• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Panique générale

Panique générale

(La photo est tirée d'un film hein, on se calme c'est pas pour de vrai...)

Quand un truc m’agace je tape.

Je tape sur mon clavier hein… Oula… Pas envie de me prendre un procès pour « incitation à gifler les cons », par les temps qui courent la prudence s’impose.

Y’a trois jours je lisais le post d’une victime de harcèlement sur un site professionnel bien connu, LinkedIn, ça sert à rien de le cacher tout le monde aura compris.

La complainte mielleuse et victimaire d’une post-ado milleniale, outrée par quelques messages ressemblant à « Pardon de vous déranger mademoiselle, je sais que ça n’est pas le meilleur endroit pour vous le dire, mais je vous trouve charmante » et autres scandaleuses insultes du même acabit.

Ni une ni deux, la pauvresse s’est empressée de dénoncer son prétendant virtuel, rendant publiques ses déclarations bien timides afin de l’afficher comme il faut, allez hop, sans pitié.

Là-dessous sont venus s’empiler plusieurs dizaines de commentaires plus indignés les uns que les autres… Han mais ça se fait trop pas ! C’est vraiment pas l’endroit pour faire ça ! C’est insupportable ce harcèlement permanent, surtout sur un site pro, quelle honte !

Donc envie de taper.

Pour commencer, j’aimerais dire à cette greluche aussi sotte que narcissique (voire perverse) qu’étant données les statistiques moyennes en Europe, 30% des rencontres se font sur le lieu de travail, et 15% ont lieu sur le web. 

Ce qui lui fait déjà près d’une chance sur deux de rencontrer le pauvre type qui devra la supporter, soit au boulot soit sur un site de rencontres. Ironie des chiffres. Pour le coup du site pro, tu repasseras cocotte.

Je lui dirai également que le meilleur moyen pour ne pas recevoir ce genre de sollicitations reste encore d’éviter d’illustrer son profil avec une photo d’elle maquillée comme une voiture volée, les yeux malicieux et la bouche en cul de poule devant le miroir de sa salle de bains.

Je lui expliquerai ensuite qu’elle semble ne rien trouver à redire sur les applis et les sites de rencontres aux noms aussi délicats que « adopteunmec » par exemple. Site qui, dans un monde où règnerait l’égalité des sexes pour laquelle elle se bat avec tant de courage, devrait avoir son équivalent symétrique sous la forme « adopteunegonzesse », et encore pour rester poli.

Je ne sais pas qui, d’elle ou des dizaines de faux-culs applaudissant au scandale, me donne le plus envie de gifler (mon clavier, on ne m’attrapera pas non plus pour « incitation à la haine des abrutis »)

L’autre jour je me suis aperçu que je ne souriais plus. Au café. Quand je me pose pour bosser un peu à la fraîche. Fini, terminé.

Aux serveuses ? Pas question ! Mignonne ou boudin, même tarif. J’attrape la monnaie je dis merci et je me remets sous mon casque.
Plus drôle encore avec un jeune serveur. Le gars franchement agréable, poli, sympa, et que je vois plusieurs fois par semaine. Savez quoi ? Je lui ai demandé son prénom. Affront ultime !!

Le type s’appelle Christophe. Je lui ai répondu « moi c’est Laurent », il a souri, m’a remercié pour les vingt centimes de pourliche et est reparti derrière sa caisse.

Maintenant on se dit bonjour, limite on se serre la main. C’est un scandale, je sais.

Je suis en train de me demander si au fond, je ne serais pas un abominable prédateur homosexuel en quête de petits jeunes pour assouvir mes désirs inavouables.

Bref.

Avec ces conneries j’attends surtout qu’on promulgue (enfin !) une loi contre les chansons d’amour.

« I wanna hold your hand » ? « Love me do » ? « Love me tender » ? Harcèlement !!

Et « Ne me quitte pas » alors ?

Si la gonzesse a envie de se tirer, après tout c’est son droit ! Salaud de Brel tiens ! Avec ton chantage affectif et ta poésie de mâle dominant qui tente par un subterfuge malhonnête d’empêcher une pauvre femme de retrouver sa liberté… Une honte !!

J’espère qu’on interdira bientôt Apollinaire, Rimbaud, Victor Hugo, Baudelaire, Ronsard… Tous ces atroces violeurs d’intimité, des pervers sans scrupules oui !

En même temps je ne me fais pas trop de souci, leurs livres n’étant pas disponibles au format sms, ils devraient disparaître sans qu’on s’en aperçoive, si mes calculs sont bons.

Et pendant qu’on y est… Mais qu’on déporte sur le champs les descendants et toute la famille d’Henry Miller, de Bukowski et de Gide bon sang !

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin après tout ? Quand la connerie tourne à l’hystérie collective, on aurait tort de se gêner.

À cette greluche je lui souhaiterai enfin de vivre le plus tôt possible dans le monde qu’elle appelle de ses voeux.

Un monde où on swipe des photos de profil sur Tinder (deux chances sur trois pour qu’elle soit inscrite sur un truc du genre) et où un simple pouce vert signifie « je te connais pas, mais t’as une belle gueule sur la photo donc je suis éventuellement disponible pour tirer un coup, parce que je suis tellement libre dans ma tête que je ressemble à un paquet de lessive dans un rayon chez Auchan. »

Je l’imagine déjà, toute émoustillée par un crétin qui aura mis un like sur sa photo de greluche et lui enverra sa plus belle prose pour faire connaissance. Quelque chose comme :

« Slt té bone !

_ merci lol

_ tu suss ?

_ bah sa dépant hi hi hi… »

                                                           Have a good one !


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • zzz'z zzz’z 4 juillet 16:35

    Voir vertement des avances sur un site professionnel peut se comprendre, ne serait-ce si la brave fille sort d’un harcèlement…


    On a pas tous la lumière à tous les étages, et, la pression économique tend à ne pas arranger les choses. 

    Les artistes sont bénis de dieux !

    • Christ Roi Christ Roi 4 juillet 19:59

      Très bon article qui traduit correctement le climat pourri de notre société. On sait d’où cela vient.


    • CommunArt CommunArt 4 juillet 16:39

      Je ne suis pas certain de tout comprendre.
      Dans le doute je retiens la dernière partie et vous remercie smiley



      • Jean Roque Jean Roque 4 juillet 16:51

         
         
        STOCKHOLM, RECORD EUROPÉEN DES VIOLS / HAB
         
        suite glands remplacement gocho
         
        http://www.liberation.fr/planete/2009/04/29/la-suede-malade-de-ses-viols_555235
         
         
        DANEMARK, 10 VIOLS SUR 12 PAR DES « CHANCES POUR BOOBALAND »
         
        http://www.fdesouche.com/1034967-danemark-une-etude-montre-que-10-violeurs-sur-12-sont-des-etrangers-ou-leurs-descendants
         
         
        Les soumis ça s’utilise...


        • zygzornifle zygzornifle 5 juillet 12:53

          @Jean Roque


          DANEMARK, 10 VIOLS SUR 12 PAR DES « CHANCES POUR BOOBALAND »
          Chuttt faut pas le dire , ça fait mauvais effet et ça risque d’attirer le tourisme sexuel gratuit du Maghreb et de l’Afrique ....

        • zygzornifle zygzornifle 5 juillet 12:51
          Panique générale....
          Macron dévoile son plan sur les retraites .....

          • CommunArt CommunArt 5 juillet 12:58

            Oui ?

            J’ai du mal à saisir le rapport, mais merci pour cette info zygornifle ! smiley

            • Jeekes Jeekes 5 juillet 16:37
              ’’J’espère qu’on interdira bientôt Apollinaire, Rimbaud, Victor Hugo, Baudelaire, Ronsard…’’
               
              Et Brassens ?
              Putain, faut surtout pas oublier Brassens.
               
              Marinette, Une jolie fleur, Fernande, et tellement d’autres z’insultes au ’’sexe’’ qu’on devrait le brûler en place de Grèves à titre posthume.
               
              Salaud de Georges, merde, quand même !
               



              • karibo karibo 5 juillet 18:44

                Denonce ta truie, merci pour ce moment ...


                • hunter hunter 6 juillet 18:49
                  Excellent ce papier, très humoristique, et reflétant bien la réalité !

                  quand est-ce que Marlène S. organise un autodafé des auteurs que vous citiez, mais attention, un autodafé genré, où seules des femmes ou des non binaires ou des trans pourraient jeter leur exemplaire au feu !

                  Merci et au plaisir de vous lire !

                  Adishatz

                  H/

                  • velosolex velosolex 6 juillet 23:28

                    Curieuse époque où les gens montrent leur cul aux fenêtres, quand il n’en font pas un selfie, s’ils ont le bras assez souple, et se mettant à beugler, au moindre regard appuyé. 

                    Dés qu’on entre dans la zone de penalty, mettez vos mains derrière votre dos, si vous ne voulez pas voir quelqu’un se mettre à hurler, et que l’arbitre n’accorde le penalty
                    Les temps sont curieux pour l’homme qui commence à vieillir et voit les oiseaux disparaître, car ce sont les plus beaux poètes de la création
                    Quand aux livres ce ne serait pas grave si les gens les retenaient par cœur, et les ressortaient ainsi à la demande, comme dans le livre de Bradburry
                    Bradburry, c’est qui ce loof ? Vous demande un quidam ahuri. Mais beaucoup ne connaissent pas plus Appolinaire, ou Rimbaud. 
                    J’avais pas envisagé la fin du monde comme ça. Tant pis, je garde « sensation » en moi. Avec tout de même la certitude que je ne suis pas tout seul, même quand je marche seul. 
                    Robert Charlebois - Sensation - YouTube

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès