• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Plus dure sera la chute

Plus dure sera la chute

 

Les géants aux pieds d'argile.

Ils sont à l'égal des dieux d'antan. Ils tutoient les anges, les médias leur tressent des couronnes de lauriers, la foule en fait des idoles tandis que l'argent coule à flot dans ces jeunes mains qui ne savent rien de la vie. Ils vivent dans une bulle, totalement coupés de la réalité mais pourtant c'est vers eux que se tournent les micros ou les regards afin de devenir des modèles, des exemples, des guides pour la jeunesse mais pas seulement…

Dans les rues, leurs noms sont portés en effigie sur le dos d'adorateurs prêts à se prosterner pour un jour, avoir le privilège d'être sur un cliché avec leur maître. Ils sont ainsi sollicités, harcelés de toutes parts par des fidèles qui seront capables, du jour au lendemain, de brûler l'icône pour lui substituer la nouvelle étoile filante.

Ils ne sont pas préparés à cette folie collective, à cette déraison des médias, à cette exposition aussi absurde qu'ahurissante. Pire même, ils sont entourés de requins parfois issus de leur propre famille qui ne voient dans la réussite de l'heure que l'occasion inespérée de faire fortune. Alors, ces dieux de pacotille ne disposent d'aucun garde-fou, ils sont jetés en pâture dans ce théâtre médiatique dont ils ne connaissent ni ne comprennent les règles.

Personne ne les met en garde. Ils servent à ceux qui les exploitent de paravent à l'extraordinaire injustice d'une société fondée non plus sur le mérite mais la naissance, l'argent et dans leur cas, des talents dérisoires. Ils sont la caution d'un système qui grâce à eux, trouve la démonstration que chacun peut gagner son coin de Paradis : la fortune.

Tout comme les jeux d'argent aux gains phénoménaux, ils ne sont là que pour dire aux multitudes de la misère que oui, c'est possible, chacun de vous peut réussir et atteindre ce Graal que constitue la fortune, seul repère d'une époque qui manque cruellement de valeurs. C'est ainsi qu'ils distillent insidieusement un terrifiant venin chez les plus jeunes, leur laissant croire que par un simple claquement de doigt, ils peuvent trouver place sur les toits du monde.

Les gamins, ainsi conditionnés, sont persuadés que l'école, les études ne sont pas la voie idoine pour réaliser le seul rêve que les écrans publicitaires, les films et les séries leur ont enseigné : « la richesse est la seule voie au bonheur ! ». Un bonheur purement matériel qui justement s'exprime au travers des voitures de luxe, des villas monumentales de nos idoles aux pieds d'argile. La boucle est bouclée, le peuple a des modèles qui ne sont que l'arbre qui cache la forêt des inégalités, des magouilles, des abus, de la misère et de l'exploitation.

Les idéologies sont mortes, seul le culte des dieux du stade et parfois de la scène, permet de maintenir la domination d'une minorité sur le plus grand nombre. Les géants de pacotille ont une lourde responsabilité, ils sont devenus au fil d'un siècle de médiatisation à l'extrême, les porte-drapeaux du libéralisme, du nationalisme, de l'argent roi.

Êtres immatures, souvent incultes, aveuglés par une réussite de pacotille, il leur arrive de tomber de leur piédestal. La chute est terrible, les icônes se fracassent, se trouvent emportées par un tourbillon dont ils ne comprennent rien. Ceux qui hier étaient adulés, sont jetés aux orties, vilipendés, montrés du doigt par une foule versatile prête aujourd'hui à les lyncher. Une défaite de trop, un rendez-vous manqué, une blessure qui dure, un penalty manqué et c'est l’hallali.

Je ne veux pas les plaindre, ils se sont faits les complices de cette farce. J'aimerais qu'enfin les parents cessent de les montrer en exemple, de grimer leurs rejetons avec ces tuniques de la prestidigitation consumériste, que ces adultes censés être leurs responsables leur fassent comprendre qu'un autographe ou une photographie d'un dieu dérisoire, n'ont aucune valeur. Mais comment y parvenir alors que ces adultes sont eux-aussi totalement englués par cette spirale de la vacuité ?

Cathartiquement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • juluch juluch 1er juillet 15:40

    je n’ai meme pas regardé....


    • C'est Nabum C’est Nabum 1er juillet 16:50

      @juluch

      Ça n’en vaut pas la peine


    • infraçon infraçon 1er juillet 15:47

      « Pire même, ils sont entourés de requins »

      Bah !... il y a aussi les agents, la hiérarchie des fédérations, les journalistes, les éditorialistes et toutes les équipes techniques et de service qui les entourent.

      Et tous ces petits instants à écouter une chaîne d’info en continu, à lire un article...
      Sinon il n’y aurait plus que la mire à l’écran et des pages blanches dans les journaux (ça aurait un avantage : le poisson ne serait plus pollué par l’encre d’imprimerie)

      PS:mais j’y pense... Vous voulez dire que ceux que je cite sont aussi les requins du capitalisme ?... Sans s’en rendre compte ? C’est vrai que le principal c’est de gagner sa croûte... Après fabriquer et vendre des armes à des pauvres gens démunis, trader sur les cours de bourse des céréales en provoquant des famines à l’autre bout de la terre, ou distraire le bon peuple... L’important c’est la croissance du PIB et la réduction de la dette. Après c’est chacun qui voit. Par contre chacun dans son coin, ça ne fait pas un parti uni pour 2022. Mais je m’égare (du Nord), bon, mais c’était bien votre article, Nabum...


      • Fergus Fergus 1er juillet 17:57

        Bonjour, infraçon

        Des « requins » qui exploitent d’autres « requins » : les joueurs de foot et leurs agents sont très durs lors des négociations d’un contrat.

        Résultat : les « stars » gagnent des sommes extravagantes (1,7 million d’euros par mois pour MBappé), et même les joueurs lambda de l’élite gagnent mieux leur vie que des patrons de services publics : en moyenne 70 000 euros nets par mois pour un joueur de Ligue 1 !


      • C'est Nabum C’est Nabum 1er juillet 19:20

        @infraçon

        L’argent de toute manière attire les requins tous formés dans les écoles de commerce


      • Aristide Aristide 2 juillet 09:32

        @Fergus

        même les joueurs lambda de l’élite gagnent mieux leur vie que des patrons de services publics : en moyenne 70 000 euros nets par mois pour un joueur de Ligue 1 !

        Là, vous faites fort !!! 

        En premier lieu, la carrière d’un footeux est de l’ordre de 10 à 15 ans et encore. Soit le quart de la carrière normale. Cela fait donc autour de 18.000 euros, là c’est moins criant comme écart.

        Mais vous comparez à qui ? Ah oui, un directeur de services publics, public et pas une méchante société privée, non, il faut choisir ... et c’est mieux pour ce que vous voulez démonter : l’inutile et l’indispensable.

        On ne va pas comparer à un directeur de multinationale non plus, ni à une artiste ou un acteur ... Allons, on pourrait voir que ces extravagances ne le sont pas autant que cela ... il faut jouer de la manipulation et provoquer cette réaction devant ce salaire extravagant.

        Bien vue et aussi bien pensée qu’une intervention insoumise !!!




      • Vivre est un village Vivre est un village 1er juillet 16:49

        Les idéologies sont mortes, seul le culte des dieux du stade et parfois de la scène, permet de maintenir la domination d’une minorité sur le plus grand nombre. Les géants de pacotille ont une lourde responsabilité, ils sont devenus au fil d’un siècle de médiatisation à l’extrême, les porte-drapeaux du libéralisme, du nationalisme, de l’argent roi.

        Beaucoup de pertinence...

        A bientôt.

        Amitié.


        • C'est Nabum C’est Nabum 1er juillet 19:21

          @Vivre est un village

          Dieux misérables et si peu miséricordieux


        • Fergus Fergus 1er juillet 19:20

          Bonsoir, C’est Nabum

          « J’aimerais qu’enfin les parents cessent de les montrer en exemple »

          Certes, il y a des parents qui agissent ainsi, mais ce n’est en général pas ce qui se passe. Les parents sont souvent dépassés par l’idolâtrie qui se forge dans les rangs des gamins eux-mêmes.

          Une idolâtrie que très peu d’adultes parviennent à contrer, leurs arguments rationnels s’opposant frontalement aux croyances des gamins, d’autant plus ancrées que la presque totalité de leurs copains les partagent dans un redoutable effet de masse.


          Dès lors, « grimer leurs rejetons avec ces tuniques » n’est que la conséquence de cet état de fait, les parents étant confrontés à une forme de chantage affectif de leurs rejetons qui mettent en avant le risque de rejet de leur progéniture du groupe.


          « un autographe ou une photographie d’un dieu dérisoire, n’ont aucune valeur »

          Vrai. Mais il s’agit là d’un phénomène bénin qui a touché toutes les générations. Lorsque j’étais jeune, l’on collectionnait, pour les uns les images des joueurs du Stade de Reims ou du Racing, pour les autres celles de Bobet, Bahamontes, Anquetil ou Poulidor. Pas de quoi s’émouvoir.

          Beaucoup plus ennuyeux, les rêves de carrière qui se forgent au détriment des études...




          • C'est Nabum C’est Nabum 1er juillet 19:21

            @Fergus

            Détrompez-vous
            Ils sont dépassés à force de refuser de dire NON

            Et le plus souvent, ils anticipent les envie des rejetons


          • chantecler chantecler 2 juillet 08:23

            @Fergus
            Ah ben je peux témoigner :
            Dans les cours de récréation des écoles appartenant à l’éducation nationale il est possible d’assister plusieurs fois par jour à un petit miracle .
            Les plus endormis ou les plus turbulents de nos écoliers brutalement se réveillent ou connaissent la grâce , par la magie d’un ballon qu’ils n’oublient pas d’apporter quitte à vider le contenu de leur cartable ...
            Ce qui débouche sur des parties de foot endiablées et interminables dont les seuls côtés critiquables seraient l’absence d’arbitre et de limite dans le temps ...
            En général l’échauffement commence une demi heure avant les récréations lesquelles sont suivies par une autre demi heure de récupération .
            Et je peux ajouter que s’ils ne connaissent rien de Marignan (1515) , ils savent tout sur les vedettes de ce sport .
            Je pense que si les autorités étaient logiques , elles proposeraient un bac spécial foot, au lieu des éternelles et rébarbatives SVT , français , maths , sciences physiques et chimie , enfin tout ce qui a grande chance de ne servir absolument à rien dans une cité .


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 juillet 08:50

            @chantecler
             
             ’’Je pense que si les autorités étaient logiques , elles proposeraient un bac spécial foot,’’
             
             Et des récréation séparées dans le temps dédiées à ces élèves, avec interdiction de jouer au foot durant les autres.


          • Aristide Aristide 2 juillet 08:55

            @Fergus

            Beaucoup plus ennuyeux, les rêves de carrière qui se forgent au détriment des études...

            Voilà donc qu’un sport populaire serait la cause de l’échec scolaire !!! Allons, comme dans tous les apprentissages, il y a des échecs, des reconversions, ...

            Que certains parents investissent dans la réussite au point de ne pas voir les dangers n’est pas spécifique au foot, d’autres sports comme le tennis et ses stages qui coutent la peau, la musique et les arts n’y échappent pas non plus ...

            Tous ceux qui sont impliqués dans l’associatif savent que ces parents sont facilement repérables. Lors des matchs dans mon club, en tant que responsable associatif, j’ai bien essayé, sans grande réussite je l’avoue, de rendre à la raison le parent excessif dans son soutien par des excès de comportement. J’essayais aussi de réguler l’investissement sans limite d’un parent envers un enfant qui ne trouvait plus de plaisir à jouer et se voyait comme à un examen sous les critiques du père ... 

            Vous n’aimez pas le foot pro, c’est votre choix, mais il me semble assez injuste de le désigner exclusivement quand on sait, comme vous, que toute la société du spectacle fonctionne comme cela. 


          • roby roby 2 juillet 12:03

            @C’est Nabum
            Tout à fait de l’enfant roi nous sommes passés a l’enfant tyran...Serait-ce une explication à l’explosion de la violence dans notre jeunesse ?


          • microf 5 juillet 10:50

            @chantecler

            Très bon commentaire.

            Dans les pays comme l´Autriche, il ya des Lycées avec cette option sport avec Bac qui existent et qui continuent jusqu´ á l´Université, eux ils ont compris.

            Parlant des études classiques, il faut voir ceux qui les ont faites en France ( ENA, Polytech, Centrales, Sciences Po... ) ont mènés la France.
            Alors que les sportifs apportent beaucoup á la France en terme financiers, en tremes de renommée, crées de nombreux emplois, pendant que ceux qui ont fait les études en détruisent, vendent les entreprises francaises pour une bouchée de pain.

            Je préfère ces sportifs á cette classe qui a fait des études, qui vend la France et qui lui créèe toutes sortes de problèmes.


          • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 11:40

            @roby

            J’essaie de combattre ce terrible phénomène par le conte

            https://www.youtube.com/watch?v=fhuEuwtse2g


          • Gerald 1er juillet 20:41

            Mais non, ce sont des gosses auxquels on donne un pognon de dingue... pour un je-ne-sais-quoi et presque-rien. Heureusement qu’ils se sont plantés à l’Euro, car s’ils avaient gagné on en aurait bavé pendant trente ans ! Ras le ol de ces mecs... 


            • C'est Nabum C’est Nabum 1er juillet 21:22

              @Gerald

              oublions les !


            • Aristide Aristide 2 juillet 09:07

              @C’est Nabum

              oublions les !

              En voilà une parole sage. Quel intérêt à intéresser à ce que l’on déteste !!!

              Mais bon, vous n’avez pas résisté à pondre votre critique. Je suis toujours étonné de cette obsession de vouloir pointer assez particulièrement ce sport pour ces excès, le dernier Rolland Garros n’a pas suffi pour que vous écriviez votre mépris envers ces sportifs qui gagnent même plus que les footeux.

              .C’est vrai que les afficionados du tennis sont plus classes, les maillots avec nom dans le dos laisse place à des polos crocodile qui coutent le dixième d’un SMIC, des chaussures du même tonneau si on peut dire ...L’excité du foot est populo, du beauf qui affiche cela sur sa bagnole customisée au jeune qui se balade en cours avec le maillot de son idole ...

              Tiens, le mot idole me rappelle une époque assez lointaine, où ce n’était pas les footeux qui recevaient les critiques mais les rockeurs, les blousons noirs, .... 


            • roby roby 2 juillet 12:11

              @Aristide
              J’ai fait parti de l’époque rockeurs et blousons noirs , mais en ce temps là quand vous vous inscriviez dans un club de foot c’est vous qui aviez payer votre licence et votre équipement ce qui n’est plus du tout le cas actuellement , ils sont mêmes payés ou sponsorisé c’est à dire pour les meilleurs amateurs les sponsors les embauchent même sans les compétences requises de plus ils sont payés tant par match gagné,ou nul , je me demande même si ils ne reçoivent pas quelque chose en cas de match perdu et l’encadrement est désastreux pour ces jeunes dans beaucoup de cas.


            • microf 1er juillet 23:50

              Á l´auteur.

              Je me demande si vous auriez écris la même chose si la France aurait gagnée.

              J´aimerai lire ce que vous avez écrit après la victoire de la France en coupe du monde que ce gamin á l´époque, a donné á la France ?


              • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 06:29

                @microf

                Depuis longtemps je pense ainsi
                et des textes prouvent que je n’ai pas changé

                Même durant le triomphe de 2018 j’ai mis en garde sur la vacuité de cette troupe

                Ce procès d’intention relève du tacle par derrière


              • microf 2 juillet 17:14

                @C’est Nabum

                Il n´ya aucune tacle arrière, cela ne ressemble pas á @microf, je vous ai posé la question en direct comme on dit, vous avez répondu en direct comme on dit, j´aimerai que vous ayiez raison.

                Tout ce que je peux ajouter, c´est que ce n´est qu´un jeu ou on peut soit perdre soit gagner, la France a perdu, il faut l´accepter, et tout autre pour emprunter vos mots, ne relève que du tacle en arrière pensée.


              • nemesis 2 juillet 07:53

                Quand on se bat contre des gens qui ont faim comme ces bosniaques suisses...il faut s’attendre à mouiller la chemise.


                • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 07:59

                  @nemesis

                  Quand l’humilité et l’esprit d’équipe n’existent plus, l’effondrement est certain


                • Aristide Aristide 2 juillet 09:19

                  @C’est Nabum

                  En fait vous instrumentalisez ce qui n’est qu’un fait de jeu, comme on dit. Ce match n’est en rien le signe d’une absence d’humilité ou de manque de solidarité, il est un échec tactique avec une dose assez impressionnante de hasard. Oui, ce match fait partie de ces nombreux matchs que tous les connaisseurs placent dans les événements sportifs exceptionnels, pas sur la qualité mais sur le résultat.

                  Alors bien sûr, vous hurlez avec les loups, ici sur un sport de jeune inconstant et prétentieux, d’autres désignent l’entraineur, ou le retour du fils prodigue, les tensions entre joueurs, ...Les journalistes et particulièrement les journalistes sportifs analyse, dissèquent, envisagent, concluent ...En fait, ils ne font que supposer sur la base d’un résultat qui tient plus du hasard que de la performance. Eux le savent, mais c’est leur métier et il faut bien compenser la perte de cette défaite prématurée.


                • mmbbb 2 juillet 10:52

                  @Aristide les Suisses ont gagne et c est tres bien , Lorsque l on est dans une compétition de ce niveau on ne se contente pas d une stratégie approximative et on ne mise pas que quelques joueurs vedettes . 


                • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 11:40

                  @Aristide

                  J’exagère toujours un peu
                  C’est le jeu


                • zygzornifle zygzornifle 2 juillet 08:10

                  Pour eux pas besoin de cerveaux la moelle épinière suffit comme disait Einstein pour les militaires, 

                  ils sont du niveau téléréalité des anges, des bronzés, des marseillais, de l’Elysée etc .....


                  • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 08:17

                    @zygzornifle

                    Ils sont sacrifiés sur l’autel du capitalisme

                    Nouveaux gladiateurs, quand ils auront remplis leur mission, leur tête ne servira plus à taper dans le ballon et le vide alors sonnera creux


                  • mmbbb 2 juillet 15:05

                    @C’est Nabum ils sont bourres de fric, ils s en tapent royalement . Gladiateurs , ils n ont pas des blessures mortelles ! 
                    Le sacrifice de M Bappé , quelle rigolade !! 
                    Quant à les prendre pour des imbéciles, c est aisé , il y a des intellos qui n ont pas une grande intelligence .Entre un Ribery et un BHL qui est né avec une cuillère d argent dans la bouche, je préfère encore un Ribéry .


                  • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 18:16

                    @mmbbb

                    Comparaison n’est pas raison


                  • titi 2 juillet 11:37

                    @L’auteur

                    La difficulté de mettre en place un système de retraite c’est l’incapacité à faire un pari sur une situation socio-économique à 40 ans.

                    Le système mis en place à la fin de la guerre profitait d’une bonne démographie et ne l’oublions pas, de l’argent US.

                    Et ce système de répartition a un vrai défaut : c’est que ce n’est pas ceux qui ont les métiers les plus pénibles qui ont obtenus les règles les plus avantageuses, mais ceux qui ont la plus grande capacité à nuire.

                    C’est le système le plus injuste qui soit.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 12:05

                      @titi

                      Je ne parviens pas à saisir le rapport


                    • titi 2 juillet 13:06

                      @C’est Nabum

                      C’est norma... je me suis trompé de fil...

                      Dsl


                    • gnozd gnozd 2 juillet 15:16

                      @titi

                      Ha ha ! Comment vous avez fait ??? C’est extraordinaire !


                    • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 18:16

                      @titi

                      Attention à ne pas chuter


                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 3 juillet 09:34

                      @C’est Nabum,
                        Vous avez vu hier soir les nains aux pieds de plomb.
                        Il ne faut pas avoir honte de perdre. 
                        Ecoutez cette lettre aux Diables rouges que je partage absolument.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 3 juillet 09:51

                      @Réflexions du Miroir

                      Un ancien footballeur professionnel ayant joué en Angleterre notamment m"a félicité pour ce texte

                      je n’ai pas honte


                    • mmbbb 3 juillet 16:16

                      @C’est Nabum vacuité certainement pas de leur compte en banque ! 


                    • C'est Nabum C’est Nabum 3 juillet 17:32

                      @mmbbb

                      cela ne vaut rien à mes yeux


                    • ysengrin ysengrin 3 juillet 14:10

                      salut l’orléaniste

                      en son temps Louis Pauwels pensait la jeunesse atteinte de SIDA mental, les faits lui donnent chaque jour un peu plus raison

                      PS si vous pouviez donner un petit coup de pouce à un de mes textes, merci

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité