation par numéro de récépissé ne marche pas du tout. Moi, ça me met que seuls les lettres majuscules, les chiffres et les tirets sont autorisés. Effectivement, je n’avais pas tapé autre chose, c’est dommage...

        J’ai envoyé un mail vendredi pour signaler le problème, et je n’ai jamais eu de réponse.


      • agent ananas agent ananas 18 juin 17:46

        @Clocel & Co

        Mais il est parfaitement clair que les dés sont pipés, c’était prévu, faut être naïf ou très con pour penser qu’il pouvait en être autrement.

        On n’est pas à l’abri d’un bug informatique ... Certains se sont plaint qu’il fallait entrer le code KAPCHA à plusieurs reprises et donc recommencer à zéro l’entrée des données. De quoi décourager les pétitionnaires. De plus ce système n’est pas à l’abri d’un piratage comme nous l’appris le vote électronique.
        Bref il est urgent que les élus se penchent sur une triche potentielle et autres bugs et changent les modalités de ce référendum par un recensement en mairie par exemple.


      • zygzornifle zygzornifle 18 juin 13:01

        Le vote passe a la trappe comme le referendum sous le nain ....


        • Traroth Traroth 18 juin 13:19

          @zygzornifle
          C’est trop facile de râler, et de ne rien faire quand il y a un moyen d’action. Au pire, on peut montrer une nouvelle fois qu’ils sont des truands, et ça peut changer quelque chose aux prochains résultats électoraux. Au mieux, on peut empêcher la privatisation d’ADP.


        • Traroth Traroth 18 juin 13:14

          On ne peut qu’encourager les citoyens à envoyer des messages de réclamation concernant les dysfonctionnements constatés :

          https://www.referendum.interieur.gouv.fr/reclamation/autre/etape-1


          • devphil30 devphil30 18 juin 13:31

            Sauf que moi mon village ( 3.000 habitants ) à coté de Nîmes n’est pas inscrit avec le bon code postal de fait mon soutien n’est pas pris en compte et a été refusé.

            Facile comme démarche pour limiter le nombre de votants , je ne connais pas la proportion de communes avec ce biais informatique mais ça manque de rigueur pour ne pas dire autre chose


            • Laulau Laulau 18 juin 13:40

              @devphil30
              C’est un piège de plus ! Il ne s’agit pas du code postal mais du code INSEE. Il faut cliquer sur le nom de votre commune, ne pas se soucier du code.


            • Clocel Clocel 18 juin 14:05

              @devphil30

              Faut garder le code INSEE qu’il te propose...


            • Traroth Traroth 18 juin 15:06

              @devphil30
              Ce n’est pas le code postal, c’est le code INSEE. C’est le numéro de département, suivi d’un numéro qui correspond au numéro qu’on va trouver dans le numéro de sécurité sociale des gens nés dans ce village, par exemple.


            • velosolex velosolex 18 juin 23:24

              @Laulau
              J’ai essayé et refus...Je change et refus...La cohérence n’échappe pas à un esprit critique. Il n’y aucune erreur dans cette belle manipulation, qui est un déni de démocratie.
              Je ne compte pas pour autant en rester là. Voilà le lit d’une révolte, et la révélation d’un pouvoir aux abois


            • devphil30 devphil30 19 juin 06:44

              @Clocel

              J’ai toutefois choisi ma commune et dans le Gard il n’y en a qu’une de ce nom et mon inscription a été refusé.
              Car je ne suis pas présent sur les listes électorales de cette commune sachant que j’ai voté en mai dernier ...


            • Bichau 23 juin 19:38

              @devphil30 Idem, j’ai voté et inscrit tout ce qui était demandé, mais j vins de voir que le code postal de mon village près d’Alès ne correspond pas non plus !


            • Bichau 23 juin 19:41

              @Traroth Merci, j’ai compris il s’agit donc du code INSEE qui n’est pas le code postal correspondant !



              • papakill papakill 18 juin 14:54

                Bonjour à tous,

                pour ma part, la consultation par numéro de récépissé fonctionne bien. Je retrouve bien mon soutien. (Soutien fait le 13/06, je viens de vérifier aujourd’hui le 18/06, je n’ai pas vérifié avant)


                • jmdest62 jmdest62 18 juin 15:04

                  Un peu d’anticipation

                  Il faut environ 4,5 millions de soutiens...que se passera-t-il si il n’y a , au final, que 4,4 millions de soutiens ?

                  @+


                  • Traroth Traroth 18 juin 15:07

                    @jmdest62
                    Rien.


                  • velosolex velosolex 18 juin 23:20

                    @jmdest62
                    La technique de limitation du mouvement est la même que celle qui a été exécuté contre les gilets jaunes.
                    Manipulation, et multiples stratagèmes pour que les opposants ne puissent s’exprimer.
                    Impossible de vous mettre la au garde à vous à la façon Castaner, donc on va bidouiller le document à remplir : Numéro d’immatriculation des communes ne correspondant pas à la réalité, et annulant à la fin votre document rempli….
                    Même si 10 millions de personne tentent la démarche, il n’y aura pas le quart qui arrivera au port…..


                  • Laulau Laulau 18 juin 15:09

                    Et malgré tous les pièges, 125000 soutiens dès le premier jour !!


                    https://www.adprip.fr/carte



                    • pascal58 18 juin 16:05

                      Meme avec 5 millions de signatures, le parcours du combattant pour le RIP est loin d’être gagné. C’est l’assemblée nationale qui aura de toute maniere le dernier mot. .

                      Macron et sa majorité a l’assemblée prendront-ils le risque de mettre a la poubelle ce referendum, là est une autre histoire. 


                      • sirocco sirocco 18 juin 21:45

                        @pascal58

                        « C’est l’assemblée nationale qui aura de toute maniere le dernier mot. »

                         
                        Oui, et c’est de mauvais augure. Pourquoi ? Parce que si ADP est privatisé, la société qui va en hériter émettra des actions, probablement très alléchantes (comme celles de Vinci pour les autoroutes). Et nos parlementaires -tous bords confondus- qui sont toujours à la recherche de placements juteux pour leur fric dont ils ne savent plus quoi faire, attendent cette privatisation avec impatience, en salivant... Ce serait étonnant qu’ils laissent passer une telle occase... 
                         
                        Comme toujours, le pouvoir des élus de valider ou non un scrutin populaire est une magistrale encul.rie et une spécialité bien française.

                         
                        La possibilité du RIP se présentera peut-être à nouveau pour la privatisation de la FDJ et, un peu plus tard, pour celle d’Enedis (lorsque le compteur Linky aura été installé partout) qui sera suivie d’augmentations inouïes du prix de l’électricité... Ce seront bien sûr d’autres encul.ries, mais nous n’en sommes pas encore là.


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 juin 16:41

                        Bonjour,

                        .

                        s’ajoute une autre facteur ( rappel au passé ) :

                        .

                        La cession de plusieurs autoroutes par le gouvernement de Dominique de Villepin est restée comme l’une des plus graves escroqueries financières que les Français ont subies. En 2009, la Cour des Comptes avait estimé que l’Etat avait vendu ces actifs publics à seulement 60% de leur vraie valeur  : 10 milliards d’euros étaient partis en fumée au profit de quelques multinationales !

                        https://www.marianne.net/debattons/tribunes/stoppons-l-escroquerie-financiere-des-privatisations-de-la-loi-pacte


                        Privatisations d’aéroports : la Cour des comptes appelle à ne pas reproduire « l’échec » de Toulouse
                        http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/11/13/20002-20181113ARTFIG00124-privatisations-d-aeroports-la-cour-des-comptes-appelle-a-ne-pas-reproduire-l-echec-de-toulouse.php

                        .

                        A lire aussi :

                        https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/05/16/la-cour-des-comptes-epingle-le-dispositif-cense-justifier-la-privatisation-d-adp_5462831_823448.html



                        • carloforte 18 juin 22:23

                          Chez moi aussi le code postal de ma commune était faux. Je l ai laissé sinon, je ne pouvais pas valider. J ai envoyé un courriel à la présidente de région (PS) pour le signaler. J ai dû également refaire 3 x le chapta


                          • velosolex velosolex 18 juin 23:08

                            Impossible de signer cette pétition. J’habite Huelgoat dans le Finistère, et le code postal 29690 n’est pas celui proposé dans la procédure.

                            Si je l’accepte, on me dit que ma demande n’est pas valable, si je tente de le rectifier, on me dit la aussi que la commune n’existe pas…...

                            Kafka au pays de la manipulation…..Je fais une réclamation, longue, en sortant la aussi mes attestations d’identité, pour au final me refuser ma démarche pour une raison totalement fallacieuse.. ..Mon fils m’apprend qu’il connait plusieurs personnes partageant la même aventure. J’ai du mal à croire que cela soit du pur hasard, puisque le listing des communes avec leur numéro ne relève que du papier collé des registres de l’administration ordinaire. D’autre part, le site est déjà en soi même difficile à trouver, et bien des personnes pensent avoir signé, en abondant à une ancienne pétition qui apparait en prime


                            • kirios 19 juin 08:15

                              @velosolex
                              j’ai fait un commentaire ci dessous faisant le même constat que le votre .
                              ce rip , a été conçu pour nous embrouiller


                            • Laulau Laulau 19 juin 09:03

                              @velosolex
                              C’est un piège ! Il ne s’agit pas du code postal mais du code INSEE de votre commune. Donnez le nom de votre commune et continuez.


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 juin 16:54

                              @velosolex
                              Impossible de signer cette pétition. J’habite Huelgoat dans le Finistère, et le code postal 29690 n’est pas celui proposé dans la procédure.

                               
                              Bizarre j’ai pas eu de problème particulier .


                            • Armelle Armelle 19 juin 00:19

                              Abandonner ADP au privé, ho bah oui quelle affaire !!! Desbijoux de famille en toc...

                              Abandonner Aéroport de Paris, l’un des plus pourris du monde (classé dans les derniers), je ne vois pas ce qu’il y a de grave, au moins on se débarrassera d’un tas de merde qui risque de coûter la peau du cul au contribuable si aucune restructuration profonde n’est programmée et vite. Des dividendes à hauteur de 170 millions mais qui restent ridicules par rapport à l’importance de l’actif dans le portefeuille de l’Etat. 

                              Autrement dit, encore un boulet d’état, comme la plupart des structures qu’il gère à travers les formidable compétences de nos chers technocrates fonctionnaires, les cadors de la société !!!

                              Et puis aux mains du privé, celui-ci ne pourra que mieux être géré, L’heureux élu n’aura aucun mal à faire mieux...

                              L’idéologie à tout prix fait décidément perdre le bon sens des choses...


                              • sylvain 19 juin 18:09

                                @Armelle
                                La société ADP gère plusieurs aéroports, ca ne peut donc pas etre « l’un des plus pourris du monde » et génère effectivement quelques centaines de millions de bénef sur lesquels vous êtes bien le seul à cracher .
                                Pour ce qui est du mythe de l’entreprise mieux géréé par le capital, on y a jamais trop cru en France et le moins qu’on puisse dire c’est que ni l’eau, ni le gaz ni les autoroutes ( j’en passe) ne semblent avoir convaincu grand monde : beaucoup plus cher, pas de meilleur qualité et plus de service public
                                Après si vous voulez parler d’idéologie à tout prix, vous qui répétez les mantras que nous servent les médias depuis 30 ans, c’est quand vous voulez


                              • Armelle Armelle 20 juin 09:22

                                @sylvain
                                « vous qui répétez les mantras que nous servent les médias depuis 30 ans, c’est quand vous voulez »
                                Ha oui ? Vous vous inventez des histoires, c’est amusant...
                                Et puis pour ce qui est des entreprises gérées par l’état, vous voulez qu’on parle de...SNCF RESEAU, SNCF MOBILITÉ, EDF, AREVA, RATP ?????? Dont d’ailleurs la totalité bénéficient d’une position monopolistique !!! c’est un comble ! Et bien dites donc, qu’est-ce que ce serait si ces pieuvres cancéreuses étaient soumises à la concurrence ?!?!??
                                Lisez-donc de temps en temps les rapports de la cour des comptes, ...un exemple de synthèse ; https://www.lepoint.fr/dossiers/economie/cour-des-comptes/, et étant les champions en terme de prélèvements, si ne voyez pas qqe chose qui cloche, c’est alors inquiétant...
                                 smiley


                              • simir simir 20 juin 16:20

                                @sylvain
                                Tout comme les PTT, privatisés en 1993 (2 EPIC) puis par la suite SA.
                                Rapidement pour FT un trou de plusieurs milliards de francs avec Michel Bon du à sa gestion calamiteuse alors que l’administration des PTT gagnait de l’argent et ne coûtait pas un franc aux contribuables (budget annexe)
                                Rapidement aussi à France Télécom chute de la qualité. L’astreinte 24/24 n’était plus sollicitée pour ne pas payer des travaux de nuit.
                                Des villages privés de téléphone pendant des jours. Il n’y avait pas de mobiles à l’époque.
                                Des équipements de sécurité comme les doubleurs de conduits numériques démontés : on désinvesti disaient les cadres et on faisait de la sur-qualité avant 93.
                                Oui ce sont leurs mots.

                                Maintenant des zones blanches partout et des collectivités locales qui doivent mettre la main au portefeuille sans aucun retour sur investissement.

                                La poste c’est pareil, des bureaux qui ferment et le courrier à J+1 ce sont des exceptions.

                                Faut vraiment avoir de la mer.. dans les yeux pour dire que le privé c’est mieux.


                              • sylvain 20 juin 19:21

                                @Armelle
                                je ne m’intéresse pas à toutes les sociétés gérées par l’état, si vous faites un peu attention je vous parle de sociétés gérées par l’état et qui ont été privatisées, je regarde alors ce qui change . Il me semble que vous ne parlez que de sociétés qui n’ont pas été privatisées, on ne peut pas alors voir la différence entre les deux
                                Vous dites que je me raconte des histoires, sans rien remettre en cause de ce que j’ai dis, qu’est ce qui est une histoire précisément ?? Je pense n’avoir parlé que de choses bien avérées et vérifiables...
                                Quand aux positions monopolistiques, tous les exemples que j’ai cité l’ont aussi . Je préfère tout de même que ce soit l’état qui détienne ces positions, il y a au moins un peu de contrôle citoyen
                                D’autre part le point appartient à artemis, une holding de francois pinaut et je ne lis pas de propagande


                              • sylvain 20 juin 19:23

                                @simir
                                je ne connaissais pas l’exemple des ptt, trop jeune à cette époque là, mais il ressemble à beaucoup d’autres



                                • devphil30 devphil30 19 juin 06:52

                                  J’ai mis un lien pour aider à la saisie du referendum ADP

                                  Il faut mettre le nom en majuscules n ça passe bien ensuite


                                  • kirios 19 juin 07:20

                                    j’ai essayé d’envoyer une réclamation qui disait (dans une démocratie le patron c’est le peuple .
                                    -il est anormal que l’on ne puisse connaitre le nombre de votants
                                    il est malhonn^te de ne pas envoyé de récepissé justificatif de réclamation
                                    il est anormal qu’une campagne d’information médiatique ne soit pas faite").

                                    impossible !

                                    même si j’ai voté , ce rip est un attrape couillon !


                                    • Garibaldi2 19 juin 11:55

                                      @kiriosl

                                      Et aussi il est totalement anormal de violer le secret du vote puisque dans le cas de cette ’’pétition’’, la soutenir c’est voter contre la privatisation. Ce serait autre chose si la pétition comportait 2 options, pour la privatisation et contre la privatisation, et que le fait que les votes contre la privatisation atteignent la barre des 4,7 millions entraîne un référendum sur le sujet.

                                      A mon opinion, le pouvoir fait une grosse erreur en ne facilitant pas l’expression populaire, les journaleux vont avoir du grain à moudre et ne vont pas louper le gouvernement, car il y a des crottes qu’on ne peut pas cacher sous le tapis, même avec le soutien des éditorialistes complaisants. Ce n’est pas le pouvoir qui tient les médias, ce sont les médias qui tiennent le pouvoir.


                                    • Laulau Laulau 19 juin 15:32

                                      Aujourd’hui on en est à 196000 signatures, en deux jours.


                                      • Mefrange 19 juin 21:56

                                        Les entreprises publiques appartiennent aux français qui en sont les actionnaires. Si l’Etat avait un budget positif il serait tenu de donner les dividendes aux français. L’état en est l’intendant. Un intendant ne peut pas aliéner le domaine dont il s’occupe sans l’accord explicite du propriétaire. Oui il faut voter en faisant savoir que même en cas d’échec, toute privatisation non explicitement consentie par référendum serait considérée comme nulle et expropriée sans indemnité à l’avenir. Le reste est question de rapport de forçe qui n’est pas en faveur du peuple. Le « qu’ils viennent me chercher » macronien est cohérent. Au moins on y voit plus clair. Les députés ne représentent rien et font un abus de pouvoir. Ils n’expriment pas la volonté générale et tout le reste est rapport de force brut. Le contrat social n’existe plus. La 5 ème république fondée par des référendums successifs de 80 % de oui sombre en direct. Phénomène intéressant.


                                        • L'Astronome L’Astronome 20 juin 08:38

                                           

                                          Impossible de signer la pétition. Moi qui ai voté pour les Européennes d’avril dernier, j’ai eu droit à un message : « Vous n’êtes pas inscrit sur les listes électorales ». Soit on a affaire à des programmeurs incompétents (ce qui ne m’étonnerait pas), soit c’est fait exprès pour décourager les citoyens. On a affaire à une bande de nazes gouvernementaux.

                                           


                                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 juin 16:29

                                            @L’Astronome

                                            il y a dû y avoir un trou d’air numérique au dessus de toi. 


                                          • ecodissi 20 juin 20:47

                                            il faut prendre sa carte électorale et bien renseigner
                                            le nom en majuscule
                                            tous les prénoms
                                            ...
                                            https://www.les-crises.fr/tuto-notre-guide-pour-signer-la-petition-referendumadp/

                                            en avant !


                                            • Old Dan Old Dan 21 juin 11:50

                                              (Rire !) J’habite à l’autre bout du monde et ma demande à été enregistrée

                                              Je ne prends jamais d’avion de ligne (claustro) mais voir ADP privatisé, après les autoroutes, me hérisse...

                                              [... Le simple nom de VINCI me met le poil à pic ! ]


                                              • Eric F Eric F 23 juin 19:48

                                                Apparemment le site a du être débuggé, j’ai pu entrer mon soutien sans difficulté, il faut respecter exactement les caractères du nom et prénoms tels qu’ils figurent sur la carte d’électeur (comme c’est précisé sur le site), et utiliser les menus déroulants pour commune et département (sans modification). Je l’ai fait sur PC pour faciliter le visionnage et la saisie.

                                                ...reste à vérifier dans quelques jours que ça a bien été validé (même en ayant contrôlé, une erreur de saisie n’est pas impossible).

                                                Il faudrait que les partis d’opposition fassent une campagne d’information (spots et affiches), et qu’ils diffusent en temps réel le nombre de signataires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès