• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ni claque ni fessée aux enfants, ni violences conjugales !

Ni claque ni fessée aux enfants, ni violences conjugales !

« Je relisais il y a quelques jours une lettre que Baudelaire écrivait à sa mère, une nuit où il parlait de son découragement, du caractère insupportable de la vie. Et au milieu de la nuit, il décrivait ce moment, celui où souvent il se mettait à écrire de ce qu’il appelait "le ressaisissement". C’est ce qui est en train de se passer dans la société française, c’est le moment du ressaisissement. » (Emmanuel Macron, le 25 novembre 2017 à Paris).



Au début de l’été, il y a deux mois, le 2 juillet 2019, le Sénat a adopté la proposition de loi contre les violences éducatives. Ainsi adopté définitivement par le Parlement à la quasi-unanimité, le texte a été promulgué le 10 juillet 2019 par le Président Emmanuel Macron, devenant la loi n°2019-721 du 10 juillet 2019 relative à l’interdiction des violences éducatives ordinaires, signée également par Édouard Philippe, Nicole Belloubet et Agnès Buzyn.

Le texte est très court. Il est composé de trois articles mais le principal est dans le premier article. Il rajoute dans l’article 371-1 du code civil ce petit alinéa tout simple, qui est maintenant lu aux futurs époux lors de leur mariage : « L’autorité parentale s’exerce sans violences physiques ou psychologiques. ».

Honnêtement et moralement, personne ne peut s’opposer à une telle phrase. Les violences physiques sont assez faciles à définir et à constater, une consultation médicale peut suffire, mais c’est déjà plus difficile de définir les violences psychologiques, comme c’est difficile aussi de constater le harcèlement moral au travail.

L’article 2 ajoute la prévention des violences éducatives ordinaires dans le code de l’action sociale et des familles, ce qui rend obligatoire la formation des assistantes maternelles sur ce thème. L’article 3 prévoit un rapport fourni par le gouvernement sur l’état des lieux des violences éducatives en France et sur l’évaluation des besoins nécessaires pour sensibiliser, accompagner et soutenir les parents. Ce rapport aurait dû être remis avant le 1er septembre 2019 mais, à ma connaissance, n’a pas dû être encore remis à ce jour (3 septembre 2019).

Cette loi est en cohérence avec la Convention internationale des droits de l’enfant que la France a ratifiée en 1990. La France est le 56e État à bannir ainsi explicitement les violences éducatives ordinaires, 26e États de l’Europe. Le code de parentalité et de tutelle en Suède interdit tout « châtiment corporel ou tout autre traitement humiliant » dès …1979 (il y a quarante ans).

Le texte ne prévoit pas de sanction car elles sont déjà prévues par les lois précédentes, le code pénal prévoit jusqu’à vingt de prison pour la maltraitance des enfants. L’article 222-13 du code pénal interdit effectivement « les violences ayant entraîné une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ayant entraîné aucune incapacité de travail (…) lorsqu’elles sont commises sur un mineur de quinze ans ». Précisons le vocabulaire juridique : "mineur de quinze ans" signifie un enfant de quinze ans ou moins. Mais la jurisprudence reconnaissait néanmoins un "droit à la correction" laissé à l’appréciation des familles.

Le texte est donc le moyen plus de sensibiliser que de sanctionner les parents qui "battent" leurs enfants. Battre les enfants semble être un grand mot mais pourtant, il s’agit bien de cela. Il s’agit certes de donner une claque ou de donner une fessée, mais qu’est-ce que c’est sinon des violences physiques et psychologiques (notamment par l’humiliation de la correction) ?

Ce texte était d’origine parlementaire et pas gouvernementale. Un précédent texte avait été déposé lors de la précédente législature mais n’avait pas eu le temps d’être examiné.

_yartiSpanking02

Je me méfie toujours des "modes sociétales". Certaines sont pertinentes, d’autres peuvent parfois exagérer. Sur l’éducation des enfants, il y avait ce sentiment qu’une bonne claque pourrait donner un déclic à l’enfant et montrer la fermeté des parents. J’ai d‘ailleurs toujours pensé qu’une claque était plus efficace qu’une fessée dont je n’aurais pas eu l’idée si elle n’avait pas existé (comme moyen éducatif, je précise !).

Une autre réticence plus générale, c’est que je suis toujours méfiant quand l’État s’invite dans la vie privée des gens, or, l’éducation des enfants fait partie, au-delà de l’instruction publique (la scolarité), de la vie privée des ménages, à tel point que même une personne amie aura du mal, si elle veut rester délicate, de donner des conseils éducatifs à des parents sans trop les froisser.

C’était une réticence de même nature que j’avais eue pour la loi sur le mariage pour tous. À la fin, cela signifiait qu’il fallait s’identifier avec sa sexualité, ce qui, selon moi, est un sujet que reste du domaine "sous couette" et pas du domaine public. Avant le mariage pour tous, se marier ne donnait pas forcément une indication sur sa sexualité (puisque rien n’empêchait une personne homosexuelle de se marier malgré tout). En permettant à deux personnes de même sexe de se marier l’une avec l’autre, la nature des sexes des époux donne désormais une indication immédiate sur leur type de sexualité qui de toute façon, quelle qu’elle soit, ne doit être ni une honte ni une fierté. À cela s’oppose la volonté de vivre un amour au grand jour, et cet argument est aussi la justification, après tout, des mariages des personnes hétérosexuelles.

Je me méfie surtout des lois inutiles. Et des mots inutiles, mais à la mode. Le dernier à la mode m’agace fortement même s’il recouvre une réalité qu’il s’agit de combattre férocement : "féminicide". Car ce qui compte, c’est la lutte contre les meurtres des conjoints ou ex-conjoints, pas seulement des seules femmes, même si elles sont nettement les plus nombreuses. Ce sont des homicides, aussi scandaleux que les autres homicides (pas moins, mais pas plus non plus). Tout au plus, il faudrait inventer un mot qui signifierait "conjointicide", mais en reprenant la bonne racine (latine).

Lançant à Matignon le "Grenelle" contre les violences conjugales le 3 septembre 2019, le Premier Ministre Édouard Philippe a déclaré : « Certains hommes se sont habitués à l’impunité. L’impunité de frapper leur femme ou leur compagne (…). La violenter, la terroriser et parfois la tuer parce qu’elle représente une altérité. Le propre d’une altérité, c’est d’avoir une volonté, une liberté qui ne coïncident pas toujours avec la nôtre. Et certains hommes ne le supportent pas. Je ne croyais pas avoir à dire cette phrase un jour, dans une grande démocratie comme la France, mais certains hommes n’arrivent pas encore à supporter que leur compagne existe, autrement que "pour eux". Si bien qu’aujourd’hui, dans notre pays, des femmes, nos concitoyennes, meurent étranglées, poignardées, brûlées vives, rouées de coups. Tous les deux ou trois jours. Parfois sous les yeux de leurs enfants, parfois en pleine rue. Elles meurent en se jetant par la fenêtre, en serrant leur bébé dans leurs bras, pour échapper à leur conjoint. Depuis des siècles, ces femmes sont ensevelies sous notre indifférence, notre déni, notre incurie, notre machisme séculaire, notre incapacité à regarder cette horreur en face. ». Le 3 septembre 2019 en écho au numéro d’appel 3919 qui répond aux victimes de violences conjugales et qui a reçu 53 244 appels en 2018.

Bien sûr qu’il faut lutter contre les violences conjugales, et d’ailleurs, justement, la loi contre la violence faite aux enfants n’est pas sans rapport. Lorsqu’on est violent, on l’est rarement à moitié. L’épouse, les enfants sont parfois tout aussi violentés l’une que les autres. C’est d’ailleurs cette idée qu’Édouard Philippe a voulu marteler : il est faux de dire qu’un homme violent avec sa femme peut être un bon père, ne serait-ce que parce qu’il est dans l’illégalité et qu’il ne montre pas l’exemple, et que taper sur la mère de ses enfants ne paraît pas être un signe de bonne éducation : « On conviendra qu’un père qui ne respecte ni la mère de ses enfants, ni la loi, assume au moins imparfaitement les fondamentaux que la société peut attendre d’un père. Quand un enfant retrouve sa mère inanimée, quand il la surprend pendant qu’elle essaie de camoufler un bleu, quand il entend son père la dénigrer systématiquement, on ne peut imaginer que cet enfant garde, de son père, une image intacte. ».

Et Édouard Philippe de conclure par Victor Hugo : « Certains vont essayer de relativiser l’étendue et l’horreur des violences conjugales. Certains auront peut-être l’indécence de temporiser, au lieu d’agir. Ce n’est pas notre intention. Car on ne le répétera jamais assez : l’absolue singularité des violences conjugales, c’est qu’elles se produisent à l’endroit où l’on devrait se sentir le plus en sécurité. La personne dont on est tombé amoureux, avec qui on choisit de vivre, c’est normalement la personne qui nous donne de la confiance, du souffle. Dans "Les Misérables", Victor Hugo écrit que les gens qu’on aime sont normalement "nos êtres respirables. S’ils nous manquent, l’air nous manque, nous étouffons". Mais quand le conjoint ou l’ex-conjoint rend l’air irrespirable, impunément, je suis convaincu que c’est toute la société qui est non seulement misérable, mais asphyxiée. » (3 septembre 2019).

Je me méfie aussi des grandes déclarations d’élus qui, la main sur le cœur, veulent lutter contre les violences conjugales (qui tuent environ 150 personnes par an, ce qui est beaucoup trop important) mais qui, en même temps, dans un élan de démagogie non assumée, protestent contre la limitation à 80 kilomètres par heure sur les routes à une voie tandis que cette mesure devrait épargner entre 300 et 400 vies par an, soit des centaines de drames familiaux.

Revenons à la fessée et aux claques. La manière d’éduquer les enfants reste du domaine privé, mais la violence, quelle qu’elle soit, est une affaire publique. Elle concerne toute la société. Le premier principe d’un État est d’assurer la sécurité à tous, de protéger les plus fragiles. Or, admettre qu’on peut impunément gifler un enfant, ou lui donner la fessée, même s’il la mérite (mais il la mérite selon quel article de loi ? quels critères ? et qui a condamné l’enfant à une telle sanction, un juge impartial ?), c’est laisser entendre qu’on peut battre ses enfants sans sanction.

Or, la violence est inacceptable. Certes, il y a une différence entre donner une claque tous les dix ans, en clair, "la" claque, parce que c’était nécessaire (voir le fameux film "La Gifle", réalisé par Claude Pinoteau et sorti le 23 octobre 1974, avec Lino Ventura, Isabelle Adjani et Annie Girardot), et gifler tous les jours, pour un oui ou pour un non, un enfant, ou même, parce que le parent est sous la dépendance d’alcool ou d’autres substances.

_yartiSpanking03

C’est surtout que la violence ne doit pas être une méthode éducative. C’est vrai qu’on part de loin où, même à l’école, il y a trois ou quatre générations, on n’hésitait pas à utiliser la violence physique pour faire apprendre. Heureusement, cette époque est révolue et il est même interdit de gifler des élèves (un enseignant excédé peut être poursuivi pénalement si cela arrive).

Des documents pédagogiques à destination des familles essaient d’ailleurs d’expliquer que les claques et les fessées ne font jamais du bien et engendrent chez l’enfant la peur, l’incompréhension, la haine, la souffrance et la honte, des sentiments qui ne les aident pas à grandir. Et surtout, ainsi corrigé, l’enfant comprend que le meilleur moyen de s’imposer, d’imposer ses vues, de se faire obéir, c’est de battre les autres, ce qui ne fait qu’engendrer une société de violences pourtant déjà bien développée (souvent par l’incapacité à s’exprimer autrement).

Comme indiqué plus haut, la loi interdisait déjà de maltraiter les enfants. Cette nouvelle loi permet surtout de sensibiliser les parents et futurs parents (notamment au moment du mariage) que la violence physique et psychologique n’est jamais une méthode éducative. Et d’ailleurs, quand on aime vraiment un être, surtout s’il est fragile, comment pourrait-on le frapper en toute conscience ? et pour son bien ?!


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (03 septembre 2019)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Ni claque ni fessée aux enfants, ni violences conjugales !
Discours du Président Emmanuel Macron le 25 novembre 2017 à Paris (texte intégral).
Violences conjugales : le massacre des femmes continue.
Violences conjugales en France : quelques chiffres qui parlent.
La lutte contre la violence faite aux femmes, nouvelle cause nationale ?
Que restera-t-il du drame de Thionville ?
Marie Trintignant.
Jacqueline Sauvage.
L’Académie française et la féminisation des noms de métiers et de fonctions.
L’écriture inclusive.

_yartiSpanking04
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.52/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • Sparker Sparker 4 septembre 09:06

    L’autre jour au supermarché j’ai entendue une femme houspiller vertement et vulgairement quelqu’un sans retenue publique, je croyais quelle avait fait entrer son chien dans le magasin et je me suis dit que non ce n’était pas possible, en m’approchant j’ai constaté que c’était à sa fille quelle parlait, ouf, un chien dans un supermarché quand même faudrait pas exagérer...


    • Aristide Aristide 4 septembre 13:42

      @Sparker

      ahhh, ces gens du peuple ....


    • placide21 6 septembre 07:59

      @Sparker
      J’ai donné quelques claques sur les fesses de mon fils lorsqu’il était petit,maintenant adulte il est satisfait de la vie qu’il a choisi,j’étais prêt a affronter la justice lors des fessées il faut assumer face aux à la propagande des guignols, La liberté c’est dans les détails.


    • Clocel Clocel 4 septembre 09:19

      RÔôô... ! Ce pays va devenir un enfer pour les pédophiles...


      • San Jose 4 septembre 09:34

        Quelques mots sur le « féminicide ».

        Ce serait le meurtre ou assassinat d’une femme parce qu’elle est une femme. 

        La chose existe, mais elle est rare et restreinte à des pervers, qui prennent leur plaisir à tuer, avec ou sans viol. On peut y ajouter les hommes sans perversion propre mais rendus meurtriers par une culture du crime d’honneur.

        .

        Un homme en ménage qui tue sa femme ne la tue pas parce qu’elle est une femme, mais la tue pour des motifs analogues à ceux pour lesquels il pourrait tuer une autre personne, y compris un homme : il existe une situation de tension extrême, dont la cause ici importe peu, qui aboutit à une crise de rage, et/ou de désespoir, qui fait perdre la raison au tueur en le rendant momentanément indifférent aux conséquences de son geste, à moins qu’il n’ait des raisons réalistes de penser échapper à la justice. 

        .

        Dire q’une femme est tuée parce qu’elle est une femme est dans le cas général une escroquerie intellectuelle. 

        Le « féminicide » ainsi défini comme le meurtre ou l’assassinat d’une femme parce qu’elle est une femme, est un concept fallacieux qui relève de la recherche voulue ou non, selon qui utilise le mot, d’une prééminence féminine. 

        Le « féminicide » devrait être aussitôt accompagné du « viricide », meurtre ou assassinat d’un homme parce qu’il est un homme. Le « viricide » est théorisé par le Scum Manifesto (en ligne, quelques pages à lire absolument) de Valerie Solanas. Je ne connais pas de théorie rédigée du « féminicide ». 

        Selon toutefois le féminisme, le meurtre ou assassinat d’un homme par sa conjointe n’est que la mesure de défense prise par celle-ci face au danger. Pourquoi ne pas dire tant qu’on y est que le « féminicide » est préventif, lorsque l’homme voit sa compagne se saisir d’un couteau de cuisine, arme fréquente. 


        • JL JL 4 septembre 09:45

          @San Jose
           
          et pourquoi pas, parfois, un matricide par procuration ?


        • JC_Lavau JC_Lavau 4 septembre 10:09

          @San Jose. Du reste, pour une dictateuse qui vient de rencontrer dans son nouveau collège la femme de sa vie, assassiner un témoin gênant et ayant droit gênant, mais c’est de la légitime défense !
          http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/mission_parricide/sabotage_de_frein.htm


        • Ruut Ruut 4 septembre 10:23

          Combien d’hommes battus et assassiné par leur douce et tendre ?
          Soyons honnêtes jusqu’au bout.
          Est-ce que les cas de maltraitance sont plus faible dans les couples lesbiens ?


        • Aristide Aristide 4 septembre 13:44

          @Ruut

          C’est un nid ....


        • Désintox Désintox 4 septembre 14:37

          @San Jose
          « Ce serait le meurtre ou assassinat d’une femme parce qu’elle est une femme. »
          C’est votre définition.


        • Le421 Le421 4 septembre 17:48

          @San Jose
          Et ça s’appelle comment quand on frappe sa femme parce qu’exaspéré par le fait qu’elle n’en branle pas une de la journée et qu’il faut se taper le ménage en rentrant du boulot ?
          Parce que ce genre de cas de figure avec les donzelles plantées sur le smartphone, ça devient monnaie courante.
          Pas étonnant que des types deviennent pédés...
          Quand il ne faut pas passer le permis poids lourds pour emmener maman au lit après trois ans de mariage !!
          Des clichés ??
          Voire...  smiley


        • San Jose 4 septembre 18:28

          @Désintox
          .
          C’est votre définition
          .
          Je n’aurais pas pensé à l’inventer.



        • Pere Plexe Pere Plexe 4 septembre 09:47

          Encore un grand théoricien de l’éducation.

          Qui oublie les faits qui le dérangent .

          En premier lieu le fait que des générations ont grandis avec un système d’éducation incluant ses sanctions physiques, sans graves conséquences quand elles sont appliquées avec mesure et discernement.

          En second lieu le fait que le monde ne se limite pas à la cellule familiale ou l’école.

          Or celui ci est de plus en plus violent (conséquence d’une éducation sans sanctions physiques ?).Et même au sein de ses milieux la violence physique et aussi le fait des enfants eux mêmes (morsures coups cheveux tirés...)

          Et ensuite que claques et fessées sont nécessairement remplacées par d’autres sanctions qui peuvent être autrement destructrices sur l’épanouissement de l’enfant.

          J’ai par exemple été témoin en crèche de nounous contrainte de séparer des mômes. Quel impact sur l’enfant mordu au sang de voir que les adultes sont incapables de le protéger ? que finalement son agresseur s’en tire sans vrai sanction et récidive ?

          Les plus expérimentées des nounous usent de petits subterfuges (contention douloureuses par exemple) mais qui restent insuffisant pour un petit nombre d’enfant qui comprennent rapidement que quoi qu’ils fassent ils ne risque rien de fâcheux.


          • Pere Plexe Pere Plexe 4 septembre 09:52

            @Pere Plexe
            Presenter comme solution au meurtre de femmes par leurs conjoint une éducation sans sanctions physique ne repose sur rien !
            Surtout pas sur le bon sens ou l’observation.
            Faire les amalganes fessée= violence= violence faites aux femmes n’est pas sérieux


          • Désintox Désintox 4 septembre 14:38

            @Pere Plexe
            En lisant les forums Agoravox, on se dit parfois, en effet, qu’il y a des coups de pieds au cul qui se perdent.
            Mais il ne s’agit pas d’enfants.


          • Attila Attila 4 septembre 10:00

            Par contre, la violence économique contre toute la population est chaudement recommandées par les plus hautes instances nationales, européennes et internationales.

            Précarité, chômage, petits boulots, harcèlement au travail, suicides, . . .

            .


            • Ruut Ruut 4 septembre 10:26

              @Attila
              Surtout que le lien perte d’emplois -> séparation lui est avéré.
              Double coups de masse psychologique contre les Hommes.

              Mais la violence faite aux Hommes ça ne compte JAMAIS.


            • Désintox Désintox 4 septembre 14:39

              @Attila
              Je ne vois pas le rapport.


            • Le421 Le421 4 septembre 17:52

              @Désintox
              La violence conjugale est très souvent liée à une précarité sociale.
              Pour les amateurs SM, je ne pense pas, mais...

              Au fait.
              Il n’y avait pas une AFMB autrefois ?
              Association Française des Maris Battus...
              Parce que ça existe aussi... Dans le silence radio total.


            • San Jose 5 septembre 09:21

              @Désintox
              .
              La perte d’emploi par un homme est une cause courante de séparation. La perte d’emploi pour une femme ne sera jamais en divorce un argument contre elle. Une femme vient accuser son mari d’être un chômeur professionnel et de se complaire dans le chômage, argument heureusement parfois repoussé par le tribunal (ce fut mon cas) mais cependant souvent recevable ; un homme qui vient se plaindre de ce que ce que sa femme chômeuse ne cherche que mollement du boulot et ainsi plonge la famille dans une grande médiocrité matérielle préjudiciable aux enfants.... est un homme qui pourra ester tout seul, car je doute qu’il trouve un avocat assez fou pour plaider cela. 


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 septembre 10:08

              Que répondre à de la démagogie ?

              Rien, à part en rire, et ne pas la prendre au sérieux.

              Interdisons donc, ici et maintenant, la méchanceté.


              • jymb 4 septembre 10:10

                Le 80 km/h mêle l’autophobie rance et l’avidité pognoneuse...la quasi totalité des francais est opposé, et les derniers pseudo « assouplissements » sont un monument historique d’hypocrisie et, disons le, de foutage de gueule, étant parfaitement inapplicables 

                Le « Grenelle » actuelle est lui parfaitement discriminant, ne se préoccupant absolument pas des hommes battus et/ou humiliés au quotidien, on ouvre micro et audience aux « féministes » les plus hargneuses qui peuvent donner libre cours à leurs propos. 

                Combien de lieux d’accueil en France pour un homme aggressé et qui ne pourra pas se défendre, étant condamné d’avance par cette hargne ? A qui peut-il parler et se confier ? 

                La Macronie nous fait tomber tous les jours plus bas dans la division entre francais 


                • ETTORE ETTORE 4 septembre 10:11

                  Nous passerons les parents en aide psychologique, car vraiment trop « frappés » par leurs enfants trop frappadingues.

                  Les psy, coatch, cellules de paroles, et autres gloires de la compromission, ont encore de beaux jours devant eux.


                  • cevennevive cevennevive 4 septembre 10:13

                    Bonjour Sylvain,

                    « Je me méfie surtout des lois inutiles »

                    Oui, moi aussi, mais non seulement je m’en méfie, mais j’y décèle des colloques inutiles, de faux bons sentiments et des prétextes à blâmer ceux qui ne sont pas d’accord.

                    Des lois pour tout et n’importe quoi, des intrusions dans la vie privée et dans la famille, etc. C’est parfois insupportable, mais on sait qu’elles ne seront que très rarement appliquées.

                    Pour en revenir aux claques, ma mère, la meilleur des femmes, en était très prodigue, si bien que lorsque je me sentais en faute, je faisais un large détour pour ne pas trop m’approcher d’elle. Puis, l’instant d’après, tout était oublié. Elle était gaie et rieuse.

                    Quant aux « féminicides », le terme est impropre. « Crime passionnel » serait plus approprié. Tuer n’est pas l’apanage des maris, des amants, et des hommes en général. La guerre, quelle qu’elle soit tue, qu’elle soit guerre entre pays, ou guerre dans les foyers.

                    Et croyez-moi, je sais de quoi je parle, j’ai été, dans mon jeune temps, une épouse un peu maltraitée... Et je déteste la guerre, la violence et le despotisme.



                    • lautrecote 4 septembre 11:19

                      Le premier ministre Édouard Philippe déclare : « Certains hommes se sont habitués à l’impunité. ».

                      Ccomment doit-on comprendre cela, et qui vise-t-il plus précisément ?


                      • the clone the clone 4 septembre 16:03

                        @lautrecote

                        Il y a homard sous roche ....


                      • Ruut Ruut 6 septembre 16:13

                        @lautrecote
                        Macron.
                        Benalla.
                        Castaner.
                        etc...


                      • Loatse Loatse 4 septembre 13:17

                        C’est un cercle vicieux... si dans une famille, la mère subit la violence du père ou vice versa car oui c’est aussi courant, les enfants ne respecteront pas le parent humilié/battu et peuvent aller jusqu’à lever la main sur lui (elle) quand ce n’est pas l’insulter.

                        Mais il n’y a pas que les coups... certains conjoints usent de violence psychologique l’un envers l’autre, rabaissant, dénigrant sans cesse le père ou la mère devant les enfants... voire les prenant à parti...

                        Toute méthode éducative dans ces familles est vouée à l’échec... (sauf au parent maltraité à se séparer de son bourreau)

                        Dans ce contexte, l’enfant devenu adulte deviendra lui même un conjoint maltraité ou maltraitant... selon le parent auquel il s’identifie..

                        Ceci pouvant se répéter sur plusieurs générations...


                        • the clone the clone 4 septembre 16:02

                          Par contre la police , la bac , les crs et la gendarmerie mobile peuvent s’en donner a cœur joie contre les manifestants .....

                          On gaze , on crève les yeux , on arrache les mains , on brise les os , on assassine les mémés qui regardent au balcon en toute impunité et le sinistre Castaner distribue des gratification comme les nonos aux bons chiens chiens bien dressés sous les sourires béats des décervelés de LaREM ....


                          • kimonovert 4 septembre 17:13

                            Et Paf............le chien !


                            • Le421 Le421 4 septembre 17:54

                              Bah...

                              Parler de ce genre de sujet évite de se pencher sur les retraites ou le flop du G7 aussi inutile que les autres.

                              Sauf pour ceux qui se sont gobergés à Biarritz !!


                              • On oublie qu’il y a quelques décennies les conflits entre personnes se réglaient à coups de claques et de fessées... A notre époque du consommateur dévirilisé toute « violence » est proscrite, hormis celle exercer par nos princes qui condamnent le peuple à la précarité. A quand une bonne fessée électorale pour nos démagogues de service ?


                                • redcap 4 septembre 20:35

                                  « ni claques ni fessées .... »

                                  mais libre cours aux grenades explosives, LBD, gaz lacrymogènes pour les gilets jaunes !

                                  cherchez l’erreur !



                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 septembre 20:53

                                      Juste une question


                                      Sujet , vous êtes en voiture sur le sièges arrière, il y a deux enfants un garçon de 8 ans et une fillette de 7ans.

                                      Le garçon calme comme une image, la fillette plutôt espiègle,et prend un malin plaisir à détacher sa ceinture de sécurité.


                                      Après moult conseils et ordres pour qu’elle arrête son « petit jeux dangereux », elle ne veut rien savoir, que faites vous ?


                                      Perso, j’ai ma solution radicale, ( tirée de l’époque ou j’étais élève aux alentour de 1948 ) avec elle je l’ai utilisé qu’une seule foi, car elle a compris !


                                      @+ P@py



                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 septembre 21:07

                                        @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                        Tu pile . Elle va se foutre la tronche sur le siège avant sans qu’elle puisse contrôler...elle pige .


                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 septembre 21:19

                                        @Aita Pea Pea

                                        Non pas la bonne solution, car le gus responsable, si il pile, ferra ça forcement à vitesse réduite ( à moins d’être un taré de première) ,.. et la môme prendra cette manœuvre comme un jeux !,.. alors que ma « méthode » ultra simple peut s’utiliser partout !


                                        @+ P@py


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 septembre 21:30

                                        @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                        Salut. J’attends.


                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 septembre 21:54

                                        @Aita Pea Pea

                                        Ben en 1948, don j’avais 10 ans ,.. et à l’école j’étais pas un élève très studieux, mais du genre à regarder la nature par la fenètre ,.. et aussi à cause d’instituteurs xénophobes qui ne pouvait pas saquer les mômes ritals ! .. et qui me punissaient souvent lignes à copier pendant la récrée, alors que les fils de bourgeois c’était pas touche !

                                        .. puis venait la punition corporelle qui consiste à tirer les cheveux juste à hauteur des pattes vers le haut des oreilles .


                                        Ben pour ma petite fille un seule foi à été la bonne, elle n’a jamais plus essayée de détacher sa ceinture de sécurité !


                                        Comme dit un vieux proverbe :la fin justifie les moyens !.. et je ne regrette absolument pas mon geste, .. et bien plus tard cette dernière n’a avouée que cela lui avait servie de leçon !


                                        @+ P@py


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 septembre 22:07

                                        @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                        Papy j’ai toujours pas pigé...


                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 septembre 22:20

                                        @Aita Pea Pea

                                        Un anecdote perso

                                        20 ans plus tard, en novembre 68, alors que j’étais motard à la section moto de la CRS de Roanne ( 42 ) , en en poste de surveillance routière dans une sortie de virage, j’arrête une 404 Peugeot qui déportée sur gauche avait bien chevauchée la ligne continue. En contrôlant son conducteur, je reconnais un de mes anciens instituteurs quand j’avais une dizaine d’années ( c’était un « amateur acharné » du tirage de cheveux ). Ben , j’ai un un immense plaisir de voir que lorsqu’il m’a tendu ses papiers de voir que ses bras et mains tremblaient fortement, ( et j’ai vu également le visage déconfis de son épouse ) Je lui ai demandé sa profession, il n’a répondu « instituteur en retraite ».. et je lui ai répondu avec cette question « lorsque vous enseignez, il arrivait que vos élèves se trompent ou fassent des bêtises,mais vous voyez question code de la route que les adultes fusent-ils anciens instituteurs commettent également des fautes de conduites ,... et ses tremblements sont repartis de plus fort ! A la fin, je me suis fait connaître, et je lui ai dis « Monsieur juste un rappel au code de la route,sans verbalisation », .. et je lui ai fais signe de repartir.( la vengeance n’est pas dans mes gênes, car je suis au dessus de cela ) néanmoins j’ai vécu un grand moment, car j’ai toujours gravé en mémoire ces instants là, surtout son visage, ainsi que celui de son épouse !C’était ma séquence souvenirs !


                                        @+ P@py


                                      • Earth 4 septembre 22:24

                                        @Aita Pea Pea
                                         
                                        Quielle importance que tu comprennes pas ?

                                         toi le gélatineux par essence, sans aucune conviction, le slibard inoccupé, le fantôme de la culotte par excellence.


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 septembre 22:36

                                        @Earth

                                        Salut Bébert , j’espère pour toi que les résultats auront été négatifs . Sinon suis un con qui m’intteroge ...


                                      • Earth 4 septembre 22:53

                                        @Aita Pea Pea
                                         Tu t’interroges, bien, ru causes toujours avec Sampi pour comprendre lenbtitres des grilles de Django ?

                                         Je t’enverrais bien vers un vrai musicien ; écriture, arrangements, composition, mais c’est vers un site honni.

                                         Pour ma part, je n’ai que 44 ans de pratique de guitare, et je me demande encore tenir une conversation autre que « Bonjour,nl fait beau aujoud’hui c’est mieux qu’hier où il n pleuvait »

                                         En même temps les mecs qui ont joué sur SG faut pas en attendre grand chose, hein Nerstor ?


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 22:56

                                        @Earth

                                        Punchlines et révélations en cascades !!!!!! smiley

                                        Je vais continuer à te titiller !!!!!! smiley


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:00

                                        @Octobre Vert

                                        Tins, si j’allais jouer à la pala chez les tarlouzes d’à Côté ? ^^ smiley


                                      • Earth 4 septembre 23:01

                                        @Shaw
                                         
                                        On your bike


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:03

                                        @Fufu de Toscane

                                        Tu viens d’avaler un pingouin ??? smiley smiley smiley smiley

                                        Keske tu ferais sans moi hein, violeur de raviolis ! smiley


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:04

                                        @Earth

                                        Yeh man, welcome on board, for real ! smiley


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:13

                                        @Earth

                                        Re-regarde bien ma photo de profil Elric, là tu flippes pas vraiment en fixant son œil gauche ??? smiley

                                        Moi si désormais !!!

                                        Vas-y quand même molo dans la voix/e du frérot, please ! smiley


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:14

                                        @Earth

                                        On lui casse son joujou là, à ce grand petit con !


                                      • Earth 4 septembre 23:15

                                        @Shaw

                                         Bienvenu à bord de quoi ?

                                         Le deal est simple, soit tu rampes comme la limace que par essence tu s, soit je t’écrase tafiole.

                                         Capito ?


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:17

                                        @Earth

                                         smiley smiley smiley

                                        C’est encore moins percutant qu’avant !

                                        On progresse donc !

                                        smiley ( joli !!!!)


                                      • Earth 4 septembre 23:21

                                        @Shaw
                                        Nono, tu nous parles de ton week-end dans un ascenseur ?  smiley

                                        repeat after me : my Nono is a wally and he spend his time in an ass and sir  smiley


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:25

                                        @Earth

                                        J’en parlerai à notre âne commun ! smiley (s’il en reste encore quelque chose di’ici peu smiley Repeat after me, cova is cheating me all day long ! ^^ smiley smileysmiley ??????])


                                      • Earth 4 septembre 23:29

                                        @Shaw
                                         quelle platitude....

                                        Déjà en détresse ? c’est vrai qu’il t’en faut peu.
                                        T’es pas un partenaire stimulant..... en même temps une limace....


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:31

                                        @Zozos de hier et d’aujourd’hui

                                        Vous saviez que Jean Fab me tease tous les jours que ...je fais... sur Twitter !!!?!

                                        Bref c’est quand vous voulez pour l’ouverture IRL du B42 IRL, hein !

                                        Think about it !!!


                                      • Earth 4 septembre 23:35

                                        @Shaw

                                         Tu connais les conditions, et elles ne sont pas négociables.


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:39

                                        @Earth

                                         smiley smiley smiley smiley smiley

                                        Fuck !

                                        Surtout depuis que ma capitale furtive est officiellement et Octobre rouge/vertement inaugurée !

                                        À peluche !


                                      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 23:42

                                        PS

                                        Vous aurez intérêt à aimer le poisson avec arêtes !!! ^^

                                        (muchos besos Princesse des ténèbres ! ❣)


                                      • Earth 4 septembre 23:42

                                        @Shaw
                                         Bha les limaces hein.

                                        Va chez reneve.


                                      • Ruut Ruut 6 septembre 16:15

                                        @Aita Pea Pea
                                        Et la conne qui te collais au cul vas te défoncer le coffre....


                                      • Emohtaryp Emohtaryp 4 septembre 21:23

                                        « Ni claque ni fessée aux enfants, ni violences conjugales ! »

                                        .

                                        Par contre, le LBD, le gaz, la grenade, la matraque restent autorisés.......y compris contre les femmes, les handicapés, les personnes âgées et même les enfants vindicatifs !


                                        • Earth 4 septembre 21:56

                                          @Emohtaryp

                                          Merci la désinfo « Par contre, le LBD, le gaz, la grenade, la matraque restent autorisés.......y compris contre les femmes, les handicapés, les personnes âgées et même les enfants vindicatifs »

                                           Lorsque après 3 ou 4 sommations enjoignant à se disperser, dispersion refusée, tu te prends une lacrymo ou un coup de tonfa faut pas venir pleurer. Ca signifie que soit tu est un imbécile, soit que tu cours pas assez vite.,

                                           Incidemment, il n’y a aucun nourrisson en poussette, aucune personne âgée, sinon une arianeuneu, quant aux handicapés....si on considère que les braillards alcoolo gilet jaune en font parti.... On peut dire qu’ils n’ont pas obéi aux injonctions.


                                        • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 21:58

                                          @Earth

                                          Ernest, es-tu sûr de pas sortir les volcanos un peu trop tôt, traitre ?


                                        • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 22:01

                                          @257

                                          T’as bouclé ton baise en galaxie ? 🥰


                                        • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 22:05

                                          @257

                                          Si tu savais tout ce que j’ai déjà cramé de vu.e.s et revu.e.s IRL devant l’éternel dans la journée, ce soir, ça va être du billard, même pour des légendes de puissance 4 ! smiley smiley O-)


                                        • Earth 4 septembre 22:05

                                          @ Rock Hudson

                                            Schimblick toi la nouille tout seul dans ta tante ou trouve toi un mec.

                                          Ca te fera du bien.


                                        • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 22:06

                                          @Earth

                                          C’est bien, fais (enfin) pousser les girondes girolles, ça fait mon bizz, blaireau !


                                        • Earth 4 septembre 22:15

                                          @Shaw
                                           Baltringue, t’es tout couillon là


                                        • Attila Attila 4 septembre 22:22

                                          @Earth
                                          "Lorsque après 3 ou 4 sommations enjoignant à se disperser, dispersion refusée, tu te prends une lacrymo ou un coup de tonfa faut pas venir pleurer. Ca signifie que soit tu est un imbécile, soit que tu cours pas assez vite.,"
                                          . . . soit que tu n’as pas fait un stage de formation auprès des indiens d’Amazonie colombienne.
                                          .


                                        • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 22:24

                                          @Earth

                                          Mais je suis ce que tu veux.

                                          Plus tu cherches à m’enfoncer, plus tu m’élèves, t’as toujours pas compris que je fonctionne comme toi Bebert, mon grand frère à l’insu de son plein gré, dont j’ai repris l’étendard de sa destinée ultime une fois de plus ! smiley smiley


                                        • Earth 4 septembre 22:29

                                          @ Rock Hudson

                                           T’enfoncer ?  smiley

                                          Non merci  smiley Tout le mode sait que tu as des couilles au cul... mais que ce ne sont pas les tiennes....


                                        • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 22:31

                                          @Earth

                                          Pareil que pour les neurones ! Encore plus embêtant pour tous ceux que je retiens en otage, hein ? ^^ smiley smiley


                                        • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 22:33

                                          @Earth

                                          Gaffe, tu prends du gras en therme de smiley ! ^^


                                        • the clone the clone 5 septembre 08:54

                                          J’ai connu la fessé le crochet du poêle sur le cul les claques et le martinet ha j’oubliais le manche a balais cassé sur la colonne vertébrale .

                                          Les profs a cette époque nous tabassaient grave et on ne mouftais pas pour ne pas en reprendre a la maison....

                                          Une fois adulte pour punir mes gosses je cuisinais des légumes a l’eau ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès